Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quel est le prix d'une consultation d'un vétérinaire

  1. Le vétérinaire et ses services >
  2. Prix d’une consultation de vétérinaire
prix-consultation-veterinaire

Aussi bien pour une simple visite ou une urgence, les soins vétérinaires sont indispensables dans le quotidien des propriétaires d’animaux de compagnie. Ces soins impliquent obligatoirement des frais. Dans ce contenu, nous vous renseignons sur le prix d’une consultation vétérinaire. Vous découvrirez également les raisons qui expliquent l’écart observé entre les tarifs.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE
Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Quels sont les tarifs appliqués pour une consultation vétérinaire ?

En France, les honoraires pratiqués par les vétérinaires varient en fonction des cliniques et selon la région. En effet, ces professionnels de la santé animale sont entièrement libres de fixer leurs prix sans se conformer à aucune réglementation.

Les soins vétérinaires n’interviennent pas uniquement après une maladie ou un accident. En réalité, un animal de compagnie doit être soumis à un examen de routine chaque année. En plus de cela, des impératifs tels que la vaccination, la stérilisation, la castration ou encore l’achat d’un antiparasitaire doivent être prévus. Il importe de préciser que l’intégralité du prix des soins vétérinaires est à la charge du propriétaire de l’animal.

Les prix des soins courants

En général, les consultations vétérinaires pour les soins courants sont facturées à un prix allant de 30 à 40 euros. Ce tarif comprend uniquement l’acte de visites chez le vétérinaire. Tous les autres traitements accomplis par le praticien constituent donc une facturation supplémentaire.

Chez le vétériniare, la vaccination de la première année des animaux de compagnie nécessite deux injections, donc des dépenses. Ces injections impliquent en moyenne 120 euros. Après la première année, la vaccination coûte annuellement 60 euros environ. Il peut arriver que le professionnel des animaux de compagnie facture certaines vaccinations spécifiques jusqu’à hauteur de 90 euros.

Quant aux soins de stérilisation et castration, ceux-ci nécessitent généralement un budget compris entre 100 et 300 euros selon les cliniques vétérinaires. La pose d’une puce électronique ou un tatouage coûte en moyenne 60 euros. Ce moyen d’identification permet notamment de joindre les coordonnées du propriétaire de l’animal à un numéro digital. Cette identification est valable toute la vie de l’animal. Il en est de même pour la délivrance d’un passeport européen. Ce dernier coûte environ une quinzaine d’euros. Les soins de nettoyage vétérinaire sont facturés à partir de 80 euros.

Les prix appliqués pour les accidents et les maladies

Depuis quelques années, près de 75 % des consultations vétérinaires sont liées aux maladies. Ceci s’explique principalement par les examens et les analyses qui sont beaucoup plus coûteux. En effet, le traitement d’une affection dermatologique fait dépenser jusqu’à hauteur de 120 euros.

Pour prendre soin d’une allergie, le propriétaire de l’animal doit prévoir trimestriellement 250 euros environ. Le traitement d’une otite, d’une gastro-entérite, de la rage et de la toux coûte respectivement 90 euros, 80 et 70 euros. Pour effectuer une ablation de kystes et d’une tumeur ou une ovariectomie, le propriétaire prend en charge les soins qui s’élèvent respectivement à 190 euros et 600 euros.

Les tarifs vétérinaires pour les examens et analyses

D’une manière générale, les frais des analyses de sang et de selles réalisées en laboratoires varient entre 50 et 100 euros. Une analyse d’urine et un examen de radiographie coûtent respectivement 20 euros et 40 euros. Pour une échographie complète, vous devez prévoir en moyenne 75 euros. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’une femelle en gestation, une chienne par exemple, cet examen vous coûtera environ 60 euros.

Les tarifs d’hospitalisation et de rémission

Compte tenu des soins à donner à l’animal, une hospitalisation journalière peut coûter entre 10 et 50 euros. Lorsqu’il s’agit d’une chirurgie sur fracture simple impliquant une anesthésie, vous devez prévoir un budget de 200 à 500 euros. Dans le cas d’une opération des ligaments croisés suivie d’une rééducation, vous pouvez prévoir environ 800 à 1800 euros. En cas de cancer, prévoyez entre 1300 et 1500 euros pour les séances de radiothérapie.

Les tarifs appliqués lors des consultations de spécialistes

En général, la consultation d’un comportementaliste coûte en moyenne 90 euros par séance. Quant à la consultation d’un ostéopathe ou d’un acupuncteur, elle vous prendra en moyenne un budget compris entre 60 et 80 euros.

De toute manière, il est conseillé de contacter une clinique vétérinaire pour demander un devis. Cela est nécessaire notamment lorsque vous envisagez des examens médicaux ou une opération sur les animaux de votre chenil.

Comment justifier les écarts entre les tarifs pratiqués ?

En général, les soins vétérinaires pour les NAC sont plus chers que ceux réservés aux humains. De même, au sein d’une même ville, le prix d’une consultation vaccinale peut varier d’une région à une autre et d’une clinique vétérinaire à une autre. Cette variété de tarifs se justifie par le fait que les vétérinaires fixent librement leurs honoraires. Ils sont ainsi libres de facturer leur intervention comme ils le souhaitent.

En dehors de la non-réglementation des tarifs vétérinaires, la variété des prix de consultation peut également s’expliquer par les frais engagés pour les locaux, l’achat des matériels, le paiement du personnel vétérinaire, etc. Ces tarifs peuvent également varier selon la taille de la clinique et surtout la qualité des matériels de travail utilisés. Dans tous les cas, la loi fait obligation aux professionnels des animaux de compagnie d’afficher clairement et visiblement les différents tarifs relatifs aux soins vétérinaires classiques et incontournables.

Il s’avère toutefois important de préciser que les honoraires des vétérinaires ne sont pas gérés de la même manière que ceux des médecins. Ils ne sont pas aussi soumis aux mêmes frais annexes. Même si les tarifs appliqués par votre vétérinaire paraissent élevés, ceux-ci sont loin de représenter ce que ce praticien perçoit réellement.

Contrairement aux médecins, les honoraires des vétérinaires sont soumis à une Taxe sur Valeur Ajoutée (TVA) de 20 %. Cependant, les frais relatifs aux équipements, aux locaux, aux matériels et au personnel sont généralement plus élevés chez les vétérinaires. Il en est de même pour la clinique vétérinaire qui doit en effet posséder plusieurs outils, de machines et d’appareils pour être à la hauteur des différentes consultations.

Pour finir, soulignons que la production des médicaments vétérinaires est plus onéreuse que les médicaments destinés aux humains. Le marché des médicaments des animaux de compagnie est plus restreint que celui des humains. En plis, leurs médicaments sont également soumis à une TVA de 20 % contre 5,5 % pour les humains.

Comment limiter le prix d’une consultation ?

Bien que le vétérinaire ait le droit de fixer librement ses tarifs, vous avez la possibilité de limiter les frais sans pour autant mettre en danger la santé de votre compagnon. La meilleure astuce ici, c’est de comparer les tarifs pratiqués par les différentes cliniques vétérinaires situées dans votre environnement de vie. Dans tous les cas, vous devez choisir le praticien compétent, de bonne réputation et dont les tarifs sont plus abordables.

Vous pouvez également prendre une assurance maladie pour animal de compagnie. Dans ce cas, vous devez souscrire à l’assurance avant que votre chien, furet, chat ou votre lapin ne commence à développer une pathologie. Grâce à une assurance maladie, la mutuelle pour animaux peut prendre en charge une partie voire la totalité des frais vétérinaires contre une cotisation mensuelle.

Parfois, les vaccins ainsi que la stérilisation des animaux sont pris en charge. De toute manière, il est important de se renseigner suffisamment sur les garanties liées au contrat d’assurance. Si vous n’êtes pas capable de supporter les primes d’assurance, vous pouvez épargner une petite somme à la fin de chaque mois. Cela vous permettra certainement de faire face aux frais et les éventuels imprévus.

Il est conseillé de procéder régulièrement à des visites chez le vétérinaire. Cela permettra notamment au praticien de détecter une éventuelle anomalie liée à la santé de l’animal. De la même façon, vous devez penser à faire vacciner votre compagnon et le traiter régulièrement contre les parasites externes ainsi que les vers digestifs. Un bilan de santé régulier est aussi recommandé.

N’hésitez pas à lui procurer une alimentation de qualité, à surveiller son poids et à lui proposer les activités physiques. Assurez-vous de son bon état de santé général et accordez-lui le plus de temps possible. Ces précieux actes d’attention vont vous permettre d’assurer une bonne santé à votre compagnon. De plus, ils vous aideront à réduire efficacement les visites chez le vétérinaire, donc faire quelques économies.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021