Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime du Ragdoll

Originaire de Riverside, en Californie (États-Unis), le Ragdoll est une race de chat peu connue en France, mais qui commence progressivement à faire des adeptes. Il faut dire qu’il s’agit d’un chat récent, qui n’est reconnu aux États-Unis qu’en 1971 et en France en 1986. Son histoire commence chez Ann Baker, une éleveuse de Persans qui, un beau jour, donne naissance à de petits chatons issus de l’accouplement de Joséphine, une chatte de gouttière de type Angora, et un Sacré de Birmanie, Blackie. Les petits sont doux, affectueux et se distinguent surtout par une totale décontraction de leur corps lorsqu’ils sont portés. Ces adorables chatons héritent alors du nom de race Ragdoll. Les premiers descendants de Joséphine à fouler le sol européen débarquent en Grande-Bretagne en 1981. Deux amies anglaises se décident à créer leur propre élevage. Cette initiative sera à l’origine de la propagation de la race en Europe. Le chat est finalement introduit en Allemagne quatre ans plus tard, puis en France, en 1986 à la « Chatterie de Gailande » à Biarritz.


Origine et caractéristiques du Ragdoll

Le Ragdoll est apparu dans l’État de Californie en 1960 lors du croisement entre chats sauvages; une chatte Persan Angora qui avait subi un accident de voiture et un Sacré de Birmanie.

Nés d’une union singulière sur le plan comportemental, les chatons se montrent pourtant étonnamment adorables et affectueux à leur naissance. Ann Baker, la fondatrice de la race, leur accorde le nom de « Ragdoll » en référence aussi bien à leurs traits de personnalité impassible qu’à leur corps mou. Elle se décide à intégrer plus de Birmans et de Persans dans le but de parfaire la nouvelle génération jusqu’à obtenir celle que nous connaissons aujourd’hui.

Le Ragdoll est un chat de grande taille qui mesure environ 35 cm de long et peut paraître physiquement impressionnant une fois sa longue queue touffue déployée. Les femelles pèsent environ 5 kg tandis que le mâle peut peser jusqu’à 9 kg. L’espérance de vie d’un Ragdoll est de 12-17 ans.

L’entretien du Ragdoll

Le chat nécessite un brossage régulier, à hauteur d’une fois par jour ou cinq soins par semaine, car son pelage s’emmêle facilement. En cas de poils morts, un bain chaud peut aider à l’en débarrasser.

À sa sortie du bain, pensez à le brosser de la manière la plus douce possible, car sa peau se sera faite plus tendre et ainsi plus fragile. Le brossage de dents est aussi primordial afin d’éviter les problèmes gingivaux, à hauteur d’une fois par semaine.
Il sera nécessaire de vérifier l’état de ses yeux, de son nez et de ses oreilles une fois par jour. Il faudra essuyer, en cas d’impuretés, à l’aide d’une boule de coton ou d’une compresse imbibée d’eau tiède ou d’une lotion spéciale. Le vinaigre de cidre peut être aussi utilisée pour nettoyer le cérumen des oreilles. Vous trouverez par ailleurs un modèle de coupe-ongle adapté en animalerie ou chez votre vétérinaire pour couper ses griffes une fois par semaine.

Le prix d’achat du Ragdoll

Le tarif à l’achat est généralement fixé en fonction de certains critères comme le standard de race, le genre du chat ou encore la renommée de l’éleveur ou du lieu d’élevage.
De manière générale, un mâle Ragdoll requiert un coquet budget allant de 600 à 1800 €.
La femelle coûte entre 650 à 2500 €.
Ces coûts assez élevés s’expliquent par la difficulté et la qualité de l’élevage très sélectif de la catégorie féline afin de pouvoir atteindre les objectifs fixés.

Le caractère du Ragdoll

Le Ragdoll est un chat tendre et très affectueux. Il est très attaché à sa famille et une fois adopté, ne peut plus vivre sans. Il ne recherche pas l’attention exclusive, se contentant d’être toujours à vos côtés.

Il est très facile à vivre pour son maître comme pour les enfants de la maison. Il est sociable et s’entend aussi bien avec les humains qu’avec les animaux.

Ce n’est pas non plus un amateur de chasse. Il n’a d’ailleurs aucune énergie à accorder à une telle activité, ce qui ne l’empêche pas d’adorer passer des après-midis entières à jouer paisiblement avec les enfants ou son cher et tendre parent humain. Il peut vivre aussi bien en maison avec jardin qu’en appartement.

Comment éduquer un chat Ragdoll ?

Le Ragdoll est très facile à dresser lorsque cela s’effectue par le biais du jeu. Il adore jouer et peut, par exemple, apprendre les règles d’un cache-cache avec les humains.

L’une des grandes étapes de son apprentissage est la socialisation. Cette dernière se réalise dans la plus grande des facilités puisque c’est une race confiante qui voit l’humain comme un meilleur ami potentiel.

L’un des grands défis est de se montrer vigilant face à ses interactions sociales, car le Ragdoll est incapable d’appréhender le danger.

Le miaulement chez le Ragdoll

Bien que les petits chats ont déjà tendance à miauler lorsqu’ils sont bercés par leur mère, c’est surtout en présence d’humains qu’ils utilisent leur miaulement pour entrer en contact.

Le Ragdoll saisit rapidement que le miaulement peut lui permettre de faire passer un message. Voici les multiples types de miaulements en question :

  • miaulements affamés : tonalité urgente
  • miaulement de salutation (l’équivalent du « bonjour ») : tonalité vive et légère
  • miaulement « j’ai besoin d’une faveur » : tonalité plus forte
  • miaulement « tu veux bien jouer avec moi ? » : tonalité saccadée
  • miaulement de douleur : tonalité malheureuse

Les robes du Ragdoll

Ce chat de race aux poils mi-longs peut afficher différentes couleurs, presque exclusivement colourpoint (aux extrémités plus foncées), pour accompagner ses yeux bleus. Les couleurs reconnues sont le Seal, le chocolat, le lilas, la cannelle, le fauve, le roux et la couleur crème.

Le Seal

Le terme Seal, « phoque » en anglais, fait référence à la couleur noire qui peut recouvrir le chat colourpoint ou encore uni (aussi appelé « solide »).

Le bleu

Il s’agit d’une dilution du Seal. Concrètement, il se présente sous la forme d’un gris couleur ardoise.

Le chocolat

Le chocolat (ou « brun ») fait référence, comme son nom l’indique, à un marron de ton chaud.

Le lilas

Le lilas est une couleur qui s’apparente à un gris / blanc rosé de spectre très pâle.

La cannelle

La robe cannelle est de couleur brune-rousse. En dépit de l’attrait des éleveurs pour cette couleur, elle reste très rare.

Le fauve

Il est le produit de la dilution de la couleur cannelle. Il s’agit plus précisément d’un beige clair dont le ton se dirige vers le marron chaud. Il s’agit d’une couleur très rare également.

Le roux

Le roux est une couleur qui se situe dans les tons orangés.

Le crème

Le crème est lui aussi une dilution, cette fois-ci du roux. Il se traduit par un beige légèrement orangé pastel.

Les différentes catégories de Ragdoll

Quand on parle de catégories chez le Ragdoll, il n’est en rien question de sous-races ou de catégories structurellement parlant, mais de marquages de couleur de la robe du Ragdoll.
Le chat de couleur multicolore peut être qualifié de Tabby non sans rappeler le bringé, Torty ou encore Torby.

Tabby

Il fait référence à une robe rayée ou tigrée de type léopard sauvage (en rosettes) combinable avec n’importe ton de couleur. Il se forme sur poils agoutis, le gène associé à la nature bicolore, lorsque la base est sombre et que le pelage est entrecoupé de rayures noires.

Torty

Le Torty est généralement associé à la combinaison roux – noir à effet marbré. Mais il peut aussi avoir un poil crème et bleu, beige ou lilas. On l’appelle aussi « écaille de tortue » en raison de sa ressemblance avec la carapace des reptiles. Le Torty est presque toujours une femelle et lorsqu’il s’agit, une fois sur mille, d’un mâle, celui-ci se trouve généralement stérile.

Torby

Le Torby est le profil le plus rare chez le Ragdoll. Il s’agit de la mixture de bandes de Tabby et de marques d’écailles de tortue. Son nom fait écho à la carapace de tortue en référence, cette fois-ci, à la tortue inversée.

Le poids idéal du Ragdoll : sa courbe de poids

Le poids du chaton Ragdoll : le nouveau né de 3 mois affiche un poids de 1,46-2,3 kg chez le mâle contre 1,2-1,63 kg chez la femelle.
À tout juste 1 an, la femelle pèse seulement 3,5-5,4 kg tandis que son homologue mâle affiche déjà un poids de 6-7,7 kg.
Le poids du Ragdoll : un an plus tard, la femelle atteint 3,76 – 7,2 kg à l’âge adulte.
Le mâle, quant à lui, peut d’ores et déjà atteindre 8 – 9,8 kg, aux portes des 10 kg.

Les maladies du Ragdoll

Le Ragdoll est un chat relativement libre de toute complication de santé grave contrairement à de nombreuses races hybrides. Toutefois, la consanguinité reste le problème majeur de ces chats dans la mesure où près de la moitié des gènes des Ragdolls proviennent de l’unique source génétique mise au point par la fondatrice.

La cardiomyopathie hypertrophique féline

La cardiomyopathie hypertrophique féline n’est pas une maladie cardiaque à proprement parlé, mais un syndrome commun à de nombreux troubles majoritairement cardiaques.
Dans le cas du Ragdoll, le trouble est très régulièrement génétique. Il se traduit par un épaississement des parois du cœur (myocarde, muscles papillaires), entravant son travail de pompe.

La polykystose rénale

La polykystose rénale est la maladie héréditaire du rein la plus fréquente chez le Ragdoll. Elle se manifeste par l’apparition progressive de kystes rénaux. Aucun traitement ne permet de guérir le chat définitivement.

L’alimentation du Ragdoll

Le choix alimentaire pour votre Ragdoll devra se faire en fonction d’un certain nombre de critères relatifs à son pelage et à ses prédispositions médicales dont le surpoids en raison de son activité physique bien inférieure à la moyenne féline.
Le Ragdoll a hérité d’un poil long or, nous savons que l’entretien du pelage ne se résume pas à l’usage de la meilleure brosse, mais aussi de la consommation des bons nutriments. Le Ragdoll n’est pas particulièrement actif, ce qui doit alerter sur la charge énergétique de son menu qui sera à contrôler. Enfin, il est sujet à des problèmes rénaux et articulaires, ces derniers pouvant être aggravés en cas de prise de kilos. Pour éviter les calories excédentaires, il faudra privilégier les protéines animales (viande, poisson, volaille) sur les protéines végétales qui ne renferment pas les mêmes qualités et la même quantité en termes d’acides aminés. Il faudra aussi éviter les régimes contenant des céréales et les additifs chimiques.

Les meilleures croquettes pour un Ragdoll

Comme mentionné plus tôt, le Ragdoll est un chat casanier qui ne sort pas énormément ni ne se dépense. Mais lorsqu’il est encore en pleine croissance, il est comme tous les autres chats, soumis à des croquettes pour chatons Ragdoll très riches en protéines et pauvres en graisses.

Ces dernières devront être contrôlées afin qu’il ne succombe pas à une prise pondérale précoce. Une fois sorti de la période chaton-chat junior, le Ragdoll pourra entamer des croquettes pour Ragdoll d’entretien.
Cette nutrition d’entretien ne comptera plus que 50-60 % de protéines et 1 % des minéraux phosphocalciques.
Les graisses ne devront pas excéder 14 %.
L’alimentation du Ragdoll sénior devra appliquer une nouvelle fois la réduction énergétique en raison de la diminution de sa capacité à lutter contre la prise de poids et les problèmes de santé.
Des suppléments comme la glucosamine, la chondroïtine, la taurine ou encore la L-carnitine pourront être utilisés. Les extraits de Yucca pourront aussi aider à renforcer son immunité.

La nourriture interdite au Ragdoll

Bien s’occuper de ses animaux de compagnie ne se résument pas à bien les nourrir. Cela signifie savoir les protéger contre les dangers auxquels ils sont exposés, surtout lorsque nous sommes responsables des dangers en question. Ainsi, évitez de donner des restes de votre assiette à votre chat. Sachez qu’un aliment des plus anodins pour l’être humain peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre animal.
Voici la liste des aliments les plus courants qui sont susceptibles de provoquer maux d’estomac, diarrhées, vomissements, coma ou encore décès.

  • l’avocat (persine)
  • les produits laitiers (désormais intolérant au lactose)
  • les raisins (problèmes rénaux)
  • l’alcool (perte des sens, coma)
  • l’oignon, l’échalote, le poireau et l’ail (thiosulfate)
  • citron et vinaigre (maux d’estomac)
  • la pomme de terre crue (solanine)

Le Ragdoll chaton

Vous voilà avec votre tout nouveau petit Ragdoll pour la première fois dans la voiture en provenance de son éleveur.
Prendre la route avec votre tout-petit aux poils longs peut être une expérience déroutante, voire effrayante pour lui.
Mais pas de panique, une myriade d’accessoires pensés rien que pour lui l’attendent à l’arrivée. Sachez que lorsqu’il est question de l’entraîner, le Ragdoll peut faire penser à un chiot de par ses réactions.

Son éducation

Les sessions d’entraînement doivent commencer le plus tôt possible. Adoptez toujours une voix douce, mais ferme et déterminée quand vous lui enseignez les bases.
Accordez-lui toutefois un peu de temps d’adaptation, notamment pour qu’il vous fasse entièrement confiance à vous, à votre famille comme à votre entourage. Une fois la confiance gagnée, misez sur le renforcement positif et la méthode de la récompense à chaque fois qu’il mène une mission à bien. Ne forcez pas votre chat à exceller constamment. Laissez-le trouver son rythme et ne vous montrez pas trop dur avec lui.
Le Ragdoll est si sensible que son cœur ne pourrait supporter d’être émotionnellement brusqué.

Son alimentation

L’alimentation du Ragdoll chaton doit suivre ses besoins nutritionnels de croissance qui sont plus élevés que chez le chat plus âgé. Les sources protéinées doivent représenter environ 70 % de la composition. Elles doivent être de qualité Premium pour un développement organique et musculaire optimal.

Les graisses doivent inclure des sources en oméga 3 et 6 (huile de saumon ou de lin) pour la construction cérébrale, nerveuse et cutanée. Il faudra veiller à un taux de calcium parfaitement adapté, et non excessif. Le but étant de l’épargner d’une croissance osseuse trop rapide, ce qui n’est pas sans conséquence chez un félin d’une telle taille.

Quels vêtements choisir pour un Ragdoll ?

Contrairement à une race comme le Sphinx, le Ragdoll possède déjà une fourrure capable de le protéger contre la fluctuation de températures.
De plus, un pull ou un manteau pourrait le mettre en danger de surchauffe étant donné que cela provoquerait un dérèglement de sa capacité à réguler sa propre température corporelle.
Enfin, le port d’un vêtement pourrait entraver sa facilité à se déplacer et à se mouvoir, menant à des accidents potentiels.

Quels accessoires choisir pour un Ragdoll ?

Étant donné son inclinaison pour le calme et la vie paisible auprès de ses humains préférés, le Ragdoll aura besoin d’un accessoire essentiel à sa relaxation : le tapis de fenêtre. Mais qu’en est-il de sa litière et de sa brosse de toilettage ?

La brosse de toilettage

La brosse n’est pas universelle à toutes les races de chat. Elle doit être adaptée à chaque race en fonction de la longueur, de la dureté des poils ainsi que du niveau de risque de nœuds.
Pour un Ragdoll, il est préférable d’investir dans une brosse lisse ou une brosse dite à épingles. Il s’agit d’un excellent choix qui fonctionne aussi bien pour le dessus que pour le sous-poil.

La litière

La litière est un des accessoires de base du chat quelle que soit sa race. Elle doit être non parfumée, exempte d’une matière qui favorise l’accumulation de la poussière. Elle doit être très absorbante. Les litières qui accumulent la poussière peuvent générer des problèmes respiratoires chez le chat. Parmi les différents modèles de litières disponibles, la litière végétale reste l’option la plus raisonnable, car elle est naturelle, biodégradable et connaît un taux d’absorption élevé.

Le tapis de fenêtre

Le tapis de fenêtre peut concilier plusieurs fonctions, et surtout celle d’offrir au chat une aire de repos près d’une fenêtre afin d’admirer la vue extérieure.

Cela lui permet de savourer la vie tranquille en observant le monde qui l’entoure, idéalement, près d’une source de chaleur comme un chauffage.

Les jouets

Lorsque l’on possède un chat d’une telle taille, il est nécessaire d’adapter les jouets en fonction du gabarit. La priorité sera donnée aux balles de grand diamètre ainsi qu’aux plateaux de jeux à larges ouvertures.

Les peluches devront être solides et pouvoir résister à sa mâchoire. Ses doudous devront également être suffisamment grands pour couvrir une large surface et le réconforter au besoin.

Autres conseils pour bien entretenir son Ragdoll

Le Ragdoll apprécie la promenade tant qu’elle n’est pas stressante. Il n’est cependant pas recommandé de le laisser sortir seul en promenade dans la mesure où il pourrait se faire mal.
Sachez qu’en raison de sa musculature, il n’est pas doté d’un équilibre des pattes optimal, contrairement à ses homologues félins. Une chute, même de petite hauteur, peut avoir de plus grandes conséquences. Le choix du lieu comme du chemin de promenade n’a pas d’importance. L’important est de se trouver en sécurité aux côtés de son propriétaire préféré.

Autre info sur cette race de chat

L’origine du nom est des plus singulières, mais aussi des plus concrètes. Une ragdoll est à l’origine une poupée en peluche généralement peinte. On lui donne la traduction littérale de « poupée de chiffon ».
À la naissance du premier Ragdoll, la fondatrice marque la singularité de son corps. Le nom « Ragdoll » est dérivé de la tendance des chatons de l’élevage d’origine à devenir mous comme un chiffon et détendus lorsqu’ils sont portés.

Notre avis sur le Ragdoll

Le Ragdoll est un chat qui ne peut pas survivre dans un environnement néfaste ou conflictuel. Il s’agit d’un chat doux, pacifique et affectueux. Son propriétaire est le centre de son petit monde. Il n’est doté d’aucune agressivité, même pas par défense.
C’est aussi un chat extrêmement sensible que les cris ou encore les disputes entre humains peuvent déprimer et attrister. Il a tendance à se cacher dès qu’une altercation éclate. Il n’est donc pas recommandé à toute personne trop émotive ou au comportement instable.
Sachez qu’il peut par ailleurs tomber malade de déprime et de solitude. S’il reste trop longtemps seul, il peut perdre son appétit et tomber malade.

FAQ

Est-ce que le Ragdoll ronronne ?

Selon les principes de la ronronthérapie, le ronronnement signifie que le chat est en pleine quiétude et qu’il se sent à l’aise dans son environnement. Il peut ronronner lorsque vous lui faites des câlins et qu’il veut vous dire qu’il apprécie le moment.
Il peut le faire quand il s’approche de vous se frottant à vos jambes pour vous faire comprendre qu’il est heureux de vous voir. Lorsque le Ragdoll observe une situation qui l’attriste vous concernant, il se rapproche et peut ronronner afin de vous réconforter, de vous bercer et de vous rassurer en vous faisant comprendre qu’il est présent pour vous en cas de besoin.
En revanche, en présence d’animaux agressifs, cela peut vouloir indiquer une position d’infériorité et de soumission.

Quelles sont les différences entre un Ragdoll et un Sacré de Birmanie ?

Les Birmans et les Ragdolls sont d’apparence relativement similaire, mais certaines différences demeurent. Le Ragdoll reste plus grand en taille que le Birman. Sur le plan des poils, le Birman tend à moins les perdre et à nécessiter moins de toilettage. D’un point de vue comportemental, les deux races sont affectueuses et pacifiques, mais le Ragdoll apprécie davantage les caresses et les câlins que son cousin félin.

Quelles sont les différences entre mâle et femelle de la race ?

Il n’existe pas de différences d’un point de vue structurel ni reproductif. Toutefois, il est vrai que la femelle présente une taille inférieure à celle du mâle. Elles sont plus minces et plus légères. Les mâles requièrent ainsi plus d’espace.

Photos de Ragdoll

Ragdoll en interieur pose d'un Ragdoll portrait Ragdoll chatons Ragdoll dans panier Ragdoll dans arbre Ragdolls avec chien Ragdoll exterieur chatons Ragdoll Ragdoll jardin Ragdoll avec enfant

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022