Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Que savoir sur la vermifugation pour chevaux en automne ?

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge chevaux >
  4. Vermifuge pour chevaux en automne
Vermifuge chevaux en automne

La vermifugation est un traitement indispensable à effectuer pour préserver la santé des animaux domestiques. Dans le cas du cheval en particulier, elle ne peut être faite au hasard. Il existe des périodes spécifiques qui correspondent à chaque type de vermifugation. Selon la période de l’année, le déparasitage de votre cheval peut être efficace ou non en fonction du type de vers qu’il abrite, mais aussi en fonction du vermifuge dont vous faites usage. Le moins qu’on puisse dire c’est que la vermifugation du cheval n’est pas un acte anodin et il faut absolument prendre en compte plusieurs paramètres. Que faut-il savoir du vermifuge du cheval pour la saison d’automne ?

Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Pourquoi est-il important de vermifuger son cheval en automne ?

La fin de la période automnale est marquée par des conditions climatiques propices à la prolifération des parasites. La baisse progressive des températures ainsi que l’humidité constituent des facteurs parfaits pour l’apparition toute forme de parasite vivant (les larves, les vers, les ascarisstrongles, les oxyures, etc.). Ils peuvent troubler la flore intestinale et affaiblir le système immunitaire de votre cheval et porter atteinte à sa vie. Si vous ne lui apportez pas les soins adéquats, vous remarquerez certains symptômes comme les coliques chez votre cheval.

Les parasites affectionnent particulièrement les endroits tièdes comme l’estomac du cheval. C’est donc tout naturellement qu’ils s’y installent. La vermifugation en automne permet d’anticiper sur l’hiver et d’éviter que l’état de santé de votre cheval ne se dégrade. L’automne est plus que jamais le moment de vermifuger votre poulain.

Quels parasites s’attaquent aux chevaux en automne ?

Si les vers ronds peuvent être traités à n’importe quelle période de l’année et les vers plats en hiver, il en est tout autre pour les gasterophiles. Ces derniers doivent être obligatoirement traités durant la période automnale. Les gastérophiles sont les larves de mouches. Elles ont une couleur rouge sombre et troublent la flore intestinale des chevaux. Elles sont avalées par les cheveux durant l’été.

Les mouches pondent leurs oeufs directement dans les poils des chevaux. Lorsque ces œufs sont ingérés, il s’ensuit un devellopement, donc une transformation de ceux-ci en larves, puis une installation dans l’estomac et l’intestin de l’animal. L’infestation est donc très accrue durant l’automne. Qu’il s’agisse de jeunes chevaux, d’un cheval adulte de box ou de pré, le risque de parasitisme est le même.

L’automne est également la saison idéale pour un traitement contre le ténia. Parmi les nombreuses molécules existantes, le praziquantel est la plus efficace contre ce parasite. Cependant, il est recommandé de faire recours aux vermifuges combinés, car à elle seule, cette molécule ne peut pas éradiquer tous les vers de l’appareil digestif de votre cheval. L’eqvalan et la moxidectine sont quant à eux assez efficaces contre les strongles et les autres vers de printemps.

Quelles sont les précautions à prendre avant la vermifugation du cheval ?

Il est important de respecter certaines règles avant de vermifuger votre cheval en automne. Si vous ne respectez pas les mesures d’hygiène nécessaires, le traitement pourrait être inefficace.

La première chose à faire est une coproscopie. Il faut loger le cheval dans un box et le laisser sortir ses crottins pendant une journée entière ou deux. On peut remarquer la présence de vers dans les excréments du cheval. Pour éviter que les larves expulsées pendant cette période ne réinfectent les lieux, il faut ramasser de façon régulière le crottin. Dans le cas particulier des juments en gestation et des poulains, il est important de rester attentif.

Avec les femelles en fin de gestation et les jeunes chevaux de moins de quatre mois il est recommandé de ne pas utiliser un médicament à base de produit chimique comme le Trichlorfon. L’equeste non plus n’est pas le vermifuge adéquat pour ce genre de situation. Vous devez faire la vermifugation des poulains de façon bimestrielle ou trimestrielle en faisant l’alternance entre le pyrantel et le fenbendazole. Après 6 mois, vous pouvez utiliser le praziquantel pour un traitement trimestriel et ensuite l’ivermectine lorsque le cheval a atteint l’âge d’un an.

Que faire après la vermifugation ?

Une fois que vous avez administré et selon le vermifuge utilisé, vous devez interdire l’accès au paddock du cheval pendant 48 à 72 heures. En effet, dans cet intervalle de temps, il va excréter de façon massive les parasites présents dans son système digestif (vers, larves, œufs, etc.). Ce processus est tout à fait naturel. La dernière astuce est de nettoyer le box et les pâturages.

Vous l’aurez certainement compris, la vermifugation ne peut être effectuée au hasard. Tout dépend du type de vers qui parasite l’organisme de votre cheval. Voici ce que vous devez retenir de façon générale.

  • Il faut vermifuger l’animal avec la molécule adéquate et durant la bonne période.
  • Plus qu’une simple administration de traitement, la vermifugation doit être associée à une hygiène favorisant l’éradication des parasites.
  • Vous devez faire preuve d’attention lorsqu’il s’agit de juments gestantes ou de jeunes chevaux.
  • Demandez conseil à votre vétérinaire si éventuellement vous avez des doutes sur l’utilisation ou l’achat d’un produit.
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021