Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

La consommation des œufs de poules vermifugées

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge poules >
  4. Consommation des œufs de poules vermifugées
La consommation des œufs de poules vermifugées

Les poules sont omnivores, mais pour les garder en bonne santé, donnez-leur quotidiennement 100 à 150 g d’aliment complet. Achetez une nourriture adaptée à l’âge et au stade physiologique de vos poules : poussins, pondeuses ou poulet de chair. Ces aliments à base de céréales sont formulés pour fournir 15 à 16 % de protéines et 3 à 4 % de calcium. Le vermifuge pour poule contribue à une bonne alimentation du poulailler pour chasser efficacement les vers. Cette contamination intestinale cause de nombreux dégâts tant sur les poules que sur les oeufs. Il existe plusieurs façons de vermifuger vos animaux naturellement pour éviter la restriction de la consommation des produits.

Quels sont les vers qui infestent ces poules ?

Il existe généralement plusieurs sortes de vers chez les poules : les vers ronds (ou nématodes) comme les capillaires, similaires à des cheveux, les hétérakis ou les ascaris. Ce sont les vers les plus fréquents chez les gallinacées dont ils sont les hôtes dans l’ensemble du système digestif.

Ils sont aisément identifiables car on les détecte dans les déjections. Les vers plats (ou cestodes) comme le ténia sont localisés sur les parois intestinales.

Et enfin les syngamoses qui restent circonscrits à la trachée. La présence de ces dernières est facilement identifiable car la poule victime de ces parasites cherchera de l’air en tendant le cou vers le haut et donnera l’impression de bailler

Dans quel cas de vermifuge ne doit-on pas consommer les œufs ? Quels sont les risques ?

L’action des vermifuges est d’éradiquer les vers intestinaux des poules lorsqu’ils sont installés. Ce sont des médicaments délivrés sous ordonnance après qu’un vétérinaire ait consulté la poule. Apportez des selles pour qu’il puisse faire un examen coproscopique pour y rechercher les œufs des parasites. Le vétérinaire prescrira ensuite la molécule qui sera appropriée : Fenbendazole, Lévamisole ou Pipérazine.

Les œufs comme les volailles sont inconsommables pendant un certain moment. Les vers parasitaires résident presque dans tous les milieux. En proportion avec les paramètres tels que l’humidité ou la densité des animaux, la contamination sera assez importante.

L’organisme des poulettes s’engage alors dans la lutte contre l’infestation et cause la baisse les défenses immunitaires. En conséquence, d’autres voies s’ouvrent pour d’autres micro-organismes pathogènes. Lorsque l’on remarque les symptômes, même pour la personne avisée, la contamination est déjà très avancée. Dans ce cas-là, en venir à bout est beaucoup plus difficile si un vermifuge poule n’a pas été pris en amont.

Pendant combien de temps ne pas consommer l’oeuf ?

Le temps d’attente d’un vermifuge poule est d’environ 3 à 4 semaines, soit un mois à peu près. Au cours de traitements chimiques répétés, certains parasites deviennent parfois tenaces et les molécules ne sont plus efficaces. C’est la raison pour laquelle vous devez donner le vermifuge de façon ciblée (ordonnance vétérinaire obligatoire).

Outre l’affaiblissement d’un individu, la seconde contrariété du ver intestinal est qu’il peut parasiter un poulailler complet. Une fois le ver avalé, il y a la ponte, puis les larves éclosent dans les fientes évacuées. Les œufs prennent de l’ampleur sous forme de larve dans l’organisme (le ver de terre).
Dès que la poule l’intègre, c’est la forme adulte qui se reproduit et se manifeste. Elle est émise dans les selles. Pour éviter les recontaminations, l’idéal est que vous ayez plusieurs parcours pour effectuer un vide sanitaire.

Les vermifuges naturels où la consommation d’œufs ne sera pas restreinte.

vermifuge naturel pour les poules

De nombreuses raisons poussent l’ éleveur à se tourner vers des vermifuges naturels pour traiter les gallinacés. Ainsi, la consommation des produits n’est pas restreinte et vous exercez un élevage bio, avec des intrants chimiques limités. La terre de diatomées est réputée pour son excellente protection contre les parasites externes et internes. Sa composition comporte des particules fines et dures pénétrant la carapace des insectes et provoquant une déshydratation rapide.

Elle agit comme compléments alimentaires contre les vers intestinaux. Elle est très riche en calcium et participe au bon fonctionnement du système immunitaire.

Comme vermifuge pour les volailles, la terre de diatomée en poudre est employée contre les capillaires, les heterakis et les ascaris. Elle se mélange facilement à la nourriture (de préférence des graines plutôt que des aliments humides).
Ce remède peut être donné en soins de 2 semaines, 4 fois dans l’année. Une fois par jour, mettez 2 g de la terre dans la nourriture de chaque poule. Elle peut aussi être appliquée tout au long de l’année, au fur et à mesure, à raison de 1 g par poule par jour.

Recettes de vermifuge naturel pour poules

Le vinaigre de cidre est un produit qui montre des qualités inestimables. Veillez à ce qu’il soit non pasteurisé, pour la composition d’enzymes utiles.
Donnez-le à vos animaux de basse cour comme prévention, à savoir 1 cuillère à soupe dans 1 litre d’eau 1 fois par semaine. Il est riche en minéraux et oligoéléments, nécessaires pour la défense immunitaire de vos poulettes.

Une gousse d’ail écrasée est la garantie d’un booste immunitaire au niveau digestif. L’aniline qu’il comporte lutte contre les vers intestinaux, tels que l’ascaris. En outre, n’hésitez pas à la fusionner avec de l’eau infusée au thym que vous mettrez ensemble dans leur abreuvoir.
Vous pouvez aussi rajouter de la courge et des graines de fenouil, reconnues pour assainir le système digestif. L’ail, le thym et le fenouil sont excellents pour se débarrasser de la présence du rhume des volailles et du coryza.

Notre avis sur la consommation d’œufs lors de poules vermifugées

L’alimentation joue un rôle important dans la défense contre les maladies ainsi que les parasites. Effectivement, ce sont les vitamines A et B qui stimulent le système immunitaire. En cas de déficience, le système immunitaire est affaibli et ne sera pas en mesure d’affronter une contagion.

À l’aide d’un entretien régulier et des produits naturels, votre poulailler n’aura pas besoin d’un traitement chimique sévère. Certes fort efficace, le traitement chimique est à réserver aux cas sérieux. Chez les parasites se produit souvent un phénomène de tolérance les rendant résistants aux molécules utilisées au fil des temps.
La mesure de précaution est une technique douce, mais le plus souvent assez efficace pour prévenir toute invasion.

FAQ

Est-ce un danger de manger les œufs des poules vermifugées ?

Pas dans l’évidence. C’est le principe actif qui pourrait passer dans les œufs. Il immunisera ainsi les vers chez des personnes qui en ont et rendra la vermifugation inefficace. En cas de doute, consultez immédiatement votre médecin.

Comment utiliser le CAPIZOLE VIRBAC chez les volailles ?

La quantité de boisson médicamenteuse que les volailles consomment dépend de leur état clinique et physiologique. Par mesure d’obtenir la posologie recommandée, ajustez la concentration en lévamisole. 20 mg de lévamisole par kilogramme de poids vif. La dose est donc d’environ 15 ml de solution pour 1 litre d’eau de boisson.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022