manage_search

La transition alimentaire du chiot : son passage aux croquettes pour adultes

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Alimentation du chien >
  3. Croquette pour chien >
  4. Croquette chiot >
  5. Transition des croquettes pour chiots
Transition des croquettes pour chiots

Le passage de la nourriture pour chiot à la nourriture pour adultes peut être une étape déconcertante aussi bien pour lui que pour vous. Les différentes modifications que cela implique peuvent lui causer des complications bien désagréables comme des maux d’estomac et du stress. Si vous ne savez pas quand ni comment effectuer la transition de croquettes pour chiots au sac de croquettes pour adultes, ce qui suit vous aidera sans aucun doute. Cela garantira à votre cher et tendre compagnon canin un changement plus confortable.

Qu’entend-on par transition alimentaire ?

Contrairement aux humains, les chiens peuvent consommer la même nourriture tous les jours sans se plaindre. Il ne s’agit pas d’un manque d’exigence. L’espèce ne révèle tout simplement pas les mêmes besoins de variété alimentaire que l’Homme. Cependant, changer de nourriture à certaines étapes de sa vie s’avère un passage obligé.

Chez le chiot, la transition désigne souvent la substitution de la croquette de croissance par un régime d’entretien pour chien adulte. Elle est ainsi prévisible. De ce fait, elle doit être soigneusement préparée à l’avance pour éviter toute mauvaise surprise gastrique et intestinale.

La transition ne fait pas toujours l’objet d’une longue préparation à l’avance. C’est le cas des changements de régime imprévus qui impliquent les problèmes de santé. Moins la transition est prévue, plus le temps d’adaptation est long. On estime un remplacement graduel de l’ancien régime par le nouveau sur une durée qui peut varier entre 1 et 2 semaines.

Pourquoi considérer une transition alimentaire chez le chiot ?

À un certain moment de sa vie de chiot, les aliments de croissance ne suffisent plus à répondre à ses besoins nutritionnels en pleine mutation. Il s’agit généralement du point de départ de toute transition prévue chez le jeune sujet.

Dans quels cas y songer ?

Une myriade de raisons peut toutefois forcer à considérer un changement de nourriture ou à l’accélérer.

Le statut physiologique lié à l’âge

Les besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes à mesure que l’animal grandit. Les chiots ont besoin de plus de protéines et de calcium que l’adulte. À l’inverse, l’adulte demande un meilleur équilibre et ratio entre l’oméga 3 et 6. Fort heureusement, le marché recèle de suffisamment d’options adaptées à chaque phase de croissance. Adeptes des menus riches, le chiot peut progressivement devenir un adulte en adoptant un régime offrant un équilibre réajusté à ses nouveaux besoins.

La condition médicale

Une maladie peut être à l’origine du besoin d’un changement de son régime. Ces dernières années, les fabricants ont accru leur gamme de produits destinés aux régimes spéciaux. Parmi ces produits, on peut trouver des croquettes allégées en sodium et/ou phosphore. Celles-ci s’adressent aux animaux souffrant de problèmes rénaux ou cardiaques.

Certaines sont allégées en glucides pour les diabétiques. D’autres sont réduites en cuivre pour les animaux sujets à l’hépatite. Les produits réduits en cuivre concernent notamment les races à risque comme le Labrador et le Bedlington Terrier. On pense aussi aux chiens touchés par la maladie de Wilson.

La stérilisation

Un chien peut être stérilisé à partir de 6 mois. Le changement métabolique qui s’instaure cause un déséquilibre du système hormonal. Ce chaos engendre le paradoxe suivant : l’appétit augmente quasiment autant que les dépenses athlétiques se voient réduites. C’est pourquoi le vétérinaire recommande un changement de régime afin de prévenir tout surpoids.

Quels sont les risques d’une transition alimentaire et comment y remédier ?

Généralement, les chiens présentant un estomac sensible, des allergies ou une maladie gastro-intestinale se montrent plus à risques. Ils sont aussi plus exposés aux maux gastriques et leurs conséquences.

La diarrhée

La diarrhée est une répercussion commune du changement alimentaire trop rapide chez le chien. Lorsque les aliments atteignent son intestin, ils peuvent commencer à sécréter de l’eau. Cette eau mélangée aux ingrédients perçus comme étrangers par le corps sont ainsi responsables des selles molles ou liquides.

Les solutions

Du sang peut apparaître dans certaines selles. Dans ce cas-là, des compositions plus fades peuvent aider à calmer la flore intestinale. Veillez également à ce que le canidé ne soit pas déshydraté. Offrez-lui une gamelle d’eau propre et fraîche. Il n’est en effet pas rare qu’un chiot qui souffre de diarrhée perde excessivement d’eau.

Les vomissements

Le contact frileux des aliments avec ses intestins peut provoquer un autre phénomène : le vomissement. Votre animal peut vomir une à plusieurs fois en 24 h en fonction de ce qu’il a mangé et de la quantité.

Les solutions

L’eau est particulièrement préconisée pour cesser le processus. Ne lui donnez pas de nourriture pendant quelques heures. Son estomac aura le temps de se reposer et récupérer. En parallèle, le chiot lui-même a besoin de calme. Le stress étant ici son ennemi, placez-le loin de l’agitation humaine. Des friandises solides au CBD peuvent aussi être de bonne compagnie.

La perte d’appétit

Votre chien peut aussi se montrer inapte à manger lors d’un changement de nourriture. Auquel cas, vous devez l’encourager à se montrer coopératif en le rassurant sur le contenu de la gamelle. Plusieurs options sont possibles.

Les solutions

Après une période de repos, essayer de lui proposer de nouveau sa nourriture. S’il la refuse, ne réitérez que quelques heures plus tard. Si la tentative est infructueuse, ajoutez une sauce ou un ingrédient appétent qui lui est familier.

Comment assurer la transition de croquettes à un chiot ?

Peut-être que votre vétérinaire vous a recommandé un régime, ou peut-être avez-vous simplement envie de lui proposer autre chose. Sachez que votre chiot n’appréciera pas forcément qu’on lui change son régime à moins qu’il en ait besoin. Quelle que soit la raison, le changement est pour lui bien plus complexe qu’une simple nouvelle croquette placée dans sa gamelle.

Afin de ne pas perturber le bon fonctionnement de son estomac, il vous sera nécessaire d’effectuer la transition comme il se doit.

Comment changer la nourriture de votre chiot ?

Changez de manière progressive. Le système de votre chien nécessite de s’habituer aux nouvelles données. Dans l’idéal, ces changements devraient avoir lieu sur 5 à 7 jours, soit en une semaine en moyenne.

Au cours du changement, incorporez petit à petit de plus en plus de nouveaux ingrédients. Mélangez-les à la recette habituelle pour que ces derniers soient plus facilement acceptés par le système digestif. Une bonne transition devrait plus au moins répondre à ce schéma :

  • Jour 1 : 25 % de nouveaux aliments et 75 % d’ancien régime
  • Jour 5 : 75 % de nouveaux aliments et 25 % d’ancien régime
  • Jour 7 : 100 % de nouveaux aliments

Quelles quantités de croquettes pour adulte pour chiot en transition ?

La durée et la vitesse de croissance ne sont pas les mêmes selon les races. Cette donnée détermine le poids que le chien affiche lors de sa transition aux croquettes adulte.

Globalement, une race naine doit passer à une dose entre 40 et 60 g par jour. Les petites races observent un passage à 100-150 g par jour. Les chiens intermédiaires de 25 kg en moyenne peuvent désormais consommer entre 250 et 375 g par jour. Les chiens de 50 kg ont le droit à un contenu oscillant entre 380 et 600 g par jour selon leur niveau d’activité.

Gabarit
Stérilisé, faible activité
Stérilisé ou faible activité
Entier, actif
Nain
40 g/jour
50 g/jour
60 g/jour
Petit
100 g/jour
110 g
150 g/jour
Intermédiaire
250 g/jour
300 g/jour
375 g/jour
Grand à géant
380 g/jour

Notre avis sur la transition de croquettes à un chiot

Le passage d’une alimentation de croissance à un régime pour adulte est ici une étape obligatoire de la vie d’un chien. Sans cela, sa santé peut rapidement se trouver en grand danger en raison de déséquilibres nutritionnels. En dehors de cette étape obligatoire, les vétérinaires préconisent de limiter les changements d’habitudes alimentaires.

L’importance de la qualité

En dépit de tarifs parfois prohibitifs, les marques Premium doivent rester votre priorité. Elles affichent des avantages nutritifs sur la santé qui sont indéniables. Plus important encore, leur composition pro-digestive facilite le passage d’un régime à un autre. De même que l’équilibre de la recette épargne aussi de certains troubles alimentaires liés à une mauvaise adaptation. C’est le cas de la prise de poids.

Une transition nécessaire chez tous les chiens

Finalement, la permutation alimentaire doit toujours s’effectuer de manière graduelle. Elle doit concerner toutes les races, même les plus petites qui maturent plus rapidement. Certains canidés auront certes plus de facilités à adopter une nouvelle routine. Aucun chien n’est néanmoins épargné par les risques de complications digestives en cas de transition ratée.

FAQ

Quand passer de la nourriture pour chiot à une alimentation pour chien adulte ?

Dans le cas du passage inévitable du régime de croissance à une alimentation d’entretien pour adulte, le moment propice varie selon les races. Pour une race miniature, on estime que la transition peut avoir lieu entre 6 et 8 mois. Pour les petites tailles, il faut attendre 8-10 mois contre 12 mois pour une race intermédiaire. Les grandes races sont contraintes d’attendre 14-16 mois et 18-24 mois pour les chiens géants.

Comment passer de deux repas à un seul repas par jour ?

La meilleure méthode est d’effectuer le changement sur 7-10 jours en commençant par réduire le nombre de repas tous les deux jours avant de passer à tous les jours. Toutefois, il n’est aujourd’hui plus véritablement recommandé de n’offrir qu’un seul repas par jour, notamment chez les grandes races. Deux repas deviennent la norme afin de limiter les risques gastriques.

Quelle est la durée d’une transition alimentaire chez le chiot ?

Comme le chien adulte, la transition peut durer entre 7 et 15 jours selon le bon déroulement du processus.

FAQ

Jusqu’à quel âge puis-je le nourrir de croquettes pour chiots ?

De 6 à 12 mois, vous devriez le nourrir deux fois par jour de plats pour chiots. Attention toutefois. La stérilisation réduit considérablement les demandes énergétiques. En cas de castration chez le mâle ou de procédure chez la femelle, vous devez d’ores et déjà passer d’une nourriture pour chiots à une nourriture dite d’entretien pour adultes. Les petites races peuvent faire leur changement entre 7 et 9 mois (y compris pour les non-stérilisés), les plus grandes entre 12 et 13 mois. Vous hésitez ? Sachez que les vétérinaires s’accordent à dire qu’il vaut mieux rester sur la nourriture pour chiots trop longtemps que pas assez.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024