Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Bien choisir son vermifuge naturel pour chien

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge naturel >
  4. Vermifuge naturel chien
Vermifuge naturel chien

Le vermifuge est pour nous comme pour les animaux, un moyen efficace de lutter contre les vers intestinaux. Quand il est ingéré à temps, il présente des effets à la fois curatifs et préventifs. Un chien qui souffre de maladies causées par des vers intestinaux peut donc être traité à partir des anthelminthiques. Le vermifuge peut également faire partie de sa routine de déparasitage. Cependant, avec la panoplie de vermifuges chimiques disponibles sur le marché, il est difficile de s’en sortir lors du choix. La solution à ce casse-tête est donc l’alternative naturelle. Cette dernière présente de nombreux avantages et est d’ailleurs plus adéquate pour la santé de votre chien.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Qu’est-ce qu’un vermifuge naturel ?

Le vermifuge naturel est comme son homologue chimique, un produit destiné à débarrasser vos chiens des vers et parasites intestinaux. Il se démarque par les ingrédients qui entrent dans sa confection. Ces derniers sont généralement issus de la terre et s’opposent aux constituants des antiparasitaires administrés par le vétérinaire.

En effet, les produits disponibles chez les spécialistes de la santé animalière proviennent généralement de l’industrie pharmaceutique. Or celle-ci est connue pour user de substances synthétisées chimiquement pour fabriquer ses médicaments. Ainsi, les vermifuges naturels s’appuient simplement sur les capacités naturelles des plantes.

Les plantes servant à la confection de ce type de vermifuge sont très nombreuses, ce qui offre une variété de possibilités. Toutefois, il faut souligner qu’il s’agit de remèdes qui ne limitent que l’apparition de parasites internes chez les animaux. Leur usage est recommandé pour les cas où l’infection intestinale est légère.

La recommandation est la même pour les chiens ayant un mode de vie qui les expose moins aux infections parasitaires. D’une manière générale, l’utilisation des vermifuges naturels se fait toujours en alternance avec un traitement vétérinaire.

Les vermifuges naturels existent généralement sous deux formes : les comprimés ou les substances buvables. Ils sont disponibles à la vente dans les animaleries, ainsi que dans les magasins spécialisés. Pour éviter les problèmes de dose non respectée, il est conseillé d’acheter le vermifuge de son animal dans l’un de ces lieux.

Les vers des chiens

Les vers des chiens sont des parasites de l’intestin. Ils sont classifiés en deux groupes.

  • Les Nématodes, des vers ronds, qui ont la forme semblable à celle des spaghettis Parmi lesquels on retrouve les Ankylostomes, les Ascaris, les Trichures et la Dirofilariose.
  • Les Cestodes, des vers plats, connus aussi sous le nom de ténia, dont la forme fait penser à des grains de riz en chapelet. On y retrouve le ver solitaire, le dipylidium et les Échinocoques.

De taille variable, les parasites adultes se logent dans l’intestin de l’animal. Les oeufs sont expulsés à l’extérieur par les excréments. Ils se transmettent principalement par ingestion. Si certains sont anodins et ne provoquent pas de signes particuliers, d’autres peuvent être dangereux pour l’animal ou pour son maître.

Les parasites à haut risque

Les Ascaris

Les Ascaris (Toxocara Canis et le Toxascari Leonina) ont l’aspect blanchâtre. Ils mesurent entre 10 et 20 cm et vivent dans l’intestin des chiens.
Une fois adultes, les ascaris pondent des oeufs microscopiques qui, une fois ingérées par le chien, vont le contaminer. Les larves peuvent s’enkyster dans plusieurs organes de l’animal et survivre pendant plusieurs années pour se réveiller plus tard et continuer leur processus de développement.

Sans signes visibles chez le chien adulte, les ascarides provoquent de graves lésions chez les jeunes chiots et peuvent causer la mort de l’hôte.
Chez l’homme, ce sont surtout les enfants et les personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies qui présentent le plus de dangers face à ce ver.

La dirofilariose ou la “maladie du ver du coeur”

Contrairement aux autres parasites qui vivent dans les intestins, la dirofilariose se loge dans les artères pulmonaires et parfois dans la partie droite du coeur.
Ce ver est transmis aux chiens par certains moustiques infectés. Suite à la piqûre du moustique, la larve pénètre sous la peau pour se loger dans le coeur une fois adulte, paralysant ainsi le coeur de son hôte.
Les premiers signes peuvent apparaître plusieurs mois voire plusieurs années après la contamination par la piqûre du moustique infecté. La maladie causée par ce parasite entraîne des problèmes cardiaques et respiratoires.
L’évolution de la maladie est lente, mais peut entraîner une insuffisance cardiaque invalidante ou la mort subite de l’animal.

Les Échinocoques

En France, on retrouve deux espèces d’Échinocoques.
L’Echinococcus multilocularis est présent dans le nord de la France. Les oeufs de ce ver sont disséminés par les crottes du renard qui vont se déposer sur le sol, les plantes, les baies. C’est ainsi que les petits rongeurs vont être infestés et les larves vont alors créer des kystes dans leurs foies. Le chien peut être contaminé en chassant ces petits rongeurs.
L’Echinococcus granulosus est présent principalement dans le sud de la France. C’est un parasite de l’intestin du chien dont les oeufs vont être expulsés à l’extérieur par les excréments du chien. Ces crottes vont alors être ingérées par des herbivores. Si les moutons sont le plus souvent incriminés, car il est l’animal le plus fréquemment contaminé, ce type de ver peut contaminer d’autres herbivores (chèvres, vaches, porcs, …).
Dès l’instant où l’animal a ingéré les oeufs, ceux-ci éclosent et les larves déployées vont alors former des kystes volumineux dans les organes internes de leurs hôtes. /
Pour ces deux espèces, le ver ne sera pas dangereux chez le chien et ne présentera aucun symptôme. Pour autant, ces espèces sont des zoonoses (transmissibles de l’animal à l’homme).
Chez l’homme, Le E. Multilocularis est responsable de l’échinococcose alvéolaire qui forme de nombreuses alvéoles dans le foie. Cette maladie peut être mortelle.
Le E. Granulosus est responsable de l’hydatidose qui se développe dans les organes internes, principalement dans le foie ou les poumons, mais aussi les yeux ou le cerveau.

Les avantages par rapport aux autres produits existants

Les vermifuges naturels présentent aussi bien des avantages que des limites. Si leurs inconvénients se limitent à une efficacité moindre et des risques en cas de surdoses, leurs avantages par contre sont nombreux. Ces derniers sont au nombre de 4.

L’absence d’effets secondaires

Comme tout médicament, les produits vétérinaires s’accompagnent généralement d’effets secondaires. Ces derniers sont généralement indiqués sur les boites et varient beaucoup. Ils peuvent être d’ordre digestif, nerveux, respiratoire, génital ou encore psychologique. Cependant, avec les vermifuges naturels ce problème ne se pose tout simplement pas.

Une solution pour les chiens inadaptés aux remèdes vétérinaires

Parfois, les complications engendrées par un médicament vétérinaire ne viennent pas des soins en eux-mêmes, mais plutôt de l’animal. Le cas le plus fréquent est celui où le poids du chien n’est pas adapté à la prise d’un médicament. On parle dans ce cas de contre-indications. Les remèdes naturels n’en disposent généralement pas.

Des risques limités de surdose

Certes, un produit comme l’ail peut être dangereux pour le chien ou même le chat en cas de surdose. Cependant, celui-ci est le seul produit naturel disposant de cette particularité. Il n’en est pas de même pour les autres produits bio.

Le coût très abordable

Il s’agit du dernier avantage lié à l’utilisation de ce type de produit. Les vermifuges naturels sont beaucoup moins chers que leurs homologues chimiques. Cet écart de prix s’explique en grande partie par leur système de fabrication qui est moins onéreux.

Comment les chiens attrapent des vers et comment le savoir ?

Un chien peut attraper des vers :

  • en entrant en contact avec un chien infecté ou avec ses excréments,
  • en ingérant une nourriture infectée,
  • en mangeant un rongeur ou des insectes,
  • en étant contaminé par des puces.

Les symptômes les plus courants d’une infestation interne par des vers ronds ou plats sont les suivants :

  • diarrhée et/ou vomissements,
  • ballonnements,
  • fièvre,
  • perte d’appétit,
  • anorexie,
  • déshydratation,
  • léchage excessif de l’anus,
  • signe du traîneau (l’animal se frotte les fesses au sol pour se gratter).

Sur les individus les plus atteints, les vers peuvent être visibles à l’œil nu dans les selles. Si l’état de votre animal est fortement dégradé, il est recommandé de faire appel à un vétérinaire dans les meilleurs délais.

Les vermifuges naturels pour chiens

vermifuge naturel pour chien à l'ail

Si vous souhaitez vermifuger votre chien de manière naturelle (en prévention ou en curatif), vous pouvez utiliser des aliments simples comme l’ail, la carotte, l’argile, etc.

L’ail

En quantité modérée, l’ail frais est un excellent remède contre les vers. Effectivement l’allicine libérée lorsque celui-ci est haché ou écrasé possède de bonnes propriétés vermifuges. les gousses d’ail seront plus efficaces que la poudre.

Hachez l’équivalent de 0,5 % du poids de votre chien et laissez-la reposer environ un quart d’heure avant de la lui présenter. Renouvelez l’opération une fois par jour pendant 3 jours. Il est important de ne pas dépasser cette dose, car l’ail peut s’avérer toxique en trop grande quantité.

La carotte

Très efficace pour évacuer les ver, elle représente également une excellente source de vitamines A et C. Coupez une carotte en dés ou en lamelles et mélangez-là aux croquettes de votre compagnon. La quantité dépendra de son poids : environ une cuillere pour 10 kg.

Les graines de courge

Grâce à la cucurbitacine contenue dans les graines de courges qui va paralyser les vers, ce légume est un excellent vermifuge naturel.

Broyez 5 graines de courge et mélangez-les aux repas de votre chien, une fois par jour pendant une semaine.

Cette technique est efficace pour éliminer entièrement le ver solitaire chez l’animal.

La noix de coco

Voilà un fruit aux multiples bienfaits : renforcement du système immunitaire, effet antibactérien, amélioration du transit digestif, soin de la peau et du pelage, etc.

En tant que vermifuge, la noix de coco séchée est un très bon choix. Le dosage recommandé est de 1 cuillère à café pour les chiens de petite taille, 2 pour les chiens de taille moyenne et 1 cuillère à soupe pour les chiens de grande taille.

L’huile de noix de coco alimentaire peut également faire effet, à raison d’une cuillère à soupe pour 15 kg. Attention, car un surdosage peut entraîner une diarrhée.

La terre de diatomée

Il s’agit d’une poudre minérale naturellement riche en silice et en oligo-éléments. La méthode la plus efficace consiste à mélanger la terre de diatomée à de l’ eau de boisson sur une durée de 2 à 4 semaines.
Pour un chiot, une cuillère à café par jour suffit. Pour un adulte, le dosage dépendra du poids :

  • 2 cuillères à café pour un chien de moins de 25 kg,
  • 1 cuillère à soupe pour un chien de 25 à 50 kg,
  • 2 cuillères à soupe pour un chien de plus de 50 kg.

Les huiles essentielles

Vermifuge naturel pour chien avec huiles essentielles

En complément de l’ alimentation, des recettes à base d’huiles essentielles peuvent servir de vermifuge naturel. Voici un exemple de mélange à préparer soi-même :

  • 30 gouttes d’ huile essentielle de cannelle,
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’origan vert,
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Tea tree,
  • 10 goutte d’huile essentielle de camomille romaine,
  • 60 gouttes d’huile essentielle de germe de blé.

L’argile

Une à deux applications par jour d’argile au niveau de l’anus contribuent à réduire les démangeaisons et à freiner la reproduction des vers.

Le Curcuma

Cette épice permet de se débarrasser des parasites mais aussi de réparer les dommages occasionnés à l’intestin par les parasites.

Étant donné que la curcumine contenu dans le curcuma peut être difficile à être ingéré pour les chiens, cet épice peut être mélangé avec de l’huile de coco pour créer une pâte.

La Camomille

Efficace contre les trichures et les vers ronds, la camomille permet d’aider à soulager les problèmes digestifs causés par les parasites internes.

0,25 ml -0,50 ml pour 10 kg de poids de votre chien sont les doses recommandées à répéter deux fois par jour pendant deux semaines.

Le Clou de Girofle

Il est reconnu depuis très longtemps comme un vermifuge efficace. Pour autant, tout comme l’ail, à haute dose, les clous de girofle peuvent être dangereux pour le chien. Il vaut mieux demander l’avis d’un vétérinaire pour l’ajouter à sa nourriture.

Il faut éviter de donner des clous de girofle aux femelles enceintes. Effectivement, ils peuvent provoquer de fausses-couches en stimulant l’utérus.

Le Kéfir

Pour aider son chien à se débarrasser des vers, cette boisson fermentée est un excellent remède.
Il vaut mieux choisir le kéfir de chèvre ou de lait de coco, car ils sont plus faciles à digérer pour les chiens.
Une cuillère à café jusqu’à une cuillère à soupe par jour pour les petits chiens.
Pour les chiens de taille moyenne, ce sont une à deux cuillères à soupe par jour.
Pour les grands chiens, ce sont deux à trois cuillères à soupe par jour.
Pour s’assurer que le chien tolère la boisson, il est recommandé de commencer doucement avec de faibles doses.

Le vinaigre de cidre

Le vermifuge naturel pour chien à base de vinaigre de cidre

Le vermifuge naturel pour chien à base de vinaigre de cidre

Où acheter des vermifuges naturels pour chien ?

L’ail, la carotte, la noix de coco et les graines de courge peuvent se trouver facilement chez un primeur ou dans un supermarché bio.

La terre de diatomée s’achète directement en animalerie ou en pharmacie.

Pour l’ argile et les huiles essentielles, mieux vaut se tourner vers des enseignes spécialisées bio.

Les vermifuges naturels pour chien faits maison

Les vermifuges naturels pour chien faits maison vous permettent de prodiguer des soins à votre chien sans recourir aux produits chimiques. Ainsi, vous pouvez choisir entre la terre de diatomée, les graines de courge ou encore l’argile.

Opter pour le traitement naturel vous permet de prévenir une infestation chez votre chien sans qu’il ait à prendre des comprimés.

Les vermifuges naturels pour les chiens permettent de protéger la flore intestinale du chien contre les parasites ou les bactéries qui pourraient s’y installer.

Dans la majeure partie des cas, le remède est ajouté directement aux aliments de l’animal. La fréquence de vermifugation varie en fonction de l’âge du chien.

Quant au mode d’administration, tout comme chez le chat ou les chatons, il diffère selon l’âge, la taille et le poids de votre chien. Il est important de respecter les doses pour réussir la vermifugation de votre chien.

Quel est le meilleur remède de grand-mère pour un vermifuge naturel chien ?

Un des meilleurs remèdes de grand-mère pour vermifuger son chien naturellement consiste à mélanger un peu d’argile verte dans la gamelle d’eau ou dans sa nourriture.

Tout au long de la journée, le chien va manger et/ou boire ce mélange qui va l’aider à se débarrasser de tous ses parasites.

Ce remède de grand-mère est efficace, car l’argile est un principe actif permettant l’élimination rapide des parasites logés dans les intestins. Elle reconstitue la flore intestinale et permet de stopper les diarrhées.

Notre avis sur les vermifuges naturels pour chien. Qu’en pensent les vétérinaires ?

Que ce soit des légumes, des épices ou grâce aux huiles essentielles, les vermifuges naturels ne manquent pas pour que les maîtres puissent aider leurs animaux de compagnie à se débarrasser de leurs parasites.

Les vermifuges naturels pour chien sont excellents pour permettre aux maîtres de protéger leurs chiens des différents parasites sans utiliser de produits chimiques. Effectivement, utiliser ce type de vermifuge permet de soigner son animal naturellement à des prix attractifs.

Pour autant, les vétérinaires recommandent aux maîtres d’utiliser les vermifuges naturels en guise de prévention ou en plus de vermifuges chimiques.
En effet, les vermifuges naturels peuvent être utiles pour les chiens qui ne sortent pas, ceux qui sortent dans un environnement peu parasité et/ou lorsque la pression parasitaire est faible et qu’il est possible de s’en débarrasser facilement.

Si le chien est fortement infesté, les vermifuges naturels seuls, bien qu’apportant du bien-être à l’animal, ne suffiront pas pour se débarrasser des parasites. Il faudra alors adopter un vermifuge chimique plus costaud et plus efficace pour assurer le rétablissement de son animal de compagnie.

Pourquoi est-il important de vermifuger son chien et quelle est la fréquence ?

La procédure de vermifugation de votre chien est d’une importance capitale. De plus, il demeure capital d’effectuer cette procédure selon une certaine fréquence.

Pourquoi vermifuger son chien ?

Les animaux de compagnies, qu’il s’agisse des chiens ou des chats, sont exposés aux parasites. En dehors des tiques et des puces qui sont des vermines de la peau, ceux-ci souffrent régulièrement de la présence de parasites intestinaux comme le ténia, les ascaris ou encore les nématodes. Cette situation s’explique principalement par des soucis liés à l’hygiène, l’alimentation ou le mode de vie.

Toutefois, il est tout simplement impossible d’éviter que son animal de compagnie attrape ces parasites en agissant sur ces paramètres. La seule manière d’y arriver est de lui administrer régulièrement des vermifuges, et ceci, dès son plus jeune âge.

La fréquence d’administration des vermifuges

Pour administrer correctement les vermifuges naturels et assurer une bonne santé à votre animal, vous devez le faire dès la première semaine de vie de votre chien. Il ne faut ainsi pas attendre que les chiots grandissent avant d’y avoir recours. La fréquence de traitement d’un chiot au vermifuge varie beaucoup. Elle est de deux fois par mois dès les premières semaines. Lorsque l’animal a entre trois et six mois, il faut le vermifuger une fois par mois. Dès qu’il a plus de six mois, vous pouvez recourir au traitement quatre fois par an.

Par ailleurs, un chien qui est souvent en contact avec la nature doit être vermifugé plus régulièrement. La fréquence des vermifuges dans ce cas est d’un traitement par mois. Il en est de même pour les chiennes en gestation, qui sont susceptibles de transmettre des vers à leurs descendances.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022