Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Combien coûtent réellement les assurances animaux ?

  1. Les assurances santé animales >
  2. Prix des assurances animaux
prix assurances animaux

Les animaux notamment de compagnie comme le chien et le chat nécessitent à l’instar des hommes une couverture sanitaire par une assurance. En effet, il s’agit de leur garantir une prise en charge automatique (complète ou partielle) en cas d’accidents et un remboursement des frais médicaux en cas de maladie. C’est une disposition importante et vitale pour le bien-être et l’épanouissement des animaux.

Cependant, il est récurrent que des propriétaires d’animaux s’interrogent sur le coût des assurances santé animales. Le présent article apporte des éléments détaillés qui répondent aux contours de cette préoccupation majeure. Découvrez donc dans la suite les critères qui font fluctuer le tarif de l’assurance pour les animaux de compagnie et quelques astuces incontournables pour obtenir le meilleur tarif.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Assurance pour animaux : quels sont les critères qui influencent le tarif ?

Il existe une grande variété de critères qui interviennent dans la définition du tarif d’une assurance pour animaux. Encore appelés critères d’éligibilité, ils permettent de savoir si un animal peut bénéficier d’une assurance donnée. On distingue essentiellement les critères suivants.

L’espèce de l’animal

Il faut déjà noter que les tarifs pour une assurance pour chiens ne sont pas pareils avec ceux des chats par exemple. Il en est de même pour toutes les autres espèces, ce qui inclut une variation du tarif de l’assurance. Toutefois, il faut rappeler que des conditions particulières sont prises en compte pour les espèces appartenant au NAC (Nouvel animal de compagnie). Il s’agit des lapins, furets, porcs et autres espèces reconnues en tant que tels.

La race

Chaque race d’espèces animales a des prédispositions génétiques qui les amènent à rencontrer certains problèmes sanitaires spécifiques. Pour ce faire, les soins médicaux en prévention par exemple varient d’une race à une autre au sein de la même espèce. À cela s’ajoutent des exceptions à l’application de l’assurance. La plus courante est celle concernant les animaux venus de l’extérieur qui ne sont pas éligibles à certaines assurances. De plus, dans le rang des chiens on distingue l’exclusion fréquente des chiens de garde, les chiens d’attaque et les chiens de défense.

L’âge

Il s’agit aussi d’un facteur très déterminant dans l’éligibilité ou non de votre animal à une assurance. En effet, il permet à l’avance d’évaluer la probabilité et la qualité des soins qui seront requis pour ce dernier.

Le moyen d’identification : puce ou tatouage

La législation française en ses dispositions ayant rapport aux interactions avec les animaux de compagnie rend obligatoire l’identification de ces derniers. Que ce soit à l’aide d’une puce ou d’un tatouage votre animal doit disposer obligatoirement d’une marque distinctive qui permette de l’identifier. Toutefois, il n’y a pas de lois qui attribuent la puce ou le tatouage à telle ou telle autre catégorie d’animal. Il relève donc de la responsabilité de chaque propriétaire de choisir le moyen d’identification de son animal de compagnie. Par ailleurs, il faut noter que l’assurance tient compte de ce choix pour définir le prix de la souscription à ses services.

L’état de santé

Cette rubrique prend en considération les éventuels antécédents médicaux de l’animal et son état de santé actuel. Les états délicats passagers comme la gestation chez les femelles ne sont pas toujours couverts par les assurances. Les anomalies constitutionnelles comme les malformations héréditaires/congénitales survenues avant la souscription peuvent aussi ne pas être prises en compte. En outre, certains animaux avec des antécédents d’agressions de personnes ou d’animaux ne sont pas toujours admis par les assurances. Il existe des assurances qui dans ces cas évaluent le tempérament actuel de l’animal pour définir s’il est apte ou pas à bénéficier de leurs services.

Astuces pour obtenir le bon tarif

L’obtention d’un bon tarif est une démarche méthodique dont les rudiments sont énoncés dans les conseils ci-après.

Choisir la formule optimale

Les assurances animales possèdent des formules diverses et variées. Certaines d’entre elles prennent en compte exclusivement des catégories de soins médicaux spécifiques, on parle des formules de base et standards. Par contre, d’autres couvrent les interventions chirurgicales et les soins pour maladies bénignes chez l’animal, il s’agit des formules complètes. Toutefois, il faut souligner que cette couverture totale des frais médicaux implique une cotisation conséquente comparativement à la couverture partielle. Il est donc important de tenir compte de ses attentes et besoins pour analyser les formules et en sélectionner la plus optimale.

Veiller à la constance des cotisations

Il est fréquent de constater sur le marché des assurances animaux dont les tarifs fluctuent dans le temps. Vous devez donc veiller à ce que l’assurance que vous choisirez stipule dans son contrat des clauses en garanties au maintien des frais de cotisations dans le temps.

Optez pour une assurance fiable

Il s’agit ici de vérifier que votre assurance est en mesure de respecter les engagements qui sont les siens d’après votre contrat. Ceci vous permettra d’éviter les problèmes éventuels de refus de remboursement de frais de soins ou encore un refus de reconnaissance de soins vétérinaires.

Assurez-vous du respect de votre budget

Comme tout engagement, la souscription à une assurance pour votre animal doit entrer dans vos capacités budgétaires. Autrement dit, il faut que vous soyez capable de payer régulièrement les cotisations annuelles de l’assurance. Pour ce faire, vous devez définir en premier lieu le budget annuel à consacrer à l’assurance de votre animal. Ensuite, il vous faut forcément souscrire à une assurance dont le niveau du coût est inférieur ou égal au montant total défini pour les dépenses de cette nature.

S’assurer de la prise en compte de tous les volets importants

Vous devez vous garantir que les contrats de l’assurance expliquent clairement :

  • la somme plafond de remboursement annuel
  • le niveau d’âge limite de l’animal
  • le délai de carence compris entre l’adoption de l’assurance et l’entrée en vigueur effective des avantages.

Pour finir, les exceptions à la couverture de l’assurance s’il y a lieu doivent aussi être mentionnées.

Quel est le coût d’une bonne mutuelle animale ?

Le prix d’une assurance animale varie en fonction des assureurs, des formules ainsi que des options qu’ils présentent. Pour cela, on peut avoir des prix divers pour un même animal dans différentes compagnies d’assurances de la place. Toutefois, pour un animal de moins de six mois, la souscription à l’assurance s’avère relativement basse soit une moyenne de 5 euros le mois. À cela s’ajoutent selon les assurances des avantages tels que la gratuité des premiers mois, la vaccination contre certaines maladies offertes et autres. On parle de l’offre de bienvenue et elle permet aux assurances de gagner et de fidéliser la clientèle.

Pour un animal de plus de six mois jusqu’à l’âge de maturité, une assurance santé économique moyenne coûte entre 15 et 61 euros le mois. En outre, il faut noter qu’il est souvent rare de trouver des assurances pour les animaux vieux (sénior). Ceci en raison de la politique de limitation de l’âge à la souscription très récurrente chez les assurances. Dans ce cas, l’idéal est donc un recours aux mutuelles avec tarifs uniques dont le coût est inscrit en moyenne dans la fourchette de 240 à 300 euros annuels.

Pourquoi payer ce prix pour complémentaire santé de son animal ?

La législation française prévoit en ses textes que tout propriétaire d’animal de compagnie à la responsabilité juridique de lui garantir des soins. Cette obligation implique une prise en charge complète des frais médicaux partant de la consultation jusqu’aux chirurgies. Toutefois, les soins vétérinaires pour les animaux étant en constante hausse rendent de plus en plus ces frais de couverture médicale exorbitants. L’accès permanent aux soins que procure l’assurance maladie pour animaux garantit à ces derniers l’épanouissement et implicitement une meilleure santé. D’un autre côté, pour les contrôles de routine ou les implications de maladie telle que l’hospitalisation, elle permet d’alléger les frais. Pour cela, dès l’adoption ou la naissance de son animal, il faut faire souscrire une assurance santé en son nom qui durera peut-être toute sa vie. Il ne faut pas attendre forcément qu’il se retrouve dans des situations extrêmes comme la maladie ou les forfaits pour penser à lui prendre une assurance.

Utilisez un comparateur de prix pour obtenir le meilleur tarif

Il s’agit d’un dispositif qui permet d’estimer en fonction des caractéristiques de votre animal et de votre budget la moyenne des tarifs d’assurance maladie. De plus en plus, on en retrouve sur les plateformes dédiées exclusivement à cette thématique. Le principe de son fonctionnement repose sur la somme des codes à valeurs monétaires attribuées à chaque critère. Il génère un tableau récapitulatif des meilleures offres d’assurances et les spécificités de chacune d’elles. Dans ce tableau, il est généralement renseigné :

  • le nom et/ou le logo de l’assureur
  • le pourcentage de la prise en charge
  • la franchise (si l’assurance en dispose)
  • le plafond de la garantie
  • le tarif de la souscription (mensuelle ou annuelle) en fonction de la formule
  • le devis en fonction des caractéristiques entrées.

Opter pour ce comparatif vous permet de gagner en temps dans la recherche de l’assurance la plus adaptée pour votre animal. En effet, pour faire cette procédure pas à pas, vous aurez à remplir des questionnaires pour chaque assurance pour leur demander des devis. De plus, l’emploi d’un comparateur vous permet d’obtenir une réduction considérable sur les frais de cotisation qu’il aurait fallu débourser à cet effet. Ceci parce que les conditions du contrat de l’assurance sont discutées en amont avant la signature. La possibilité vous est donc offerte de choisir uniquement les services qui vous intéressent pour faire baisser le tarif le plus possible. En raison de votre fréquence d’utilisation du comparateur, vous pouvez bénéficier de prime sur les prestations des entreprises partenaires.

Par ailleurs, la méthode classique pour comparer les diverses offres en matière d’assurance animale est le recours à un courtier. Celui-ci se sert de sa connaissance du marché pour analyser les offres et en déduire la plus optimale pour vous. Bien que cette méthode vous permette de garder l’anonymat sur votre identité, elle est très onéreuse et longue.

En définitive, pour des opérations médicales telles que la consultation, la vaccination, la stérilisation, etc. qui impliquent inévitablement des frais, l’assurance est votre meilleure alliée. En effet, elle sert d’une part à garantir pour l’entame des soins à votre animal en situation d’urgence tel qu’un accident par exemple. Son prix varie en fonction de plusieurs critères de l’animal et de certains choix de son propriétaire. Néanmoins, la fourchette sur le marché est comprise entre 5 et 300 euros comme souscription mensuelle. Servez-vous de notre comparateur pour une estimation précise du prix de la souscription pour l’assurance de votre animal.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021