manage_search

Oiseau domestique

  1. NAC >
  2. Oiseau domestique
Oiseau domestique

D’après le site statista.com, la France compte près de 6 millions d’oiseaux de compagnie en 2022. Différentes motivations sont à l’origine de l’adoption d’un tel animal : les mélomanes sont ravis d’écouter leur chant mélodieux, tandis que d’autres apprécient leur caractère affectueux et attachant. Cependant, avant d’adopter un tel NAC, il est important de se renseigner sur son espèce et ses besoins vitaux, de prévoir l’équipement adéquat et de savoir quels sont les gestes à avoir avec lui. Voici donc un guide complet sur les oiseaux domestiques pour vous aider à faire votre choix…

Quels sont les avantages d’avoir un oiseau domestique ?

Avoir un oiseau de compagnie chez soi apporte de nombreux atouts :

Ils ajoutent de la couleur à la maison

Les oiseaux domestiques ont généralement un plumage très coloré, ce qui apporte une touche décorative à l’environnement où ils vivent. De plus, leur chant est souvent très agréable à écouter, ce qui donne une certaine joie de vivre dans la maison. Toutefois, n’oubliez pas que la beauté de leur plumage et de leur chant dépendent de leur bien-être.

Ils ont affectueux et fidèles

Les oiseaux de compagnie développent des liens affectifs avec leurs soignants tout au long de leur vie. Même si leur démonstration affective est subtile, l’affection qu’ils offrent est sincère et réelle.
La longévité de ces oiseaux vous garantit un compagnon probablement durant plusieurs décennies et si vous les traitez bien, ils ne vous quitteront pas. Il faut juste que vous vous habituiez à votre NAC pour comprendre comment il vous montre son affection.

Vous pouvez leur donner beaucoup de liberté

Si vous habitez en campagne, vous pouvez donner de la liberté à certains oiseaux domestiques.
Tant que vous les nourrissez bien et qu’ils sont heureux auprès de vous, ils peuvent rester libres de faire ce qu’ils veulent en journée (voler, manger et se socialiser avec d’autres oiseaux), puis ils rentreront chez vous pour se reposer et passer du temps avec vous.

Ils sont très intelligents

Les oiseaux de compagnie se révèlent être des animaux domestiques plus intelligents que les chiens. Leur niveau d’intelligence est, en effet, comparable à celui des singes. Ils comprennent ainsi beaucoup de commandes (venant de la voix humaine) et sont capables de résoudre des problèmes simples. Ils sont très rusés pour obtenir quelque chose de leur maître.

Quelles sont les différentes races d’oiseaux domestiques ?

Il existe quatre races principales d’oiseaux domestiques :

Les perroquets

perroquet

Les perroquets sont plusieurs espèces d’oiseaux possédant un gros bec crochu, un plumage aux couleurs vives, une taille importante et qui sont doués pour l’imitation des sons ou de la voix humaine. Les plus populaires dans les foyers sont le Ara bleu et jaune, l’Amazone à front bleu, le Gris du Gabon, le Youyou du Sénégal, le Cacatoès à huppe jaune et l’Inséparable à face rose.

Le Ara bleu et jaune

Originaire d’Amérique du Sud, le Ara bleu et jaune est de nature enjouée et très active. Très intelligent, il est doté d’une forte personnalité et se révèle exigeant. Muni d’un bec massif qui peut faire des ravages aux meubles de la maison, il nécessite énormément d’espace et d’attention. Avec une longévité allant jusqu’à 80 ans, il n’est pas criard, mais sa voix rauque est très puissante. Il aime imiter les paroles des gens de son entourage.

L’Amazone à front bleu

L’Amazone à front bleu, originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud, possède un tempérament farceur et espiègle.
Très affectueux, ce joli perroquet choisit généralement un humain du sexe opposé comme personne préférée. Ce n’est pas un grand parleur, mais il siffle très bien et peut tout de même apprendre quelques mots.
Vivant entre 12 et 15 ans, c’est un oiseau très bruyant avec des cris perçants. Assez caractériel, il a besoin d’être éduqué dès son plus jeune âge.

Le Gris du Gabon

Le Gris du Gabon, appelé aussi perroquet Jaco, est un perroquet gris à queue rouge, qui vit jusqu’à 80 ans. Extrêmement intelligent, c’est le meilleur parleur qui sait imiter de nombreux sons et la voix humaine, tout en comprenant les mots.
Très calme, sensible et attaché à sa routine, parfois timide, il se lie avec une seule personne, mais accepte les autres membres du foyer. Il nécessite beaucoup d’attention et de stimulation car il déprime très vite s’il se sent négligé.

Le Youyou du Sénégal

Le Youyou du Sénégal est un petit perroquet africain, à la tête grise et aux couleurs vives, très facile à apprivoiser. Peu criard et très sociable, c’est un vrai clown au caractère curieux et jovial. Assez indépendant, il peut jouer seul durant des heures, mais il requiert tout de même qu’on s’occupe de lui.
Avec un tempérament fort et des sautes d’humeur imprévisibles, il ne reconnaît qu’un seul maître et se montre jaloux envers les autres animaux de compagnie.
Ce n’est pas un parleur, mais il siffle très bien et imite les sons. Il vit jusqu’à l’âge de 30 ans.

Le Cacatoès à huppe jaune

Le Cacatoès à huppe jaune, originaire d’Australie, est un oiseau de couleur blanche immaculée, dont la tête est surmontée d’une huppe jaune érectile. Il est aussi beau que bruyant et pousse des cris perçants et grinçants. Souvent caractériel et jaloux, il dépend énormément de l’humain et exige énormément d’attention.
Extrêmement affectueux, il rend au centuple toute l’affection qu’on lui donne en se laissant caresser et manipuler facilement. Aimant danser et garder le rythme, il peut vivre jusqu’à 80 ans.

L’Inséparable à face rose

L’Inséparable à face rose est un petit perroquet trapu africain particulièrement joueur et vif. Calme et affectueux, il a tendance à crier beaucoup s’il s’ennuie. Il ne faut surtout pas le mélanger à une autre espèce car il se montre effronté et très agressif.
L’Inséparable à face rose, connu pour explorer les poches et les manches de chemise, et jouer avec des bijoux, vit entre 10 et 20 ans. Notez qu’il ne parle pas, mais il peut prononcer quelques mots simples (comme « bonjour », « allo » ou « salut ») et imiter quelques sons (comme le bip du micro-ondes).

Les perruches

Très prisées comme premier oiseau de compagnie, encore plus lorsqu’il y a des enfants, les perruches sont des petits oiseaux aux jolies couleurs, qui adorent jouer et se promener sur l’épaule de leur maître. Mesurant de 15 à 18 cm de haut et vivant en moyenne entre 7 et 15 ans, elles sont très intelligentes et tissent des liens très forts avec leur propriétaire.

Relativement silencieuses, elles peuvent apprendre à parler ou à siffler. Vous trouvez à adopter principalement la Perruche ondulée, la Kakariki, celle de Pennant, la Catherine, celle à collier, ainsi que la Calopsitte élégante et le Mainate religieux.

La perruche ondulée

La Perruche ondulée est très attachante et maligne. Particulièrement affectueuse, dynamique et curieuse, elle est très facile à vivre et n’a pas d’exigence particulière ; elle convient donc parfaitement aux débutants en adoption d’oiseau. De couleur verte à l’origine, il en existe de nombreuses nuances, allant du bleu turquoise au jaune. Cette espèce peut vivre seule, en couple ou en groupe.

La perruche Kakariki

La perruche Kakariki, originaire de Nouvelle-Calédonie et de Nouvelle-Zélande, est un oiseau drôle et fascinant. Très remuante et curieuse, c’est un vrai clown qui aime explorer, se suspendre de manière acrobatique, voler et se déplacer en sautillant sur le sol ; elle a donc besoin de beaucoup d’espace. Cet oiseau s’apprivoise très facilement, mais elle n’aime pas les manipulations prolongées et les caresses.

La perruche de Pennant

La Perruche de Pennant est un oiseau très calme, doux et sympathique. Très belle avec sa robe rouge vif teintée de mauve, elle a un chant mélodieux et un cri d’appel strident. Elle est capable d’apprendre à imiter quelques sons, mais elle est assez difficile à apprivoiser.

La perruche Catherine

La Perruche Catherine, originaire du Pérou et du Mexique, est généralement de couleur verte, mais il en existe des bleues, des jaunes et des blanches. Très docile et discrète, parfois comique, elle adore passer du temps avec son maître, même si elle peut se révéler timide. C’est une excellente grimpeuse qui ne vole que quand c’est nécessaire. Elle peut tout à fait cohabiter avec d’autres espèces calmes et pacifiques.

La perruche à collier

La Perruche à collier, originaire du Nord de l’Afrique et du Sud de l’Asie, est un oiseau mince et élancé, avec un bec crochu. Seul le mâle possède un collier noir bien distinct. Cet oiseau siffleur est capable de reproduire de nombreux sons. Pour qu’il reste sociable, il faut lui consacrer beaucoup de temps. Attention, elle ne peut pas cohabiter avec d’autres perruches ou perroquets car elle deviendrait agressive.

La Calopsitte élégante

Originaire d’Australie, la Calopsitte élégante est un compagnon agréable et adorable, généralement au plumage gris anthracite foncé avec une grande huppe jaune. De taille moyenne, elle est assez indépendante et peut passer des heures à s’occuper avec ses jouets. Pouvant vivre avec d’autres animaux de compagnie, elle est capable de s’agiter, mais c’est toujours pour attirer l’attention de son propriétaire.
Aimant se percher sur les épaules de ce dernier, elle peut apprendre à siffler des airs et à répéter quelques mots simples, mais les mâles sont plus doués dans ce domaine. Sa durée de vie est d’environ 25 ans en captivité.

Le Mainate religieux

Le Mainate religieux est un oiseau asiatique à la jolie robe noire et au bec orange vif. Il possède un don incroyable pour imiter les bruits à la perfection (aboiement d’un chien, sonnerie du téléphone, miaulement d’un chat…) et pour parler. Particulièrement sociable et gentil, il nécessite une cage spacieuse.
Assez bruyant et salissant, il est tout de même facile à entretenir et peut vivre jusqu’à 30 ans.

Les Estrildidés

Les Estrildidés sont des petits oiseaux granivores, dont la taille varie entre 9 et 15 cm. Possédant généralement un bec conique, court et fort, ils sont assez sensibles au froid et nécessitent des habitats chauds.
Leur plumage est assez coloré, avec des couleurs et des motifs très variés.

Parmi les plus populaires, vous avez les Diamants mandarin, de Gould et de Bichenov, le Moineau du Japon, le Padda de Java et la Colombe diamant.

Le Diamant mandarin

Le Diamant mandarin, appelé aussi Mandarin, est un pinson originaire d’Australie, qui ne chante pas, mais qui émet des petits sons très agréables. N’ayant pas besoin de soins particuliers, il convient idéalement aux débutants en adoption d’oiseaux.
C’est un volatile tout petit, mais au fort caractère ; il peut même se montrer désagréable avec les oiseaux qui partagent sa volière. Adorant se baigner, il est indispensable de lui mettre une piscine dans sa cage. Son espérance de vie est de 5 ans.

Le Diamant de Gould

Le Diamant de Gould, aux couleurs éclatantes, se révèle calme et sociable. Assez fragile et sensible au stress, ce pinson doit être gardé bien au chaud.
Du genre silencieux, le mâle se révèle pourtant être un excellent chanteur. Apte à la cohabitation avec d’autres volatiles non agressifs, il faut savoir que cette espèce n’est pas excellente en tant que parents ; la reproduction est donc très difficile. Sa longévité est de 10 ans.

Le Diamant de Bichenov

Le Diamant de Bichenov est un très bel oiseau avec de délicats motifs (composés de lignes noires et de pointillés blancs) sur une robe grise, blanche et beige. Très pacifique, il n’est absolument pas craintif et peut vivre seul, en couple ou en groupe, avec des pinsons de petite taille ou d’autres espèces similaires.
Seul le mâle est capable de chanter, mais ses jolies vocalises ne sont pas extraordinaires.

Le Moineau du Japon

Le Moineau du Japon est un petit oiseau asiatique de couleur blanche et brunâtre. D’un caractère calme, tolérant et passif, il émet des mélodies attrayantes et le mâle chante mieux que la femelle. Il faut savoir que cette espèce aime jouer les parents adoptifs avec les œufs et les oisillons abandonnés dans leur volière, qu’ils soient de leur espèce ou pas.

Le Padda de Java

Le Padda de Java, de couleur grise, avec la tête noire et les joues blanches, est un gros pinson qui chante très bien. De nature passive, il ne cohabite pourtant pas bien avec de plus petites espèces que lui ; l’idéal est de le faire vivre en groupe avec ses congénères. Par ailleurs, il faut être prudent avec lui car son gros bec rouge mord assez fort.

La Colombe diamant

Originaire d’Australie, la Colombe diamant, de nature réservée et tranquille, est très facile à apprivoiser et convient parfaitement aux enfants car son petit bec n’est pas dangereux.
Absolument pas agressif et vraiment discret, cet oiseau de 20 cm et 45 g n’émet qu’un petit roucoulement de temps en temps.
Sachez qu’il faut lui donner des écailles d’huitres pour sa digestion et qu’elle peut cohabiter avec d’autres espèces peu bruyantes (sinon elle prend peur).

Les Canaris

Les Canaris sont très appréciés dans les foyers en raison de leur beau chant et de leur plumage jaune vif (bien que celui-ci existe en d’autres couleurs aujourd’hui).
Mesurant 13 cm de hauteur et vivant généralement 10 à 12 ans, ils sont plutôt timides, mais dès qu’ils sont en confiance, les mâles chantent à chaque fois que leur maître passe devant eux ; les entendre est donc un indicateur de bonne santé. Faciles à vivre, ils aiment être en présence de leurs congénères et d’autres petits oiseaux.

Notez bien que cette liste d’exemples dans chaque catégorie n’est pas exhaustive.

Comment choisir son oiseau domestique ?

Le choix d’un oiseau domestique dépend de plusieurs critères : votre expérience avec les oiseaux, votre disponibilité et l’environnement d’accueil que vous disposez.

En fonction de vos capacités

Si vous adoptez un oiseau pour la première fois et/ou si vous avez des enfants, nous vous conseillons de vous tourner vers une espèce docile et facile à apprivoiser.
Vous pouvez ainsi opter pour un Canari ou un Mandarin. Avoir un perroquet est toujours très tentant, mais cette espèce peut avoir un comportement imprévisible et demande une certaine habileté à s’en occuper ; elle est donc réservée aux personnes expérimentées.

En fonction de votre disponibilité

Choisir un oiseau de compagnie se fait également en fonction de votre disponibilité :

  • Si vous avez du temps à accorder à votre compagnon, une Perruche à collier ou Catherine est idéale ; un Perroquet est parfait pour les adoptants expérimentés.
  • Si vous êtes occupé ou très pris par le travail, un Canari ou une Calopsitte élégante s’accorderont mieux à votre mode de vie.

En fonction de la nature de l’oiseau

Choisir un oiseau domestique se fait également en fonction de ce que vous recherchez chez un tel animal. Sa nature ne doit vous causer aucune gêne ou désagrément, et surtout ne pas vous créer des problèmes avec vos voisins.

  • Si vous recherchez la tranquillité, la Colombe diamant est faite pour vous.
  • Si vous aimez entendre l’oiseau chanter, optez pour un Canari ou un Diamant de Gould.
  • Si vous recherchez un volatile tendre et affectueux pour créer une relation privilégiée, une Calopsitte élégante ou un Cacatoès à huppe jaune sont idéaux.
  • Si vous souhaitez parler avec votre oiseau, un Perroquet est naturellement recommandé et un Gris du Gabon en particulier (c’est le meilleur parleur).
  • Si vous aimez voir l’oiseau faire le clown, une Perruche Kakariki vous fera rire pendant des heures.

En fonction des besoins de l’animal

Toutes les espèces d’oiseaux de compagnie n’ont pas les mêmes besoins et vous devez connaître ceux de votre volatile pour lui donner l’environnement adéquat, dans lequel il sera heureux de vivre en bonne santé.

  • Pour commencer, la cage de l’oiseau doit être adaptée à sa taille : si vous vivez dans un appartement, oubliez les Perroquets qui nécessitent une volière. Si vous avez peu de place, optez pour un oiseau de petite taille (Estrildidé ou Perruche) qui nécessite une petite cage.
  • L’entretien de cette cage doit aussi être pris en compte car l’oiseau doit vivre dans un lieu propre et dénué de microbes. Un modèle à tiroir de fond est recommandé car il est très facile à nettoyer et ne nécessite pas d’ouvrir la cage.
  • La cage doit aussi être aménagée avec un équipement adéquat pour que l’animal s’y sente bien et soit heureux d’y vivre : abreuvoir, mangeoire, perchoirs, jouets…

Retrouvez, à cet effet, les aménagements nécessaires à l’adoption d’un oiseau domestique dans notre paragraphe ci-dessous…

Quelle est l’alimentation d’un oiseau domestique ?

Dans leur milieu naturel, les oiseaux ont plusieurs régimes alimentaires : les granivores mangent des graines et parfois des insectes, les frugivores se nourrissent de fruits et de baies et les insectivores se régalent d’insectes, d’araignées, de limaces, de baies et de quelques graines.

Cette diversité leur apporte tous les nutriments dont ils ont besoin : vitamines, protéines, minéraux, fibres et oligoéléments. Il est donc important que votre oiseau domestique retrouve tout ce dont il a besoin dans l’alimentation que vous allez lui donner.

Les perroquets

Un perroquet a besoin de :

  • 50 % de nourriture sèche (granulés ou graines) ;
  • 20 % de fruits ;
  • 20 % de légumes ;
  • 10 % d’autres aliments.

– Concernant les granulés extrudés, ils sont composés principalement de graines, de céréales, de légumes, de fruits et d’huiles végétales, et constituent une alimentation saine pour l’oiseau.

– Les mélanges de graines comportent généralement du tournesol, du maïs, du blé, du riz, de l’orge, de l’avoine ou du chènevis, du cardi, du dari et des cacahuètes en coque. Ils peuvent aussi se composer de graines de colza, de chanvre, de nigelle, de lin, de sésame, d’arachide et de millet ou d’alpiste.
Ces mélanges sont toutefois à utiliser avec précaution car le perroquet a tendance à trier sa nourriture et à ne choisir que les graines qui lui plaisent, il ne reçoit donc pas toujours tous les nutriments nécessaires.

– Les fruits les plus recommandés au perroquet (lavés et épépinés) sont :

  • l’ananas et la pastèque ;
  • le kiwi et l’abricot ;
  • les fruits rouges (fraises, myrtilles et groseilles) ;
  • les agrumes (mandarine, pamplemousse, orange) ;
  • le kaki et la grenade ;
  • la pomme et la poire.

– Les légumes les plus préconisés au perroquet (lavés et tranchés, hachés, cuits ou crus) sont :

  • la carotte et le haricot ;
  • le brocoli et le céleri ;
  • l’endive et le chou-fleur ;
  • l’épinard et le poivron (jaune, vert ou rouge) ;
  • l’artichaud et le radis ;
  • la bette et la scarole ;
  • la tomate.

– En plus des granulés ou graines, des fruits et des légumes, il est conseillé de donner à l’oiseau une petite quantité d’aliments (10 %) pour compléter ses apports en nutriments. Donnés une à deux fois par semaine, il s’agit de fruits et légumes secs, et de céréales et de légumineuses. Les plus fréquemment donnés sont :

  • des lentilles et des pois chiches ;
  • des pâtes au blé entier et du riz brun ;
  • des noix, noisettes, pistaches, amandes et pignons ;
  • du pain intégral et des œufs ;
  • du sarrasin, de l’avoine et de l’orge ;
  • du soja, du quinoa et du boulgour ;
  • du fromage frais et du yaourt à la grecque ;
  • des biscuits artisanaux sans graisse animale.

Les perruches

La Perruche a besoin :

  • d’un mélange de graines spécifique ;
  • de fruits et de légumes frais ;
  • de végétaux (plantes et graminées) ;
  • d’os de seiche.

En complément, elle aura besoin de pâtée fortifiante (durant sa période de mue), de millet en grappes, de blocs minéraux et de sticks nutritifs (snacks composés de plusieurs ingrédients).

– Le mélange de graines pour perruches est constitué en grande majorité de millet, mais également de tournesol, de lin, de gruau d’avoine (avoine pelée) et d’alpiste.

– Les légumes (crus et coupés en petits morceaux ou râpés) recommandés plusieurs fois par semaine aux Perruches sont :

  • l’asperge et la betterave ;
  • la chair d’aubergine et le salsifis ;
  • la carotte (avec ses fanes) et les branches de céleri ;
  • le brocoli et la citrouille ;
  • la courge, la courgette et le concombre ;
  • le poivron et le radis ;
  • le chou-fleur et le chou chinois ;
  • l’épinard et le fenouil ;
  • la blette et le rutabaga ;
  • la patate douce et le poivron ;
  • le topinambour et le panais ;
  • la tomate et l’endive.

– Les fruits (crus et coupés en petits morceaux ou râpés) à donner au maximum deux fois par semaine aux Perruches sont :

  • l’ananas et l’abricot ;
  • la banane et le coing ;
  • la fraise et la cerise ;
  • le kiwi et la goyave ;
  • le litchi et la mangue ;
  • le melon et la prune ;
  • la framboise, la mûre et la myrtille ;
  • la pomme et la pêche ;
  • le raisin et la prune.

Certaines herbes ou plantes sont également bonnes pour les perruches :

  • la ciboulette et le basilic ;
  • le cerfeuil et la coriandre ;
  • le cresson et l’estragon ;
  • l’oseille et le pissenlit (fleurs et feuilles) ;
  • la roquette.

Les Estrildidés

Le régime alimentaire des Estrildidés se base sur un mélange de millets. Ce dernier est généralement vendu sous le terme de « graines mélange exotique ». Veillez à privilégier un mélange fin de petites graines, car certains fabricants utilisent du millet blanc que les oiseaux apprécient moyennement, du fait que les graines sont trop dures et trop grosses.

– Vous y ajouterez de l’alpiste qui apporte 30 % du taux de protéines recommandé pour une journée, ainsi qu’un mélange de graines sauvages, vendues sous le nom de « graines santé« .
Ce dernier est généralement composé de semences (radis, anis, salades, charron…) et d’environ 16 % de graines plus grosses (navettes ou chènevis).

Les Canaris

Le Canari a besoin d’une alimentation à base de graines et vous devez savoir que c’est un gros mangeur qui peut ingurgiter jusqu’à 30 % de son poids. Son apport énergétique journalier doit être ainsi de 16.500 calories, ce qui représente 5 grammes de graines.

– Les graines recommandées aux Canaris sont surtout l’alpiste, complétée par celles de navette, de colza, de pavot, de niger, de lin (graines oléagineuses), ainsi que par des graines d’autres céréales (millet et avoine).

– En plus des graines, vous donnerez également au Canari une pâtée à l’œuf qui constitue une nourriture fortifiante, recommandée en période de mue et de croissance du jeune canari.

– Vous n’oublierez pas d’ajouter des fruits et légumes frais (biologiques et non traités) chaque jour. Concernant les fruits, il peut s’agir de :

  • abricot, pêche et poire ;
  • pomme et prune ;
  • banane et orange ;
  • fraise et groseille ;
  • raisin et cerise.

Concernant les légumes, ils peuvent être :

  • des carottes râpées et leurs fanes ;
  • du radis et du pissenlit ;
  • de la laitue et de la mâche ;
  • du brocoli.

– Vous donnerez aussi à l’oiseau de l’os de seiche pour qu’il garde un beau plumage et des os solides ; celui-ci contribue aussi à un bon équilibre alimentaire.

– Par ailleurs, en guise de friandise, vous accrocherez une grappe de millet (jaune ou rouge) par semaine à la cage du canari ; celle-ci servant également de jeu. Le stick nutritif est également très apprécié.

Les aliments interdits

Plusieurs aliments sont interdits aux oiseaux domestiques, vous les bannirez donc de leur alimentation. Il s’agit de :

  • l’avocat ;
  • les champignons ;
  • la rhubarbe ;
  • les feuilles et les tiges de tomate ;
  • le chocolat ;
  • la pomme de terre ;
  • l’ail, l’oignon et la ciboulette ;
  • les pépins et les noyaux des fruits ;
  • le café ;
  • la viande (rouge, volaille et charcuterie).

Quels sont les aménagements à prévoir pour accueillir un oiseau domestique chez soi ?

Plusieurs aménagements sont indispensables lorsqu’on souhaite accueillir un oiseau de compagnie chez soi.

Une cage adaptée à l’oiseau

La cage idéale pour un oiseau domestique est une volière, dont la taille est de 150 cm de large x 160 cm de long et d’une hauteur de 100 cm.
Si vous ne disposez de la place suffisante, alors vous devez respecter ces règles :

  • Une cage de 20 x 30 x 40 cm pour un petit oiseau, de type Canari.
  • Une cage de 40 x 50 x 60 cm pour un couple de petits oiseaux.
  • Une cage de 30 x 40 x 50 cm pour un Inséparable.
  • Une cage de 50 x 70 x 70 cm pour un petit Perroquet, comme le Youyou du Sénégal.
  • Une cage de 40 x 40 x 45 cm pour un couple de Perruches de petite taille, de type Perruches ondulées.
  • Une cage de 50 x 60 x 150 cm pour un couple de Perruches de grande taille, de type Perruches anglaises.
  • Une cage de 80 x 100 x 160 cm pour un moyen ou grand Perroquet, tel que le Ara ou le Gris du Gabon.

Des accessoires indispensables dans la cage

Les équipements essentiels d’une cage à oiseau sont :

  • une mangeoire ;
  • un abreuvoir ;
  • des perchoirs ;
  • un petit miroir ;
  • une balançoire ;
  • une baignoire ;
  • un os de seiche.

L’emplacement de la cage

  • La cage doit être placée dans un espace calme, aéré et éclairé ; la cuisine et la chambre à coucher ne conviennent pas à cette installation. La pièce la plus adaptée est le salon et près d’une fenêtre. Notez qu’en appartement, un balcon fermé ou une véranda sont parfaits.
  • Prenez garde de ne pas exposer l’oiseau aux courants d’air, surtout les espèces exotiques et tropicales (comme le Diamant de Gould, le Mandarin, la Perruche ondulée ou le Moineau du Japon…) particulièrement sensibles au froid.
  • La cage doit également rester toujours hors de portée des jeunes enfants et des autres animaux de la maison. N’oubliez pas qu’un chat d’intérieur conserve ses instincts naturels de chasseur !

Des produits d’hygiène pour la cage

Les produits essentiels à avoir sont :

  • de la litière végétale, de feuilles sablées ou de sables anisés pour renouveler le fond de la cage dès que nécessaire ;
  • de l’eau propre à mettre à la disposition de l’oiseau chaque jour (dans son abreuvoir et dans sa baignoire) ;
  • un produit désinfectant écologique pour nettoyer tous les accessoires de la cage une fois par semaine (pour lutter contre les acariens et les allergènes, et chasser les maladies).

Du temps pour son oiseau

Même si les oiseaux sont comme les autres animaux de compagnie et aiment les humains tels qu’ils sont de manière inconditionnelle, il faut savoir leur offrir du temps et de l’affection. L’animal appréciera une friandise donnée dans la main, qu’on déplace sa cage vers plus de lumière, qu’on siffle ou parle avec lui, etc.

L’oiseau est un être vivant qui sait très bien reconnaître son maître et qui apprécie jouer et communiquer avec lui, en gazouillant matin et soir.

Combien coûte un oiseau domestique ?

Le prix d’un oiseau de compagnie varie beaucoup selon l’espèce choisie. Il démarre aux alentours de 15 euros pour une petite Perruche, vaut aux environs de 10 à 100 euros pour un Pinson, alterne entre 25 et 150 euros pour un Canari et fluctue entre 500 à plus de 2000 euros pour un Perroquet.

Les facteurs qui font varier les prix

Le prix d’un oiseau domestique varie en fonction de :

  • l’espèce choisie (Perroquet, Perruche, Canari, Estrildidé) ;
  • l’âge de l’oiseau (bébé, junior, adulte ou sénior) ;
  • sa provenance (animalerie, refuge ou élevage).

Tableau récapitulatif des prix des oiseaux domestiques

Espèces d’oiseaux
Prix constaté sur le marché
Petites Perruches
10 à 35 €
Canaris
25 à 150 €
Pinsons
10 à 100 €
Petits Perroquets
100 à 500 €
Grands Perroquets
700 à 2000 €
Calopsitte élégante
50 à 150 €
Colombes
20 à 100 €
Gris du Gabon
600 à 2000 €
Cacatoès
800 à 5000 €
Aras
900 à 5000 €

Comment payer son oiseau domestique moins cher ?

Pour adopter un oiseau de compagnie, il est recommandé de passer par un éleveur spécialisé afin d’obtenir tous les renseignements sur l’oiseau (mode de vie, besoins), d’être certain de sa bonne santé et de son excellente socialisation, et de bénéficier de conseils pour son apprivoisement et pour s’en occuper correctement. Mais évidemment, ceci a un coût non négligeable.

Si vous voulez payer moins cher, vous pouvez opter pour les astuces suivantes :

  • acheter l’oiseau en animalerie : sachez que les conditions de vie des oiseaux y sont souvent déplorables (cages trop petites ou surpeuplées) et qu’ils tombent souvent malades ou développent de graves problèmes de comportement ;
  • acquérir le volatile auprès d’un particulier grâce aux petites annonces : vous n’aurez généralement aucune information sur les besoins réels de l’animal et risquez de récupérer un oiseau malade ou ayant des problèmes de comportement ;
  • se procurer l’animal à la SPA : vous récupérez un animal qui a été abandonné et qui va nécessiter beaucoup de patience pour retrouver confiance en son maître ;
  • acheter l’oiseau dans un refuge spécialisé en oiseaux ou en NAC : c’est le meilleur moyen de payer moins cher votre compagnon, tout en ayant la garantie qu’il soit en bonne santé et vous bénéficierez même de conseils avisés sur le volatile.

Notre avis sur l’adoption d’un oiseau domestique

Adopter un oiseau de compagnie est une décision qui demande beaucoup de réflexion et de préparation. En effet, un oiseau domestique est un animal plutôt sensible, très sociable et intelligent, qui a énormément besoin d’attention, de soins particuliers et d’un environnement adapté à ses besoins, sans oublier que c’est un animal qui vit longtemps (de 10 à 80 ans).

Il est important de réfléchir :

  • au type d’oiseau qu’on va acquérir : chacun a ses caractéristiques, son comportement et des exigences différentes (par exemple, certains sont bruyants, d’autres calmes, certains sont très affectueux, hyper actifs ou indépendants, d’autres sont plus faciles à apprivoiser et à dresser…) ;
  • au lieu d’adoption : il est possible d’adopter un oiseau auprès d’un particulier, d’une animalerie ou d’un refuge, mais le mieux est de passer par un éleveur spécialisé pour être sûr d’avoir un volatile en bonne santé, sociabilisé et dont les origines sont connues ;
  • au matériel nécessaire : un oiseau a besoin d’une cage suffisamment grande, d’accessoires indispensables à son bien-être, d’une alimentation spécifique et d’une bonne hygiène ;
  • aux engagements et à la responsabilité que cela demande : il faut pouvoir consacrer du temps à l’animal, lui donner de l’affection et avoir le budget nécessaire (certains oiseaux nécessitent des consultations vétérinaire fréquentes ; il est alors préférable de souscrire une assurance santé animale).

FAQ

Quel est le meilleur oiseau de compagnie ?

Plusieurs oiseaux peuvent être qualifiés de meilleur oiseau de compagnie :

  • Le Canari pour les personnes peu disponibles.
  • La Calopsitte élégante pour les gens qui aiment les animaux affectueux et calmes.
  • Le Diamant de Gould pour les personnes qui aiment entendre les oiseaux chanter.
  • L’Inséparable à face rose pour les gens qui aiment jouer avec leur animal.
  • Le Cacatoès à huppe jaune pour ceux qui apprécient les perroquets danseurs.

Quel est l’oiseau le plus affectueux ?

Les Perroquets Amazones ou Aras, ainsi que les Perruches calopsittes sont reconnus comme étant les oiseaux les plus affectueux.

Quel est l’oiseau le plus facile à apprivoiser ?

La Perruche ondulée semble être l’oiseau le plus facile à apprivoiser et constitue ainsi un excellent choix comme premier oiseau de compagnie.

Quel oiseau domestique choisir pour des enfants ?

Des oiseaux calmes et non agressifs, comme le Canari, la Callopsitte élégante ou le Toui Céleste, conviennent très bien aux enfants.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024