Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Guide du shampoing pour chiot

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Laver un chiot >
  4. Shampoing pour chiot
Shampoing pour chiot

On compte aujourd’hui 7.5 millions de chiens au sein des foyers français et environ 2 millions de tonnes de croquettes et de pâtées sont produites chaque année pour nourrir nos petits compagnons. A cela s’ajoute leur entretien qu’il ne faut pas négliger et ce, dès le plus jeune âge. La santé du pelage d’un chiot est ainsi liée à une alimentation équilibrée et à une hygiène irréprochable. Un entretien rigoureux de ses poils encore fins s’avère donc indispensable. La plus grande attention doit être portée au shampoing utilisé pour nettoyer ces petits animaux, quelle que soit la race. Comment faire le choix d’un bon shampoing ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article afin que vous puissiez laver votre chiot en toute sérénité.

Quels sont les différents types de shampoing pour chiot ?

On distingue d’une part les shampoings secs à utiliser sans eau et qui ne se rincent pas. Il existe aussi les shampoings liquides qui nécessitent l’usage de l’eau. Leur mode d’utilisation est fonction de leur texture.

Le shampoing sec pour chiot

Le shampoing sec se présente sous forme de poudre, d’aérosol ou de mousse. C’est une solution sans rinçage. Elle ne possède cependant pas la même efficacité qu’un shampoing liquide classique.

Pourquoi l’utiliser ?

  • Pour absorber l’excès de sébum
  • Pour éliminer les peaux mortes, les larves et les puces
  • Pour rendre le pelage brillant

Les avantages du shampoing sec pour chiot

  • Il évite que le chiot prenne froid dans un bain
  • Il est idéal pour les chiots qui n’aiment pas l’eau
  • Il est pratique à utiliser notamment en voyage
  • Il désodorise l’animal
  • Il apporte brillance et volume au poil

Les inconvénients du shampoing sec pour chiot

  • Cette solution ne constitue qu’un nettoyage d’appoint. Elle reste insuffisante pour un nettoyage complet.
  • Sur des pelages de couleur foncée, certains shampoing secs peuvent laisser des traces blanches.

Le shampoing naturel pour chiot

Ce nettoyant (sec ou liquide) intègre des ingrédients naturels (acides de fruits, acides gras essentiels, extraits de plantes, etc…) N’ayant pas le label Bio, il ne peut être vendu que comme shampoing naturel. Il reste néanmoins testé sous contrôle vétérinaire ce qui atteste d’un vrai gage de qualité.

Ces shampoings naturels sont aussi qualifiés de shampoings hypoallergéniques dans la mesure où ils limitent les composants allergènes au profit d’éléments plus naturels.

Les avantages du shampoing naturel pour chiot

  • Il respecte l’épiderme fragile du chiot. Il est donc indiqué pour les peaux sensibles
  • ll évite les démangeaisons
  • Il contient des produits naturels
  • Il est sans risque allergique

Les inconvénients du shampoing naturel pour chiot

Il est plus cher qu’un shampoing classique.

Le shampoing chiot bio

A la différence du shampoing naturel, le shampoing biologique indique le label  » bio « . Cela signifie qu’il est certifié par un organisme tel que ECOCERT ou qu’il est issu de l’Agriculture Biologique repérable au sigle AB. Vérifiez que l’indication du parfum figure en fin de liste des composants. Cela signifie que le shampoing ne contient que très peu de parfum.

Il intègre principalement des ingrédients d’origine végétale (aloe vera, huile d’avocat, pépins de pamplemousse, extrait de bardane…), algues marines… On trouve aussi des huiles essentielles (thym, lavande, citronnelle, romarin, amande, Tea Tree…) ainsi que de l’huile de germe de blé.

Il se présente sous forme de shampoing sec ou liquide.

Pourquoi l’utiliser

Pour protéger la peau fragile d’un bébé chien, sensible aux allergènes. Les chiots ont tendance à se salir et s’ils doivent être lavés plus souvent, l’utilisation d’un shampoing biologique, ultra doux est préférable.

Les avantages du shampoing chiot bio

  • Sans aucun additif chimique, sans Paraben ni allergènes, il est donc moins irritant pour la peau fragile du bébé chien
  • Il est bon pour la santé du chiot, apaisant et protecteur tout en assurant une meilleure hydratation de sa peau. Il est sans risque en cas d’ingestion.
  • En prévenant tout risque d’allergie, il limite les rendez-vous chez le vétérinaire
  • Il peut traiter certaines affections cutanées (l’extrait de lavande par exemple est un excellent anti-inflammatoire)
  • Il est bon pour la planète de par l’absence d’ingrédients néfastes pour l’environnement.

Les inconvénients du shampoing chiot bio

Il est un peu plus cher que les autres.

Le shampoing antipuces ou antiparasitaires pour chiot

Cette solution lavante est spécialement étudiée pour repousser l’invasion de parasites externes tels que les puces, les poux ou les tiques. Certains shampoings sont davantage axés sur la prévention des puces ou autres piqueurs. D’autres privilégient un parasite en particulier comme le Demodex. En plus d’être répulsif et d’éliminer ces acariens, ce shampoing nettoie la peau et les poils de l’animal tout en douceur. Il est particulièrement recommandé en complément d’un traitement ou d’un collier antiparasitaire dont il optimise l’efficacité.

Pensez aussi à l’utiliser en été si vous emmenez votre chiot en promenade. Ce type de shampoing découragera les attaques des insectes piqueurs fréquents en cette saison.

Important : L’usage d’un shampoing antipuce ou antiparasitaire doit rester ponctuel et limité aux seuls risques d’infestation précités.

Les avantages du shampoing antipuce ou antiparasitaire pour chiot

  • Il repousse et prévient les infestations
  • Il complète un traitement antipuce ou antiparasitaire
  • Il soulage les démangeaisons entraînées par les puces ou autre parasite

Les inconvénients du shampoing antipuce ou antiparasitaire pour chiot

  • Il est plus cher qu’un shampoing classique
  • Il ne doit pas être utilisé de manière systématique
  • Il ne se suffit pas à lui seul pour éliminer les parasites en cas d’infestation. Il doit dans ce cas être associé à un traitement de fond (généralement sous forme de lotion à pulvériser, de pipette ou de comprimés).

Le shampoing pour chiot blanc

Tant que le chien est petit, il est conseillé d’éviter les produits trop spécifiques comme les shampoings formulés pour les chiens à poils blancs. Ils sont en effet élaborés pour préserver la blancheur du poil mais contiennent des éléments trop décapants pour l’épiderme d’un jeune chien. Même si le résultat est à la hauteur d’un point de vue esthétique, il est préférable dans les premières semaines de vie du chiot de les éviter ou de les limiter à quelques rares lavages en alternance avec des shampoings doux qui seront moins agressifs.

Comment utiliser les différents types de shampoings pour chiots

Comment utiliser un shampoing sec ou un shampoing mousse pour chiot ?

  • Brossez soigneusement votre chien afin d’éliminer les poils morts ce qui permettra au shampoing d’agir uniquement sur les poils restant
  • Démêlez les poils à l’aide d’une brosse adaptée pour enlever les saletés, les poils morts et défaire les nœuds.
  • Saupoudrez généreusement le pelage (pour le shampoing sec) ou frictionnez le chien après avoir déposé la mousse sur un linge ou le spray en écartant les poils.
  • Frottez ensuite l’animal à rebrousse-poil pour faire pénétrer le produit dans le poil.
  • Laissez poser 10 minutes
  • Brossez l’animal pour ôter l’excès de poudre ou résidus de tout autre produit.

Concernant la fréquence, il est recommandé de se conformer à la notice du produit. S’il s’agit d’un shampoing sec traitant, la fréquence est fonction du protocole de soins établi par le vétérinaire.

Conseil : avant d’utiliser un shampoing sec pour votre chiot, lisez toujours soigneusement la notice pour vérifier qu’il convient bien à l’âge de l’animal et à l’espèce.

Comment utiliser un shampoing liquide pour chiot ?

  • Mouillez le pelage et l’épiderme du chiot avec de l’eau tiède (entre 35° et 38° maximum) en commençant par les pattes. (En cas de doute, testez toujours la température sur votre poignet)
  • Appliquez le shampoing liquide le long du dos de l’animal en évitant soigneusement les oreilles et les yeux.
  • Massez le poil pour faire mousser
  • Rincez soigneusement
  • Renouvelez l’application et rincez à nouveau
  • Nettoyez séparément la tête avec un gant
  • Séchez le chiot dans une serviette et finissez le séchage avec un sèche-cheveux pour éviter qu’il ne s’ébroue dans toute la maison.
  • Pour finir, n’oubliez pas de lui donner une récompense !

Quelles sont les caractéristiques du meilleur shampoing pour chiot ?

Peut-on laver un chiot ?

Pour laver un chiot il est indispensable d’utiliser un shampooing canin, ultra doux spécifique pour jeunes chiens. Les produits moussants doivent être à base de tensioactifs très doux d’origine naturelle et expressément adaptés pour les peaux sensibles et les poils délicats des chiots.

Les meilleurs shampoings sont à base d’huile de macadamia, d’argan, de vison, d’aloé véra, ou de jojoba. Il s’agit de shampoings naturels ou bio spéciaux pour lavages fréquents. Ils nettoient et protègent le pelage en profondeur tout en respectant l’épiderme fragile du bébé chien.

Lors du choix du shampoing, vérifiez que le produit soit à destination des marchés européens ou américains qui imposent des normes plus strictes. Cela préservera le chiot de désagréments comme des allergies ou des démangeaisons.

Quelles sont les caractéristiques du shampoing pour chiot à éviter

Les shampoings pour chiens qui produisent de la mousse comportent des tensioactifs qui sont des agents moussants. Les tensioactifs anioniques et cationiques jouent un rôle essentiel dans la formation de la mousse mais sont susceptibles de provoquer des irritations si le shampoing est mal utilisé (mal rincé, lavages trop fréquents etc…). Un produit trop moussant est donc déconseillé.

Evitez les formules parfumées à base de parfums de synthèses chimiques qui risquent de provoquer des allergies. Fuyez les produits contenant du Paraben, des silicones et des sulfates.

A fuir également les premiers prix ou les shampoings vendus en grandes surfaces. Achetez-les plutôt chez le vétérinaire, en animalerie ou optez pour ceux, de qualité, vendus en ligne. La livraison est en général rapide. Les shampoings pas chers n’offrent pas une composition idéale pour un jeune chien. Mieux vaut prévoir un budget d’un certain montant et investir dans un produit de qualité qui vous évitera par la suite des frais vétérinaires.

Conseil : si vous manquez d’expérience, pensez à toujours en cas de doute à demander l’avis de votre vétérinaire. Il saura vous conseiller le produit lavant le mieux adapté en fonction des races et de l’âge des animaux.

Les meilleures marques de shampoing pour chiot

Beaphar Chiot

Ce shampoing est conçu pour tous types de poils. Il hydrate la peau de votre chiot en douceur, la nourrit et parfume le poil.

Shampoing pour chiot à l’avocat – vison – Khara

Ce shampoing est riche en huile de vison réputée pour ses pouvoirs réparateurs et cicatrisants. Il contient aussi de l’huile d’Avocat puissante aux pouvoirs régénérateurs.

Biocanina

Sa base lavante douce à base de vitamine F protège les peaux sensibles des chiots. Il est également adapté aux chatons.

Organissime Biogance

Ce shampoing certifié ECOCERT est à base d’huile essentielle de Sauge et de Fleur de Cerisier. Il nettoie en douceur, protège et hydrate le pelage.

Pro Pet Works

Ce shampoing a été spécialement élaboré pour des chiots piqués par des puces ou souffrant de démangeaisons. Le mélange d’extraits d’aloe vera, d’huile d’amande bio et de vitamines E, A et D apaise votre animal pendant son bain.

Laver son chiot sans shampoing : comment faire ?

Utilisez uniquement un shampoing spécial pour chiot. Un jeune chien ne doit pas être lavé avec un shampoing pour humain. Le PH du jeune chien est par nature plus alcalin que celui de l’être humain beaucoup plus acide. En conséquence, un shampoing formulé pour l’épiderme humain utilisé sur un chiot perturbera le PH et créera un terrain propice à la prolifération des bactéries, virus et parasites.

La peau des chats, plus acide que celle des chiens, est plus proche de celle des hommes en ce qui concerne le taux de pH. De ce fait, utiliser shampoing pour félins risque de poser les mêmes problèmes.

Il est aussi déconseillé d’utiliser du liquide vaisselle pur ou tout autre détergent. Néanmoins, le liquide vaisselle peut, à petite dose, être intégré dans un shampoing naturel  » fait maison « .

Ce qu’il faut retenir : les shampoings pour chiots sont spécialement conçus pour maintenir le bon équilibre du pH de leur peau. Choisissez ces produits qui vous assurent de préserver la santé de votre jeune animal.

Fabriquer un shampoing naturel pour chiot

Shampoing sec vanillé

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 3 cuillères à soupe de maïzena
  • Huile essentielle de vanille sans additifs (6 à 10 gouttes)

Préparation

Secouez le mélange dans une saupoudreuse de sucre. Ce shampoing sec à l’odeur délicieuse se garde très longtemps.

Shampooing liquide à l’aloe vera

Ingrédients

  • 1 litres d’eau
  • 1/3 tasse de vinaigre de cidre ou de vinaigre blanc
  • 1/3 tasse de liquide vaisselle
  • 1/5 de tasse de glycérine
  • 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera

Préparation

Mélangez en les secouant bien tous les ingrédients dans un flacon pulvérisateur.

Shampooing liquide aux flocons d’avoine

Ingrédients

  • 170 g de flocons d’avoine
  • 115 g de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • Un grand verre d’eau

Préparation

  • Mélangez les flocons d’avoine et le bicarbonate dans un mixer
  • Ajoutez le miel, mixez encore une fois
  • Rajoutez l’eau progressivement
  • Lorsque la pâte obtenue est bien crémeuse, versez-la dans un récipient.

Vous pourrez le conserver une semaine au réfrigérateur.

Notre avis sur le shampoing pour chiot

Quel que soit le shampoing utilisé pour votre petit animal de compagnie, veillez à ce qu’il contienne un maximum d’ingrédients naturels. Dans tous les cas ne donnez pas systématiquement de bains. En cas de faibles salissures, un bon brossage s’avère bien souvent suffisant.

Pour votre achat, n’hésitez à pas à vous inspirer d’un comparatif pour choisir le meilleur shampoing et surtout le mieux adapté à la race et au poil de votre chiot. Faites le choix par exemple d’un shampoing démêlant si votre chiot a des poils longs. En cas de doute pour le premier bain, les conseils d’un vétérinaire ou d’un professionnel du toilettage sera toujours opportun.

Si vous avez trouvé un shampoing qui convient à votre chiot, évitez d’en tester d’autres. Multiplier les variantes risque de provoquer un déséquilibre cutané. Restez donc sur une valeur sûre et n’en changez plus dès lors qu’elle correspond aux besoins de votre nouveau petit compagnon.

FAQ

Quand et comment laver son chiot ?

Il est recommandé de ne pas laver un chiot avant 3 mois pour éviter qu’il ne prenne froid. Avant 2 mois surtout, le chien n’est pas encore capable de réguler correctement sa température. Vous pouvez le nettoyer dans un évier, une bassine ou un lavabo si sa taille le permet. Dans le cas contraire, la douche ou la baignoire sont préférables.

Mouillez d’abord les pattes puis le corps avec de l’eau entre 35° et 38°. Appliquez le shampoing sur le dos du chiot en évitant la tête et les oreilles. Vous les nettoierez au gant séparément par la suite. Frottez le chien puis rincez bien. Renouvelez l’opération. Enroulez le chien dans une serviette (on en trouve au rayon des accessoires spéciaux pour chiens) et frictionnez-le. Au besoin complétez le séchage avec un sèche-cheveux (pas trop chaud ni trop près des poils). Le chiot doit ressortir sec de la salle de bains.

Mon chiot n’aime pas le moment de la toilette comment faire ?

Il faut à tout prix associer le bain, à quelque chose de positif. Parlez-lui doucement et donnez lui toujours une récompense… le chiot sera plus disposé au toilettage une fois que les bonnes habitudes sont prises !

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022