manage_search

La digestion du chat

  1. Les soins >
  2. Soin du chat >
  3. Digestion du chat
Digestion du chat

Le chat est un animal plus fragile qu’on ne pourrait le croire ! Il développe souvent, entre autres, des problèmes gastro-intestinaux plus ou moins graves. Heureusement, la médecine vétérinaire se penche avec assiduité sur la question et de nombreux outils de diagnostic non-invasifs et très efficaces existent, comme les protéines hydrolysées, ou les régimes à base de protéines jusqu’alors inconnues pour l’organisme du chat, qui montrent jusqu’à 50 % de réponses positives pour déceler les intolérances alimentaires. Pour comprendre comment fonctionne la digestion du chat, découvrons son fonctionnement, les problèmes qui peuvent venir la perturber, et quelques-unes des solutions possibles.

La digestion du chat : un processus en plusieurs étapes

Pour mieux appréhender les problèmes de santé du chat, il est important de comprendre le fonctionnement de son organisme ! Comme chez tous les mammifères, la digestion des félins est un processus complexe qui vient mobiliser de nombreux organes et de nombreuses fonctions ; voici un rapide résumé de ses étapes principales.

L’ingestion de la nourriture et son acheminement vers l’estomac

Lorsque le chat mâche et avale la nourriture, elle se dirige vers l’estomac en passant par l’œsophage. Comme chez l’être humain, ce « tuyau » sert à acheminer les aliments solides et liquides pour pouvoir démarrer la digestion.

L’extraction des substances nutritives et la séparation des déchets

Une fois arrivée dans l’estomac, la nourriture va commencer à être dissoute plus efficacement par les sucs gastriques, dont une petite partie se trouve déjà dans la salive. Dans l’estomac, donc, les aliments sont en partie absorbés par les muqueuses avant de transiter vers l’intestin grêle. Dans ce dernier, de nombreux nutriments seront également absorbés et envoyés vers les tissus où ils seront utilisés.

Ces étapes de la digestion comprennent plusieurs types d’enzymes et sucs gastriques, et incluent notamment le pancréas et le foie.

Une fois tous les éléments du repas assimilés, la nourriture passe de l’intestin grêle au gros intestin (le côlon) par des mouvements musculaires où elle prendra forme d’excréments solides.

L’excrétion des déchets solides et liquides

Les excréments solides du côlon vont donc terminer leur course en sortant par l’anus du chat, tandis que les parties liquides filtrées par les reins transiteront par l’uretère jusqu’à la vessie et, ensuite, jusqu’au méat urinaire. Avec un peu de chance, tout ceci finira à la litière et pas sur votre tapis favori !

Les problèmes de digestion du chat

Avec autant d’étapes, il est naturel que les problèmes puissent être très divers ! Cependant, connaître les plus courants pourra vous aider à détecter au plus tôt les symptômes alarmants.

Des organes différemment touchés

Tous les organes du système digestif ont leurs propres faiblesses, qui peuvent venir influer sur l’intégralité du transit.

La bouche et les dents

Les blessures de la bouche et des dents comme les gingivites ou les ulcères peuvent empêcher la bonne mastication. La nourriture arrive dans l’estomac encore trop « compacte » et peut provoquer des douleurs, et s’avérer bien plus longue à digérer correctement.

L’œsophage et l’estomac

Il existe de nombreuses causes possibles aux irritations gastro-œsophagiennes, qui peuvent être provoquées par des reflux d’acide de sources très variées. Les tumeurs, ulcères et affaiblissements des tissus doivent être traités au plus tôt afin de ne pas laisser la situation empirer.

L’intestin et le rectum

L’intestin grêle va absorber de nombreux nutriments, tandis que, du côlon à l’anus, les déchets vont être modelés en excréments puis expulsés. Ces parties du tube digestif sont donc tout aussi cruciales que les autres, et peuvent être touchées par des irritations consécutives à des intoxications, des déséquilibres du microbiote, des tumeurs, des blessures liées à des corps étrangers…

Les signes à surveiller

Si la grande partie de la digestion est interne, il existe tout de même de nombreux signes que vous pourrez remarquer si votre chat est malade afin d’aider votre vétérinaire à orienter les examens.

Constipation

La constipation est relativement facile à repérer chez le chat d’intérieur. Même si vous avez plusieurs félins de compagnie partageant les mêmes maisons de toilette, vous aurez sûrement l’occasion de voir votre chat tenter de faire ses besoins sans y arriver. Il arrive qu’un chat constipé ne manifeste aucune douleur et continue à s’alimenter tout à fait normalement. À la palpation, il est parfois possible de sentir une masse dans les intestins.

Diarrhée et/ou vomissements

À l’inverse, de nombreux problèmes digestifs peuvent causer des diarrhées ou des vomissements. Ces derniers peuvent intervenir tout de suite après la prise d’aliment, ou à un stade plus avancé de la digestion.

Sang ou mucus dans les selles

La consistance des selles est également un bon indicateur de la santé digestive de l’animal. Des selles peuvent parfois être sensiblement plus molles ou plus dures en fonction de nombreux facteurs (changement d’alimentation, stress, changements hormonaux…), mais des modifications brusques dans la texture, ou la présence de sang (digéré ou non) ou de mucosités (substances visqueuses, de translucide à marron en passant par le jaune ou verdâtre) doivent vous inciter à consulter.

Refus de s’alimenter

Un chat en souffrance va souvent refuser de s’alimenter. Si le problème provient de la digestion, il est tout à fait possible que le chat développe de l’anorexie physique et perde du poids, car le simple fait de s’alimenter et de digérer sa nourriture peut être douloureux.

Fatigue et léthargie

C’est de la digestion que les mammifères tirent toute leur énergie ! Si votre chat ne peut pas s’alimenter correctement, et tirer de sa nourriture toutes les vitamines et nutriments dont il a besoin, son comportement changera drastiquement.
Dans tous les cas, un animal soudainement fatigué et abattu doit vous alerter.

Savoir si mon chat est atteint de troubles digestifs

Si votre chat ne semble « pas dans son assiette », penchez-vous sur ces quelques signes afin de savoir s’il peut s’agir d’un problème de digestion.

  • La texture ou la couleur des excréments a changé ;
  • Le chat mange moins ou vomit après avoir mangé ;
  • Le chat semble fatigué, n’a pas envie de jouer, se déplace peu ;
  • Le chat semble en souffrance lorsqu’il va à la caisse, il miaule et/ou a des difficultés à déféquer ;
  • Lorsque vous appuyez sur le ventre de votre chat, par exemple en le caressant ou en le portant, vous sentez une masse inhabituelle ;
  • Le chat salive beaucoup et présente de la fièvre.

Les causes les plus courantes des troubles digestifs chez le chat

Heureusement, beaucoup de causes aux maladies digestives et aux troubles passagers chez le chat sont bien connues. Ainsi, il est plus simple de poser le bon diagnostic et de trouver le traitement adapté !

Les boules de poil

Lorsque le chat se lèche, le poil peut former une de ces bien connues « boules de poils », qui sont généralement expulsées en toussant, ou digérées. Si la boule de poil est trop compacte, elle peut cependant créer des problèmes digestifs. Cela arrive notamment chez les chats à poil long.

Les problèmes dentaires

Les problèmes dentaires (dents manquantes, infections de la gencive, tumeurs buccales…) empêchent une mastication correcte. La nourriture est plus difficile à digérer car avalée « tout rond » et cela peut causer des maux d’estomac.

Les parasites

Les parasites, aussi appelés « vers », bien que regroupant plusieurs types de vers, sont très courants chez les chats. Il est possible de les attraper en mangeant de la nourriture contaminée par des œufs, des larves ou des bactéries diverses, ou simplement au contact d’animaux porteur de parasites, ou de leurs excréments.

Les tumeurs

Sur un trajet long comme celui du tube digestif, il existe un nombre innombrable d’endroits pour des tumeurs, mêmes bénignes ! Ces excroissances peuvent venir bloquer tout ou partie de l’œsophage ou de l’intestin, ce qui cause inévitablement des difficultés de transit.

Les empoisonnements et intoxications

Les chats, notamment ceux qui sortent mais pas seulement, peuvent s’intoxiquer de nombreuses manières. Si l’on pense rapidement au raticide, beaucoup de plantes à l’apparence inoffensive comme la jonquille, ou même des aliments que nous affectionnons comme l’oignon, sont aussi au banc des accusés.
Ces intoxications peuvent gravement irriter le pharynx, l’œsophage, et tout le reste du tube digestif jusqu’à l’anus. En plus de provoquer potentiellement des problèmes cardiaques ou respiratoires, elles peuvent largement freiner ou même stopper toute digestion.

L’alimentation non adaptée

Une alimentation qui n’est pas adaptée aux besoins de votre animal finira, un jour ou l’autre, par poser problème. Des croquettes trop riches, un manque de lipides ou de fibres peuvent avoir des conséquences à long terme.

Différents traitements pour votre chat

Heureusement, peu d’affections du chat sont sans issue, tant qu’elles sont prises à temps ! Voici quelques pistes qui vous seront sans doute proposées par votre équipe vétérinaire.

Changer l’alimentation du chat sur les conseils de votre vétérinaire

L’alimentation est l’une des causes principales des problèmes de santé chez le chat. Votre vétérinaire pourra vous conseiller des croquettes ou des aliments humides parfaitement adaptés aux besoins de votre animal, notamment via des aliments médicalisés en cas de pathologies chroniques. Bien sûr, les besoins de votre animal varient au cours de sa vie, et il faut donc réévaluer régulièrement pour prendre en compte les changements physiologiques, et les changements de mode de vie.

Rééquilibrer la flore intestinale de l’animal

Avec les changements d’alimentation, l’introduction d’aliments « pour humains », les maladies, les parasites intestinaux ou le stress, le microbiote a d’innombrables occasions d’être secoué ! Afin de lui permettre de revenir à des niveaux sains, il existe des suppléments complets très pratiques, à toujours associer avec une alimentation équilibrée.

Un bilan dentaire complet

Il n’est pas toujours facile de garantir une bonne santé dentaire à son chat à la maison. Même avec de bons aliments et des jouets et friandises sur lesquels se « faire les dents », il est tout à fait possible de développer des problèmes de dentition !

Si la source des problèmes de digestion se trouve dans la bouche du chat, le soin ou l’extraction des dents problématiques devrait largement arranger la situation, avec un changement d’alimentation au besoin. Il faut toutefois savoir que les dents doivent être vérifiées avec soin chaque année lors du bilan complet, et plus souvent si possible !

Retirer le corps étranger ou la partie endommagée

Hélas, le problème doit parfois être réglé par la chirurgie. La plupart des boules de poils peuvent être expulsées naturellement, mais certaines, trop grosses ou trop compactes, doivent être retirées sous anesthésie générale, au même titre qu’un jouet ou une pelote de ficelle avalée par mégarde.

Dans le cas d’une grosseur anormale comme une tumeur, ou par exemple d’une partie d’intestin devant être retirée, comme dans le cas d’une nécrose, il faudra aussi passer par la case chirurgie. Dans certains cas, l’intervention de spécialistes sera nécessaire, ainsi que l’utilisation de matériel de pointe. Pour ces opérations, il pourra vous être demandé de vous orienter vers un hôpital vétérinaire ou une clinique disposant d’équipement spécialisé.
Selon l’ampleur de ces chirurgies et l’état de santé global de l’animal, le temps de rémission peut être très variable.

Prévenir les troubles digestifs chez le chat

Avant d’en arriver à de telles extrémités, il existe des mesures très simples que vous pouvez adopter afin d’éviter au maximum les problèmes de digestion.

Choisir une alimentation adaptée aux besoins du chat

Trouver la bonne alimentation pour la tranche d’âge de votre chat, son état de santé et son niveau d’exercice physique peut prendre un peu de temps, mais c’est un passage obligé pour assurer la bonne santé de votre petit félin de compagnie.

Sélectionner une bonne gamelle

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le choix de la gamelle importe beaucoup ! Le matériau doit être bon pour la peau (le plastique est à proscrire), mais la forme également est importante. Une gamelle légèrement surélevée et inclinée permet au chat d’adopter une position plus commode pour la digestion. Dans le cas des chats qui mangent trop vite, les gamelles « anti-gloutons » peuvent être d’une grande aide.

Limiter le stress pour le chat, notamment autour de la litière

Un chat ayant des difficultés à la litière peut très vite développer des problèmes de constipation. De manière générale, le stress peut perturber le transit de manière brutale. Offrir un environnement serein à l’animal et placer sa litière dans un endroit calme est indispensable !

Offrir à votre animal des compléments adaptés

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, certains compléments alimentaires aideront à apporter au chat tous les nutriments dont il a besoin, et pourront donner un coup de pouce à différentes étapes de la digestion.

Quelle alimentation pour un chat atteint de troubles digestifs ?

Ne perdons pas le fil, et retrouvons le sujet du bol alimentaire, crucial pour le bien-être du chat !

Des aliments de qualité vétérinaire pour la santé intestinale de votre chat

Votre vétérinaire dispose de connaissances en nutrition qui lui permettront de vous donner de bons conseils pour le choix d’une gamme spécifique. En cas de besoin, vous pourrez vous référer à un-e nutritionniste pour un avis plus pointu.

En effet, des recettes conçues ou au moins approuvées par une équipe vétérinaire proposent des solutions ciblées à certains besoins nutritionnels. De plus, elles seront souvent réalisées avec des ingrédients de bonne qualité, transformés le moins possible afin de préserver leurs propriétés naturelles. Par exemple, les viandes seront cuites à basse température pour garder le maximum de nutriments !

Choisir la bonne nourriture en cas de problèmes dentaires

Dans certains cas, la nourriture humide est largement à privilégier si le chat a du mal a mâcher, par exemple pour un chat âgé. Cependant, éliminer complètement l’alimentation solide n’est pas toujours conseillé !

La mastication de la nourriture est effectivement une barrière importante contre le tartre. Le tartre peut conduire à des problèmes d’haleine, mais aussi à des gingivites plus ou moins graves pouvant mener à des déchaussements des dents et/ou des abcès. Ainsi, si votre animal doit adopter un régime alimentaire majoritairement constitué de nourriture humide, il faudra redoubler d’attention dans la surveillance de la dentition !

Toujours proposer de l’eau propre et fraîche

La déshydratation est un problème récurrent chez le chat, et elle peut causer un grand nombre de dérèglements intestinaux.
En cas de diarrhées, il peut être tentant de limiter l’apport en eau, mais la diète ne concerne que la nourriture ! Les chats doivent toujours disposer d’eau propre et fraîche, mais jamais glacée.

Quel type de croquettes pour un chat avec une digestion sensible ?

  • Des croquettes avec des protéines animales facilement assimilables ;
  • Des croquettes enrichies en vitamines et nutriments pour un bon transit ;
  • Des croquettes contenant pré- et probiotiques pour un microbiote intestinal équilibré ;
  • Des croquettes sans céréales, avec un minimum de glucides ;
  • Des croquettes contenant des fibres soigneusement sélectionnées pour leur digestibilité.

Notre choix de croquettes : Ultra Premium Direct – Chat Adulte Stérilisé ou d’Intérieur

Ultra Premium Direct chat adulte stérilisé ou intérieur

Les croquettes Ultra Premium Direct sont toujours pensées pour répondre à des besoins précis selon les recettes. Ces croquettes sans céréales pour chat stérilisé et/ou d’intérieur ne font pas exception, proposant de délicieux repas pour les animaux présentant des sensibilités alimentaires et une tendance à l’embonpoint.

Le produit

Les croquettes sans céréales permettent de limiter les risques d’allergie tout en offrant à votre chat une alimentation sans ingrédients superflus ; avec 70 % de protéines d’origine animale, ces croquettes sont très digestes et offrent de nombreux bénéfices grâce à des substances soigneusement sélectionnées. L’huile de saumon, par exemple, est excellente pour la peau, le poil, le transit intestinal…

Cette recette au poulet, porc et saumon est spécialement pensée pour des chats ayant une dépense énergétique réduite, ou ayant besoin d’un apport moindre par rapport à un chat entier et/ou d’extérieur. Ainsi, elles aident à prévenir l’embonpoint chez le petit félin de compagnie !

Prix

Environ 9€ le kilo, pouvant descendre en dessous de 6€/kilo en lot.

Notre avis

D’excellentes croquettes pour les chats à la digestion difficile. Leur recette simple leur permet d’être adaptées facilement aux besoins de nombreux chats de compagnie afin d’en faire une solution très versatile ! D’une marque réputée pour ses produits de qualité et avec un prix intéressant, que demander de plus ?

Ultra-premium-Direct
Exclusivité Conseils-animaux.fr
6€ de réduction pour toute première commande dès 15€ d’achat avec ce code exclusif Ultra Premium Direct
VOIR LE CODE

Des compléments pour aider à l’absorption des nutriments, et à l’excrétion

Certains actifs peuvent aider votre chat à mieux assimiler certaines vitamines, et sont donc particulièrement utiles pour les chats ayant un système immunitaire faible.

Pour ce qui est de la constipation, ajouter une matière grasse comme l’huile de saumon peut aider à faire passer le problème en douceur ! Dans le cas de diarrhées, des ingrédients comme l’argile ou le charbon, utilisés dans les pansements intestinaux, sont conseillés.

Bien sûr, l’automédication n’est jamais la meilleure solution, et il vaut toujours mieux consulter votre vétérinaire avant de manipuler des substances qui nécessitent des dosages précis !

Notre sélection : Ultra Premium Direct – Digestion

Ultra Premium Premium

Le complément Digestion est un produit destiné à renforcer aussi bien le système digestif que l’appareil immunitaire du canidé. Il contient des prébiotiques et des probiotiques qui agissent en synergie pour rétablir sa balance intestinale. Pour ce faire, le complément Digestion renferme deux souches de probiotiques : les Lactobacillus et la levure. Les Lactobacillus sont des bactéries bénéfiques appartenant à la flore normale de l’animal. Les levures sont, quant à elles, des champignons microscopiques qui aident à la régulation du pH de son intestin et à prévenir les infections fongiques.

Prix

Le complément Digestion est vendu en pot de 100 g au prix de 26,90 € sur le site du fabricant.

Avis

Ce produit offre une solution naturelle et efficace pour rétablir l’équilibre de la flore intestinale lors de situations qui peuvent perturber sa digestion, comme le changement d’alimentation, le stress ou la médicamentation. Il est facile à administrer et bénéficie d’un bon rapport qualité-prix.

Ultra-premium-Direct
Exclusivité Conseils-animaux.fr
6€ de réduction pour toute première commande dès 15€ d’achat avec ce code exclusif Ultra Premium Direct
VOIR LE CODE

Notre avis sur la digestion chez le chat

Le chat est un animal à la digestion sensible. Même un chat d’une race robuste ou ne présentant pas de problème de santé spécifique peut développer des problèmes de digestion à un moment de sa vie.

Pour cette raison, il est d’autant plus important d’adopter des mesures préventives ; un bon choix d’alimentation est le premier point à prendre en considération, mais il est loin d’être le seul ! Une routine qui apportera de la régularité à votre animal et un environnement serein seront aussi très bénéfiques.

Le chat n’est pas toujours très expressif quant à sa souffrance ; s’il fait ses besoins à l’extérieur ou si vous avez plusieurs chats, il peut être difficile de repérer un problème digestif avant qu’il ne soit bien installé. Pour cela, il est vivement recommandé d’apprendre à reconnaître les signes et de consulter votre vétérinaire au moindre doute.

FAQ

Comment aider un chat à digérer ?

Choisir des aliments et compléments favorisant la digestion, éviter le stress et limiter l’exercice après les repas aident à avoir une meilleure digestion.

Quel est le meilleur moment pour donner à manger à son chat ?

Certains chats sont plus à l’aise avec le fait d’avoir de la nourriture à volonté, tandis que pour d’autres, des petits repas à heures fixes seront plus adaptés. De manière générale, le chat n’est pas fait pour manger un à deux repas conséquents chaque jour, et doit voir sa ration divisée en plusieurs petites portions. Le chat est plutôt habitué à manger le soir, la nuit, ou à l’aube, mais peut s’adapter à un rythme plus diurne.

Dois-je laisser la nourriture à volonté à mon chat ?

Certains chats doivent être nourris avec des portions contrôlées et à heure fixe, tandis que d’autres préfèrent piocher dans leur gamelle tout au long de la journée. Cela dépend du tempérament du chat et de ses besoins alimentaires.

Dois-je limiter l’apport en eau de mon chat ?

Non ; sauf contre-indication de votre vétérinaire, votre chat doit toujours avoir de l’eau à disposition.

Combien de temps après manger un chat fait ses besoins ?

La digestion du chat étant relativement lente, le processus complet peut prendre entre 10 et 24 heures. Il s’agit là d’une moyenne qui peut évoluer selon le chat.

Combien de selles par jour pour un chat adulte ?

Un chat adulte va généralement déféquer une à deux fois par jour. Certains ne vont à la selle qu’une fois tous les deux jours environ.

Combien de selles par jour pour un chaton ?

Les très jeunes chatons ont des défécations assez irrégulières, entre 1 et 6 fois par jour. Elles peuvent être plus nombreuses encore avant le sevrage, et viendront se stabiliser une fois la nourriture solide acquise.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024