Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Comment et avec quoi laver son chien ?

  1. Les soins >
  2. Soin du chien >
  3. Avec quoi laver son chien
avec quoi laver son chien

Le chien est depuis bien longtemps connu pour être le meilleur ami de l’homme. Plus qu’un simple ami, il représente un véritable compagnon qui peut accomplir des prouesses insoupçonnables. Toutefois, vivre avec un animal demande un strict respect de certaines règles d’hygiène. Le soin du chien est indispensable. En effet, les maladies de peau sont fréquentes et peuvent avoir des conséquences désastreuses. Si le chat est un animal qui a rarement besoin d’un bain, ce n’est pas le cas du chien qui a besoin de soins spécifiques. Qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chiot, l’hygiène constitue un critère déterminant pour la bonne santé des canins. Il est donc primordial de savoir laver son animal de compagnie. Cela concerne aussi bien les accessoires à utiliser et la manière de s’y prendre que la fréquence à respecter.

Quels outils réunir ?

Le pH (potentiel hydrogène) du chien est assez différent de celui de l’homme. Par conséquent, vous devez utiliser un matériel adapté à sa peau. Heureusement, il existe des produits spéciaux qui conviennent à votre compagnon. Les shampoings pour chien aux doux parfums sont inéluctablement de la partie. Plusieurs catégories de shampoings sont disponibles. Vous pouvez en trouver en fonction de la couleur du pelage du chien. Par exemple, les shampoings pour pelage blanc sont idéaux pour redonner de l’éclat et de la vigueur aux poils.

De même, il existe des shampoings spécifiques à chaque race de chien. Aussi, aucun bain n’est-il possible sans l’eau. Il faut privilégier une eau potable préalablement désinfectée. Par ailleurs, les savons avec un faible taux d’acidité feront également l’affaire. Les brosses légères et douces sont très pratiques pour s’occuper des poils et les débarrasser des impuretés. L’avantage avec une brosse douce est qu’elle n’abîme ni le poil ni la peau du canin.

Le chien aura tendance à bouger lors du bain. Pour éviter qu’il ne glisse et se fasse mal dans la baignoire, pensez à prendre une serpillière imperméable. Cette dernière sera judicieusement placée dans la baignoire. Vous aurez évidemment besoin d’une serviette après le bain.

Laver son chien : comment s’y prendre ?

chien lave dans bac

La prise de conscience de l’importance de l’entretien du chien est une très bonne chose. Cependant, il faudra dépasser cette étape et passer concrètement à l’action. De fait, le lavage des animaux doit être privilégié. En effet, il contribue à les débarrasser des incessantes puces qui couvrent leurs poils.

Les premières étapes consistent à remettre de l’ordre dans le pelage de l’animal en appliquant le shampoing démêlant. Si les poils ne sont pas trop mêlés, utilisez simplement une brosse. Vous devez néanmoins faire attention au type de brosse à utiliser pour conserver l’intégrité de son pelage après le brossage.

La deuxième étape consiste à arroser votre toutou avec de l’eau tiède et à le frotter doucement. La température de l’eau ne doit pas excéder 44 °C. Pour venir à bout des impuretés, frotter en profondeur avec vos mains. Cette opération sera plus aisée avec un shampoing et efficace avec un shampoing bio. Vous pouvez rincer l’animal après l’avoir bien frotté.

La toute dernière étape concerne le séchage. Ici, vous avez le choix entre une serviette bien propre ou un sèche-cheveux. En fonction de vos relations avec votre « ami », adoptez l’outil le plus approprié. Toutefois, la serviette devra être privilégiée. En effet, le sèche-cheveux peut produire un bruit désagréable lors de l’usage et exciter le chien.

Quelle fréquence ?

L’instinct naturel des animaux leur donne la possibilité d’accomplir certaines tâches sans nul besoin d’aide. Le chat par exemple est très doué pour faire sa toilette lui-même. Le chien fait aussi régulièrement sa toilette. C’est dire donc que les bains donnés à votre toutou ne doivent pas être très fréquents au risque d’endommager sa peau.

Cependant, quelques paramètres sont déterminants. Si, par exemple votre chien joue souvent au jardin de la maison, il est normal que vous le laviez plus souvent. De même, en fonction de la taille du pelage et des races de chien, la fréquence du lavage peut être évaluée. Les chiens à poil court se débarrassent vite des saletés. Ils nécessitent par conséquent moins de soins. D’une manière générale, il est idéal de laver les animaux une fois par trimestre.

De plus pour atténuer les odeurs de votre animal, vous n’êtes pas obligés de le laver. Il existe une méthode simple pour concevoir une solution anti mauvaises odeurs. Voici les éléments à réunir :

  • du bicarbonate de soude
  • un peu de vinaigre
  • de l’huile essentielle
  • de l’eau.

Respectez scrupuleusement cette composition et votre solution est prête. Pour la vaporiser sur votre toutou, transvasez-la dans un spray. Observez tout de même un écart de quelques semaines entre chaque vaporisation.

Nos conseils et recommandations pour un lavage parfait

lavage chien dans douche

De nombreuses astuces sont à considérer pour réussir à donner son bain à l’animal. Le chien mature est plein de forces et capable d’être violent quand il est frustré. Pour se prémunir, il est recommandé d’être à deux pour laver le toutou. Le toilettage doit être encadré par un véritable accompagnement psychologique. En clair, parlez beaucoup à votre animal pour apaiser l’atmosphère durant le lavage.

Aussi, disposez l’animal de manière à ce que votre visage ne soit pas trop rapproché de ses pattes. C’est le meilleur moyen pour finir l’opération en toute tranquillité. La température de l’eau doit être vérifiée manuellement avec un thermomètre pour plus d’assurance. Une eau trop chaude est proscrite pour doucher le chien. Cela abîmerait non seulement son pelage, mais aussi, sa peau qui est naturellement fragile.

Enfin, avant l’achat d’un shampoing, prenez le soin de vérifier sa composition.

Les erreurs à éviter

Laver son chien, c’est accepter de suivre certains principes délicats. La survie et la santé robuste de l’animal en dépendent. Il est fortement déconseillé d’utiliser des savons ou autres liquides désinfectants non appropriés au pH du chien pour le laver. Par exemple vos savons personnels, shampoing ou produits de douche ne doivent en aucun cas être employés sur l’animal. La conséquence directe est la destruction progressive du sébum, sécrétion lipidique qui protège la peau et les poils.

L’autre erreur fondamentale à éviter réside dans la manière de donner son bain à l’animal. Vous ne devez ni mettre du shampoing ni mouiller sa tête avec de l’eau. Cela pourrait atteindre ses yeux et ses oreilles.

Quoi utiliser pour laver son chiot ?

lavage chiot

Le bain des chiots est aussi une chose assez délicate. La température du bain doit avoisiner les 30 degrés. La peau du chiot est plus sensible que celle des humains. Ainsi, utiliser un shampoing ordinaire fait pour une peau humaine peut entraîner des irritations et autres problèmes dermatologiques. Il ne faut donc qu’utiliser du shampoing spécial pour chiots. Il faut bien évidemment opter pour un shampoing pour chiot adapté à l’âge de celui que vous avez chez vous.

Quelques marques proposent de bons shampoings naturels comme Demavic, Khara et Beaphar. Il faut choisir un shampoing riche en protéines pour bien nourrir et hydrater le poil de l’animal, il doit être très doux. Ce type de shampoing aide à conserver un pelage brillant, mais il faut en choisir un selon le poil court ou long du puppy et sa race. Pour le lavage du chiot, utiliser un shampoing doux qui nettoie en profondeur, mais sans agresser le poil. Il doit préserver l’équilibre capillaire et dermatologique du chiot. Le shampoing bio doux convient à tous les chiots grâce à son pH neutre propice à leur peau très sensible.

Comment donner son bain à un chiot ? Avant de penser à donner son bain à un chiot, il faut prendre en compte que cela n’est pas une tâche aisée. Préparez-vous aux diverses éclaboussures et pour éviter de vous retrouver trempés, habillez-vous de vêtements imperméables. Vous pouvez donner le bain du chiot dans une bassine, une baignoire ou juste dans une douche. Cette dernière est néanmoins moins recommandée.

Pour commencer, faites couler de l’eau tiède et utilisez un savon doux. Lorsque vous mettez votre chiot dans le bain, il va tenter de ressortir rapidement. Tenez-le fermement d’une main et commencez à le savonner de l’autre. Si vous avez du mal à le tenir tranquille, servez-vous d’un collier.

Après le savonnage du toutou, rincez-le avec délicatesse avec une eau bien tiède et veillez à enlever toute la mousse. Dans certains cas, un seul lavage ne suffit pas à venir à bout de la saleté de l’animal. Vous pouvez en faire un autre en remettant du shampoing. Une fois les taches éliminées, bien essuyer le chiot à l’aide d’une serviette propre. Si vous le désirez, vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux pour diffuser un air tiède. Le bain doit être donné dans une pièce bien chauffée et veillez toujours à bien le sécher, une fois terminé.

Fréquence des bains pour chiots

Le lavage régulier du chiot lui offre un pelage soigneux et doux au toucher. Cependant, il ne faut pas le laver trop fréquemment. Cela n’est pas bon pour lui et les produits utilisés pour le bain peuvent à la longue abîmer sa peau et son pelage. La fréquence pour le lavage d’un chiot dépend de l’animal de sa race, de son odeur plus ou moins forte.

Quand faire le premier lavage du chiot ?

En général, il est préférable de ne laver son chiot qu’une fois par mois. Pour certains chiots, deux fois par an suffisent largement, mais pour d’autres, une fois tous les trois mois. Cependant, il ne faut en aucun cas dépasser la limite d’un seul lavage par mois comme pour les chiens adultes.

Pour laver un chiot la première fois , il faut attendre qu’il soit âgé de trois mois au moins. Il faut attendre cet âge pour réduire le risque de contraction d’un rhume. Il faut aussi que le chiot soit vacciné avant qu’il ne commence les séances de bains. Cette précaution est nécessaire, car les chiots sont très fragiles et pourraient avoir des problèmes respiratoires s’ils ne sont pas correctement séchés. Pour faciliter les bains futurs, transformez les premières séances en partie de jeu ou de plaisir.

Recommandations et conseils

Lorsque vous adoptez un animal chez vous, il est bien normal que la première des choses à laquelle vous pensiez soit de le laver. Vous devez prendre en compte certains paramètres avant de vous lancer dans cette opération. Il faut connaître l’âge du chiot et s’assurer qu’il est en excellente santé. Si le chiot a pris froid, est enrhumé ou s’il a contracté la maladie de Carré, il ne faut pas du tout tenter de laver l’animal. Soyez patients, attendez qu’il soit grand et occupez-vous de sa maladie. Faites-le examiner par un vétérinaire pour avoir les meilleurs avis et conseils.

Si toutefois le bain est inévitable, utilisez un savon d’avoine pour hydrater et apaiser sa peau ou un shampoing pour chiots. Vous pouvez vous servir d’un chiffon ou d’un gant de toilette humide en ne visant que les parties sales. Le premier bain du chiot doit durer entre 5 et10 minutes.

Mauvaises pratiques à ne surtout pas reproduire

chien nettoye avec shampoing

• Utiliser un shampoing pour humain sur votre puppy. Même s’il s’agit du shampoing pour bébé, ils sont à bannir pour le bain de ces animaux.

• Mettre de l’eau dans les oreilles de votre chiot. Il ne faut surtout pas le faire, un liquide nettoyeur existe à cet effet. Lorsque vous les nettoyez, ne pas utiliser de cure d’oreille.

• Ne pas faire attention aux variations de température lors du bain. Une eau trop chaude peut brûler la peau fragile du toutou, mais une eau trop froide peut également le rendre malade.

• Brosser l’animal lors du bain. Cela peut le blesser ou lui causer des irritations.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021