Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime du Persan

Originaire des déserts de Perse et d’Iran, le Persan est réputé par sa fourrure longue et dense. Ce pelage est disponible dans quasiment toutes les couleurs et motifs et ravit par ses nuances argentées, or, fumées ou encore ombrées. Le visage du Persan est rond et plat, mais il n’en a pas toujours été ainsi. C’est dans les années 1950 que les éleveurs ont donné naissance à des chatons à museaux plats. En amour pour cette caractéristique, ils commencent à élever sélectivement certains chats de la race en se basant sur ces spécificités qui finissent par devenir la norme. Le visage extrêmement écrasé est alors le standard jusque dans les années 1980 lorsqu’il est finalement rendu responsable de plusieurs problèmes de santé graves chez le chat. Bien que le visage du Persan actuel présente des traits moins extrêmes, il en a gardé une apparence très plate qui continue d’en faire la réputation.


Origine et caractéristiques du Persan

L’histoire des Persans reste un mystère entier. Le récit officiel veut que le Persan soit originaire de Mésopotamie, connue par la suite sous le nom de Perse puis l’Iran d’aujourd’hui. Pourtant, certains spécialistes pointent du doigt certains détails de sa structure génétique qui pourraient plutôt laisser penser à une lignée provenant d’Europe occidentale.

Quelle que soit la version avancée, la légende dit qu’un noble Italien répondant au nom de Pietro della Valle aurait ramené des chats Persan en Europe occidentale suite à son voyage en Iran. La version plus moderne du Persan est accordée à des éleveurs anglais qui auraient travaillé sur le croisement entre le chat sauvage à poil long du Moyen-Orient et des chats anglais à poil plus court. L’histoire de la race est ainsi partagée entre l’Orient et l’Occident.

Aujourd’hui, le Persan est présent un peu partout sur la planète. Il se présente sous une taille moyenne à grande, pouvant mesurer jusqu’à 30 cm pour un poids entre 3 et 5 kg. Son espérance de vie moyenne est de 12-17 ans.

L’entretien du Persan

Son poil dense nécessite un brossage régulier afin d’éviter que les nœuds se forment et s’installent, car ils sont très difficiles à démêler une fois en place durant trop longtemps.

Le brossage peut vous offrir l’opportunité de vous rapprocher de votre chat, car il adore le contact humain lors du toilettage. Vous pouvez effectuer le brossage sur une base journalière ou une fois tous les deux jours en cas d’emploi du temps chargé.

Le poil abondant du chat est également la raison pour laquelle ses yeux peuvent contenir des impuretés. Retirez-les à l’aide d’un coton imbibé de lotion nettoyante adaptée. Faites-en de même au sujet de son nez et surtout de ses oreilles, car une surproduction de cérumen peut provoquer des infections. Le Persan nécessite par ailleurs un brossage de dents dès l’âge de 6 mois à hauteur de deux fois par semaine.

Enfin, il faudra lui donner le bain entre une fois par mois et une fois tous les trois mois.

Le prix moyen à l’achat du Persan

Le tarif moyen pour l’acquisition d’un Persan dépend de plusieurs critères. On pense notamment au genre de l’animal, à la bonne conformité au standard de la race, à l’élevage et à l’héritage génétique.

Pour un chat inscrit au LOOF, les coûts à prévoir s’élèvent à 500-2 000 € pour une femelle et 400-2 000 € pour un mâle.

Le caractère du Persan

Si vous êtes à la recherche d’un chat de chasse, le Persan n’est peut-être fait pour vous. Il s’agit également d’un chat moins agressif que certaines autres races. Il est doux, calme, d’une nature pacifique et c’est un grand dormeur. Le Persan est sociable et docile.

S’il se montre craintif face aux inconnus, il est en revanche affectueux et très avenant avec sa famille. Il adore les câlins. Enfin, c’est un chat relativement solitaire et routinier qui aime vivre sa vie sans encombre et selon des habitudes précises. Il réfute facilement l’idée de changement soudain et brusque.

Comment éduquer un chat Persan ?

Le Persan possède un système respiratoire fragile. Il a ainsi besoin de respirer doucement et profondément. Il ne se montrera jamais brutal et écoutera ce que vous lui direz dès le premier mot. Il est attentif et n’a généralement pas besoin de plus d’une commande pour comprendre ce qu’on attend de lui. Vous n’aurez qu’à lui montrer du doigt ce que vous souhaitez qu’il fasse ou entende. À l’inverse, pour le gronder, dites-lui non.

La technique de la main ouverte devant lui est une méthode qui a fait ces preuves. Dites-lui non, accompagné de la main ouverte et il s’arrêtera sur le moment. La méthode douce et le renforcement positif sont les meilleures astuces pour une bonne éducation et un équilibre psychique optimal.

Le miaulement du Persan

Le miaulement chez le chat est un mode d’expression. Bien qu’il use d’un langage corporel comme le mouvement des oreilles ou encore les mimiques, le chat domestique utilise sa voix pour attirer l’attention non pas uniquement des autres chats, mais aussi de son propriétaire.

Il faut savoir que le Persan est un chat plus bavard que la moyenne. Son miaulement peut avoir un fondement informationnel précis ou être tout simplement pour converser. Pour réduire la fréquence des miaulements, vous pouvez lui dire non en le renvoyant. Lorsqu’il reviendra vers vous, cette fois sans miauler, donnez-lui une friandise en guise de récompense. Il saura créer le lien.

Le Persan ne possède cependant pas de voix forte ni même aigüe. Le seul miaulement gênant étant celui de la période des chaleurs. Il serait alors dommage de se priver de ses conversations.

Les robes du Persan

Plusieurs robes existent chez le Persan. Celles-ci peuvent bénéficier de l’influence de plusieurs gènes, créant une composition plus moins colorée et plus ou moins ornée de blanc sur le corps du chat. Il peut être bringé.

Le solide

Ce persan est de couleur unie. Elle est issue d’un gène récessif. Le poil affiche une couleur de poil uniforme sur l’ensemble du corps.

Le Smoke

Malgré une même base, le Smoke possède un gène Silver dominant qui supprime légèrement de la pigmentation à la racine du poil. Les quelques premiers centimètres de ce poil sont alors blancs.

Le Tabby

Le Persan Tabby est un chat tigré, se distinguant par des motifs sauvages de type léopard (des taches appelées rosettes) sur le corps. Il en existe plusieurs sous-types rendus possible par la différenciation héréditaire basée sur le gène Agouti. Les chats Tabby sont également influencés par le gène Silver.
La racine de leur poil peut alors être blanche lorsque le gène est en existence et Golden quand il manque.

Le Shaded

Le Persan Shaded peut contenir de la couleur sur 1/3 de la longueur du poil. Il peut être influencé ou non par le gène Silver. Ainsi, on trouve le Silver Shaded (avec gène) comme le Golden Shaded (sans gène).

Le Chinchilla et le Shell

Le Persan Chinchilla et Shell rappellent le Tabby sur un aspect : la couleur ne représente que 1/8 de la longueur du poil. Il subit également l’influence du Silver, d’où la distinction entre Chinchilla (avec gène Silver) et Shell (sans gène Silver, avec base de couleur golden).

Les différentes catégories de Persan

Le Persan partage des caractéristiques propres à la race avec deux sous-catégories : l’Exotic shorthair et le Colourpoint. Les différences sont infimes, pour ne pas dire inexistantes, car seules les longueurs, couleurs et textures du pelage permettent de les distinguer.

L’Exotic shorthair

En 1933, les associations européennes d’élevage de chats reconnaissent l’existence de l’Exotic shorthair. À quoi reconnaît-on cette génération persane ? Aussi bien le caractère que la corpulence restent similaires au Persan. Seul son pelage plus court, semblable à l’apparence d’un ours en peluche, permet de le distinguer.

Le Colourpoint

Surnommé « l’Himalayen » ou encore « le Persan à masque », il émane du croisement entre Persans et Siamois, générant des hybrides. Il peut posséder n’importe quelle couleur de robe point. Les plus courantes restent toutefois les dilutions bleu-crème, lilas-fauve et chocolat-cannelle.

Le poids idéal du Persan : sa courbe de poids

Le poids du Persan de 3 mois est d’environ 1,5 kg. A 6 mois, il devrait peser entre 2,2 et 2,8 kg.
Lorsqu’il atteint 1 an, son poids est attendu osciller entre 3 kg et 4 kg.
Lorsque le chat atteint sa maturité, les courbes du mâle et de la femelle se séparent légèrement.
La Persan adulte femelle pèse finalement entre 3,5 et 6 kg tandis que le mâle peut peser jusqu’à 7 kg.

Les maladies du Persan

Les chats Persan ont connu une bien triste histoire d’élevage de masse par le passé. Fort heureusement, un chat qui bénéficie aujourd’hui d’une alimentation équilibrée et de soins adaptés ne devrait pas présenter de grands problèmes de santé en dépit de la prédisposition. Pour les exceptions, voici les principaux troubles dont les chats Persan peuvent souffrir :

La polykystose rénale

La polykystose rénale est une maladie héréditaire due ici à une mutation génétique qui se caractérise par la formation de petits kystes dans l’appareil rénal qui engendrent une hypertrophie progressive au niveau des deux reins. Lorsque la maladie évolue, elle peut aller jusqu’à provoquer une insuffisance rénale.

L’atrophie progressive de la rétine

L’atrophie progressive de la rétine est un trouble incurable de la rétine qui peut conduire à la perte intégrale de la vision. Elle agit sur les cellules photoréceptrices des yeux et plus précisément des cônes et des bâtonnets qui permettent au chat de voir. Aucun traitement ne semble apporter une solution à la condition.

La cardiomyopathie hypertrophique

La cardiomyopathie hypertrophique se définit par une hypertrophie, autrement dit un épaississement du muscle cardiaque ou du myocarde. Ce phénomène engendre une éjection incorrecte du sang. La cause de cette maladie chez le chat reste inconnue.

L’alimentation du Persan

L’alimentation du Persan a comme mission d’apporter une solution à plusieurs de ces problèmes : le risque de surpoids et obésité, le contrôle des boules de poils et la santé dentaire du chat. Dans le cas de la santé dentaire du Persan, il est recommandé de recourir à une nourriture sèche plutôt qu’humide. Il est bien connu que la composition plus gélifiée des aliments humides favorise l’apparition de la plaque dentaire.
À l’inverse, les croquettes sèches peuvent gratter les dents et ainsi contribuer à leur nettoyage. Dans le cadre du contrôle du poids, une nutrition réduite en calories en combinaison avec de l’exercice peut constituer une solution viable à un problème qui touche énormément de chats.
Par ailleurs, gardez à l’esprit que le Persan est, comme ses congénères, un carnivore strict. Sa source de protéines devra se baser sur de la viande entière et de qualité supérieure. Enfin, veillez à ce qu’il ait toujours un peu d’eau fraîche à quelques pas de lui.

Les meilleures croquettes pour un Persan

Faites vos courses alimentaires pour félins dans des animaleries ou une boutique spécialisée plutôt qu’en hypermarché.
Elles seront plus à même de vous proposer des croquettes de haute qualité qui contiennent des ingrédients traçables et des protéines à hauteur de 50 % de la composition totale.
Les acides aminés essentiels des croquettes pour Persan pourront provenir de viande de poulet, de porc, de bœuf ou encore de saumon. Les quelques glucides pourront être issus du riz blanc ou brun cuit, de l’orge ou des pois.
À moins que votre chat soit intolérant au grain, il n’y a aucune obligation d’éviter les céréales. Les fibres sont également nécessaires pour le bon fonctionnement de son système digestif.
La patate douce cuite et sans peau est un de ces ingrédients qui en contiennent en grande quantité et se montrent bénéfiques pour les animaux. Des complexes en vitamine ainsi des minéraux seront aussi de vigueur. S’il est en risque de surpoids / obésité ou qu’il est stérilisé, il faudra penser à la complémentation en carnitine.

La nourriture interdite chez le Persan

Lorsque vous vous occupez d’un chat, vous devez connaître les aliments bénéfiques, mais aussi ceux qu’il ne peut pas digérer correctement. Lorsque votre Persan ingère un aliment problématique, il peut démontrer des symptômes d’indigestion, de diarrhée ou encore de vomissements. Quand il s’agit d’aliments toxiques, un simple empoisonnement alimentaire peut entraîner la mort.

  • Le pain frais (maux d’estomac)
  • les agrumes (maux d’estomac)
  • les produits laitiers (désormais intolérant au lactose)
  • l’oignon, l’échalote, le poireau et l’ail (thiosulfate)
  • citron et vinaigre (maux d’estomac)
  • l’avocat (persine)
  • les raisins (problèmes rénaux)
  • la banane (diarrhées)
  • la pomme de terre crue (solanine)

Le Persan chaton

Le jour de son arrivée chez vous, le chaton devra subir son premier bilan général auprès de votre vétérinaire.
La première étape sera de le vacciner. Tous les chats sont sujets à l’infection et nécessitent d’être immunisés contre trois maladies principales et courantes : la panleucopénie féline (gastro-entérite), le calicivirus félin (maladie ulcéreuse) et le coryza (rhume aggravé).
À la fin de la séance, le vétérinaire devrait également faire mention de quelques conseils et astuces au sujet de son éducation et de son alimentation.

L’éducation du chaton

L’éducation du chat passe avant tout par l’apprentissage de la propreté. L’instinct naturel pousse généralement un chat à se rendre à l’extérieur pour uriner et faire ses besoins.
Mais d’autres se contenteront d’une confortable litière. Auquel cas, il faudra apprendre au chaton la règle des trois : « où ? quand ? comment ? » de la propreté.
L’autre étape de son éducation consiste en l’apprentissage de l’obéissance à travers quelques exercices simples.
Placez-vous près de votre chat en lui montrant une petite douceur qu’il aimerait bien déguster et dites-lui de venir. Quand il s’exécutera, vous pourrez l’en féliciter en lui octroyant la friandise en question. Reproduisez cela pour d’autres commandes.

L’alimentation du chaton

Le chaton grandit à une vitesse phénoménale, autant dire à hauteur de 75 % de son poids adulte. Ses muscles, son ossature, ses dents ou encore son système immunitaire se construiront sur les nutriments que son alimentation de croissance pourra lui fournir.

C’est pourquoi choisir une alimentation de qualité est primordiale. Sa prédisposition aux problèmes de dent tranchera en faveur des sachets de croquettes. Les croquettes pour chatons Persan nécessitent une teneur élevée en protéines, afin de soutenir l’effort de développement des organes, des muscles et des tissus.

Elles devront inclure une concentration élevée en minéraux comme le calcium, le phosphore, le zinc, le magnésium et le fer. Les minéraux aideront à la construction osseuse et dentaire. Il faudra veiller à ce qu’il bénéficie d’un taux suffisant de taurine, un acide aminé essentiel au fonctionnement du cœur et à la vision.

Quels vêtements choisir pour un Persan ?

Dans la mesure du possible, évitez les vêtements, car ils peuvent présenter des risques pour la sécurité globale du chat. Votre Persan pourrait se sentir limité dans ses mouvements.
L’inconfort et l’anxiété qu’ils procurent peuvent avoir des conséquences sur son humeur et sa stabilité nerveuse. Étant donné que le Persan est un chat d’intérieur, il ne devrait pas avoir de mal à s’en passer.

Quels accessoires choisir pour un Persan ?

Bien que le Persan soit un chat discret et calme, cela ne veut pas dire qu’il ne veut pas jouer. Grimper ou se dégourdir les pattes dans un arbre est une condition inéluctable à sa santé physique comme mentale.
D’autres accessoires comme la brosse mérite une attention particulière.

L’arbre à chat

Un arbre à chat ne se limite pas à offrir une surface sur laquelle gratter. Il est la tour de contrôle parfaite pour votre chat qui apprécie observer ses environs. Dans ses moments de jeux, l’arbre permet de grimper et de s’amuser. Dans les moments plus calmes, il permet juste d’observer le monde de plus haut.

Le tapis de fenêtre

Dans la même verve, le tapis de fenêtre permet aussi de garder un œil sur le monde. Disposez-le sur un bord de fenêtre près d’une source de chaleur. Les chats adorent être en observation, confortablement installé près d’une source de température agréable.

La brosse

La brosse la plus adaptée au pelage du Persan est la carde. Il s’agit d’un modèle légèrement carré / rectangulaire et orné de picots en métal pour brosser jusqu’au sous-poil correctement. Si vous recherchez une brosse pour masser le Persan, optez pour une carde à picots en plastique. Elle se montrera plus ergonomique. Le démêlage se fera davantage à l’aide d’un peigne.

Autres conseils pour bien entretenir son Persan

L’entretien de votre chat commence dès ses premières heures chez l’éleveur. Autrement dit, choisir le bon éleveur permet de prendre soin de votre Persan avant même de l’accueillir chez vous.
L’éleveur que vous aurez à choisir devra être membre d’une association d’élevage qui s’assure du contrôle régulier des conditions de vie des chats et chatons de son établissement. Le choix d’un éleveur de qualité représente naturellement un certain budget, mais gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un investissement à long terme.
Le tarif que vous payez aujourd’hui est le prix de la santé et de la stabilité psychologique de votre Persan de demain. Il est par ailleurs recommandé de continuer de nourrir votre nouveau colocataire à l’aide des mêmes croquettes qu’il avait l’habitude de manger chez son éleveur pour ne pas brusquer son petit estomac.

Autre info sur cette race de chat

Le Persan possède le profil idéal pour la vie en appartement. Bien qu’il s’adapte volontiers à d’autres environnements comme une maison avec jardin, il aime se sentir en sécurité dans un espace semi-clos et confortable. Il est relativement nonchalant et préfère se reposer sur un divan plutôt que de courir après des insectes dans tout un quartier.
Bien sûr, l’activité est de mise pour le bien de sa santé, mais il peut se contenter de quelques promenades épisodiques ou de simples sorties sur la terrasse ou le balcon accompagné de son maître.
Lorsqu’il se sent plus actif, c’est là qu’il pourra apprécier l’intérêt d’un arbre à chat.

Notre avis sur le Persan

Le Persan est connu pour être une race très douce avec tout le monde. Il est parfait pour un environnement familial qui sait le combler. Il aime les enfants et égaye la vie des séniors.
Sa seule exigence est de pouvoir lui accorder un peu de votre temps, car il n’est pas le genre d’animal de compagnie à convenir à des personnes occupées toute la journée et qui ne rentrent le soir que pour aller se coucher.

FAQ

Quelle est la différence entre un Persan et un Himalayen ?

Il n’y a tout simplement pas de différences. Les Himalayens ne sont pas une race distincte. Il s’agit d’une catégorie spécifique qui se définit par ses points de couleur. En d’autres termes, l’Himalayen est un Persan.

Quels aliments la race persane aime-t-elle le plus ?

Les chats Persan sont de fins gourmets et peuvent apprécier de nombreux repas, notamment faits maison. Comme tous les chats, ils sont des carnivores dans l’âme et apprécient tout particulièrement les sources de protéines animales comme la dinde, le poulet, le poisson ou encore les fruits de mer.

Photos de Persan

Persan Persan famille Persan male chat Persan jardin chatons Persan Persan vétérinaire Persan canapé Persan blanc Persan famille Persan male

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022