Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Quelles huiles essentielles utiliser pour de beaux poils du chien ?

  1. Les soins >
  2. Antiseptiques >
  3. Huiles essentielles  pour chien >
  4. Huiles essentielles pour beaux poils de chien
chien avec beaux poils brillants

Selon Planetoscope, près de 25 flacons d’huiles essentielles sont commercialisés, toutes les heures, en France. Et près de 13,6 millions de produits à base d’aromathérapie sont vendus tous les ans.
Mais le saviez-vous ? L’homme n’est plus le seul à bénéficier des bienfaits de ces essences. Nos animaux poilus – notamment les chiens et les chats – peuvent, eux aussi, en profiter pour renforcer leur métabolisme, lutter contre les troubles articulaires et préserver la santé de leur pelage.
Vous recherchez, justement, un remède naturel, pouvant aider votre ami poilu à lutter contre les parasites et bénéficier d’une fourrure saine et soyeuse ? Les huiles essentielles pour chien seront vos meilleures alliées ! Suivez ce guide.

Top 5 des meilleures huiles essentielles pour entretenir la fourrure de votre molosse

En plus de soigner les troubles digestifs, articulaires et d’apporter du tonus au chien,  les huiles essentielles sont aussi connues pour leur efficacité contre les problèmes dermatologiques du canin. Voici quelques exemples d’essences que vous pourrez utiliser sur votre compagnon.

La camomille : des propriétés sédatives et anti-inflammatoires

Possédant des vertus anti-inflammatoires, l’huile essentielle de camomille permet de calmer les démangeaisons de vos chiens, à la suite des morsures, des brûlures, d’une plaie ou d’une piqûre de puces, etc. Vous pouvez, également, l’appliquer sur le molosse, en cas de réactions allergiques.

La lavande : un allié de taille contre les démangeaisons cutanées

L'huile essentielle de lavande chien

L’huile essentielle de lavande est un produit aux mille vertus, dont la plante appartient à la famille des lamiacées. Parmi ses bienfaits sur le poil du toutou, citons :

  • Sa propriété antiseptique : cette essence lutte contre les infections de la peau de l’animal. Elle favorise, en outre, la repousse des poils.
  • Ses vertus insecticides et répulsives : la lavande éloigne et tue directement les puces, tiques ou autres microbes qui s’en prennent à votre ami poilu.
  • Ses effets cicatrisants et apaisants : elle soulage les démangeaisons ou irritations, provoquées par les dermatites ou les piqûres de ces petits insectes. Ce produit contribue, par ailleurs, à la cicatrisation des plaies du chien.

Le TeaTree : des actions répulsives et anti-infectieuses

Outre la lavande et la camomille, le Tea Tree est, lui aussi, un excellent remède naturel, permettant à vos chiens de se prémunir contre les puces ou tiques. En plus de son action répulsive, cette HE soigne, également, les infections cutanées du chien, quelle qu’en soit l’origine (bactérienne, virale, fongique, parasitaire, etc.).

Le Cèdre de l’Atlas : pour une meilleure protection des poils

L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas possède des vertus antiseptiques, antiparasitaires et antifongiques. Elle favorise, ainsi :

  • la cicatrisation des plaies
  • la régénération des cellules cutanées
  • la lutte contre la chute de poils.

Le géranium : une essence antimicrobienne efficace

Voici une autre huile essentielle pour lutter contre les attaques des parasites externes, compromettant la beauté du pelage de vos chiens. Elle est, généralement, associée à l’huile végétale de Neem pour de meilleurs résultats. À noter que cette essence possède une excellente innocuité.

Bon à savoir

Ces produits étant extraits des plantes, la qualité de l’huile dépendra, ainsi, d’un certain nombre de paramètres, l’ensoleillement, l’altitude et la quantité d’eau dont bénéficie la plante.

Quid du mode d’administration de l’huile essentielle sur le chien ?

L’utilisation des huiles essentielles varie selon qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, ou d’un autre animal. Ces produits sont, certes, efficaces pour rendre le pelage du chien plus beau et sain. Cependant, veillez à ne pas l’appliquer, directement, sur sa fourrure. Trois choix s’offrent, ainsi, à vous.

Diuler l’HE dans de l’eau ou d’autres huiles végétales

Comme elles peuvent être irritantes, les huiles essentielles doivent, tout d’abord, être diluées dans de l’eau ou autres solutions, pour limiter leur agressivité aromatique. C’est, notamment, le cas des huiles végétales d’amande douce, de coco, d’olive, d’arachide, de maïs, de pépins de raisin, etc. Pour chaque application, il faut un mélange de 10 à 30 % d’huile essentielle. Autrement dit, une goutte d’HE correspond à 10 gouttes d’huile végétale.

Mélanger l’HE avec les shampooings de l’animal

Vous avez, également, la possibilité de mélanger cette essence avec le shampoing de votre toutou, durant son bain. Pour une action parasitaire, vous pouvez, notamment, privilégier les HE de lavande et de géranium. Il suffit d’en verser 60 gouttes dans un flacon de gel de 200ml. Assurez-vous, toutefois, que le shampoing ait des formules neutres. Enfin, pensez à bien agiter le mélange avant l’application.

Utiliser du miel avec l’essence

Cette association du miel avec l’huile essentielle permet d’adoucir l’odeur – souvent piquante – de cette dernière. Par ailleurs, le chien pourra, en même temps, bénéficier des propriétés bienfaisantes du miel.

  • Mélangez entre 7 à 8 % d’huile essentielle pour un miel liquide ;
  • Augmentez ce taux jusqu’à 15 à 25 % pour un miel crémeux.

Vous pouvez diffuser le produit ainsi obtenu – à l’aide d’un spray ou d’une pipette – sur le pelage de votre compagnon.

Comment bien choisir son huile essentielle ?

  • Assurez-vous que le produit acheté n’ait pas été mélangé avec une autre huile essentielle ou végétale.
  • Il ne faut pas, non plus, que l’HE comporte de produits chimiques. Il peut s’agir, notamment, de molécules de synthèse ou encore d’essences minérales. Sachez que ces derniers peuvent compromettre la santé du canin.

En d’autres termes, privilégiez les produits 100% purs et bio.

Les précautions à prendre pour éviter les effets secondaires de ces produits

  • L’administration par voie orale est fortement déconseillée, sans l’avis d’un vétérinaire, au risque d’agresser les muqueuses buccales de l’animal.
  • Si possible, évitez, également, la diffusion atmosphérique de l’essence en sa présence – son système respiratoire étant encore fragile.
  • Vous devez, toujours, diluer les huiles essentielles dans une solution neutre, avant l’utilisation. Cela est valable, quel qu’en soit le mode d’administration choisi : par diffusion, voie orale, voie cutanée, etc.
  • Ces produits de soins ne conviennent ni aux chiots, ni aux femelles allaitantes et encore moins aux chats.

Autres conseils et astuces pour prendre soin de la santé du pelage du chien

L’utilisation de l’huile essentielle ne suffit pas pour entretenir les poils de votre chien. Elle doit être accompagnée de :

  • Une alimentation adaptée : privilégiez les pâtées ou croquettes haut de gamme, qui ne contiennent que des ingrédients de qualité. Vous pouvez, également, complémenter votre canin avec une nourriture riche en acides gras essentiels (oméga 3 et 6), favorables au renouvellement cellulaire.
  • Le brossage : en plus d’améliorer son hygiène de vie, le brossage va également permettre d’aérer la peau du molosse et de favoriser, ainsi, la repousse des poils. Munissez-vous, pour ce faire, d’une brosse adaptée, d’un peigne, d’une lame de mue, des râteaux, etc.
  • Le bain : il est, strictement, interdit d’utiliser un shampooing pour humain sur l’animal.  

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022