Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Quel est le poids idéal des chevaux de course ?

  1. Le poids des animaux >
  2. Poids du cheval >
  3. Poids d’un cheval de course
poids d'un cheval de course

Le saviez-vous ? Près de 18.000 courses de chevaux sont organisées chaque année par des entités comme PMU, PMH, France Galop (source : IFCE). Et pas moins de 30.000 chevaux participent à ces concours. Si vous souhaitez que le vôtre puisse se démarquer du lot, un entretien rigoureux du poids du cheval s’impose. Non seulement, ce réflexe vous permet d’améliorer ses performances. Mais en plus, votre équidé aura plus de chances de rester en bonne santé ! Voici l’essentiel à savoir sur la corpulence des chevaux de course.

Pourquoi est-il important de connaître le poids d’un cheval de course ?

Le choix de carrière du chevaldépend de sa taille, de sa race, de son sexe, de son état de santé, mais surtout de son poids. En effet, ce dernier déterminera, notamment :

  • Le type d’utilisation du cheval : c’est en fonction de son poids et de ses caractéristiques physiques que les jockeys pourront décider si un équidé sera un cheval de selle ou un cheval de trot.
  • La catégorie de course : un pur-sang arabe – disposant d’une bonne taille – par exemple, est fait pour les courses au galop (plat et obstacles). Tandis les trotteurs français seront plus à l’aise avec les courses de trot.
  • La valeur du handicap : rappelons que les courses à handicap consistent à attribuer un handicap aux meilleurs équidés, sur le turf. Selon le code des courses, les handicaps permettent d’égaliser les chances de victoire entre tous les chevaux. Et pour en définir la valeur, le handicapeur se basera sur plusieurs critères, dont le poids du cheval.

Enfin et non des moindres, vous devez connaître son poids pour savoir le type et la quantité d’aliments adaptés à l’équidé. La corpulence de l’animal déterminera, en outre, la fréquence des vermifuges dont il pourra avoir besoin.

Quel poids devrait avoir un cheval de course ?

Le poids moyen des chevaux de course varie en fonction des races. Ce qui ne change pas, c’est que dès la naissance, les poulains pèsent 10% du poids de leur mère, quelle qu’en soit la race. Le cheval atteint, ensuite, l’âge adulte après 3 ans de vie, avec une taille de 1,4 à 1,8 mètres au garrot. Retrouvez, dans ce tableau, le poids idéal des chevaux de course.

Race de chevalPoids idéal en kilos
Pur-sang450 à 500
Arabe350 à 450
Anglo-arabe450 à 500
Trotteur français550 à 650
Quarter horse420 à 560
AQPS (autre que pur sang)450 à 550
Appaloosa400 à 500
Standardbred500 à 550

Trois techniques pour connaître le poids d’un cheval de course

Pour vous permettre de faire une estimation précise du poids de votre cheval, on vous livre 3 méthodes efficaces :

  • Par la pesée: c’est le moyen le plus précis. Cependant, le matériel est généralement onéreux. Il faut préparer un budget de 70 à 80 euros pour une pèse chevaux.
  • Par estimation visuelle : ce n’est pas l’option la plus sûre, cependant, elle vous permet de savoir si votre cheval a un poids normal ou non. Il suffit, en effet, de regarder et de toucher certains endroits stratégiques dans lesquels le cheval peut stocker ses graisses. Il peut s’agir du chignon, des côtes, de la ligne de dos, etc.
  • Par barymétrie : cette méthode se base sur des formules mathématiques en utilisant des données venant du corps du cheval, dont sa hauteur au garrot (HG) et son périmètre thoracique (PT). Pour les chevaux de course, voici la formule : Poids vif (kg) = (2,6 x HG) + (5,2 x PT) – 855

Surpoids ou manque de poids : quels en sont les causes et les risques ?

Un amaigrissement d’un cheval de course est, en général, lié à des maladies, à une malnutrition, à des parasites ou à un âge avancé. Si elle persiste, la perte de poids peut provoquer une baisse de la performance de l’équidé ainsi qu’une plus grande vulnérabilité du cheval aux pathologies.

En ce qui concerne l’obésité, par contre, elle est surtout due à une suralimentation ou à un manque d’entraînement. Si le surpoids constitue un problème commun aux animaux de toutes espèces au 21ème siècle. Il demeure, heureusement, rare chez les chevaux de course.

Ces équidés commencent, en effet, à pratiquer des activités physiques intenses – guidés par un entraîneur – dès leurs plus jeunes âges, c’est-à-dire à partir de 10 ou 11 mois. Puis, avec un jockey ou un cavalier, ils participent – vers leur 2ème année de vie – à des courses hippiques.

Si vous remarquez, cependant, qu’il a des excès de kilos, restez sur vos gardes. Si l’obésité atteint votre équidé, elle peut entraîner la colique, le diabète, l’ostéoarthrite, l’infertilité…  et mettre, ainsi, un terme à la carrière du cheval. La meilleure solution pour y remédier est d’équilibrer son alimentation, d’augmenter progressivement ses activités physiques et de lui offrir une condition de vie plus adaptée à ses besoins.

Combien dure la carrière des chevaux de course ?

Ces équidés doivent commencer l’entrainement dès leurs plus jeunes âges, c’est-à-dire à partir de 10 ou 11 mois. Ils entrent, ensuite, dans le monde professionnel vers leur 2ème année de vie. Puis, ils terminent leurs carrières aux alentours de 10 ans. Ils pourront, ensuite, commencer une nouvelle carrière équine, dans un autre sport moins physique et moins intense.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022