Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Tout savoir pour maîtriser le poids de son double poney

  1. Le poids des animaux >
  2. Poids du cheval >
  3. Poids du double poney
poids double poney

La Fédération Française d’Équitation comptabilise, en 2006, près de 523 696 cavaliers licenciés, en France. Parmi eux, 103.000 participent à des compétitions. Et 29.259 d’entre eux sont des enfants de bas-âge, soit de 10 à 14 ans (source : FFE / Ministère de la Jeunesse et des Sports). Toujours selon cette source, le poney figure parmi les premières activités que ces jeunes cavaliers souhaitent pratiquer.
Si l’on sait que le poney regroupe tous les équidés avec une taille plus réduite que le cheval. Un autre classement fait, encore, débat dans le monde équestre : celui du double-poney. À quoi cette catégorie équine renvoie-t-elle ? Quel poids et quelle taille les animaux de ce classement font-ils ? Et comment suivre leur courbe de croissance ? Nos réponses.

Double-poney : qu’est-ce que c’est ?

Le nom devrait suffire pour définir ce qu’est un double poney. Par ce terme, en effet, il est difficile de ne pas penser à un animal qui mesure plus que le poney, mais moins que le cheval.

Alors, double-poney est-il synonyme de grand poney ? Pas forcément, car ce nom correspond surtout aux seules races de grands poneys d’une hauteur plus importante, pouvant porter des adultes. Il s’agit, dans la plupart des cas, des races de poneys de taille C et D, qui disposent des spécimens pouvant mesurer 1,50 m.

À noter, tout de même, qu’il existe des équidés qui – malgré une condition physique similaire – ne sont pas considérés comme des doubles poneys, après avoir passé la phase de poulain. C’est, notamment, le cas du Camargue, du Mérens et de l’Islandais.

La catégorie des doubles-poneys comprend surtout, entre autres :

  • le Haflinger
  • l’Avelignese
  • le Fjord
  • le Connemara
  • le Français de selle
  • et la race Highland.

À quoi ces équidés servent-ils ?

Comme tout poney, le double poney se distingue de par sa polyvalence. Vous pourrez, ainsi, utiliser ces équidés aussi bien pour l’équitation, l’attelage que la transmission de messages, après avoir noué un collier ou un ruban autour de leur cou. Beaucoup s’en servent, par ailleurs, pour assouvir leur passion pour le sport équestre. Une bonne partie des animaux peuvent, facilement, s’illustrer avec des belles minutes de course dans le dressage pur, les concours complets et les concours d’obstacles dans les tournois olympiques.

Comment déterminer la masse corporelle de cet équidé ?

Quand un cavalier ou un propriétaire souhaite connaître le poids d’un poney, on lui recommande de se référer directement au tableau suivant :

Tour de poitrine Poids moyen
100 cm45 kg
110 cm80 kg
115 cm105 kg
120 cm132 kg
125 cm160 kg
130 cm190 kg
140 cm235 kg
145 cm250 kg

Il faut noter, cependant, que ce tableau concerne les poneys de toute catégorie (allant de A à D). Pour effectuer une estimation beaucoup plus précise du poids de vos poneys D, on vous recommande, ainsi, l’utilisation de la formule suivante :

Poids Vif (kg) = 7,3 Périmètre Thoracique (en cm) – 800.

Prenons un exemple. Votre équidé affiche un tour de poitrine de 157 cm. Pour évaluer son poids, vous faites ce calcul :

Poids vif (kg) = (7,3 x 157 cm) – 800.

Ce qui vous donne un résultat de 350 kilos – la moyenne chez les poneys de type D à l’âge adulte. À noter qu’une marge de 50kg est, en général, envisageable. Votre cheval peut ainsi peser entre 300 à 400kg, selon la race.

Quelle alimentation pour maintenir le poids de forme du double-poney ?

Pour calculer la quantité d’aliments nécessaires à votre équidé, référez-vous, premièrement, à son niveau d’activité.

  • Si c’est un animal très sportif, donnez-lui quotidiennement 7,5 kg d’aliments.
  • S’il possède un niveau d’activité modéré, réduisez sa ration à 7 kg de nourritures par jour.
  • Enfin, si son niveau d’activité est faible, 6 kg d’aliments seront nécessaires.

Cet animal doit, en principe, manger des aliments riches en amidon, comme l’avoine et l’orge. Il lui faut, en outre, une certaine quantité de matières grasses, mais pas n’importe lesquelles. Ces dernières devront provenir des graisses oléagineuses et de certaines huiles, dont le lin, le colza et le soja.

Les fibres jouent, en outre, un rôle important dans le maintien du poids de l’animal. On en trouve surtout dans le foin, la paille et l’herbe. Ces derniers devront composer 50 à 70% de l’alimentation de ce type d’équidé.

Autres détails : il ne faut pas négliger l’importance des apports en protéines, en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments. Vous pouvez, ainsi, leur donner des compléments alimentaires pour animaux. Ce type de produit peut être acheté à prix réduit en ligne.

Enfin, vous devez mettre à la disposition de l’équidé de l’eau, en permanence. En général, les besoins quotidiens en eau de cet animal dépassent rarement les 40 litres. Tout dépend de son degré d’activité et de la température extérieure.

Comment faire maigrir un double-poney en surpoids ?

Dans le cas où le double-poney de selles ou d’attelage a un poids anormalement supérieur à son poids de forme, commencez par en trouver l’origine. Vous pourrez, ensuite, commencer sa cure d’amaigrissement avec les solutions suivantes.

  • Changer de régime alimentaire

Le surpoids de votre animal peut être lié à l’inadaptation de son régime alimentaire. Vous aviez l’habitude de le nourrir uniquement avec des concentrés ? Pensez à lui donner des fourrages. Cette transition ne doit, toutefois, pas se faire brusquement, au risque de provoquer des diarrhées, des fourbures, des coliques, et même des septicémies d’origine alimentaire.

À noter que pour les chevaux trop grassouillets, vous pourrez vous permettre de passer, directement, à une alimentation uniquement au foin pour mieux préserver leur état santé.

  • Augmenter les charges de travail

L’obésité du double-poney peut, également, être le résultat d’un manque d’activités. Les cavaliers doivent, donc, augmenter la charge de travail de l’animal, pour lui permettre de retrouver, rapidement, son poids de forme. Si vous voulez être sûr que votre horse fasse assez d’effort quotidiennement, faites usage d’un capteur de fréquence cardiaque. Ce dernier vous permet d’avoir des données exactes sur ses dépenses énergétiques lors de chacune de ses activités.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022