Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2023

Les médicaments pour l'arthrose du chien

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Arthrose du chien >
  4. Médicaments pour l’arthrose du chien
médicaments arthrose chien

L’arthrose du chien est une pathologie courante notamment chez les sujets âgés ainsi que chez les grandes races. Bien que l’on n’en connaisse pas encore le remède, les experts affirment que la mise en place d’une alimentation adaptée et de la prise en charge médicale du canidé peuvent aider à réduire les douleurs et les inflammations. Une fois atteint d’arthrose, le chien bénéficie de solutions qui visent essentiellement à réduire les réponses immunitaires négatives ainsi que les manifestations inflammatoires pour en ralentir le développement progressif. Si son traitement est ainsi multimodal, les médicaments restent essentiels pour traiter en profondeur le problème articulaire.

Qu’est-ce que l’arthrose chez le chien ?

Maladie dégénérative, l’arthrose est également chronique et évolutive. Elle s’attaque aux tissus articulaires et tissus conjonctifs suite à une inflammation, elle-même causée par la dégradation des cartilages qui protègent l’os de la jointure. Quand ce cartilage ne peut plus protéger l’enveloppe osseuse, il s’effrite et laisse la liberté aux deux os en contact et présents dans l’articulation de se frotter l’un à l’autre.

Le frottement provoque une vive douleur chez le chien lorsqu’il marche, qu’il saute ou qu’il se lève. Il est primordial de faire attention à la progression de l’arthrose pour qu’elle n’évolue pas en arthrite et que les douleurs puissent être ressenties au repos également.

Quelles en sont les causes ?

Les causes sont variables et plusieurs facteurs peuvent amener aux mêmes résultats :

  • le surpoids
  • le vieillissement
  • le sous-développement articulaire en cas de dysplasie du coude, de la hanche ou d’une luxation des rotules ou de carence en calcium
  • les antécédents chirurgicaux orthopédiques
  • les antécédents de blessures (érosion du cartilage, lésion ligamenteuse, infection articulaire, fracture antérieure, etc)

Quels en sont les signes ?

L’arthrose est avant tout une affection qui peut toucher un chien à n’importe quel âge en fonction de la cause. Lorsque cette cause est inconnue et liée à la vieillesse, on parle d’arthrose idiopathique ou primaire. Lorsqu’elle est liée à des anomalies osseuses, des traumatismes ou encore une maladie auto-immune, on parle d’arthrose secondaire. Les signes ne diffèrent toutefois pas en fonction du type d’arthrose.

Les symptômes majeurs que l’on remarque chez le chien sont :

  • une certaine peur du mouvement brusque au réveil
  • une douleur chronique une fois en mouvement
  • la boiterie
  • une rigidité des articulations
  • une tendance de l’articulation à enfler
  • une humeur perturbée et une montée de l’irritabilité
  • une sensibilité excessive au toucher dans les zones concernées

Les types de médicament pour l’arthrose du chien

Contrairement aux médicaments de nombreuses autres pathologies, les solutions pour l’arthrose ne guérissent pas du trouble. Les médicaments sont attendus soulager des douleurs et limiter les crises inflammatoires. Il en existe deux sortes : les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Appelés AINS, ils sont très appréciés des propriétaires de chiens parce qu’ils ne nécessitent aucune prescription médicale. Ils sont disponibles au grand public, en vente libre, auprès des professionnels de l’univers animal. Le chien peut en bénéficier sous forme de solution buvable, de patch, de comprimés ou encore les injections sous-cutanées pour les besoins les plus sévères. Sachez toutefois que seul un vétérinaire est habileté à faire l’injection.

Les médicaments à caractère non stéroïdien peuvent se composer de :

  • carprofène
  • kétoprofène
  • flunixine
  • piroxicam
  • méloxicam

Les anti-inflammatoires stéroïdiens

Les options non stéroïdiennes sont essentiellement utilisées lorsqu’il s’agit de l’usure biologique des cartilages. Lorsque la cause est externe, on fait davantage recours à des corticoïdes. Les corticoïdes sont des médicaments qui se composent de cortisone et de ses dérivés qui visent à réduire les sensibilités à la douleur et annihiler les réactions inflammatoires. Ici, les AIS sont à la fois des antiallergiques et des immunosuppresseurs.

Qui sont les anticorps monoclonaux, ces nouveaux acteurs thérapeutiques ?

Un laboratoire a décidé de se lancer à la recherche d’un nouveau traitement et d’une solution durable à l’affection incurable qu’est l’arthrose du chien. L’idée est innovante et plutôt inédite. Il est question d’utiliser des anticorps créés en laboratoire pour contrer les effets neurologiques d’une molécule responsable des douleurs aigues : la NGF.

Définition des anticorps monoclonaux

Lorsque le laboratoire Zoétis découvre que cette molécule est l’origine des douleurs ressenties par le chien, la réaction est immédiate. Le défi est alors d’isoler la transmission du message au système nerveux et ses multiples réactions chimiques. Les chercheurs se penchent alors sur la potentielle utilisation d’anti-NGF artificiels créés à partir de souches vivantes pour neutraliser la molécule.

Leur fonctionnement

Pour ce faire, Zoétis recrée puis modifie ces anti-NGF fabriqués en laboratoire afin de les faire correspondre aux missions assignées. Suite à cela, ils sont injectés dans le but d’annihiler l’action de la molécule NGF en bloquant le message neuro-transmissible. L’animal ne ressent ainsi plus la douleur puisque l’information n’est pas correctement transmise au système nerveux.

Les avantages et les inconvénients des anti-NGF

Les chercheurs affirment qu’aucun effet indésirable n’a été soulevé à ce jour. Cependant, des réactions à l’injection restent possibles. De très courte durée, la plupart d’entre elles incluent toutefois :

  • les vomissements
  • la respiration sifflante
  • la baisse de la pression artérielle
  • la fatigue extrême

Le coût du traitement

Il ne s’agit cependant pas d’un traitement bon marché, ce qui se justifie par son efficacité et sa complexité. Il pourra requérir un budget entre 70 et 90 € en moyenne en fonction de la corpulence de votre chien.

Les médicaments pour l’arthrose du chien

Le traitement purement médical tend à gérer les douleurs des épisodes arthrosiques en se basant sur l’administration d’anti-inflammatoires et d’antalgiques. Toutes les marques ne se ressemblent pas et de nombreux produits laissent perplexe quant à leur efficacité. C’est pourquoi nous avons décidé de vous sélectionner l’un des meilleurs produits à ce jour : le Flexadin.

Flexadin

Flexadin est un complément alimentaire qui comprend de la chondroïtine, de la glucosamine et de l’harpogophytum. Mais plus intéressant encore, il s’agit d’un produit breveté qui inclut l’UC-II, un collagène de type II non dénaturé. Ce collagène empêche notamment l’organisme du chien de s’en prendre à son cartilage.

Produits

Flexadin a connu des évolutions depuis sa version originale. La dernière version sortie est toujours aussi riche en oméga 3 et contient toujours l’UC-II. Cependant, il est renforcé en Boswellia Serrata, un végétal réputé pour ses propriétés antidouleurs et anti-inflammatoires naturelles. Sachez que le produit est disponible en deux gammes : Plus et Advanced.

Prix

Advanced vous coûtera 30, 99 € pour 30 bouchées, mais 54,99 € pour 60 bouchées. Flexadin Plus est finalement moins onéreux à l’unité, car le produit coûte certes 48,99 €, mais pour 90 bouchées. Le lot de 2 paquets de 90 bouchées affiche un tarif de 94,99 €.

Avis

Notre opinion sur cet article est très positive en raison de la bonne participation de la combinaison à la synthèse du cartilage. On aime également la teneur en vitamine E qui contribue à la qualité anti-oxydante de Flexadin. L’existence de lots permet également de faire des économies substantielles sur son tarif unitaire.

Les prix des médicaments pour l’arthrose du chien

Le coût des traitements anti inflammatoires médicamenteux reste variable en fonction de la marque et des effets escomptés. Mais globalement, il s’agira d’un tarif oscillant entre 20 et 50 € à l’unité en moyenne. Les diverses solutions coûtent relativement cher en général. Il faut dire qu’elles couvrent souvent différents problèmes, sont enrichies en glucosamine, en chondroïtine ou encore en oméga 3.

Les produits ostéo-articulaires peuvent représenter jusqu’à 150-300 €/mois si vous ne comparez pas les articles. C’est pourquoi nous recommandons l’anti inflammatoire Flexadin qui propose non seulement une efficacité ciblée, mais aussi un rapport qualité/prix intéressant.

ProduitFlexadin AdvancedFlexadin Plus
Prix30,99 € (30 bouchées)
54,99 € (60 bouchées)
48,90 € (90 bouchées)
94,99 € (180 bouchées, en lot)

Où trouver des médicaments pour l’arthrose du chien ?

Comme nous l’avons vu, les médicaments pour animaux arthritiques peuvent être classés par catégorie, à savoir les traitements stéroïdiens et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Les premiers sont bien plus réglementés et ne seront vendus qu’en pharmacie ou auprès du vétérinaire lui-même. Vous avez également besoin d’une ordonnance pour en faire l’achat.

En revanche, les non-stéroïdiens ne sont pas aussi invasifs pour la santé et ne feront pas l’objet de la même vigilance. Ainsi, vous pourrez en trouver en boutique spécialisée ou en pharmacie en vente libre. Sachez que vous avez également les médicaments contenant de la morphine. Ces derniers remplacent les options classiques lorsque les chiens y sont allergiques. Ils seront pareillement vendus en pharmacie et commerces spécialisés.

La réglementation

Selon les textes de la directive 2002/46/CE du Parlement Européen (décret n°2006-352 du 20 mars 2006), un complément alimentaire n’est qu’« une denrée alimentaire dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constitue une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés. » de ce fait, le complément sans cortisone ne nécessite pas de prescription, ni de limitation.

En revanche, lorsque les compléments contiennent des substances transformées dans le but d’agir directement sur la problématique avec l’objectif de résorber au maximum le trouble, il s’agira d’un médicament. Dans le cas des médicaments, il vous faudra présenter une ordonnance rédigée et signée de la part d’un professionnel afin de vous faire délivrer les produits.

Les alternatives aux médicaments pour l’arthrose du chien

Comme nous le disions plus tôt, le traitement de l’arthrose est néanmoins multimodal. Autant dire que les médicaments ne constituent pas la seule source thérapeutique pour le chien. Les compléments alimentaires ainsi que les remèdes de grand-mère sont des alternatives qui sont jugées valables.

Les compléments alimentaires

La maladie dégénérative impose un réajustement de la nutrition qui doit désormais afficher un taux affaibli en glucides, un allègement de la valeur calorique des protéines ainsi qu’un poids en sodium très faible. Croquettes comme friandises suivront ces critères. Un autre critère vise à les suppléer de compléments alimentaires capables de soutenir l’effort de traitement.

  • l’oméga 3 : les graisses sont ici essentielles, c’est-à-dire qu’elles ne se sont pas naturellement synthétisées par l’animal. Les acides gras doivent alors provenir de l’alimentation. Le DHA et l’EPA tiennent des rôles essentiels dans l’établissement d’un cartilage et d’os solides. Les principales sources d’oméga 3 sont l’huile de poisson (huile de krill ou encore de saumon).
  • les chondroprotecteurs : il s’agit de la glucosamine et de la chondroïtine. Ces deux substances permettraient aux articulations de retrouver de la souplesse tandis qu’elles diminueraient les épisodes inflammatoires, ce qui a pour conséquence de réduire les douleurs.
  • la moule verte : originaire de la Nouvelle-Zélande, l’extrait de moule verte provient d’un mollusque chargé en oméga 3 et en glycosaminoglycanes. Véritable aliment tendance dans le monde vétérinaire, la moule verte est dite être un anti-inflammatoire puissant dans le cadre de l’arthrose.

Les remèdes naturels

Que vous les appeliez « remèdes maison », « méthodes ancestrales » ou « recettes traditionnelles », tous ces noms font référence à des remèdes naturels qui ont recours à des plantes médicinales. Quelles sont-elles ?

  • le curcuma : plante de la famille des Zingibéracées, le curcuma possède 80 espèces distinctes. Le curcuma longa est toutefois celle qui est le plus souvent préconisée pour un usage médicinal. Elle comporte des propriétés vastes comme antioxydantes, neuroprotectrices ou encore anti-inflammatoires. Ses propriétés thérapeutiques lui proviennent de son principe actif, la curcumine.
  • le CBD : le CBD est réputé pour son efficacité sous diverses formes. Il est notamment utilisé pour réduire les réactions nerveuses et immunitaires liées à l’interprétation de la douleur articulaire. S’il peut réduire les inflammations, c’est surtout au niveau du ressenti des douleurs qu’il se distingue des autres substances.
  • l’ortie : en plus d’être riche en fer, en calcium ou en fer, l’ortie piquante n’est pas sans effet sur les maux rhumatismaux comme l’arthrose. Son champ d’action est principalement anti-inflammatoire et elle présente l’avantage de pouvoir freiner la progression de la maladie.
  • l’harpagophytum : par-delà le monde, on reconnaît ses propriétés anti-inflammatoires sur les maladies articulaires. On l’utilise équitablement chez l’humain et l’animal. La plante optimiserait la mobilité ainsi que la souplesse des jointures.
  • la Reine-des-prés : il y a deux siècles de cela, on découvre que la plante contient de l’acide salicylique, le composant central et légendaire de l’aspirine. C’est la raison pour laquelle les experts ont compris la capacité de la Reine-des-prés à remplacer certains médicaments ou encore le paracétamol sur des cas mineurs ou encore en développement.
  • le romarin : il est connu pour être un puissant analgésique et un anti-inflammatoire à toujours garder dans son armoire à pharmacie. Mais, chez l’animal, le romarin est également utile pour la gestion du poids car il participe activement à la régulation du sucre dans le sang.
  • le lin : il doit ses qualités anti-inflammatoires à sa richesse en acides gras polyinsaturés. En nourrissant les tissus de l’articulation, elle favorise un meilleur contact entre les deux os.

Nos autres conseils pour soulager durablement l’arthrose du chien

Etant donné que la maladie ne se résorbe pas, il est important de prêter attention aux quelques techniques qui permettent de normaliser la vie du chien atteint de l’arthrose, à commencer par les bienfaits d’une activité physique régulière.

L’activité physique

D’un point de vue logique, on pourrait penser qu’un chien qui peine à se déplacer et qui ressent des douleurs d’une vivacité plus ou moins importante lorsqu’il bouge serait mieux tranquillement installé sur le sofa. La réalité en est toute autre. En réalité, les chiens qui souffrent d’articulations rigides et de muscles endoloris ont tout intérêt à pratiquer une activité physique, y compris pour la gestion de leur poids.

Elle devra toutefois être à son rythme et selon certaines règles simples. Par ces dernières, on pense à celle de se promener sur terrain plat ou encore par climat correct et sans températures extrêmes. Autrement, les excès de chaleur ou de froid pourra renforcer la raideur de ses jointures.

La phytothérapie et l’aromathérapie

La phytothérapie, l’homéopathie et l’aromathérapie sont un trio de méthodes à la fois saines et efficaces sur le chien souffrant d’arthrose. Masser votre chien est tout d’abord une très bonne idée sur plusieurs plans. Cela peut lui relâcher les muscles et les tissus articulaires tout en douceur. De plus, ce peut être une bonne matière de réduire le stress lié à la pathologie. Mais pour optimiser le résultat, vous pourrez choisir une huile de massage adaptée à son trouble.

Pourquoi ne pas mélanger deux gouttes d’huile essentielle de végétaux mentionnés dans un peu de gel pour massage ? Vous pourrez aussi opter pour l’argilothérapie en usant de l’argile comme d’un cataplasme à étaler puis laisser agir durant 2 h sur les articulations du chien.

L’euthanasie chez le chien arthrosique

L’euthanasie est malheureusement une « solution » à laquelle de nombreux propriétaires pensent lorsqu’ils observent, impuissants, la dégradation de la santé de l’animal. Cependant, l’arthrose peut ne pas être une fatalité si seulement vous réussissez, en accord avec votre vétérinaire, à lui trouver le traitement adapté.

Est-ce que le bon moment de faire piquer son chien ?

Avant de vous lancer dans la procédure, il sera nécessaire de peser le pour et le contre pour votre chien en vous posant les bonnes questions :

  • les douleurs sont continuelles
  • les symptômes de la maladie s’aggravent
  • l’agonie est lente
  • le chien est marqué par l’épuisement physique et psychique

Le coût de l’euthanasie

L’opération coûte en moyenne entre 30 et 130 € et entre 50 et 300 € pour la crémation.

Que penser de l’euthanasie dans le cas de l’arthrose canine ?

Même si vous pensez avoir tout testé, laissez-vous une dernière chance si vous n’avez jamais pris le temps de réviser sa diet depuis l’apparition de la maladie. Sachez qu’elle est évolutive. De ce fait, il n’est jamais trop tard pour changer étant donné qu’une alimentation inadaptée peut entraîner un réflexe viscéro-posturo-articulaire qui peut être à l’origine de l’apparition de la maladie.

Notre avis sur les médicaments pour l’arthrose du chien

Des précisions devraient être données quant aux risques que les substances 100 % naturelles représentent. Il n’est pas rare que les propriétaires n’accordent que peu d’importance aux potentiels dangers des remèdes de grand-mère qui remplacent ou complètent les médicaments traditionnels. Bien que seul le médicament soit ouvertement élaboré dans un but curatif et préventif, le complément alimentaire à base de plantes peut se montrer très puissant en raison de principes actifs forts.

D’une manière indirecte, le complément peut ainsi lui aussi exercer une action suffisamment impacte pour être notée à un niveau métabolique ou immunologique. C’est la raison pour laquelle il est impératif de bien respecter les doses quels soient les types de remèdes dont votre chien aura besoin.

FAQ

Comment apporter du soulagement à un chien qui a mal au train arrière ?

Il faudra lui renforcer son train arrière grâce des balades, des séries d’exercice et des jeux calmes qui impliquent de petits sauts ou encore de la souplesse. Les promenades ordinaires durent de 30 m à 1 h à compter de 2 fois par jour. Vous pourrez également lui prévoir des sorties à la piscine pour des séances d’hydrothérapie. Enfin, les massages constituent toujours une solution idéale.

Comment calmer l’arthrose de mon chien ?

Plus vite vous prendrez en charge la pathologie, plus il sera simple et rapide de l’endiguer en partie. Pour calmer les douleurs, vous pourrez appliquer une serviette froide sur l’articulation enflée. Un massage doux accompagné d’une huile essentielle à l’arnica peut aussi aider à calmer les zones de pression.

Est-ce que l’arthrose est douloureuse pour le chien ?

La douleur est le problème majeur de la pathologie. Chez le chien arthritique, la douleur survient uniquement en mouvement. Une fois que le trouble se transforme en arthrite, la douleur est ressentie aussi bien en mouvement qu’au repos.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2023