manage_search

A quel âge vermifuger un chaton ?

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge chaton >
  4. A quel âge vermifuger un chaton ?
a quel age vermifuger chaton

Avoir un animal de compagnie nécessite de prendre certaines précautions pour assurer le bien-être de ce dernier. Cela est encore plus vrai s’il s’agit d’un jeune animal comme un chaton. Parmi les soins indispensables à lui donner, l’administration régulière de vermifuges occupe une place primordiale. En effet, les chatons sont particulièrement sensibles aux parasites dont la présence dans leur organisme peut causer de graves dégâts. Vous souhaitez profiter de votre chaton et le voir grandir en bonne santé ? Il est donc important que vous sachiez à quel âge lui administrer les vermifuges pour chatons. Découvrez ici, en plus de la réponse à cette question, les raisons et la manière de vermifuger votre chaton.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Pour quelles raisons vermifuger un chaton ?

Vous devez vous demander pourquoi cette insistance en ce qui concerne le traitement antiparasitaire chez les animaux, et les chatons en particulier.

Infestation de vers

Avant toute chose, il est important de rappeler que ceux-ci peuvent être exposés à différents types de vers intestinaux. Il s’agit par exemple de :

  • Vers ronds : comme les ascarides et les ankylostomes.
  • Vers plats : parmi les vers plats, ou ténias, figurent les échinocoques, les ténias au sens strict et surtout le ténia transmis par la puce : Dipylidium caninum.

Origine des vers

Les chatons, de la même façon que les chats et les chiens, sont souvent porteurs de vers intestinaux qu’ils attrapent soit lorsqu’ils sont encore dans le ventre de leur mère, soit pendant l’allaitement, ou par le contact avec l’extérieur (autres animaux, selles, aliments)

Recommandations de bonne hygiène

Sachant que les vers intestinaux du chaton peuvent se transmettre à l’homme (surtout aux jeunes enfants), la mise en place de mesures préventives d’hygiène et de sécurité est recommandée. Ainsi, vous devez prendre soin de votre animal, en le traitant régulièrement contre les tiques et les puces.
En effet, celles-ci facilitent la contamination parasitaire.
Afin de donner au chat une parfaite hygiène intestinale, il est primordial de vermifuger son chaton dès son plus jeune âge.Vous devez aussi faire attention aux endroits et aux autres animaux en contact avec votre chaton. Enfin, surveillez son alimentation pour éviter la contamination par ingestion d’animaux morts par exemple.

Les symptômes

Par ailleurs, les symptômes d’une infestation n’étant pas souvent facilement visibles et reconnaissables, il est recommandé de s’inquiéter de la santé du chaton s’il a des symptômes comme :

  • des vomissements,
  • de la diarrhée,
  • un retard de croissance,
  • des ballonnements,
  • le pelage terne et rêche ;
  • le manque d’énergie, un désintérêt ;
  • le frottement du derrière sur le sol à cause des démangeaisons ;
  • La présence de vers dans les selles.
  • une perte de poids en dépit d’une bonne alimentation, etc.

Les conséquences

Les vers peuvent provoquer, outre ces désordres intestinaux, un retard de croissance chez le chaton. Les vers sont des parasites qui se nourrissent dans le corps de l’animal et provoquent parfois de graves lésions.

Mais il faut savoir que les chats atteints de vers peuvent contaminer les personnes de son entourage et plus spécialement les enfants qui ont tendance à caresser le chaton puis à mettre leurs doigts à la bouche.

Une fois contaminé, votre animal risque des maladies ou conséquences graves (perforations ou obstructions du tube digestif, et même la mort).

Ce sera à un vétérinaire de vérifier par analyse des matières fécales du chat s’il subit une infestation parasitaire. Par la suite, il prescrira les traitements antiparasitaires adéquats pour résoudre tous les dérèglements internes.

À quel âge vermifuger un chaton ?

Le chaton, lorsqu’il naît, est susceptible d’avoir des vers qu’il a attrapés de sa mère alors qu’il était encore dans son ventre. C’est pourquoi il faut le vermifuger dès qu’il atteint quinze jours d’âge. Comme il peut être également contaminé par le lait de sa mère, il est recommandé de répéter l’opération tous les quinze jours jusqu’à ses deux mois. Ensuite, une fois par mois jusqu’à l’âge de six mois, puis à partir de six mois, il faut le vermifuger comme un chat adulte.

Âge du chatonFréquence de vermifugation
Chaton de 15 jours à 2 moisTous les 15 jours
Chaton de 2 mois à 6 moisTous les mois
Chaton de 6 mois qui sortTous les 3 mois
Chaton de 6 mois qui ne sort pasTous 6 mois

Du chaton au chat

Après ses six mois, votre chaton passe à l’âge adulte et donc prendre des vermifuges pour chats adultes.
La fréquence de vermifugation doit alors être adaptée en fonction du félin (race, sexe poids, etc.) et de son mode de vie (chat d’appartement, vie extérieure, etc.) Dans tous les cas, il est conseillé de le faire vermifuger au moins 4 fois par an (soit une fois à chaque changement de saison). Le traitement vermifuge est le plus souvent donné à titre préventif.

Comment bien vermifuger son chaton ?

Il existe diverses options en matière de vermifuges. Cependant, il faut toujours s’en remettre aux conseils d’un vétérinaire. En plus de déterminer quel sera le meilleur produit pour votre chaton, il calculera la dose à administrer en fonction du poids de ce dernier.

Les vermifuges se présentent le plus souvent sous forme de comprimés, de pâtes ou de liquides à administrer via pipettes.

Vermifuges en comprimés

S’il s’agit d’un comprimé, vous pouvez l’insérer dans une friandise, pour en faciliter l’absorption par votre chaton. L’ingestion des liquides et des pâtes ne posent généralement pas de problème car, ils peuvent être mélangés à la nourriture.

Vermifuges en pipette

En outre, il existe aussi des vermifuges disposant d’un système de pipette dont le contenu liquide doit être déposé sur la peau de votre animal. Une autre solution aux vers consiste à utiliser un vermifuge naturel (fait à base de plantes). L’efficacité de ces produits n’est pas à mettre en doute.

Être vigilant

Lorsque vous donnez le vermifuge à votre chaton, veillez à ce qu’il ne recrache pas le comprimé, ou le liquide si vous lui faites avaler avec une seringue.

Respecter les bonnes doses

Un chaton est fragile, il faut faire attention de ne pas surdoser le vermifuge qu’on lui donne. Si le vermifuge est en comprimé, il s’agit le plus souvent d’un demi-comprimé, si c’est sous la forme de gouttes, veillez à bien compter le nombre de gouttes prescrites.

Respecter les bonnes fréquences

Pour qu’un vermifuge soit efficace, il faut le donner de façon régulière, selon un calendrier précis. Notez le moment de la première prise et marquez d’une croix les prochaines dates de prise.

Comment savoir si un chaton est infesté par les vers intestinaux ?

Les vers intestinaux ne se remarquent pas forcément dans les selles, mais certains signes chez votre chaton doivent vous alerter :

  • le ventre gonflé : ce signe est particulièrement flagrant chez le chaton, car son ventre ballonné et gonflé contraste avec sa petite taille ;
  • des problèmes digestifs : les vers, installés dans l’appareil digestif, provoquent des diarrhées et des vomissements ;
  • la perte d’appétit : le système digestif étant perturbé, le chaton va manifester un manque d’appétit, et même ne plus vouloir manger ;
  • la pâleur des tissus : les vers, à force de se nourrir sur le chat, provoquent une anémie qui se remarque par des gencives pâles au lieu d’être roses ;
  • le pelage terne : un chaton qui a des vers n’a pas un beau poil, son pelage qui devrait être doux et brillant devient terne et rêche ;
  • le manque de tonicité : le chaton, qui normalement doit être plein de vie et aimer jouer, va au contraire être fatigué et apathique ;
  • des démangeaisons : les vers provoquent des démangeaisons à l’anus que le chaton essaie d’apaiser en se frottant le derrière par terre

Que faire en cas de chaton infesté ?

Si une infestation est avérée (présence visible des vers dans les selles) et en attendant de voir un vétérinaire, vous pouvez recourir à des vermifuges qui ne nécessitent pas d’ordonnance préalable. Un pharmacien se montrera clément et compréhensif pour vous guider dans votre choix. L’expression ‘’vermifuge à large spectre’’ désigne des vermifuges qui fonctionnent contre un grand nombre de vers à la fois.
C’est vers l’un d’eux que votre choix devra se porter.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024