Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Comment devenir pet sitter : le guide complet

  1. Garde d'animaux >
  2. Garder des animaux >
  3. Petsitter >
  4. Devenir pet sitter
devenir pet sitter

Le pet sitting est un service de garde d’animaux dont le concept vient des pays anglosaxons. Bien qu’il concerne en plus grand nombre les chiens et les chats, il peut s’appliquer à toutes sortes d’animaux, y compris les NACs (Nouveaux Animaux de Compagnie) que sont les hamsters, les lapins, les poissons, les oiseaux ou encore les serpents. À l’instar de la babysitter, le petsitter s’occupe de l’animal ou des animaux avec grand soin durant votre absence. Il est en charge de ses repas, de ses promenades et de ses moments jeux et détente. Il s’agit souvent d’une activité menée par une personne âgée ou d’un job étudiant lorsqu’elle est faite à titre épisodique. Mais le pet sitting peut s’avérer être une véritable vocation lorsqu’elle est faite sérieusement.

Être pet sitter : motivations et prérequis

Si vous avez une inclinaison inconditionnelle pour les animaux et que vous adorez rendre service, le métier de pet sitter est sûrement fait pour vous. Importé des Etats-Unis, le pet sitting est une tendance de plus en plus populaire à mesure qu’il se révèle d’une grande utilité. Cependant, il ne s’agit pas d’une activité à prendre à la légère, car il requiert un véritable savoir-faire et ne peut se pratiquer avant l’âge de 16 ans.

Pour réussir dans le domaine, vous devez entretenir de très bonnes relations avec les animaux. Vous devez également être une personne stable et digne de confiance. Autrement dit, comptez sur une capacité de communication étendue et des facilités interpersonnelles avec les animaux. Sachez que vous aurez à participer à son éducation. Enfin, il est impératif d’avoir des connaissances de base au sujet du caractère animalier et de la santé selon les races.

Les missions du pet sitter

Les missions du pet sitter peuvent varier en fonction du temps alloué et des conditions. Certains pet sitters accueillent l’animal chez eux tandis que d’autres se déplacent au domicile du client ou à la pension pour chien ou chat. Nous nous pencherons sur les missions qui concernent deux types de pet sitters : le pet sitter pour chien et le pet sitter pour chat.

Le pet sitter pour chien

Le pet sitter pour chien, que certains appellent aussi dog sitter, se charge généralement du chien lorsque les parents et les enfants sont indisponibles, absents pour un week-end ou des vacances. Ce peut être parce que les maîtres travaillent également. Cependant, il est bien plus qu’un seul gardien. Il devrait pouvoir subvenir aux premiers soins et aux besoins primaires de l’animal. Il doit savoir comment le laver, le sortir en promenade et veiller à son alimentation dans le cadre de sa croissance ou de son entretien. I

l doit adapter sa nourriture canine en fonction de la nature du toutou, à savoir chien d’intérieur, chien sportif ou de chasse. Le pet sitter doit savoir quand câliner le chien et l’emmener chez le vétérinaire pour ses soins habituels ou pour le faire soigner lorsqu’il est malade. Sa mission première est donc de veiller au bien-être du canidé. La dose de tâches attribuée dépend des exigences du maître du chien.

Le pet sitter pour chat

Les missions sont similaires, mais plus ou moins élaborées en fonction du cat sitting (garde du chat). Les formats de cat sitting se développent comme suivent :

  • la garde à domicile : lorsque le cat sitter se rend au domicile des propriétaires pour plusieurs jours, nuits comprises. Il s’agit de la formule préférée des chats dans la mesure où ils aiment évoluer dans un environnement qu’ils connaissent bien. Le cat sitter se devra de veiller sur le chat, le nourrir et de jouer avec lui. Il devra savoir quels accessoires préconiser et faire attention aux jouets dangereux, et ce, sans conseils au préalable. Il devra veiller à la propreté du chat, en lui nettoyant les oreilles ou en le brossant. En cas de visite chez le vétérinaire imprévue, il devra s’en charger en prenant les mesures qui s’imposent. Les frais de déplacement, quels que soient les coûts, sont généralement pris en compte.
  • la visite à domicile : cette option est similaire à celle de la garde à domicile si ce n’est qu’elle exclut de demeurer sur les lieux durant la nuit. En effet, elle décrit le fait de se rendre tous les jours chez les parents du chat pour seulement quelques heures en journée, prendre soin de l’animal, s’amuser avec lui et le faire manger comme il se doit.
  • la garde en famille d’accueil : il s’agit ici de la garde au domicile du cat sitter. Les missions restent les mêmes sans les éventuelles tâches d’entretien du lieu comme ce peut être le cas au domicile du propriétaire de l’animal (s’occuper de la maison et du jardin par exemple). Il est impératif de que le cat sitter s’assure de la sécurité de son habitat pour ne craindre ni fugue ni accidents domestiques.

Quel statut pour devenir pet sitter ?

S’il est possible de faire de son activité de pet sitting un extra, vous pouvez également avoir l’ambition de devenir pet sitter de vocation. Comme tous les autres corps de métier, il comprend ses règles et législations. Ainsi, vous pouvez décider d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur, c’est-à-dire que vous créez votre propre micro-entreprise.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne serez pas assujetti à la TVA, un argument de taille lors des négociations avec vos clients. Les modalités de créations d’entreprise sont rapides et simplifiées. Il s’agit de la meilleure option de statut afin de pouvoir tester la viabilité de votre projet à court terme.

Comment débuter son activité

Si vous vous décidez à établir une entreprise, cela entraînera nécessairement l’établissement d’un statut juridique. Mais comment se déclarer ? Quelles sont les étapes ? Tout d’abord, il est important que vous soyez sûr d’être suffisamment qualifié pour l’emploi. En effet, il s’agit d’un corps de métier réglementé qui demande des qualifications bien précises. Il requiert l’obtention d’une certification ou le suivi d’une formation afin de l’exercer dans les règles de l’art. Procédez ensuite à une mini-étude du secteur afin de pouvoir développer un budget prévisionnel qui rendra compte de vos besoins, y compris financiers pour monter votre entreprise.

Se déclarer et s’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur

Deux étapes importantes sont à prendre en compte ici : la déclaration du statut auto-entrepreneur et la demande d’immatriculation du statut auto-entrepreneur :

  • la déclaration du statut auto-entrepreneur : celle-ci est à effectuer sur le site de l’activité visée sur lequel ils vous faudra remplir le formulaire d’inscription disponible en ligne.
  • la demande d’immatriculation de l’auto-entreprise : elle se fait à la suite de la déclaration auprès du CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) référent.

Une fois que le CFE valide votre dossier et le transmet à l’INSEE, l’Institut national de la statistique et des études économiques, vous devriez recevoir votre numéro SIRET ainsi que votre code APE un numéro commun à toutes les entreprises d’un secteur d’activité spécifique.

Trouver des animaux à garder : les meilleurs sites spécialisés

La plus grande difficulté lorsque l’on débute dans le secteur d’activité est de trouver des clients. Être présent et visible peut faire toute la différence. Le pet sitting n’est aujourd’hui plus une activité marginale et la demande est en hausse. Encore faut-il savoir où rencontrer ses futurs clients. Il existe différentes méthodes afin de trouver des petites bêtes à poils. Il y a tout d’abord la création d’un profil professionnel sur les réseaux sociaux afin de partager des annonces et des informations de nature informative intéressantes et attractives. Le site Internet reste une alternative de choix si vous souhaitez synthétiser vos idées en quelques pages ainsi qu’indiquer en un seul même lieu les tarifs, votre philosophie, les éventuelles promotions en cours ainsi quelques informations sur vous-même. Vous pouvez également obtenir des clients en plaçant flyers et affichettes de publicité à des lieux stratégiques tels que les chenils, organisme d’élevage ou les salons de toilettage.

Puis, il y a les sites spécialisés de pet sitting qui permettent d’entrer en contact avec des parents de chiens, de chats ou encore de lapins. Ces sites sont généralement des valeurs sûres et sont des plateformes actives sur lesquelles les propriétaires se retrouvent pour trouver la perle rare. En voici quelques-uns.

Emprunte mon toutou

Emprunte mon toutou avis

L’aventure commence en 2015 lorsque les deux co-fondateurs de l’organisation évoque l’idée d’accorder un espace aux personnes qui aimeraient avoir un chien, mais ne le peuvent pas pour diverses raisons. Emprunte mon toutou compte aujourd’hui près de 25 000 adeptes et donnent l’opportunité aux personnes compétentes et passionnées par les chiens de donner tout leur amour aux canidés. Il s’agit donc d’une plateforme qui n’offre ses services qu’au chiot, au chien adulte et au sénior et aucun autre animal. Ces services incluent la garde de chien à domicile, en famille d’accueil ainsi que la promenade.

Emprunte-Mon-Toutou
10% de réduction sur vos abonnements Premium avec ce code promo Emprunte mon Toutou
VOIR LE CODE

Holidog

Holidog

Leader du pet sitting en France depuis ses débuts en 2006, Holidog a réussi à s’imposer comme meilleur pourvoyeur de services de garde de bêtes poilues grâce à son service de qualité. La plateforme compte près de 2 millions d’abonnés et des milliers de propriétaires dénichent, chaque jour, le pet sitter idéal pour leur animal grâce à un algorithme qui permet une recherche facile, rapide et efficace. Qu’il s’agisse d’un chat, d’un mâle, d’une femelle, de votre pette meute de chiens, d’un poisson ou d’un cheval, vous trouverez la personne idéale en quelques clics. Grâce à Holidog, vous avez la certitude d’obtenir un pet sitter qualifié, diplômé ou doté d’une attestation de suivi de formation ou d’un certificat obligatoire. Les avis quant aux tarifs sont positifs. Il faut dire que les prestataires fixent leur salaire eux-mêmes et que la plateforme ne prend aucune commission sur les prestations rendues.

Animaute

Né d’un projet mis en place par un vétérinaire et un spécialiste en animalerie, Animaute a pour objectif de mettre en relation des propriétaires et pet sitters disponibles dans leur aire géographique. Comme pour les autres plateformes, il s’agit d’offrir des gardes à domicile, en famille d’accueil ou encore des promenades ou des visites à toute race de chats et de chiens. Les propriétaires peuvent, eux aussi, devenir pet sitters. À savoir que le concept d’Animaute est intéressant, mais les commissions, un peu onéreuses.

Gudog

Gugod est une entreprise espagnole née en 2012 qui a plus récemment fusionné avec la firme irlandaise HouseMyDog. Il s’agit également de garde à domicile ou en famille d’accueil et les services ne concernent encore une fois que les chiens. Si vous avez d’autres bêbêtes à faire garder, il vous faudra vous tourner vers Holidog. Il est par ailleurs possible de faire appel à Gudog dans le cadre de la promenade.

Dog Vacances

Dog Vacances est une plus petite structure et née d’un seul passionné de nature. L’idée est de faire garder votre toutou pendant vos vacances et pour une période dont la durée varie. Vous avez alors la possibilité de trouver un pet sitter près de chez vous après avoir entré vos informations personnelles. Les services proposés sont pour ainsi dire les mêmes que les précédents. Les tarifs sont raisonnables et restent plus intéressants que ceux d’une pension animale.

Le danger des « faux » pet sitters

En dépit du bon sentiment de certains, les faux pet sitters doivent être évités. Aimer les animaux ne suffit pas toujours pour remplir les compétences de l’activité. Les personnes sans certification dans le domaine peuvent manquer de connaissances quant à la réaction des nos amis les bêtes et la sécurité de base. Considérez la documentation diplômante comme une obligation dans le cadre des échanges avec un pet sitter. Il est en effet nécessaire de connaître les règles sanitaires, hygiéniques et comportementales relatives au métier. Si cela peut paraître anodin lorsque la session se passe correctement, les conséquences peuvent être tragiques lorsqu’un pet sitter novice et sans formation se trouve face à un chien qui présente les premiers symptômes d’une maladie, incapable de les déceler. La moindre erreur peut avoir des répercussions sur la santé de l’animal à plus long terme et son espérance de vie. Sur le plan juridique, le pet sitter ne reçoit la protection d’aucune assurance responsabilité civile et professionnelle s’il n’est pas en règle, ce qui poser problème s’il venait, par exemple, à être mordu par l’animal.

Ces pet sitters trouvent aujourd’hui leur place sur des sites de petites annonces spécialisés qui ne demandent ni test ni information quant à leur formation. Certes, les prix y sont intéressants, mais le manque de connaissances et d’expérience de ces personnes expose les animaux à des expériences potentiellement malheureuses, voire dangereuses. Il en convient donc de les éviter et de privilégier les sites reconnus comme Holidog et Emprunte mon toutou qui exigent une documentation diplômante.

Le positionnement du marché du pet sitting en France

D’après les rapports FACCO-Kantar/TNS, la France détiendrait le plus grand nombre d’animaux de compagnie de l’Union Européenne avec 13,5 millions de chats et plus de 7 millions de chiens. C’est en toute logique que le phénomène de pet sitting s’est développé. En parallèle à l’essor de l’économie collaborative, des sites spécialisés comme Animaute, Holidog, DogBuddy ou encore Yoopies sont apparus sur le devant de la scène pour apporter du soutien aux foyers en déplacement et qui nécessitent quelqu’un pour prendre soin de leur petite bêbête poilue.

Dans le même registre, des sites comme Animal Futé se basent sur l’entraide et le mutualisme, mettant en place un système d’échange d’animaux. Avec la hausse de la demande, les propriétaires ont tendance à payer de moins en moins cher. Les tarifs du pet sitting ne cessent de baisser et ce sont les pensions qui en font les frais. Le prix moyen d’une garde de chien chez Yoopies est de 11,30 € par jour contre 22 € en moyenne en pension.

Depuis 2016, on observe une baisse du prix journalier de plus de 10 %. Il paraît inévitable que le système de l’offre et la demande continuera d’imposer ses règles sur l’évolution des tarifs tant que le phénomène sera en pleine progression.

Notre avis pour devenir pet sitter

Si vous êtes intéressé par les métiers du secteur, soyez tout d’abord sûr de répondre à quelques critères simples. Outre la passion pour les animaux, il vous faudra être autonome, car c’est une vocation qui requiert un sens des responsabilités accru. Il s’agit de garder des animaux, soit des êtres vivants, qui sont dotés d’une sensibilité.

Gardez à l’esprit que vous serez sûrement seul en mesure de prendre des décisions importantes et de trouver une solution concernant sa santé si un événement imprévu venait à se produire. Il vous faudra par ailleurs faire preuve de flexibilité car il est possible que vous ne puissiez pas vous tenir à des horaires fixes. Vous devrez vous adapter aux urgences de l’animal avant tout.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022