Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Corne de vache pour chien

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Friandises pour chien >
  4. Friandises naturelles pour chien >
  5. Corne pour chien >
  6. Corne de vache pour chien
Corne de vache pour chien

La corne de vache est une gourmandise riche en protéines et relativement pauvre en graisses. Elle s’inscrit comme une des alternatives idéales pour tout chien, y compris le canidé qui rencontre des problèmes de son poids. Qu’il soit stérilisé, en surpoids ou obèse, celle-ci convient également. Elle présente un fort taux de calcium et de phosphore, deux éléments essentiels dans le maintien d’une santé osseuse et musculaire de fer. En ce sens, la corne peut servir d’aide à la complémentation naturelle en minéraux. Elle a également un rôle psychique, car, comme toutes les autres cornes, elle permet au chien de libérer des endorphines lors de la mastication, qui aide le chien à soulager sa peur, son anxiété et sa frustration. La corne pour chien peut aussi aider à contrer l’ennui. Si vous en ignorez encore les atouts, les risques et le budget nécessaire, ce guide vous sera probablement d’une grande utilité.

Qu’est-ce qu’une corne de vache pour chien ?

La corne de vache est avant tout une excroissance du bovin qui n’est ni morte, ni détachée du reste du corps. Il faut savoir que la corne joue un rôle important dans les relations que les animaux entretiennent au sein de leur société. Les vaches dotées d’une corne disposent toujours d’un rang supérieur au sein du troupeau. L’intérieur, que l’on nomme le cornillon, est directement relié au sinus frontal ainsi qu’aux muqueuses. L’air que respire la vache passe ainsi dans ses cornes. Chez le veau, cette excroissance n’est toutefois pas liée au crâne, mais à la peau. Ce n’est qu’en grandissant que la corne se lie au crâne.

Il faut attendre 2 ans en moyenne pour que la jonction entre la corne et le crâne se forme au même moment que les organes respiratoires et digestifs. La zone inférieure, soit la plus proche du crâne, n’apparaîtra que chez l’adulte lorsque les femelles sont en mesure de porter un veau. L’ablation de la corne se fait souvent chez le veau, mais lorsqu’elle est réalisée chez l’adulte, elle nécessite plus de travaux. Chez l’animal adulte, elle se réalise à l’aide d’une écorneuse hydraulique sous anesthésie locale. Selon les professionnels de la santé animale, l’écornage réduirait les risques de blessure chez les bovins, offrant par la même occasion de délicieuses friandises à déguster à votre chien préféré.

Ses avantages en tant que friandise pour chien

Les cornes sont réputées pour leurs atouts sur la santé globale de l’animal et celles de vache n’y font pas exception.

100 % naturelles

Les cornes de vache sont d’origine naturelle. Elles sont non traitées et constituent une friandise saine pour tout chien quelle que soit sa santé. Chacune d’entre elles est sélectionnée avec précaution et inspectée afin de s’assurer qu’elle réponde aux normes de qualité et de sécurité visées. On parle notamment de normes de découpe et de polissage pour réduire les risques de cassure et de blessures de l’animal lors de sa mastication. Étant naturelle, il n’existe pas de forme calibrée. Elle peut varier aussi bien en forme qu’en taille. Elle ne contient ni additifs, ni conservateurs. Elle est également hypoallergénique.

Nutritive

Riche en protéines, elle fait également montre d’une teneur élevée en calcium, ce qui en fait un apport important pour la solidité des os, des muscles et des dents. Elle est aussi riche en minéraux comme le magnésium, le phosphore et le fer. Le magnésium est essentiel au système nerveux, à la structure osseuse ainsi qu’à l’activité musculaire du canidé. Il aide également à la prévention de la formation de calculs d’oxalate de calcium. Quant au phosphore, il aide à capter le calcium, mais encourage aussi la digestion de certaines protéines, des glucides et des lipides. Le fer est un oligo-élément indispensable pour la myoglobine musculaire ainsi que pour les cellules. Une fois transporté dans le plasma, il reste stocké dans le foie afin de pouvoir servir l’organisme du chien. Enfin, la corne de vache est très faible en matières grasses, ce qui lui permet de répondre aux besoins nutritionnels sans apporter de kilos supplémentaires.

Hygiène dentaire

Comme toute corne, la gourmandise est impliquée dans les soins bucco-dentaires naturels par le biais de la nourriture. Elle permet de gratter la plaque de tartre durant le processus de mastication. En frottant les dents et les gencives, elle prévient l’accumulation de la plaque dentaire qui est souvent responsable de l’inflammation dentale et gingivale et qui entraîne le déchaussement dentaire. Parallèlement, elle aide le chien à l’entretien des dents d’un blanc éclatant et à une haleine fraîche.

Santé mentale

Il ne s’agit pas d’une friandise qui s’avale directement, mais d’un morceau qui se mâchouille durant de longues heures. Cet encas durable favorise la libération d’endorphines qui calment le chien et lui octroient une sensation de bien-être et de sécurité, notamment en cas de doute, de peur ou d’anxiété. Donnez-lui une corne de vache lorsqu’il se trouve en environnement inconnu ou qu’il doit être gardé par une tierce personne durant votre absence. Il se sentira plus à l’aise et apaisé.

Quels sont ses dangers ?

Malgré ce portrait laudatif, elle présente aussi des contre-indications. Celles-ci concernent d’autant plus les chiens de grande race qui bénéficient d’une mâchoire puissante étant donné que les limites de la corne concernent les risques de cassure et d’éclatement du jouet.

Cassure de dents

La corne de vache est une gourmandise dure qui peut se briser sous la pression de la mâchoire et des dents de l’animal. C’est la raison pour laquelle elle représente un plus grand danger pour le chien au profil de mâcheur puissant. En se brisant, elle peut casser les dents qui l’ont brisée, risquant de révéler la pulpe dentaire qui comprend tous les nerfs. Il faut savoir que la mise à nu des nerfs peut provoquer de vives douleurs que le chien peut tenter de supporter en silence. De là, il peut développer une anxiété maladive ainsi qu’une anorexie sévère.

Perforation de la cavité buccale

Les morceaux de corne peuvent également percer les parois de la cavité buccale de l’animal, mais également couper sa langue. Lorsque le chien mastique, il penche sa tête d’un côté, laissant la corne poindre en direction de l’œil à l’extérieur de sa cavité buccale. Lorsque celle-ci est trop proche, il y a également risque de perforation de l’œil. Il faut savoir que les cornes peuvent être vendues avec ou sans la pointe. Etant donné les chances de blessures, il est vivement conseillé de se tourner vers un encas sans pointe.

Perforation du tractus intestinal

Lors de l’éclatement de la corne, un autre cas de figure peut s’imposer : l’ingestion. Si le chien venait à avaler le ou les morceaux, les éclats pourraient venir se terrer dans l’estomac puis l’intestin, perforant le tractus gastro-intestinal. Les traumatismes encourus peuvent, eux aussi, être sévères et entraîner une grave inflammation de la muqueuse qui peut mener à un collapsus, puis la mort. Le risque vital étant très élevé, il est impératif de prendre en charge l’animal d’urgence pour éviter toute dégradation de son état de santé en quelques minutes.

Les critères de la meilleure corne de vache pour chien

Vous l’aurez compris, la corne peut se montrer aussi bien idéale que potentiellement dangereuse. Par conséquent, il faut s’assurer qu’elle réponde à certains critères clés avant d’être sélectionnée. Ces conditions sine qua non ne concernent pas uniquement son aspect nutritif, mais aussi pratique et sécuritaire.

La taille et la forme

La première condition essentielle à prendre à compte reste la taille de la corne. Elle doit toujours se révéler suffisamment imposante pour ne pas être entièrement introduite dans la cavité buccale du chien. Si tel venait à être le cas, le chien aurait plus de chances de pouvoir la briser et ainsi de se blesser. Les risques d’ingestion seraient, eux aussi, décuplés. La corne de vache pour chien existe généralement en trois tailles différentes : S, M et L. Chaque taille correspond à un gabarit de canidé. La forme a également son importance, car les vétérinaires observent une hausse des risques de perforation, notamment de l’œil plus la corne est bouclée.

La résistance

La solidité de la corne est le gage de sécurité par excellence. La corne doit être en mesure de résister à la pression des dents et des mâchoires d’un chien au gabarit correspondant à la taille de la friandise. Il faut savoir que le chien a tendance à mettre toute sa force dans un objet à mâcher. Elle doit ainsi pouvoir donner du répondant à une utilisation intensive durant plusieurs heures d’affilée sans jamais éclater, ni même se fissurer.

L’apport nutritif

La corne de vache est un passe-temps comestible qui doit apporter près de 90 % de protéines, des minéraux et des oligo-éléments qu’elle devrait contenir. Elle doit être entièrement naturelle, sans additifs, sans exhausteurs de goût, ni conservateurs. Elle doit contenir un taux d’azote important pour la diminution de l’oxydation des tissus pulmonaires ainsi que du soufre. Ce dernier est un minéral important pour le chien, car il aide à synthétiser deux acides aminés essentiels que sont la cystéine et la méthionine. Le soufre est également utile à la protection contre les troubles de la peau.

Où trouver une corne de vache pour chien : Cernunos

Cernunos

Grossiste de bois de cervidés depuis plus d’une dizaine d’années, Cernunos est une boutique spécialisée dans les produits alimentaires naturels pour chiens. Elle commercialise des bois de cerfs ou encore de daim ainsi qu’une quantité de cornes. Son catalogue comprend des cornes de buffle, de mouton et de vache qui sont classées en fonction de leur taille. Les tailles correspondent non seulement au gabarit du canidé, mais aussi à son profil de mâchouilleur. Les prix débutent à 6,99 €, soit un prix très proche de celui des autres cornes et des bois. La livraison n’est pas offerte, mais calculée en fonction du poids total de votre colis. Les frais de transport vont de 3,95 à 4,95 €.

Les prix moyens de la corne de vache pour chien

Les prix seront variables en fonction de la qualité, du magasin spécialisé tout comme en fonction de la taille de la corne. Les données de notre tableau rendent compte de son tarif moyen en magasin spécialisé comme de son coût moyen uniquement en boutique Cernunos. Globalement, son prix est le même qu’une corne de buffle ou de mouton.

|Modèle de produit|Prix moyen à l’unité
|Cernunos corne de vacheÀ partir de 6,99 €
|Corne de vache (magasin spécialisé)8-13 €

Par quoi remplacer une corne de vache pour chien

Au cas où votre chien ne se montre pas plus enclin à la dégustation de la corne de vache, il existe toujours d’autres options qui vous permettent de lui offrir des friandises saines et naturelles. La plupart d’entre elles présente l’avantage d’être aussi pauvres en graisses et en glucides que les cornes.

Le bois de cervidés

Les cornes ont leur équivalent direct chez les cervidés en le bois. Ce dernier comprend lui aussi différentes déclinaisons avec le bois de cerf, d’élan et de daim qui figurent parmi les plus réputés. Le bois de cerf est l’apanage des mâcheurs experts, agressifs ou extrêmes, tandis que le bois de daim est la préférence des chiots, des séniors et des chiens dotés d’une dentition fragile.
Les bois et les cornes affichent des atouts et des limites du même ordre, à l’exception que le bois ne possède aucune odeur proprement détectable par l’homme. Il est aussi entièrement sans calorie et contient le taux de graisses le plus bas avec 0, 4 % maximum d’acides. Leur coût est proche sur le marché actuel des gourmandises fraîches et saines.

Les racines

Moins de propriétaires connaissent l’existence des racines en dépit de leurs bienfaits. Pourtant, il s’agit d’une alternative très appréciée par le chien et dont les propriétaires nutritives se rapprochent de celles affichées par les excroissances de bovins. Les racines de bruyère sont les plus répandues. Les bruyères représentent environ 800 espèces de plantes appartenant à la famille des Ericacées.
Dans le cas de la racine de bruyère pour chien, il s’agit de la souche d’Erica arborea qui est le plus souvent sélectionnée en raison de ses dimensions. Elle est 100 % naturelle, mais aussi écologique car elle est issue d’une récolte autorisée par des organismes en charge de la gestion forestière. Leur coût est légèrement supérieur à celui des bois et des cornes et leur disponibilité est limitée.

Les friandises séchées

Les friandises séchées sont les seules friandises que vous êtes certain de pouvoir retrouver dans la majorité des animaleries.
Les oreilles de boeuf, de porc ou encore pattes de poulet se mêlent aux lamelles de viande lyophilisées. La lyophilisation est un procédé intéressant puisque la cuisson à froid permet de garder l’ensemble nutritif sans non plus risquer la formation de substances toxiques générées par la cuisson à hautes températures. Sachez qu’il vous est possible de créer vos propres lamelles de viande séchée moyennant du temps et de la patience. Il existe toutefois une différence majeure entre les viandes lyophilisées et les cornes, bois et racines. Elles restent bien plus caloriques et grasses que ces trois encas naturels.

Les différentes cornes et le bois de cerf

Connaissez-vous les différences majeures entre la corne de vache, de mouton, de buffle et le bois de cerf ? Si vous ne savez vers quelle option vous tourner pour votre canidé, notre étude comparative devrait vous éclairer sur leurs différences comme leurs similitudes aussi bien au sujet de leurs caractéristiques, de leur usage que de leur consommation.

La corne de buffle

Corne de buffle pour chien

Le buffle est un animal qui se décline en deux types : le buffle d’eau et le buffle d’Afrique. Il s’agit d’un bovin qui possède une corne qui est exploitée par le marché agro-alimentaire canin depuis un certain nombre d’années maintenant pour ses atouts nutritifs ainsi que son action dentaire et mental sur l’animal.
corne mesure entre 15 et 25 cm en moyenne, mais peut aller au-delà. Son poids peut atteindre 500 g. Elle est lourde et dense, mais reste légèrement plus douce que le bois de cerf. Elle peut durer jusqu’à plusieurs mois en fonction de l’intensité de mastication.

Le bois de cerf

Le bois de cerf pour chien

Le bois de cerf est une excroissance provenant du cervidé du même nom. Elle est la version la plus dure et la plus résistante avec la corne de buffle. Mais contrairement à elle, elle n’est pas innervée et est issue d’une partie de la tête des ruminants mâles qui tombe chaque année après la période de reproduction.
Il est destiné aux mâcheurs les plus confirmés. Du point de vue des propriétaires, il est idéal si vous souhaitez une gourmandise qui ne possède que très peu d’odeur, même lorsqu’elle est mâchée.
Son prix avoisine celui des autres bois et des cornes.

Les cornes de mouton

Si on exclut le bois de cerf, la corne de mouton se montre plus dure et résistante que la plupart des bois. Elle est toutefois plus tendre que la corne de buffle qui est elle-même pensé pour les mâcheurs experts. Le mouton est destiné aux chiens de gabarit médium et possèdent une durée de vie d’environ plusieurs semaines, mais durent rarement plusieurs mois sur la base d’une utilisation intensive. Elle est du même prix que les autres cornes, mais légèrement moins chères que certains bois.

Les avis des vétérinaires sur la corne de vache pour chien

L’avis du monde vétérinaire sur la corne de vache est partagé entre les experts qui estiment la friandise comme idéale pour le chien et ceux qui s’inquiètent de ses inconvénients.
Etant donné que le chien met toute sa force et son énergie dans la pression qu’il exerce sur la corne lorsqu’il mastique, le risque de fracture soulève de vives polémiques. Et si la corne de vache n’était pas une option sûre pour l’animal de compagnie ?
La position de la tête lors de sa mastication ajoutée à la force qu’il exerce sur l’aliment exacerbe le risque de fracture dentaire, d’ingestion et de perforation des jouets.
Les carnassières, les prémolaires de l’animal, sont les premières visées par les dangers des excroissances des ruminants étant donné qu’une fois fracturée, la dent peut découvrir la pulpe. Les bactéries peuvent aller se propager via le sang et risquer l’endocardite qui est une inflammation de la muqueuse superficielle du cœur.

Notre avis sur la corne de vache pour chien

Il est important de ne jamais laisser un chien trop longtemps seul avec sa friandise, car vous devez veiller à ce qu’il la mâche correctement. Privilégiez toujours une friandise plus grande que l’ouverture de sa bouche pour qu’il ne puisse pas l’avaler, ni la briser facilement.
Les tailles S proposées correspondent à un chien de type caniche nain, Boston terrier, Yorkshire terrier, Shih Tzu ou encore Shiba Inu. La taille M disponible en magasin s’adresse au chien de 10 à 25 kg comme le Basset Hound, le Schnauzer, le Border Collie, le Berger australien ou encore les Bouledogues.
À partir de 25 kg, il faudra impérativement vous tourner vers la taille L pour les magnifiques chiens que sont le Berger allemand, le Doberman, le Rottweiler, le Dogue allemand ou encore le Golden retriever.

FAQ

À partir de quel âge donner une corne de vache à un chien ?

Vous pourrez donner une corne de vache à votre chien seulement à partir de 12 mois. Si vous possédez un chiot, choisissez plutôt un bois de daim, des cubes de viande ou des œsophages.

Est-ce que la corne de vache se mange ?

Comme toutes les autres cornes, elle est 100 % comestible.

Pourquoi les chiens ont besoin de mâchouiller ?

Mastiquer est une activité primordiale pour le chien. Cela lui permet de contrer l’ennui, de se soulager de l’anxiété, de la peur ou encore de la tristesse. Mais c’est aussi une activité tout simplement ludique et amusante. Dans le cas des cornes, l’expérience est également gustative.

Quand jeter une corne de vache ?

La corne doit toujours rester suffisamment épaisse et imposante pour ne pas entrer en un seul morceau dans la cavité buccale du chien. Lorsque vous notez qu’elle est devenue trop petite au point d’être ingérée ou qu’elle risque de se casser ou de s’effriter, retirez le morceau immédiatement pour éviter toute mésaventure.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022