manage_search

Les pellicules du chat : causes et comment les éliminer ?

  1. Les soins >
  2. Soin du chat >
  3. Maladies de peau des chats >
  4. Pellicules du chat
Pellicules du chat

Différentes maladies de peau du chat peuvent être la cause de la présence de pellicules dans son poil. Notamment les trois suivantes : mycoses, dermatite, infection parasitaire. Ce problème peut aussi découler de plusieurs autres facteurs. Si vous remarquez que la fourrure de votre chat présente de nombreuses pellicules, mieux vaut consulter son vétérinaire pour en définir l’origine. Il existe plusieurs solutions – dont certains traitements naturels – pour traiter efficacement les pellicules de votre petit félin.

Qu’est-ce que les pellicules du chat ?

Tout comme chez les humains, les cellules dermiques des animaux font l’objet d’une régénération périodique. Ainsi, les cellules mortes se détachent de la peau formant des particules blanches dans leur pelage. Il faut savoir que le chat renouvelle son pelage une à deux fois par année.
Pendant la période de mue, des pellicules peuvent apparaître mais c’est, généralement, un phénomène temporaire. Si les pellicules persistent en grand nombre, cela indique que les glandes sébacées produisent trop de sébum. Ce qui peut irriter la peau et provoquer de la desquamation.

Certains chats sont-ils plus sujets à avoir des pellicules ?

Il semblerait, en effet, que certaines races félines domestiques sont plus enclines à développer des pellicules.
En particulier, le Persan, l’Himalayen et l’Exotic Shorthair.
Les chats en surpoids et les chatons qui éprouvent de la difficulté à se lécher correctement pour se toiletter, peuvent eux aussi être concernés par ce problème.

Les causes les plus courantes

Identifier la cause de la formation de pellicules est important pour s’assurer que son chat est en santé. Les plus fréquemment observées sont les suivantes :

Les parasites

Des puces et des parasites externes de différents types qui envahissent parfois la peau et l’organisme du chat peuvent provoquer des mini-lésions cutanées et des pellicules.
Bien que plus rare, il peut aussi s’agir de parasites intestinaux. Un chat qui a des puces a tendance à se gratter (en particulier la tête et les oreilles) ; l’invasion de parasites intestinaux peut faire en sorte qu’il ait moins d’appétit et/ou éprouve des problèmes de diarrhée ou de constipation.

Les pathologies

Certaines maladies telles que la pyodermite, les mycoses, la teigne, et la dermatite atopique ont pour conséquence de déshydrater l’épiderme du chat. Elles peuvent aussi générer des pellicules dans son pelage.
Une autre maladie, la cheyletiellose, qui est une maladie de peau provoquée par les acariens qui se nourrissent du sang et des cellules mortes de la peau des animaux (dont le chat) fait partie des causes reconnues de la présence de squasmes.

Une alimentation inadéquate

Une nourriture trop sèche et pauvre en bonnes graisses peut contribuer à la déshydratation de la peau du chat et à la présence de pellicules.
L’ajout de poisson gras et d’un complément d’Oméga 3 dans son alimentation peut faire une grande différence pour améliorer l’état de la peau de votre chat.

Des allergies

Les chats sont particulièrement sensibles à la présence de pollen et d’acariens dans leur environnement. Chez certains, cela provoque des réactions allergiques qui causent des problèmes de peau, dont les squames et la séborrhée. Il peut aussi s’agir d’une allergie alimentaire, en particulier si vous avez modifié l’alimentation de votre chat. L’allergène concerné peut même être un tissu (divan, tapis…) présent dans son environnement. Il sera donc important d’identifier quelle est la source de l’allergie et de l’en éloigner.

Un important stress

Un changement d’environnement ou de routine peut causer du stress chez le chat et ce peut être une raison pour laquelle son poil présente des pellicules. Une attitude agressive à l’égard du chat, surtout si elle est répétitive, de la part d’un occupant de la maison (adulte ou enfant, ou encore d’un autre animal)peut aussi constituer une source de stress qui affecte l’état de son poil et de sa peau.

Les signes qui ne trompent pas

Différents comportements et symptômes chez le chat peuvent indiquer la présence de pellicules.

Par exemple :

  • Lorsque des particules blanches se déposent sur le coussin de son panier, sur vos vêtements ou sur les tapis. Il y a de fortes chances qu’il s’agisse de pellicules.
  • Quand sa peau est sèche, cela cause des démangeaisons et le chat est alors porté à se gratter ou à se toiletter beaucoup plus souvent que d’habitude. Vous verrez alors apparaître des pellicules dans son pelage.
  • Quand vous observez des zones de poils plus dégarnies en raison du grattage ou du toilettage excessif.

Bon à savoir : n’oubliez pas qu’il est très courant que des pellicules apparaissent dans le pelage de votre chat en périodes de mue. Soyez particulièrement vigilant s’il y a présence de pellicules en-dehors de ces périodes.

Les traitements pour les éliminer

Heureusement, plusieurs traitements sont disponibles pour aider votre chat à se débarrasser de ses pellicules. Certaines approches douces peuvent être effectuées à la maison. Des traitements naturels peuvent aussi s’avérer une solution à considérer.

Les approches douces

Brossage

Si le pelage du chat ne présente des pellicules que récemment, un brossage quotidien peut aider à ce que ce problème ne s’aggrave pas. Il sert à débarrasser la peau des poils morts, aère l’épiderme en le massant. De plus, il favorise la répartition du sébum sécrété par les glandes réparties dans sa peau.

Une alimentation appropriée

Pour garder le lustre de son poil et éviter la sécheresse de sa peau, l’alimentation joue un rôle important chez le chat. Optez pour une nourriture riche en protéines, vitamines, minéraux et acides gras. Un peu d’huile d’olive ajoutée à sa ration quotidienne ou du poisson gras aideront sa peau à se réhydrater. Vous pouvez aussi ajouter des compléments alimentaires (par exemple de l’oméga 3 adapté pour chats).
Ce supplément améliore la santé de l’épiderme et c’est aussi un puissant anti-inflammatoire. Il est donc indiqué si le grattage conséquence de la démangeaison a provoqué une inflammation de la peau. Il faut proposer de l’eau fraîche au chat fréquemment et le nourrir en partie avec des aliments humides (pâtée de qualité).

Protection contre les parasites et les vers :

Il est important que votre chat reçoive un traitement vermifuge et antiparasitaire chez son vétérinaire. Cet aspect n’est donc pas à négliger.

Les traitements naturels

Les soins d’entretien

Pour traiter un problème de pellicules chez le chat, il est recommandé d’utiliser des lotions et des shampoings contenant des huiles et des substances naturelles hydratantes.

Le recours à l’aloe vera

La pulpe extraite de cette plante contient des principes actifs qui favorisent la régénération cellulaire de la peau du chat. Son application régulière fait diminuer graduellement le nombre de pellicules. Elle soulage également les démangeaisons par son effet rafraîchissant.
L’inflammation diminue, ce qui incite le chat à se gratter beaucoup moins. Vous pouvez utiliser directement la pulpe à partir de l’intérieur de la feuille épaisse de la plante. Il existe aussi des gels d’aloe vera pouvant être employés sur la peau des chats.

La levure de bière

Ajouter à la ration alimentaire de votre chat un complément de levure de bière constitue une autre option souvent efficace. La forte teneur en vitamines B de ce produit naturel est bénéfique au pelage et à la peau du chat.

Notre avis sur la gestion des pellicules du chat

Pour éviter l’apparition de pellicules dans la fourrure de votre petit félin et les troubles dont ce problème s’accompagne, la prévention s’avère une solution à privilégier en adoptant les mesures suivantes :

  • Évitez de lui faire prendre des bains plus d’une fois par mois et n’utilisez que des produits naturels hydratants pour ses soins d’entretien.
  • Surtout, il ne faut jamais se servir d’un shampoing anti pelliculaire pour chiens ou pour humains, car ces produits assèchent la peau du chat.
  • Il est recommandé de ne pas laisser votre animal trop longtemps dans un endroit exposé au froid ou à de fortes chaleurs. L’une comme l’autre de ces situations peuvent causer de la sécheresse à la peau du chat et des pellicules.
  • Dès que vous identifiez la source à laquelle votre chat est allergique, faites en sorte qu’il n’entre plus en contact avec elle. Et ce, qu’il s’agisse d’une allergie à un élément présent dans son environnement ou dans son alimentation. Si vous éprouvez de la difficulté à identifier l’agent allergène, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour obtenir des conseils et suggestions de traitement.

FAQ

Les pellicules peuvent-elles déclencher des allergies chez l’humain ?

Même si plusieurs personnes sont convaincues d’avoir développé une allergie au poil de chat, il s’agit plutôt d’une réaction à la salive et aux pellicules de celui-ci. Ce qui explique que, même lorsque l’animal est absent, les pellicules qui se sont déposées sur les meubles et les tapis dans une pièce suffisent à provoquer une réaction allergique chez certains humains.

Comment hydrater la peau d’un chat ?

Si l’environnement dans lequel vit votre chat est sec, vous pouvez corriger ce problème en installant un humidificateur. Il fera augmenter le taux d’humidité dans la maison. Un chat exposé à une chaleur intense, par exemple aux rayons du soleil pour une longue durée, peut souffrir de déshydratation.
Privilégier une alimentation contenant suffisamment de vitamines et de lipides de source saine peut également s’avérer bénéfique à l’épiderme du chat.
La bi-nutrition (moitié croquettes, moitié pâtée de qualité pour chat) peut constituer une solution intéressante pour favoriser une hydratation douce. Faites en sorte qu’il soit toujours bien hydraté en lui donnant accès à de l’eau fraîche en tout temps. Le brossage quotidien aide à aérer sa peau et à mieux répartir le sébum dans les poils. L’utilisation d’une lotion à base d’huiles naturelles peut aussi contribuer à hydrater la peau de votre félin et à limiter voire éliminer les pellicules.

Éviter de laver trop fréquemment votre chat, au lieu de l’hydrater, vous risqueriez d’assécher sa peau. N’employez que des shampoings hydratants conçus pour les chats.

Comment se débarrasser des pellicules de mon chat ?

Dépendant de la cause de la présence de pellicules chez votre chat, il existe plusieurs solutions pour régler ce problème : brossages plus fréquents, alimentation adaptée, suppléments alimentaires, traitements naturels, humidificateur si le lieu est sec… Par ailleurs, quand les pellicules sont en grand nombre et qu’il se gratte beaucoup, il est préférable d’amener votre chat chez son vétérinaire pour en identifier la cause. Celui-ci sera en mesure de vous proposer le traitement approprié.

Pourquoi mon chat a des pellicules quand je le brosse ?

Si des pellicules se détachent de la peau et se répartissent dans les poils lors du brossage, c’est qu’elles étaient déjà présentes sur la peau de l’animal. En effectuant régulièrement des brossages, à l’aide d’une brosse ni trop ferme ni trop douce, le nombre de pellicules devrait graduellement diminuer. Si elles persistent, il sera important de consulter le vétérinaire pour obtenir un diagnostic et une option de traitement.

Pellicules de chat ou œufs ?

Les œufs de parasites, des acariens ou des mites blanches peuvent très facilement être confondus avec des pellicules dans le pelage du chat. La présence de ces œufs et/ou de larves peut non seulement causer des pellicules, mais favoriser l’apparition de certains problèmes de peau. Dans le doute, n’hésitez pas à faire examiner votre chat par un professionnel.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024