Logo Conseils-Animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Animaux.fr, 2021

Guide complet sur les maladies de peau des chiens

  1. Les soins >
  2. Maladies de peau des chiens
Maladies de peau des chiens

Les maladies de la peau affectent couramment les chiens. Elles se manifestent de diverses manières (démangeaisons, lésions du corps, irritations, allergies) et sont difficiles à vivre par nos amis poilus (chiens et chats). Les causes fondamentales de ces pathologies sont les piqûres d’insectes (puces, tiques…), des allergènes ou l’hérédité. D’après les statistiques, les affections cutanées du chien constituent l’une des principales raisons de consultation chez le vétérinaire (celui qui effectue le soin des animaux).

Il est donc important de les prendre au sérieux et de savoir quelle attitude adopter lorsque votre animal en souffre. Pour vous aider à prémunir votre chien de ces maladies cutanées et le traiter en cas d’atteinte, ce guide vous renseigne sur les différentes maladies cutanées du chien. Il informe aussi sur les symptômes qui vous permettront de détecter ces pathologies chez votre animal et les pistes de prévention et de traitement.

Les maladies cutanées fréquemment rencontrées chez les chiens : manifestations et causes

Les maladies de la peau des chiens sont nombreuses et s’expriment de manière distincte. Certaines sont moins sévères que d’autres. Toutefois, il est préférable de les traiter le plus tôt possible afin d’éviter toutes déconvenues à votre animal de compagnie. Ces affections cutanées ont plusieurs origines. Elles peuvent être héréditaires, parasitaires, allergiques ou causées par le milieu et les conditions de vie du chien.

Problèmes de peau du chien : rôle du sébum

Le sébum est une substance qui joue un rôle important dans la protection de peau. Chez le chien, la sécrétion normale de cette substance amoindrit les risques d’agressions cutanées, donc de maladies de la peau. Par contre, les troubles liés à la sécrétion du sébum ouvrent la porte aux maladies cutanées, notamment les pyodermites et autres types de maladies. Découvrez ci-dessous les différentes maladies de la peau auxquelles sont confrontés les chiens.

Maladies parasitaires

Plusieurs parasites attaquent les chiens et infectent leur peau. Ces derniers provoquent la plupart du temps des lésions cutanées qui se manifestent par d’intenses démangeaisons des parties atteintes. Ces lésions entraînent aussi la chute des poils, l’apparition des plaies ou ulcères sur la peau. Les agents responsables de cette maladie sont les puces, les acariens, les champignons et autres types d’agents pathogènes.

En plus des démangeaisons, ces puces provoquent l’apparition des rougeurs chez le chien. L’âge du chien n’est pas un facteur de développement des maladies cutanées. Toutefois, selon le type de maladie, l’âge peut constituer un facteur de risque. C’est le cas de la démodécie canine, où les chiots sont prédisposés à développer cette maladie.

Les dermatites parasitaires

Ces infections cutanées sont assez proches ou identiques de maladies parasitaires. Elles peuvent donc être classées dans cette catégorie. Les dermatites sont des maladies qui se manifestent par l’inflammation de la peau chez le chien atteint. Elles se manifestent également par de fortes démangeaisons et sont causées par des acariens et champignons. Il y en a de plusieurs types dont la gale sarcoptique, la mycose, la teigne et la pyodermite.

La gale sarcoptique

Elle est causée par des acariens microscopiques : sarcoptes scabiei var canis et est extrêmement contagieuse. Elle se manifeste par des démangeaisons intenses de certaines parties du corps. Les parasites se multiplient en pondant des œufs sur la peau du chien. Les œufs éclosent puis les larves qu’elles contiennent entrent en contact avec la peau du chien. Le chien atteint se gratte les aisselles en premier lieu. Ensuite, il attaque son ventre, son museau et ses oreilles. Il le fait de façon énergique au point que des plaies ou ulcères apparaissent au niveau de ces différentes parties du corps.

Maladies endocriniennes

Les maladies endocriniennes sont à l’origine de problèmes de peau chez les chiens. Au fait, les hormones déterminent l’aspect du pelage et de la peau des fidèles amis de l’homme. La principale cause d’apparition de cette maladie est le dysfonctionnement hormonal. Lorsque l’organisme des toutous produit peu ou trop d’hormones, des conséquences surgissent. Les répercussions du manque ou de l’excès d’hormones se traduisent sur le pelage et la peau de l’animal.

Les myases cutanées

Les myases cutanées sont des infestations de la peau des chiens dues aux larves (asticot) pondues par les mouches. Lorsque les asticots pondus entrent en contact avec une plaie ouverte ou des chiens malpropres (pelage humide ou pelage sale), ils se multiplient. La prolifération des larves dans une plaie ouverte entraine son élargissement, ce qui attire d’autres mouches, donc plus de larves.

Les chiens attaqués par les myases ont une peau couverte de plaies qui ne guérissent pas. Les larves une fois en contact de la plaie, éclosent sous 3 jours. Elles deviennent ensuite des asticots libérant des enzymes salivaires qui rongent la peau du chien. Les plaies causent aussi des infections, car elles sont infestées. Il y a trois types de myases cutanées, à savoir :

  • Les myases furoncloides,
  • Les myases rampantes,
  • Les myases traumatiques.

Pour traiter cette affection cutanée, un simple nettoyage et rasage des parties affectées est suffisant. De plus, l’usage de produits caractéristiques pour tuer les larves est important. Pour empêcher une éventuelle nouvelle contamination, il est recommandé d’administrer un antibiotique local. De même, il est nécessaire d’appliquer un produit qui tue les insectes sur le reste du pelage de l’animal.

La démodécie

La demodecie est une affection cutanée présente chez les chiens. Elle est induite par le demodex (Demodex canis), un acarien localisé au niveau des follicules pileux qui se nourrit de sébums. Chez le chien, il existe deux formes de démodécie, la forme bénigne et la forme maligne. La démodécie bénigne du chien se manifeste par des parties dépourvues de poils, mais couvertes de pellicules.

Les individus les plus en proie à cette affection cutanée sont les jeunes sujets (chiots) à faible défense immunitaire. Toutefois, certains cas la contamination de la démodécie bénigne se remarques chez les sujets adultes. Pour le traitement, il n’y a pas grand-chose à faire, car l’organisme arrive à bout de cette affection cutanée au bout de quelques semaines.

La pyodermite canine

Encore appelée infection cutanée, la pyodermite est la catégorie des maladies de la peau causée par les bactéries. La bactérie responsable de cette affection cutanée est habituellement le staphylocoque (Steptococcus pyogenes). Elle se manifeste souvent par la production de pus et évolue par la prolifération à grande échelle des bactéries (staphylocoques) au niveau de la peau. Selon le degré de contamination, les pyodermites infectent la peau du chien de façon superficielle ou profonde.

De même, elles peuvent affecter une partie ou la totalité du corps de l’animal. Étant causée par des bactéries, la pyodermite est d’origine externe. Les causes de la pyodermite sont variées. Il peut s’agir d’une mauvaise hygiène, de l’anatomie du chien, notamment les plis importants au niveau de la peau et le sous-poil dense. Il existe 4 formes de pyodermites.

  • La pyodermite causée par des plis

Cette affection cutanée atteint souvent certaines catégories de chiens. Il s’agit des chiens de races plissés et les chiens obèses. Ici, l’infection a lieu au niveau des parties plissées de la peau du chien.

  • La pyodermite superficielle

Cette affection ne touche que les parties superficielles de la peau à savoir les follicules pileux et l’épiderme. C’est la forme de pyodermite la moins grave qui se manifeste principalement par des démangeaisons.

  • La pyodermite profonde

Elle est plus grave que la forme précédente et se manifeste par des prurits, des irritations, d’importants suintements et une fatigue générale du chien. Les chiens de race plus vulnérables sont plus enclins à cette affection cutanée.

  • La pyodermite pyotraumatique

Cette dernière forme de pyodermite n’est pas essentiellement due à une infection. Elle est plutôt causée par un traumatisme ou un trouble du comportement.

Pour détecter la présence d’une pyodermite sur votre chien, vous devez contrôler régulièrement son pelage et sa peau. Dès que vous remarquez que votre chien se démange beaucoup, est souvent faible ou qu’il présente des croutes, faites-le examiner.

Les séborrhées

Les séborrhées sont des affections cutanées induites par une sécrétion excessive du sébum chez les chiens. C’est une dermatose. L’excédent de sébum sur la peau du chien adopte deux aspects très distincts. Elle peut être grasse ou sèche, ce qui modifie le pelage de l’animal dans les deux cas.

La séborrhée grasse est très caractéristique. Elle se manifeste par un pelage huileux et collant. Les poils s’accolent les uns aux autres avec une forte odeur (mauvaise) qui est dégagée par l’animal. La séborrhée sèche quant à elle se manifeste par un pelage sec et cireux. Vous pouvez observer sur les poils du chien, des pellicules blanches qui s’accolent aux doigts lorsque vous touchez l’animal.

Par ailleurs, on observe une autre variante de la séborrhée chez les chiens, il s’agit de la dermatite séborrhéique. Elle se manifeste par l’apparition de taches noires sur le corps de l’animal. Les parties du corps où se trouvent les taches noires sont dépourvues de poils et présentent des squames. Le chien malade se démange assez et présente aussi un pelage huileux dégageant une forte odeur.

Les allergies

Elles sont de plusieurs ordres et peuvent fortement affecter votre fidèle compagnon. On distingue notamment les allergies alimentaires, les allergies atopiques (liées à l’environnement) et les allergies causées par la consommation de certains médicaments.

Les allergies alimentaires sont dues à la consommation de certains aliments que le chien ne tolère pas. Il peut s’agir de tout type d’aliments (viandes, poissons, céréales ou autres). Si votre chien est allergique ne serait-ce qu’à un seul composant d’un aliment ingéré, son corps réagira et se manifestera par des démangeaisons ou irritations.

Le milieu de vie de votre animal de compagnie peut contenir des allergènes (atopie). En se frottant contre le mur de votre maison, en se couchant sur une moquette votre chien peut subir l’action allergène. C’est également le cas lors d’une sortie dans la rue ou lorsqu’il se couche à même le sol. Ces allergènes peuvent être des puces, du pollen, de la moisissure, la poussière, la fumée, les graminées ou d’autres substances.

En réponse à l’action des allergènes, les chiens réagissent par la production à grande échelle d’anticorps puissants. La conséquence de cette sécrétion d’anticorps est l’irritation et la lésion de la peau de l’animal. Certaines races de chiens sont naturellement prédisposées à réagir aux allergènes. C’est par exemple le cas des boxers allemands, dalmatiens, bulldog anglais, labrador retriever et bien autres races.

Si votre chien appartient à ces races sensibles aux allergènes, il sera éventuellement confronté à cette réalité. En outre, il y a certaines allergies qui sont causées par la consommation de certains médicaments. La principale manifestation des allergies chez le chien est la démangeaison.

Les cancers de la peau

Les cancers cutanés sont des causes de maladie de la peau des chiens. Elles ont plusieurs origines et peuvent être dues à des virus, l’hérédité (génétiques), produits phytosanitaires. Les tumeurs cutanées sont de deux types. Elles peuvent être malignes ou bénignes. Le cancer de peau le plus répandue chez les chiens est le mastocytome. C’est une tumeur maligne issue des mastocytes, cellules retrouvées au niveau de la peau, du tissu conjonctif et autre organe. Ce cancer attaque la peau de l’animal et se manifeste souvent par la diarrhée, le manque d’appétit, le vomissement et la perte de poids.

Il existe d’autres causes responsables du cancer cutané chez le chien. Il s’agit notamment de l’exposition au soleil (rayonnement solaire) ou des problèmes hormonaux. Ces causes du cancer cutané sont plus présentes chez les chiens de race boxers, labrador retrievers, etc.. Comme tous cancers, le cancer de la peau du chien est essentiellement causé par la multiplication anormale des cellules cancéreuses.

Elles se manifestent par des lésions cutanées qui se présentent comme des plaques, des nodules de dimensions variées. On note également l’apparition d’ulcères sur la peau. De façon générale, les différents types de cancer de la peau du chien présentent les mêmes symptômes. Cependant, certains se manifestent de façon très caractéristique (chanfrein déformé, la peau qui devient rouge).

Autres types de maladies de la peau

Voici les autres types de maladies de peau auxquelles votre chien peut être confronté.

L’eczéma

L’eczéma du chien n’est pas une pathologie, mais plutôt une conséquence ou une manifestation de certaines maladies. Il se manifeste par des rougeurs ou inflammations de la peau. Il existe fondamentalement trois formes d’eczéma dont :

  • L’eczéma chronique

Cette forme d’eczéma est caractérisée par d’importantes irritations et des rougeurs au niveau de certaines parties du corps de l’animal. Elle se définit aussi par la perte de poils, la sécheresse de la peau. Elle atteint généralement les chiens dont l’âge est avancé et les chiens obèses ou sédentaires.

  • L’eczéma allergique

Comme le nom l’indique, elle est due à certains allergènes. Ces allergies peuvent provenir de l’alimentation, de la prise d’un médicament ou du milieu de vie du chien. Les chiens atteints de l’eczéma allergique présentent des rougeurs, où se gratte le corps. Il y a aussi la présence de pustules ou de plaies.

  • L’eczéma atopique

Cette forme d’eczéma est essentiellement due à des problèmes génétiques. Elle touche souvent certaines races spécifiques de chiens. Elle se manifeste également par des démangeaisons et des rougeurs, de perte de poils et des douleurs.

Afin d’administrer un traitement pour guérir l’eczéma, il est important de consulter un vétérinaire. Ce dernier pourra ainsi faire un diagnostic et des examens. Il pourra éventuellement vous poser de questions pour en savoir plus sur l’origine de la maladie.

La mycose

C’est une dermatite causée par des bactéries et champignons. Cette maladie de la peau a un mode de prolifération assez spécifique. En effet, elle commence au niveau des pattes du chien par des éruptions cutanées, puis se répand progressivement sur toutes les parties le corps. Les champignons se multiplient facilement en milieu humide.

À cet effet, il est recommandé de veiller à ce que votre chien soit bien séché après un bain. De même, éviter qu’il squatte dans les milieux humides. Après traitement de la gale du chien, il est important de désinfecter la maison et les lieux fréquentés par le chien quand il était malade. Faites cela pour éviter de contaminer d’autres animaux si vous en possédez. Par ailleurs, cette mesure vise à surtout éviter que le chien traité soit à nouveau infecté.

La teigne

C’est l’une des affections cutanées assez présentes chez les chiens. Elle est causée par une catégorie de champignons, les dermatophytes. Il y en a de plusieurs types (Microsporum canis, Tricophyton mentagrophytes, Microsporum Gypseum…). Ces champignons vivent dans divers milieux (sol, milieux extérieurs) et attaquent les chiens en se nourrissant de la kératine.

La kératine est une protéine qui entre dans la constitution des cheveux et des poils. À la recherche de cette protéine, la teigne attaque la peau et les poils des animaux. Cela se traduit ainsi par des régions du corps dépourvu de poils et présentant une desquamation.

Sur la peau du chien malade, la perte de poil prend une forme arrondie ou circulaire avec des rougeurs et des squames. Les parties du corps généralement affecté par la teigne sont la queue, les oreilles, les pattes et la tête. Toutefois, les autres parties du corps sont également exposées à cette maladie. La teigne est très contagieuse et se transmet à l’homme facilement.

Contrairement à la gale, la teigne ne s’accompagne pas de démangeaisons. L’animal atteint présentera les premiers symptômes qu’à partir de la troisième semaine après l’infection. Durant la période asymptomatique, la contamination d’autres animaux ou du propriétaire de l’animal est possible. Il est donc impératif de prendre les mesures idoines en cas d’apparition des premiers symptômes. La bonne nouvelle est que la teigne perd son caractère contagieux lorsqu’un traitement est administré au chien.

Savoir reconnaître les maladies de la peau chez votre chien : les symptômes

Les maladies cutanées du chien ne s’expriment pas toutes de la même manière. Certaines présentent des signes faciles à reconnaître, tandis que d’autres ne le sont pas. Aussi, selon le degré d’évolution des maladies, les signes indicateurs ou symptômes des maladies changeront. Toutefois, il y a des signes d’ordre général qui doivent vous alerter. Il s’agit de la démangeaison excessive et régulière.

Si votre animal de compagnie se gratte énergiquement et régulièrement, c’est probablement le signe d’une affection cutanée. De même, la présence de croutes, la formation de plaques rouge au niveau de l’épiderme du chien sont également des signes évocateurs d’une maladie de la peau.

Il y a aussi des lésions de la peau, la perte d’appétit, le vomissement, la fatigue générale. L’apparition de boutons, croutes, d’exocroissances, de pustules. La présence de puces, une mauvaise odeur, un pelage sec ou huileux sont de grands signes indiquant l’existence d’une maladie de la peau chez votre fidèle compagnon.

Prévention et traitement des maladies cutanées du chien

L’essentiel à savoir sur la prévention et le traitement de la maladie cutanée du chien.

Comportement et mesure à prendre

Il n’existe pas de formule parfaite pour totalement prémunir votre chien d’un cancer de la peau, de l’infestation par un virus, une bactérie ou allergie. Cependant, certains des comportements et mesures sont à prendre pour mettre votre animal de compagnie dans de meilleures conditions. À cet effet, il existe plusieurs traitements préventifs contre les parasites responsables des affections cutanées chez un chien. Vous pouvez également opter pour une utilisation d’antiparasitaires que vous lui administrerez.

Une autre solution, et pas des moindres est de souscrire à une assurance maladie pour votre chien. En réalité, les chiens et les chats sont des animaux assez proches au point que nous les considérons parfois comme des membres de nos familles. À cet effet, il est primordial de leur garantir une meilleure santé. L’assurance maladie vous aidera à couvrir les charges sanitaires en cas d’affection cutanée, notamment les formes graves de la maladie qui demandent beaucoup d’investissement.

Attitudes à adopter en face des symptômes

En présence de l’un de ces symptômes, veuillez conduire votre chien chez le vétérinaire. Après avoir consulté votre animal, il sera en mesure de le soigner s’il s’agit d’une affection cutanée. Le traitement peut consister à appliquer localement des pommades et crèmes, des médicaments (cachets) à avaler ou encore une intervention chirurgicale.

Le traitement proposé dépendra du type d’affection cutanée et de son degré d’évolution. Par ailleurs, vous serez amené selon la maladie à opérer certains changements dans les habitudes alimentaires de votre toutou, surtout en cas d’allergie alimentaire.

Variation du régime alimentaire

Si votre chien présente déjà les symptomes de la maladie de la peau, vous devez changer son régime alimentaire. L’alimentation peut être la cause de l’apparition de l’affection cutanée. Si vous êtes habitué à nourrir votre compagnon avec plus de croquettes ou aliments manufacturés, vous devez opter pour une alimentation plus riche.

Une alimentation riche en oméga 3 sera parfaite à cet effet. L’oméga 3 est bénéfique pour le pelage et la peau des chiens. En complément de cet aliment, vous pouvez utiliser de l’huile de poisson. Cette huile est riche en zinc et vitamine B, cela est idéal pour le bien-être des chiens. L’huile de poisson se dégrade rapidement (oxydation). Pour cela, vous devez bien le conserver afin de jouir de ces effets. Conservez-le au réfrigérateur de préférence et contrôlez toujours la date de péremption.

En outre, alterner la nourriture (croquette) que vous servez à votre chien par des pâtées pour chien. Contre la perte de poils ou pelage cassant, la supplémentation en vitamines est indispensable. Il est important de procéder à une cure de compléments en vitamines deux fois par an. Idéalement au moment de la mue, c’est-à-dire au printemps et en automne. En effet, la mue des chiens a lieu à ces périodes. Cela permettra à votre animal d’avoir une belle fourrure.

Traitement

Pour administrer des soins à votre chien, vous devez absolument consulter un vétérinaire. Cependant, voici quelques produits que vous pouvez utiliser pour soigner ces maladies. En cas de lésions de la peau, les shampoings antiseptiques sont souvent utilisés. Ils permettent de vite guérir les plaies ou lésions. Les antifongiques sont efficaces pour éliminer les levures, champignons et autres parasites. Ils sont alors très souvent employés pour traiter les affections cutanées des chiens.

Les antibiotiques sont également associés aux divers traitements proposés, car utiles pour venir à bout des infections. L’anti puce est ce qu’il y a de mieux pour lutter contre les puces. En tant que maître de votre chien, ce produit doit toujours être disponible chez vous. Le produit existe sous diverses formes.

  • Les colliers antipuces : idéal pour tuer les puces qui font la misère à votre chien. De plus, ils ont une longue durée d’action (environ 6 mois).
  • Les comprimés antipuces : ils inhibent la reproduction des puces à raison d’une dose mensuelle.
  • Le spray antipuce : ils sont de deux types à savoir en forme de bombe et les sprays mécaniques. La première catégorie agit vite, et son action dure une semaine. La deuxième catégorie quant à elle, assure une protection dont la durée est plus longue (8 semaines).
  • Le shampooing antipuce : idéal pour éliminer les puces.

En dehors ceux-ci, vous pouvez utiliser les mousses antipuces et les spot-on qui assurent une meilleure protection à votre toutou. Par ailleurs, il existe toute une gamme de produits qui luttent efficacement contre les puces. Il y a les régulateurs de croissance des insectes, les adulticides, et bien d’autres produits.

Entretien du chien : une bonne hygiène pour lutter contre les maladies de la peau

L’une des meilleures manières de maintenir votre chien en bonne santé est de lui assurer une bonne hygiène corporelle.

Transpiration du chien

Les chiens à l’instar des hommes transpirent, mais de façon différente. Cela peut étonner plus d’un qui pensaient certainement le contraire. Les chiens transpirent par les coussinets (sous leurs pattes), le halètement, le visage. Ils possèdent en effet des glandes sudoripares situées sous leurs pattes et transpirent donc par là.

Le halètement leur permet de réguler leur température corporelle. En présence d’une chaleur intense ou un effort physique, un afflux sanguin arrive au niveau de la langue du chien. Le chien parvient alors à créer une humidité interne en sortant la langue. Lorsqu’il fait chaud, les veines du visage du chien se dilatent. Cela fait baisser la température, car les oreilles du chien sont mieux irriguées. Enfin, le chien régule la température de son corps en creusant des trous jusqu’à atteindre les zones humides ou fraîches.

Peau sèche du chien

La peau sèche est un problème auquel les chiens sont parfois confrontés. Naturellement, le chien a une mauvaise hydratation. Il est donc important de le soumettre à un régime alimentaire capable de l’hydrater. Certains shampoings permettent de résoudre aussi le problème. Le flocon d’avoine, le beurre de karité, l’huile de coco sont tant de solutions efficaces.

Pelage du chien

Le chien est un animal doté d’une fourrure, donc de poils. Les poils constituent un élément essentiel et caractéristique du chien. Ils accomplissent plusieurs fonctions. En premier lieu, ils servent à protéger la peau du chien contre les intempéries et variations de température. En second lieu, ils participent grandement à la beauté du chien. Il existe différentes sortes de poils selon les races de chiens. Le pelage varie selon la couleur, la texture, les motifs, l’épaisseur et la longueur. À cet effet, il y a des poils raides, frisés, courts et longs.

Laver son chien

Avec quoi laver son chien ? Le toilettage du chien est très important pour le maintenir propre. Cependant, la fréquence à laquelle vous laverez votre chien doit etre reduite au risque de détruire le sébum présent sur la peau et de l’exposer ainsi aux attaques externes. Le sébum est comme un emballage de protection cutané. Pour laver votre chien, vous aurez besoin d’une baignoire, d’une brosse à picot, d’une éponge, d’un shampoing spécifique, robe d’une serviette ou du savon naturel.

Vous aurez aussi besoin d’un séchoir pour chien afin d’aider votre animal à vite sécher. Choisissez un savon qui respecte le pH de l’animal. À l’aide d’une brosse, effectuez le brossage avec douceur afin de ne pas irriter la peau de votre toutou. Vous pouvez demander conseil auprès de votre vétérinaire ou vous rendre en pharmacie pour avoir les shampooings et savons adéquats.

Astuce pour laver un chiot

Laver un chiot doit se faire avec une attention particulière. L’animal étant petit, craint plus le froid. Pour cela, vous devez le laver dans un milieu chaud et sec. De préférence, dans une baignoire ou une douche. Le lavage de votre chiot doit etre effectué avec de l’eau tiède pour le bain. Versez d’abord de l’eau sur ses pattes avant de le mouiller complètement. Cela lui permettra de mieux adhérer au bain. La tête doit être la dernière partie de son corps à laver. Il existe des shampoings spécialement fabriqués pour laver un chiot. Si vous souhaitez le sécher avec un séchoir, familiarisez-le avec l’appareil afin qu’il ne soit pas effrayé à l’usage.

Pommade (lotion) cicatrisante pour le chien

Votre animal n’est pas à l’abri des blessures. De même, certaines affections cutanées entraînent de lésions au niveau de la peau du chien. Pour traiter ces blessures, il faut une bonne pommade cicatrisante pour chien. Il peut s’agir de gel, baume ou pommade. Ces produits sont excellents pour la cicatrisation des chiens. Vous les trouverez en animalerie, chez votre vétérinaire ou en pharmacie à des prix abordables. Dermoscent est un spécialiste de la cosmétique animal. Il vous donne des conseils et astuces pour l’entretien de votre chien.

Les problèmes cutanés étant fréquents chez les chiens, la dermatologie et la cosmétique ont proposé plusieurs solutions pour le bien-être de vos animaux de compagnie. Néanmoins, vous avez désormais comment prévenir ces différentes maladies de peau.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-Animaux.fr, 2021