Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime du Berger allemand

Le Berger allemand est une race relativement récente en comparaison avec d’autres chiens. Mais celui-ci s’est déjà révélé être un excellent compagnon en raison de son énergie et de son intelligence. Facile à dresser, il aime aussi faire une multitude d’activités et a besoin d’exercice quotidien pour ne pas se montrer nerveux ou espiègle. Cela ne fait cependant pas d’eux une race difficile, bien au contraire. Leur courage et dévouement n’ont pas leur pareil. Comme Midas, tout ce qu’ils touchent devient or, car ils excellent dans tout domaine pour lesquels on les entraîne : sauvetage, compétitions sportives, tâches militaires et policières, assistance à personne, détection de drogues, etc. Le Berger allemand est extrêmement versatile et polyvalent.

Les croquettes pour un chiot Berger allemand

Pourquoi est-il important que l’alimentation sèche soit adaptée au chiot ? La principale raison pour laquelle vous devez vous enquérir […]

Quelles croquettes pour un chien Berger allemand ?

Pourquoi il est important d’adapter parfaitement l’alimentation de votre Berger allemand à ses besoins nutritionnels Les besoins alimentaires de votre […]

La ration ménagère pour un Berger allemand

C’est quoi la ration ménagère pour chien ? Les animaux domestiques ont un régime alimentaire particulier. Dans le cadre d’une alimentation faite maison, vous pouvez constituer […]

La courbe de croissance du Berger allemand

Combien pèse un berger allemand en réalité ? À l’origine, le principal facteur qui détermine le poids du chien est son sexe. […]

Connaître le poids idéal d'une Berger allemand femelle

Poids et caractéristiques du Berger allemand femelle La période de croissance des animaux est très importante. Elle détermine si l’animal sera en bonne santé et actif. […]

La nourriture pour le Berger Allemand

Pourquoi privilégier une alimentation parfaitement adaptée aux Bergers allemands ? Il est important de privilégier une alimentation adaptée aux Bergers […]

L'assurance santé idéale pour un Berger allemand

Pourquoi souscrire une assurance santé pour berger allemand ? En optant pour une assurance santé Berger allemand, le montant des […]

Le poids du Berger allemand : toutes les notions à savoir

Quel est le poids d’un Berger allemand ? Comme pour tous les chiens, le poids du berger allemand dépend particulièrement de son sexe. […]

Photos de Berger allemand

Berger allemand foret Berger allemand tricolore Berger allemand 2 mois Berger allemand noir Berger allemand police chiot Berger allemand Berger allemand promenade Berger allemand chiot Berger allemand course Berger allemand jardin Berger allemand enfants

Les caractéristiques du Berger allemand

Le Berger allemand, également connu sous le nom de Berger d’Alsace dans certaines parties de l’Europe, est une des races les plus reconnues dans le monde. On doit une partie de sa renommée dans la culture populaire au caporal Lee Duncan qui s’était emparé d’un jeune chiot rencontré dans une base d’élevage ciblé par les balles lors de la Première Guerre mondiale. Il l’avait alors ramené dans sa ville de Los Angeles où le jeune chiot, devenu grand, devint l’un des animaux les plus célèbres de Hollywood pour son personnage de Rin Tin Tin. Le Berger a cependant bien d’autres talents que celui de star du cinéma : garder le bétail, détecter criminels et substances illégales ou encore servir dans l’armée.

Ses origines

La race a été introduite pour la première fois par le capitaine Max von Stephanitz et Herr Artur Meyer à Francfort, Allemagne, à la fin des années 1800. D’abord élevé en tant que chien de berger, il est ensuite utilisé en tant que chien de police et militaire, notamment durant la Première Guerre mondiale. En 1891, une société du nom Phylax Society se forme en Allemagne avec comme intention de normaliser les races canines. Malgré sa dissolution, ses membres continuent les actions de l’organisation à l’instar de von Stephanitz.

Peu enclin à élever des chiens de concours pour leur apparence seulement, von Stephanitz est impressionné par les qualités comportementales d’un chien issu d’un pool très sélectif. Le chien, répondant au nom de Horand von Grafrath, est finalement enregistré dans un nouveau registre de race par le Verein fur Deutsche Schaferhunde (Société des chiens de berger allemands). Von Grafath devient le premier Berger allemand moderne officiellement reconnu par l’American Kennel Club également, en 1907.

Sa taille

La femelle mesure entre 55 et 60 cm. Quant à lui, le mâle mesure entre 60 et 65 cm.

Sa nomenclature de race

Le Berger allemand, aussi connu sous le nom de chien-loup d’Alsace, est reconnu comme étant un chien de berger et de bouvier.

Son caractère

Bien qu’il démontre des traits de personnalité distante, le Berger allemand n’a pas un profil agressif. C’est un chien réservé, loin d’être le plus sociable et à se faire des amis d’emblée. Mais lorsqu’il accorde sa confiance, il est très loyal et affectueux. Avec sa famille, il se montre accessible et très facile à vivre. Mais lorsqu’il se sent menacé ou que ses proches le sont, il peut se montrer très protecteur.

Il est également facile à entraîner et s’épanouit grandement lorsqu’il est doté d’une tâche ou d’une activité. Musclé et persévérant, il n’y a pas de mission qu’il ne puisse pas mener à bien, qu’il s’agisse d’alerter une personne ou sauver un individu d’un accident. En revanche, il n’a pas la même dextérité quand il s’agit de rester seul durant de longues heures. En absence de compagnie des personnes qu’il apprécie et d’exercice, il a tendance à s’ennuyer et se sentir frustré. Gardez également à l’esprit que le Berger a le besoin vital de mettre à profit son intelligence et ses capacités. S’il est sous-exercé ou ignoré par ses proches, il peut ressentir le besoin d’exprimer sa frustration par la mastication ou l’aboiement.

Son éducation

Comme l’ensemble de ses pairs, il a besoin d’une socialisation précoce. Une exposition à différentes expériences peut l’aider à devenir un chien pleinement équilibré. De plus, il s’agit d’un chien dominant. La socialisation permet de réguler sa tendance à vouloir s’imposer comme chien de décision auprès des autres chiens. Son éducation requiert une certaine fermeté sans brutalité. Malgré son imposante apparence, le Berger allemand est un grand sensible. Il lui est important de plaire à son maître et peut facilement ressentir de la frustration et du désarroi si ce n’est pas le cas. Il est essentiel de lui faire savoir quand ce qu’il fait est apprécié et loué.

Prix moyen à l’achat

Le prix d’un Berger allemand peut considérablement varier selon sa provenance. Il diffère également entre mâles et femelles, ne requérant pas le même budget. Lorsque le chien est répertorié au LOF (Livre des Origines Français), les coûts se situent entre 600 € et 1 200 €.

Les robes

Le registre reconnaît à ce jour onze couleurs officielles selon la Société Centrale Canine. Il existe bien d’autres couleurs de Bergers, mais ces robes ne sont pas forcément reconnues par les clubs canins. Il peut être noir, marron, charbonné, bringé ou non. Voici quelques couleurs standards :

  • bicolore
  • noir
  • noir et crème
  • noir et rouge
  • noir et argent
  • argenté charbonné
  • noir et fauve
  • fauve charbonné
  • bleu
  • gray
  • foie
  • sable
  • blanc

Bien qu’elles soient officielles, elles ne sont pas répandues de la même manière. Le blanc, le bleu et le foie sont, en effet, plus rares que les autres.

Espérance de vie

Un Berger allemand en pleine santé vit généralement entre 9 et 13 ans. Une bonne alimentation, une bonne hygiène de vie et beaucoup d’exercice contribuera aisément à une plus longue vie.

Hygiène et entretien

Le Berger allemand mue deux fois par an, au printemps et en automne. Elle s’explique par le changement de luminosité qu’on observe à ces périodes. Mais cela ne l’empêche pas de perdre ses poils toute l’année, en quantité moindre. En période de mue, il doit être brossé tous les jours. Hors mue, deux brossages bien faits par semaine peuvent suffire à lui garantir un pelage doux et brillant. Attention, par ailleurs, à la fréquence du bain, car il élimine sa couche de sébum qui le protège de la pluie et du froid. Les chiens plus fréquemment dehors peuvent être lavés tous les deux mois tandis que les chiens d’appartement peuvent attendre plus longtemps et se contenter de brossages complets.

Il est essentiel de prendre soin de ses ongles. Coupez-les-lui régulièrement à l’aide d’un coupe-ongles, car ils poussent vite chez le Berger. Ses oreilles doivent aussi faire l’objet de vérifications afin de réduire l’accumulation de cire ou encore d’objets indésirables responsables d’infections. Comme pour tout autre chien, brossez régulièrement les dents de votre chien dans le but d’écarter au mieux la formation de tartre.

Les différents types du Berger allemand

Selon les organisations officielles, il existe deux types officiellement acceptés : les poils longs et les poils courts.

Le poil long

Bien qu’on pourrait être tenté de penser qu’il y a des différences notables en termes de caractère entre les deux types, le Berger à poils longs ne se différencie du Berger à poils courts que par sa robe. Son poil de couverture doit être accompagné d’un sous-poil. Cette couverture doit être longue, souple et pas nécessairement aplatie. Les poils doivent former une frange derrière les membres ainsi que derrière l’oreille. Le poil doit être en revanche court sur la tête, les paturons, les doigts ainsi que sur la face antérieure des membres et interne du pavillon de l’oreille. Une sorte de crinière doit se former sur le cou, car le poil y est plus dense.

Le poil court

Son poil est également court sur la tête, les doigts et les paturons. Contrairement au Berger à poils longs, son poil n’est pas plus long sur la longueur partant de la face postérieure des membres au jarret et à l’articulation carpienne. Vous ne verrez pas de culottes derrières les cuisses. Comme on peut l’imaginer, il est plus facile à brosser.

Le nain

S’il peut être cité parmi les types de Bergers, le nain n’est en réalité pas un « type » mais une catégorie de petits chiens concernant par un défaut génétique. Ce défaut génétique peut causer, dans certains cas, des problèmes de santé et surtout un nanisme pituitaire. Le nanisme peut être décelé dès la naissance bien que le chiot ne soit ni trop faible ni rachitique. Les Bergers nains peuvent développer des problèmes de thyroïde, des allergies et surtout une faible pilosité. Certains peuvent devenir chauves après quelques années seulement. Aucun d’entre eux ne va au-delà de 15 kg. Cela étant dit, ils développent le tempérament typique du Berger, adorable, actif et travailleur.

Quel est le poids idéal du Berger allemand ?

Avant de vous dévoiler le poids idéal du Berger allemand, sachez que les chiens de cette race connaissent une croissance rapide jusqu’à leur 6 mois. Le mâle présente un poids au kilogramme supérieur à celui de la chienne, comme nous le démontre la courbe de croissance.

La courbe de croissance du mâle

À 3 mois enregistre généralement un poids entre 11,4 kg et 14,3 kg selon son gabarit. À 6 mois, il devrait déjà peser entre 21 kg et 27 kg en moyenne. À 1 an, il pèse en moyenne entre 29 kg et 38 kg. Il devient un adulte à partir de 16 mois.

La courbe de croissance de la femelle

La femelle de 3 mois enregistre un poids entre 8,6 kg et 11,9 kg. À 6 mois, elle révèle un poids de 16 kg pour les plus menues et 22 kg pour les plus fortes. Après 1 an, elle pèse en moyenne entre 21 kg et 30 kg. Comme le mâle, elle devient une adulte à partir de 16 mois.

Quelles sont les maladies les plus courantes du Berger allemand ?

En dépit de sa robustesse, le Berger allemand peut être sujet à des problèmes de santé. Si vous envisagez d’accueillir un chien de cette magnifique race dans votre vie, il est nécessaire que vous connaissiez ses faiblesses afin de mieux les prévenir et les éviter pour le bonheur de votre meilleur ami canin.

La dysplasie de la hanche

Comme la plupart des grandes races, il est sujet à la dysplasie de la hanche. Celle-ci est une maladie génétique qui affecte la rotule de l’articulation de la hanche. Sa formation anormale entraîne boiterie, arthrite et parfois douleurs. Afin de minimiser les risques de dysplasie, il est important de veiller au poids du chien. De récentes études ont démontré que les chiots en surpoids développaient deux fois plus de chances de souffrir de dysplasie de la hanche une fois à l’âge adulte. La dysplasie peut néanmoins se localiser ailleurs, comme au niveau du coude.

L’hypothyroïdie

Il s’agit d’un trouble auto-immun qui se caractérise en tout premier lieu par une augmentation du volume de la glande qui peut, à terme, en causer son atrophie. L’hypothyroïdie peut rendre le chien léthargique, causer un surpoids soudain et rendre son pelage cassant. Le diagnostic est cependant simple dans la mesure où elle peut être observée grâce à de simples analyses de sang.

L’ostéosarcome

Cette tumeur cancéreuse de l’os touche plus principalement les longs os situés aux bras et aux jambes. L’origine de cette maladie est encore inconnue, mais il semblerait qu’elle touche davantage les grandes races. Elle est associée à un début de boiterie, à de la léthargie, des enflures ainsi qu’à la perte d’appétit. Il s’agit de l’une des maladies les plus agressives chez le chien. Au moins où celle-ci est diagnostiquée, elle est en réalité déjà présente depuis un moment dans une autre partie du corps. Le traitement actuel consiste à amputer le membre concerné en s’assurant que le cancer ne se propage pas. La radiothérapie et la chimiothérapie aident à annihiler l’action des cellules cancéreuses restantes.

Le Pannus

Aussi connu sous le nom de kératite superficielle chronique, le Pannus est un trouble affectant les yeux, qui survient chez le Berger plus que chez n’importe quelle autre race. Il se caractérise par l’invasion de la cornée de l’œil par le tissu cicatriciel et les vaisseaux sanguins. Lorsque le Pannus est développé, il peut engendrer la cécité de l’œil affecté. Bien que la cause en soit inconnue à ce jour, il semblerait que la maladie soit liée au traitement des rayons ultraviolets. Le chien est alors mis sous médicaments et stéroïdes.

Quel type nourriture préconiser pour un Berger allemand?

Le Berger ne mangera pas toujours pas la même chose. Son alimentation suivra sa courbe de l’âge ainsi que ses évolutions physiologiques. Un chiot ne mangera pas comme un adulte et son état de santé aura également un impact sur les quantités et la nature de ses repas. Le diabète, l’obésité ou encore la gestation et la lactation s’ajoutent à la liste. Un chien stérilisé verra sa diet adaptée. Son niveau d’activité physique déterminera sa quantité de calories à consommer par jour.

Doser ses rations et procéder à des rations régulières sont les deux conditions sine qua non d’une bonne santé. Etaler la quantité journalière sur plusieurs repas permet d’éviter que le Berger ne mange trop et trop vite. Cela permet aussi d’écarter les risques de torsion d’estomac, malheureusement répandu chez le Berger allemand. La répartition des repas diffère en fonction de l’âge :

  • moins de 4 semaines : 4 rations journalières
  • entre 4 semaines et 1 an : 3 rations journalières
  • à partir d’un an : 2 rations journalières

Quel type de croquettes préconiser pour un Berger allemand ?

Le Berger allemand adulte doit bénéficier d’une alimentation adaptée qui lui permette de se montrer actif et de rester en parfait état de santé. L’énergie, notamment, est primordiale compte tenu de sa tendance à l’activité extérieure. La quantité standard est 485 g, servie en rations de 242,5 g deux fois à la journée. Les croquettes pour un Berger allemand doivent être composées de 30 % de protéines minimum et de 12 % de matières grasses, de qualité Premium. Bien sûr, un chien militaire, de travail ou sportif aura des rations plus fournies que le sédentaire. Pensez à consulter votre vétérinaire en cas d’allergies ou de prise de poids afin d’ajuster son alimentation en conséquence.

La ration ménagère chez le Berger allemand

La ration ménagère désigne l’alimentation « faite maison ». Sur le plan à la fois nutritif, gustatif et digestif, il s’agit probablement de la meilleure méthode. Cependant, il s’agit aussi de la diet la plus contraignante pour tout parent de chien dans la mesure où elle est exigeante. La ration n’admet aucune approximation, toute pesée ou dosage approximatifs pénalisant la santé de votre Berger. Il est important d’entendre que les quantités de viande à préparer pour le Berger s’avèrent proches de 500 g par jour pour un poids de 30 kg. Compte tenu du coût de la viande, cela peut représenter un certain budget.

À la viande s’ajoutent le riz (ou les fruits dans le cas d’un BARF), les légumes, l’huile (de préférence de colza) ainsi que le complément minéralo-vitaminique. Sa préparation requiert énormément de temps, mais surtout une connaissance accrue de ses besoins et de la disponibilité des matières premières sur le marché. Toutefois, si vous souhaitez que votre chien profite des bienfaits de la nourriture fraîche sans écueil nutritif, vous pouvez déléguer la tâche culinaire à un traiteur canin comme Elmut ou Pepette.

Tout savoir sur le Berger chiot

Si vous n’avez pas encore choisi votre chiot, il y aura sûrement quelques points que vous voudrez considérer avant de le faire. Si possible, renseignez-vous sur la lignée du chien. Privilégiez un Berger qui a été élevé par un éleveur de Bergers allemands. Il sera plus à même de vous renseigner sur son tempérament, son évolution ainsi que son ascendance.

Élever son chiot

Comme un enfant, un Berger chiot a besoin de beaucoup d’amour, de nourriture et d’éducation. L’éduquer le plus tôt possible doit être une priorité. C’est la meilleure façon de garantir un comportement idéal dès le départ. Sachez que plus vous attendez pour l’éduquer, plus il sera difficile de le faire en grandissant, car le Berger peut être un chien un peu têtu. La socialisation, comme nous l’avons vu plus tôt, est également un facteur important en termes d’interactions avec les humains comme avec les chiens.

L’importance de l’influence

L’un des facteurs importants de l’élevage d’un chien et d’affirmer votre influence. En absence de domination, le chien refusera probablement de vous écouter. Attention, cependant, car la domination ne doit pas être synonyme d’abus. Il s’agit de créer une relation de confiance et d’écoute avec votre chien. Cette relation doit être établie avant de l’envoyer en entraînement. Dans le cas contraire, il se pourrait qu’il s’habitue à n’obéir qu’à la personne qui l’entraîne.

Nourrir un chiot

Il est essentiel d’adapter la diet à ses besoins de petit chien. Pour ce faire, certaines croquettes sont spécialement formulées pour le chiot Berger allemand comme les croquettes Royal Canin. Cependant, lisez bien les étiquettes avant d’opter pour un produit. Sachez qu’ils ne digèrent pas bien les céréales. Tentez de les éviter au possible. Quant aux quantités, il doit être nourri 3 fois à la journée entre 2 et 8 mois puis 2 fois, comme un adulte :

  • de 2 à 3 mois : 170 g en 3 repas
  • de 4 à 5 mois : 260 g en 3 repas
  • de 6 à 8 mois : 360 g en 3 repas
  • de 9 à 11 mois : 485 g en 2 repas
  • de 12 à 24 mois : 485 g en 2 fois

La vélocité du Berger allemand

Si votre Berger est bien entraîné, il ne devrait avoir aucun mal à courir sur de longues distances et à vitesse soutenue. Lorsque les conditions le permettent, le Berger est un animal endurant capable de couvrir de longues distances, entre 8 et 30 km. Sa vitesse de croisière est estimée à 48 km/h en course. Il est cependant recommandé d’attendre qu’il ait fêté ses 16 bougies pour l’amener courir avec vous, car le jeune chien pourrait se blesser davantage suite à de potentielles complications osseuses et musculaires. Jusqu’à 16 mois, le corps du chien se développe encore. Il faut avoir alors considérer l’exercice avec douceur.

Quels vêtements choisir pour un Berger allemand ?

Les grandes races qui n’ont ni les poils fins ni trop courts n’ont en réalité pas besoin de vestes. Bergers allemands, Saint-Bernards, Huskies de Sibérie, tout autant de races qui supportent aisément les conditions météorologiques ardues. Cependant, il vous faudra veiller à ne pas lui faire prendre de bain trop souvent si vous ne tenez pas l’affaiblir car, comme vu plus tôt, c’est dans son sébum que réside ce qui lui faut pour combattre le froid et la pluie. Finalement, porter le moindre vêtement pourrait ne causer que leur inconfort et la surchauffe. Seuls certains séniors affaiblis par la maladie ou en phase de récupération peuvent nécessiter un manteau ou un vêtement à pattes en coton qui protègent les articulations.

Quels accessoires choisir pour un Berger allemand ?

Les accessoires sont essentiels à la vie quotidienne du chien. Voici les pièces les plus importantes à posséder si vous comptez partager la vie d’un Berger allemand.

La laisse

En bas âge, le chiot peut se contenter d’une laisse fine qui prenne soin de son cou. Lorsqu’il devient un adulte, la taille idéale d’une laisse pour un Berger est d’environ 1,20 m pour les virées quotidiennes. S’il s’agit d’une promenade en montagne ou en campagne isolée, accordez plus de liberté et d’espace grâce à une plus longue corde.

Le coussin

De par sa taille, le Berger se sent plus à son aise sur un grand et large coussin qu’un panier. Il bénéficie d’un rembourrage important et lui accorde plus d’espace. Un panier peut en revanche convenir à un chiot.

Le harnais

Si votre chien souffre de problèmes articulaires qui rendent le port d’un collier compliqué, pourquoi ne pas opter pour un harnais ? Ce dernier lui apporterait plus de confort et permettrait d’étaler le poids de son corps sur toute la longueur de la structure. Le harnais présente aussi l’avantage de protéger davantage son poil.

La brosse

Brosser les poils est essentiel au bien-être et à la santé de votre chien. L’étrille en acier inoxydable est un type de brosse qui permet de traverser la couche de poils supérieure afin d’atteindre plus facilement le sous-poil. Sa poignée ergonomique assure d’une meilleure prise en main. Si vous envisagez de le démêler, essayez un peigne adapté à ses poils de type coat King.

La gamelle

Le Berger a besoin d’une gamelle en acier inoxydable qui soit facile à nettoyer et lui soit facile à utiliser. Prévoyez une gamelle d’une grande contenance pour réduire le risque de débordement. Un modèle à base antidérapante peut être une meilleure option pour plus de propreté.

Le jouet solide

Les jouets solides sont primordiaux au bon développement et à l’équilibre de votre chien, au même titre que des promenades et des jeux en plein art.

Le frisbee

Le frisbee est un excellent moyen de divertir votre chien. Il lui permet de faire de l’exercice de manière ludique. Le Berger adore être testé sur son agilité, sa rapidité et réactivité, ce qui est chose faire avec le frisbee. Le Kong est l’une des meilleures options d’achat dans la mesure où son caoutchouc naturel permet de mieux résister aux crocs de votre meilleur ami canin.

Le Trixie Dog Activity Flip Board

Le Trixie consiste à cacher une friandise à l’intérieur d’un casse-tête, que votre chien devra trouver par lui-même en devinant l’astuce qui lui permettra de la croquer. Ce jeu a comme intérêt de développer sa patience, sa persévérance, sa concentration, son intelligence ainsi que sa mémoire. Le casse-tête est en quelque sorte un terrier métaphorique.

Par ailleurs, évitez tout jeu comme la balle, qui incite à la chasse. Bien que le Berger ne soit pas utilisé comme chasseur de gibier, il possède un instinct de prédation conséquent. Ne l’y encouragez donc pas, notamment à travers des jeux jugés nocifs.

Le jouet à mâcher

le chien, quelle que soit sa race, connaît le besoin instinctif de mâcher. Si vous ne voulez pas qu’il mange votre télécommande, vous devrez investir dans des jouets à mâcher. Sachez qu’ils peuvent être une solution dentaire également et aider psychologiquement votre chien à surmonter des moments de stress.

Autres conseils pour bien entretenir son Berger allemand

L’entretien antiparasitaire est un aspect important de l’hygiène et des soins canins. Le vermifuge est une substance dont l’action est de détruire les vers et autres parasites de l’intestin. Ces derniers infectent le chien grâce à la nourriture ou l’eau contaminée (souvent par des œufs) qui vont ensuite reproduire dans le corps de l’animal pour continuer de se propager. Seulement, les vétérinaires ont découvert que les médicaments contenant une substance nommée l’Ivermectine s’avérait dangereux pour certaines races.

Les chiens concernés par une déficience du gène MDR1, percevable grâce à un test génétique, s’exposent à de graves problèmes neurologiques en cas d’administration de produits à base de milbemycine, d’anti-diarrhéiques contenant de l’opéramide, une poignée d’anti-vomitifs et des antiparasitaires contenant de l’Ivermectine. Outre le Berger allemand, d’autres races sont également concernés tels que le Berger australien, le Berger australien miniature, le Berger blanc suisse, le Border Collie, le Wäller, l’English Shepherd, le Mc Nab, le Longhaired Whippet, le Old English Sheepdog, le Shetland et le Silken Windhound.

Autres infos sur cette race de chien

Vous vivez en appartement sans jardin et envisagez l’adoption d’un Berger allemand ? La taille et l’envergure d’un tel compagnon vous laisse probablement perplexe quant à la possibilité de le rendre heureux dans un intérieur clos. En réalité, oui, le Berger allemand peut vivre en appartement (hors studio) tant que vous lui fournissez tout ce dont il a besoin. Cela prend en compte l’exercice quotidien et régulier, la stimulation mentale, les activités communes, l’entraînement et la socialisation. En l’absence de cela, votre chien pourrait développer un comportement destructeur.

Notre avis sur le Berger allemand

Le Berger allemand est docile et intelligent, de merveilleuse compagnie pour adultes, enfants comme autres animaux. Cependant, il peut facilement souffrir d’anxiété liée à la séparation, ce qui vous amènera à effectuer la majorité de vos déplacements en sa compagnie. Bien qu’il ne reconnaisse qu’un seul propriétaire, il se montre agréable et très loyal envers de tierces personnes de confiance. Il est essentiel de prendre le temps de le sociabiliser avec d’autres personnes, d’autres chiens et divers lieux publics. Le Berger est un animal très méfiant et réservé. Il est donc important de l’habituer à l’inconnu avant de l’y exposer.

Si vous avez un chat, vous vous interrogez probablement sur la possible entente entre les deux. Peut-il se montrer sociable avec des chats ? La réponse est oui. Leur facilité à s’entendre dépendra principalement de deux choses : la manière dont ils auront été éduqués et leur niveau de socialisation. Présentez-les correctement l’un à l’autre, le Berger allemand ne devrait avoir aucun mal à accepter votre chat en tant que membre de sa meute à aimer et protéger.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022