Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Que choisir entre pâtée ou croquette pour un chat ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chat >
  3. Pâtée pour chat >
  4. Pâtée ou croquette pour chat ?
Croquette VS pâtée pour chat

La dépense annuelle moyenne pour un chat en France est estimée à 600 euros, selon le journal Le Monde. La majeure partie de ce budget est allouée à l’alimentation de l’animal. De nombreux propriétaires, cependant, ne savent pas quoi offrir à leur félidé entre les croquettes et les pâtées. Il est, ainsi, nécessaire de leur indiquer laquelle de ces options privilégier en fonction des besoins de l’animal et de leur budget. À noter, par ailleurs, que rien n’interdit d’alterner croquette et pâtée pour chat. Voici notre guide !

Optez pour la praticité avec la croquette, mais gare à la déshydratation !

La croquette est, aussi, connue sous l’appellation de granulé ou de nourriture sèche. Cette dernière appellation résulte de son taux d’humidité qui se trouve seulement entre 8 à 10%. En effet, on obtient cet aliment pour chat en extrudant de la viande à haute température et à haute pression. Plusieurs autres ingrédients peuvent y être ajoutés en fonction du goût que l’on souhaite lui fournir.

Service facile et stockage pratique

Vous n’avez pas à suivre de longues procédures pour servir des croquettes à votre chat. Il vous suffira d’ouvrir le conditionnement et de verser dans la gamelle de l’animal les quantités dont il a besoin pour sa ration.

Cette option est, également, intéressante de par la praticité de son stockage. Rappelons que les croquettes contiennent, généralement, une certaine quantité de conservateurs. Vous n’avez, donc, pas besoin de mettre leur sac dans le frigo ou dans un endroit frais, après leur ouverture. Par ailleurs, dans le cas où le félidé ne finit pas sa gamelle, vous pourrez y laisser les croquettes restantes sans risquer de sentir des odeurs fortes.

Comme pour un chien, croquer fait partie des réflexes naturels des chats. Et cela devrait constituer une raison de leur choisir des croquettes aux viandes ou aux céréales. L’humidification de ces dernières n’est, donc, plus nécessaire sauf pour les chatons qui commencent à peine leur sevrage. Il en est de même pour un chiot au cours de la même période.

Par ailleurs, les aliments secs proposent des avantages intéressants pour l’hygiène buccale et dentaire des chats. Ils nettoient leurs dents et favorisent la circulation sanguine au niveau des gencives. Les félins domestiques qui sont nourris exclusivement avec des croquettes ont, par ailleurs, une meilleure haleine. De plus, le dosage de leur aliment selon leur poids, leur état de santé et leur âge est beaucoup plus facile.

Une bonne dose d’hydratation s’impose

Comme leur taux d’humidité est très réduit, les croquettes peuvent être à la source d’un assèchement rapide de la gueule de votre compagnon. Si vous les choisissez pour donner à manger au félin, prévoyez une gamelle d’eau à côté pour lui permettre de boire. Cela permettra, par ailleurs, de mettre l’animal à l’abri des problèmes urinaires graves sous forme de calculs. Et veillez à ce qu’il boive cette eau le plus régulièrement possible. À noter, cependant, que même s’ils aiment croquer, les chats sont moins attirés par les croquettes que les chiens. 

Respectez la nature de votre chat avec les pâtées, mais gare aux contraintes !

Les pâtées pour chat sont catégorisées « nourriture humide », car elles sont constituées d’eau à hauteur de 75 à 78%. On les met, le plus souvent, dans des barquettes ou des conserves d’une quantité allant de 70 à 400 g. Certains fabricants prennent, toutefois, l’habitude d’en proposer dans des sachets ou pochons.

Ce type d’aliment pour chat compte dans sa composition :

  • soit de la viande de qualité similaire à celle dédiée à la nutrition humaine pour les produits premium ;
  • soit des sous-produits animaux pour les produits d’entrée de gamme.

Après leur broyage et leur mélange, tous ces ingrédients rejoindront directement la barquette ou la boîte de conserves qui leur sont dédiées.

Un attrait plus important auprès des félins

Du fait de son niveau d’humidité élevé, la pâtée constitue un choix non négligeable, pour les chats qui ne boivent pas suffisamment d’eau. Ceux-ci devront, cependant, en consommer une quantité plus importante pour profiter d’une valeur nutritionnelle similaire à celle des croquettes.

Par ailleurs, l’odeur plus forte des pâtées ne devra pas être vue comme un inconvénient. En effet, c’est elle qui est à l’origine de l’attrait de l’animal pour cette catégorie d’aliment. Celui-ci ne résistera pas à l’idée de se délecter des pâtées de thon ou de saumon riches en minéraux, protéines et glucides qui viennent d’être versées sur sa gamelle. Préparez-vous, cependant, car une seule gamelle par jour risque de ne pas lui suffire ! Il lui en faut plutôt deux à répartir en deux prises, pendant la journée.

Option plus contraignante et plus coûteuse

Une fois qu’elles ont été ouvertes, les barquettes ou les boîtes de conserve qui contiennent les pâtées devront être mises dans un réfrigérateur. En ce qui concerne l’odeur – qui peut être moins supportable pour l’homme – un nettoyage de la gamelle après chaque repas du chat est indispensable. Vous devez, ainsi, vous préparer à plus de contraintes avec cette option.

Après qu’elle est servie, la pâtée riche en nutriment peut aussi se dégrader plus vite, un effet du contact à l’air et aux rayons solaires. Durant les journées chaudes, elle attirera des mouches qui n’hésiteront pas à s’y poser et à y pondre. Pourtant, il s’agit d’un aliment nécessitant un budget plus élevé que les croquettes.

Pourquoi ne pas alterner les deux ?

Rien ne vous empêche de mixer les aliments secs avec les aliments humides dans la gamelle de votre chat. Cela nécessite, tout de même, de passer par une phase transitoire. Celle-ci permettra au système digestif de l’animal de se familiariser avec sa nouvelle alimentation.

Dans le cas où le félin a été habitué aux croquettes, la transition doit se faire comme suit :

  • Commencez par intégrer un quart de nourriture humide dans son repas. La pâtée doit être servie dans une gamelle différente de celle dédiée aux croquettes.
  • Pensez à atteindre une proportion de 50/50 des deux catégories d’aliments à la fin de la transition. Celle-ci devra durer, au plus, une dizaine de jours.

N’hésitez pas à solliciter l’accompagnement et les conseils d’un vétérinaire durant cette phase.


Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021