Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le prix d’une assurance cheval : le guide ultime

  1. Les assurances santé animales >
  2. Assurance chevaux >
  3. Prix d’une assurance cheval
prix assurance cheval

Qu’il soit un équidé de sport, de course ou d’élevage, le cheval représente un bien précieux pour les Français. Pourtant, seuls 40% d’entre eux sont, actuellement, assurés (source : lecomparateurassurance.com). Si ce taux dépasse largement celui des chiens (7%) et des chats (3%), avouons que ce chiffre est encore peu, étant donné les avantages qu’apporte une assurance sur l’équidé, le propriétaire et le cavalier.
De nombreuses raisons peuvent empêcher l’éleveur d’assurer son cheval. Mais parmi elles, le montant des primes se trouve en tête de liste ! Ce type d’assurance est-il vraiment onéreux ? Quelles sont les différentes garanties proposées ? Et quid de leurs prix respectifs ? Nous faisons le point, dans cet article.

Pourquoi souscrire à une assurance cheval ?

Souscrire son cheval à une assurance n’est pas obligatoire. Cela demeure, toutefois, très utile pour pallier les imprévus. D’une part, le propriétaire bénéficie d’un remboursement des frais éventuellement causés par le décès, l’accident ou la maladie de son équidé. Et d’autre part, il est indemnisé au cas où l’animal aurait causé des dégâts sur autrui ou sur les biens d’un tiers.

Qu’est-ce qui fait varier les prix des assurances ?

Chaque assureur est libre d’imposer ses conditions et ses prix. Par ailleurs, ces derniers varient selon un certain nombre de critères, dont :

  • L’utilisation du cheval : l’assureur prend plus de risques avec un équidé de course ou d’équitation qu’avec un cheval de loisir.
  • Son âge : les montants de primes seront différents pour un poulain, un adulte et un cheval vieillissant.
  • Le type d’assurance ou la formule choisie : plus la couverture est étendue, plus les tarifs seront élevés.
  • La valeur du cheval : les races de chevaux les plus robustes, les plus rapides et les plus rares ont, bien évidemment, une valeur vénale plus élevée que d’autres. Ce qui impliquera une hausse du tarif.
  • Etc.

Les différentes formules d’une assurance cheval et leurs prix

Les entreprises d’assurance proposent, en général, trois grands types de formules. Les garanties dont votre équidé bénéficie varieront, ainsi, selon la formule choisie.

  • La formule minimale ou de base : elle inclut l’assurance santé sans chirurgie, la garantie responsabilité civile et la garantie mortalité avec vol (optionnel). Pour souscrire à une telle formule, vous pourrez préparer un budget de 150€ et 350€ par an – soit de 12 à 30€ par mois.
  • La formule essentielle : celle-ci comporte les garanties des frais vétérinaires avec ou sans chirurgie, la garantie RC, l’assurance mortalité avec vol inclus et l’assurance invalidité. Elle coûte entre 400 et 1000€ par an – soit de 33 à 80€ par mois.
  • La formule intégrale ou tous risques: en plus des garanties précitées, vous pourrez y retrouver des prises en charge supplémentaires comme la sellerie, le rapatriement, la perte d’emploi, le transport et le décès prématuré. Le prix varie entre 800 à 1500€ par an – soit de 66 à 125€ par mois.

L’assurance responsabilité civile (RC) : que couvre-t-elle ?

Cette assurance prend en charge les dégâts matériels ou les dommages corporels causés par le ou les chevaux du propriétaire. Ils peuvent, pourtant, vous coûter très cher si le cheval n’est pas assuré. Pour bénéficier de cette garantie, trois options sont envisageables :

  • L’extension de l’assurance habitation : s’il ne s’agit pas d’un cheval de sport, votre assurance MRH peut couvrir vos équidés.
  • L’assurance responsabilité civile avec la licence FFE (Fédération française d’Équitation) : celle-ci concerne, surtout, les animaux de sport et de course.
  • L’assurance responsabilité civile propriétaire et en action (RCPE) avec la licence FFE : cette dernière garantit les dommages provoqués sur un tiers. Elle demeure effective, que le cheval soit monté ou pas. Par ailleurs, en plus de couvrir le cheval, cette licence assure, en outre, les cavaliers en cas d’invalidité, de dommages corporels ou de décès, à la suite d’un accident lors d’une compétition.

Il faut noter que leur prix reste le même, peu importe l’âge et la valeur du cheval.

      Assurance responsabilité civile                          Montant
 Extension du contrat d’habitation                     10 à 19€ par an
             Avec la licence FFE                    31€ à 41€ par an
         RCPE avec la licence FFE                    66€ à 75€ par an

 

Les couvertures des frais de vétérinaires : quel budget prévoir ?

Cette garantie, quant à elle,couvre les frais de vétérinaire en cas de maladie et d’accident du cheval, avec chirurgie et soins inclus. Cependant, le propriétaire ne peut y souscrire que si l’équidé se trouve en bonne santé au moment de la signature du contrat. Notons, par ailleurs, qu’il existe une limite quant au montant du remboursement. Le plafond varie, en général, de 5000 à 6000€ par année. Ce tableau présente les fourchettes de prix selon la tranche d’âge de l’animal.

Profil de l’équidéPrix moyen sans chirurgiePrix moyen avec chirurgie
Cheval moins de 11 ans.Possédant une valeur de moins de 10.000 euros.               110€ à 150€ par an          210€ à 450€ par an
Cheval plus de 11 ansPossédant une valeur de moins de 10.000 euros.              Environ 100€ par an            Environ 300€ par an
Cheval de moins de 11 ansPossédant une valeur de plus de 10.000 euros.              Environ 200€ par an             Environ 500€ par an
Cheval plus de 11 ans.Possédant une valeur de plus de 10.000 euros.              Environ 150€ par an              Environ 450€ par an

Ces chiffres sont donnés seulement à titre indicatif. Pour obtenir une estimation plus précise des prix de l’assurance cheval, nous vous conseillons de demander directement des devis en ligne.

La garantie mortalité : à quoi sert-elle ?

Il s’agit d’une couverture des risques de décès du cheval, provoqué par une maladie, un accident ou une catastrophe naturelle. Autrement dit, le sinistre doit être involontaire et non intentionnel. Mais là aussi, les prix seront différents selon l’âge et la valeur du cheval. D’une manière générale, vous pouvez prévoir un budget de 280€ par an, pour un contrat d’assurance incluant cette garantie.

N.B : Pour bénéficier d’un remboursement en cas de décès de l’équidé, pensez à déclarer le sinistre dans un délai de 24 à 48h suivant l’événement. Par ailleurs, il faut noter que certains assureurs peuvent effectuer une autopsie de l’animal décédé, avant de procéder à l’indemnisation.

La garantie invalidité : combien cela coûte ?

Cette assurance vous couvre, sile cheval devient invalide, à la suite d’un accident ou d’une maladie. Autrement dit, l’équidé n’est plus apte à assurer le travail auquel il était destiné. Il peut s’agir d’une course équestre ou des travaux agricoles. Dans ce cas, l’assureur devra rembourser 60 à 80% de la valeur assurée du cheval, selon le contrat. Le montant annuel va de 100 à 150€.

Bon à savoir : L’invalidité n’est pas prise en charge si elle résulte du vieillissement ou d’un mauvais traitement du cheval, par le propriétaire. L’âge maximum accepté chez la plupart des compagnies varie de 11 à 15 ans.

Combien coûte la garantie vol ?

Chez certains assureurs, la garantie vol est souvent liée à la mortalité. Puisque dans les deux cas, il y a perte du cheval. Le vol peut avoir lieu dans l’écurie, dans un domicile ou durant le trajet. Selon le type de contrat, le prix de cette assurance varie entre 75 à 150€ par an.

Quel est le prix d’une assurance pour un poney ?

La Fédération équestre internationale considère que le cheval et le poney sont deux équidés bien différents. Le premier possède un poids et une taille plus développés que le second. Par ailleurs, les chevaux ont une espérance de vie plus longue (de 30 à 50 ans), tandis que les poneys vivent rarement plus de 20 à 25 ans. Les prix des assurances peuvent, donc, varier selon qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre.

Tableau récapitulatif des prix des assurances du poney

AssurancePrix/an
Assurance responsabilité civile (RC)  10 à 15€
Garantie frais de vétérinaire  75 à 150€
Assurance mortalité  150 à 200€
Assurance invalidité  30 à 75€

Nos conseils pour trouver une assurance cheval moins chère

Si vous souhaitez mettre votre équidé à l’abri des risques, mais vous disposez d’un budget relativement restreint, les conseils suivants pourront vous sauver la mise :

  • Sachez que les tarifs varient d’un assureur à un autre. N’hésitez pas à comparer les devis et les conditions de chaque compagnie, pour trouver le meilleur rapport garantie/prix. L’idéal serait de visiter, au moins, 6 sites d’assurance. Les entreprises comme Équitanet et Cavalassur, par exemple, constituent des références dans le domaine.
  • Si vous avez un cheval plutôt robuste, privilégiez les garanties de base (assurance RC, mortalité et vol), pour payer moins cher.
  • Souscrivez votre poulain à une assurance, dès son plus jeune âge, soit à partir de 1 mois. Les assureurs pourront vous proposer des tarifs plus intéressants.
  • Munissez-vous, toujours, d’un certificat vétérinaire pour justifier du bon état de santé du cheval.
  • Optez pour des contrats avec franchise. Avec ces types d’assurance, les primes sont, en général, plus abordables.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022