manage_search

Teigne ou gale du chat : comment les différencier ?

  1. Les soins >
  2. Soin du chat >
  3. Maladies de peau des chats >
  4. Teigne du chat >
  5. Teigne ou gale du chat
teigne ou gale du chat

Votre chat montre des signes d’infection de la peau ? Il s’agit peut-être de la gale ou de la teigne, très courantes chez nos amis félins. Elles sont leurs maladies de peau les plus fréquentes. Mais comment les reconnaître et quelles sont leurs différences ? Toutes les deux se présentent sous forme de lésions et de croûtes. Celles-ci se manifestent principalement sur la tête, mais peuvent affecter tout le corps. L’agent contaminateur est différent : des acariens pour la gale, des champignons pour la teigne. Consultez notre guide pour tout savoir sur ces deux maladies de peau.

Qu’est-ce que la teigne du chat ?

La teigne est une maladie de peau causée par un champignon, le microsporum canis. Elle atteint plus particulièrement les chats, mais aussi les chiens. Il s’agit d’une maladie zoonose, c’est-à-dire qu’elle est transmissible aux humains.

Quelle est la cause de la teigne ?

L’agent contaminateur de la teigne est le champignon microsporum, dont il existe plusieurs espèces. Ce dermatophyte a besoin de kératine pour se développer. Il recherche donc les terrains qui en possèdent, comme la peau, les griffes ou les poils. Le microsporum canis est présent dans notre environnement sous forme de filaments multicellulaires. Ses spores peuvent survivre jusqu’à un an en milieu extérieur.

Comment le chat peut-il attraper la teigne ?

La contamination se fait essentiellement par contact. Il existe plusieurs facteurs de transmission.

  • Dans la nature. Votre chat peut l’attraper lors de sa balade quotidienne à l’extérieur.
  • Entre animaux, le cas le plus fréquent. Si Minet joue avec votre chien ou un autre chat de maison, les spores peuvent se diffuser.
  • De l’homme au chat. Si la transmission entre humains semble inexistante, il n’en va pas de même entre l’homme et l’animal.
  • Par du matériel contaminé. Le microsporum étant très résistant, il peut subsister longtemps sur du matériel utilisé précédemment. Cela peut être du matériel de toilettage, de transport ou de couchage.

Quels sont les symptômes de la teigne du chat ?

La teigne étant très contagieuse, vous devez être très vigilants. Prêtez attention à l’un ou l’autre des signes suivants :

  • Une ou des lésions circulaires, bien délimitées et dépourvues de poils.
  • Des squames ou des pellicules sur le pelage de votre chat.
  • Des croûtes sur la peau.

Ces symptômes doivent vous alerter. Ils ne sont forcément pas accompagnés de démangeaisons, rares pour cette affection.

Comment la traiter ?

La teigne étant causée par un champignon, les traitements sont à base d’antifongiques. Agissez sans tarder, afin d’éviter la propagation de cette dermatite. Elle est, en effet, hautement contagieuse. Selon l’étendue de l’inflammation, votre vétérinaire vous prescrira un traitement local ou externe. Les deux sont souvent associés.

Traitement local

Cette dermatophytose se traite facilement avec des crèmes, lotions ou shampoings antifongiques. Ces traitements sont appliqués sur les zones touchées, ou utilisés pour la totalité du pelage. Tout dépend de l’étendue de la dermatite et de l’attitude de votre chat. S’il supporte bien d’être mouillé, les produits liquides ou dilués seront les plus efficaces. Pour faciliter les applications ciblées de crèmes, pensez à tondre autour de la zone infectée.

Traitement général

Le vétérinaire vous prescrira probablement un traitement antifongique. Le but est d’assainir le corps de votre chat, pour éviter que l’infection se prolonge. Il s’agit souvent de comprimés azolés, composés d’azote et de carbone.

Traitement de l’environnement

Le microsporum canis responsable de la teigne peut survivre sur n’importe quelle surface. Il faut donc traiter également le matériel utilisé par l’animal. Utilisez de l’eau de javel pour désinfecter le tissu de son couchage, passez l’aspirateur fréquemment. Vous pouvez également vaporiser un désinfectant antifongique sur les lieux et objets utilisés par l’animal.

Durée du traitement

Suivez bien les conseils du vétérinaire et n’interrompez pas le traitement avant la guérison complète. Il faut compter environ cinq à six semaines pour être complètement débarrassé du parasite.

Qu’est-ce que la gale du chat ?

La gale est une maladie de peau causée par un acarien. Chez le chat, on en observe trois types distincts.

  • La gale otodectique, qui touche les oreilles. Elle est causée par l’acarien otodecte cynotis.
  • La gale notoédrique, qui touche surtout la tête et les pattes. Elle est causée par l’acarien Notoedres Catii.
  • La gale sarcoptique, qui commence par les lobes d’oreille, puis s’étend à la tête et au corps. Elle est causée par l’acarien sarcoptes scabiei var canis. Rare chez le chat, elle est plus spécifique au chien, qui peut la lui transmettre.

Quelle est la cause de la gale du chat ?

La gale du chat est due à des parasites : les acariens. Les otodectes recherchent un milieu chaud et humide et trouvent dans l’oreille un milieu idéal. Les notoedres et les carcoptes s’installent sous la peau. Les acariens pondent des œufs, qui produisent des adultes en deux ou trois semaines. Les galeries creusées provoquent des lésions et de vives démangeaisons.

Comment le chat attrape-t-il la gale ?

La gale se transmet par contact. Votre chat est donc susceptible de l’attraper s’il fréquente des congénères ou des chiens. Il peut aussi être contaminé par du matériel non désinfecté. Soyez prudents lorsque vous confiez votre petit animal à une chatterie. Assurez-vous qu’il aura son propre espace. Si vous l’emmenez faire une séance de toilettage, soyez vigilant sur la propreté des lieux et la désinfection du matériel.

Quels sont les symptômes ?

Votre animal se gratte plus qu’à l’accoutumée ? Il secoue la tête et devient agité ? Peut-être penserez-vous tout d’abord qu’il a attrapé des puces ou des tiques. Cependant, un examen plus approfondi mettra sans doute en évidence des signes qui affineront votre diagnostic :

  • Du liquide noirâtre s’écoule de son oreille.
  • Des croûtes se sont formées dans le conduit auriculaire ou sur les lobes d’oreilles et la tête.
  • Des lésions de grattage ont provoqué des plaies douloureuses.
  • Votre chat est réticent à vous laisser le toucher.

Comment traiter la gale du chat ?

La gale peut être impressionnante parce qu’elle altère l’aspect physique de votre chat. Elle ne présente pas de risques particuliers, mais est très inconfortable. Heureusement, elle se soigne très facilement.

Consulter le vétérinaire

Chaque type de maladie de peau a son traitement spécifique. Faites examiner votre chat par un vétérinaire, qui procédera à un examen approfondi. En suivant ses conseils, vous permettrez à votre animal de recouvrer sa santé. Il faut compter environ un mois de traitement.

Traitement local

Pour la gale auriculaire, procédez à un nettoyage à l’aide d’une solution adaptée. Vous débarrassez ainsi l’oreille des débris et la préparez à l’application d’une crème acaricide. Massez bien pour faire pénétrer.
Pour la gale du corps, il faut souvent tondre à l’endroit où se sont installés les parasites. Cela permet l’application d’une lotion ou d’une crème.

Traitement externe

Si le chat n’est pas coopératif, vous pouvez difficilement appliquer le traitement local. Il faut alors avoir recours à un traitement externe. Cela peut être le dépôt d’un produit entre les omoplates à l’aide d’une pipette. Il va se diffuser pour rejoindre les parties atteintes.
Pour la gale du corps, le traitement externe est presque systématique. Il peut être de type pipette spot-on, de comprimés à avaler ou d’injections.

Gale ou teigne du chat : comment les différencier ?

Maladie
Cause
Mode de contamination
Symptômes
Traitement
Teigne du chat
Champignon microsporum, très résistant
– dans la nature,
– contact avec animaux ou humains porteurs,
– contact avec matériel parasité.
– lésions circulaires,
– squames,
– croûtes
Antifongique local et général sur 5 à 6 semaines
Gale du chat
Acarien de type otodectique, notoédrique ou sacroptique
– contact avec un autre chat ou un chien,
– contact avec matériel infesté.
– lésions,
– croûtes,
– démangeaisons.
Crème ou lotion acaricide, en local et/ou externe, sur un mois

Comment éviter que mon chat contracte la gale ou la teigne ?

Vous avez à cœur de conserver votre chat en bonne santé. Si la gale ou la teigne sont très contagieuses, il est tout à fait possible de s’en prémunir.

Inspectez régulièrement le pelage de votre chat

S’il va régulièrement dehors, pensez à inspecter son pelage, notamment lors des caresses. Une croûte, des squames ou une zone circulaire sans poils doivent vous mettre en alerte. Plus tôt vous traiterez, plus tôt votre chat sera débarrassé.

Sélectionnez les lieux qu’il doit fréquenter

Si vous devez faire garder votre chat, visitez les lieux auparavant. Assurez-vous que les animaux gardés sont en bonne santé. Vérifiez la propreté des locaux. Si possible, choisissez un mode de garde où il disposera de son propre espace. Si vous le confiez au toilettage, veillez à ce que le matériel soit asptisé.

Isolez l’animal infecté pour éviter la contagion

Si vous avez plusieurs animaux, redoublez de vigilance et essayez d’isoler le petit malade. N’utilisez pas le même matériel, ni le même linge pour les autres. Vous éviterez ainsi de transporter les parasites.

Passez régulièrement l’aspirateur

Les spores pouvant se répandre et rester très longtemps actifs, maintenez l’espace parfaitement propre.

Quels sont les risques de transmission de la gale ou de la teigne ?

Les risques de transmission sont différents selon qu’il s’agit de la gale et de la teigne.

Transmission de la gale

Il existe de nombreux types de gale, chacun étant généralement associé à une espèce. Les gales otodectique et notoédrique sont spécifiques au chat. La gale sarcoptique peut passer du chat au chien. Il est très rare que le chat transmette la gale à l’humain et celui-ci ne pourra pas la transmettre.

Transmission de la teigne

La teigne peut atteindre aussi bien les animaux que les humains. Elle est donc susceptible d’être transmise d’animal à animal, d’homme à homme et d’homme à animal.

Notre avis sur ces deux maladies de peau

La gale ou la teigne du chat sont des infections bénignes. Elles peuvent cependant gâcher la vie de l’animal et celle de ses propriétaires. Selon son mode de vie et sa race, votre chat a plus ou moins de risques d’y être confronté. S’il va beaucoup à l’extérieur, s’il fréquente des congénères, restez vigilants.
Profitez des moments de complicité pour inspecter son pelage et ses oreilles.
A la moindre alerte, traitez immédiatement pour éviter la prolifération. Certaines races de chat sont particulièrement sensibles aux affections de la peau. C’est le cas notamment du chat Persan et de la plupart des races à poils longs.

FAQ

Comment savoir si mon chat a la teigne ?

Une absence de poils sur une zone en forme de cercle est le signe le plus évident. Il peut être accompagné de pellicules et de démangeaisons. Consultez un vétérinaire, qui fera un examen pour confirmer le diagnostic.

Comment débute la teigne chez le chat ?

Lors d’un contact avec un animal ou objet infecté, le chat récupère des spores. Disséminés sur le pelage, ils vont coloniser la peau sur des endroits ciblés.

Où le chat risque-t-il d’attraper la teigne ?

Le chat attrape généralement la teigne lorsqu’il est en contact avec un animal porteur. Il peut également la contracter dans un environnement extérieur. Les filaments du champignon responsable résistent pendant douze à dix-huit mois.

Pendant combien de temps un chat atteint de teigne est-il contagieux ?

Si le chat bénéficie d’un traitement approprié, le risque de contagion est d’environ six semaines. Cependant, il peut sembler guéri, mais continuer d’être porteur de champignons. Il reste alors contagieux. Votre vétérinaire pourra confirmer la disparition complète à l’aide d’une culture en laboratoire.

La teigne du chat : comment ça s’attrape ?

Le champignon microsporum est responsable de la teigne du chat. Il est présent dans la nature ; le chat peut l’attraper en marchant sur le sol. Le risque le plus important est toutefois le contact avec un animal ou un humain infecté.

Comment savoir si la teigne est guérie ?

Même si l’animal ne montre plus de signes d’infection, des spores peuvent persister sur son corps. Une mise en culture de quelques-uns de ses poils permet de confirmer la guérison complète.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024