manage_search

Chat qui a la diarrhée : comment le soigner ?

  1. Les soins >
  2. Soin du chat >
  3. Diarrhée du chat
Diarrhée du chat

Parfois passagère et sans gravité, la diarrhée chez le chat peut être le signe d’une affection plus grave lorsqu’elle dure. Chez certaines populations félines, jusqu’à 45% des individus souffrent d’une parasitose gastro-intestinale. Celle-ci occasionne des troubles digestifs dont des selles molles ou liquides. Mais elle n’est pas l’unique responsable des diarrhées du chat. Apprenez à dépister les symptômes d’alerte et à assurer les bons soins à votre chat en cas d’atteinte.

La diarrhée chez le chat : définition

La diarrhée du chat se définit par un ou plusieurs des changements suivants dans les habitudes de selles.

  • La fréquence des selles augmente.
  • Les selles produites par le chat sont molles ou liquides au lieu d’être bien formées.
  • Le volume des selles s’avère plus important que normalement.
  • Les selles contiennent du sang, du mucus ou des aliments mal digérés.
  • Le chat semble agité, mal à l’aise ou éprouver des douleurs à la défécation.

La gravité d’une diarrhée dépend surtout de la cause de l’inconfort. Distinguez la diarrhée aiguë, qui survient et s’arrête rapidement, de la diarrhée chronique. Cette dernière perdure plus de deux semaines. Les chats gériatriques, c’est-à-dire ayant dépassé 10 ans d’existence, ont plus de risques de développer une diarrhée chronique.

Surveillez attentivement votre chat si ses selles ou son comportement dans la litière changent. Notez tous les autres symptômes que vous pouvez identifier. La moindre variation de comportement ou d’apparence peut mettre le vétérinaire sur la bonne piste pour poser son diagnostic.

Les signes qui ne trompent pas

Les chats vivant en intérieur sont plus faciles à surveiller. Mais si vous avez des doutes sur une potentielle diarrhée pour votre animal, voici les signes que vous pouvez rechercher.

Des selles molles ou liquides

Chez un chat en bonne santé, les selles sont fermes sans être dures. Elles ne changent pas d’aspect lorsque vous les enlevez de la litière. En cas de diarrhée aiguë ou chronique, le changement de texture est l’un des signes les plus marquants. Les selles arborent une forme pâteuse ou aqueuse, voire complètement liquide. Essayez de prélever une selle du chat avec votre pelle à litière. Si la forme n’est pas conservée, c’est un symptôme assez révélateur d’une diarrhée.

Des selles plus fréquentes

Les affections gastro-intestinales augmentent la vitesse du transit. La diarrhée chez un félin se remarque par une hausse du nombre de défécations à la journée. Notez toutes les fois où votre chat utilise sa litière. Les mictions fréquentes ne sont pas à prendre en compte. Elles résultent plutôt de problèmes urinaires.

Le sang ou le mucus présent dans les selles

Vous remarquez des stries rouges ou brunâtres dans les selles de votre animal domestique ? C’est sans doute du sang. Le mucus, lui, prend un aspect gluant et transparent. Si l’un de ces deux éléments est visible dans les selles du chat, il est probable qu’il souffre de diarrhée.

Le changement de coloration

D’une couleur brune semblable au chocolat, les selles saines du chat montrent parfois quelques variations. Cependant, si la teinte penche vers le vert, le noir profond, le gris ou le blanc, c’est un signe de désordre digestif.

L’odeur des selles du chat

Influencée par la diète du chat, l’odeur des selles ne doit pas devenir nauséabonde. Vous remarquez une odeur très forte, piquante et désagréable quand votre chat défèque dans sa litière ? Votre animal souffre certainement de diarrhée.

Les symptômes associés

Certains symptômes généraux sont souvent associés à la diarrhée du chat. Il s’agit notamment de :

  • la perte de poids induite par la malabsorption des nutriments ;
  • la déshydratation, visible avec un manque d’élasticité de la peau ;
  • la perte d’appétit, même pour de la nourriture alléchante ;
  • la léthargie.

Le changement de comportement

Observez votre chat quand il se rend à sa litière. Il gémit, s’agite, semble inconfortable ? Il peut aussi passer plus de temps à nettoyer sa litière ou à faire sa toilette, notamment au niveau de l’anus. Ces signes témoignent souvent d’un malaise digestif lié à la diarrhée.

Les causes possibles de la diarrhée féline

En-dehors des diarrhées idiopathiques, qui surviennent sans cause apparente, les troubles gastro-intestinaux félins ont plusieurs origines.

La leucose féline, FeLV

Causée par un virus, le leucémogène félin, la leucose affecte surtout les jeunes chats. Elle se transmet par les liquides corporels dont le sang, la salive et les selles. Assez grave, cette maladie s’apparente au sida : elle affaiblit le système immunitaire. Or, les défenses de l’organisme sont logées en grande partie dans l’intestin. Des troubles digestifs, dont une diarrhée chronique, peuvent s’avérer symptomatiques de la leucose.

Un vaccin existe en prévention contre la FeLV.

L’insuffisance rénale

Un dysfonctionnement des reins du chat entraine un déséquilibre des fluides, des toxines et des électrolytes dans l’organisme. Ces derniers se manifestent par des désordres digestifs dont la diarrhée en cas d’insuffisance rénale.

L’allergie alimentaire

L’allergie chez le chat entraine différents symptômes. Lorsqu’elle est liée à la diète et à une protéine de l’alimentation, ce sont surtout des signes digestifs qui apparaissent. La diarrhée en fait partie. S’il soupçonne une allergie, le vétérinaire prescrit un régime hypoallergénique avec une seule protéine à la fois. Il organise aussi un test sous forme de prélèvement cutané ou sanguin au besoin.

L’inadéquation de la diète adoptée

Le système digestif félin est sensible au changement. L’application d’une diète subite ou l’adoption d’une nouvelle marque de croquettes entraine parfois des inconforts digestifs et de la diarrhée. Vous nourrissez votre chat avec des restes de repas d’humain ? C’est également un facteur de risque pour sa santé digestive.

La plupart des chats adultes développent une intolérance au lactose. Évitez de donner du lait à votre chat, cela pourrait déclencher de la diarrhée.

L’ingestion de plantes toxiques

Observez vos plantes d’intérieur ou d’extérieur. Sont-elles mâchouillées aux extrémités ? Si oui, votre chat présente peut-être une diarrhée consécutive à leur ingestion. Les plantes toxiques pour les félins comprennent :

  • l’aloe vera ;
  • le lys, qui peut entrainer une insuffisance rénale ;
  • le poinsettia, très irritant pour la bouche et l’estomac ;
  • le philodendron ;
  • le dieffenbachia ;
  • l’azalée et le rhododendron ;
  • l’oleander, qui cause des troubles cardiaques graves ;
  • le cyclamen, en particulier sa racine.

La parasitose intestinale

Différents parasites s’installent dans le système digestif des chats : les vers plats, les vers ronds, les giardias, mais aussi les coccidies. En cas de parasitose intestinale, tout le processus digestif est contrarié. Les selles deviennent molles puis liquides. L’administration régulière d’un vermifuge évite généralement cette cause de diarrhée.

Les cancers et tumeurs du système digestif

Votre chat présente une diarrhée hémorragique ? Il perd ses poils, semble abattu et en proie à la perte d’appétit ? Il souffre peut-être d’une tumeur digestive, ou d’un cancer qui détruit les cellules immunitaires logées dans l’intestin. Consultez au plus vite un vétérinaire devant un tel tableau de symptômes.

Les infections par des bactéries ou des virus

La bactérie Salmonella, les parvovirus et d’autres microorganismes infectent parfois les chats. Ils s’installent notamment dans les parois digestives. La diarrhée est alors un signe de cette infection.

Les affections inflammatoires de l’intestin

La moindre inflammation intestinale conduit à des troubles digestifs. Les chats domestiques qui connaissent des colites ou des entérites ont souvent de la diarrhée.

Le stress ou l’anxiété

Ne sous-estimez jamais l’impact du stress chez le chat. Tout changement d’environnement peut s’accompagner des symptômes comme la diarrhée. Si votre chat est soumis à une anxiété soudaine, lors de l’arrivée d’un bébé ou d’un autre animal par exemple, sa diarrhée témoigne de son état psychique agité.

La prise de médicaments

La diarrhée figure parmi les effets secondaires de l’ingestion d’un médicament. Vous traitez votre chat contre une affection par voie orale ? Les désordres digestifs sont courants, surtout avec les antibiotiques qui détruisent les bactéries bénéfiques de l’intestin. Les anti-inflammatoires, la chimiothérapie ou les médicaments contre la tension peuvent aussi irriter les parois digestives.

Les éléments présents dans l’environnement

Les produits ménagers, les peintures, les revêtements plastiques sont très présents dans l’environnement du chat d’intérieur. Il suffit que l’animal lèche une toute petite quantité de produit pour subir de lourds symptômes digestifs.

Prêtez en particulier attention aux huiles essentielles. Très toxiques pour les félins, elles provoquent des diarrhées importantes à la moindre ingestion. Le chat ne dispose pas des enzymes hépatiques nécessaires pour les métaboliser. Les huiles essentielles les plus toxiques pour les chats sont :

  • l’eucalyptus ;
  • le tea tree ;
  • la menthe poivrée ;
  • le citron ;
  • le thym ;
  • le clou de girofle ;
  • la cannelle.

Évitez autant que possible d’en utiliser dans la maison.

Les traitements

Comprenez bien qu’il est crucial de déterminer l’origine de la diarrhée. Cela permettra de traiter la cause. En attendant ou en complément, vous pouvez soulager les symptômes digestifs de votre chat de plusieurs manières.

Les médicaments conventionnels

Voici les médicaments habituellement prescrits par le vétérinaire en cas de diagnostic de diarrhée.

  • Les anti-diarrhéiques limitent la motilité intestinale, ralentissent le transit et améliorent la consistance des selles du chat.
  • Les probiotiques, souvent associés aux antibiotiques, aident à restaurer la flore intestinale.
  • Les antibiotiques servent exclusivement à traiter une infection bactérienne.
  • La fluidothérapie répond aux besoins du chat déshydraté en cas de diarrhée importante.

Ne prenez pas seul l’initiative d’administrer l’un de ces traitements. La prescription s’effectue après des examens réalisés par un professionnel. Seul ce dernier est capable de peser les risques liés à l’administration de certains médicaments.

L’adaptation de la diète

Un régime alimentaire adéquat aide à résoudre plus rapidement la diarrhée. Donnez de la nourriture hypoallergénique à votre chat s’il souffre d’intolérance ou d’allergie. En-dehors des cas particuliers, l’eau de cuisson du riz est idéale. Elle comporte de l’amidon qui se digère facilement.
Cuisinez du poulet et du riz blanc pour les repas de votre chat. Vous pouvez aussi ajouter du riz cuit à sa pâtée ou à ses croquettes.

À noter : il est parfois recommandé de mettre le chat malade à la diète stricte pendant 24 heures. Ce jeûne aide l’organisme à se rétablir de lui-même.

Que penser des médecines douces ?

N’hésitez pas à rencontrer un vétérinaire homéopathe si vous voulez des indications de remèdes contre la diarrhée. IntestAnimo D est par exemple conseillé aux animaux souffrant de selles molles ou liquides. Nux Vomica, efficace pour les humains, sert également contre les diarrhées légères du félin. La camomille et le gingembre peuvent être administrés sous surveillance professionnelle.

L’hydratation, indispensable

Prévenez la déshydratation de votre chat diarrhéique en lui laissant toujours de l’eau fraîche et propre à disposition. S’il aime boire dans une fontaine ou au robinet, privilégiez ces moyens. L’éventuelle diète de 24 heures ne doit jamais exclure l’eau.

Des solutions de réhydratation existent pour les chats. Elles aident à restaurer l’équilibre électrolytique. Si vous optez pour un produit comme Hydraboost Pet, respectez bien les doses recommandées par le fabricant.

Quelle alimentation privilégier en cas de diarrhée chez le chat ?

Le choix d’une diète adaptée est prépondérant dans la guérison de la diarrhée féline. Plusieurs options sont possibles, avec des avantages et des inconvénients.

Les croquettes, pratiques et faciles à doser

De bonnes croquettes pour un chat qui a la diarrhée cumulent :

  • des protéines maigres et hautement digestibles comme la dinde ou le poulet ;
  • des glucides doux pour le système digestif comme le riz ou la courge ;
  • l’absence d’ingrédients irritants pour l’intestin (légumineuses, légumes, tubercules et fruits) ;
  • de faibles quantités de matière grasse, peu digestes ;
  • une teneur en fibres modérée mais surtout pas trop élevée ;
  • éventuellement des vitamines, minéraux et prébiotiques.

Le principal intérêt des croquettes en cas de diarrhée réside dans la possibilité de fractionner les repas en très petites portions.
Contrôlez efficacement la réalimentation de votre chat en lui laissant à disposition sa nourriture mais en réduisant drastiquement les doses.
Vous le laissez ainsi gérer son appétit à sa guise tout en évitant qu’il se fasse vomir en mangeant trop.

Les aliments humides, plus appétissants

Votre chat préfère sa pâtée à ses croquettes ? C’est souvent le cas, car les aliments humides bénéficient d’une odeur et d’une texture plus agréables. Lors d’une diarrhée, la pâtée favorise l’hydratation du chat, un point positif si votre animal n’arrive pas à boire. Son appétence oeuvre contre la perte d’appétit qui survient lors de certaines maladies.

Les aliments humides sont généralement plus onéreux. Une fois qu’un pochon est entamé, il ne se garde pas longtemps. Associez pâtée et croquettes si votre chat a du mal à se nourrir et que vous avez un petit budget.

Notre choix : Ultra Premium Direct

Ultra Premium Direct chat adulte stérilisé ou intérieur

Conçues avec des protéines de grande qualité, principalement du poulet, ces croquettes font partie du haut-de-gamme du secteur. Elles s’adressent aux chats de tous âges sujets aux troubles digestifs.

Le produit

Riches en protéines d’origine animales, ces croquettes constituent la diète idéale pour les chats diarrhéiques ou sensibles. Le chat étant carnivore, son organisme digère mieux ces aliments à haute concentration en nutriments protéiques.

Les croquettes Ultra Premium Direct Sans Céréales comportent de l’huile de saumon, qui favorise la santé de la peau et du pelage. Elles incluent aussi dans leurs ingrédients des prébiotiques qui renforcent l’immunité. Les extraits du yucca aident à limiter les inconforts digestifs et les odeurs fortes de selles molles.

Les avantages du produit

La gamme Ultra Premium Direct se décline en différentes références. Choisissez celle qui convient à votre chat parmi les suivantes :

  • Croquettes Light pour Chat Stérilisé Poulet et Riz;
  • Croquettes Sans Céréales pour Chat Adulte avec Activité Normale ;
  • Croquettes Light pour Chat Adulte Stérilisé ou d’intérieur ;
  • Croquettes Sans Céréales pour Chaton.

L’absence de céréales évite les réactions allergiques au gluten et facilite l’absorption dans l’intestin. Les croquettes sèches sont faciles à doser. Répartissez la dose journalière en petits repas fréquents pendant les épisodes de diarrhées.

Le prix

Les croquettes Sans Céréales Ultra Premium Direct coûtent autour de 29 euros le sachet de 3 kilos. Achetez le format de 7 kilos à 45 euros ou celui de 10 kilos à 50 euros pour faire des économies en cas d’usage prolongé.

Notre avis

La marque Ultra Premium Direct propose un abonnement avec 10% de réduction. C’est une alternative intéressante pour les chats qui présentent des diarrhées chroniques. Nous vous recommandons particulièrement la gamme Ultra Premium Direct si votre chat présente des allergies, des intolérances ou des problèmes de peau.

Ultra-premium-Direct
Exclusivité Conseils-animaux.fr
6€ de réduction pour toute première commande dès 15€ d’achat avec ce code exclusif Ultra Premium Direct
VOIR LE CODE

Les cas particuliers

Flatulences, sang, vomissements… Les symptômes associés à la diarrhée doivent vous alerter. Les cas particuliers suivants sont évocateurs de certains conditions félines.

Mon chat vomit et a de la diarrhée

La combinaison des vomissements et de la diarrhée va en faveur d’une gastro-entérite, d’une infection, d’une ingestion de toxiques ou d’un trouble alimentaire. Surveillez étroitement l’hydratation de votre chat. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez un vétérinaire.

Mon chat a de la diarrhée avec du sang dans les selles

L’hématochézie ou présence de sang dans les selles résulte parfois d’une colite ou d’infections par des bactéries ou des parasites. Elle peut découler de lésions intestinales, d’une tumeur ou de l’ingestion d’un objet coupant. Il s’agit d’une condition sérieuse. Prenez rendez-vous sans tarder avec votre vétérinaire.

Mon chat a la diarrhée et il ne mange pas

La perte d’appétit cumulée à la diarrhée signale souvent des maladies graves chez le chat domestique. Troubles hépatiques ou rénaux, infections systémiques et atteintes intestinales empêchent le chat de se nourrir correctement. L’absence de nourriture amplifie le risque de déshydratation et d’affaiblissement de votre animal. Une consultation vétérinaire avec des examens complets est indispensable.

Mon chat a des gaz et de la diarrhée

Gaz et diarrhée signalent généralement une digestion perturbée et une intolérance alimentaire. Vérifiez l’absence d’allergie avec votre vétérinaire si la situation perdure. Les flatulences et les selles molles découlent aussi parfois d’infections de l’intestin ou d’un déséquilibre de la flore.

Comment nettoyer un chat qui a eu la diarrhée ?

Pour le bien-être de votre chat, qui apprécie être propre, offrez-lui une séance de nettoyage s’il s’est souillé. C’est d’autant plus important pour un animal léthargique ou mal en point qui a du mal à prendre soin de lui. Rassemblez en premier lieu votre matériel :

  • des gants de protection ;
  • des lingettes douces ;
  • un shampoing ;
  • des serviettes ;
  • un sèche-cheveux si votre animal le tolère.

Installez-vous avec votre chat dans un lieu calme. S’il apprécie se coucher dans le lavabo ou la baignoire, c’est un endroit parfait pour procéder. Équipé des gants, nettoyez la zone entourant l’anus avec douceur. Procédez à une douche rapide à l’eau tiède et au shampoing de façon très ponctuelle, et seulement si votre chat a sali une grande partie de son pelage. Rincez bien le cas échéant, puis séchez le poil en douceur avec une serviette.

Notre avis sur la diarrhée du chat domestique

Vous connaissez votre chat mieux que quiconque. Faites confiance à votre ressenti lorsque vous identifiez des symptômes de diarrhée chez votre animal domestique. Il n’est pas rare qu’un repas trop copieux ou un changement d’alimentation induise quelques désagréments passagers.

Si la diarrhée dure, qu’elle s’accompagne d’autres signes ou que votre chat semble particulièrement incommodé, ne tardez pas à consulter un vétérinaire.

FAQ

Quand s’inquiéter d’une diarrhée du chat ?

L’état général de votre chat constitue un bon repère quant à la gravité de la diarrhée. Un changement de comportement marquant comme une perte d’appétit ou une léthargie doivent vous alerter. Une diarrhée intense, fréquente ou de longue durée constitue aussi une raison de procéder à des examens poussés auprès d’un vétérinaire.

Quoi donner à un chat en diarrhée ?

L’eau ou la solution de réhydratation est l’élément indispensable à fournir à votre chat. S’il accepte de manger, proposez-lui des aliments fades comme du poulet cuit sans la peau ou du riz blanc. Doux pour l’estomac, ils vont aider à stabiliser les selles. Les aliments industriels formulés contre la diarrhée aident aussi à rétablir la santé digestive.

Peut-on donner du smecta à un chat ?

En l’absence d’urgence comme une diarrhée hémorragique, vous pouvez donner du smecta ou un autre pansement gastrique à votre chat. Mélanger un sachet avec 30 ml d’eau. Donnez la boisson à l’animal malade à l’aide d’une seringue, en trois fois réparties dans la journée. Si le chat refuse la seringue, mélangez un quart de smecta dans sa pâtée.

Comment repérer une diarrhée chez un chat d’extérieur ?

Si votre chat utilise sa litière à l’intérieur, vérifiez l’état des selles produites. Sinon, faites le tour du jardin ou de l’extérieur en cherchant à l’endroit où il défèque habituellement. Des traces de selles autour de l’anus peuvent aussi rester en cas de diarrhée. Le chat atteint va alors se lécher plus fréquemment à cet endroit pour se nettoyer.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024