Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime du Labrador

Connu sous le nom de Labrador Retriever ou tout simplement Labrador, ce chien intelligent, attachant et souvent très jovial est une des races préférées des humains. Mais êtes-vous faits l’un pour l’autre ? Si vous envisagez d’accueillir un chien, il vous faudra connaître quelques détails au sujet des races avant de vous décider. La frimousse du Labrador a conquis votre cœur ? Sachez qu’il adore être entouré d’amis humains, jouer sur la pelouse et être câliné durant des heures sur les genoux de son maître ou sur le canapé. Il s’agit d’une race qui s’adapte facilement. Il peut aussi évoluer en maison comme en appartement, moyennant de longues heures de jeux à l’extérieur. Il est un bol de joie et de bonne humeur. Chien d’une grande intelligence, il est fréquemment destiné à porter assistance aux humains. Il fait notamment partie des races de sauvetage à l’eau comme le Terrier noir russe.


Les caractéristiques du Labrador

Introduit en Angleterre au début du 19ᵉ siècle, le Labrador est le descendant du chien de Saint-John, originaire de Saint John’s, capitale de Terre-Neuve-et-Labrador sur l’île de Terre-Neuve au Canada. Il s’agit d’une race de taille intermédiaire à grande. Le mâle adulte pèse en moyenne 33 kg pour 56 cm au garrot tandis que la femelle pèse entre 25 et 32 kg pour 55 cm au garrot. Son espérance de vie est estimée à 11 ans en moyenne.

Caractère du Labrador

Le Labrador Retriever est réputé pour sa grande gentillesse et sa patience. Il est facile à vivre et bien qu’il puisse apprécier passer du temps en intérieur, se montre d’autant plus heureux à l’extérieur. En d’autres termes, la vie rêvée du Labrador se résume principalement à promenades, jeux et câlins. C’est un grand adepte des siestes dans le jardin, mais si vous n’en possédez pas, vous pouvez toujours accorder une plus grande plage horaire aux excursions extérieures pour lui faire goûter au grand air. Le Labrador adore l’aventure. Que ce soit pour une promenade dans le parc, une randonnée en pleine vallée ou tout simplement vous accompagner au café pour un macchiato, il sera tout aussi ravi de faire partie du voyage.

L’éducation du chien

L’une des raisons pour lesquelles tant de personnes optent pour un Labrador est la facilité avec laquelle il peut être entraîné. Il est patient et apprend vite. Étant donné qu’il s’agit d’un chien particulièrement porté sur la nourriture, il faudra recourir au renforcement positif dans le cadre de son entraînement. N’hésitez pas à le récompenser d’une friandise lorsqu’il se comporte bien ou qu’il réussit un exercice du premier coup. Soulignez les aspects positifs de son entraînement et n’usez surtout des anciennes méthodes autoritaires.

L’entretien du Labrador

Le Labrador est un chien qui perd énormément ses poils durant toute l’année et davantage encore durant la mue deux fois par an. Afin de réduire au mieux les pertes, il sera nécessaire de le brosser tous les jours pour ôter la fourrure excédentaire de son pelage. Afin de faciliter le toilettage, il faudra le familiariser avec le matériel dès son plus jeune âge et associer l’heure du brossage à des jeux. Son pelage court et raide l’épargne des douches intempestives. Cependant, vous pourrez toujours lui donner le bain s’il se roule dans de la boue ou toute autre substance salissante. Quant aux ongles, ils devront être coupés toutes les sept semaines en moyenne.

Le budget à l’achat du Labrador

Le Labrador LOF coûte entre 1 000 € et 1 500 €, le prix pouvant varier en fonction du lieu de son élevage. Les coûts d’entretien et de soins s’élèvent à 1 500 € par an en moyenne.

Les robes du Labrador

On relève trois couleurs principales chez le Labrador : le noir, le sable (ou jaune) et le chocolat (ou marron). Outre la couleur, il n’existe aucune différence structurelle entre chacun d’entre eux. Notons toutefois que le poil de la queue du Labrador chocolat présente des petits frisottis que l’on ne retrouve pas ailleurs. Le blanc existe également, uniquement chez le Labrador anglais. Il est surnommé « Labrador des neiges ». Le bringé ne peut, quant à lui, apparaître en cas de croisement de races.

Le sable

Avec ses airs de grosse peluche, il est très clairement le favori des enfants. Il présente un poil entièrement jaune et met plusieurs semaines à obtenir sa teinte définitive. Il est le profil de Labrador le plus répandu.

Le chocolat

En net retrait à ses débuts en France, il fait aujourd’hui l’objet d’une tendance en hausse. Il est aussi recherché par l’ensemble des éleveurs. En dépit de ses apparences trompeuses de chien de chasse, il est tout aussi doux et affectueux que le sable.

Le noir

Doté de sa tête carrée, imposante, le Labrador noir est à la fois majestueux et athlétique. L’ensemble de son pelage est noir et présente un fini légèrement satiné. Les chiots de couleur noire définissent rapidement leur couleur, contrairement au Labrador jaune.

Les différentes catégories de Labradors

Parmi les spécificités que l’on retrouve, on note : le Labrador nain, le Labrador anglais et le Labrador américain.

Le Labrador nain

Le Labrador miniature n’existe pas. En revanche, on retrouve une version plus petite qui est la résultante du gène du nanisme. Pour qu’un chiot naisse nain, il faut obligatoirement que les deux ascendants possèdent le gène du nanisme. On recense deux gènes du nanisme chez la race canine : le SD1 et le SD2. Le SD1 (ou ostéochondrodysplasie) produit des pattes repliées. Le SD2 (ou dysplasie squelettique) génère des pattes plus courtes que d’ordinaire. Il est soupçonné que le Labrador nain puisse souffrir de nanisme hypophysaire à cause d’une hormone de croissance émanant de l’hypophyse.

Le Labrador anglais et le Labrador Américain

Les deux types de Labradors jouent sur les détails pour nous offrir des traits distinctifs subtils. Globalement, les Labradors américains présentent une morphologie plus mince et élancée, ils ont une tête plus étroite et des jambes plus longues. Leur allure est d’autant plus athlétique et leur museau est plus long. Leur queue est également plus fine et a la capacité de se lever. Les Labradors anglais ont quant à eux une queue plus épaisse et droite. Ils possèdent également un pelage grandement plus dense.

La courbe de poids du Labrador idéale

Le Labrador LOF et en bonne santé est un chien qui atteint sa maturité relativement tard, autour de ses 18 mois. En ce qui concerne le poids du Labrador, on note une différence entre le mâle et la femelle. À six mois, le mâle pèse déjà entre 20,5 kg et 24,4 kg contre 18 kg à 23 kg pour la femelle. À un an, le poids du Labrador adulte mâle s’envolera à 28 kg pour le plus léger et 34,5 kg pour le plus lourd. Chez la femelle, le poids se situera entre 24,2 kg et 30,8 kg.

Les maladies des Labradors

Le Labrador est un chien solide. Cela ne l’épargne cependant pas de certains problèmes de santé héréditaires et auxquels sa race est prédisposée.

Les complications articulaires

À l’instar de nombreuses grandes races, le Labrador est sujet aux problèmes articulaires comme la dysplasie de la hanche et du coude. Il s’agit d’une maladie qui affecte les articulations et limitent, voire empêche, les mouvements normaux. Bien que la dysplasie puisse difficilement être évitée, elle peut être atténuée par un maintien du poids santé et une alimentation riche en vitamines et en nutriments. Des sports doux comme la natation permet aussi de se dépenser sans solliciter de manière excessive les articulations.

Distorsion, surpoids et obésité

La prise de poids et l’obésité sont des problèmes courants chez les animaux domestiques modernes. Il est cependant facile d’y faire face, en veillant à ce qu’il bénéficie d’une alimentation équilibrée, adaptée et saine. Limitez les collations entre les repas et surveillez votre chien pendant l’heure du dîner afin de s’assurer qu’il ne mange pas trop vite. Plus qu’une simple prise de poids, un tel comportement alimentaire pourrait provoquer une distorsion de l’estomac, un phénomène particulièrement dangereux, voire fatal pour l’animal de compagnie.

Les otites

les Labradors possèdent des oreilles tombantes, ce qui les rendent plus sujets à l’accumulation des bactéries et à l’humidité. Attention à ce que leurs oreilles restent propres et sèches afin d’éviter les otites. Il faudra notamment ôter tout excès de poils pour éviter tout terrain propice aux otites. Comme pour les yeux, vous pourrez utiliser du sérum physiologique pour le pourtour de ses oreilles.

Les complications cardiaques

Les maladies cardiaques concernent une partie des chiens, y compris les plus sains. Seulement, seule une alimentation de haute qualité, une bonne hydratation et une pratique physique régulière semblent limiter les risques de l’insuffisance cardiaque.

Quel genre de nourriture privilégier pour un Labrador ?

La première règle à suivre lorsqu’il est question de l’alimentation d’un Labrador est de se tourner vers des aliments de haute qualité dite Premium. Vient ensuite la question du type de nourriture du Labrador à prévoir. Sachez que les croquettes et l’ensemble des aliments pressés à froid apportent plus de nutriments par portion que la nourriture humide, car ils comprennent moins d’humidité. D’un point de vue nutritif comme d’un point de vue économique, les croquettes pour Labrador sont la meilleure option pour un chien sportif et actif de taille intermédiaire à grande.

Quel genre de croquettes privilégier pour un chien de cette race ?

Si vous optez pour des croquettes pour votre Labrador, il faudra qu’elles répondent à quelques règles nutritionnelles de base. Tout d’abord, elles doivent contenir des protéines de qualité afin de contribuer à la croissance musculaire du petit chien. Une proportion de 20 à 25 % suffit à fournir au chien les ressources nécessaires au bon fonctionnement de ses organes et assurer ses performances. Les glucides, bien qu’à limiter pour éviter le surpoids, sont à obligatoirement inclure dans sa diet pour son glucose. Évidemment, il faudra ajuster son taux glycémique à son niveau d’activité. Il en est de même pour les graisses essentielles, et notamment l’oméga 3 et 6 qui participent à la formation des tissus nerveux et soutient le Labrador contre les inflammations et sa lutte contre les blessures. L’oméga permet aussi de garder la peau et le pelage sains. Les minéraux et les vitamines doivent apparaître en quantité idéale, car ils sont importants dans le cadre du développement osseux ou encore pour le métabolisme. N’oubliez pas que si les croquettes constituent la base de son alimentation, il vous faudra également s’assurer qu’il boive suffisamment. L’eau est en effet une nécessité pour le Labrador, elle aide notamment à la distribution des nutriments dans l’organisme.

Ce que le Labrador ne peut pas consommer

Comme tous les autres chiens, plusieurs aliments lui sont toxiques au point que la consommation d’une infime portion peut mettre sa vie en danger. C’est le cas du chocolat, des oignons, des boissons alcoolisées, des produits au Xylitol, des noix, de l’ail ou encore des raisins. En d’autres termes, il s’agit d’aliments qui causent l’empoisonnement de l’animal.

Le chiot

Le Labrador chiot est une source de joie inépuisable. Mais il peut également représenter un défi. Découvrons ensemble à quoi le Labrador ressemble durant les premières semaines de sa vie.

Son éducation

L’un des plus grands défis lorsqu’il n’est encore qu’un chiot est de l’inciter à ne plus mordre. Le Labrador adore mastiquer et peut planter ses dents dans absolument n’importe quoi. Il faudra alors lui apprendre à faire la différence entre les objets, à privilégier les jouets en caoutchouc quand il ressent le besoin de mâcher ou de mordre. Le deuxième point à aborder est l’entraînement au pot. Apprenez-lui à distinguer les zones à garder propres des zones où faire les selles et les besoins. Gardez votre petit chien hors des tapis épais, difficilement lavables et optez pour des tapis de propreté spécialement conçus pour les chiots. Emmenez-le dans ses toilettes très souvent dans les premiers temps et attendez auprès de lui jusqu’à ce qu’il ait terminé de faire ses selles.

Son alimentation

Comme l’adulte, le chiot a besoin de protéines d’origine animale, donc de la viande. En réalité, la teneur en protéines (26 %) comme en acides gras essentiels (18 %) doit être supérieure à celle d’un adulte. Il aura notamment besoin de sources protéinées pour ses muscles et ses organes, des graisses pour la construction cérébrale et nerveuse. Tenez votre chiot à l’écart des sucres rapides, des charges comme le maïs, le soja et le blé qui épaississent la gamelle, mais n’apportent rien sur le plan nutritif. En revanche, vous pouvez lui offrir de la patate douce ou encore du riz brun pour leur amidon qui contribue à une meilleure digestion. L’amidon peut, en effet, constituer une source de fibres intéressante. Enfin, les vitamines et les minéraux seront importants pour son développement, notamment sur le plan squelettique.

Quid de la vitesse du Labrador ?

Le Labrador est un partenaire de course idéal, car il peut courir aussi bien sur sentier que sur route durant des heures. Il est doté d’une grande endurance et ne rechigne pas devant l’exercice et l’amusement. Au meilleur de sa forme, il peut courir plus de 15 km en une journée. Quant à sa vitesse de pointe, elle peut atteindre 72 km/h.

Quels vêtements pour un Labrador ?

La première donnée à considérer est que les conséquences thermiques du vêtement peut affecter le Labrador de la même façon qu’il affecte l’humain. Rappelons que le Labrador bénéficie déjà de deux manteaux de fourrure. En hiver, par températures négatives, vous pourrez éventuellement envisager un sweatshirt léger pour l’intérieur (patinoire par exemple) et un blouson ou un manteau d’hiver pour l’extérieur. Si le temps est doublé de pluie, le blouson devra être imperméable et couvrir jusqu’aux pattes si le chien n’est pas en état de braver ces conditions climatiques. En cas de temps chaud, ne couvrez pas votre Labrador. Une chaleur corporelle excessive peut aller jusqu’à être fatale pour le chien. L’hyperthermie n’est pas un sujet vain et il en convient de vérifier régulièrement à la fois la température ambiante et sa température corporelle en cas de pics de chaleur. Plutôt que de le couvrir avec quoi que ce soit en hiver, laissez-le s’abreuvoir le plus souvent possible.

Quels accessoires choisir pour ce type de chien ?

Une fois le Labrador chiot chez vous, vous savez qu’il est temps de lui fournir quelques accessoires basiques. En voici une liste.

Le coussin de couchage

Lorsque votre chien souhaite se reposer, il préfère généralement un grand coussin qu’un panier pour reposer son grand gabarit et ses articulations. Choisissez-le épais et doux. Idéalement, le coussin sera antidérapant. Il sera déposé à un endroit calme, mais toujours inclus à la pièce, car le Labrador aime pouvoir se sentir inclus au reste du foyer.

Le collier

Le Labrador est un chien solide qui peut supporter un collier doux en caoutchouc. Cependant, ne le serrez pas trop fort pour éviter toute strangulation. Si vous sentez qu’il n’apprécie pas les colliers, tournez-vous vers le harnais, bien plus confortable pour les chiens.

La laisse en cuir

Si une simple laisse en nylon suffit pour le chiot, il faudra une laisse en cuir pour le chien adulte compte tenu de son gabarit. Comptez environ 1,20 m de longueur pour les excursions en lieux publics et environ 1,50 m minimum en endroit isolé, en rase campagne ou en randonnée.

La brosse

Une brosse pour grand chien en caoutchouc sera probablement le meilleur choix pour ce chien aux poils courts et lisses. Les brosses en caoutchouc permettent de brosser efficacement, mais avec douceur les pelages sans endommager les huiles naturelles du chien.

Le jouet

Si vous comptez jeter votre dévolu sur le Labrador, sachez qu’il est le genre de chiens à mâcher un peu de tout. Il vous faudra investir dans des jouets qu’il puisse mâcher une grande partie de la journée si vous comptez protéger vos objets les plus précieux. D’autre part, il adorera des jeux qui lui permettent de s’amuser le plus longtemps possible. Le Labrador est très patient. Vous n’aurez donc pas de mal à l’intéresser à un jeu qui requiert des heures avant la résolution de l’énigme.

Conseils supplémentaires pour bien entretenir son Labrador

Et, si vous lui coupiez les poils à l’approche de l’été ? Si cette question vous a déjà traversé l’esprit, sachez que peu de spécialistes du monde vétérinaire et du toilettage le recommande. Couper son poil pourrait endommager son sous-poil. Or, endommager son sous-poil revient à diminuer l’efficacité de sa couche protectrice et ainsi entraver sa capacité à l’auto-refroidissement durant les beaux jours. À la place, vous l’aiderez davantage en hydratant sa peau et en l’invitant à la fontaine à eau plus régulièrement.

Autres infos sur les Labradors

Il n’est pas rare d’associer les races les plus intelligentes à un comportement distant. Prenons exemple du somptueux Berger allemand, d’une intelligence supérieure et peu enclin au contact avec autrui si ce n’est sa meute humaine, en d’autres termes sa famille. Le Labrador, quant à lui, a été désigné comme étant la septième race la plus intelligente, pourtant dotée d’une personnalité extrêmement sociable. Si vous aimez les chiens très avenants avec tout le monde (y compris les inconnus) et les apprentissages faciles, il est fait pour vous.

Notre avis sur cette race de chien

Chien de pêcheur d’origine et non chasseur de gibier, le Labrador s’est transformé en race préférée des familles au cours du 20ᵉ siècle. Il faut dire qu’il est facile à vivre, peu exigeant et attachant. Il aime mener une vie simple, faite d’activités physiques, de pauses repas, de brossage de poils, de siestes, de jeux et de câlins. Il vous faudra être certain d’avoir le temps et l’énergie de lui fournir le tout avant de vous décider à adopter.

FAQ

Est-ce que le Labrador est un chien dangereux ?

Plusieurs études ont déjà révélé que le Labrador est une des races les moins agressives du monde canin. Bien sûr, « peut-il être agressif » aurait été une tout autre question. Rappelons que comme l’être humain, le chien est doté de sa propre personnalité. Il peut être sujet à des problèmes de comportement qui vont à l’encontre des traits de sa race. S’il est possible de voir un Labrador exceptionnellement agressif, cela n’est en aucun cas un trait relatif à sa race et ne répond qu’à des questions comportementales spécifiques au chien en question.

Que choisir entre le Labrador et le Golden Retriever ?

Il n’existe pas de différence majeure entre les deux si ce n’est que le Golden possède un caractère plus calme que le Labrador. Après le jeu et les activités sociales, le Golden Retriever préfère un lieu calme et être en retrait. Le Labrador est un joueur né, énergique et chahuteur.

Le Labrador est-il un chien de garde ?

Si vous êtes à la recherche d’un chien de garde, le Labrador Retriever n’est pas le meilleur choix. Il s’agit d’une race adorable et douce. L’unique réaction soudaine qu’il pourrait avoir en rencontrant un cambrioleur serait de le câliner et le couvrir de bisous

Photos de Labrador

Labrador miel Labrador noir Labrador chiots Labrador nage plage Labrador chasse Labrador adulte Labrador jardin Labrador chiot 2 mois Labradors males Labrador chiot jouet Labrador enfants Labrador robes

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022