Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Bien choisir son vermifuge naturel pour chien

  1. Les soins >
  2. Vermifuges >
  3. Vermifuge naturel >
  4. Vermifuge naturel chien

Le vermifuge est pour nous comme pour les animaux, un moyen efficace de lutter contre les vers intestinaux. Quand il est ingéré à temps, il présente des effets à la fois curatifs et préventifs. Un chien qui souffre de maladies causées par des vers intestinaux peut donc être traité à partir des anthelminthiques. Le vermifuge peut également faire partie de sa routine de déparasitage. Cependant, avec la panoplie de vermifuges chimiques disponibles sur le marché, il est difficile de s’en sortir lors du choix. La solution à ce casse-tête est donc l’alternative naturelle. Cette dernière présente de nombreux avantages et est d’ailleurs plus adéquate pour la santé de votre chien.

Qu’est-ce que c’est ?

Le vermifuge naturel est comme son homologue chimique, un produit destiné à débarrasser vos chiens des vers et parasites intestinaux. Il se démarque par les ingrédients qui entrent dans sa confection. Ces derniers sont généralement issus de la terre et s’opposent aux constituants des antiparasitaires administrés par le vétérinaire.

En effet, les produits disponibles chez les spécialistes de la santé animalière proviennent généralement de l’industrie pharmaceutique. Or celle-ci est connue pour user de substances synthétisées chimiquement pour fabriquer ses médicaments. Ainsi, les vermifuges naturels s’appuient simplement sur les capacités naturelles des plantes.

Les plantes servant à la confection de ce type de vermifuge sont très nombreuses, ce qui offre une variété de possibilités. Toutefois, il faut souligner qu’il s’agit de remèdes qui ne limitent que l’apparition de parasites internes chez les animaux. Leur usage est recommandé pour les cas où l’infection intestinale est légère.

La recommandation est la même pour les chiens ayant un mode de vie qui les expose moins aux infections parasitaires. D’une manière générale, l’utilisation des vermifuges naturels se fait toujours en alternance avec un traitement vétérinaire.

Les vermifuges naturels existent généralement sous deux formes : les comprimés ou les substances buvables. Ils sont disponibles à la vente dans les animaleries, ainsi que dans les magasins spécialisés. Pour éviter les problèmes de dose non respectée, il est conseillé d’acheter le vermifuge de son animal dans l’un de ces lieux.

Les avantages par rapport aux autres produits existants

Les vermifuges naturels présentent aussi bien des avantages que des limites. Si leurs inconvénients se limitent à une efficacité moindre et des risques en cas de surdoses, leurs avantages par contre sont nombreux. Ces derniers sont au nombre de 4.

L’absence d’effets secondaires

Comme tout médicament, les produits vétérinaires s’accompagnent généralement d’effets secondaires. Ces derniers sont généralement indiqués sur les boites et varient beaucoup. Ils peuvent être d’ordre digestif, nerveux, respiratoire, génital ou encore psychologique. Cependant, avec les vermifuges naturels ce problème ne se pose tout simplement pas.

Une solution pour les chiens inadaptés aux remèdes vétérinaires

Parfois, les complications engendrées par un médicament vétérinaire ne viennent pas des soins en eux-mêmes, mais plutôt de l’animal. Le cas le plus fréquent est celui où le poids du chien n’est pas adapté à la prise d’un médicament. On parle dans ce cas de contre-indications. Les remèdes naturels n’en disposent généralement pas.

Des risques limités de surdose

Certes, un produit comme l’ail peut être dangereux pour le chien ou même le chat en cas de surdose. Cependant, celui-ci est le seul produit naturel disposant de cette particularité. Il n’en est pas de même pour les autres produits bio.

Le coût très abordable

Il s’agit du dernier avantage lié à l’utilisation de ce type de produit. Les vermifuges naturels sont beaucoup moins chers que leurs homologues chimiques. Cet écart de prix s’explique en grande partie par leur système de fabrication qui est moins onéreux.

Les spécificités de cette forme de vermifuge

Les caractéristiques offertes par ce type de vermifuge dépendent beaucoup du produit naturel à partir duquel il est confectionné. Que ce soit une huile essentielle ou des graines de courge, les paramètres d’utilisation ne sont pas les mêmes.

Ainsi, l’ail peut s’utiliser aussi bien à titre préventif qu’à titre curatif. Il est même le plus réputé de tous les produits naturels. Cependant, celui-ci peut être dangereux pour la santé de l’animal lorsque le dosage n’est pas respecté. Il est d’ailleurs recommandé de traiter son chien avec un quart de gousse d’ail sur une période maximum de quatre jours.

Les graines de courge par contre peuvent être utilisées sur une période pouvant s’étaler sur six à sept jours. Pour vermifuger efficacement son chien avec ces derniers, il suffit d’écraser cinq graines et de les ajouter à la nourriture de son animal.

Si la courge s’associe à la nourriture du chien, l’argile de son côté se mélange à sa boisson. Il faut donc l’ajouter à la gamelle du chien. Par ailleurs, il est aussi possible d’appliquer l’argile autour de l’anus de l’animal afin d’empêcher la reproduction des vers intestinaux.

D’autres produits comme la poudre de diatomée, le café ou encore les huiles essentielles sont d’excellents anthelminthiques. Ils peuvent tous être ajoutés à la gamelle du chien. Pour ce qui est des huiles essentielles, vous pouvez vous servir d’une pipette afin d’adjoindre quelques gouttes au breuvage de votre compagnon canin.

Pourquoi est-il important de vermifuger son chien et quelle est la fréquence ?

La procédure de vermifugation de votre chien est d’une importance capitale. De plus, il demeure capital d’effectuer cette procédure selon une certaine fréquence.

Pourquoi vermifuger son chien ?

Les animaux de compagnies, qu’il s’agisse des chiens ou des chats, sont exposés aux parasites. En dehors des tiques et des puces qui sont des vermines de la peau, ceux-ci souffrent régulièrement de la présence de parasites intestinaux comme le ténia, les ascaris ou encore les nématodes. Cette situation s’explique principalement par des soucis liés à l’hygiène, l’alimentation ou le mode de vie.

Toutefois, il est tout simplement impossible d’éviter que son animal de compagnie attrape ces parasites en agissant sur ces paramètres. La seule manière d’y arriver est de lui administrer régulièrement des vermifuges, et ceci, dès son plus jeune âge.

La fréquence d’administration des vermifuges

Pour administrer correctement les vermifuges naturels et assurer une bonne santé à votre animal, vous devez le faire dès la première semaine de vie de votre chien. Il ne faut ainsi pas attendre que les chiots grandissent avant d’y avoir recours. La fréquence de traitement d’un chiot au vermifuge varie beaucoup. Elle est de deux fois par mois dès les premières semaines. Lorsque l’animal a entre trois et six mois, il faut le vermifuger une fois par mois. Dès qu’il a plus de six mois, vous pouvez recourir au traitement quatre fois par an.

Par ailleurs, un chien qui est souvent en contact avec la nature doit être vermifugé plus régulièrement. La fréquence des soins dans ce cas est d’un traitement par mois. Il en est de même pour les chiennes en gestation, qui sont susceptibles de transmettre des vers à leurs descendances.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021