Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime du Staffie, le Staffordshire Bull Terrier

Le Staffordshire Bull Terrier jouit d’une réputation bien injuste, étant décrit comme des molosses sans état d’âme et dangereux alors qu’il s’agit d’un chien très affectueux et enjoué. Loin d’être l’intimidateur féroce souvent décrit, le Staffie fait un merveilleux animal de compagnie, notamment auprès des enfants. C’est d’ailleurs dû à cela qu’il est appelé « chien nourrice » dans certaines contrées. Plutôt que de se montrer belliqueux, il peut passer ses journées entières à s’amuser avec sa famille et câliner petits et grands.


Les caractéristiques du Staffordshire Bull Terrier

On le reconnaît à son poil court, lisse et épais. Le stop de sa tête est marqué et ses mâchoires imposantes. Son corps trapu donne l’impression d’un chien d’arènes, d’une immense puissante. On le distingue du Staffordshire Terrier américain qui a les oreilles non coupées courtes, en semi-dressées ou roses. Bien qu’il s’agisse d’un chien puissant, le Staffordshire Bull Terr*ier est facile à vivre et éduquer.

Origine de la race canine

Il est dit provenir d’une souche ancienne qui nous ramène à l’époque romaine. Descendant présumé du Molosse et des chiens Alaunt, il aurait été utilisé comme gardien de bétail et surtout chien de guerre chez les Romains comme chez les Grecs. Il ne foule les terres anglaises pour la première fois que lors de l’arrivée de l’armée romaine en Grande-Bretagne. C’est cependant au 19e siècle qu’il gagne en popularité. Il est utilisé en tant que chien de chasse pour trouver le gibier. Enfin, il est employé dans les sports de sang. Ces derniers désignent des combats contre des animaux sauvages et domestiques, des taureaux, des ânes ; des ours ou encore des équidés qui avaient lieu dans la zone de Staffordshire et Birmingham. Il serait lui-même descendant du Old Bouledogue anglais et du Manchester Terrier, mais aurait laissé des traces sur le Mastiff actuel ou encore le Bouledogue moderne.

La taille du Staffordshire Bull Terrier

Globalement, le mâle devrait présenter 2 cm de plus que la femelle. En moyenne, un mâle adulte mesure entre 35 cm et 40 cm. La femelle mesure encore 33 cm et 38 cm.

La nomenclature de race

Son profil le décrit comme étant un Terrier de type bull depuis juin 1987. Il s’agit de sa classification de registre FCI, la Fédération Cynologique Internationale.

Son caractère

Le Staffordshire Bull Terrier est un philanthrope et un chien particulièrement actif. Il peut se montrer bruyant avec les individus qu’il apprécie ou par simple excitation. Il sera donc nécessaire de l’éduquer de façon à ce qu’il ne saute pas partout quand il rencontre des bipèdes. Il est friand de longues promenades et de courses avec ses amis humains. Quand il n’est pas en train de courir, vous le trouverez sans doute en train de jouer avec sa famille durant des heures. S’il peut se montrer parfait avec les humains, il n’en est pas toujours autant avec les autres animaux. Il peut ne pas s’entendre avec les autres chiens et se montrer distants avec les autres compagnons de votre maison s’ils n’ont jamais été présentés. Pour éviter toute situation déconcertante, il faudra veiller à assurer sa sociabilisation très tôt.

Son éducation

Il ne s’agit pas d’un chien difficile à entraîner ni éduquer. Il est non seulement intelligent, mais aussi réceptif et toujours enclin à plaire à son maitre. Ainsi, il sera toujours prêt pour n’importe quel exercice. Il s’ennuie rarement lors d’une tâche et se montre obéissant. Seulement, il vous faudra l’éduquer rigoureusement, car un entraînement qui n’est pas mené à bien peut l’amener à développer un tempérament de petit têtu. Il s’exprime à merveille dans des exercices d’agilité, de routines ou encore d’obéissance

Le prix moyen à l’achat

Les coûts peuvent varier en fonction du genre de l’animal, s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle. Le budget à allouer se situe en moyenne entre 15000 € et 1 800 €, lorsque celui-ci est enregistré au LOF (Le Livre des Origines Français).

Son espérance de vie

S’il est correctement nourri et entretenu, il peut aisément vivre entre 12 et 14 ans. Ses conditions de vie détermineront sa longévité.

L’hygiène et l’entretien du Staffordshire Bull Terrier

Si l’hygiène du chien est un domaine qui vous inquiète, sachez que vous aurez très peu d’efforts avec le Staffordshire. Comme tout chien, il perd des poils, mais dans une quantité faible. Un bon brossage devrait aider à éliminer le peu de poils morts que vous pourriez trouver. Il convient de préciser que vous n’aurez pas besoin de le brosser très souvent, c’est-à-dire une fois par semaine. Bien sûr, il faudra néanmoins le faire plus longuement et peut-être plus régulièrement pendant les périodes de mue. Ses poils très courts font qu’il n’a pas besoin qu’on le lui coupe très souvent et le bain se fait tout aussi épisodique, autrement dit tous les trois mois. Si vous souhaitez nettoyer votre chien au retour d’une balade, une simple lotion sans rinçage fera l’affaire.

Les robes du Staffordshire Bull Terrier

Le Staffie se décline dans presque toutes les couleurs de chien possibles. En tout, on compte une multitude de couleurs reconnues et bien d’autres, non reconnues. En plus des couleurs unies, il peut révéler une combinaison de plusieurs coloris et un manteau bringé. Nous avons sélectionné une poignée des couleurs les plus courantes.

Le fauve/rouge

La robe fauve tire généralement vers une couleur rougeâtre. Le clair qui l’accompagne fait davantage penser à la couleur sable. Le fauve ou le rouge peut aussi être bicolore. Dans la plupart des cas, cette deuxième couleur s’avère être le noir.

Le bringé

Le bringé est un motif très courant chez le Staffie. On parle de bringé lorsque la robe fauve ou rouge est également habitée de rayures marrons ou noires. Le bringé est alors à distinguer du simple charbonné qui décrit une couleur plus sombre localisée uniquement au niveau du tronc, des membres et de la queue.

Le noir bringé

La couleur noire n’étant pas reconnue pour cette race, le bringé noir n’est pas uniquement composé de noir. Les bringeures fauves sont cependant tant rapprochés les unes des autres que les couleurs se confondent.

Le Mahogany

À l’instar du noir, le marron n’est pas reconnu par la FCI et comme le bringé noir, le chien mahogany n’est en réalité pas fait que de marron chocolat. Il s’agit de bringeures avec peu d’espace qui laissent encore une fois l’impression d’uniformité. Mais il s’agit encore une fois de fauve mêlé à la couleur marron.

Le Bleu

Le bleu émane d’une combinaison de noire et de bringeures à tendance grise. Sa version unie est un alliage que l’on ne retrouve que très rarement.

Le Pied

Le Pied peut être de diverses couleurs de base : bringée, fauve, noire, bleue ou encore rouge. Le terme fait référence à une panachure blanche qui est considérée comme étant la continuité et l’extension du pied dont la position est tout à fait aléatoire.

Le Blanc

Il s’agit en réalité d’un cas spécial du Pied dont la panachure blanche a pris le meilleur sur une bonne partie de la deuxième couleur. Ainsi, sous les rayures blanches, il est encore possible de noter la présence de fauve, de bleue ou encore de noir.

Le Noir et Feu

Cette couleur peut être confondue avec le bringé noir car elle possède aussi des zones de couleur feu. L’ensemble peut également être bringé. Pour les distinguer il faut faire preuve d’un œil avisé et attentif. Vérifiez s’il y a des rayures dans les zones autres qu’habituellement. Si vous en notez la présence, il s’agit d’un bringé.

Le Staffordshire Bull Terrier sable

Le sable est pour ainsi un pêle-mêle, un fourre-tout où placer les couleurs qui sont exclues. Il s’agit en réalité d’une dilution du rouge. Pour beaucoup, cette teinte rappelle une version du fauve.

Le poids idéal du Staffordshire Bull Terrier

Le mâle et la femelle n’affichent pas la même courbe de poids. La femelle adulte pèse en moyenne entre 10 et 16 kg tandis que le mâle sera plus lourd d’un seul kilogramme. (Voir le poids du Staffie)
Une autre différence s’impose, celle de l’âge de la maturité. La femelle l’atteint plus vite, dès 12 mois. À l’inverse, le mâle peut se voir atteindre jusqu’à 16 mois avant de finir sa croissance.

La croissance du mâle

Après un petit trimestre parmi les humains, le mâle pèse entre 4,7 kg et 6,9 kg. Trois mois plus tard environ, son poids évolue. Il pèse désormais entre 8,5 kg et 12,7 kg. Au terme de sa première année, il pèse entre 10,9 kg et 16,5 kg.

La croissance de la femelle

Chez la femelle, le poids atteint entre 4,3 kg et 6,5 kg après 3 mois. A 6 mois, elle devrait peser en moyenne entre 7,8 kg et 11,9 kg selon son gabarit. Au terme de ses 12 mois, elle atteint déjà entre 10 kg et 15,5 kg.

Les maladies courantes du Staffordshire Bull Terrier

Contrairement à d’autres races, les Staffie ne collectionnent pas énormément de maladies liées à leur race. Seule une poignée de complications de santé viennent ternir leur profil. Etant donné qu’elles sont héréditaires, il est possible de faire subir des tests ADN avant toute reproduction afin de savoir à l’avance si oui ou non les chiots à venir auraient des chances de développer les mêmes troubles.

Les maladies oculaires

Indépendamment de la race, le chien peut développer des cataractes aux yeux à mesure que le temps passe. C’est une condition qui se veut relativement courante chez le sénior. Cependant, dans le cas de cette race, le gène responsable est transmis génétiquement. En d’autres termes, non seulement la descendance est susceptible de développer des cataractes à un jeune âge, mais le chien peut aussi être sujet à la cécité beaucoup plus tôt au cours de sa vie.

Les allergies et problèmes de peau

À l’instar d’une race comme les Bouledogues, la race est sujette aux problèmes de peau. Il sera nécessaire de surveiller la composition de ce que votre chien mange afin qu’il entre le moins possible en contact avec un ingrédient qui génère une réponse immunitaire excessive. Ce peut être le gluten, les féculents ou encore certaines viandes comme le bœuf et le poulet. En cas de doute ou de démangeaisons chroniques, rapprochez-vous de votre vétérinaire. Il vous suggèrera sûrement un régime hypoallergénique.

L’acidurie L-2-hydroxyglutarique

Il s’agit d’une maladie neuro-métabolique héréditaire qui se caractérise par l’accumulation de la molécule du même nom, l’acide L-2-hydroxyglutarique, dans le liquide présent dans l’encéphale, la moelle épinière, l’urine ainsi que le sang. Les symptômes sont visibles dès la première année de vie du chien et se manifestent par des crises d’épilepsie, des troubles du comportement et psychomoteurs. La maladie est particulièrement présente chez le Staffordshire Bull Terrier mais aussi le Yorkshire ainsi que le West Highland White Terrier.

On retrouve d’autres problèmes de santé, moins courants, comme certains cancers et la dysplasie de la hanche et du coude.

Quel genre de nourriture pour le Staffordshire Bull Terrier ?

Votre chien a besoin de se dépenser pleinement afin d’être épanoui. Une fois dit, il lui faut les nutriments et l’énergie nécessaires pour pouvoir mettre son style de vie à exécution, d’où une nourriture pour le Staffie bien adaptée.
S’il s’agit d’un chien actif qui bénéficie, comme il le faut, de ses promenades quotidiennes ainsi que de grandes courses plusieurs fois par semaine, un simple régime d’entretien adapté spécifiquement à sa catégorie devrait suffire. S’il est sédentaire, un régime d’entretien voire légèrement allégé devrait mieux convenir. Pour un chien sportif, prévoyez un régime sport à forte dose protéique. Que votre chien soit un sportif, en surpoids ou un sédentaire, que votre chienne, soit stérilisée ou en gestation, la différence se fera également en termes de quantité administrée.

Quel genre de croquettes pour le Staffordshire Bull Terrier ?

Compte tenu de sa prédisposition aux problèmes de peau, la qualité de l’alimentation est ici une priorité. Investissez dans des croquettes pour Staffie de type Premium, enrichies en acides gras essentiels et plus précisément en oméga-3 et 6 pour sa peau et son pelage. Sa diet devra contenir en moyenne 30 % de protéines pour répondre à ses besoins énergétiques journaliers. La composition devra être équilibrée en fibres, minéraux et vitamines A, B, D, E et K. Minimisez les sucres rapides au profit des sucres à libération lente. La ration standard journalière s’élève à 220 g servie en deux repas. Si votre chien est un grand sportif, vous pouvez augmenter la quantité à 290 g. À l’inverse, si la femelle est en gestation ou stérilisée, pensez à descendre jusqu’à 175 g

Le Staffordshire Bull Terrier chiot

Lorsque vous accueillez un chiot chez vous, il est essentiel de savoir comment s’en occuper pour l’aider à prospérer comme il se doit. Cela passe par la nourriture, mais aussi son éducation et le phénomène de la socialisation.

Nourrir son chiot

Il y a un certain nombre d’ingrédients qu’il vous faudra inclure pour assurer une diet équilibrée et une bonne croissance. Sa nourriture doit contenir les dix acides aminés essentiels qu’il n’est pas capable de synthétiser lui-même et qu’il trouve principalement dans la viande, la source protéique origine animale principale. Son alimentation sèche devra aussi contenir des fruits et des légumes pour un apport en vitamines et minéraux. Les oméga-3 et 6 seront déjà primordiaux en ce qui concerne les matières grasses. L’huile la plus recommandée pour un Staffordshire est la graisse de poulet et l’huile de tournesol. Évitez les plats contenant des conservateurs chimiques de type BHA et BHT. Voici les rations à prévoir :

  • de 2 à 3 mois : 100 g en 3 fois
  • de 4 à 5 mois : 160 g en 3 fois
  • de 6 à 8 mois : 200 g en 3 fois
  • de 9 à 11 mois : 220 g en 2 fois
  • de 12 à 24 mois : 220 g en 2 fois

L’éducation

Votre chiot sera enclin à s’entraîner autant que nécessaire, car il s’agit d’un chien qui cherche toujours à plaire à ses maîtres. Vous pourrez lui donner des exercices standards ainsi que des tâches plus adaptées, car le chiot est étonnamment fort pour son âge et sa taille. De plus, si vous l’entraînez à proximité d’autres chiens, gardez-le en laisse tant qu’il n’a pas été sociabilisé et que le risque de le voir se montrer belliqueux avec les autres petits chiens demeure.

La socialisation

Ce dernier point nous renvoie donc à la socialisation. Gardez à l’esprit que le Staffie a historiquement bénéficié de l’élevage pour chiens de combat. Aussi, bien qu’il soit doux et sympathique, certains d’entre eux peuvent se révéler désintéressés par la cause canine et ne pas se montrer enclins à établir le moindre contact et encore moins, avec le sourire. Il faudra alors le sociabiliser et placer dans une multitude de situations différentes qui lui apprendront à se montrer courtois et amical avec les autres chiens autres que ceux qui vivent sous le même toit. Cela lui apprendra par la même occasion à réagir en public en présence de toutes sortes de profils.

La vitesse du Staffordshire Bull Terrier

Il est capable en pleine course de courir jusqu’à 48,8 Km/h sur près de 100 kilomètres. Il ne s’agit donc pas uniquement d’un chien puissant, mais bien d’un animal endurant.

Les vêtements chez le Staffie

Certaines races ont le privilège de bénéficier d’un premier pelage supérieur doublé d’un sous-poil épais et dense. Ce double pelage les protège à la fois du froid que du soleil calcinant de l’été. Dans le cas du Staffordshire, ce n’est pas le cas. Bien qu’il s’agisse d’un chien d’une grande solidité, il ne bénéficie pas de la couverture biologique dont bon nombre de grandes races, par exemple, profite. Par conséquent, il ressent le froid comme le chaud.

Le blouson et le manteau d’hiver

Vous devrez prêter attention à deux critères : la taille et la matière. Il est important que le manteau (ou le blouson s’il fait moins froid) soit fabriqué dans une matière qui corresponde aux conditions climatiques visées. Enfin, votre chien a une corpulence robuste. Il sera nécessaire de trouver un vêtement qui soit suffisamment ample, mais pas trop, pour avoir la liberté de se mouvoir sans non plus être victime de vilains courants d’air. Dans la mesure du possible, optez pour un tissu étanche, pour faire office de vêtement contre le froid et les intempéries.

L’imperméable

Les humains ne sont pas les seuls à se trouver inconfortables durant des intempéries. Le chien aussi, en fonction de ce dont la nature l’a fourni, peut ressentir les désagréments de la pluie ou encore des rafales. En cas de pluie diluvienne, offrez un imperméable bien étanche à votre compagnon qui puisse le couvrir du ventre/dos aux pattes. Il est aussi préférable que l’ouverture pour la laisse doit sur le dos pour en faciliter la tenue.

Les accessoires du Staffie

Si vous venez d’acquérir un chiot ou que vous êtes déjà un parent de chien confirmé, vous devez déjà savoir qu’un certain nombre d’accessoires se trouve inévitable pour le chien. Le Staffie n’y fait pas exception.

L’heure du repos : le coussin

Que ce soit pour se reposer ou pour dormir, votre chien appréciera l’aisance d’un grand coussin. Compte tenu de sa taille, un panier serait trop contraignant pour ses articulations. Le Staffordshire doit pouvoir s’étirer des pieds à la tête sans que ses pattes ni sa tête ne dépasse les bords du coussin.

L’heure de la randonnée : le harnais

Il y a pléthore de facteurs qui expliquent la raison pour laquelle certains parents de chien apprécient utiliser un harnais (dans un certain cas, le préfère au collier). Fabriqué en nylon, il est agréable à porter pour votre chien. Il s’agit aussi d’une matière solide qui promet de durer longtemps. Enfin, il possède des fermetures de sécurité qui permettent de bien le maintenir tout en lui apporter confort et sécurité. Il existe deux sortes de harnais. Le harnais en H, généralement utilisé pour les petites promenades quotidiennes, est celui qui offre le plus de maintien. Son inconvénient peut être de gêner le chien pour certains mouvements. Une erreur que le harnais en T ne commet pas, plus usité pour les plus longues randonnées.

L’heure de la sortie en lieu public : la laisse

On réservera la laisse en nylon au chiot. Chez l’adulte, une laisse solide en cuit d’environ 1,20 m se trouve parfaitement au besoin de souplesse, de confort et de maniabilité du Staffordshire.

L’heure du repas : la gamelle

Un bol ou une gamelle à croquettes et à eau de type compact et pas trop haute est exactement ce qu’il lui faut. Celle-ci doit être en acier inoxydable, plus facile à passer au lavage et inusable. Afin d’éviter tout débordement, la gamelle doit être fournie avec un dessous en bande antidérapante.

L’heure de la toilette : la brosse

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, l’entretien de cette race est très simple. Lorsque vous devez le brosser, utilisez une brosse à poils à tendance dure. Pour bien prendre soin de son pelage, la brosse Furminator est également la meilleure option.

L’heure de jouer : les jouets solides et à mâcher

Un chien est toujours présent lorsque l’heure de jouer est venue. Il s’agit d’un des meilleurs moments de la journée pour un compagnon canin, aux côtés du repas et de la promenade. Nous conseillerons deux types de jouet : le jouet solide et le jouet à mâcher. Le premier consiste à lui fournir un petit objet, souvent en caoutchouc, qui puisse le maintenir occupé tout en le faisant travailler. Le jouet à mâcher lui offre l’opportunité de s’adonner à la mastication sans toucher à la moindre de vos paires de chaussures !

Autres conseils pour bien entretenir son Staffordshire Bull Terrier

Entretenir un chien, c’est également veiller à son bien-être global. La question d’avoir un chien est souvent synonyme d’interrogation au sein de l’environnement idéal pour qu’il s’épanouisse. Est-ce nécessaire d’avoir un jardin pour qu’il puisse y gambader ? Peut-on avoir un chien en vivant en appartement ? Aussi étonnamment que cela puisse paraître, il n’a pas nécessairement besoin d’une grande demeure avec jardin si tous ses besoins sont comblés. Tourné vers les gens, il accorde une plus grande importance à la compagnie qu’au lieu où il se trouve.

Autres infos sur la race

Le Staffordshire Bull Terrier est un chien qui ne peut être laissé seul trop longtemps. Etant très porté sur les humains, il pourrait aller jusqu’à développer une anxiété de séparation. L’habit ne faisant pas le moine, son enveloppe externe a beau être indestructible, il n’en reste pas moins un grand sensible. Une deuxième raison s’ajoute à cela. Il est brillant, ce qui signifie qu’il a d’autant plus besoin de stimulation mentale. En l’absence d’activité, l’ennui peut le pousser à un comportement destructeur. Assurez-vous de toujours lui laisser ses jouets et diverses activités coupe-ennui lorsque vous êtes forcé de le laisser sans surveillance pendant un laps de temps, pas plus de quelques heures.

Notre avis sur cette race

Le Staffordshire Bull Terrier a longtemps souffert de sa réputation de chien de combat dangereux – à tort. S’il a effectivement combattu aux temps anciens, cela n’en fait pas une race dangereuse. En réalité, il est aimant, jovial et fiable. Il est aussi facile à entretenir et requiert peu de soins quotidiens. En ce sens, il fait le premier chien idéal. Lorsqu’il est bien éduqué, mentalement équilibré et bien socialisé, il ne devrait vous poser aucun problème si vous envisagez d’être parent de chien pour la première fois.

Le chien est intelligent. Suite à une bonne sociabilisation, il comprendra l’autorité et sa place dans la « meute ». Il sera alors plus simple à gérer et vous aurez toute son attention. Il apprendra et saura vous écouter quel que soit votre statut en tant que novice ou maître confirmé.

Photos de Staffie, le Staffordshire Bull Terrier

Staffordshire Bull Terrier portrait Staffordshire Bull Terrier jardin Staffordshire Bull Terrier après promenade Staffordshire Bull Terrier jeu avec balle Staffordshire Bull Terrier crabot Staffordshire Bull Terrier jeu Staffie canapé Staffie sieste Staffie

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022