Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

L'alimentation pour chien : laquelle choisir ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien
croquette chien pas cher

Pour toutes les personnes qui possèdent un animal de compagnie, il est nécessaire d’établir un régime alimentaire correspondant aux besoins nutritionnels de celui-ci. C’est d’ailleurs la meilleure façon de garantir une bonne santé de vos chiens et de vos chats.
La façon dont on nourrit un chien ou un chat a une grande importance sur sa croissance. Il existe plusieurs types d’alimentation et de repas. Au vu de la pluralité des aliments qui sont aujourd’hui proposés pour vos compagnons, il est judicieux d’en apprendre davantage sur les produits que vous devez et ne devez pas leur donner. Cela vous permettra en effet de leur éviter bien des désagréments. Ainsi, vous pouvez trouver un très large choix de marques de croquettes (Royal Canin, Hills, Eukanuba, pro plan) et autres denrées alimentaires (barf, ration ménagère, alimentation fraîche, naturelles, bio…) dans les boutiques en ligne. Découvrez en détails l’essentiel à savoir sur la nourriture pour votre chien.

Choisir la meilleure alimentation pour votre chien

Plusieurs études ont été réalisées par des experts en alimentation animale depuis des années, permettant de bénéficier d’un vaste choix de nourritures pour chien, alliant qualité et apports nutritifs. Ces denrées tiennent compte de plusieurs critères comme la race, la taille, l’âge, ou le mode de vie de votre animal. Voici l’essentiel à savoir pour choisir l’offre idéale pour votre animal.

Connaître l’âge et la taille de votre chien

D’abord, il faut tenir compte de l’âge de l’animal pour choisir des croquettes appropriées. Les chiots par exemple ont besoin de l’énergie en quantité pour leur croissance dès 5 mois. Ils ont essentiellement besoin de protéines et de calcium pour consolider leurs muscles. Les chiens seniors ont besoin de moins de calories, mais plus de fibre afin d’éviter l’obésité. Les chiens adultes ont des désirs différents en fonction de leur niveau d’activité physique ou leur taille.

De plus, la taille d’un chien a une incidence sur son alimentation. Les croquettes de petites tailles et assez énergétiques seront adéquates pour les chiens de petite race possédant un petit estomac et de petites mâchoires. Les chiens de grande taille doivent consommer des croquettes relativement moins énergétiques, néanmoins plus grosses. Cela leur évite d’absorber trop d’air en consommant, tout en les forçant à mâcher plus longtemps. De plus les marques de croquettes Purina pro plan ou Royal Canin size offrent ces types d’aliments par taille.

Nourriture humide ou croquettes pour votre chien ?

En comparant la nourriture humide aux croquettes pour chiens, on constate que ces dernières favorisent le maintien de la forme des dents de votre chien à cause de la salivation et de la mastication. Elles peuvent aussi être utilisées comme récompenses lorsque vous vous amusez avec vos animaux de compagnie à l’intérieur de votre maison. Si vous êtes souvent absent de votre maison, vous pouvez aussi remplir son bol sans risque de gaspiller la nourriture, étant donné qu’il aime grignoter tout au long de la journée.

En outre, dans le cas où votre chien ne se gave que de croquettes, prévoyez de lui fournir de l’eau à foison pour faciliter son hydratation. Vous avez aussi la possibilité de mélanger nourriture humide et croquettes, dans le but d’offrir à votre animal une nourriture assez hydratante.

Croquettes non-enrichies ou enrichies ?

Les croquettes enrichies sont spécialement fabriquées pour fournir aux chiens toutes les substances nutritives indispensables à leur santé en un seul aliment. Les croquettes non-enrichies constituent un mets n’offrant pas au chien tous les nutriments nécessaires dont il a besoin et qu’il conviendrait de combiner à d’autres croquettes et à des compléments alimentaires.

Exigences particulières

Selon l’état de votre animal de compagnie, votre vétérinaire peut vous recommander des croquettes médicalisées. Les détails sur votre chien pourront l’aider. S’il s’agit d’un chien âgé ou adulte, sa consommation doit être suivi de prêt pour ne pas que son poids augmente de façon exponentielle.

L’alimentation du chiot

alimentation-chiot

Le sevrage alimentaire d’un chiot symbolise la période au cours de laquelle il passe du lait maternel à une alimentation rigide. L’alimentation du chiot doit être contrôlée.

À quel moment faut-il sevrer un chiot ?

Le sevrage intervient habituellement entre la troisième et la quatrième semaine de vie de l’animal. Cette période concorde avec le moment où la mère des petits commence par se sentir gênée à cause des dents pointues des chiots quand ils viennent téter. L’allaitement maternel nourrit les chiots jusqu’à un certain âge.

Mais après, la chienne commence par les repousser, ce qui entraîne du coup le sevrage alimentaire. Ce mécanisme correspond également à la période où le système digestif de l’animal est en mesure de recevoir des aliments solides. En ce qui concerne les chiens nourris au biberon, il faudrait alors démarrer le sevrage à cette même date.

Par quel procédé sevrer un chiot ?

Chez un chiot alimenté par la mère, celle-ci va instantanément orienter ses petits vers d’autres sources d’alimentation disponibles, comme pour illustrer des croquettes présentes dans son assiette. En partant de la troisième à la sixième semaine, vous devez donc fournir à vos chiots des nourritures particulièrement appropriées au sevrage en supplément du lait maternel.

  • Optez pour de la pâtée de sevrage pour chiot à mixer avec du lait maternisé (choisissez avec le pourcentage de glucides le plus bas possible.).
  • Vous pouvez également faire le choix d’une portion ménagère constituée de maxi 100 g de viande ou de poisson, accompagné de 5 ml d’huile de colza, 5 ml de son de blé et de complément minéro-vitaminique convenable au chiot.

Ces nouveaux aliments peuvent être recommandés une fois par jour, soit une cuillèrée combinée à du lait artificiel entre la troisième et la quatrième semaine. Ensuite, il faut continuer avec plusieurs cuillèrées par jour, toujours fusionnées à du lait maternisé vers l’âge de quatre à cinq semaines.

Bien avant la sixième semaine évitez surtout l’amidon. Il faut alors éviter de le nourrir de croquettes ou des bouillies de sevrage en quantité importante, même spécifiquement élaborées pour ce moment. Ces denrées sont généralement trop concentrées en amidon que l’appareil digestif du chiot aura des difficultés à facilement bien digérer. Privilégiez donc à ses croquettes, les pâtées ou les portions ménagères comme nous l’avons indiqué plus haut.

Cependant, si vous souhaitez habituer votre animal aux croquettes avant l’âge de ses 6 semaines, vous pouvez le faire en suivant une astuce simple. Faites lui savourer deux croquettes par jour, en les mouillants soigneusement avec du lait ou de l’eau. Après la sixième semaine, le chiot sera capable de consommer la totalité de la ration alimentaire détaillée plus haut, des bouillies de sevrages, des pâtées et des croquettes appropriées en trois repas par jour.

Tout doucement, remplacez le lait maternisé adopté pour rendre humide les aliments rigides avec de l’eau jusqu’à la septième semaine. Si le chien est nourri artificiellement, réduisez graduellement les doses de lait fournies au biberon comparativement à la quantité de nourritures rigides consommée par le petit animal. Le chiot pourrait ainsi avoir la capacité de se passer de ces différents types de lait autour de ses huit semaines.

Des aliments sans céréales pour chien

Le chien est à la base un carnivore. Son régime alimentaire naturel est constitué de la viande crue de ses proies. Ces dernières étant pour la majorité des herbivores, dans leur estomac, on retrouve des légumes, des fruits et d’autres céréales qui font partie de l’alimentation de base du chien.

La nourriture basique du chien est donc un repas surtout riche en viande, comme celle du poulet. Le système digestif des chiens n’est pas naturellement conçu pour consommer des céréales. Ce genre d’alimentation peut leur engendrer des problèmes sanitaires comme le diabète, des allergies ou des troubles de digestion.

C’est justement pour contrer ces troubles que s’est développé un large choix d’aliments sans céréales pour chien, que ce soit des friandises, de la nourriture humide ou des croquettes. Par ailleurs, avec le Royal Canin medium puppy/Junior pour chiot, vous aurez de quoi avoir des croquettes pour les races moyennes et les jeunes chiens (11 à 25 kg) à partir de deux mois. Cela favorise une croissance optimale, le renforcement du système immunitaire et la bonne santé des articulations.

Pourquoi la nourriture déshydratée ?

santevet
2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

La nourriture déshydratée est utilisée depuis des siècles. Elle est axée sur l’élimination de l’humidité par la chaleur pour augmenter le temps de conservation des aliments. Ils sauvegardent la majorité des substances nutritives, leur odeur, leur couleur, leur saveur et leur texture. C’est un processus optimal pour préparer vos plats pour chiens.

En conservant les éléments nutritifs contenus dans les aliments, vous pourrez dès lors fournir à votre animal de compagnie toutes les garanties pour sa croissance. L’aliment déshydraté est un produit d’exception pour chiens. Il est très conseillé, car il est 100 % naturel. Il ne contient ni d’additifs, ni colorants, ni conservateurs.

La nourriture déshydratée pour votre chien représente la nouvelle génération de nourriture. Ces ingrédients sont propres à l’alimentation humaine. Elle est sans céréale ni gluten. Quoi de mieux pour votre chien ? Préférez donc une alimentation saine pour votre fidèle compagnon.

Quelle nourriture pour chien choisir ?

La nourriture sèche est particulièrement importante pour les chiens dans la mesure où elle possède certaines vertus. Un aliment sec peut être croustillant et savoureux. Les croquettes contiennent surtout une panoplie de nutriments et de vitamines. Elles sont parfaites pour renforcer la santé des chiens. Par contre, les chiens n’ont pas tous les mêmes goûts.
En effet, que ce soit une alimentation industrielle, de maison ou mixte, le choix vous revient. Mais l’alimentation moins humide est recommandée pour votre animal.

Quelles sont les différentes catégories d’alimentation pour chien ?

L’alimentation industrielle est composée d’aliments dits humides telles que les pâtées, la nourriture sèche (croquettes), ou les aliments semi-humides (croquettes molles). Aujourd’hui, près de 59 % des détenteurs de chiens utilisent l’alimentation industrielle. Cette estimation est issue de l’enquête Kantar TNS 2016. En choisissant minutieusement vos produits, ce type d’alimentation présente des avantages en termes de composition et favorise une très bonne nutrition du chien.

L’alimentation maison est surtout reconnue sous le nom de ration ou portion ménagère. Comme son nom le signale si bien, elle consiste à concocter, par soi-même les repas pour son chien. La ration ménagère classique ou traditionnelle est formée de protéines, de féculent, de légumes, d’huile et de suppléments alimentaires pour chien (source de vitamines et de minéraux). En alternative, il y a l’alimentation BARF et ses variantes telles que le PMR ou Prey Model dont l’objectif est de fournir à l’animal de la viande fraîche et autres suppléments.

L’alimentation mixte se scinde en deux catégories. D’une part, il y a l’alimentation mixte industrielle où le détenteur décide de fusionner les divers types d’aliments industriels telles que les croquettes ou de la pâtée dans le même repas. Ensuite, il y a l’alimentation mixte industrielle et maison. Ce modèle d’alimentation associe des croquettes, de la pâtée et des composantes d’une ration ménagère.

Quelle nourriture humide donner à un chien ?

Nourriture humide pour chien

Certains propriétaires de chiens considèrent que la consommation des croquettes à long terme peut constituer un risque pour leur animal à quatre pattes. Désormais, il vous est possible de substituer ces croquettes par d’autres nourritures humides.

La nourriture humide accentue la digestibilité

À la différence des croquettes pour chien, la nourriture humide est mieux digeste. D’ailleurs, votre chien sera épargné des troubles digestifs, car la nourriture humide est très légère pour son organisme. Ainsi, les problèmes et les carences nutritionnels ne seront plus une préoccupation, car votre animal sera nourri avec des aliments riches en vitamines et en minéraux essentiels.

Cependant, il importe de dire ici que certains chiens prennent anormalement du poids après une consommation excessive de cette forme de nourriture. Tâchez donc de surveiller les apports en calories de votre compagnon.

La nourriture humide contribue à l’hydratation

S’il y a bien un moment que préfère votre toutou, c’est l’heure du déjeuner. Alors, égayez ces moments avec de la nourriture humide qui permettra facilement de répondre à son besoin en eau.

Cette forme d’alimentation est particulièrement recommandée aux animaux de compagnie qui n’éprouvent pas le besoin de s’hydrater suffisamment. Toutefois, pour éviter toute déconvenue, vous devez faire attention à la quantité de nourriture que vous devez leur donner.

La nourriture humide améliore la mastication

Outre le fait que la nourriture humide est digeste et permet de combler les besoins en eau d’un animal, il faut dire qu’elle est aussi idéale pour certains chiens adultes. Il s’agit précisément des canins qui présentent des mâchoires désalignées et possèdent un profil édenté, car cette nourriture est facile à mastiquer.

Par ailleurs, notons que cette nourriture riche en arômes améliore l’appétit de votre compagnon. Avec ce type de nourriture, manger deviendra donc pour lui, un véritable plaisir. Seulement, pour rendre ce processus encore plus simple, vous devez choisir convenablement des ingrédients de qualité. Vous pouvez a priori miser sur de la viande de volaille ou encore sur des légumes comme les carottes.

Toutefois, faites attention aux nourritures en conserve humides vendues sur le marché, car elles contiennent une grande quantité de blé et de composants allergènes pour certains chiens. Après utilisation, n’hésitez pas aussi à couvrir vos boîtes de conserve et à les maintenir au frais avant de les resservir à votre compagnon.

Les aliments à privilégier pour des repas pour chiens faits maison

Concocter les gourmandises de votre chien est un excellent moyen de surveiller ses apports nutritionnels. Préparer de la nourriture pour un chien est la preuve que son maître souhaite réaliser une bonne transition alimentaire pour son compagnon. Pour vos recettes maison, vous devez utiliser les aliments qui suivent.

Les céréales

Les glucides jouent un rôle considérable dans l’apport en céréales de votre toutou. En effet, votre animal à quatre pattes ne pourra pas résister face à une succulente recette faite à base de riz. D’ailleurs, sa proportion en hydrate de carbone fait de lui un aliment très faible en calories et facile à adapter avec le régime alimentaire de votre chien.

Ainsi, vous n’aurez plus aucun souci à vous faire pour les apports énergétiques de votre compagnon. Ce faisant, il vous faudra cuire le riz au minimum deux à trois fois pour recueillir une bouillie très digeste.

La viande

S’il y a un aliment que votre toutou rêverait de dévorer avec ses céréales ce serait bien sûr du poulet. C’est une source de protéines riche et facile à se procurer. Par ailleurs, veillez à varier ses sources de protéines et proposez-lui au menu des morceaux :

  • de veaux
  • de dindes
  • de canards
  • de lapins
  • et même du saumon selon ses envies.

De plus, il est plus convenable de procéder à une cuisson à la vapeur afin de préserver la qualité de la viande et limiter les bactéries. Vous trouverez aussi sur le marché des morceaux d’agneaux ou de gibiers à des prix réduits pour combler tous ces besoins en protéines.

Les légumes

Votre chien ne pourrait guère apprécier son repas s’il ne contenait pas de légumes riches en fibres. Alors, faites-lui plaisir en intégrant des morceaux de courgettes ou de carottes dans ses plats. Cependant, vous devez privilégier pour une cuisson à la vapeur et bien rincer vos légumes.

Les huiles végétales

Pour finir avec le lot d’aliments à intégrer dans vos repas faits maison, privilégiez les huiles végétales telles que l’huile de colza ou de tournesol. Elles contiennent des acides gras essentiels de la famille des oméga 6 et 3.

Le BARF : une alimentation crue

alimentation-barf-chien

La base du régime BARF (Biologically Appropriate Raw Food) consiste à soutenir que la nourriture d’un chien doit être la plus proche possible de celle qu’il avait à l’état sauvage. Il sera nourri exclusivement d’aliments crus biologiquement adaptés. Ce régime alimentaire est à base de protéines d’origine animale auxquelles on rajoute un petit pourcentage de fruits et de légumes. Le tube digestif des canidés est plus court que celui des omnivores ou herbivores, car il est adapté pour la consommation de viande. Carnivore, le chien est préparé pour lutter contre les bactéries que peuvent contenir la viande crue grâce à l’action de sa salive et de ses sucs gastriques. De plus la cuisson détruit les vitamines, antioxydants et enzymes saines pour la santé de l’animal.

Composition d’un repas

Le repas est composé de 60% de viandes, essentiellement des os (poulet, dinde, vache) avec toujours de la chair autour, un quart de viandes maigres, abats, viscères. Des légumes crus et des fruits, qui seront écrasés au préalable, sont les ingrédients complémentaires. De l’huile de poisson et du foie de morue sont également adaptés à la ration. Les céréales sont bannies. La ration nécessaire varie selon la race et le poids des animaux.

Prendre conseil auprès de son vétérinaire

Il convient de prendre en compte que certains vétérinaires ne recommandent cette alimentation en raison du risque que peut provoquer l’absorption d’os pointus (perforations). Ces défenseurs soulignent que les os crus sont moins dangereux que les os cuits.
En se nourrissant ainsi le chien aura une peau saine et le poil brillant, des dents solides et un système immunitaire performant. Son haleine sera meilleure. Il sera davantage hydraté.
Si l’on souhaite proposer à son chien ce mode d’alimentation, il est préférable d’en parler auparavant à son vétérinaire qui prodiguera les conseils utiles.

Qu’est-ce qu’une ration ménagère pour chien ?

Ration ménagère pour chien

À la différence des croquettes pour chien, la ration alimentaire est indispensable à la croissance de votre animal de compagnie. On y retrouve le plus souvent des produits frais et naturels. Découvrez ce qu’est une ration alimentaire pour chien et les leaders de ce type d’alimentation en France !

Une ration ménagère pour chien est la quantité de nourriture qu’il consomme par jour. C’est une nourriture saine qui doit contenir jusqu’à 80 % d’eau. Elle assure une bonne santé à votre animal de compagnie et lui évite les pathologies du système urinaire. De plus, elle lui confère une espérance de vie prolongée tout en lui évitant le surpoids. La ration alimentaire est souvent préparée à la maison et doit se composer des différents éléments du BARF.

Le BARF est une alimentation composée de viande crue, conforme à la nourriture de base du chien. Le Biologically Appropriate Raw Food est essentiellement riche en protéines et pauvre en glucides. La ration alimentaire est donc peu calorique. Elle donne une sensation de satiété à votre animal de compagnie et permet ainsi d’éviter qu’il prenne du poids. La ration alimentaire est tout le contraire des croquettes. Une ration BARF est habituellement composée de :

  • 40 % d’os charnus (ailes de poulet par exemple) ;
  • 40 % de viande crue (sans os) ;
  • 10 % de fruits et de légumes ;
  • 10 % d’abats (en limitant la quantité de foie riche en vitamine A) ;
  • suppléments divers : huile végétale, huile de poisson, algues, vinaigre de cidre, levure de bière.

Pour bien composer la ration alimentaire de votre chien, consultez un vétérinaire. Vous pouvez aussi prendre l’avis d’un spécialiste en nutrition canine. De plus, la ration est à utiliser avec précaution chez le chiot. Ce dernier, pour sa croissance, a plutôt besoin d’une alimentation équilibrée. N’oubliez pas d’ajouter un apport en compléments alimentaires. Faites attention à la composition de la ration pour vos animaux. Évitez surtout les os cuits, mais également les steaks pour chien vendus en grande distribution.

L’alimentation fraîche et maison

alimentation fraiche chien

L’alimentation fraîche et maison pour chien, également appelée ration ménagère consiste à cuisiner des plats pour son chien sur une base quotidienne. Il s’agit d’une pratique de plus en plus adoptée par les propriétaires de chiens. Cela s’explique par le fait que les consommateurs sont de plus en plus sensibles et méfiants vis à vis de la composition de la nourriture de leur chien. L’alimentation industrielle est facile à se procurer et peu chère.

Cependant la composition est souvent floue concernant la qualité et la teneur de chaque ingrédient. En effet, souvent l’étiquetage de l’alimentation industrielle ne parle pas aux consommateurs. De plus, certains fabricants ont tendance à ajouter des éléments chimiques, pour augmenter l’appétence du produit pour le chien. L’alimentation fraîche et maison pour chien bien que chronophage et complexe à préparer, offre une totale transparence sur les produits que l’on met dans la gamelle son chien. La ration ménagère permet également d’adapter les quantités en fonction des besoins de chaque chien et de lui apporter un équilibre alimentaire. Si l’alimentation fraîche et maison pour chien est de bonne composition, elle va avoir un impact positif sur la digestion et le transit intestinal du chien. Enfin, il a été constaté que les chiens nourris avec une alimentation fraîche et maison, vivent en moyenne plus longtemps et en meilleure santé. Qui n’a pas envie d’offrir une vie longue et en pleine santé à son chien ?

L’alimentation naturelle et bio pour chien

Le bio n’existe pas uniquement dans les nourritures pour hommes. Dans l’alimentation animale et particulièrement canine, le naturel et le bio s’avèrent être essentiels. Les aliments bios réduisent les risques d’allergie alimentaire de l’animal. C’est sans oublier que ces produits bios encouragent la préservation de l’environnement et de la nature.

Les chiens ont le droit de consommer des aliments sains, bios et de qualité premium pour leur croissance. Ces derniers doivent disposer des taux de protéines et de lipides nécessaires pour leur santé. Bien que leur prix soit un peu plus élevé, elles restent saines pour les chiots que pour les chiens adultes.

Alimentation naturelle et bio : quelle est la différence ?

alimentation naturelle et bio pour chien

Pour privilégier l’alimentation naturelle et bio pour chien, il vous faut être très attentif lors de l’achat. En effet, vous devez bien distinguer les termes « naturel » et « bio ».

Une croquette bio ne contient aucun traitement chimique et ne nécessite pas d’additifs de synthèse. Elle renferme uniquement des ingrédients naturels et issus d’agriculture biologique. En d’autres termes, les composants du produit bio vendu n’utilisent ni OGM ni pesticide. Ils sont soumis à des contrôles spécifiques et respectent un cahier de charges. Toutes les nourritures bios pour chien doivent disposer d’un label AB qui doit être mentionné sur l’emballage. Ce label ne peut être apposé par une marque qu’après un contrôle spécifique.

En revanche, les aliments naturels ne sont soumis à aucune réglementation. Tout vendeur peut se vanter de vendre des croquettes et des friandises naturelles s’il le souhaite.

Quels aliments naturels et bios donner aux chiens ?

Un aliment canin bio requiert une liste d’ingrédients spécifiques. Comme viande ou volaille issue d’une agriculture biologique, vous avez le boeuf, l’agneau ou le canard séché senior. Vous pouvez aussi trouver du poulet bio avec du riz ou du saumon. Certaines croquettes contiennent également des matières végétales dans ces nourritures pour chien. D’ailleurs, il existe actuellement plusieurs marques qui interviennent dans l’alimentation canine bio comme Eden, Canichef Bio ou Biofood. Avec cette large gamme de produits bios, vérifiez toujours la présence du logo d’un label bio sur l’emballage. Restez aussi vigilant quant à leurs ingrédients

L’alimentation d’un chien stérilisé

nourriture chien stérilisé

La stérilisation est une opération bénéfique pour le chien et la chienne. Elle leur permet de jouir d’un mode de vie plus sain. Attention, toutefois, car votre molosse peut souffrir rapidement d’un surpoids – après l’intervention – si le maître n’y prête pas attention. Tout demeure dans le choix de la nourriture pour chien stérilisé.

Pour quelles raisons faut-il changer le régime d’un chien stérilisé ?

Le métabolisme du toutou ralentit après la stérilisation. Il a tendance à consommer plus et à bouger moins. Pour ces deux raisons, un maître bien avisé doit chercher une alimentation plus adaptée à ce style de vie – c’est-à-dire moins calorique, tout en restant nutritif.

Comment choisir les nourritures pour son animal ?

Que ce soit pour les croquettes, les pâtées, les friandises ou la ration ménagère, il existe trois règles fondamentales pour son alimentation :

  • Les aliments doivent être hypocaloriques : pour ce faire, le taux de matières grasses dans la nourriture doit être le plus faible possible (5 %).
  • Ils doivent contenir une bonne quantité de protéines animales : ces nutriments favorisent la prise de masse musculaire et réduisent les zones adipeuses (20 à 30 %).
  • Ils contiennent moins de glucides et plus de fibres : les glucides accélèrent la prise de poids. Tandis que les fibres boostent la sensation de satiété. Les aliments sans céréales sont, de ce fait, à privilégier.

Comment gérer le surpoids chez un chien stérilisé ?

Pour aider le chien à perdre du poids, il faut :

  • Le faire bouger autant que possible, en l’obligeant à pratiquer des activités physiques régulières.
  • Revoir ses habitudes alimentaires.
  • Consulter un vétérinaire pour demander des conseils en matière de régime pour un chien. 

Les friandises pour chien

friandises pour chien

Pour renforcer la complicité avec votre chien, vous devez être en mesure d’accompagner ces moments de partage et de gaieté avec ses friandises favorites. Naturelles ou industrielles, découvrez les friandises pour chien qui feront le bonheur de votre compagnon.

Les friandises naturelles

Si votre chien effectue de remarquables prouesses dans ses jeux de lancée de balle, vous devez le récompenser avec des friandises. En général, les friandises sont conditionnées sous plusieurs formes et avec un large choix d’ingrédients. Elles sont meilleures lorsqu’elles sont naturelles et faites par vos soins ou avec des produits issus de l’agriculture biologique.

D’ailleurs, vous pouvez adapter vos friandises sous la forme de bâtonnets pour les légumes ou de boulettes pour les viandes en guise de snack. Aussi, il importe de dire que cette solution permet aux maîtres de chiens de réduire considérablement les friandises de mauvaise qualité qu’ils donnent à leur chien.

Cependant, si votre vétérinaire vous interdit l’utilisation d’ingrédients quelconque, veuillez suivre ses conseils dans la préparation des friandises pour éviter des troubles à votre chien. Si votre chien souffre d’un problème bucco-dentaire, donnez-lui des nerfs de bœuf ou des racines à mâcher. Ils remplaceront ainsi les sticks et la lamelle traditionnelle pour chien.

Les friandises produites de manière industrielle

Dans le monde canin, une meilleure éducation de son chien s’accompagne d’une récompense. C’est une règle universelle que tout bon éducateur de chien doit connaître. En termes de friandises industrielles, vous retrouverez sur le marché toute une gamme de produits aux différentes saveurs répondant aux besoins spécifiques de votre animal.

Cependant, si vous hésitez à acheter des produits standards, alors tournez-vous vers les friandises de qualité Premium qui séduiront certainement votre toutou. Pour cela, il vous suffira de vous rendre dans des boutiques de vente en ligne comme toutbonbon ou planetbonbons, où toute une liste de croquettes bio faibles en céréales et sans gluten vous y attend. Inutile de vous dire qu’en optant pour ces boutiques en ligne, vous pouvez bénéficier d’une livraison gratuite à domicile.

Quels sont les aliments interdits et qu’il ne faut pas donner à un chien ?

aliments interdits chiens

L’alimentation d’un chien qui atteint l’âge adulte doit être contrôlée. Pour cela, vous devez donc éviter de lui donner une certaine catégorie d’aliments qui peuvent être toxiques pour votre chien.

Le lait de vache

Contenant du lactose, le lait de vache serait à l’origine de troubles digestifs chez les chiens. Ainsi, à l’opposé du lait de vache, vous pouvez donner à votre chien du yaourt. Mais, cela doit se faire en de petites quantités.

L’ail et les oignons

L’ail et l’oignon consommés crus par le chien provoquent chez celui-ci des vomissements, des problèmes gastriques et potentiellement une diarrhée. Pour éviter que votre chien ne présente de tels symptômes, il serait préférable de tenir ces deux aliments hors de sa portée.

Le chocolat

Si vous êtes un adepte du chocolat, sachez cependant que cet aliment est à écarter de la vue de votre chien. En réalité, le chocolat est muni d’une extrême concentration en théobromine une ingestion de cet aliment serait à l’origine de convulsions chez le chien.

L’alcool

Pour des événements festifs organisés à la maison, votre chien pourrait se retrouver à flairer des traces d’alcool dans les verres de vos invités. S’il se trouve confronté à une dose élevée d’alcool (au-delà de 15 ml), vous serez obligé de l’emmener chez le vétérinaire.

Le sel

Si votre enfant préfère croquer des biscuits salés à l’heure du goûter, vous devez veiller à ce qu’il n’en donne pas à votre chien. Selon des études, une dose de sodium de 2 à 3 grammes de sel par kilo serait considérable pour causer une intoxication chez ce type de canin.

Le blanc d’œuf

Il convient de préciser que détacher le blanc d’œuf du jaune permet de réduire les troubles gastriques dont pourrait souffrir votre toutou. En effet, l’avidine contenue dans le blanc d’œuf est toxique pour le chien et occasionnerait un défaut dans son métabolisme.

Quelques fruits et légumes

Parmi les fruits qu’il ne faut pas donner au chien, les raisins sont en tête de liste, car ceux-ci ont une toxicité assez élevée. Par ailleurs, les champignons consommés par hasard au cours d’une promenade se retrouveront également dans la liste des aliments dangereux pour les chiens. Dans la liste d’aliments proscrits au chien, vous pouvez également ajouter la noix de macadamia.

La nourriture pour chien selon les races

Nourriture chien selon les races

Pourquoi chaque race de chien a besoin d’une alimentation différente ?

Chaque race de chien possède ses spécificités. Il s’agit entre autres de la taille, du poids et du degré d’activité physique. En fonction des caractéristiques de votre chien, les besoins alimentaires varient.

Le poids

Le poids est le facteur dont on tient le plus compte dans l’alimentation des chiens. Les emballages de nourriture abondent de prescriptions concernant la quantité à consommer en fonction du poids. Si le chien possède une masse importante, il est normal qu’il demande un apport alimentaire riche. Sans cette considération de la masse corporelle, vous risquez de voir votre animal dépérir ou devenir obèse.

La taille

La taille est un autre facteur. Il détermine la quantité de nourriture que votre chien doit consommer pour être en bonne santé. En effet, un chien de grande taille aura besoin d’une alimentation plus riche en calories que celui à un petit gabarit. Vous devez le nourrir davantage si vous ne voulez pas que sa croissance soit compromise au point de le rendre vulnérable à l’âge adulte.

Le niveau d’aiguisement des sens

Il est aussi essentiel de tenir compte du niveau de sensitivité de votre animal. Ceci est important parce que l’espèce canine à l’odorat plus développé, cherchera par exemple où se cache la nourriture dont il renifle l’odeur. Un chien fougueux dépense plus facilement de l’énergie, car c’est dans ses prédispositions naturelles. Il a par conséquent besoin d’une alimentation régulière afin de se revigorer.

Le degré d’activité physique

Un chien de chasse aura besoin d’un apport alimentaire plus fourni qu’un casanier. En effet, son activité physique est plus importante. Il lui faut plus d’énergie pour mener ses activités à bien. Il aura donc besoin d’un apport alimentaire plus protéiné.

Multiples, sont les facteurs qui doivent être pris en compte dans la nutrition de votre chien.

Quels sont les éléments qui peuvent varier dans l’alimentation canine selon la race ?

Nourriture chien selon races

Selon la race de votre chien, la recommandation idéale d’aliments change. En outre, le type et le contenu nutritionnel ne sont pas pareils pour toutes les gammes d’aliments. Une différence nette s’observe entre les différents types d’aliments. Outre les besoins nutritionnels de votre animal, vous devez ainsi tenir compte des caractéristiques des aliments.

Les types d’aliments

Les aliments que vous trouvez sur le marché pour votre chien peuvent être de deux catégories. Ils peuvent être secs ou humides. En effet, certaines races sont considérées comme plus fragiles aux problèmes dentaires. Il leur faudra donc des aliments humides pour les prévenir. En revanche, d’autres races possèdent une mâchoire résistante. Ils pourront donc aisément déguster les aliments comme les croquettes.

Vous devez choisir le type de nourriture qui est optimal pour la santé de votre chien. N’optez pas systématiquement pour les croquettes parce qu’elles sont plus simples à gérer. Vous devez aussi tenir compte des préférences alimentaires de votre animal.

Le contenu nutritionnel des aliments

Les nourritures pour chien peuvent avoir des compositions différentes. La satisfaction et le bien-être de votre animal dépendent donc des ingrédients qui composent son alimentation quotidienne. Il est essentiel de choisir des aliments nutritifs appropriés aux besoins de votre chien de race. Le contenu nutritionnel permet de séparer les aliments en trois classes.

Les aliments à teneur calorique basse

Les nourritures de cette catégorie ne contiennent qu’une quantité faible de calories. Ils ne contiennent pas beaucoup d’éléments nutritifs. Plusieurs contrefaçons de produits alimentaires pour chien entrent dans cette classe. Vous devez vous en méfier.

En revanche, certaines nourritures ont été conçues spécialement de cette façon. Elles sont utilisées pour les chiens de race à faibles besoins énergétiques. Vous ne pouvez donc pas les intégrer à votre liste si votre toutou est de grand gabarit. Cela est dû au fait que ces aliments ne comblent pas les besoins en calories de votre chien racé de grande taille. Même si vous augmentez la fréquence des repas, l’apport alimentaire restera un peu limité en vitamines.

Les aliments à teneur calorique moyenne

La plupart des nourritures pour chien entrent dans cette catégorie. Elles offrent un apport calorique moyen. Avec cette formule, vous n’avez plus à nourrir votre animal de compagnie à maintes reprises. Il obtient la quantité d’éléments nutritifs qu’il lui faut en quelques rations. Plusieurs races de chien peuvent bien se développer lorsqu’ils suivent ce régime alimentaire équilibré.

Les aliments à teneur calorique élevée

Certaines races en particulier exigent un apport alimentaire important. Les races taillées pour la course, la chasse ou l’assistance sont répertoriées dans cette classe. Les nourritures riches en protéines permettent de répondre plus simplement à leurs besoins d’énergies. En un repas, il ingurgite une quantité considérable de nutriments. Il peut aisément faire le plein d’énergie quand il a l’appétit. Il ne faut cependant pas en exagérer. Les matières grasses sont à consommer avec parcimonie.

Les aliments de cette catégorie sont aussi offerts pour des races moins gourmandes. Vous pouvez y avoir recours si vous avez un chien de race fragile. De cette façon, vous vous assurez qu’il dispose des ingrédients vitaminés nécessaires à son tonus.

L’importance de bien adapter l’alimentation de son chien selon la race

L’alimentation est un élément clé dans la santé des animaux de compagnie. Votre chien a besoin d’un apport nutritionnel approprié afin de bien grandir. De base, toutes les races peuvent être logées à la même enseigne jusqu’à un âge donné. À compter d’un moment, un changement radical de régime alimentaire doit être instauré pour renforcer la croissance morphologique du canidé.

En conséquence, la nourriture utilisée pour une race n’est pas toujours appropriée pour une autre. La plupart du temps, chaque variété a des besoins nutritionnels distincts. Il est donc plus avantageux d’opter pour des aliments spécifiques à la race de votre chien. Cela permet de prévenir les retards de croissance et de valider sa taille et son poids normal à un âge spécifique.

Un Golden Retriever par exemple, ne peut pas suivre un régime trop riche en calories. Il ne doit pas consommer trop de calcium parce qu’il est vite exposé aux maladies articulaires. Autrement, il risque de développer également d’autres pathologies osseuses et ne vit pas longtemps.

Il n’y a pas que les prédispositions génétiques qu’il faut prendre en compte. Vous devez également prêter attention à d’autres variables lorsque vous voulez essayer un régime canin. Le poids, la taille et l’activité physique ne sont que les premiers indicateurs qui sautent à l’œil. Il est donc préférable de contacter un vétérinaire pour recevoir des conseils et astuces afin de bien choisir le mode d’alimentation adéquat pour votre animal de compagnie.

Il est essentiel de connaître les aliments qui conviennent à votre chien de race. Voici des exemples de régime particulier selon la race

L’alimentation du Husky

nourriture du husky

Le Husky de Sibérie est un chien de traîneau sur glace. Avec ses yeux bleus éclatants, il déborde d’énergie. On comprend donc pourquoi il jouit d’une si grande renommée en ce qui concerne les courses. Le Husky possède une intelligence remarquable et une santé solide. Cependant, il est exposé à un risque de dysplasie des hanches et à une dermatose répondant au zinc. Il est donc essentiel de surveiller l’apport de ses repas en minéraux notamment en zinc.

Par sa taille moyenne et sa vigueur, le Husky est un animal imposant. En raison de son gabarit et de son activité physique, vous devez adopter un régime à base d’aliments très caloriques. Les croquettes Carnilove saumon & dinde sont parfaites pour lui. Vous pouvez également le nourrir avec les aliments spécifiques aux chiens de type Spitz.

Pour un Husky, il est important de contrôler la quantité de féculents qu’il mange. En cas d’alimentation maison, sa gamelle devra contenir des légumes parfaitement cuits, des protéines animales (viande, poisson, œufs), des oméga-3 (huile de poisson ou de colza) et un complément en minéraux et vitamines.

Pour ce qui est des féculents, pensez au riz bien cuit, mais également ajoutez à ses repas du yaourt nature et aux fruits crus ; ce sont de formidables substituts pour éviter les carences nutritionnelles. Concernant les croquettes, une quantité quotidienne de 260 à 365 grammes par jour conviendra parfaitement à ses besoins nutritionnels. Privilégiez alors des croquettes dites « low carb », pauvres en glucides assimilables, mais riches en protéines animales.

Choisir les bons aliments pour le Beagle

Nourriture Beagle

Le Beagle est un excellent chien de chasse. Malgré sa taille moyenne, il est intrépide et vigoureux. Il pèse environ 18 kg mais il est robuste. Il est rusé, rapide et endurant. Cependant, cette race ne bénéficie pas toujours d’une santé de fer. Insatiable, il présente une prédisposition naturelle au surpoids. Vous devez donc contrôler son alimentation. Il faudra nourrir votre Beagle de préférence avec un aliment riche en calories et à intervalle long.

En dehors du surpoids, le Beagle peut souffrir de hernie, de méningite, d’otite et de glaucome. Il est donc essentiel d’adopter une alimentation qui lui est adaptée. Ne le gavez pas de friandises. Misez plutôt sur des mets méticuleusement préparés. Les croquettes Royal Canin Giant conviennent tout à fait.

Le beagle est un chien particulièrement actif et très gourmand. Sa nourriture doit par conséquent être enrichie en protéines animales, en céréales complètes et en légumineuses. Si vous optez pour les croquettes, sa ration quotidienne devra être de 200 à 270 g.

En revanche, si vous lui faites un plat maison, celui-ci devra être composé de :

  • 290 g de viande à 10 % de matière grasse ;
  • 320 g de légumes très cuits ;
  • 11 g d’huile de colza ;
  • 96 g de riz cuit.

À cela s’ajoutent 6 comprimés de complément en minéraux et vitamines.

L’alimentation des Bouledogues français

nourriture du Bouledogue français

Le bouledogue français est un chien assez petit. Il sert d’animal de compagnie. Le bouledogue est exposé à de nombreux risques de santé en rapport avec son mode de vie et sa morphologie. Il peut souffrir de difficultés respiratoires et de hernie glandulaire. Cette race surnommée « frenchie » supporte mal la chaleur à l’extérieur donc il faut le garder à la maison. Il est aussi prédisposé au surpoids.

Compte tenu de tout cela, il est essentiel d’offrir à votre bouledogue une diète canine suivie. Une alimentation sans céréales est primordiale. En effet, cette race y est sensible. À la prise de céréales, il peut développer des problèmes de digestion.

Il lui faut une ration à base de viandes sans graisses. Il peut s’agir de recettes humides ou de croquettes. Sur une base de 2 à 4 repas bien équilibrés par jour, il va vite retrouver sa forme physique. Les croquettes Royal Canin Bouledogue français 26 lui sont vivement recommandées à partir de l’âge de 12 mois. Vous pouvez également vous procurer la formule junior. Il va de soi que le prix dépend du format croquettes choisi.

Il faudra aussi le promener de préférence avant de lui donner à manger à cause de sa sensibilité à la chaleur. Vous devez également lui faire boire beaucoup d’eau. En adoptant un régime calorique calibré, vous assurez à votre bouledogue, une excellente santé.

Les attentions pour les bouledogue français

Particulièrement sujet au surpoids, un bouledogue français a besoin d’un régime alimentaire équilibré pour éviter tout risque de fragilisation osseuse et de problèmes digestifs. La solution est d’opter pour une alimentation qui repose sur des aliments humides.

Sa ration journalière idéale serait :

  • 250 g de viande (avec au maximum 10 % de matière grasse) ;
  • 275 g de légumes ;
  • 9 g d’huile de colza ;

À cela s’ajoutent 5 comprimés de compléments en minéraux et vitamines.

L’alimentation nécessaire au Berger Allemand

Nourriture Berger Allemand

Le Berger allemand est le chien le plus adopté. De grande taille, il peut mesurer jusqu’à 65 cm suivant le sexe. C’est un chien obéissant, fort et sûr de lui. Il dispose d’une intelligence et d’un zèle extraordinaires. Aussi bien tendre qu’actif, cet animal est adapté à tous les environnements. Malheureusement à cause de sa popularité, il est en proie à de nombreuses maladies. La dysplasie, la cauda equina, la sténose sacrée et les maladies oculaires sont les plus courantes.

Il est essentiel que l’alimentation de ce chien de race allemande soit contrôlée. Vous ne devez pas trop gaver les chiots bergers allemands. Cela peut nuire à leur développement normal. Ces derniers sont sujets à des maladies articulaires lorsque la croissance est trop rapide.

Cependant, nourrissez cette race convenablement. Compte tenu de ses différentes missions, il a besoin d’un apport alimentaire très riche et régulier. Pour éviter tout problème de santé, il est donc préférable d’adopter un régime spécifique aux bergers allemands. Vous pouvez prendre les croquettes Royal Canin Puppy Berger Allemand si vous avez un chiot berger. Il existe également une formule conçue spécialement pour les séniors. Il s’agit des sachets de croquettes Royal Canin Adulte Berger Allemand. Vous pouvez opter pour la livraison si le commerçant est à des kilomètres loin de chez vous.

Dans le cadre d’une alimentation humide, la ration équilibrée pour un berger allemand adulte sera composée de :

  • 400 g de viande hachée à 10 % de matière grasse ;
  • 450 g de légumes cuits ;
  • 15 g d’huile de colza ;
  • 135 g de riz bien cuit.

Une ration qui pour être complète doit être accompagnée de 9 comprimés de compléments en minéraux et vitamines.

Le Berger Australien

Nourriture Berger Australien

Ce Berger possède une taille moyenne et un pelage tout aussi magnifique. Il se distingue cependant du berger allemand. Il a des caractéristiques qui lui sont propres. Au nombre de ces dernières, se distinguent son caractère et sa robe. En effet, le berger australien a une peau recouverte de poils dont les couleurs changent en fonction des saisons. Certaines parties de sa robe passent du blanc au noir, du rouge au roux ou même au bleu.

C’est un chien amical et à éducation facile. Doté d’une volonté propre époustouflante, il est capable de s’adapter facilement et de relever tous les défis. Cet animal possède également un sens de l’observation très développé. Il connaît son maître parfaitement et s’épanouit mieux en campagne ou dans une ferme.

Le Berger australien demande beaucoup d’attention et de soins. En effet, plusieurs maladies héréditaires menacent l’intégrité de ce chien de race. Il est en proie aux maladies articulaires. Il peut s’agir de la dysplasie de la hanche ou du cou. Outre celles-ci, cette race est aussi encline à des maladies oculaires. La cataracte et l’atrophie de la rétine en sont quelques exemples. Les problèmes dentaires ne manquent pas non plus.

En conséquence, l’alimentation du Berger Australien doit être composée de viande à 70 % au moins selon certains avis. Le poulet peut très bien faire l’affaire. Il a aussi besoin de glucides, d’huile oméga, de fruits, de légumes et de vitamines. Choisissez ainsi pour lui des aliments de bonne qualité.

Dynamique et actif, il faut prévoir 280 à 400 g de croquettes pour ses repas quotidiens. Il est également possible de lui proposer des repas faits maison avec :

  • 515 g de viande à 5 % de matière grasse ;
  • 420 g de légumes bien cuits ;
  • 316 g de riz très cuit ;
  • 14 g d’huile de colza.

Sans omettre de lui donner aussi 8 comprimés de compléments en minéraux et vitamines.

La nourriture pour le Golden Retriever

Nourriture Golden Retriever

Originaire de Grande-Bretagne, cette race canine est connue pour son attitude joviale, son pelage couleur or et son intelligence remarquable. Les maîtres l’adoptent bien souvent comme chien de chasse. Mais il peut aussi s’adapter à des modes de vie plus sédentaires ! Quelles nourritures donner à son Golden Retriever ? Nos réponses.

  • Les croquettes : les aliments secs ont l’avantage d’apporter à l’animal tous les nutriments essentiels, mais à moindres coûts. Toutefois, puisque les croquettes sont déshydratées, elles entraînent chez le toutou une consommation d’eau plus importante.
  • L’alimentation industrielle humide : il s’agit essentiellement des nourritures en sachet fraîcheur ou en boîte. Ces aliments répondent aux mêmes besoins que les croquettes. En revanche, ils reviennent plus chers en termes de coûts. Bien évidemment, comme la préparation est humide, cette nourriture sera plus appétante pour votre animal de compagnie.
  • Le « fait maison » : certains maîtres préfèrent cuisiner pour leur chien. Et ne nous leurrons pas : la nourriture faite maison est sûrement la meilleure façon de nourrir votre Golden Retriever. Néanmoins, encore faut-il savoir doser les ingrédients pour proposer à votre compagnon une alimentation équilibrée et saine. Pour vous aider, comptez environ 30g de nourriture par kilos :
    • 10g de pâtes ou de riz
    • 10g de viande (bœuf, mouton ou veau)
    • 10g de légumes (carottes, épinards, haricots verts)

Le golden retriever est réputé pour être un chien glouton et très gourmand. Il vaut mieux opter pour une ration journalière de 300 à 420 g de grosses croquettes pauvres en calories et riches en protéines.

Pourquoi des grosses croquettes aux saveurs uniques ? Parce qu’il prendra plus de temps pour les mâcher. Si vous souhaitez lui préparer vous-même son repas, soyez très attentif aux portions que vous lui donnerez. Ils contiendront donc :

  • 500 g de viande maigre ;
  • 410 g de légumes cuits ;
  • 300 g de riz très cuit ;
  • 14 g d’huile de colza.

À cela s’ajoutent 8 comprimés de compléments en minéraux et vitamines.

La nourriture pour les Boxers

nourriture boxer chien

Exubérant et énergique, le Boxer est un molosse qui apprécie la compagnie des enfants. Ce chien se montre également très protecteur envers sa famille humaine. Mais les propriétaires de Boxers le savent, ces animaux adorent se goinfrer.

Cette race canine s’adapte à tous les styles de nourriture : repas maison, pâtée, croquettes. Toutefois, évitez de proposer à votre puppy les restes de table, au risque de lui faire prendre du poids rapidement. Si vous choisissez les croquettes, privilégiez les aliments de bonne qualité, avec très peu d’ingrédients de remplissage comme le blé ou le maïs.

Notez, en outre, que les Boxers sont sujets au risque de torsion d’estomac. On vous conseille donc de :

  • séparer leurs rations en deux repas
  • leur donner une gamelle qui ralentit les goinfres
  • éviter de leur faire faire des activités physiques une heure avant ou après leur repas.
  • laisser à leur disposition un bol d’eau fraîche en permanence.

L’alimentation du Yorkshire

alimentation Yorkshire

Malgré sa taille, le Yorkshire est un chien vif, curieux et au caractère bien marqué. Les maîtres l’adoptent en tant que chien de compagnie pour son caractère affectueux et attachant. Il est, d’ailleurs, l’un des chiens préférés des Français et des Américains.

Pour nourrir votre compagnon correctement, misez sur la nourriture sèche (ex : croquettes) de qualité premium. Les vétérinaires recommandent de proposer à votre animal 40 grammes de croquettes par jour. Toutefois, cette ration doit être fractionnée en deux repas.

Pour la santé du Yorkshire, il convient d’acheter des croquettes adaptées à leur race et à leur petite taille. Évitez, également, les aliments riches en graisse, comme :

  • Le chocolat : comportant de la théobromine, il peut se révéler toxique, voire mortel, pour votre chien.
  • Les patates douces : du fait de l’amidon que ces aliments contiennent, les patates douces peuvent provoquer des problèmes de digestion.
  • Le thé et le café : la théine et la caféine que comportent ces breuvages sont également toxiques pour votre ami à quatre pattes.
  • L’oignon et l’ail : ces aliments entraînent chez le Yorkshire une anémie hémolytique, s’ils sont consommés en grande quantité. Ce qui peut provoquer une jaunisse chez votre chien.
  • Le blanc d’œuf cru : cet aliment risque de diminuer la capacité de digestion des protéines du terrier. Votre toutou peut également souffrir de désagréables diarrhées.

Un yorkshire a nécessairement besoin d’une alimentation saine et équilibrée. De plus, il est préférable de fournir à votre chien 70 g de croquettes allégées dont la teneur en sucre et en lipide est réduite.

Vous devez aussi éviter de lui donner des céréales enrichies en gluten pour empêcher d’éventuels troubles digestifs. Son repas quotidien doit être composé de :

  • 70 g de viande à 10 % de matière grasse ;
  • 86 g de légumes très cuits ;
  • 3 g d’huile de colza ;
  • 40 g de riz très cuit

Il faut également lui donner 2 comprimés de complément en minéraux et vitamines.

La nourriture du Jack Russel

nourriture Jack Russel

Appartenant à la race des terriers, le Jack Russel est un chien intelligent doté d’une agilité remarquable et d’une grande vivacité. Il prend plaisir à gambader, à sauter et à courir après une balle. Néanmoins, le Jack Russel n’est pas un glouton. Il a souvent tendance à manger en petites quantités.

Pour garder sa vitalité, vous devez lui offrir une alimentation adaptée, pouvant couvrir ses dépenses énergétiques et correspondant à sa taille et à son âge.

  • Jack Russel de 1 à 3 mois : 60g d’aliments par jour.
  • Jack Russel de 4 à 5 mois : 75 à 85g d’aliments par jour
  • Jack Russel adulte : 100 à 170g d’aliments par jour.

Si vous ne maîtrisez pas les apports en nutriments nécessaires pour une alimentation faite maison, il vaut mieux privilégier les aliments à base de produits de qualité fabriqués en industrie. Le régime alimentaire de votre toutou peut, dès lors, être constitué :

  • Soit des aliments secs comme les croquettes : les croquettes de votre Jack Russel doivent être exemptes de conservateurs, d’additifs, de colorants, de gluten… et comporter de fortes proportions de viandes.
  • Soit des aliments humides en conserves : ils contiennent des protéines et de l’eau, pour un meilleur transit. Elles doivent être riches en oméga 3 et pauvres en graisse.

L’alimentation du Cane Corso

nourriture Cane corso

D’origine italienne, le Cane Corso est un chien de garde hors pair. Malgré ses airs de colosse, c’est avant tout un compagnon sensible et dévoué à sa famille. Pour offrir à votre chien une bonne hygiène de vie, l’équilibre nutritionnel est de rigueur. Plusieurs méthodes de nutrition sont, dès lors, possibles :

  • La ration ménagère : en misant sur cette alternative, vous avez la possibilité de sélectionner, vous-mêmes, des produits de qualité et parfaitement frais. Cependant, il faut que la ration soit adaptée à la taille, à l’âge et à l’activité physique de votre animal.
  • Le BARF : cette méthode de nutrition se rapproche de l’alimentation naturelle canine. Si vous choisissez ce régime alimentaire, vous pouvez compter environ 900g à 1,4 kg de BARF par jour. Cette ration est composée de :
    • viande crue
    • os charnus
    • abats
    • fruits
    • légumes.
  • Les repas industriels : deux sortes d’alimentation industrielle existent : les aliments secs et les aliments humides. Si votre Cane Corso présente des besoins nutritionnels importants, optez pour l’alimentation sèche. Celle-ci nécessite une mastication plus grande comparée aux aliments mis en boîte ou en barquette. De quoi permettre à votre chien d’avoir une meilleure hygiène dentaire.

Mais à l’instar de tous les grands chiens, le Cane Corso peut souffrir de torsion d’estomac. Veuillez donc à :

  • lui offrir sa ration en deux repas par jour
  • lui donner une gamelle à la hauteur de son museau
  • éviter les efforts physiques avant ou après les repas.

La nourriture du Rottweiler

alimentation Rottweiler

Le régime alimentaire de cette race canine doit être strict pour booster le développement de sa forte ossature :

  • Protéines animales et végétales
  • Matières grasses
  • Sels minéraux
  • Vitamine
  • Acides gras
  • Oméga 3
  • Antioxydants de l’huile de poisson ou de soja
  • Probiotiques
  • Etc.

On vous conseille, donc, de privilégier les croquettes pour l’alimentation de votre Rottweiler. Votre chien peut en ingérer environ 800 grammes/jour. L’idéal serait de partager cette ration en deux repas, soit un repas assez léger le matin et un autre plus copieux le soir.

Les croquettes favorisent l’entretien dentaire du Rottweiler. Elles contiennent tous les apports nutritifs nécessaires au bon développement de votre compagnon. Par ailleurs, cette nourriture sèche vous donne la possibilité d’ajuster et de contrôler plus facilement la nutrition de votre ami à quatre pattes.

La nourriture du Staffordshire Bull Terrier (Staffie)

nourriture Staffordshire bull terrier staffie

De constitution musclée, le Staffordshire Bull Terrier est connu pour sa silhouette bien proportionnée et son agilité hors pair. Il lui faut donc une alimentation riche en protéines et en calcium pour maintenir sa musculature. Si vous accueillez au sein de votre foyer un Staffie, vous pouvez le nourrir avec :

  • Les croquettes : comme le Staffordshire Bull Terrie déborde d’énergie, vous devez lui proposer des croquettes riches en protéines animales et en acides gras essentiels de la famille des omégas 3. Les croquettes de bonne qualité se démarquent grâce à leur teneur en protéines animales. Elles doivent apporter au minimum :
    • 60g de protéines pour 1000Kcal d’aliments pour les Staffies adultes
    • 75g de protéines pour 1000Kcal de croquettes pour les chiots
  • La cuisine « fait-maison » : l’alimentation « fait-maison » constitue également un choix absolument judicieux pour nourrir votre Staffie. Il faudra, néanmoins, vous assurer de bien équilibrer la ration de votre toutou par un vétérinaire. Cela lui évitera les surcharges nutritionnelles ou les carences. Pour une ration ménagère classique,  vous pouvez proposer à votre compagnon :
    • des légumes
    • du riz
    • des viandes
    • de l’huile
    • un complément en vitamines et minéraux, etc.

Concernant la quantité, pensez à nourrir votre compagnon canin deux fois par jour. Les bébés chiens mangent de plus grandes quantités que les Staffies adultes. Par ailleurs, étant donné qu’un Staffordshire sénior pratique moins d’activité physique, il convient de surveiller ses rations, pour prévenir le surpoids.

La nourriture pour le Labrador

nourriture labrador

Le Labrador fait partie des chiens les plus appréciés des Français. Ce toutou est également l’un des plus populaires à travers le monde, pour ses qualités de compagnon de chasse, de jeu ou d’auxiliaire de vie.

Mais pour affronter les eaux gelées, les courses au gibier et supporter les intempéries, vous devez couvrir correctement ses besoins nutritionnels.

Comme pour de nombreux chiens, il est possible de nourrir le Labrador avec des croquettes. Mais encore faut-il choisir une alimentation de bonne qualité qui soit :

  • Suffisamment riche en protéines
  • Pauvre en matières grasses

En général, les gammes de croquettes dites « allégées » sont celles qui répondent le mieux aux besoins nutritionnels de votre Labrador.

Mais si l’idée de proposer à votre animal de compagnie des croquettes ne vous séduit pas, une alimentation « maison » constitue, elle aussi, une option tout à fait correcte pour un Labrador. Le « fait-maison » offre à votre chien la meilleure qualité nutritionnelle et la meilleure digestibilité. À condition, bien sûr, que la ration « maison » soit équilibrée. Vous pouvez, par exemple, y ajouter :

  • une viande maigre : celle-ci contient peu de matières grasses. Elle est donc peu calorique. Attention, toutefois, car les Labradors ont besoin d’une grande quantité de viande, soit de 500g/jour.
  • Un grand volume de légumes : vous pouvez vous tourner vers les courgettes qui pourront rassasier le chien à peu de calories.

Pour un Labrador chiot, nous vous conseillons de lui donner sa ration quotidienne trois fois par jour. À l’âge adulte, en revanche, il vaut mieux conserver au moins 2 repas par jour, afin de :

  • éviter les risques de torsion-dilatation de l’estomac du Labrador
  • diminuer la sensation de faim du chien, qui est réputé être un toutou vorace.

Tout comme son cousin le golden retriever, lelabrador est littéralement insatiable et sujet au surpoids. Son alimentation est donc à surveiller de près. Si vous préférez une alimentation sèche, 340 à 385 g de croquettes à densité énergétique réduite et à faible teneur en matière grasse feront l’affaire.

Mais, vous pouvez aussilui concocter des petits plats faits maisonque ce gourmand saura apprécier. Ceux-ci seront composés de :

  • 515 g de viande à 5 % de matière grasse ;
  • 420 g de légumes ;
  • 14 g d’huile de colza ;
  • et 8 comprimés de compléments en minéraux et vitamines.

Voilà ! Vous savez désormais quelle nourriture vous pouvez donner à votre chien sans aucune inquiétude. Cependant, si vous n’êtes pas rassuré par la qualité d’un aliment que vous souhaitez donner à votre chien, vous pouvez demander l’avis d’un vétérinaire.

La nourriture du Chihuahua

alimentation Chihuahua

Petit mais costaud, un Chihuahua est un chien vif, agité, alerte et courageux. Par ailleurs, il est également connu comme étant la plus petite race de chien au monde. Avec un poids corporel d’environ 1,5 à 3kg, ce toutou présente une espérance de vie de 14 à 18 ans.

Pour permettre à votre chien de se développer correctement, pensez à offrir à votre Chihuahua une alimentation qui correspond à ses besoins en énergie, en minéraux, en oligo-éléments et en vitamines.

Mais comment savoir si une nourriture est adaptée à votre Chihuahua ? Voici 3 critères :

  • La nourriture doit contenir beaucoup de protéines animales. En effet, la première source de protéines pour votre toutou est, bien évidemment, la viande.
  • Les légumes sont également importants. Ils apportent à votre Chihuahua les vitamines dont il a besoin. Pensez, toutefois, à vérifier la teneur exacte des aliments en nutriments, pour éviter les abus. Si la nourriture contient trop de vitamines, cela peut également se révéler dangereux pour le chien.
  • L’alimentation de votre compagnon doit être pauvre en céréales. Le blé, par exemple, risque de provoquer des allergies chez ce type de chien. Le sucre, non plus, ne doit pas être intégré dans le régime de votre compagnon canin.

De nombreux propriétaires de Chihuahua se tournent, en général, vers les croquettes ou les nourritures en boîte pour nourrir leur chiot. Les croquettes coûtent moins cher et elles sont pauvres en matières grasses. Néanmoins, elles comportent beaucoup de conservateurs. La nourriture en boîte, quant à elle, a l’avantage de contenir beaucoup d’eau. Ce qui facilite le travail des reins et des voies urinaires du toutou, etc.

Cependant, vous avez aussi la possibilité d’opter pour le BARF. Ce régime alimentaire est composé d’une nourriture fraîche et crue (viandes et légumes). Toutes les vitamines naturelles sont ainsi préservées dans les aliments. De quoi offrir à votre chien toutes les vitamines et les nutriments nécessaires à sa bonne croissance !

Son repas journalier devra contenir :

  • 60 g de viande à 10 % de matière grasse ;
  • 73 g de légumes cuits ;
  • 33 g de riz très cuit ;
  • 2 g d’huile de colza.

Sans oublier de lui donner 1 comprimé de complément en minéraux et vitamines.

La nourriture du Bouvier bernois

nourriture Bouvier bernois

Vigilant, robuste et très doué pour mener un troupeau ou tirer une charrette : le bouvier bernois est un chien de ferme extrêmement polyvalent. Mais quelles nourritures privilégier pour assurer à votre toutou une parfaite santé ?

  • La viande : le bouvier bernois est, avant tout, un carnivore. La viande représente, ainsi, une source énergétique non négligeable. Grâce aux protéines qu’elle contient, la viande améliore la qualité de la peau et de la fourrure de l’animal. Les vétérinaires recommandent généralement les viandes de bœuf, de poulet et de porc pour les bouviers. Il faut, cependant, faire attention à ce que ces aliments ne comportent pas trop de matières grasses.
  • Les aliments à base de saumon : les bouviers sont des animaux extrêmement dynamiques et énergiques. Le saumon, qui est riche en acide aminé, en glucosamine et en chondroïtine, aide donc à maintenir la masse musculaire de votre chien. Par ailleurs, ce nutriment facilite la digestion du toutou.
  • Les croquettes : elles apportent à votre chien tous les apports nutritifs dont il a besoin. La quantité de croquettes à offrir aux bouviers varie selon leur âge et leur poids :
    • Jeune bouvier : 400 à 505g de croquettes par jour
    • Bouvier adulte: 275 à 425 g de croquettes par jour
    • Chiens séniors : 220 à 340g de croquettes par jour

Enfin, votre bouvier s’est bien comporté durant la journée ? N’hésitez pas à lui donner quelques friandises, de temps à autres, en guise de récompenses.

La nourriture du Border collie

nourriture border collie

Apprécié des amateurs de chiens, le border collie fascine les maîtres pour son caractère intelligent et sympathique. Ce chien est unique pour son enthousiasme, son désir aigu d’apprendre et sa manière de diriger. Si vous avez prévu d’élever ce berger, nous vous montrons ci-après les options qui s’offrent à vous pour le nourrir.

  • L’alimentation « BARF » : cette ration alimentaire est constituée de pâtes, de riz et de viande crue. Ce programme requiert une ration journalière d’environ 6 à 8% du poids du Border Collie.
  • L’alimentation « ménagère » : elle représente la solution idéale pour la nutrition et la santé de votre toutou. Une ration ménagère équilibrée devra contenir 5 familles d’ingrédients, à savoir :
    • Une viande crue ou légèrement cuite
    • Des légumes bien cuits : haricots verts, courgettes
    • Du riz très cuit
    • De l’huile riche en oméga 3 et 6 (ex : huile de colza)
    • Un complément en minéraux et vitamines
  • Les croquettes : de nombreux maîtres optent pour les croquettes pour leur côté pratique et économique. Elles peuvent s’avérer être un choix convenable pour le toutou, si elles sont de bonne qualité. Pour vous aider, retenez les trois critères suivants :
    • La quantité des protéines : pour un Border Collie actif et adulte, les croquettes doivent leur apporter au moins 60g de protéines pour 1000Kcal de nourriture. Ce besoin peut s’élever jusqu’à 94g pour les chiens stérilisés.
    • La qualité des protéines : vérifiez également si les protéines sont bien digestes pour votre Border Collie. Privilégiez les croquettes qui ne contiennent que très peu de produits sous-animaux comme  les os, les  tendons, les cartilages.
    • La qualité des matières grasses : prêtez attention à la proportion et à la nature des acides gras qui sont présents dans la nourriture. Les bonnes croquettes contiennent :
      • Entre 0,4 à 1% d’oméga 3
      • Un équilibre oméga 6/3 inférieur à 4

L’alimentation d’un Cavalier King Charles

cavalier king charles alimentation

Doté d’un pelage long et doux, le Cavalier King Charles est un chien de race très apprécié en France. En plus d’être un mignon toutou, il est aussi facile à élever. Il nécessite, en revanche, un entretien strict afin d’éviter les maladies d’oreilles et de la vue. Il est également indispensable de bien surveiller l’alimentation de son Cavalier King Charles.

Quelle nourriture proposer à un Cavalier King Charles ?

Un Cavalier King Charles a besoin d’une nourriture riche en nutriments pour garder sa bonne forme et maintenir son magnifique pelage. Pour ce faire, sa ration quotidienne doit contenir en grande partie de la protéine animale comme le poulet, des céréales ainsi que des légumes. Sans oublier l’apport en vitamine pour renforcer la défense immunitaire. Lisez attentivement les ingrédients des croquettes pour vérifier si elles correspondent aux besoins nutritionnels du chien.

Comment faire pour éviter le surpoids de son chien ?

Pour permettre à votre compagnon canin de garder un poids de forme, une habitude alimentaire saine est de rigueur. Si son poids dépasse les 8 kilos, votre chien est facilement exposé à des problèmes de santé. Consultez, dès lors, rapidement l’avis de votre vétérinaire pour réguler le régime alimentaire de votre Cavalier King Charles !

Quelle quantité de croquettes pour son chien ?

Ce chien consomme au maximum 80 à 100 grammes de croquette par jour. Sa nourriture ne risque donc pas d’entraîner de lourdes dépenses pour son maître. Cependant, il est toujours préférable d’opter pour des croquettes de qualité premium, afin d’offrir une meilleure qualité de vie à votre ami à quatre pattes.

L’alimentation d’un Saint-Bernard

saint bernard alimentation

Cette race de chien mange beaucoup pour combler ses besoins nutritionnels. Il est donc essentiel de suivre de près l’alimentation Saint-Bernard.

Reconnaitre les bons et les mauvais aliments pour son Saint-Bernard

La meilleure alimentation pour votre chien varie selon vos dispositions. Si vous n’avez pas le temps de préparer son repas, vous pouvez lui donner des croquettes spécifiques comme celles de la marque Hill’s, Royal Canin, etc.

Si vous choisissez de cuisiner vous-même le repas du canin, il faudra lui proposer de la viande, des féculents et des légumes. Attention, toutefois, à ne pas lui faire manger tout ce qui tombe sous votre main ! En effet, certains aliments risquent de nuire à la santé de votre chien. L’ail, l’oignon, l’échalote, les champignons et les pommes de terre crues et les raisins par exemple sont à proscrire.

Connaitre la quantité journalière de nourritures pour définir le coût annuel des repas

Quotidiennement, votre Saint-Bernard mange à peu près jusqu’à 700 grammes de nourritures, à fractionner en deux ou trois fois. Cela fait environ 240 kilos de nourritures par an. Les croquettes vous coûteront moins cher que les repas préparés. Mais en moyenne, vous dépenserez 2000 € par an pour l’alimentation d’un Saint-Bernard.

Faites attention au surpoids !

Pour savoir si le Saint-bernard est en surpoids, tâtez son flanc et si vous n’arrivez pas à sentir ses côtes, il est en surpoids. De plus, si sa poitrine n’est pas plus large que son ventre, votre chien est également susceptible de souffrir d’obésité. Dans ce cas, réduisez la quantité de nourriture que vous administrez quotidiennement à votre chien. Quelques activités physiques, de temps en temps, pourront également lui être bénéfiques.

L’alimentation d’un Terre-Neuve

Terre neuve aliments bons

Afin de nourrir correctement votre Terre-neuve et le maintenir en bonne santé, vous pouvez opter pour des croquettes de qualité.

En quoi ces produits industriels sont-ils avantageux pour votre Terre-Neuve ?

Premièrement, vous gagnerez du temps dans sa préparation, car vous n’aurez pas à élaborer un menu pour votre compagnon à quatre pattes.

Deuxièmement, elles sont économiques, car leur prix est moindre que celui d’un repas fait-maison.

Troisièmement, les bonnes croquettes pour chien sont riches en protéines animales, pauvres en glucides assimilables. Elles sont source d’acides gras essentiels appartenant à la famille des omégas-3.

Qu’en est-il du dosage journalier de l’alimentation d’un Terre-Neuve ?

Pour votre toutou, la quantité journalière de nourriture est facile à suivre, car le dosage est déjà indiqué sur le sac. Au fait, le dosage se fait en fonction du poids de votre chien. Sa ration est fractionnée en 2 ou 3 repas, selon son âge et ses besoins énergétiques. Qu’il soit un chiot, un junior ou un chien adulte.

De nombreux fabricants de croquettes proposent toutes sortes de produits et certains sont en promo. Vous aurez le choix entre des croquettes spéciales croissance pour chiots, et des croquettes light destinées aux chiens en surcharge pondérale et devant suivre un régime particulier. Il existe aussi des croquettes de qualité Premium pour chiens actifs, etc.

Enfin, n’oubliez pas de mettre à la disposition de votre Terre-Neuve un bol d’eau pour qu’il puisse s’hydrater. 

L’alimentation d’un Epagneul Breton

épagneul breton alimentation

L’Epagneul Breton est un chien de race très apprécié en France. Doté d’une santé de fer et d’une intelligence remarquable, il est issu d’une famille de terrier à l’origine. Etant donné les calories qu’il dépense chaque jour, son maître doit lui attribuer une alimentation appropriée à ses activités.

Les croquettes : la nourriture idéale pour l’Epagneul Breton

Recommandées par les vétérinaires, les croquettes s’affichent comme étant la meilleure alimentation pour un Epagneul Breton. Grâce à leur apport nutritionnel bien équilibré, votre chien ne risque pas de souffrir de problèmes d’alimentation ou de carences.

Quelle est la ration quotidienne adaptée à ce chien de race ?

Chaque jour, il devrait consommer au moins 200 grammes de croquettes pour un poids de 15 kg. S’il s’agit encore d’un chiot, la fréquence du repas à respecter ne doit pas dépasser les 3 à 4 fois. Pour un chien adulte, la ration peut être réduite à deux voire à une fois par jour. En principe, si vous investissez dans des produits de qualité prémium, vous devriez dépenser à peu près 30 euros tous les mois.

Comment prévenir l’obésité chez un Breton ?

Cette race de chien est encline à l’obésité, donc il faut contrôler son poids régulièrement. S’il est en surpoids, pensez à changer son alimentation par des croquettes contenant moins d’apports caloriques. Quant aux friandises, celles-ci favorisent la prise de poids du chien. Elles doivent donc figurer au bas de votre liste !

L’alimentation idéale d’un Bouledogue Anglais

bouledogue anglais alimentation

Un petit chien Bouledogue Anglais vient de franchir le seuil de votre porte. Le bonheur et la gaieté règnent en maître au sein de votre foyer ! Néanmoins, vous devez désormais en prendre soin correctement et lui offrir une alimentation saine et complète. Découvrez l’alimentation idéale pour le Bouledogue Anglais.

Tout comme les êtres humains, la majeure partie de la masse corporelle d’un chien est constituée d’eau, soit de 70 à 80%. La première chose à faire est donc de mettre à sa disposition une ou plusieurs gamelles d’eau fraîche, en permanence.

De plus, les bouledogues anglais ont également tendance à prendre du poids facilement, s’ils reçoivent une mauvaise alimentation. Or, en plus d’être très gourmands, ces chiens ont l’habitude de demander de la nourriture et des friandises à leurs maîtres, lorsqu’ils les voient manger.

Si vous voulez, donc, maintenir leur poids de forme, il ne faut pas facilement céder à la flatterie de ces adorables petites bouilles. Il est important d’adapter l’alimentation de votre chien, à son âge et à sa morphologie. Pour vous assurer que le repas de votre toutou est équilibré, vous devez y retrouver :

  • au moins 12% de matières grasses
  • 25% de protéines
  • 1% de calcium
  • 5 à 7¨% de fibres alimentaires
  • 1% de phosphore.

La présence d’acides gras essentiels, d’acides aminés et de vitamines B permettra également d’améliorer le pelage et la peau de votre chien.

L’alimentation d’un Cocker Anglais

cocker nourriture

Chien de race britannique, le Cocker Anglais séduit vite les maîtres grâce à son caractère enjoué. Vous avez choisi ce retriever pour vous accompagner au quotidien ? On vous donne un petit guide sur la nourriture de votre cocker Spaniel anglais.

Croquette, fait-maison, BARF, pâtée : quelle est la meilleure nourriture pour un Cocker ?

Les croquettes offrent l’avantage d’être moins onéreuses et très pratiques. C’est le mode d’alimentation idéal pour les maîtres qui disposent d’un budget limité et d’un emploi du temps assez serré. Les pâtées, en revanche, sont bien plus appétissantes et hydratantes. Les Cockers en raffolent ; néanmoins, elles reviennent plus chères en termes de prix. Le régime BARF peut être intéressant car il est bien adapté à la nature de carnivore de votre chien. Enfin, le fait-maison permettra à votre Cocker de bénéficier d’aliments frais et bio, concoctés par vous-même. Encore faut-il bien doser et sélectionner vos ingrédients !

Quelle ration journalière proposer à son Cocker Anglais ?

Dès sa naissance à l’âge de 6 mois, le Spaniel peut manger environ 150 à 200g de nourriture par jour. Cette quantité augmente jusqu’à 300 grammes si le Cocker est âgé de plus de 6 mois. Enfin, un chien adulte pourra consommer jusqu’à 360 grammes d’aliments, qu’il faut fractionner en deux repas. Evitez, à tout prix, de suralimenter votre chien.

Comment éviter le surpoids chez ce chien de race ?

Pesant en moyenne 15 kilos, le Cocker a tendance à prendre du poids assez facilement. Pour éliminer ces excès de kilos, pensez à lui proposer un régime alimentaire strict, avec l’aide d’un vétérinaire. La consommation de friandises ou des autres aliments riches en matières grasses doit être limitée. Sachez, enfin, que ce chien de chasse aime se dépenser. Des activités physiques régulières sont donc de mise.

L’alimentation d’un Cocker Américain

Cocker Américain alimentation

Comme la plupart des races de chiens, le Cocker Américain est un animal de compagnie qui nécessite un suivi rigoureux en matière d’alimentation. En effet, cet aspect de sa vie est essentiel, car cela lui permet de pouvoir jouir d’une santé irréprochable et de s’épanouir en toute liberté.

Choisir minutieusement le régal de son Spaniel Américain

Le choix de l’alimentation du Cocker américain (chien de race américaine) doit être considéré de manière stricte. Entre croquettes, pâtée, BARF ou encore nourriture fait maison, il est parfois difficile d’opter pour le régime idéal. Chaque type de nourriture possède effectivement des caractéristiques qui lui sont propres. Cependant, le plus important est d’éviter les aliments riches en graisse ou en glucide. Des éléments qui peuvent nuire à la santé de votre chien.

Surveiller ce que votre Cocker avale, mais aussi son quotidien !

Offrir à son Cocker Américain une alimentation équilibrée, c’est aussi le mettre à l’abri des nourritures dangereuses ! Chocolat, café, os cuits, lait de vache, thon, oignon et bien d’autres aliments sont absolument à éviter pour votre compagnon. Ces derniers contiennent des substances toxiques et risquent d’entraîner un bon nombre de problèmes de santé de votre Epagneul. Enfin, il demeure essentiel de lui faire pratiquer des activités physiques et de ne pas céder à ses petits caprices pour éviter le surpoids du Cocker. A noter que son poids de forme est de 11,5 kilos, à l’âge adulte. Assurez-vous donc que votre toutou ne pèse pas plus !

L’alimentation du Shar Pei

alimentation Shar Pei

Lorsqu’il s’agit de choisir l’alimentation d’un Shar Pei, la considération première doit rester la qualité. Les croquettes doivent être de label Premium et présenter toutes les caractéristiques qui s’y rapportent (traçabilité, priorité donnée aux viandes entières et non pas aux sous-produits, etc). Un produit de qualité est plus à même de proposer une composition riche en protéines et lipides de haute facture et faibles en glucides. Il est en effet important de contrôler le niveau glycémique, car le Shar Pei peut être un chien bien plus inactif que d’autres. Il est ainsi plus facilement sujet à la prise de kilos.

Outre la gestion du poids, la diet permet également de gérer d’autres complications de santé auquel votre Shar Pei peut faire face. Il est recommandé dans son cas d’opter pour des viandes maigres, des ingrédients entiers comme les fruits et les légumes et une multisource d’acides gras essentiels dont les omégas. Enfin, évitez les croquettes et autres aliments qui contiendraient toute forme que ce soit de conservateurs et colorants artificiels. Il s’agit d’allergènes quasi systématiques pour le Shar Pei.

L’alimentation du Shih Tzu

alimentation du Shih Tzu

Avec une combinaison de protéines de haute facture comme la dinde, l’agneau, le saumon ou encore le canard, une bonne alimentation aide le Tzu à l’alimenter efficacement et évite le phénomène des allergies. Il l’aide également à une meilleure digestion, car une telle alimentation comprend des amidons comme les pommes de terre, les pois et le riz blanc ou brun. Les acides gras essentiels contenus dans l’huile de poisson ou les graines de lin contribue au bon maintien de la peau et du pelage soyeux du chien.

Sa diet doit aussi contenir un mélange précis de vitamines, d’antioxydants et de minéraux pour le bon fonctionnement de son système immunitaire et un bon équilibre oxydatif. Toutes ces caractéristiques ne peuvent se trouver que dans des croquettes de qualité, justifiant la priorité donnée aux produits alimentaires Premium. Il faut savoir que cette race souffre par ailleurs de problèmes dentaires, rendant les croquettes plus pertinentes que toute autre alimentation du Shih Tzu. Ironiquement, il s’agit aussi de la formule la moins onéreuse.

L’alimentation du Beauceron

alimentation du Beauceron

Le Beauceron est un grand chien de près de 45 kg qui a été élevé selon les valeurs du travail. Il avait pour mission de regrouper les animaux des troupeaux et ramener tout ce petit monde à la ferme. On est alors bien loin du chien d’agrément, ce qui peut expliquer son besoin énergétique lorsqu’il s’agit de régime alimentaire. Étant donné qu’il grandit vite, il aura besoin de croquettes riches et équilibrées dès ses premières semaines. Il reste néanmoins cantonné à ses aliments secs pour chiot le temps de sa croissance. Autour de ses 5 mois, il commence tout doucement à effectuer sa transition vers les croquettes pour chien adulte. Ces croquettes s’inscrivent dans un esprit de continuité quant à la teneur élevée en sources protéinées.

Qu’attendre de croquettes d’alimentation du Beauceron adulte ? Il faudra miser sur de la qualité : des croquettes biologiques, des croquettes holistiques ou des Premium. Le tarif ne faisant pas toujours tout, il faudra en vérifier la composition en décryptant l’étiquette. Le prix ne faisant tout, assurez-vous que leur contenu convienne à ce que le profil de votre Beauceron requiert.

L’alimentation du Setter anglais

alimentation du Setter anglais

Si vous avez choisi un Setter anglais, c’est que vous êtes d’ores et déjà conscient qu’il s’agit d’un chien très énergique, athlétique et actif. Il est alors important de le nourrir en conséquence. L’alimentation du Setter anglais idéales inclut une teneur protéique élevée, à hauteur de 30-35 % minimum, et une teneur lipidique d’environ 15 %. Il n’a toujours pas été prouvé que le Setter anglais était véritablement allergique aux céréales. Ainsi, rien n’interdit d’inclure des grains à sa diet bien qu’il soit recommandé de passer outre. En revanche, il y a certains aliments qui lui sont toxiques et portent atteinte à son état global qu’il faut absolument éviter.

Bien que le Setter ne soit pas spécialement sujet à l’obésité, il est important de surveiller sa consommation de glucides et le risque de suralimentation en dépit de son niveau d’activité supérieur à la moyenne canine. Outre les rondeurs, il peut toujours se montrer vulnérable à d’autres maladies et troubles de santé qui se font la conséquence de la prise de poids. Parmi ces complications, on compte les maladies cardiaques, les complications métaboliques, les problèmes digestifs ou encore les problèmes articulaires. Lui offrir une alimentation adaptée et maintenir son poids de forme sont l’assurance d’un Setter anglais heureux et en pleine forme.

L’alimentation du Spitz nain

Le Spitz nain est un chien qui peut déborder d’énergie et qui nécessite, en conséquence, un régime qui lui fournit les nutriments essentiels à son dynamisme. Sa pétillance n’est cependant pas le seul critère de sélection alimentaire. Comme toutes les autres races, ses prédispositions aux problèmes dentaires et articulaires déterminent en partie ses besoins en viande, en huile, en eau ou encore en fibres brutes.
Elles limitent également sa consommation en céréales et en glucides. Son régime requiert ainsi de la viande peu grasse, des oméga 3 et 6 pour ses articulations et sa santé oculaire, en duo avec les vitamines. Il sera également utile, notamment dès l’âge adulte, de songer aux chondroprotecteurs pour prévenir tout risque de dysplasie de la hanche ainsi qu’à la L-carnitine pour aider le Spitz nain à maintenir son poids de forme idéal.

Le régime des chiens

régime du chien

Vous élevez un chien et celui-ci est en surpoids ? Son alimentation y est, sûrement, pour quelque chose. Mais ce n’est pas une fatalité, suivez ce mini-guide pour mieux accompagner votre toutou obèse et l’aider à retrouver son poids normal, grâce à un régime pour chien efficace.

Quels sont les signes qui prouvent qu’un animal est embonpoint ?

Un chien obèse pèse plus lourd que d’habitude, lorsque vous le prenez dans vos bras. Il se peut, par ailleurs, que vous ne parveniez plus à sentir ses côtes, lorsque vous les palpez. Enfin, il devient oisif et aura de moins en moins envie de bouger.

Conséquences de l’obésité : est-ce grave ?

Sans passer par quatre chemins, la réponse est oui ! Un animal en surpoids est plus vulnérable et peut contracter, facilement, les maladies. Diabète, hypertension, troubles articulaires, problèmes respiratoires, maladies cardiovasculaires… voilà autant de pathologies auxquelles votre toutou est exposé, à cause de ses excès de kilos. Dans les pires des cas, l’obésité peut même écourter son espérance de vie.

Comment réussir le régime de mon chien ?

Si vous avez décidé de lui faire suivre une diet, voici quelques astuces :

  • Commencez par réduire sa ration quotidienne jusqu’à 15 à 25%. Ce n’est pas une sinécure ; cependant, si vous y parvenez, il y a des chances que le toutou perde du poids en quelques semaines.
  • Nourrissez-le avec des croquettes ou pâtées riches en fibre et en protéines animales de qualité humaine.
  • Limitez les friandises et évitez, absolument, les grignotages.
  • Mettez à sa disposition une gamelle d’eau, afin qu’il puisse s’abreuver à sa guise. L’eau joue un rôle crucial dans ce processus !
  • Faites-lui pratiquer régulièrement des activités physiques. Sortez le promener, jouez avec lui…En plus de le faire maigrir, ces exercices sont bénéfiques pour sa santé.

Conclusion : quelle est la meilleure nourriture pour chiens ?

meilleure nourriture pour chien

Assurer la santé de ses animaux de compagnie n’est guère aisé. Pour ce faire, vous devez miser sur une alimentation adaptée qui lui apportera les éléments nutritionnels dont il aura besoin pour rester en pleine forme.
Ainsi, adopter la meilleure nourriture pour chiens exige le suivi des recommandations tenues par votre vétérinaire. En général, la grande majorité d’entre eux recommandent d’opter pour une nourriture spécialement mise au point par des spécialistes en nutrition animale.
Ces aliments, sous forme de croquettes ou de nourriture humide, sont vendus dans des boutiques spécialisées comme le Canaldog ainsi que dans les cliniques vétérinaires.
Leur prix peut paraître excessif. Mais, grâce à leurs composants de très bonne qualité, notamment des morceaux de viande, ces produits répondent tout à fait aux besoins de votre animal.
Qui plus est, ils tiennent compte également de sa santé buccale et intestinale. La qualité de l’alimentation doit aller de pair avec le calcul du besoin calorique de votre chien en fonction de son âge, de son activité physique et de sa taille.

Que retenir ?

La nourriture pour chien âgé désigne les aliments spécifiquement créés pour la nutrition de ceux-ci dans l’optique de répondre à leurs besoins particuliers. Ces aliments peuvent être sous forme humide ou sous forme sèche (croquettes). Par conséquent, le choix du type d’alimentation pour votre chien dépend de plusieurs critères.

Il s’agit avant tout des besoins spéciaux de votre animal, des préférences alimentaires, mais également de votre budget, de votre temps et du niveau de connaissance dont vous disposez dans l’alimentation canine. Il existe donc de très nombreuses manières de nourrir son chien. Vous voilà donc parfaitement informé sur le sujet afin de choisir celle qui convient le mieux pour votre animal en fonction du prix et des autres critères.

santevet
2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022