Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide complet du Border Collie

Le Border Collie est considéré par beaucoup comme l’un des chiens les plus complets en termes d’enjouement, d’intelligence et de comportement. D’un caractère bon vivant et très agréable, il est très apprécié par les personnes qui sont à ses côtés. Il aime aussi bien la compagnie d’autres animaux que le jeu avec les enfants. Chien de berger d’origine, il est doté d’une bonne condition physique. Il est aussi élégant, docile et fidèle. Il se dresse facilement, rapidement et apprend vite. Il est cependant très actif, à la lisière de l’hyperactif selon certains, ce qui peut poser problème lors de la vie en zone urbaine ou encore en appartement. Le Border ne tient juste pas en place.


Les caractéristiques de cette race de chien

Le Border Collie serait le descendant des chiens de bergers de troupeaux de rennes Vikings qui auraient peuplés pendant un temps L’Ecosse. Il serait né du croisement du Border Collie d’origine avec la race des bergers de vallée. Le chien tel qu’on le connaît aujourd’hui a été élevé plus tard en Grande-Bretagne en tant que chien de chasse (gibier, bêtes de terrier) et de meute pour garder le troupeau de moutons. Il n’est reconnu sous le nom actuel que vers les années 1915, tranchant pour le nom anglais Border, car la race s’était développée toutes ces années à la frontière entre l’Angleterre et l’Ecosse, dans les environs de Northumberland.

Les caractéristiques physiques

Il s’agit d’un chien de race intermédiaire au gabarit musclé doté d’une courte stature à intermédiaire, mais longue. Il est réputé pour ses poils mi-longs et sa tête large avec un museau relativement effilé. On lui connaît de belles oreilles dressées de moitié et ses deux couches denses de fourrure soyeuse et lisse, généralement de combinaison noire et blanche. Il mesure aujourd’hui entre 48 cm et 52 cm chez la femelle et entre 50 cm et 55 cm chez le mâle.

La personnalité

Son instinct de berger d’origine et son grand esprit lui génèrent un niveau d’énergie aussi bien physique que mentale qui le rend hyperactif. Bien qu’il soit capable de s’adapter et qu’il connaisse la notion de travail et d’effort, tout propriétaire de Border Collie doit savoir que c’est un chien qui a besoin d’énormément d’activité, notamment à l’extérieur. Il est agile et obéissant. Par ailleurs, il s’agit d’un chien affectueux, mais très sensible. Vous devez savoir qu’une socialisation incomplète ou mal gérée lors de son développement psychique lorsqu’il n’est encore qu’un chiot peut porter atteinte à sa confiance de soi et le conforter dans une profonde timidité une fois adulte. Il est ainsi important d’accorder du temps aussi bien au chien qu’aux enfants afin de leur apprendre à se fréquenter pour éviter les morsures accidentelles.

Budget moyen à l’achat

Le prix de vente d’un Border Collie LOF doté d’un élevage de bonne qualité se situe dans la moyenne des tarifs de chiens de sa taille, entre 800 et 1 200 €. Attention cependant, car son entretien revient relativement cher. En effet, il vous faudra débourser entre 1 250 € et 1 350 € pour prendre correctement soin de lui à l’année. Les coûts seront donc plus élevés à l’entretien pour le Border que pour de nombreux autres chiens.

Son espérance de vie

Un Border Collie vit généralement entre 10 et 14 ans s’il bénéficie d’une vie paisible et d’une santé décente.

Les robes du Border Collie

Selon le LOF, on recense certaines robes qui se révèlent être plus rares que d’autres.

Le noir et blanc

Il s’agit de la robe la plus courante. Son corps est entièrement recouvert de noir avec des taches blanches sur la face et sur le ventre.

Le noir

Il est très rare de rencontrer un Border Collie couvert de noir de la tête aux pattes sans aucune autre couleur. Si rare que certains éleveurs en viennent à se demander si cette couleur a vraiment lieu d’exister. Certains d’entre eux comptent malgré tout quelques taches blanches sur la queue, la poitrine ou encore les pattes et la face, mais n’en font pas des Borders noirs et blancs pour autant.

Le noir tricolore

Ils se caractérisent par un corps noir avec des traces blanches et de couleur feu sur les pattes, la queue, les joues et la poitrine. Il s’agit du Border le plus courant après le noir et blanc. Le tricolore étant un récessif, il lui faut nécessaire deux copies du gène en lui pour qu’il hérite de cette couleur. Il peut avoir des airs de Bordernese, croisement entre le Bouvier bernois et le Border Collie.

Le bleu et blanc (gris)

Noirs et blancs d’un point de vue génétique, un de leurs gènes se trouve dilué, ce qui provoque une étendue de couleur du gris clair au plus foncé qui paraît pourtant noir. Il ne peut obtenir cette couleur que si les deux ascendants possèdent le gène dilué. Selon certains dires, il serait plus sensible à l’alopécie.

Le bleu merle

Le pelage de ce Border est normalement gris avec des marques noires et bleues. Ils ont le gène merle dominant, ce qui explique cette couleur sur l’ensemble du corps. Étonnamment, ce gène a une incidence sur la couleur du nez et des yeux également. Ils ont ainsi les yeux plus clairs, souvent bleus, d’autant plus vairons avec un oeil de couleur distincte de l’autre et un nez légèrement rose. Sachez qu’un chien qui possède deux copies du gène merle est susceptible de développer de graves problèmes de santé comme la surdité et la cécité. Il est ainsi impératif qu’il n’ait qu’un seul gène merle.

Le rouge (aussi appelé rouge australien)

Le disque de couleurs possibles pour un Border est si vaste que les couleurs claires peuvent faire penser du doré ou du crème tandis que les plus foncées peuvent aller jusqu’à paraître brun. Le rouge chez cette race est encore une fois un gène récessif. Deux copies du gène sont alors nécessaires pour qu’il en obtienne la teinte.

Le chocolat

Il s’agit encore d’un gène récessif. Tous les chiens de couleur chocolat n’hériteront cependant pas des mêmes tons et sous-tons. Certains auront un pelage foncé et dense tandis que d’autres seront plus clairs et de ton plus léger. Ils devraient également posséder, dès la naissance, des traces blanches sur la poitrine, le cou et la face. Leurs yeux peuvent être différentes couleurs dont le doré, le vert, le jaune ou encore le marron très clair (lilac).

Le bringé

Lorsque le Border est bringé, il peut posséder une sous-robe de n’importe quelle couleur accompagnée de rayures plus foncées, faisant penser à une couleur tigrée.

Le sable

Quand les racines du poil canin sont plus claires avant de foncer sur les extrémités, on parle de couleur sable. Leur couleur n’est généralement pas très foncée.

Le blanc moucheté

Le blanc est habituellement moucheté, possédant quelques traces noires sur taches blanches aux abords du visage, de la poitrine et du collier.

Les différentes catégories du Border Collie

Le Border peut également se décliner sous deux formes spécifiques : le nain et le poil court.

Le Border Collie aux poils courts

Il existe deux sortes de Border Collies, ceux aux poils longs et ceux aux poils courts. Les deux possèdent un double pelage qui les protège du froid et de l’humidité. Cela explique leur utilisation en zones climatiques froides comme chien de berger.

Le Border Collie mini ou nain

Le Border Collie nain est généralement le résultat de l’accouplement de deux parents nains et donc sujet à des déformations squelettiques. Outre les problèmes du squelette, il peut être sujet à des problèmes de croissance, d’obésité, des troubles respiratoires, des crises d’épilepsie et des complications cardiaques. Bien que la prolifération des races miniaturisées soit une réalité chez certains éleveurs, le principe est à bannir. Outre le manque d’éthique, le phénomène met la santé de la race en danger.

La courbe de poids du Border Collie

Le poids du Border Collie est à suivre de près. À 3 mois, le chiot devrait peser entre 5,1 et 7,6 kg pour une femelle et entre 5,8 et 8 kg pour un mâle. Trois mois plus tard, le Border Collie affiche en moyenne entre 9,3 kg et 14 kg pour les femelles et entre 10.7 kg et 14.7 kg pour les mâles. À tout juste un an, la femelle possède un poids idéal si elle pèse entre 11,9 et 18,4 kg. Un mâle pèsera entre 13,8 et 19,4 kg. Ils finiront tous deux leur croissance à 14 mois pour les plus petits et 16 pour les plus grands. Une fois l’âge adulte atteint, la femelle adulte affiche de 18 kg à 25 kg pour environ 50 cm. Le mâle pèsera entre 18 kg à 28 kg pour 52,50 cm environ.

Les maladies du Border Collie

De manière générale, le Border Collie est une race en forme et saine. Mais comme tous les chiens, il dispose de certaines conditions de santé plus ardues, notamment génétiques. Parmi elles, on note les maladies génétiques de la dysplasie de la hanche, l’atrophie dite progressive de la rétine, la luxation du cristallin, l’anomalie oculaire du colley ainsi que l’épilepsie et la surdité. On relève aussi des formes de troubles héréditaires qui sont en fait des héritages génétiques dus à la lipofuscinose céroïde neuronale et la malabsorption intestinale de la cobalamine. Il y a également le cas spécifique des homozygotes au sujet du gène merle, appelés aussi « double merles », sont sujets aux troubles oculaires et auditifs. De façon moins courante, on trouve également chez le Border Collie des complications comme le glaucome, l’hypothyroïdie, l’ostéochondrite, les cataractes juvéniles et le diabète sucré.

Épilepsie et formes de convulsions

Le Border est l’une des races non seulement les plus exposées au trouble, mais aussi les plus concernés par ce que l’on appelle l’épilepsie idiopathique, en d’autres termes dont nous ignorons l’origine et la cause. La plupart des crises ont lieu le matin ou la nuit, durant son sommeil. À savoir que l’épilepsie ne réduit cependant pas l’espérance de vie.

Anomalie de l’œil du Colley

Il s’agit d’une maladie héréditaire affectant les vaisseaux sanguins qui fournissent la rétine. Bien que les spécialistes soient conscients du risque chez le Collie, elle n’est généralement détectée que lorsque l’animal est proche de la cécité.

Hypothyroïdie

Elle s’explique par la réduction de la production d’hormones T3 et T4 dans la glande thyroïde. Chez le chien, la maladie apparaît souvent entre 4 et 10 ans et peut être détectée grâce à des signes annonciateurs comme : gain de poids soudain, faiblesse, léthargie, mauvaise santé du pelage et problèmes cutanés. Un ajustement alimentaire et des médicaments adaptés peuvent en venir à bout.

Dysplasie de la hanche canine

La race ne fait pas partie des plus touchées par la maladie. Cependant, le cas reste possible. En cas de dysplasie de la hanche, le Border se fait réticent à toute forme d’activité physique, présente une démarche quelque peu inhabituelle et peut aller jusqu’à avoir des difficultés à simplement se tenir sur ses pattes. Les maux sont généralement traités par des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Ostéochondrite disséquante

Elle décrit une nécrose osseuse, celle de l’os chondral ainsi que de son cartilage. Dans les cas les plus avancés, un morceau de cet os peut se détacher et se déplacer dans l’articulation, causant des blocages.

Bien que le Border Collie ne fasse pas partie des races de chiens les plus exposées aux maladies, il est bon en tant que propriétaire de les connaître et de savoir les déceler.

L’alimentation du Border Collie

Votre préoccupation numéro un doit être de nourrir votre Border Collie de manière équilibrée. Ce peut être un régime cru qui inclut de la viande crue, des os crus ou charnus, des légumes crus, de la viande musculaire, du poisson, quelques produits laitiers, notamment sous forme de yaourts et des œufs. En revanche, évitez les céréales, car peu des Collies peuvent les digérer et nombreux sont ceux qui y sont allergiques. Il faudra faire attention au surplus de glucides pour éviter tout risque de surpoids, voire d’obésité. L’huile de poisson et l’huile de colza sont bienvenues en cas de besoin lipidique ou en en oméga 3 et 6.

Quelles croquettes pour un Border Collie ?

Si vous ne disposez pas d’assez de temps pour cuisiner vous-même ou que vous n’en avez pas les connaissances nutritionnelles, il existe des alternatives fiables parmi la nourriture sèche industrielle. Pour des croquettes pour Border Collie idéales, il vous faudra cependant veiller à certaines choses comme :

  • un pourcentage minimum de protéines (d’environ 25 %)
  • un pourcentage moyen de matières grasses essentielles (d’environ 15 %)
  • un taux maximum en fibres

Afin que le chien se développe de manière optimale, il nécessitera une alimentation d’une bonne valeur nutritionnelle :

  • des protéines animales en grande quantité pour le maintien des muscles et du bon fonctionnement des organes : viandes (agneau, poulet, dinde, etc.) et poisson (saumon, hareng, etc.)
  • des acides gras oméga pour l’équilibre du système immunitaire, l’énergie, pour la santé de la peau, du pelage et des ongles.
  • les vitamines et minéraux pour l’énergie, les dents et une qualité osseuse hors pair.

Le B.A. Ba du Border Collie chiot

Tentez par l’acquisition d’un Border Collie chiot ? Vous aurez la chance de pouvoir entraîner l’un des chiens les plus futés et les plus actifs. Explorons ensemble les deux secteurs se trouvant au cœur de la vie d’un petit chien : l’éducation et l’alimentation.

L’éducation

Vous vous demandez probablement quand faut-il entamer l’apprentissage d’un chiot ? Aussi tôt que possible. En d’autres termes, votre Border chiot peut commencer à s’entraîner dès son arrivée chez vous. Il s’agit d’un chien à la fois sensible et joueur. Il sera donc nécessaire de lui apprendre certaines bases grâce au renforcement positif, c’est-à-dire en le récompensant de ses bonnes actions. Prévoyez toujours quelques friandises. Étant donné leur niveau d’intelligence, leurs jeux devront être de nature mentale également. Le Border Collies aiment être stimulés aussi bien physiquement que mentalement. Sachez que votre chiot aimera sortir s’entraîner et s’amuser par tous les temps. Que vous soyez mouillé, que vous risquiez de vous salir ou d’avoir froid, il ne jurera que par une chose : aller dehors à tout prix.

L’alimentation

Lorsqu’il n’est encore qu’un chiot, ce que vous lui donnez à manger détermine sa croissance, son développement et l’état de sa santé future. Étant donné que ses organes, ses muscles, ses os et son système dans l’ensemble se développent rapidement, il nécessite une nutrition adaptée et en quantité suffisante pour l’irriguer de nutriments le temps de son développement. Le Border atteint son développement optimal en tant qu’adulte autour de l’âge de 18 mois.

De quoi votre chiot a-t-il besoin dans ses croquettes ? Il a tout besoin de nutriments comme le calcium et le phosphore pour assurer la croissance de ses os et de ses dents. Ces deux minéraux sont présents en grande quantité dans les viandes de muscles et d’organes, dans les os charnus et crus. Il vous faudra également lui assurer un approvisionnement en protéines afin qu’il puisse développer correctement ses organes, son pelage, sa peau ou encore ses muscles. Ces sources protéinées doivent néanmoins être de bonne qualité et ne pas provenir de farines de viande.
Enfin, l’oméga lui fournira les graisses essentielles nécessaires au bon développement de ses capacités oculaires et immunitaires.
Vous l’aurez compris les croquettes pour chiot Border Collie devront être choisies minutieusement.

Les quantités de croquettes

La quantité de sa ration augmentera à mesure qu’il avancera en âge. Entre 2 et 3 mois, il devra consommer 120 g en trois repas. Entre 4 et 5 mois, la dose augmentera de 50 g. Jusqu’à 8 mois, il lui faudra 220 g avant d’atteindre 240 g, quantité optimale qu’il devra consommer une fois adulte en deux repas d’une quantité équivalente.

Les vêtements à choisir pour un Border Collie

Il bénéficie d’une double fourrure qui lui permet de ne craindre le froid et l’humidité que dans certaines situations. Tant que les températures restent entre 0 degré celsius et 35 degrés celsius, il ne devrait pas rencontrer de difficultés à s’exprimer. Au-delà de ses températures, il sera nécessaire de prendre certaines dispositions. Dans le cas des températures négatives, vous pouvez prévoir un sweatshirt, un gilet polaire ou un petit manteau d’hiver. Il en est de même si votre chien est malade ou en convalescence. Auquel cas, pensez à bien couvrir le haut de ses pattes d’un imperméable , notamment en cas de temps froid et pluvieux. En revanche, vous devez savoir que, par temps tout à fait raisonnable, il sera toujours mieux pour votre chien de rester sans laine supplémentaire sous peine d’avoir trop chaud.

Les accessoires pour un Border Collie

Un certain nombre d’accessoires peut être utile dès son plus jeune âge. On pense particulièrement aux accessoires en relation avec son éducation ou son confort.

Le collier et le harnais

Il se devra d’être très souple, notamment quand le Border n’est qu’un chiot. Dans de nombreux cas, vous donnerons priorité au harnais, car il permet d’étaler le poids de l’animal sur toute sa longueur et se trouve plus agréable que le collier standard. Il existe généralement trois dimensions de harnais chez l’adulte, le S, le M et le L. En fonction de la taille de votre Border, vous pourrez faire le choix entre le M et le L.

La laisse

Voilà un autre accessoire qui se doit d’être doux. Dans l’idéal, la laisse sera longue de deux mètres afin de donner de l’espace à votre ancien chien de berger. Prévoyez plutôt une petite corde, et plus longue, pour les promenades en lieu isolé ou en randonnée.

Le tapis doux

Il peut également s’agir d’un lit vétérinaire antidérapant. En hiver, il permet de protéger les pattes du Border du froid du sol. En été, il le protège de la chaleur en lui fournissant une surface aérée. De bonne qualité, il devrait être d’une texture épaisse et non allergique.

Les jouets

Jouer est une seconde nature pour lui. Il vous faudra investir dans des jouets à la fois ludiques et éducatifs. Choisissez le Kong, qui permet de cacher de la nourriture dans le jouet et fait travailler la logique et les capacités cérébrales de l’animal.

Le coussin

La taille intermédiaire du Collie fait du panier une option très peu pratique. Rapidement, le coussin épais sera de mise pour les heures de couchage de votre chien. Il se devra d’être grand sans être excessivement vaste. Les chiens n’aiment pas se perdre dans leurs coussins.

La brosse de toilettage

Une petite brosse à étrille fera l’affaire pour brosser efficacement, mais sans lui faire mal. Le mieux serait une brosse à poignées ergonomiques afin d’en faciliter la prise et la manipulation. La brosse Furminator reste toujours la meilleure option en la matière.

Autres conseils pour bien entretenir son Border Collie

Un des aspects primordiaux de l’entretien d’un chien est le toilettage. Qu’en est-il du Border Collie ? En réalité, procéder aux soins de son pelage n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît, surtout lorsqu’il s’agit du chien à poils courts. Il n’a besoin d’un brossage de poils qu’une fois par semaine, deux à trois fois pour le Border à poils longs. Bien sûr, ce rythme augmente durant la période de mue. En ce qui concerne le bain, il n’en a besoin que toutes les douze semaines en moyenne, à moins qu’il en ait exceptionnellement besoin avant. Les spécialistes conseillent d’éviter de le faire trop souvent et d’attendre au minimum huit semaines entre chaque douche. Si vous trouvez qu’il nécessite un nettoyage plus profond que le simple brossage, vous pouvez recourir à un shampoing sec. L’objectif ici est de ne pas irriter sa peau ni porter atteinte au sébum protecteur de son pelage.

Autres infos sur cette race de chien

Si vous vous demandez si le Border Coolie présente les qualités requises d’un bon chien familial, voici quelques informations intéressantes à ce sujet :

  • il est très affectueux avec sa famille, mais peut être distant avec les personnes qu’il ne connaît pas
  • il ne supporte pas la solitude et est très sensible
  • il adore les enfants et s’entend très bien avec les autres animaux d’un même foyer s’il est correctement socialisé
  • il ne connaît que difficilement la fatigue et peut jouer avec sa famille durant des heures et des heures sans compter

Notre avis sur les Border Collie

Tout propriétaire d’un Border ne doit pas faire l’écueil de penser qu’une marche journalière d’une heure suffit à un chien de son envergure à le rendre heureux. Le manque d’exercice plus intensif peut lui créer un environnement psychique anxiogène. Il est très important de ne pas trop déléguer les activités dans la mesure où le Border est un chien qui s’appuie principalement sur son parent « principal ». Si vous êtes du genre sportif, intéressez-vous à des sports canins comme l’entraînement d’agilité, le flyball ou encore le pistage. Sachez que si un Border bénéficie de suffisamment d’exercice dans une journée, il peut éventuellement finir couché sur le canapé, heureux de sa journée.

FAQ

Est-ce que mon Border Collie peut dormir dehors ?

Le Border Collie possède le pelage adéquat pour dormir dehors. Il est cependant nécessaire qu’il possède un habitat adéquat. Pensez à placer sa petite maison à un endroit calme et confortable. Il existe deux options de matériaux pour sa niche : le plastique ou le bois. Le plastique, en dépit de sa facilité de nettoyage, peut présenter l’inconvénient d’être trop chaud en été et trop froid en hiver au contact direct du soleil ou des intempéries. Le bois constitue la meilleure alternative en étant un isolant parfait.

Il est conseillé de placer la niche en bois sur une dalle bétonnée ou des pilotis pour qu’elle soit détachée du sol. Cela a deux objectifs : protéger sa niche des parasites et l’isoler par la même occasion. Pensez par ailleurs à incliner le toit de la niche afin de contourner l’éventuelle accumulation d’eau en cas de temps pluvieux. Vous n’en aurez cependant pas besoin si vous habitez dans une zone sèche. Votre chien préférera malgré tout un toit plat pour pouvoir garder un œil sur ses environs, voire monter la garde de votre garage en intraitable chien de berger qu’il est.

Quels sont les défauts du Border Collie ?

Outre sa nécessité d’avoir un maître particulièrement actif à ses côtés, le Border peut se montrer hyperactif avec les conséquences qui s’en imposent. Il peut notamment présenter un comportement autodestructeur ou destructeur s’il est laissé seul trop souvent. Enfin, il ne fait pas partie des chiens que l’on recommanderait aux novices.

Qui peut avoir un Border Collie ?

Idéalement, un Border devrait pouvoir bénéficier d’une maison avec grand jardin plutôt qu’un petit appartement. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’un chien de ville. Il a besoin de grands espaces pour s’exprimer et d’exercer. De plus, étant lui-même très actif, il se destine davantage à partager la vie d’individus du type sportif qui puissent le suivre dans quelques escapades de longue distance. Il lui faut un maître disponible, au moins plusieurs heures de suite à la semaine, pour lui proposer et partager des activités ludiques, éducatives et sportives. Il est recommandé d’avoir déjà eu un premier chien avec le Border et de ne pas être fraîchement novice en éducation canine.

Berger australien ou Border Collie ?

Les deux races présentent plus de similitudes qu’il n’y paraît, bien que le Berger malinois, par exemple, ne ressemble pas d’apparence à un Border Collie lilac. Le Berger et le Border sont tous deux des races qui affectionnent le travail. L’un comme l’autre est très intelligent et très fidèle. De par leur nature bergère, ils sont territoriaux bien qu’aucun des deux n’aboie souvent. Les deux sont affectueux, mais le Berger se trouve plus solitaire que le Border qui, lui, est sujet à l’anxiété de la séparation. Dans la même verve, le Berger est moins organiquement sociable que son confrère. Il a besoin d’être sociabilisé aussi bien très tôt aussi bien aux hommes qu’aux autres animaux. Les deux races présentent un profil de santé similaire, mais le Berger allemand présente des prédispositions plus sévères à certains troubles. Il ne peut également pas vivre aussi longtemps. Ils font tous deux d’excellents compagnons. Si vous êtes toutefois de type sociable, le choix vous portera plus naturellement vers le Border Collie.

Photos de Border Collie

Border Collie chiot jouet Border Collie dort Border Collie avec maitre Border Collie cours Border Collie chiot Border Collie jardin Border Collie dehors Border Collie troupeau

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022