Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Comment bien entretenir le pelage d’un chien ?

  1. Les soins >
  2. Maladies de peau des chiens >
  3. Pelage du chien
pelage du chien

Le pelage joue un rôle esthétique non négligeable, mais pas seulement ! Il agit, également, en tant que barrière naturelle pour protéger la peau des coups de soleil et du froid en hiver. Les poils, de par leur densité et leur longueur, permettent, par ailleurs, d’amortir l’impact des traumatismes et des chocs.
Les robes des chiens peuvent arborer différents nuances et aspects, selon la race et le croisement. Un pelage terne et sec peut révéler un problème de santé. Les maladies de peau du chien sont, notamment, susceptibles de provoquer une chute de poils. Tandis qu’un pelage soyeux signifie que votre compagnon se porte comme un charme ! Besoin d’un tour d’horizon sur l’entretien du pelage du chien ou du chat ? C’est parti.

Fourrure du chien : comprendre sa couleur, sa structure et ses motifs

La couleur des robes des chiens varie en fonction des races. Elle est déterminée par 2 pigments : l’eumélanine et la phéomélanine. L’eumélanine est responsable de la couleur noire et marron (marron sec). Tandis que la phéomélanine produit un pigment clair, dit fauve. L’absence de pigmentation, quant à elle, induit à un pelage tout blanc. C’est ce qu’on rencontre chez la race West highland white terrier, par exemple.

Les robes de chien sont généralement classées en 3 catégories :

  • Les robes simples : elles ne contiennent qu’un seul pigment : sombre (noir ou marron)  ou clair. Un pelage fauve tire de rouge acajou à jaune.
  • Les robes composées : elles contiennent les deux pigments, dont le blanc est totalement exclu. Dans ce cas, la répartition de l’eumélanine et de la phéomélanine engendre des nuances variées : fauve bringé, fauve masqué, noir marqué de fauve, fauve charbonné et fauve à manteau. Tous les poils sont, en fait, uniformément colorés et bi pigmentés.
  • Les robes modifiées : la robe simple ou composée est susceptible de subir des modifications, d’où le changement d’aspect. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette transformation, à savoir : l’âge, la maladie, la génétique. Un chien âgé, par exemple, peut présenter un poil grisonnant. En effet, le poil des animaux a tendance à s’éclaircir, avec le temps. Mais ce n’est pas tout, le changement de couleur peut aussi être lié à une maladie de la peau. Notez, toutefois, que la couleur du pelage d’un chien ne change pas du jour au lendemain. En principe, la modification de la teinte se fait de façon progressive.

En bref, le pelage du chien affiche un nombre infini de motifs et de teintes. Tout comme chez le chat, le poil constitue l’élément de base de sa fourrure. Cette dernière se présente à travers une variété de structures et de densités : poil ras (très court), poil long, poil lisse  ou bouclé. On peut, également, rencontrer des poils mi- longs dits briards. Ils ont surtout un aspect rêche, à l’instar du fox-terrier à poils durs.

Bon à savoir

Les  chats dépourvus de poils comme le Sphynx sont relativement bien connus. Mais très peu de gens connaissent leurs équivalents chez les chiens. En fait, le chien du Pharaon et le chien nu du Pérou sont qualifiés de chiens nus. Ce sont des races rares, dont la plupart sont originaires d’Amérique. En effet, ils demandent peu d’entretien et ont l’avantage d’être hypoallergéniques.

Comment entretenir la robe de son chien ?

L’entretien régulier du pelage permet de prendre soin de la beauté et de la santé de notre animal de compagnie. Peu importe sa densité, sa longueur ou sa couleur, la fourrure de l’animal nécessite un minimum d’entretien.

Le bain du chien : un indispensable pour une bonne hygiène de vie

On vous recommande de donner un bain, au plus,une fois par mois, à votre compagnon, notamment s’il a de longs poils. Pour les autres chiens, la fréquence de bain se fait entre 2 à 5 fois par an. La raison est simple : ces boules de poils possèdent une peau plus fine et plus sensible que celle d’un être humain. Le bain ne doit donc pas être trop fréquent.

Néanmoins, ce rituel d’hygiène reste, tout de même, indispensable pour nettoyer la fourrure, démêler les poils et limiter les éventuelles démangeaisons. Pour ce faire, pensez à utiliser un shampooing spécial pour animaux et de l’eau tiède, tout en veillant à ne pas toucher les oreilles et les yeux du molosse.

Le brossage : à faire durant les périodes de mue du chien !

Le brossage constitue une étape incontournable, après le nettoyage du toutou. Il doit se faire, de façon régulière, afin d’éviter la formation des nœuds et éliminer le sous-poil mort et terne. Le brossage est d’autant plus recommandé, pendant la période de mue.

En effet, cette période se caractérise, souvent, par une chute de poils importante. Il s’agit d’un processus naturel qui dure environ 1 mois. Les poils de votre compagnon fidèle poussent, meurent, puis tombent tout comme les cheveux de l’homme.

Conseils : pour aérer la peau et activer la circulation sanguine du canin, l’idéal serait d’effectuer le brossage tous les jours. Quelques articles pour chien sont disponibles, pour vous aider à bien démêler le pelage. Le choix de la brosse, par exemple, doit être adapté à la nature et à la taille des poils de l’animal. Par ailleurs, veillez à ce que la brosse soit appliquée dans le sens du poil.

Visite chez un toiletteur pour chien : pour une meilleure prise en soin de l’animal !

Cette visite n’est pas obligatoire ; néanmoins, elle demeure fortement recommandée si vous tenez à ce que votre chien garde son pelage soyeux et brillant. Le toiletteur assure lui-même le brossage et le nettoyage de votre toutou. De plus, il peut être amené à offrir d’autres soins comme :

  • L’épilation dans les oreilles du chien
  • La tonte
  • La coupe
  • Le coiffage du chien

En effet, en fonction de la race canine, vous trouverez des coupes « standard ». C’est notamment le cas de la coupe « lion » pour le Yorkshire.

L’alimentation : pour un pelage en bonne santé !

Afin de garder la brillance et la qualité de la fourrure, choisissez des produits alimentaires de qualité pour votre chien. Le prix de leur nourriture peut varier entre 50 à 150 euros selon sa race et son mode vie.

Eh oui, l’alimentation exerce un impact direct sur la santé et la qualité du pelage. C’est pourquoi, il est du devoir de chaque maître de fournir des aliments riches en vitamines, en oméga 3 et en oméga 6 à son chien. Assurez-vous que son alimentation contienne le plus de protéines et de biotine possible. Ce sont, en fait, des nutriments essentiels au soin de la peau et des poils du canin.

A noter qu’une allergie alimentaire peut notamment être à l’origine de la perte de poils. Si vous remarquez des symptômes comme des plaques rouges, des dépilations et des démangeaisons, vous avez probablement affaire à une allergie.

Les poils : un véritable miroir de l’état de santé du chien

Le pelage reflète l’état de santé de votre boule de poils. Un pelage terne et clairsemé souligne le signe d’une anomalie. Dans la plupart des cas, une mauvaise alimentation peut entraîner une perte massive des poils et un manque de brillance.

Une carence en vitamines peut, par ailleurs, détériorer la qualité de la robe du chien. Sans oublier que l’infestation parasitaire et la maladie dermatologique constituent autant d’autres raisons, qui font perdre au pelage sans éclat.

Retenez, enfin, que l’usage d’un produit d’hygiène inadapté risque d’occasionner des problèmes cutanés chez les chiens. En effet, cela induit systématiquement à la pelade.

Pourquoi le chien perd-il ses poils ?

En dehors des périodes de mue (printemps-automne), plusieurs facteurs, comme le stress, peuvent entraîner une chute de poils chez votre compagnon, mais pas que… Certaines maladies sont, également, susceptibles d’occasionner des chutes de poils généralisées ou localisées chez nos animaux :

  • Les maladies parasitaires : la teigne, causée par des champignons parasitaires, engendre des lésions de la peau, des squames et des croûtes. D’autres parasites de type acarien peuvent, aussi, être à l’origine d’une maladie spécifique, appelée démodécie, responsable de la perte de poils. Sans compter la gale, qui constitue un autre problème cutané, dû à des acariens. Pensez, dès lors, à procurer à votre chien des soins antiparasitaires pour éviter les morsures des acariens et des tiques.
  • Les pathologies hormonales : la perte des poils peut, également, être causée par des maladies hormonales, comme le diabète sucré et le syndrome de Cushing. Elles provoquent des démangeaisons qui, en plus d’irriter la peau ont un impact sur le pelage de l’animal.

Quels produits pour prendre soin de sa fourrure ?

Les soins naturels, les compléments alimentaires et les produits d’entretien du pelage viendront améliorer la qualité des robes de vos chiens et chats.

Pour la santé de votre fidèle compagnon, pensez à privilégier les produits de haute qualité. Vous avez, sur Internet, un large choix d’articles pour animaux, qui pourront vous aider dans l’entretien du pelage. Bonus : certaines boutiques proposent un service de livraison gratuite.

Les compléments alimentaires

complements alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires à base de plante peuvent aider, efficacement, à résoudre plusieurs problèmes de peau et de poils. La phytothérapie se sert des plantes enrichies en vitamines telles que l’ortie, afin de favoriser la repousse des poils. Certaines plantes, comme la mélisse, contribuent également à combattre les effets du stress. En effet, ce dernier peut affecter, de façon considérable, la qualité du pelage de votre chien.

Si vous souhaitez renforcer les poils de votre toutou et les rendre plus brillants, une cure de silicium peut aussi s’avérer indispensable. Ce produitlutte contre la chute de poils. En général, il se présente sous forme de lotion ou de gel pour un usage externe. Néanmoins, n’hésitez pas à demander l’avis d’un vétérinaire, avant toute application.

Enfin, la vitamine E constitue un autre complément essentiel, pour conserver la beauté du pelage de votre animal. Elle possède une propriété antioxydante. De quoi ralentir le vieillissement des cellules de la peau et des poils. Cette vitamine présente l’avantage de favoriser la stérilité et de prévenir les cataractes. Vous pouvez compléter la cure avec de la vitamine C pour un meilleur résultat.

Les huiles végétales et les huiles essentielles

huile essentielle pour chien

Les huiles essentielles dont l’huile de coco constitue une bonne alternative, pour un soin plus bio et naturel. Mais avant tout, assurez-vous que votre boule de poils tolère bien ce produit ! En effet, en complément d’une bonne alimentation, cette huile contribue à une meilleure absorption des vitamines et nutriments essentiels. On vous conseille de donner ½ cuillère à café d’huile de coco par tranche de 10kg du poids corporel.

Hydratante, antioxydante, antibactérienne et antifongique, cette huile végétale conserve le pelage du chien en bonne santé. Vous pouvez, notamment, l’utiliser sur la robe de votre animal, suivi d’un petit massage.

En soin externe, versez quelques gouttes d’huiles essentielles dans le shampooing du canin, pour améliorer la brillance de son pelage. Elles agissent en purifiant et en tonifiant les poils. Néanmoins, pensez à faire diluer l’huile essentielle dans une huile végétale comme l’olive ou le coco.

Shampooing et démêlant

Étant donné la fragilité de la peau de l’animal, il est fortement déconseillé d’utiliser un shampooing pour humain, durant son bain. Les shampooings doivent être spécifiquement dédiés aux animaux. Si votre chien a les poils longs, vous avez la possibilité d’opter pour un produit démêlant sous forme de lotion ou de crème.

Que faire si mon compagnon perd ses poils ?

Si votre chien perd ses poils, vous devez en connaître les causes, avant de lui faire suivre un traitement quelconque. Pour ce faire :

  • Vérifiez, tout d’abord, s’il a bien mangé.
  • Pensez aux produits que vous utilisez pour l’entretien du pelage.
  • Brossez soigneusement et, de façon régulière, la fourrure de votre toutou pour éviter que les poils s’entremêlent.

Si vous ne constatez aucune amélioration après ces soins, emmenez votre chien chez le vétérinaire. Ce professionnel sera le seul apte à prodiguer le meilleur soin au toutou, en fonction de la pathologie dont souffre ce dernier.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021