Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide complet du chat de gouttière

Chats des toits, chats errants ou « moggies » dans les pays anglo-saxons, le chat de gouttière n’a pas toujours bonne presse en termes d’appellation. Pourtant, c’est bien le chat le plus populaire par-delà la planète. Il ne s’agit cependant pas d’une race, mais bien d’un regroupement de chats, généralement à poils courts, de diverses ascendances. Ils vivaient, à l’origine, non loin des humains en Égypte et en Asie du Sud-Ouest il y a de cela 8 000 ans. Très certainement attirés par les rongeurs qui sévissaient dans les allées des échoppes de nourriture humaine de l’époque, ils se sont peu à peu rapprochés de l’homme et sont entrées en interaction. Il faut attendre le 18ᵉ siècle pour que le chat commence peu à peu à prendre les traits de la génération moderne que nous lui connaissons. On lui trouve un large panel de couleurs, comme de motifs. Le « moggie » peut être tabby, calicot, bicolore ou encore écaille de tortue. Il présente des yeux bleus ou verts. Sa taille varie entre 4 et 7,5 kg, les femelles étant plus légères que les mâles. Il s’agit généralement d’un chat doté d’une grande longévité lorsqu’il vit à l’intérieur.


Origine et caractéristiques

Le Felis silvestris lybica aurait été domestiqué pour la première fois il y a entre 12 000 et 4 000 ans en Afrique du Nord ou au Moyen-Orient. Bien que les sources ne soient explicites quant au lieu, les premières preuves sont toutefois datées et remonteraient à 9 500 ans.
Le chat de gouttière aurait été attiré par les petits rongeurs des stocks de céréales des échoppes de nourriture avant que les moins timides d’entre eux se soient rapprochés des hommes. Dès lors, certains sont domestiqués et sélectionnés pour la reproduction et créer des hybrides. Le temps passant, des couleurs, des formes, des motifs et des personnalités ont émergé.
Depuis, le chat de gouttière moyen se présente sous la forme d’un félin pouvant aller jusqu’à 35 cm et peser entre 3 et 7,5 kg, parfois plus. Son espérance de vie vacille entre 15 et 20 ans, selon son mode de vie.
Bien qu’il soit sans pedigree, le chat de gouttière est parfaitement accepté par les institutions félines, admettant sa participation aux différents concours d’animaux domestiques partout en France et ailleurs.

Quelle est la différence entre un chat de gouttière et un chat de race ?

Les chats errants ont pris le nom de chat de gouttière en référence à leur habitude de se promener sur les gouttières des toits parisiens. S’il est vrai que certains d’entre eux ont été, par la suite, domestiqués, ce n’est pas le cas de tous.
Seuls les félins domestiqués sont alors de véritables chats de gouttière en termes d’appellation reconnue. Autrement dit, il ne se définit qu’en tant que chat domestique. Il n’appartient donc à aucune race féline, peut être issu d’un croisement et n’a pas de véritable valeur marchande.
Il fait opposition au chat racé qui, lui, est normé et appartient à l’une des 54 races de chats reconnues et admises par le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF). Chaque chat racé correspond à un standard morphologique et d’apparence.
Il répond à certains critères en termes de comportement et de caractère. Il est le fruit d’une sélection bien précise de la part d’éleveurs, contrairement au chat de gouttière.

Le prix moyen à l’achat d’un chat de gouttière

Le tarif à l’achat pour un chat de gouttière se situe entre 0 et 400 €. Le budget nécessaire dépendra d’un certain nombre de facteurs comme le genre, l’apparence ou encore l’âge d’adoption.
Il n’est pas concerné par le critère de l’élevage. Les coûts d’entretien s’élèvent à 30 € en moyenne.

Le caractère du chat de gouttière

À l’instar de la pléthore de couleurs et de motifs disponibles, le tempérament du chat de gouttière s’étend considérablement. Le chat peut être de nature enjouée, calme, affectueuse, vocale, docile comme aussi bien présenter un profil turbulent.
L’unique point de rencontre est qu’il s’agit d’un chat sociable. Il n’est pas agressif et fait un ami formidable des enfants et des personnes âgées. Il s’entend parfaitement avec les autres animaux et notamment les chiens.
Ce chat robuste est considéré comme étant un chat de travail de par ses compétences en endurance, en saut et en équilibre. Il possède un instinct de chasse développé qu’il exprime souvent par le jeu.

Comment éduquer un chat de gouttière ?

Le dressage doit toujours s’effectuer à l’aide de la méthode de la récompense, aussi appelée « renforcement positif ». Munissez-vous d’une petite friandise, montrez-la à votre chat de gouttière, sans la lui donner.
C’est un chat intelligent qui comprendra qu’il ne pourra l’obtenir que s’il exécute quelques actions simples. Dites-lui « Assis », « Patte » ou encore « Reste ». Il suivra vos mouvements de main et réalisera l’action dans la foulée. Afin de lui apprendre à ne plus griffer durant un jeu ou des moments de caresse, il suffit de l’éloigner de vous pour lui faire comprendre qu’il n’a pas démontré un comportement correct.
Il associera l’action à sa signification et cessera les prochaines fois. Ainsi, il peut parfaitement vivre en appartement comme en maison avec jardin si toutefois il bénéficie d’une certaine liberté de sortie.
Le chat de gouttière aime particulièrement prendre congé durant la journée avant de réapparaître quelques heures plus tard.

L’entretien du chat de gouttière

Son poil est généralement court et doux. Il n’est ainsi pas demandeur en termes d’entretien. Il est néanmoins essentiel de maintenir une bonne routine de toilettage félin pour le garder propre et en forme. La coupe des ongles et griffes doit être régulière.
Tout comme le brossage des dents avec une brosse en caoutchouc spécialement faite pour les chats. Vous pourrez lui faire prendre un bain une fois tous les deux mois en cas de nécessité contrairement au brossage de poils qui, lui, est plus régulier.
Le chat devra aussi être sous contrôle des parasites en tout genre (puces et tiques) grâce aux produits antiparasitaires.

Les robes du chat de gouttière

Tous les coloris sont admis et toutes les textures de poils existent, des plus simples aux plus sauvages.
Un chat de gouttière peut être blanc, gris, noir, marron, bigarré, bicolore, tricolore, et bien d’autres choix encore.

Couleurs unies

Il peut être de n’importe quelle couleur unie. Certaines sont relativement rares, car elles sont davantage présentes chez des races définies. C’est le cas du chocolat ou du lilas. À l’inverse, vous n’aurez pas de mal à rencontrer un chat blanc, noir ou fauve.

Tabby

Il s’agit, sans équivoque, du type de robe le plus courant pour le chat de gouttière. Il peut posséder n’importe quelle coloration Tabby. Le tigré sauvage et bringé peut apparaître avec des rayures plus ou moins petites ou des taches à motif de lignes. Le Tabby peut aussi être Spotted ou Ticked.

Tortoise Shell (écaille de tortue)

Son aspect diffèrera en fonction du type de coloration d’écaille qu’il possède. Le Tortie classique reste le plus répandu.
Il se distingue par une coloration qui implique des taches noires, rouges et crèmes localisées un peu au hasard sur le corps de l’animal. Il est similaire au Calicot, mais sans l’implication du blanc.

Calicot

Le Calicot ressemble au Tortie avec, toutefois, des grandes portions de blanc qui peut représenter jusqu’à la moitié du corps entier du chat. Les taches sont habituellement arrondies.

Torby

Le Torby est un félin écaille de tortue qui possède également des marques de nature Tabby. Il ne s’agit pas d’un Tabby de couleur unie, mais ne peut pas non plus être qualifié de Tabby en raison de ses rayures.

Bicolore

Il s’agit d’un chat de gouttière blanc et noir. Il est recouvert de blanc sur le visage, les pattes et le ventre dans une majorité de cas. Le noir continue d’occuper le reste de l’espace.
Habituellement, le ratio de blanc et de noir est de 1:1.

Harlequin

Il s’agit d’un chat majoritairement de couleur blanche. Il peut toutefois afficher de larges taches de couleur de n’importe quel coloris. Il est tout à fait concevable, par exemple, de voir un chat Harlequin avec de larges taches orangées et doté de marques Tabby.

Pointed

Il s’agit d’une sorte d’albinisme qui a besoin de l’héritage d’un gène bien particulier que l’on retrouve quasi-exclusivement chez le chat Siamois. Il n’apparaît ainsi que rarement chez le chat de gouttière.

Les différentes catégories du chat de gouttière

Étant donné qu’il ne s’agit pas d’une race à part entière, le chat de gouttière ne possède pas de catégorisation bien définie.
Il peut avoir de gros yeux, une petite tête, des oreilles pointues, un pelage mi-long, long, court. Aucun standard précis ne peut lui être attribué.

La courbe de poids idéal du chat de gouttière

Le poids du chat de gouttière à la naissance est d’environ 50 grammes pour la femelle et 100 g pour le mâle.
6 mois tard, le mâle affiche déjà 2,8 kg tandis que la femelle se situe à 2 kg. Le chat continuera de prendre du poids de manière régulière jusqu’à atteindre 5 à 8 kg pour le mâle et seulement 3 kg pour la femelle.
À l’âge adulte, le mâle peut atteindre jusqu’à 7,5 kg tandis que la femelle reste stabilisée à 3,5 kg environ.

Les maladies du chat de gouttière

Le chat de gouttière n’est pas prédisposé à la moindre maladie génétique spécifique. Le monde vétérinaire met cependant en garde contre les risques de surpoids et obésité.
De ce fait, il faudra faire particulièrement attention à la nourriture délivrée. Lui offrir une vie active et pleine d’activités ludiques qui le rendent heureux et équilibré est aussi le traitement immédiat le plus efficace.

La meilleure alimentation pour un chat de gouttière

Comme pour tout chat, l’alimentation du chat de gouttière doit être de qualité Premium et adaptée aussi bien à l’âge que la corpulence du félin. Le chat domestique peut se montrer, parfois, sujet à quelques problèmes gastriques, intestinaux et urinaires. Il est ainsi recommandé de recourir à une diet qui prenne soin de l’estomac sensible.
Son régime de croquettes doit aussi être adapté à sa potentielle fragilité des voies urinaires.
Compte tenu du risque d’obésité présent, les lipides et les glucides doivent être surveillées afin d’éviter toute apparition de diabète. Offrez, par ailleurs, de l’eau fraîche et changée tous les jours, à votre chat. Sachez qu’une fontaine à eau peut être une option pertinente pour les félins qui préfèrent l’eau en mouvement.

Quelles croquettes pour un chat de gouttière ?

Une fois convaincu de la priorité donnée aux produits Premium, il faudra opter pour le bon article qui assurera une bonne hygiène alimentaire.
Gardez à l’esprit que le chat est un animal de compagnie carnivore strict. La viande et le poisson doivent ainsi constituer la base de leur nutrition et les protéines végétales ne doivent jamais prendre le pas sur les protéines animales.
Il faudra choisir un sac de croquettes pour chat de gouttière riches en viande de poulet, de bœuf, d’agneau et de poisson. Il s’agit de viandes riches en acides aminés indispensables à l’organisme du félin.
Les aliments secs doivent présenter un taux de glucides faible, mais une quantité adéquate de glucosamines, de chondroïtine et de vitamines. Un bon apport en L-carnitine pour le muscle et les poids ainsi qu’en taurine se montrera essentiel pour garantir la longévité de votre chat.

Les aliments à bannir de la diet d’un chat de gouttière

Bien qu’il ne soit pas particulièrement sensible aux complications médicales, le chat de gouttière ne doit en aucun cas consommer des restes de table. Non seulement les ingrédients peuvent être trop salés, trop sucrés ou trop gras, mais ils peuvent aussi être composés d’éléments mal digérés par les animaux de compagnie.
Par exemple, le chat ne peut consommer des menus qui contiennent des édulcorants, de lé théobromine ou de la caféine. Ainsi, des plats à base de chocolat, de café, d’alcool, de gâteau transformé ou de bonbons se trouvent extrêmement néfastes pour sa santé.
Évitez également les os cuits, les noix de Macadamia, les pâtes à pain, le raisin sous toutes ses formes ainsi que l’ail et les oignons. Les principaux symptômes d’une réaction d’une allergie sont : les selles molles, les vomissements, les diarrhées et les torsions d’estomac.
Dans le pire des cas, la torsion d’estomac peut être fatale. Il n’est pas rare d’observer une intoxication alimentaire causer le coma puis le décès d’un félin.

Le chaton de gouttière

La vie du petit chaton de gouttière adopté débute véritablement lors de sa socialisation. Cette socialisation commence, quant à elle, au sein de son cercle familial auprès des siens pour l’entourer.
Il peut s’agir d’humains et d’autres animaux de compagnie. Il est important de le présenter rapidement à d’autres individus et d’autres animaux afin qu’il ne développe pas une personnalité craintive.

L’éducation du chat de gouttière

Pour bien l’éduquer, il faudra recourir à la tendresse afin de le mettre en confiance. Parlez-lui d’une voix douce. Le chat sensible, voire craintif, est sensible aux différents sons. La moindre manifestation sonore un peu forte peut le faire sursauter ou lui faire très peur.
Démontrez une gestuelle très calme et très douce, il comprendra que l’action à accomplir est positive. S’il s’attaque toutefois à vos mains ou vos doigts, écartez-vous de lui et dites-lui « non » d’un ton ferme pour lui faire comprendre son erreur. Il saura que s’il agit encore de la sorte, il n’y aura plus de jeu possible.

L’alimentation du chaton de gouttière

Le monde vétérinaire recommande les croquettes pour chatons chat de gouttière de très bonne qualité, sans mention spécifique faite aux céréales. Autrement dit, il sera possible pour votre chat de consommer quelques céréales si celles-ci sont présentes en très faibles quantités et surtout s’il n’y est pas allergique ni intolérant.
Autrement, les grains pourraient aggraver les problèmes digestifs auxquels il est déjà sensible et que provoquer des maladies du foie. La diet du petit chat de gouttière doit être plus riche en protéines que celle de l’adulte et contenir suffisamment de calcium, de minéraux, d’oligo-éléments et de vitamines nécessaires à sa croissance.

Le chat de gouttière et les vêtements

Si votre chat possède une fourrure saine, il ne devrait pas nécessiter de vêtements d’hiver ou d’été à moins qu’il ne présente une spécifique temporaire spécifique.
Par exemple, s’il a été récemment rasé en raison d’une intervention de chirurgie, il pourra lui être bénéfique de porter un pull à sa taille pour sortir.

Les accessoires pour un chat de gouttière

Le chat de gouttière est facile à vivre. Il a toutefois besoin d’accessoires afin d’exercer ses instincts de chats et notamment ceux de la chasse.

Les jouets

Vous pourrez le garder occupé grâce à des objets comme le jouet à plume, une balle de chat (ou jingly) qu’il fera rouler partout dans la maison ou encore un jouet sonore à grelot.
L’aspect sonore plaira à votre chat durant des heures. La canne à pêche a, elle aussi, pléthore d’avantages et notamment de lui faire travailler l’agilité. Enfin, l’un des jeux favoris du chat est le tunnel pour chat. Ils adorent les tunnels dans lesquels ils peuvent jouer et même dormir.
Une boîte en carton vide peut aider si vous n’avez pas de tunnel dans l’immédiat.

L’arbre à chat

L’arbre à chat peut servir de griffoir ludique au chat afin qu’il y travaille ses griffes et ses sauts. Il faut savoir que le grattage est non seulement instinctif, mais aussi nécessaire au chat.
Cela vous épargnera ses griffures sur le canapé. L’arbre à chat pourra être conceptualisé à base d’un matériau comme le sisal, habituellement utilisé pour les griffoirs, les tapis et certaines moquettes.

Autres conseils pour bien entretenir son chat de gouttière

Bien que le chat de gouttière soit réputé pour apprécier la vie d’intérieur, il n’en reste pas moins un félin dont les envies ancestrales sont de faire des aller-retours avec l’extérieur pour aller chasser.
Ainsi, quelle que soit sa personnalité, il est indispensable d’accorder l’espace nécessaire à ce chat pour de l’exercice quotidien pour la stimulation du corps et de l’esprit.
Permettez-lui, par exemple, d’expérimenter de nouveaux jouets ou de nouveaux exercices. Par exemple, le chat adore jouer avec les lasers.

Autre info sur ce type de chat

Les yeux du chat de gouttière réfléchissent la lumière la nuit, lui permettant de mieux voir que la majorité des autres chats. Il est également doté d’une ouïe très développée afin de détecter ses proies.
De ce fait, il est fort probable qu’il fasse preuve d’une grande activité nocturne.
Toutefois, sachez que ce comportement est normal et que cela est propre à sa nature de pouvoir vous réveiller de temps à autre à 5 heures du matin, soit en raison de ses activités, soit pour vous demander une collation.

Notre avis sur le chat de gouttière

Adopter un chat de gouttière peut présenter de nouveaux avantages dont celui qu’il possède une personnalité agréable et affectueuse. C’est également un chat intelligent.
Il n’est généralement pas le genre de félin à se montrer agressif. Il est aussi très débrouillard et dépend moins du maître que certains autres chats racés. Enfin, un des autres avantages à noter est son aspect économique. Vous pouvez adopter un chat de gouttière de différentes manières. Vous pouvez en adopter de la rue, d’un refuge ou d’un échange pour un prix très peu élevé, voire gratuitement.
Pour environ 30 €, vous pourrez par ailleurs couvrir l’ensemble des dépenses mensuelles en termes de litière, de soins et d’alimentation.

FAQ

Quelle est la différence entre un chat de gouttière et un Européen ?

Ces deux chats partagent des similitudes physiques évidentes. Le chat de gouttière est avant tout un félin sans pedigree tandis que l’Européen (aussi appelé European Shorthair) est un chat racé encadré par des standards.
Par conséquent, le chat de gouttière tend à être bien moins cher (voire donné à travers de petites annonces) que l’Européen qui, lui, peut coûter entre 600 et 1 200 € suivant l’éleveur.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022