Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Comment désinfecter la plaie de votre chat ?

  1. Les soins >
  2. Antiseptiques >
  3. Désinfecter la plaie du chat
Désinfecter la plaie du chat

Les chats sont tout aussi sensibles aux blessures mineures quotidiennes que tout autre animal. Les blessures peuvent subvenir suite à une bagarre avec d’autres chats, voire des chiens ou des rongeurs. Leur habitude à se faufiler dans les espaces restreints peut aussi leur causer des éraflures et des ecchymoses. La plupart de ces blessures sans gravité et pourront être prises en charge à domicile à l’aide d’un antiseptique tandis que les plaies plus graves nécessiteront des sutures en chirurgie et des soins d’urgence. Votre chat ou chaton a une blessure et vous ne savez quoi faire ? Découvrez dans ce petit guide les conseils pour désinfecter la plaie de votre chat.

Le traitement des plaies mineures du chat par son maître

De petites éraflures ou coupures de votre chat ne valent pas souvent la peine de s’inquiéter. Votre chat ou chaton boitera s’il a une fracture ou une blessure à la patte ou au coussinet. Quant aux écorchures mineures, elles guérissent généralement d’elles-mêmes. Vous n’avez qu’à surveiller la plaie et les signes de guérison.

Vous interviendrez sur votre chat seulement si la blessure ou les lésions sont superficielles, s’il ne manifeste pas de douleur et qu’il a un bon état général. En cas de gonflement, de rougeur ou de saignement, il est préférable de consulter automatiquement un professionnel. Toutefois, les plaies sans sites de ponction ou qui ne saignent pas beaucoup peuvent être traitées à la maison. Voici la procédure à suivre dans le calme pour traiter l’infection.

Première étape : examinez la plaie

Avant de toucher la plaie, prenez le soin de vous laver les mains avec du savon. Ensuite, assurez-vous que la plaie n’est pas profonde ou plus grave que vous le pensiez. En fonction de la race de votre chat ou chaton, vous serez amené à couper, voire raser ses poils pour mieux l’examiner. En cas d’absence de saignement, vous pouvez soigner la plaie sans problème.

Deuxième étape : nettoyer la plaie

Utilisez une solution antiseptique ou de l’eau ordinaire et de la compresse pour nettoyer doucement le contour de la plaie. Remplissez une seringue avec un mélange de ces éléments pour rincer plusieurs fois la surface de la plaie.

Surtout, faites attention à ne pas nettoyer la plaie avec de l’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène), de l’hamamélis ou de l’alcool. La puissance du premier peut endommager les tissus malgré son caractère anti-infectieux puissant. Les autres ont tendance à piquer lorsqu’on les applique sur une lésion à vif.

Troisième étape : désinfecter la plaie

Pour désinfecter la plaie de votre chat, nous vous proposons deux produits très cicatrisants, désinfectants et sans effet piquant. Il s’agit du chlorhexidine Antisept et de la povidone iodée. Pour appliquer l’antiseptique, il est recommandé d’utiliser une compresse stérile. Évitez d’utiliser le coton, car il laisse des fibres dans la plaie, ce qui pourrait finalement être contre-productif et retarder la cicatrisation.

Si votre désinfectant est sous forme de spray, l’animal peut avoir peur si vous pulvérisez directement sur la plaie. Il est conseillé de vaporiser le produit sur la compresse pour désinfecter la plaie. Par ailleurs, le miel de Thym est un traitement naturel qui peut vous rendre service si vous ne disposez pas du matériel médical adéquat. Il possède également des propriétés antiseptiques très efficaces.

Pour une cicatrisation superficielle de la plaie, il suffit d’appliquer quotidiennement le miel en fine couche. Toutefois, il est recommandé de demander l’avis de votre vétérinaire avant son utilisation pour ne pas couvrir une plaie infectée. Cela risque de la faire macérer.

Dernière étape : Pansement ou non ?

Une plaie simple n’a pas besoin de pansement. La laisser ouverte lui permet de s’aérer convenablement pour une guérison rapide. Cela limite également le développement des bactéries. Ainsi, votre chat recouvrera rapidement sa santé. Cependant, si vous craignez que votre chat lèche excessivement la zone infectée, l’idéal est de lui poser une collerette pour chat.

Comment utiliser la bétadine pour les désinfections de plaie ?

Chez un chat, une plaie, même bénigne, peut rapidement s’infecter. Vous pouvez éviter cette situation en la désinfectant rapidement avec la bétadine.

La bétadine est commercialisée sous le nom de Vétedine dans les structures vétérinaires. Elle est donc très accessible. Cependant, avant la désinfection, vous devez prendre certaines précautions.

Préparer la solution pour la désinfection

Pour un usage ponctuel, un flacon de 120 mL est suffisant. Ce produit coûte moins de 5 euros. Il est déconseillé d’appliquer directement la bétadine sur la plaie. Vous devez d’abord la tester sur une partie de la peau du chat pour éliminer le risque d’allergie dermique. Ensuite, diluez la bétadine avec une eau claire pour un ratio de 1/9.

Nettoyer la plaie

Pour une meilleure hygiène, commencez en rasant tous les poils à proximité de la plaie. Versez la solution sur une compresse et passez doucement sur toute la surface atteinte. Ensuite, recouvrez d’un pansement ni trop serré ni trop lâche.

Vous pouvez désinfecter plusieurs fois selon le type de blessure. Par ailleurs, demandez conseil à votre vétérinaire pour obtenir un médicament ou une astuce qui pourrait faciliter la cicatrisation.

La gestion des plaies ouvertes et graves de votre chat à la maison

Une plaie grave est une blessure profonde ayant déchiré la peau et atteint les tissus situés en dessous. On remarque une perte importante de sang avec des risques d’hémorragie. Toute plaie ouverte impliquant des perforations ou plus qu’une simple perte de sang mineur doit être traitée par un vétérinaire dès que possible.

Ces types de blessures, en particulier celles causées par la morsure d’un autre animal, peuvent facilement s’infecter. Les blessures de ce type lorsqu’ils ne sont pas traités peuvent entraîner la formation d’abcès ou de poches remplie de pus à la surface de la plaie. Sachez également que ceux-ci peuvent être très douloureux pour votre chat et entraîner de la fièvre, une léthargie ou toute autre maladie.

Surveillez régulièrement ces signes ainsi que la boiterie ou la sensibilité de la plaie. Cela indique qu’il faut consulter le vétérinaire de toute urgence. Si votre chat est gravement blessé et que vous ne pouvez pas aller sur le moment chez un vétérinaire, voici quelques étapes à suivre.

Arrêtez le saignement

En cas de saignement, il est recommandé d’appliquer une pression directe sur la plaie. De fait, la plaie doit être recouverte d’une gaze stérile ou d’un chiffon propre. Ne cherchez pas à le changer si celui-ci est mouillé. Il faut plutôt ajouter une nouvelle protection sur la première posée.

Une grave hémorragie peut nécessiter une compression sur une artère. La rapidité de l’action et le geste peuvent sauver l’animal. L’arrêt du saignement peut prendre 5 à 10 minutes. Lorsque c’est fait, laissez la gaze en place. L’enlever peut éliminer le caillot et la perte de sang reprendra.

Nettoyez les bords de la plaie

Le nettoyage d’une telle plaie se fait avec les bords des coupes plus larges. Toutefois, laissez au vétérinaire le soin de rincer la plaie. Dans ce cas, elle peut être bandée pour la protéger d’une contamination supplémentaire ou pour empêcher votre chat ou chaton de la lécher excessivement.

Enfin, vérifiez la présence de toutes autres marques de blessures que vous auriez pu manquer sur le corps de votre chat. N’oubliez pas ses coussinets ! Une fois que vous avez fait tout ce que vous pouvez, il est temps d’emmener votre chat chez le vétérinaire pour des soins adéquats.

Le suivi de la santé de votre chat

Ce que vous pouvez faire lorsque votre chat est à la maison est de lui prodiguer les soins infirmiers. Cela dure généralement une à deux semaines. Ces différents soins infirmiers comprennent les éléments ci-après. Vous devez empêcher votre chat de lécher, mâcher ou gratter les plaies, les sutures, les bandages ou encore les drains. Cela peut nécessiter l’utilisation d’une collerette.

Par ailleurs, gardez les bandages propres et secs et changez-les comme indiqué par votre vétérinaire. Placez une fine pellicule de pommade antibiotique sur les bords de la plaie une ou deux fois par jour, mais seulement si le chat ne peut pas lécher. Ensuite, assurez-vous que votre chat reçoit tous les médicaments qui lui sont prescrits. Donnez-lui des vitamines et veillez à sa bonne alimentation. Si vous rencontrez des difficultés pour lui administrer les médicaments, contactez votre vétérinaire.

La prévention

Les chats sont plus susceptibles d’être blessés lorsqu’ils se déplacent à l’extérieur sans surveillance. La meilleure façon d’éviter les blessures est de garder votre animal à l’intérieur ou de le laisser sortir uniquement dans un endroit protégé.

Par ailleurs, étant responsable de votre félin, vous êtes dans l’obligation de toujours avoir une trousse de premier secours à votre portée. Aussi, vérifiez son comportement pour identifier s’il a un problème. En outre, assurez-vous que les vaccins de votre chat sont à jour surtout si les blessures ont été infligées par un autre animal.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021