Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Vermifuge pour poules : les bienfaits, critères de choix et la fréquence idéale

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge poules
vermifuge pour les poules

Comme toute personne qui s’est lancée dans l’élevage de poules, vous vous demandez comment bien les entretenir. En plus de l’alimentation et de la préservation de l’hygiène du poulailler et de ses alentours, vous devrez également porter une attention particulière à la protection de ces animaux de l’infestation de parasites.
Et il ne s’agit pas, seulement, de vous intéresser aux parasites externes qui peuvent les atteindre, comme les poux rouges et les poux broyeurs. Tout maître doit, en outre, savoir comment les protéger des parasites intestinaux. Lisez cet article pour tout savoir sur les vermifuges, notamment pour poules.

Pour quelles raisons faut-il vermifuger ses poules ?

Dans leur état naturel, les poules se vermifugent elles-mêmes. Ainsi, quand nous en élevons chez nous, nous avons tendance à les laisser trouver dans l’espace qui leur est dédié des moyens, leur permettant de lutter contre les parasites et autres insectes. Cela constitue une grande erreur, car une fois qu’elles se trouvent dans le cadre de l’élevage, les poules ont besoin de complément pour réussir dans cette lutte. Plusieurs raisons devront, par ailleurs, vous pousser à les vermifuger.

Préserver leur santé

Des vers peuvent envahir le système digestif d’une poule et son jabot. Au début, leur nombre est limité et leur présence n’a, ainsi, aucune incidence sur la santé de l’animal. Au fil du temps, cependant, les vers peuvent devenir plus nombreux – et sans un traitement adapté, la poule infectée peut en être malade. Ces parasites profitent, en effet, d’une bonne partie des éléments nutritifs provenant de l’alimentation de la poule. Elle perd, ainsi, rapidement du poids et de la vitalité et peut même en mourir.

Augmenter leur espérance de vie

Le non-traitement d’une poule parasitée compromet son espérance de vie. Si une poule en bonne santé peut vivre durant des années, une autre épuisée par l’infestation de vers et autres parasites intestinaux peut trouver la mort, en seulement quelques semaines. Dès lors, si vous voulez que vos poules vivent plus longtemps, il n’y a rien de mieux que  de leur acheter, à la bonne fréquence, des vermifuges adaptés à leur âge, à leur poids et à leur état de santé.

Améliorer les performances de ponte

Vous avez constaté une baisse de la qualité et de la quantité de la ponte chez vos poules ? Un parasitage excessif peut en être la cause. En effet, la lutte contre les vers ne permet pas  aux gallinacés domestiques d’avoir assez de ressources pour la fabrication de leurs œufs. En vermifugeant vos poules, par contre, vous vous assurerez de la régularité de leur ponte et de la réduction de leurs pauses.

Comment les poules attrapent-elles des vers ?

Dans la plupart des cas, les poules attrapent des vers à travers la nourriture. Que ce soit en ingurgitant des fientes contaminées d’un oiseau (autres volailles ou visiteurs comme les pigeons) ou en mangeant des insectes eux-mêmes porteurs de vers ou d’oeufs.

Quelques vers ou oeufs dans l’estomac seront sans conséquence pour une poule (ou des poussins), mais si celle-ci est malade ou stressée, alors les vers se multiplieront et pourront entraîner des problèmes sérieux.

Quelle est la fréquence idéale pour une prise de vermifuge  pour poules ?

La fréquence idéale annuelle de la vermifugation des poules, à titre préventif, est de deux fois. La première devra se faire au printemps et une seconde à l’automne. Par contre, si l’animal est déjà infesté, il ne faut pas attendre longtemps pour lui administrer un ou plusieurs vermifuges. L’infestation compte, notamment, parmi ses symptômes :

  • Un amaigrissement, qui est plus lent au début et peut être invisible à cause du plumage de l’animal. Vous pourrez, cependant, le remarquer si vous avez l’habitude de soulever l’animal. Cela vous permettra d’apercevoir la différence avec son poids quand il était dans son état normal. En outre, notez qu’il est essentiel d’avoir une idée précise du poids de votre volaille à ce moment, car c’est ce poids qui définit la quantité du traitement à administrer.
  • La réduction de la ponte. Ce signe n’apparaît pas toujours au début de l’infestation, mais il ne vous échappera pas quelques semaines plus tard.
  • La diarrhée avec une apparence mousseuse et jaunâtre.
  • L’anémie, qui peut être à l’origine de troubles nerveux, d’une baisse de forme  et d’une boiterie, entre autres.

Quels sont les vers contre lesquels il faut lutter ?

Les vers qui s’attaquent le plus au système digestif des poules sont :

  • Les hétérakis : ces vers d’une longueur de 1 à 2,5 cm et d’un diamètre n’atteignant pas les 1mm sont, généralement, repérés dans les caecums.
  • Les ascaris : ce sont les vers qu’on rencontre les plus fréquemment. Il est heureusement plus facile de s’en débarrasser.
  • Les capillaires : du fait de leur taille très réduite (de 1 à 1,8 cm), ces derniers ne peuvent pas être vus à l’œil nu la plupart du temps.
  • Les ténias : il s’agit d’une appellation générique de plusieurs espèces de vers se fixant à la paroi intestinale et dont la taille varie entre quelques millimètres et plusieurs centimètres.

Les 3 premiers appartiennent à la catégorie des vers ronds ou nématodes ; et les derniers celle des vers plats ou cestodes.

Lutter contre les vers avec des vermifuges chimiques pour poules disponibles en pharmacie

Les vermifuges pour poule en pharmacie

Pour l’élimination des vers qui peuvent s’attaquer à l’organisme de vos poules, vous aurez le choix entre les vermifuges chimiques en vente en pharmacie et les vermifuges à base de produits naturels. Dans cette section, nous allons nous attarder sur les premiers produits qui peuvent être subdivisés en deux groupes : les médicaments à base de flubendazole, les médicaments à base de lévamisole.

Les médicaments à base de flubendazole

Les plus connus d’entre eux se nomment Flimabo et Flubenol 5%. Ce sont des produits recommandés par les vétérinaires et les pharmaciens pour se débarrasser des nématodes gastro-intestinaux chez les poules. Vous pourrez, également, les utiliser pour un traitement curatif des nématodes de l’appareil respiratoire chez les gallinacés domestiques. L’idéal serait qu’ils soient administrés dans l’eau de boisson et en même temps chez tous les gallinacés se trouvant dans votre jardin. Il est possible de procéder au renouvellement du traitement 10 jours après. 

Les médicaments à base de lévamisole

On en trouve, notamment, chez un vétérinaire, mais il existe tout de même des pharmacies qui en proposent. Ces produits sont d’une grande efficacité pour le traitement des capillaires, des cestodes, des ascaris et des hétérakis. Parmi ses plus grands noms figure le Teniverm, qui au départ, était seulement dédié aux pigeons.

Le principal reproche relatif aux vermifuges chimiques : la consommation d’œuf

Comme pour les médicaments chimiques pour les humains, les vermifuges pour poules à base de produits chimiques ne manquent pas de reproches à leur égard. Parmi ces derniers figure le fait que nous ne pouvons pas consommer leurs œufs durant 30 jours après le début du traitement. Il s’agit, selon les laboratoires, d’éviter les éventuelles réactions allergiques que peuvent générer ces produits. Cependant, beaucoup d’éleveurs ne partagent pas cet avis, tant les risques sont faibles.

Lutter contre les vers avec des vermifuges naturels pour poules

vermifuge naturel pour les poules

Vous pourrez mettre vos animaux à l’abri du désagrément qui vient d’être cité en privilégiant les vermifuges naturels pour poules. Parmi les options existant, actuellement, sur le marché, les 3 suivantes sont les plus appréciées.

La terre de diatomée antiparasitaire

Pour lutter contre les parasites externes atteignant vos poules avec ce remède naturel, il suffit d’en faire un bain. Cela permet à ces animaux de profiter des propriétés apaisantes et nettoyantes. Pour se débarrasser des parasites internes, par contre, il faut en ajouter dans leur nourriture après une savante association avec de l’ail ou de cidre. Une terre de diatomée non calcinée et certifiée alimentaire sera à privilégier si vous voulez que vos poules profitent pleinement de ses bienfaits.

L’air purificateur

L’air purificateur est, lui aussi, un moyen d’épargner vos poules des conséquences de l’excès de parasites dans leur organisme. Vous pouvez, par exemple, utiliser des plantes et aromates reconnus pour leur capacité à éliminer les vers, tels que du fenouil, de la sarriette, de l’anis, du thym, des graines de courge ou de citrouille et de la tanaisie. Les gousses d’ail écrasées constituent, également, de très bons alliés. La présence d’allicine leur permet, en effet, de contribuer pleinement au débarassage des ascaris et des ténias. De par leur teneur en allicine, les gousses d’ail soutiennent le système immunitaire et l’appareil respiratoire des poules. 

Vinaigre de cidre antibactérien

Vinaigre de cidre antibactérien

Le vinaigre de cidre non pasteurisé est réputé pour sa teneur élevée en vitamines et en minéraux. Ces derniers sont à l’origine de ses propriétés antibiotiques et antiseptiques, qui lui permettent d’être efficace pour la lutte contre les bactéries et les germes en tout genre. Quand vous en ajoutez à l’eau de vos gallinacés, vous en augmenterez l’acidité. Et cela contribue au renforcement de leurs intestins résistants.

Quid des vermifuges pour poules pondeuses ?

Pour les poules pondeuses, on différenciera les vermifuges naturels des vermifuges chimiques. Pour les vermifuges naturels, il est conseillé d’intégrer à l’eau de l’ail haché ou écrasé ou également du vinaigre de cidre (1 cuillère à soupe par litre d’eau). On pourra, en complément, utiliser de la terre de diatomée alimentaire que l’ont mélangera avec leur nourriture.

Quant aux vermifuges chimiques, on en trouvera de deux sortes, généralement sous forme liquide : Les vermifuges à base de lévamisole, très actifs contre les capillaires, les hétérakis, les cestodes ou les ascaris. Et les vermifuges contenant du flubendazole que l’on utilisera contre les vers ronds.

À noter que l’utilisation de vermifuges chimiques ne peut se faire que suite aux prescriptions d’un vétérinaire . De même, il est déconseillé de consommer les oeufs ou la viande en cas d’utilisation de vermifuges chimiques. Ceci, en général, pour une période d’un mois.

Pour plus d’informations, consulter les instructions sur la boite du produit ou demander conseil à son vétérinaire.

Comment choisir et  acheter des vermifuges pour ses poules ?

Le premier critère auquel se référer pour choisir les vermifuges pour ses poules est le format. Les plus habituelles parmi les versions en la matière sont :

  • Les comprimés vermifuges qui peuvent être cachés dans les aliments des gallinacés.
  • Les solutions buvables, dont l’injection se fait, le plus souvent, en utilisant une seringue buccale.
  • L’injection : cette version n’est recommandée qu’en cas d’importante infestation des animaux.

Ce n’est qu’après qu’il faut tenir compte du dosage et des substances. À noter qu’un vermifuge qui s’est montré efficace durant une première utilisation peut ne plus l’être au cours d’une seconde. Cela est normal, sachant que les vers ont tendance à s’adapter aux médicaments et aux remèdes en développant des résistances. Un changement de vermifuge s’impose, ainsi, de temps à autre. 

Ce n’est qu’après qu’il faut se concentrer sur les marques et les prix, des critères auxquels nous avons dédié une section entière.

Où acheter ses vermifuges  ?

En ce qui concerne les produits naturels comme l’ail ou le vinaigre de cidre, on en trouvera dans n’importe quel commerce de bouche. Sinon, pour les autres produits évoqués, on les rencontrera facilement dans des animaleries, sur Internet, en passant par les cabinets vétérinaires ou dans des pharmacies. On pourra toujours poser la question au vétérinaire lors de la prescription.

Quelle prévention ?

La prévention est une tâche importante lors de laquelle il convient d’être scrupuleux si l’on veut éviter les complications liées aux maladies, surtout lorsque l’on a en charge un élevage. Pour cette raison, il est hautement recommandé d’envisager une surface suffisamment importante pour éviter la promiscuité entre vos poules. Maintenir un poulailler propre est essentiel, nettoyer quotidiennement les lieux des fientes et autres déchets qui peuvent s’accumuler.

Laver au moins une fois par semaine les équipements du type mangeoire et abreuvoir. Saupoudrer le sol de terre de diatomée afin que les poules s’en aspergent lorsqu’elles prennent des bains de poussière. Changer l’eau et veiller à ce qu’elle soit toujours propre et claire.

Les parasites aimant les lieux humides et chauds, penser à maintenir le poulailler sec et éviter que de l’eau ne stagne dans des trous ou ailleurs. Si les poules ont un accès à une surface herbeuse, veiller à ce que l’herbe ou les plantes soient courtes afin que les oeufs et autres parasites soient rendus inoffensifs par le soleil.

Les marques les mieux réputées et leurs prix

À une époque marquée par une prise de conscience des éleveurs concernant l’importance des vermifuges pour poules, les offres en la matière pullulent sur le marché. Nous pensons, tout de même, que celles issues des marques suivantes méritent plus de détours que les autres.

Teniverm 0.5 – BIOVE

Cette marque de vermifuge s’est surtout adressée aux éleveurs de pigeons voyageurs. Au fil du temps, cependant, des tests lui ont permis de prouver l’efficacité de ses produits pour se débarrasser des ascaris, capillaires et ténias chez les poules et les oiseaux d’agrément parasités. La marque est affiliée aux Laboratoires Biové qui, grâce à plus de 40 produits, permettent aux propriétaires d’animaux de compagnie de bien prendre soin de leurs compagnons. Son Teniverm 0.5 coûte à partir de 9,90 euros.

CapizolVirbac

Depuis qu’il est présent sur le marché, ce produit a sauvé  d’innombrables vies non seulement chez les volailles, mais également chez les porcins, les bovins et les ovins, entre autres. Comme son nom le laisse déjà savoir, sa marque fabricante est affiliée au laboratoire pharmaceutique Virbac. Pour rappel, ce dernier exerce depuis 1968 dans le développement de produits et services liés à la santé animale. Il est, actuellement, déjà établi dans plus de 100 pays. Les 100 ml de son vermifuge phare coûtent 18,90 euros.

Soluvert

Si vous faites partie des personnes qui ne jurent que par le mot « bio », le SoluVert de la Ferme de Beaumont est un produit qui vous apportera le plus de satisfaction pour vermifuger vos poules. Il a été, en effet, formulé à partir d’ail, d’armoise et de tanaisie. Ces ingrédients sont reconnus pour leur efficacité à corriger les problèmes d’hygiène intestinale, résultant des parasites internes. Le produit coûte 10,95 euros les 250 ml.

À noter qu’il est possible pour un client de certains partenaires de ces marques de faire des économies sur l’achat et/ou la livraison de ces produits, grâce à un coupon de réduction, à une carte de fidélité ou un code promo. Soyez attentif à toute publicité relative à ces produits pour ne rater aucune occasion de payer moins cher vos achats !

Notre avis sur les vermifuges pour poules.

Vermifuger les poules est un processus essentiel, que l’on soit à la tête d’un élevage ou de quelques poules pour un usage personnel. Traiter les poules en prévention régulièrement, d’une part, permet d’éviter de fâcheux désagréments futurs lorsque surviennent des problèmes de vers qui seront plus compliqués à gérer.

D’autre part, il convient d’être attentif au comportement de vos gallinacées au quotidien afin de repérer les signes avant-coureurs d’une éventuelle contamination : des vers dans les fientes, les poules qui se piquent entre elles, de l’anémie.

Dès les premiers symptômes, un traitement doit être effectué aussi bien au niveau de l’animal concerné que pour toutes les autres poules, ainsi que le poulailler, le matériel et les autres lieux où elles s’ébattent.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022