Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

La clinique vétérinaire : notre guide complet

  1. Le vétérinaire et ses services >
  2. Clinique vétérinaire
clinique vétérinaire

La science vétérinaire ou médecine vétérinaire est une spécialité médicale concernée par les maladies animales, notamment pour le chien, le chat et les NAC (nouveaux animaux de compagnie). Elle s’occupe de prévenir, contrôler, traiter et diagnostiquer des troubles ou pathologies des animaux. En outre, les vétérinaires s’impliquent dans le régime alimentaire approprié aux bêtes. Par ailleurs, leurs services s’adressent aux animaux domestiques et sauvages.
L’exercice de cette profession se fait souvent au niveau des cliniques vétérinaires. Ces établissements prennent en charge les besoins sanitaires de différentes espèces. À cet effet, ils peuvent être privés ou financés par l’État. Ils offrent des traitements spécialisés et même des mises en observation. Par ailleurs, les intervenants suivent plusieurs années d’études, ensuite ils se spécialisent dans une catégorie d’animaux.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE
Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Qu’est-ce qu’une clinique vétérinaire ?

La clinique vétérinaire fait partie des meilleurs centres de soins pour animaux, étant donné les services complets qu’elle propose. D’une visite routinière au traitement d’une maladie grave, votre bête pourra y bénéficier des soins de qualité.

Selon le Code de déontologie de l’Ordre des Vétérinaires, paru en 2003, 76 % des ESV ou Établissements des Soins Vétérinaires en France sont, en fait, constitués de cliniques vétérinaires. C’est dans un tel centre qu’on propose des soins intensifs pour les animaux de compagnie. On y retrouve notamment les outils les plus sophistiqués permettant de gérer les cas critiques.

La clinique vétérinaire est donc un centre de traitement et de diagnostic pour animaux. En général, elle se spécialise sur les animaux de compagnie. En effet, les espèces domestiques y sont prises en charge temporairement en cas de blessure ou de maladie. Elles sont également admises en consultation dans le cadre de visites de routine. Les services s’adressent aussi aux NAC (nouveaux animaux de compagnie).

L’équipe

Les vétérinaires qui y travaillent sont qualifiés dans les techniques de la médecine vétérinaire. Par ailleurs, le personnel diplômé peut être composé de :

  • chercheurs ;
  • vétérinaires ;
  • assistants ;
  • et de personnel administratif.

Les cliniques ont besoin d’experts dans des domaines variés. Par exemple, elles peuvent recourir à un professionnel du marketing. Ce dernier intervient pour mettre en valeur ses services. En plus, différents types d’animaux sont consultés. À cet effet, il est important d’avoir des spécialistes pour prodiguer des soins intensifs.

L’emplacement et la réglementation

Certains établissements sont mobiles. Ils favorisent la proximité avec les clients, notamment ceux qui habitent dans des quartiers résidentiels. En effet, le public cible détermine le choix de la localisation. Par conséquent, les emplacements sont choisis en fonction de la présence des prospects.

L’ouverture et l’exploitation de lieux de soins vétérinaires requièrent la détention de licences. Les exigences réglementaires dépendent du pays ou de la zone d’activités. Par ailleurs, le centre doit être adéquatement équipé, car les usagers ont besoin de services d’urgence, de laboratoires d’analyses, de services d’imagerie et d’échographie.

Parfois, les établissements sont ouverts par un ou des groupes de professionnels, ce qui nécessite la mobilisation de ressources financières importantes. Cette situation est due en partie au materiel. En outre, en fonction de la taille ou de l’emplacement, l’investissement consenti peut être conséquent.

Le marketing

La promotion de l’entreprise répond aux règles de commercialisation des services. À cet effet, les noms de la société ou l’empreinte digitale sont autant d’éléments importants qui concourent au succès de l’activité.

Quelle est la différence entre clinique et cabinet vétérinaire ?

On a souvent tendance à mettre la clinique au même niveau qu’un cabinet vétérinaire. Cependant, elle répond à des exigences bien plus avancées. À la différence d’un simple cabinet, on y propose divers soins, outre les consultations habituelles. Elle dispose également d’un plateau technique complet pour les services des urgences, l’hospitalisation, la chirurgie, l’imagerie, le laboratoire ou autres soins pratiques. Et ce, quelle que soit la nature de votre animal, chiens, chats ou bien NAC.

Concernant le règlement interne, ce type d’établissement est tenu de respecter les horaires de travail d’au moins 120% du temps de service légal. Avant l’ouverture, l’établissement devra disposer d’au moins un ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire). Ce professionnel dirige toute l’équipe et prend les décisions en cas d’intervention importante comme les chirurgies. Celui-ci doit, de ce fait, posséder un certain nombre de compétences, afin de gérer toutes sortes de maladie.

Bon à savoir

Outre les consultations et les services vétérinaires, certaines cliniques privées diffusent également des annonces en ligne pour offrir aux maîtres des conseils gratuits et les informer des actualités de la médecine vétérinaire.

Ces infos pratiques vous seront communiquées à travers des vidéos, un diaponimo ou des photos via mail. Vous pourrez y apprendre tout sur l’éducation, l’alimentation, la reproduction… de vos animaux domestiques.

Comment trouver une clinique vétérinaire ?

Grâce à aux nouvelles technologies, il suffit de quelques clics pour trouver les cliniques vétérinaires les plus proches de chez vous.

Vous pouvez, par exemple, consulter un annuaire en ligne ou l’Ordre des vétérinaires. Puis, tapez le nom de votre région ou du spécialiste que vous recherchez. Parcourez la liste de cliniques proposées pour trouver l’établissement qui correspond à vos attentes.

A noter que certains sites proposent un tri par domaine de spécialité pour faciliter encore plus la recherche : anesthésie, chirurgie, hospitalisation, examens de radiographie, ultrasons…

Quels sont les services offerts dans une clinique vétérinaire ?

L’objectif de la firme vétérinaire est d’assurer le bien-être des animaux de compagnie. Pour ce faire, elle anticipe sur les pathologies et les troubles. Le but est d’éviter des interventions. Cette prévention participe à la longévité et à la vitalité des patients. Elle passe par des examens physiques annuels de routine. En outre, elle est complétée par une bonne nutrition, une campagne de vaccination et un contrôle des parasites.

Les différentes prestations offertes par les cliniques vétérinaires sont :

  • les examens physiques ;
  • la dentisterie ;
  • la chirurgie ;
  • les analyses de laboratoire ;
  • la pharmacie interne ;
  • l’imagerie et la radiologie ;
  • la dermatologie
  • et les consultations nutritionnelles.

Ainsi, ces offres concernent des services cliniques, des services préventifs, de la fourniture de médicaments et de vaccins et enfin la protection de la santé animale.

Les examens physiques

Ils permettent l’identification des maladies avant qu’elles ne soient critiques. Pour ce faire, l’examinateur palpe tout le corps de l’animal. Il identifie toutes les anomalies internes et externes. Les consultations englobent la dermatologie, les organes internes, etc. Par ailleurs, un appareil peut permettre d’effectuer tous les diagnostics. Cette médecine interne permet une approche globale.

La dentisterie

Les interventions dentaires de routine sont offertes en plus des chirurgies dentaires. Il faut noter que les extractions et les nettoyages sont différents travaux qui complètent les examens prédentaires.

La chirurgie

Des chirurgies orthopédiques, oculaires ou des tissus mous sont effectués. Elles permettent de réparer de nombreuses anomalies. Celles-ci apparaissent dans des parties variées de l’anatomie des espèces suivies. Une anesthésie locale ou générale peut être pratiquée dans ce cas.

Les analyses laboratoires

Les équipements d’analyses de sang et d’urine fournissent des résultats quasi instantanés. Ces diagnostics rapides contribuent au traitement rapide des pathologies animales. En effet, ils favorisent une prise en charge précoce.

La pharmacie interne

La plupart des médicaments utilisés dans les traitements rapides sont stockés dans les cliniques. Cette situation facilite les interventions.

L’imagerie et la radiologie

La radiologie est incontournable lorsque des blessures physiques ou d’autres anomalies surviennent. De plus, les images permettent de planifier l’assistance médicale ou chirurgicale nécessaire.

Les consultations nutritionnelles

Certaines cliniques commercialisent des aliments pour chats ou pour chiens par exemple. Par ailleurs, elles prodiguent des conseils liés aux régimes adaptés à votre compagnon. En effet, certaines bêtes peuvent avoir des pathologiesimpliquant une alimentation spécifique.

Comment choisir une bonne clinique vétérinaire ?

Le choix d’une bonne clinique est très important. Il peut dépendre des spécialités offertes en termes de type d’animal. Il peut aussi être lié aux pathologies prises en charge. En plus des avis des usagers, il est nécessaire de bien s’informer sur les établissements vétérinaires.

Le visiteur ne doit pas hésiter à poser des questions sur différents aspects de l’établissement. Elles peuvent concerner :

  • les installations ;
  • les équipements ;
  • les tarifs ;
  • les assurances ;
  • et les méthodes d’intervention.

Le maître ne doit pas attendre la survenance d’un sinistre avant se rendre dans une clinique. Pour l’aider dans son choix, il peut se servir de quelques critères essentiels.

La visite

Les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent visiter un centre de soins. Ils verront en détail les installations. Ainsi, ils pourront avoir une idée précise sur leur qualité de prise en charge.

La reconnaissance

Les cliniques doivent être membres d’associations reconnues dans le domaine vétérinaire. À cet effet, les différentes reconnaissances sont parfois affichées au niveau de l’accueil. En outre, elles sont une garantie du respect de la déontologie et des chartes.

Le personnel

Les intervenants doivent être qualifiés et avoir des connaissances poussées dans leur domaine. En plus, ils doivent avoir une parfaite connaissance des comportements de l’animal consulté. Le professionnel est souvent aidé par un ASV (assistant service vétérinaire), même lors d’une consultation.

Les éléments indicatifs

La configuration de la salle d’attente est un des éléments déterminants. Par exemple, les chats et les chiens doivent pouvoir être séparés. En plus, les étagères ou les sièges doivent assurer de la sécurité et du confort.

Par ailleurs, l’organisation d’une entreprise est globale. L’attitude du réceptionniste ou sa réaction aux interrogations sont des critères à prendre en compte. En plus des informations doivent être accessibles. Elles peuvent être présentées dans des brochures ou des catalogues.

En outre, le confort de la salle d’hospitalisation ou des cages de repos a également son importance. De plus, le visiteur doit accorder une attention particulière à l’hygiène de l’endroit.

Comment prendre rendez-vous dans une clinique vétérinaire ?

Souvent, les consultations nécessitent de prendre un rendez-vous au préalable. Cela peut être effectué par téléphone, en ligne ou en se rendant sur place. Certains professionnels ont un service de récupération à domicile. Par ailleurs dans les cas d’urgences, il est conseillé d’appeler immédiatement le vétérinaire. De plus, la planification des horaires de visites est indispensable à la bonne marche du centre de soins. Elle assure une fluidité du service.

Dans certains centres, des vétérinaires sont affectés aux patients. Cette pratique permet de personnaliser le service offert. En effet, ceux-ci maîtrisent complètement les dossiers des clients. La proximité avec ces derniers doit aussi être accentuée par les réceptionnistes.

La prise en charge commence par les échanges avec les techniciens avant l’intervention du médecin. Par conséquent, tous les membres de l’équipe doivent être bien formés. Cela implique aussi une bonne organisation interne. Le suivi à la suite d’une visite permet de mettre à l’aise les clients. Il consolide l’appréciation de l’expérience de l’utilisateur. À cet effet, des courriers peuvent être envoyés et certains cabinets passent également des appels.

La clinique vétérinaire équine : qu’est-ce que c’est ?

clinique vétérinaire équine

Mis à part le chien, le chat, les lapins, les rongeurs ou les furets, la médecine vétérinaire s’intéresse aussi, désormais, aux équidés. Une clinique spéciale équine a, d’ailleurs, été mise en place. L’ENVA ou Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort est un centre dédié au soin hospitalier des chevaux. Ce campus équin vise non seulement à apporter des soins adéquats au cheval mais aussi de faire avancer la recherche dans les domaines vétérinaires.

Ces cliniques proposent également une formation pour ceux qui veulent se spécialiser dans les soins équins. À noter que plusieurs services y sont disponibles : consultations, examens, chirurgies, urgences…

L’établissement dispose d’une structure complète avec une pièce dédiée à chacune des branches suivantes : l’ophtalmologie, l’imagerie médicale, le laboratoire, la salle d’examen ou de consultation, etc. Dans le cas où votre équidé devrait passer quelques jours à l’hôpital, l’équipe interne se charge de lui offrir les meilleurs soins pendant l’hospitalisation. L’établissement réalise, également, pour votre animal de compagnie un diagnostic à la suite d’examens complets.

Pour connaitre les horaires d’ouverture du centre, vous pouvez prendre attache auprès du service de secrétariat ou visiter le site officiel de l’ENVA. Profitez de votre visite sur le site pour vous renseigner sur les activités et les actualités sur le campus.

Où et comment trouver une clinique vétérinaire d’urgence ?

Urgences clinique vétérinaire

Les maîtres ou éleveurs professionnels savent qu’il faut toujours s’attendre à tout quand il s’agit de la santé des animaux. Au cours de son existence, l’animal de compagnie peut être sujet à de graves maladies ou accidents. Seulement, il s’avère difficile de trouver une assistance en dehors des horaires de travail comme le dimanche, les jours fériés, la nuit ou les week-end. Que faire, dès lors, dans ce genre de situation ? Comment contacter les urgences des cliniques vétérinaires ? Plusieurs alternatives s’offrent à vous.

Contactez en premier lieu votre vétérinaire habituel pour lui faire part de l’urgence éventuelle. Après avoir téléphoné, vous obtiendrez des recommandations ou des conseils, concernant les soins que vous pourrez effectuer entre-temps. Il est possible, sinon, d’opter pour des consultations à domicile, pour ne plus avoir à vous déplacer. Pensez, toutefois, à choisir une personne diplômée d’une école spécialisée dans la médecine vétérinaire. Vous pourrez, ainsi, être sûr de confier les soins de votre animal entre de bonnes mains. 

Vous avez, également, la possibilité de recourir aux services des cliniques vétérinaires, étant donné que leurs services d’urgence sont bien équipés. Au cas où vos chiens doivent subir une chirurgie après la consultation et les examens, par exemple, le centre met en place toute une équipe pour assurer la surveillance de vos animaux, pendant leur hospitalisation.

Néanmoins, pour vous aider à trouver rapidement une clinique, on vous recommande de contacter le numéro 3115 qui est dédié aux urgences vétérinaires en France. Leur service est généralement disponible 24h/24 et 7j/7. Que vous habitiez dans de grandes villes comme Paris, Toulouse, Lyon, Lille, Avignon, Bordeaux, Saint Etienne ou dans de plus petites régions, ces services d’appel téléphonique sont accessibles, à toute heure. 

Sans oublier que grâce aux technologies, vous n’aurez aucun mal à trouver la clinique de garde dans votre région en quelques clics seulement. Pour ce faire, consultez l’Ordre des vétérinaires ou un annuaire en ligne et tapez le nom de votre région. Parcourez la liste pour trouver l’établissement le plus proche de chez vous.

La clinique vétérinaire NAC : quels soins sont pris en charge ?

Clinique vétérinaire NAC

Les NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnie sont aussi devenus, ces dernières années, des membres à part entière des familles françaises. Eh oui, de plus en plus de foyers sont à la recherche d’espèces exotiques telles que les reptiles, les rongeurs, les oiseaux, les lapins

Tout comme les chiens et les chats, ils ont le droit de recevoir les soins adaptés à leurs besoins. On compte, d’ailleurs, à l’heure actuelle un certain nombre de cabinet ou clinique vétérinaire spécialisé dans la prise en charge de ces animaux (la clinique vétérinaire pour NAC). Ces établissements sont généralement constitués d’au moins un docteur diplômé dans le domaine de la médecine vétérinaire.

Sachez, dès lors, que la santé de ces NAC doit aussi être suivie de près, si vous souhaitez profiter de leur présence, le plus longtemps possible. Il faudra notamment leur procurer une alimentation équilibrée, mais pas que. Certains mammifères comme le lapin, par exemple, ont besoin de consultations routinières pour vérifier l’évolution de leur dentition.

Les grandes villes comme Nice, Toulouse, Saint Étienne possèdent des centres vétérinaires proposant des services spécialement dédiés à cette famille de la faune. L’équipe travaillant dans ces établissements a suivi une formation spécialisée dans la prise en charge de ces animaux. Ils sont, dès lors, aptes à effectuer toutes sortes d’intervention comme la chirurgie, l’hospitalisation, les examens, les différentes analyses, l’anesthésie mais surtout les urgences vétérinaires.   

Conseil : pour éviter de faire la queue dans une clinique lors de la consultation, pensez à prendre au préalable un rdv en ligne.

La clinique vétérinaire avec scanner : comment ça marche ?

Grâce aux avancées de la médecine vétérinaire, les animaux peuvent désormais profiter des examens en imagerie médicale. Après un examen complet effectué auprès de l’animal, la présence d’une tumeur ou des lésions dans tout le corps sera facilement détectée. Il existe généralement quatre types de technique possibles. Sans entrer dans le détail, nous expliquerons brièvement la réalisation et le déroulement de ces différentes analyses.

L’échographie

Cette technique vous est surement familière, puisqu’on s’en sert habituellement sur les femmes enceintes. Sachez, toutefois, que les vétérinaires l’utilisent également pour examiner les animaux. L’échographie est la moins indolore parmi toutes les techniques d’analyse. De plus, aucune injection ne sera nécessaire. Il suffit d’observer les ultrasons dans l’organisme de l’animal. Pour une plus grande efficacité, la partie à examiner doit être rasée, au préalable. 

La radiographie

À la suite d’un traumatisme causé par un accident ou une chute inattendue, votre animal devra passer aux rayons X pour détecter une fracture au niveau de la masse osseuse. La radiographie peut aussi être utile en cas de dysfonctionnement au niveau du cœur et des poumons. Les médecins vétérinaires se servent des images obtenues pour établir leur diagnostic. Il s’agit de la méthode en imagerie médicale la plus utilisée.

Le scanner

A partir d’une analyse au scanner, on peut obtenir des images cent fois plus nettes qu’avec une radiographie. Ce dispositif permet donc d’analyser les différentes coupes de l’organe, quelle qu’elle soit, et d’en faire un bilan.

Mais avant de passer aux examens, l’équipe du laboratoire injecte un produit contraste et procède à une anesthésie générale de l’animal, pour aider ce dernier à se détendre. Étant donné que cet examen est très délicat, il faut à tout prix empêcher votre bête d’effectuer le moindre mouvement, pour un meilleur rendu.

L’IRM

Cette dernière technique est de loin la plus performante car elle propose une résolution très précise de toutes les coupes en image. Contrairement aux autres, c’est la seule qui réussit dans l’analyse du système nerveux et de la colonne vertébrale. Le hic, c’est que la machine peut parfois traumatiser le sujet, étant donné que l’anneau dans lequel on l’insère est peu confortable, sans parler des bruits dans la salle de laboratoire.

Toutes ces pratiques vétérinaires vous permettront, ainsi, de confirmer la présence d’un syndrome étranger chez votre chien, chat ou NAC. Ce n’est qu’après cette exploration que le docteur pourra exiger une éventuelle chirurgie ou hospitalisation de l’animal. Par exemple, si l’examen met en évidence la présence des tumeurs ou d’une maladie quelconque, le vétérinaire pourra prescrire des traitements de radiothérapie ou de chimiothérapie.

Comparez meilleures assurances pour chiens et chats et obtenez le meilleur prix
JE COMPARE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021