manage_search

Vaccination et implantation de puce chez un chat : combien ça coûte ?

  1. Le vétérinaire et ses services >
  2. Tarif vétérinaire chat >
  3. Prix des vaccins pour chat >
  4. Prix vaccin et puce pour un chat
Prix vaccin et puce pour un chat

La première chose à faire lorsqu’on adopte un chat, que l’on connaisse sa provenance ou non, que ce soit un chaton ou un chat adulte, c’est de l’amener chez un vétérinaire pour être sûr qu’il est en bonne santé, et le faire vacciner et pucer si cela n’a pas encore été fait. Malheureusement, en France, un chat sur deux n’est pas identifié, et l’on estime à 40 % le taux de vaccination de la population féline. Ces deux actes vétérinaires sont fortement recommandés, même si cela représente un certain coût. Nous allons voir de plus près en quoi ils consistent et combien cela peut vous coûter.

Comparateur santé animale
Annonce
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Les facteurs de variation des prix des vaccins et du puçage pour chat

Voyons ce qui influe sur le prix d’un vaccin et du puçage :

  • le puçage seul ou effectué en même temps que la vaccination : si les deux actes sont faits en même temps, le coût est moindre que deux actes séparés ;
  • le type de vaccin : le tarif d’un vaccin contre la rage n’est pas le même que celui d’un vaccin contre la leucose ;
  • la façon de vacciner : si plusieurs vaccins sont administrés en une seule injection, le tarif est moindre ;
  • la région où se situe le cabinet vétérinaire : les grandes villes, la région parisienne et la Côte d’Azur ont des tarifs supérieurs à ceux pratiqués dans des petites villes et à la campagne ;
  • la liberté de prix : les tarifs vétérinaires ne sont pas réglementés comme les tarifs des médecins, les vétérinaires sont donc libres de fixer les prix qu’ils veulent ;
  • le cabinet vétérinaire lui-même : certains cabinets vétérinaires ont investi beaucoup pour être à la pointe de la technique et répercutent ces dépenses sur leurs tarifs ;

Les prix de ces 2 actes

Prix des vaccins pour chat

Le tarif des vaccins

Le tarif pour la vaccination d’un chat varie selon le type de vaccin choisi. Son coût moyen varie de 55 à 85 euros, selon le nombre de vaccins dont le matou a besoin. Besoin d’une idée précise du budget à prévoir ? Voici quelques fourchettes de prix:

Le tarif des vaccins

Comparateur santé animale
Annonce
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE
Acte vétérinairePrix
Coryza50 à 60 €
Typhus50 à 60 €
Leucose50 à 70 €
Rage60 à 70 €
Coryza + typhus + rage55 à 70 €
Coryza + typhus + leucose50 à 85 €
TCLR70 à 85 €
Tatouage50 à 70 €
Puçage50 à 70 €

On lui administra, ensuite, des vaccins de rappel. De quoi optimiser l’efficacité et la protection de votre compagnon à quatre pattes. En moyenne, ils se font tous les ans, mais là aussi, tout dépend du type de vaccin. Par ailleurs, la fréquence des rappels peut varier selon le contact du chat avec le monde extérieur. Dans certains cas, par exemple, on peut le retarder de deux à trois ans.

Le tarif pour une implantation de puce

En France, implanter la puce de chat n’est plus un luxe, mais bien une obligation. Cela fait, d’ailleurs, partie des conditions exigées par l’assurance, si le propriétaire souhaite couvrir son animal.
Cependant, cette opération a un coût. Le prix moyen de l’implantation d’une puce électronique varie de 65 à 75 euros. Mais il peut légèrement baisser, si l’opération s’accompagne d’un autre soin, au cours de la visite chez le vétérinaire.

Pour vous aider, on vous donne, ci-après, quelques idées de prix pour un vétérinaire professionnel. Cela dit, il vaut mieux vous rendre, directement, chez une clinique, une école vétérinaire ou une fondation, pour demander un devis.

Puce électronique lors d’un autre acte67,75 euros
Puce électronique seule74,95 euros

Informations :

Les chats étant particulièrement sensibles, il se peut que le docteur administre à votre matou une anesthésie générale. Cette dernière facilitera l’opération, d’autant plus si le chat est agressif ou peureux. Dans ce cas, le prix de l’identification pourra vite augmenter.

Pour alléger les frais, certaines cliniques vétérinaires proposent un forfait, qui vous permet d’effectuer la vaccination et l’implantation de puce, à un prix attractif. Les « forfaits vie tranquille pour vos chats » comprennent, par exemple, la primo-vaccination, la pose de puce électronique et la castration ou la stérilisation.

Comment payer moins cher ?

Vous aimez les chats, et il vous arrive d’en recueillir et de les nourrir. C’est un acte très généreux. Mais le puçage et la vaccination font partie des obligations des propriétaires de chats, ce qui pour vous est une charge supplémentaire. Pour vous aider dans votre démarche d’aide aux chats, vous avez plusieurs possibilités pour alléger la note des frais vétérinaires.

Les écoles vétérinaires

Il en existe quatre en France : à Maisons-Alfort dans la région parisienne, à Toulouse, à Nantes et à Lyon. Si vous avez la chance d’habiter près d’une de ces villes, vous paierez à l’école vétérinaire 30 % moins cher que dans un cabinet vétérinaire.

Les dispensaires de la SPA

Au nombre de 12 en France, ces dispensaires permettent aux personnes à faibles revenus de faire vacciner et identifier leur animal contre une petite participation volontaire du propriétaire de l’animal.

La fondation Assistance des animaux

De la même manière, les dispensaires de cette fondation demandent aux propriétaires une participation aux frais en fonction de leurs revenus. Il en existe six en France : Paris, Bordeaux, Marseille, Nice, Toulon et Strasbourg.

L’association Vétérinaires pour tous 

C’est un réseau associatif de vétérinaires qui proposent des aides solidaires pour les frais médicaux des animaux. Cette association travaille en collaboration avec les services sociaux. Si vous êtes éligibles, vous paierez 1/3 du montant total.

Le cas des assurances pour animaux

Il peut être intéressant d’opter pour une mutuelle pour animaux. Ces assurances fonctionnent comme une mutuelle santé. Avec une cotisation annuelle, vous pouvez être remboursé totalement ou partiellement de vos frais vétérinaires, notamment des vaccins. Le tarif varie selon les garanties souscrites.

Pourquoi vacciner un chat ?

De la même façon que les êtres humains, les chats sont sujets à des maladies, parfois graves et contagieuses ou transmissibles. Il est donc primordial de faire vacciner votre chat dès qu’il est petit.

Pour éviter de tomber malade

De nombreuses maladies infectieuses peuvent toucher les chats : les principales sont le typhus, le coryza, la leucose et la rage.

Pour prolonger leur espérance de vie

La vaccination des chatons est un succès, on estime que l’espérance de vie des chats a augmenté ces dernières années grâce à un taux de vaccination plus élevé. Beaucoup de chats vivent maintenant jusqu’à 15, 18, et même 20 ans, grâce à la vaccination et la stérilisation des femelles.

Pour éviter des frais vétérinaires beaucoup plus lourds

La survenue d’une de ces maladies chez un chat non-vacciné peut entraîner des frais médicaux encore plus lourds que ceux de la vaccination.

Pour éviter la contamination aux humains

Un chat qui a la rage peut la transmettre à un humain en le mordant, et cette maladie est mortelle. Il ne faut donc pas négliger cette pratique.

Comment vacciner votre chat ?

Si le fait de vacciner votre chat vous effraie un peu, voici comment ça se passe.

La vaccination du chaton

La première année, la vaccination se fait en deux ou trois injections, à l’âge de six semaines et à trois semaines d’intervalles. Les autres années, il faut faire un rappel une fois par an ou tous les 2 ou 3 ans selon le vaccin et le risque. L’injection se fait sous la peau et est parfaitement indolore. Certains vaccins peuvent être faits dans la même injection, comme le TCLR.

La vaccination requiert une consultation d’ordre général

Le fait de prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour faire vacciner votre chat vous permet de connaître un vétérinaire qui va l’ausculter, faire un examen complet du chat avant de le vacciner.

Tous les chats doivent être vaccinés

Que ce soit des chats d’extérieur, vagabonds ou libres, des chats qui se promènent dans un jardin ou des chats qui restent enfermés dans un appartement, tous devraient être vaccinés, car ils sont susceptibles d’entrer en contact avec des virus et des bactéries qui sont parfois mortels.

En quoi consiste l’implantation d’une puce à un chat ?

En France, l’injection de la puce électronique se fait, en général, au niveau de la gouttière jugulaire gauche, derrière l’oreille pour un félin. L’implantation de la puce consiste, en fait, à insérer une minuscule puce de la taille d’un grain de riz, aussi appelée mini transpondeur, sous la peau du chat, après consultation. L’implant restera à vie dans l’animal. Il s’agit d’une méthode sûre et permanente d’identification de notre félin. Elle s’effectue, la plupart du temps, au moment de la primo-vaccination ou lors de la stérilisation pour une chatte ou une chienne.

Le vétérinaire crée ensuite un dossier relatif à votre chat, pour l’I-CAD, le fichier national d’identification.

Pourquoi faire identifier son chat avec une puce ?

Le premier intérêt de cette technique réside dans le fait que la puce est infalsifiable et implantée à vie. Ses avantages sont nombreux :

  • si votre chat s’égare, vous pourrez signaler sa disparition et permettre de vous joindre à celui qui l’a retrouvé, car votre numéro de téléphone est enregistré dans la puce ;
  • si votre chat a été volé, ce qui peut arriver, surtout si c’est un chat de race, vous pouvez prouver que ce chat vous appartient ;
  • si vous voyagez avec votre animal, la puce tient lieu de passeport ;
  • si vous voulez souscrire à une mutuelle, l’identification est une condition demandée ;
  • si votre chat est trouvé par la fourrière, vous éviterez ainsi son euthanasie.

Pourquoi préférer l’implantation de la puce au tatouage ?

Le tatouage est un acte douloureux et nécessite une anesthésie générale ; avec le temps, le tatouage a tendance à s’effacer, surtout chez le chat.

FAQ

Quand faire vacciner et pucer son chat ?

C’est à l’âge de six semaines que le chaton reçoit sa première vaccination avec une ou deux autres injections à trois semaines d’intervalles. Le puçage se fait souvent en même temps que la première injection. Un chat adulte qui n’a jamais été vacciné peut recevoir ses injections n’importe quand, après examen médical.

À quel âge vacciner un chaton ?

Le chaton reçoit sa première injection à l’âge de six semaines, lorsque les anticorps de la mère ne le protègent plus, puis une ou deux autres injections à 3 et 6 semaines plus tard.

Est-ce grave de ne pas vacciner son chat ?

Il n’est pas légalement obligatoire de faire vacciner son chat, mais c’est un risque que vous prenez : risque qu’il tombe malade, en rencontrant d’autres chats infestés, risque de mourir prématurément et risque de transmettre la maladie à d’autres animaux, et même aux humains. Alors, on peut dire qu’effectivement, ne pas vacciner son chat peut être lourd de conséquences.

Logo conseils-animaux.fr
Guides, conseils, bons plans, … inscrivez-vous à la newsletter de Conseils-Animaux.fr

Partager ce contenu

Bons plans, conseils, ne manquez aucun conseil !

Conseils-animaux.fr, 2024