Logo Conseils-Animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Animaux.fr, 2020

Tout savoir sur le vétérinaire

Banniere de la page

Appelé véto, le vétérinaire est un spécialiste en médecine dont la mission première est d’assurer et donner des conseils sur la bonne santé physique et mentale aux animaux. Il en existe trois principaux types en fonction de la race des bestiaux. Il y a en effet le spécialiste canin qui s’occupe des animaux de compagnie (chien et chat en particulier) ; le vétérinaire rural qui a en charge le bien-être des animaux de la ferme (poulets, dindons, canards, oiseaux, pintades, cailles, moutons, porcs, lapins, bœufs, etc.) et celui qui est dévoué pour la cause des chevaux. Il faut préciser aussi qu’il existe des vétérinaires mixtes qui s’occupent à la fois des animaux de compagnie et ceux vivant dans le monde rural. Dans l’exercice de leur fonction, ces zootechniciens prescrivent des soins et des régimes alimentaires pour le maintien en bonne santé des bestiaux. Pour en savoir davantage, voici pour vous les caractéristiques et les différents services vétérinaires pour animaux dont vous pouvez avoir besoin.

Le coût moyen pour soigner votre animal

Le prix d’une consultation d’un vétérinaire varie en fonction de la gravité de la maladie à traiter.

Les tarifs pour les cas simples

Les tarifs des prestations des médecins des animaux diffèrent d’une région à une autre ou d’une clinique à une autre. Il faut noter qu’en France et dans bien d’autres pays du monde, il n’y a pas de grille tarifaire spécifique. Toutefois, certains propriétaires d’animaux disposent de bons de réduction ou d’assurance maladie. Ceci dit, vous pouvez débourser environ 30 euros comme étant le prix d’une consultation d’un vétérinaire. Le tarif d’un vétérinaire pour chat est toujours légèrement moins cher que le chien.

Une visite chez le professionnel a généralement pour but de savoir si votre animal est souffrant. Il y a aussi la vaccination que l’on fait aux animaux en vue de leur épargner certaines pathologies à des périodes bien précises. En fonction de la maladie, le requérant débourse entre 50 euros et 80 euros.

Il peut arriver que votre animal ait un comportement peu catholique. Pour connaître l’origine de ce trouble comportemental, vous pouvez payer une somme avoisinant les 90 euros. Puis, il y a les analyses dans les laboratoires et cliniques. Ici, le tarif moyen oscille entre 50 euros et 100 euros. Pour terminer, il y a la stérilisation de votre animal de compagnie. Pour cela s’il s’agit de la femelle, vous pouvez dépenser en moyenne 150 euros. Pour le mâle, la stérilisation vous reviendra à 100 euros tout au plus. Les bons de mutuelle sont aussi admis.

Les tarifs pour les cas compliqués

Vous devez savoir que l’état de santé de votre animal peut susciter une hospitalisation ou une opération chirurgicale. À partir de cet instant, vous pouvez dépenser entre 120 euros et 1 500 euros pour une intervention au niveau des ligaments croisés de votre chien par exemple.

Ce qu’il faut savoir sur ce métier

Vous pouvez recourir à un vétérinaire à la garde, en clinique (ou cabinet) ou le faire venir chez vous pour soigner votre animal.

Le vétérinaire de garde

Ces spécialistes ont pratiquement le même mode de fonctionnement que les médecins. En effet, les traitants des animaux prennent aussi la garde pour gérer les cas extrêmes survenus la nuit. Ceux qui ont travaillé durant la journée rentrer à la maison et ceux qui font la garde assurent la permanence jusqu’au petit matin. Ils travaillent aussi les dimanches et les jours fériés. Ils offrent ainsi la possibilité d’administrer des soins adéquats à vos animaux. La garde est d’ailleurs régie par la loi en vigueur.

Vous pouvez aller déposer votre animal chez un vétérinaire lorsque vous effectuerez un déplacement. Ce dernier, en tant que spécialiste, sait quels nourritures ou soins administrer à l’animal le temps de votre retour ou en cas d’urgence.

La clinique

Il faut recourir en clinique vétérinaire pour des soins appropriés à votre animal. Le cabinet vétérinaire regroupe tous les services en un seul lieu, un peu comme un hôpital. Ainsi, dans une clinique pour animaux, il y a un service d’accueil pour les clients, il y a une salle de consultation, un espace dédié aux examens médicaux et à l’imagerie. Il y a même un emplacement pour la chirurgie et un autre pour l’hospitalisation de votre animal. En somme, il y a presque tous les services dans une clinique.

Il y a aussi des nutritionnistes qui pourront vous donner des conseils pour une bonne alimentation de votre animal. Ils peuvent notamment vous donner des astuces pour éviter à votre animal des maux liés à l’alimentation, surtout s’il s’agit d’animaux de la ferme.

Il faut conclure sur ce chapitre que tous les praticiens présents dans les cliniques sont des spécialistes et experts dans leur domaine de compétence.

Les visites à domicile

Il peut arriver que votre animal soit dans un état où vous risquez de le perdre lors de son transport dans une clinique chez le spécialiste. Peut-être que votre état de santé ou occupation vous empêche de vous rendre dans un centre de santé approprié avec animal, dans ce cas, vous devez fait appel à un spécialiste. Celui-ci viendra à votre domicile pour porter assistance à la bête. Selon le code régissant cette fonction, un zootechnicien à domicile n’exerce sa profession qu’au domicile du client qui sollicite son apport. Il peut venir lui-même ou dépêcher une équipe. Cela n’enlève rien à ses compétences, car il est capable de faire des consultations, d’opérations chirurgicales, etc. Il ne faut donc pas avoir peur de contacter un vétérinaire à domicile.

Le vétérinaire de lapin

Il faut savoir que le lapin fait désormais partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC) ayant un vétérinaire dédié à ses soins. C’est un zootechnicien qui a axé sa formation sur le lapin, les rongeurs, l’oiseau et tous autres types de reptiles. Ce spécialiste doit être titulaire d’un diplôme NAC de l’European College of Zoological Medicine basé à Utrecht en Hollande.

Toutefois, vu le tarif un peu élevé des prestations sur le lapin, certaines personnes n’ayant pas la qualification se font passer pour des zootechniciens capables de traiter avec efficacité cet animal. Il n’en est rien. À cet effet, vous devez être intransigeant si vous doutez de sa qualité de celui qui est en face de vous. S’il le faut, vous pouvez demander à voir son parchemin avant qu’il ne touche à votre lapin, de peur de créer d’autres ennuis supplémentaires à la bête. Par contre, le vrai vétérinaire NAC, avant toute action, administrera un vaccin à votre lapin contre la maladie hémorragie virale et contre le virus de la myxomatose. Le vétérinaire NAC s’attellera à respecter son calendrier en ce qui concerne la visite de contrôle annuelle de la santé du rongeur. Pour cela, il passera en revue les poils, le poids et le pelage de l’animal. Soyez méticuleux dans le choix du vétérinaire NAC, notamment le vétérinaire pour votre oiseau.

Les différents domaines d’intervention du vétérinaire

La santé des animaux se situe à plusieurs niveaux comme celle des humains. C’est pour cela qu’il existe plusieurs services dans les cliniques où l’on soigne les animaux. Il faut alors consulter un spécialiste.

L’échographie

Il faut préciser que l’échographie se pratique uniquement sur les animaux vigiles c’est-à-dire ceux qui assurent la garde et ont un sens élevé de vigilance. On peut citer le chien et le chat à titre d’exemple. Avant de débuter une telle opération médicale, il faut injecter des sédatifs ou des tranquillisants à l’animal qui s’endort pendant l’opération. Le spécialiste utilisera alors des ultrasons qui sont des ondes élastiques et mécaniques. Durant leur trajet, ces substances croiseront des tissus. Cela est visible sur l’écran durant l’échographie. Plusieurs images noires et grises seront également visibles. Le technicien peut placer une puce électronique dans la bête en vue de son identification.

L’échographie sur l’animal se fait généralement au niveau du thorax ou de l’abdomen. Elle permet en outre de savoir si votre animal est victime de la toux chenil. Cette maladie encore appelée trachéo-bronchite infectieuse provoque une inflammation de l’appareil respiratoire de votre canin. Dès lors, celui-ci ne peut plus bien respirer.

Soin dentaire vétérinaire

Le vétérinaire ayant la charge d’effectuer un soin dentaire à des animaux comme le chat ou le chien fait appel aux mêmes méthodes ou moyens que le dentiste utilise pour les soins de l’homme. Il dispose en effet de fraise et de tous autres outils nécessaires à l’accomplissement de sa tâche. Il utilisera de curettes et d’appareils ultrasoniques pour polir les dents de votre animal en enlevant le tartre. Il faut dire que le tartre qui est une plaque très sale située sur les dents ou à proximité des dents ne peut disparaître avec l’usage unique de la brosse à dents. À la fin, le dentiste zootechnicien vous prodiguera des conseils pour un entretien de l’hygiène bucco-dentaire de votre animal.

L’apport de la technique non conventionnelle

Il faut savoir que l’homéopathie est une technique de la médecine non conventionnelle qui consiste à guérir un patient par l’effet de comparaison. Cela veut dire qu’on donne un remède à faible teneur à un malade pour le guérir et on donne une forte dose du même remède à un bien portant en vue de provoquer des symptômes.

En ce qui concerne la médecine animale, il faut comprendre que ces remèdes homéopathiques visent essentiellement à soigner les éruptions cutanées qui apparaissent sur le corps de votre animal. Ces cures mettent un terme aussi aux douleurs abdominales, articulaires et aux troubles comportementaux.

À ce niveau, il faut préciser qu’il y a deux principaux types de médicaments homéopathiques qui vous seront prescrits. Il y a en effet ceux destinés aux animaux de ferme et ceux destinés aux animaux de compagnie.

Enfin, l’homéopathie vétérinaire est très efficace pour apporter le réconfort aux animaux faibles à cause de la maladie ou ayant mis bas. De même, elle limite le taux de stress chez l’animal.

La stérilisation et la castration : deux méthodes à ne pas ignorer pour une bonne santé de l’animal

La stérilisation est une méthode que l’on pratique pour détruire les organes reproducteurs d’un être mâle ou femelle. La castration est, quant à elle, l’ablation chirurgicale des organes de reproduction des êtres vivants. Il s’agit des ovaires chez le sexe féminin et les testicules chez l’être de sexe masculin. Dans l’un ou dans l’autre cas, le vétérinaire anesthésiera d’abord les animaux avant de commencer son travail. Chez certains animaux de compagnie comme le chat, il faut attendre au moins six (6) mois avant de prendre une telle initiative.

Pour que cette opération réussisse, l’animal doit être à jeun. Vous devez absolument le priver de tout type d’aliment sauf d’eau. Vous pouvez lui donner à boire quand il en manifestera le désir. Une fois chez le pratiquant, celui-ci va examiner l’animal pour voir s’il remplit les conditions pour subir une telle intervention. Si c’est possible, il sera anesthésié avec de la morphine.

Grâce à cette méthode, votre animal urinera moins dans votre lieu d’habitation. Puis, il réduira progressivement ses cris. Comme chez la femme, la chatte ou la chienne ne pourra plus tomber enceinte. La stérilisation et la castration mettent également vos animaux à l’abri de certaines pathologies telles que les tumeurs mammaires, les infections des organes génitaux, etc. Avec une bonne alimentation, vos chiens et chats peuvent grandir normalement.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-Animaux.fr, 2020