Logo Conseils-Animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Animaux.fr, 2021

Tout savoir sur le vétérinaire spécialiste des oiseaux

  1. Le vétérinaire et ses services >
  2. Vétérinaire oiseau
veterinaire oiseau

Avez-vous des animaux de compagnie ? un perroquet ou d’autres superbes espèces aviaires ? Ne négligez surtout pas de faire un tour à la clinique pour rencontrer le vétérinaire. Pour vous faire comprendre pourquoi, une fiche identitaire du vétérinaire aviaire s’impose.

La mission que se sont donnés les vétérinaires est de prendre soin des espèces animales qu’ils proviennent de la faune sauvage ou domestique. Chaque type d’animal requiert une attention particulière, et les oiseaux encore plus depuis leur domestication. Le vétérinaire pour oiseaux ou vétérinaire aviaire s’inscrit donc dans la logique d’apporter aux oiseaux tout le nécessaire pour leur bonne santé physique et mentale. En savoir plus sur le vétérinaire pour oiseau vous amènera à mieux comprendre son importance pour votre animal et sa santé.

Quelles fonctions remplit le vétérinaire pour oiseaux ?

En général

Le vétérinaire pour oiseau est doté des mêmes responsabilités qu’un vétérinaire pour chien envers votre chien ou celles de votre médecin envers vous. Il est à la fois le médecin traitant, le chirurgien, le psychologue, le dentiste et le nutritionniste de votre oiseau. Ainsi, le vétérinaire pour oiseaux travaille à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies aviaires. Il peut réaliser des consultations et des échographies, procéder à l’hospitalisation de votre animal de compagnie et opérer des travaux d’imagerie médicale. Le vétérinaire peut également effectuer des analyses biologiques lors de l’exercice de ses fonctions. Outre ces détails, il est le seul habilité à prescrire des médicaments pour vos oiseaux, à vous donner des conseils relatifs à l’entretien de leurs plumes et de leur cage, à leur hygiène reproductive, et au type de graines adaptées pour leur alimentationLa vaccination de votre oiseau est réalisée par le vétérinaire, qui peut aussi se charger de quelques tâches administratives relatives à ses activités.

Des domaines connexes

Le vétérinaire ne s’arrête pas aux oiseaux de particuliers, il est aussi concerné dans les domaines de l’élevage. Il est de son devoir de s’assurer qu’ils ne sont pas menacés, et qu’ils sont en bonne santé. Dans les industries pharmaceutiques et agroalimentaires, le vétérinaire pour oiseaux contrôle les produits animaux qui ont pour finalité la consommation par les humains. 

À travers sa profession, le vétérinaire et son équipe de travail participent à la préservation de la vie humaine en prévenant et maîtrisant les maladies transmissibles au règne humain.

D’autres débouchés

Au-delà de tout ceci, le vétérinaire aviaire ou spécialisé dans les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) peut partager sa passion et son savoir avec des étudiants motivés à travers l’enseignement. Il peut, s’il en a la possibilité, faire de la recherche dans son domaine de prédilection et contribuer à l’avancée des recherches scientifiques.

Quelles sont les compétences du vétérinaire pour oiseaux ?

Se mettre au service des animaux n’est pas une tâche aisée, et en dehors de la formation qu’il a reçue, le vétérinaire doit disposer de certaines compétences et aptitudes. Ceux-ci sont presque innés en lui, et lui permettent de rapidement avoir une vue globale de la situation en cas d’urgence.

La passion pour la race aviaire

Tout vétérinaire se doit d’être un amoureux des animaux. Le vétérinaire aviaire, plus particulièrement, doit avoir une très grande affinité pour les animaux ailés et aimer leur prodiguer des soins.

Il doit pouvoir être régulièrement en contact avec des oiseaux. Ainsi, il lui sera plus facile d’appréhender et d’avoir un répertoire des comportements normaux et anormaux de ses patients. De la même manière, il lui sera plus facile de repérer et de diagnostiquer les cas anormaux, et de prescrire un traitement adéquat et efficace. Il a de l’aisance et de la précision dans sa gestion des cas urgents et des réactions imprévisibles que pourraient avoir ses sujets. Son habileté et sa capacité de concentration lui seront très importantes lorsqu’il s’agira de procéder à des opérations chirurgicales ou d’éviter des coups de bec violents

Être à l’écoute et avoir du tact pour des soins de qualité

Le vétérinaire est aussi chaleureux que professionnel. Il reste à l’écoute des maîtres, est patient et déterminé dans son travail. Il doit pouvoir mettre en confiance les propriétaires des animaux et les rassurer quant à l’état de santé de leurs compagnons. Toutefois, suivant la déontologie du métier, rien ne doit leur être caché. Il doit donc recourir au tact pour annoncer une nouvelle aux propriétaires de l’animal.

Maîtriser ses émotions

Le vétérinaire pour oiseaux doit pouvoir annihiler tout sentiment susceptible d’impacter la bonne marche de ses activités. Des émotions comme le dégoût, la peur, un excès d’affection, des émotions issues de problèmes personnels peuvent altérer la fonction du vétérinaire.

Il ne faut surtout pas négliger la résistance physique du vétérinaire : elle lui permettra de tenir en cas de mouvements brusques des animaux.

La formation du vétérinaire pour oiseaux.

Le cursus scolaire du vétérinaire pour oiseaux dépend du pays dans lequel il se trouve. Dans tous les cas, cependant, il lui faut 7 années pour obtenir le titre de docteur vétérinaire, et 2 à 4 autres années pour se spécialiser dans la filière « clinique des animaux de compagnie ». Avec l’insertion des NAC dans le quotidien des humains, cette filière est la raison pour laquelle les vétérinaires pour oiseaux ont parfois la possibilité de s’occuper d’autres animaux tels que les chats et les chiens.

Les 7 années sont parfois divisées en 2 années de classe préparatoire après un Baccalauréat scientifique. Puis, l’étudiant doit passer le concours le qualifiant pour son entrée en école vétérinaire. Il devra y passer 5 années. Le futur vétérinaire doit être très à l’aise dans les matières scientifiques, la mathématique et la physique surtout.

Si la satisfaction liée au bien-être des animaux à sa solde est une réelle motivation pour le futur vétérinaire, il n’en demeure pas moins que le chemin pour y parvenir est très long, et surtout pas un fleuve tranquille. Plusieurs contraintes remplissent le quotidien des vétérinaires, et les conditions de travail surtout en milieu rural sont souvent difficiles. De plus, il faut se préparer à ne plus vraiment avoir de temps pour soi, car ce métier est très chronophage.

Prendre soin de vos oiseaux

Les vétérinaires pour oiseaux interviennent pour vous aider à prendre soin de vos compagnons. Sachez toutefois que les espèces aviaires sont assez régulièrement sujettes à des difficultés respiratoires, la régurgitation, la ponte chronique, la diarrhée, l’anémie, des problèmes de boiterie, des troubles du comportement comme le picage et bien d’autres. Quel que soit le mal, les maladies d’oiseaux sont urgentes et nécessitent une prise en charge rapide et adéquate du vétérinaire. Ainsi que vous possédiez des perroquets, des canaris, des perruches ou tout autre animal ailé local ou exotique, restez en contact avec votre vétérinaire le plus possible.

Les soins de routine

Face à un oiseau, le vétérinaire doit s’assurer d’avoir tout le nécessaire pour mener sa consultation ou son intervention à bien. Il aura alors besoin de toutes les données de l’oiseau (taille, âge, poids…) et ceci justifie le bilan de santé annuel ou bisannuel à faire faire à votre animal. Le bilan de santé complet permettra de détecter une éventuelle infection cachée, et renseignera le vétérinaire sur certains détails tout aussi déterminants pour le bien-être de l’oiseau. Selon l’espèce, le vétérinaire devra procéder à des vaccinations périodiques.

Au-delà de ceci, le vétérinaire identifiera votre oiseau grâce à une puce électronique. Cette puce de marquage empêchera d’éventuels vols et confusions : elle n’est ni modifiable ni retirable. Des conseils vous seront prodigués sur l’alimentation, l’hygiène, l’environnement, la relation à entretenir avec votre compagnon pour améliorer son développement tant physique que psychologique et social.

Les soins spéciaux

Dans le cas où votre oiseau est malade et/ou fait montre de troubles du comportement, ne vous inquiétez pas si le vétérinaire décide de le garder pour quelque temps en observation ou en hospitalisation. Il pourra réaliser une échographie ou tout autre examen clinique complet de l’oiseau, et/ou des examens d’imagerie complémentaires. Le diagnostic et le traitement sont toujours expliqués aux propriétaires, et leur accord nécessaire avant toute procédure. Si le cas est assez grave et que l’oiseau a déjà un médecin traitant, le vétérinaire prendra contact avec lui et ensemble, ils décideront de la meilleure marche à suivre concernant votre oiseau.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-Animaux.fr, 2021