Logo Conseils-Animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Animaux.fr, 2020

Assurances animaux : comment être bien assuré

Banniere de la page

En France, il est comptabilisé 11 millions de chats et 7,5 millions de chiens. Mais les nouveaux animaux de compagnie (NAC) comme les furets sont aussi pris en charge.
Avoir un animal de compagnie est certes intéressant, mais il faut pouvoir s’en occuper et lui assurer une bonne santé. En effet, comme les humains, les animaux de compagnie ne sont pas à l’abri des maladies ni des accidents exigeant des soins imprévus.
Dans ces genres de situation rares sont les propriétaires qui arrivent à soigner leur animal, car les soins sont souvent onéreux. Avec une assurance animale, vous avez de quoi prendre en charge votre fidèle compagnon à tout moment et ce, quelle que soit la situation. Réduisez alors votre budget annuel alloué aux frais sanitaires en souscrivant à une convention d’assurance. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un remboursement des frais vétérinaires et bien d’autres avantages. Afin de souscrire au meilleur contrat, vous pouvez même utiliser un site comparatif.

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Les dispositions pour les chiens

Avant de conclure un accord d’assurance pour chien, renseignez-vous sur certaines dispositions et quelques informations utiles.

Les dispositions avant la couverture

Fournissez d’abord des renseignements sur l’animal comme la taille et la race. En effet, ces deux éléments sont déterminants pour le prix d’une couverture. Ainsi, une assurance pour un labrador est en principe plus coûteuse que celle d’un chihuahua. De même, le tarif d’une souscription pour un berger allemand n’est pas forcément pareil que celui d’un pitbull. En outre, le coût d’une mutuelle varie en fonction de la protection choisie. Des formules économiques, médianes et complètes sont proposées. De ce fait, certaines assurances pour chien (les plus économiques) sont à partir de 16 euros. Alors que celles offrant une couverture « complète » sont à environ 50 euros.

Les informations utiles

Privilégiez l’option d’assurer un chiot à partir de 3 mois, plutôt qu’un canidé adulte. En réalité, les animaux âgés sont en principe refusés par les compagnies d’assurances. De plus, certaines obligations incombent aux détenteurs de chiens de catégorie 1 et 2. Ce sont les canidés de race pit-bulls, boer bulls, Rottweiler ou Tosa et races assimilées. Leurs propriétaires doivent obligatoirement conclure une assurance Responsabilité civile pour assurer la sécurité des personnes. Mais en parallèle, ils peuvent souscrire aux formules « de base », « intermédiaire » ou « tous risques », afin de garantir la protection de ces animaux.

Une assurance chien pour mieux soigner son animal

L’assurance chien rembourse en totalité ou en partie les débours effectuées pour les soins ou l’achat des ordonnances laissées par le vétérinaire. Contrairement à une mutuelle pour chiens, elle permet aux propriétaires d’offrir à l’animal des soins de meilleure qualité. De même, elle donne aux vétérinaires la possibilité de faire recours à des méthodes plus avancées de diagnostic et de soin.

Les avantages d’une assurance chien

Nombreux sont les maîtres, qui ignorent l’importance d’une garantie animale jusqu’à ce que celui-ci ait un malaise. Les visites chez le vétérinaire coûtent extrêmement cher et l’acquisition des médicaments exige aussi un budget conséquent. De plus, selon la gravité de la maladie ou de l’accident du canin, une intervention chirurgicale peut s’avérer primordiale. En optant pour une couverture pour chien vous donnez la possibilité à votre ami à quatre pattes de bénéficier des soins nécessaires pour son bien-être.

Beaucoup de propriétaires pour des raisons financières sont dans l’incapacité de dispenser à leur compagnon les soins nécessaires pour sa santé. Dans le cas où l’animal ne succombe pas directement à la maladie, certains maîtres optent pour l’euthanasie. Avec une assurance animale, vous avez tous les moyens nécessaires à votre disposition pour sauver la vie de votre compagnon. Hormis, l’aspect santé, la garantie pour chien permet au propriétaire de bénéficier d’une certaine tranquillité d’esprit. En effet, selon la formule choisie, le maître jouit de plusieurs avantages sur le plan administratif et le plan juridique.

Quelles sont les garanties d’une assurance chien ?

La majorité des contrats d’assurance pour chien prend en charge les maladies et les accidents. Ils couvrent les soins vétérinaires tels que les consultations, les vaccinations, etc. Ils prennent aussi en charge les frais d’analyses de laboratoire, pharmaceutique, d’intervention chirurgicale ainsi que les frais de radiologie. En fonction de la compagnie d’assurance et de la formule choisie, vous pourrez bénéficier d’une garantie supplémentaire. Celle-ci peut couvrir les frais engendrés par une visite de prévention ou les débours générés par une euthanasie. De même, selon la race, le type et la catégorie dans laquelle se trouve votre chien, une assurance responsabilité civile vous sera proposée.

Par ailleurs, vous retrouverez comme dans tous les contrats d’assurance des exclusions. Celles-ci figurent généralement dans les conditions générales du traité. Il est donc recommandé afin d’éviter toutes formes de surprise de bien s’informer sur ces dernières avant de passer à la contractualisation. Souvent, des limites sont imposées en ce qui concerne l’âge de l’animal au moment de la signature du contrat. Il est primordial pour le maître de très bien se renseigner afin d’opter pour la formule la mieux adaptée à son animal.

Comment souscrire à une assurance pour chien ?

Il existe aujourd’hui en France une panoplie de compagnie d’assurances et de formule d’assurance pour chien. Raison pour laquelle, il est recommandé de réaliser un comparatif entre les formules proposées par chacune d’elles. Cela vous permettra de profiter des mutuelles pour chiens à un juste tarif. Vous aurez également plus de facilité pour choisir l’assureur, la formule et le plafond remboursement annuel le mieux adapté pour vous et votre animal de compagnie.

De plus, il est possible d’obtenir un devis gratuit et sans engagement en utilisant un comparateur d’assurance en ligne. Pour l’obtention du devis, vous serez appelé à remplir une fiche de renseignements et répondre à un questionnaire sur la santé de l’animal. Si vous acceptez l’offre après avoir reçu l’estimation, vous signerez un contrat d’assurance auprès de l’assureur que vous aurez choisi. Sauf en cas de résiliation, il s’agit d’un forfait annuel qui se renouvelle automatiquement chaque année.

La souscription pour un chat

Les infos utiles à savoir avant toute prise de décision pour une assurance chat.

Les conditions de contractualisation

Il faut préciser les informations telles que la race, le sexe ou l’âge, sur le document contractuel. En effet, la race et le sexe de votre animal sont primordiaux. Ce qu’il faut savoir, c’est que les frais sanitaires pour un mâle ou une femelle ne sont pas identiques. Aussi, un félidé peut être de race Bengale, persane ou siamoise. Chaque race a des spécificités génétiques et physiologiques. Ainsi, certaines espèces plus fragiles nécessitent plus de soins sanitaires que d’autres. De ce fait, vous trouverez la meilleure formule en fonction des besoins du chat. Par ailleurs, renseignez-vous sur les différentes formules pour offrir la meilleure protection à votre fidèle compagnon. Ainsi, des assureurs pourront couvrir les tarifs de vaccination, de castration, d’hospitalisation, de gastro-entérite, etc.

Le prix de la protection

Certains actes vétérinaires pour les chats coûtent cher. En effet, la stérilisation de votre chatte peut vous revenir entre 100 à 150 euros. Une radiographie ou une échographie varie entre 70 et 120 euros. Mais, le budget d’une assurance chat varie en fonction du type de protection à laquelle vous souscrivez. Ainsi, vous trouverez des offres économiques de 12 à 39 euros. Dans le même temps, les formules les plus complètes peuvent aller jusqu’à 80 euros/mois. En outre, d’autres assureurs proposent 6 formules pour les chats, avec le remboursement des frais vétérinaires de 60 à 100 %.

Une assurance chat pour une meilleure prise en charge de votre matou

Bien qu’il soit très adulé, nombreux sont les propriétaires qui malgré leur amour pour leur compagnon éprouvent certaines difficultés à s’en occuper. Avec une mutuelle, avoir un chat chez soi ne représente plus un problème supplémentaire.

Pourquoi opter pour une mutuelle chat ?

Pour ceux qui ne le savent pas, prendre en charge un animal de compagnie coûte excessivement cher. En effet, en dehors de son alimentation, le chat pour vivre dans les meilleures conditions possible doit être rigoureusement suivi sur le plan sanitaire. Il doit régulièrement consulter un vétérinaire pour les examens de routine, la stérilisation, les actes de bases, le bilan de santé, la vaccination, etc. Il peut être victime d’un accident ou d’une maladie.

Les actes et médicaments inhérents à ces différentes situations exigent qu’une somme considérable soit déboursée. Avec une mutuelle, vous n’aurez plus de raison de ne plus soigner convenablement votre animal. Vous pourrez offrir à votre compagnon les meilleurs soins possible sans pour autant vous ruiner financièrement ou excéder votre budget.

Que couvre une assurance chat ?

Vous avez la possibilité, selon la formule choisit d’être remboursé partiellement ou totalement pour : les consultations, les frais d’hospitalisation, la chirurgie, le transport en ambulance animalière, le séjour dans une clinique vétérinaire. Les frais engendrés par la mort du matou (crémation, inhumation) sont aussi pris en charge. En fonction de l’assureur, il est possible de bénéficier aussi d’un forfait prévention qui couvre : les frais de vermifuges, les actes de vaccination, d’identification et de stérilisation ainsi que les dépenses inhérentes à une alimentation thérapeutique. Comme mentionné ci-dessus, les conditions relatives aux garanties sont mentionnées dans le contrat d’assurance. Prenez donc le temps de le lire avant de consentir.

Quels critères à prendre en compte pour souscrire à une assurance chat ?

Analysez convenablement les contrats qui vous seront proposés. Prenez connaissance de la date à laquelle votre chat ne commencera pas être assuré. Souvent, il est couvert à partir de la signature du contrat, mais dans certains cas l’assureur applique un délai de carence. Il s’agit d’un point très capital surtout si le besoin d’assurer le matou vient du fait qu’il doit subir une opération chirurgicale.

Prêtez une attention particulière à l’ampleur de la couverture proposée. C’est un élément important, car chacune des formules proposées par l’assurance dispose en matière de risques assurés sa propre étendue. Plus la formule choisie est complète plus vous êtes couverts en cas de maladie, d’accident et de perte de votre animal.

Il est aussi recommandé d’examiner méticuleusement le taux de remboursement. Il vous permettra de définir les débours que vous aurez à effectuer après avoir obtenu le remboursement de l’assurance. Plus il est élevé, moins la part à débourser sera élevée.

Prenez également en compte le montant de la cotisation. Celui-ci doit coïncider avec votre budget et votre demande. N’oubliez surtout pas le fait qu’il peut augmenter au fil des années. Certains assureurs intègrent une franchise au contrat d’assurance. Elle varie généralement entre 0 et 150 €. Il est important d’en tenir compte lors de votre choix, car cette somme dans certains cas ne vous sera pas remboursée.

Les avantages d’une mutuelle animaux

Une convention d’assurance garantit une bonne assistance sanitaire, ainsi qu’un meilleur bien-être à vos animaux. Mais, n’hésitez pas à consulter le classement des assurances animaux avant de faire votre choix. Optez aussi pour un comparatif d’assurance animaux afin d’avoir une vision globale du marché.

Les frais sanitaires remboursés

Cela implique des frais remboursés et une prise en charge de la vaccination.

  • Des dépenses vétérinaires remboursées

Il est proposé 3 types de formules. Les deux premières assurent une couverture partielle. Ainsi, la première formule qualifiée « d’économique » prend en charge 50 à 70 % des soins, mais ne dépasse pas un plafond remboursement annuel de 1200 euros. La seconde appelée « médiane » couvre 70 à 85 % des frais de santé, avec un plafond annuel de 1200 à 1500 euros. Quant à la troisième formule complèteelle peut garantir une couverture entière des dépenses sanitaires. Mais son plafond annuel ne peut atteindre 2200 euros.

  • La couverture des vaccins

Cette prise en charge est bénéfique, notamment pour un chaton ou un chiot. Elle permet d’être remboursé dès les premiers vaccins. De plus, une mutuelle peut offrir des services liés aux frais vétérinaires tels que ceux liés au déparasitage ou à la stérilisation.

Le bien-être assuré des animaux

Cela inclut une couverture de quelques frais paramédicaux et une assistance dans certaines circonstances. Aussi, cette couverture permet de faire des économies.

  • Un moyen de faire des économies

Assurer des animaux ne nécessite pas forcément un important budget. Tout dépend du type de couverture à laquelle vous souhaitez souscrire. Ainsi, certaines offres varient entre 11 et 15 euros pour les plus économiques. Pour les offres « premium », vous pouvez prévoir entre 38 et 50 euros.

  • Couverture de certains frais paramédicaux

Des assureurs proposent un forfait annuel pour tous les frais de prévention. Encore appelé forfait prévention, il donne la possibilité d’être remboursé, suite aux achats de produits d’entretien. Dans certains cas, le propriétaire peut être remboursé pour l’achat d’accessoires tels qu’une laisse.

  • Une assistance dans certaines circonstances

Une compagnie peut prendre en charge un animal lors de l’hospitalisation de son maître. Elle peut même participer aux activités de recherche d’un animal perdu. Par ailleurs, certains contrats couvrent les débours vétérinaires à l’étranger, si vous voyagez avec votre félidé.

Les assurances des autres animaux domestiques

Certaines offres sont destinées à mieux protéger les chevaux, de même que les nouveaux animaux de compagnie (NAC).

Les forfaits pour les NAC

Les animaux tels que les lapins, les furets et les oiseaux exotiques sont de plus en plus accueillis dans les foyers français. C’est pourquoi les mutuelles proposent des forfaits pour ces animaux. Un lapin ou un furet n’est pas forcément soumis aux mêmes risques qu’un félidé ou un canidé. Néanmoins, ils méritent d’être protégés d’éventuels dangers. Ainsi, visitez les comparateurs d’assurances et demandez un devis en renseignant l’espèce, l’âge et le sexe de votre NAC. De ce fait, vous serez informé de la convention la plus avantageuse.

La protection pour les chevaux

Vous possédez un étalon ou une jument chez vous ? Souscrivez à une assurance responsabilite civile. Vous pouvez choisir la responsabilité civile de propriétaire d’équidé qui ne prend en charge qu’un cheval non monté. Sinon, optez pour la responsabilité civile en action d’équitation. Celle-ci couvre aussi bien le cavalier ainsi que l’équidé lui-même, qu’il soit monté ou pas. Mais, concluez un accord « tous risques » plus complet. Ainsi, il couvrira les frais médicaux en cas de maladie, de blessures, de vol ou de mort de l’équidé.

L’application des garanties d’assurances animaux

Les assurances offrent des garanties certes, mais celles-ci ne sont applicables qu’après le délai de carence.

Les garanties applicables

Vous souhaitez garantir une protection complète à votre fidèle compagnon. Les meilleures assurances couvrent en plus de la maladie, l’accident, l’hospitalisation ou la chirurgie. Elles prennent aussi en charge les analyses de laboratoire et des frais de prévention. Ces assureurs proposent un forfait annuel pour garantir des vaccins, une pose de puce électronique ou une stérilisation.

En outre, votre couverture habitation multirisque implique la responsabilité civile pour vos animaux. Mais cette responsabilité couvre seulement les blessures et dommages causés par ces derniers. Par contre, une souscription « tous risques » pour un cheval offre une garantie à la mort de l’animal suite à un accident ou une maladie. Dans ce cas, une indemnité sera versée au propriétaire. Par contre, en cas de vol, la compagnie n’interviendra que si le cheval porte une puce.

Le délai de carence

Ce délai permet de s’assurer de la bonne santé des animaux au moment de la souscription. Il varie selon les contrats et peut aller de 48 heures à 9 mois. Mais cette durée peut être réduite si vous déposez un certificat de santé au moment de conclure l’accord. Ce certificat est délivré par un vétérinaire.

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-Animaux.fr, 2020