Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Comment bien laver son chiot : conseils et astuces

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Laver un chiot
laver un chiot

Parmi les 63 millions d’animaux domestiques qui se trouvent en France, près de 20% sont des chats et 12% des chiens. Selon le Parisien, environ 50% de foyers dépensent près de 500 euros, voire plus, chaque année pour le soin du chien, incluant l’achat des produits pour les toilettes.
Ça y est, votre compagnon est enfin prêt pour son premier bain ; mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Il s’agit d’une expérience mémorable dans la vie de l’animal.
En tant que maître bienveillant, vous avez envie de rendre cette première expérience la plus agréable possible pour votre bébé chien. Quel est le moment propice pour donner un premier bain ? Que doit-on faire ou ne pas faire au moment du toilettage ? Quel est le shampoing adéquat pour le toutou ? Comment faire prendre un bain à son ami poilu ? Découvrez nos réponses.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Pourquoi laver le chiot ?

Dans un premier temps, il est indispensable de laver son chiot pour l’habituer très tôt à l’hygiène. Le bain permet également d’éliminer les odeurs et les saletés retenues dans les poils de votre compagnon. Cela lui évite des problèmes de peau et les risques de développer des puces. Par la même occasion, le bain représente un excellent moyen pour créer des liens entre le chiot et son maître.

Peut-on laver un chiot ?

À quel âge faut-il laver un chiot ?

Les chiots sont des animaux particulièrement vulnérables. Vous devez, de ce fait, faire très attention à leur santé. Il est important d’habituer le chiot, dès son jeune âge, à avoir une bonne hygiène afin d’entretenir sa peau et, bien évidemment, son pelage.

En général, c’est la chienne qui s’occupe de sa toilette, avant le sevrage, en léchant le bébé chien. Mais après une adoption, c’est au maître de faire le nécessaire pour garder l’hygiène de son jeune toutou.

À quel moment peut-on, dès lors, donner le premier bain à son chiot ? Pour répondre à cette question, il n’y a pas d’âge idéal pour toiletter son compagnon. Le vétérinaire recommande, en revanche, d’attendre ses douzièmes semaines avant de le faire. Avant cet âge, les poils ne sont pas assez développés pour protéger le bébé chien du froid. En effet, en lui donnant un bain, même à une température élevée, il risque d’attraper froid et de tomber malade.

Néanmoins, chez certaines races canines, il arrive que le maître sente une odeur désagréable au niveau des oreilles de l’animal. Si vous envisagez de le laver avant ses 12 semaines de vie, prenez une serviette bien mouillée avec de l’eau chaude et lavez uniquement la partie concernée. Vous pouvez appliquer la même méthode avec les pattes.

Faire du premier bain une bonne expérience pour son animal : le dilemme des maîtres !

premier bain chiots

Votre animal a atteint l’âge qu’il faut ? Assurez-vous de faire de ce premier toilettage une belle expérience pour le chiot. Si elle est réussie, vous n’aurez aucun mal à faire son lavage jusqu’à l’âge adulte. Si votre chien en a, toutefois, gardé un mauvais souvenir, l’animal sera moins enthousiaste à l’idée de prendre une douche.

Lorsque le chiot grandit, il est déconseillé de le laver fréquemment pour garder sa fourrure en bon état. Pensez à le toiletter, au maximum, une fois par mois. Un coup de brosse, par moments, fera l’affaire pour lui enlever les poils morts.

Si vous trouvez, néanmoins, que votre chien a cruellement besoin d’une bonne douche après une sortie en plein air ou des exercices intenses, n’hésitez pas. Sachez juste choisir les bons produits pour entretenir convenablement le pelage. 

En cas de doute, demandez le plus de conseils possible, avant de vous lancer dans le premier essai. Vous pouvez consulter directement l’avis votre vétérinaire ou celui d’un proche, effectuer des recherches sur Internet ou dans les livres.

Quelles sont les choses à éviter pendant le bain ?

Pendant le bain de votre chiot, vous devez éviter :

  • d’étendre de la mousse au niveau de son visage,
  • d’étendre de la mousse dans ses oreilles,
  • de frotter frénétiquement des parties où les saletés persistent,
  • d’essayer de lui donner des friandises,
  • de l’abandonner dans la baignoire pour faire autre chose.

Toutes ces précautions sont utiles pour garantir une bonne expérience à votre compagnon ainsi que sa sécurité.

Que faut-il éviter après le bain ?

Après le bain du chiot, évitez :

  • de l’exposer à toute source de fraîcheur,
  • de le laisser sans serviette et encore mouillé,
  • les promenades pendant qu’il est encore mouillé,
  • de le laisser sécher seul.

L’idéal est de prendre le temps de sécher correctement votre animal après son bain afin qu’il n’attrape pas froid.

Comment laver un chiot de 2 mois ?

Laver un chiot de 2 mois requiert une grande délicatesse parce que l’épiderme de votre compagnon est encore fragile. L’idéal est de l’épargner des vrais bains qui sont souvent agressifs. Évitez de masser exagérément votre chiot. Par ailleurs, s’il n’est pas vraiment sale, vous pouvez simplement cibler la zone concernée. Dans ce cas, il faudra le nettoyer avec une petite serviette humidifiée d’eau tiède et mélangée avec du shampoing.

Comment laver un chiot de 3 mois ?

Le chiot de 3 mois est capable de supporter un bain ordinaire puisqu’il est moins sensible au froid. Vous pouvez le laver dans la baignoire, le lavabo ou encore dans une bassine à l’intérieur de la maison. Après l’avoir correctement brossé avec une brosse à picots pour chiot et non à cheveux, il vous suffira de la mouiller et d’appliquer le shampoing. Il faudra le masser avec des gants en faisant attention aux parties sensibles et en n’oubliant pas certaines zones. Il s’agit spécialement des parties intimes, des pattes, les espaces interdigités, ainsi que les coussinets.

Quel shampoing pour laver un chiot ?

Shampoing pour chiot

Afin d’offrir le meilleur soin à votre chiot, il est essentiel de bien choisir son shampoing pour chiot.

Optez, de préférence, pour des shampoings aux ingrédients naturels spécialement conçus pour le soin vétérinaire. Pour ce faire, prenez en compte les critères suivants : le pelage, le caractère de la peau, la fréquence du lavage

Quel est le type du pelage de votre chiot ?

La fourrure canine diffère d’une race à une autre. Certains animaux de compagnie ont des poils abondants alors que d’autres ont des poils courts. C’est en fonction de ce pelage que vous définirez les besoins de votre toutou.

Les chiens, avec un plus long pelage, nécessitent un soin en profondeur pour empêcher la formation des nœuds. Il est notamment possible d’acheter des produits forts démêlants, afin de bien entretenir la peau et de faciliter le brossage. Notez, par ailleurs, qu’un pelage long retient beaucoup plus d’odeur. N’écartez, donc, pas un produit déodorant pour garder une bonne hygiène.

Quant aux chiots à poil ras, préférez un shampoing dédié spécialement au poil court pour conserver la brillance de leur duvet et favoriser la pousse.    

Qu’en est-il de la santé de la peau de votre animal ?

Au cas où votre compagnon à quatre pattes souffre de problèmes cutanés, il lui faut un soin particulier. Le shampoing anti-démangeaison permet, par exemple, de prévenir toutes sortes d’infection sur la peau de votre chiot. Les shampoings antichute, quant à eux, seront plus adaptés si vous voulez avoir un pelage bien touffu. Après chaque lavage, on vous conseille de procéder à un rinçage abondant à l’eau tiède pour prévenir les pellicules.  

Une fois de plus, il convient de demander conseils auprès de votre vétérinaire. Celui-ci sera en mesure de vous proposer les meilleurs soins pour votre bébé chien.

À quelle fréquence doit-on faire le lavage du chiot ?

Le choix du shampoing dépend également de la fréquence du toilettage de votre boule de poil. Si vous souhaitez le laver assez souvent, il existe des produits spécialement conçus à cet effet. Ces derniers contiennent une très faible concentration d’acide. Ce qui permet d’éviter tout risque d’irritation de la peau.

Pour un lavage moins fréquent, en revanche, vous aurez besoin d’un savon composé d’agents anti-odeur pour éliminer une mauvaise flaire. N’hésitez pas à appliquer de la mousse pour un bain efficace.  

Attention ! Puisque les chiots ont une peau particulièrement sensible, évitez l’utilisation d’un produit pour humain. C’est, d’ailleurs, également valable pour les chiens, quel que soit leur âge. En outre, si vous estimez qu’un shampoing pour bébé pourrait peut-être convenir à la peau de votre compagnon, détrompez-vous.

La peau d’un chien, avec un pH de 7, requiert un besoin tout à fait différent de celui d’un être humain, dont le pH de la peau est de 5,5. Votre toutou réclame des produits plus doux et adaptés à la délicatesse de son épiderme. Privilégiez, de ce fait, des shampoings spéciaux canins pour réduire les risques. 

Laver son chiot : où et avec quels outils ?

lavage de chiot avec serviette

Avant de commencer à donner un bain, vérifiez si tous les outils sont prêts pour le lavage. Vous devez avoir à votre disposition :

  • Une brosse
  • Du shampooing
  • Un gant
  • Une serviette ou un séchoir
  • Un jouet pour bain (facultatif, il permet de distraire le chiot pendant son bain)
  • Un tapis antidérapant (facultatif, c’est un outil très utile pour éviter une glissade dans la baignoire)

Une fois tous ces accessoires réunis, la prochaine étape consiste à trouver le bon endroit pour faire la toilette. Puisque votre animal de compagnie est encore fragile, il faut le protéger à tout prix du froid. Préférez un endroit calme, dans la maison, avec une température ambiante. Vous pouvez le faire dans une baignoire ou dans le lavabo. Mais il est recommandé d’utiliser un tapis antidérapant pour lui assurer un maximum de sécurité. Le lavage dans le jardin est généralement déconseillé, à moins que le soleil ne soit au rendez-vous !

Quelles sont les étapes à suivre pour le toilettage de son chiot ?

Comme il s’agit de son premier soin, le chiot peut se montrer impatient ; donc allez-y doucement. À l’aide d’une brosse à picots, brossez délicatement son pelage. Cette action permet d’améliorer la circulation sanguine de votre compagnie à poils. De plus, elle élimine en même temps les cellules mortes. Le brossage, en revanche, n’est pas très adapté aux races à poils frisés, comme le caniche.

Une fois le brossage terminé, vous pouvez laver votre chiot en commençant par ses pattes. La température de l’eau doit être bien calculée, ni trop chaude, ni trop froide. Puis mouillez-le entièrement et appliquez le shampoing sur son pelage, sous les oreilles, entre les jambes, sur le cou, etc. Massez-le doucement à l’aide d’un gant jusqu’à ce que vous obteniez une mousse. Veillez, toutefois, à ne pas toucher les yeux, au risque d’irriter le chiot.

Lorsque vous constatez que la saleté a bien été enlevée, rincez avec de l’eau. Pour certains produits, il faudra un temps de pause avant le rinçage.

Enfin, procédez au séchage à l’aide d’une serviette et d’un séchoir. Utilisez une serviette microfibre car elle est plus adaptée à la peau des chiens, tout comme la nôtre. Si vous utilisez un séchoir, pensez à familiariser le chiot au bruit de cet accessoire, pour ne pas l’agacer.

Pour terminer la toilette, brossez délicatement la fourrure, toujours à l’aide d’une brosse à picots. Si vous remarquez des nœuds pendant le brossage, utilisez un démêlant pour éviter de faire mal à votre compagnon à quatre pattes.

Bref, tout comme pour le chat, il est essentiel d’installer chez votre chiot une bonne habitude hygiénique dès son jeune âge. Son toilettage ne sera donc plus, pour vous, qu’un jeu d’enfant !

Comment nettoyer correctement l’oreille d’un chiot ?

Nettoyer les oreilles d'un chiot

Avant de commencer à nettoyer les oreilles de votre chiot, il est important de connaître les gestes à éviter et ceux à préconiser.

Les gestes à éviter

Vous ne devez jamais utiliser de coton-tige pour nettoyer les oreilles de votre chiot. Ce dernier causera juste l’entassement des saletés au fond du conduit auditif ou pourra provoquer des lésions. Votre animal risque par la même occasion de développer une maladie. Il est aussi conseillé d’éviter tout produit nettoyant contenant de l’alcool ou du peroxyde d’hydrogène. En même temps, vous ne devez pas utiliser des produits conçus pour les humains sans conseils d’un vétérinaire.

Les gestes à suivre

La meilleure solution pour nettoyer les oreilles de votre chiot est l’usage d’une lotion auriculaire qui permet de dissoudre le cérumen. Ce dernier ressort ainsi sous forme liquide et devient plus facile à nettoyer avec une compresse en coton. Vous devez en premier dégagés les oreilles de votre chiot en le faisant coucher sur le côté. Dans le cas des races ayant des oreilles tombantes, il est recommandé de soulever délicatement l’oreille du chiot. Il s’agira ensuite d’introduire quelques gouttes de la lotion auriculaire dans son conduit auditif. L’animal ne doit pas secouer la tête durant ce temps. Vous devez à présent masser délicatement la base de l’oreille pour que le produit se mélange aux impuretés. Après le massage de quelques secondes, permettez à l’animal de secouer sa tête. Pensez toutefois à protéger vos vêtements et les murs de votre intérieur au préalable.

La prochaine étape consiste à enrouler une compresse imbibée du produit nettoyant autour de votre doigt. Commencez ensuite le nettoyage de la zone interne jusqu’à la partie externe de l’oreille. Il faudra changer de temps en temps la compresse pour éviter de remettre les mêmes saletés dans l’oreille. Vous devez procéder de manière très délicate et en étant attentif au comportement de votre chiot. Si les larmes coulent, il est préférable de faire appel à votre vétérinaire. Cela est aussi valable dans le cas où les oreilles dégageraient une forte odeur ou des sécrétions suivies d’un écoulement. Votre animal serait peut-être sujet à une otite ou à des infections auriculaires.

À quelle fréquence nettoyer les oreilles de mon chiot ?

Les soins des oreilles se font en fonction de la race de votre canin et de la saison. En période de chaleur, le nettoyage se fait une fois par semaine pour les races ayant des oreilles tombantes. Pour les races ayant des oreilles relevées, le nettoyage s’effectue une fois toutes les deux semaines et une fois par mois en période de fraîcheur. Cela permet de prévenir les affections de l’oreille comme les otites.

Comment nettoyer convenablement les yeux d’un chiot ?

Comment nettoyer les yeux d'un chiot

Pour un entretien efficace des yeux de votre chiot, il est nécessaire de connaître le matériel à utiliser avant les étapes à suivre.

Les outils à utiliser

Vous aurez besoin :

  • des lotions oculaires nettoyantes, un collyre ou du sérum physiologique en dose unique,
  • une compresse,
  • Une friandise pour récompenser votre animal.

L’usage du coton est proscrit, car il est susceptible de laisser des fibres sur les yeux de l’animal. Cela pourrait affecter sa santé par la suite.

Les étapes à suivre

Il est interdit de nettoyer soi-même un œil infecté sans consulter le vétérinaire pour un traitement. En cas de symptômes de la conjonctivite, l’idéal est de faire un nettoyage avant l’application du produit prescrit. La première étape consiste à mettre votre chiot dans une position confortable. Il peut être assis sur une table ou sur vos genoux. Il faudra ensuite lui écarter les paupières de votre main la moins habile. Appliquez le collyre sur l’œil avec votre deuxième main. Vous devez par la suite fermer et ouvrir les paupières à l’aide de vos doigts pour répartir le produit sur l’ensemble de l’œil. Refermez enfin les paupières pour essuyer le nettoyant qui déborde avec la compresse. Cette opération nécessite une grande délicatesse pour rendre le moment agréable à votre chiot. L’idéal est de commencer le nettoyage du coin de l’œil vers le pavillon de l’oreille pour éviter de ramener les bactéries sur ses yeux.

Vous devez reprendre le même geste pour le deuxième œil et récompenser votre chiot avec une friandise à la fin.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

FAQ

Peut-on laver un chiot avec un shampoing pour bébé ?

Non, il n’est pas recommandé de laver un chiot avec un shampoing pour bébé. Le pH pouvant être supporté par la peau des humains est différent de celui des chiots. Appliquer un shampoing même ultra doux pour bébé sur votre compagnon risque de causer un déséquilibre de sa couche épidermique. Cela le rendra vulnérable à l’invasion des puces ou même à la gale.

À quel âge laver un chiot chihuahua ?

Un chiot chihuahua peut être lavé à partir de 2 mois.

À quel âge laver un chiot yorkshire ?

Le chiot yorkshire terrier peut être lavé à partir de 3 mois. À cet âge, sa peau est moins sensible au froid.

Combien de temps doit durer le bain d’un chiot ?

Il n’existe pas de durée fixe pour le bain d’un chiot. L’essentiel est de bien veiller à nettoyer les impuretés de la peau de votre animal.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022