Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Tout comprendre sur la transpiration du chien

  1. Les soins >
  2. Maladies de peau des chiens >
  3. Transpiration du chien
Transpiration du chien

C’est un fait : les animaux domestiques constituent une source de bien-être pour chaque maître. Vous rentrez à la maison, après une longue journée de stress. Et surprise : votre chien ou chat vous attend, avec joie, au seuil de votre porte.
Mais pour qu’ils puissent longtemps vous ravir, il est essentiel de veiller à la bonne santé de vos compagnons. Mis à part les maladies de peau du chien, les attaques des tiques ou des puces, l’otite et bien plus, un autre danger guette chaque race canine : la chaleur ! En effet, nos amis à 4 pattes, supportent mal les chaleurs estivales. L’été arrive bientôt ? On vous donne quelques informations et astuces, pour bien prendre soin du toutou.

Les chiens peuvent-ils transpirer ?

Les chiens et les chats transpirent tout comme les humains. La transpiration permet au chien de réguler sa température interne. Ce phénomène l’aide, en même temps, à éliminer les toxines présentes dans son corps. Néanmoins, l’animal sue certes, mais pas de la même façon qu’un humain.

En effet, après une forte exposition au soleil, les poils de ces animaux ne les protègent pas complètement des rayons UV. Leur peau n’est dotée que d’une petite quantité de glandes sudoripares (organe qui régule la production de la sueur). Leur transpiration passe, dès lors, par les coussinets et la langue. D’une part, les coussinets jouent le rôle d’échangeur thermique. La langue, quant à elle, permet de produire plus d’humidité. D’où le refroidissement du corps de l’animal.

Comment savoir si mon chien est atteint d’un coup de chaleur ?

Vous l’aurez compris, les chiens, quelles que soient leurs races, sont extrêmement vulnérables à la chaleur et peuvent, à tout moment, succomber. Il est donc important de déceler, au plus vite, les symptômes d’un éventuel coup de chaleur, en vue d’agir en conséquence.

Contactez immédiatement votre vétérinaire, si :

  • le toutou halète fortement,
  • il montre des signes de déshydratation. Essayez de pincer sa peau. Si le pli persiste, c’est qu’il n’est pas dans son état normal.
  • les muqueuses de l’animal pâlissent,
  • il vomit, souffre de diarrhée ou adopte un comportement inhabituel,
  • son pouls s’affaiblit,
  • etc.

Attention, car si vous ne prenez pas des mesures à temps, le chien peut souffrir des crises de convulsion. Et dans les pires des cas, il en mourra.

Comment protéger son chien de la chaleur ?

Pour ne pas mettre en danger la santé de votre ami poilu, on vous propose quelques solutions simples.

  • Pensez à tester le sol avant de sortir votre chien pour protéger ses coussinets. Ces derniers sont très sensibles aux brûlures. Vous pouvez, par exemple, mettre le dos de la main sur le goudron. Si vous constatez que c’est brulant, il vaut mieux reporter la promenade. Sachez qu’une surexposition de cette partie de la patte à la chaleur peut engendrer une infection grave, si elle n’est pas soignée à temps.
  • Il faut que l’animal ait de l’eau fraîche à sa disposition. Sa gamelle doit, également, se trouver dans un endroit fenêtré, bien aéré et sans odeur désagréable. Si votre compagnon est plus à l’aise avec l’eau courante, préférez les fontaines à eau. Enfin, n’oubliez pas d’emporter une bouteille d’eau à chaque sortie. Vous pourrez ainsi lui en faire boire à chaque halètement.
  • Les vétérinaires recommandent, souvent, aux maîtres de préférer les sorties matinales. En effet, le niveau de la température sera moins élevé. L’animal et vous pourrez, ainsi, profiter tranquillement de la promenade.
  • Durant les périodes de canicule, l’idéal serait de laisser votre animal à la maison. En effet, même s’il reste dans la voiture, la température dans le véhicule peut, en quelques minutes, atteindre les 50 degrés. Il risque, dès lors, de se retrouver dans un état d’hyperthermie.

Enfin, le sport est, certes, bénéfique pour le physique du toutou. Mais il faudra les limiter  pendant l’été. En effet, une fatigue associée à un coup de chaleur peut lui être fatale.

Que faire pour diminuer la température de mon chien, en cas de forte chaleur ?

chien qui a chaud

Pour mettre la dernière main à tous ces conseils, on vous suggère d’acheter des articles pour chiens, permettant au canin de se rafraîchir rapidement. Tapis, lit, gilet, jouet rafraîchissant… Les choix sont nombreux ! Vous avez, également, la possibilité d’opter pour des appareils de refroidissement ou des linges humidifiés.

Vous pouvez, par exemple, mouiller une serviette ou un gant de toilette. Attention, néanmoins, à ce que la température ne baisse pas trop brusquement. L’eau glacée est, notamment, déconseillée. Elle est susceptible d’entraîner des frissons chez le chien.

Enfin, pensez à installer votre animal de compagnie dans un emplacement ombragé dans la cour. En effet, dès qu’il sera en contact avec la terre, l’animal parvient à réguler plus facilement sa température corporelle.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021