Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quels compléments alimentaires pour chien sont compatibles avec la ration BARF ?

  1. Les soins >
  2. Compléments alimentaires pour animaux >
  3. Compléments alimentaires pour chien >
  4. Compléments alimentaires compatibles avec le BARF
compléments alimentaires pour chien compatibles avec le régime BARF

Pour nourrir de façon naturelle votre compagnon à quatre pattes, vous aurez généralement à choisir entre les rations ménagères et les rations BARF. Les premières doivent être constituées d’un tiers de viande, d’un tiers de légume et d’un tiers de riz. Trouver un tel équilibre sur la durée n’est, cependant, pas chose aisée. De plus, la cuisson dénature les composants des rations ménagères et élimine les vitamines et éléments essentiels contenus dans les nourritures.
Ce constat a poussé à l’invention – par le Dr Billinghurs – des rations BARF ou Biologically Appropriate Raw Food. Ces dernières sont constituées des aliments les plus prisés des chiens, avant leur domestication. On peut notamment citer les abats, les os charnus, la viande crue, le poulet et les fruits et légumes. Ce régime peut, toutefois, ne pas suffire pour apporter à votre compagnon tous les éléments dont il a besoin pour être en bonne santé. Une complémentation se révèle, dès lors, incontournable. Mais quels compléments alimentaires pour chien faut-il privilégier ? Nos réponses dans cet article.

Pourquoi la ration BARF pour les chiens ?

Offrir aux chiens domestiqués un retour à une alimentation plus proche du loup, tel est le leitmotiv du Dr Billinghurs. La viande crue constitue l’élément central du régime qu’il a inventé. Les légumes, les vitamines et les compléments alimentaires pour chiens à base de minéraux y ont tout de même de la place. Sans oublier les proies chassées et consommées par les chiens sauvages.

Ce retour à l’alimentation naturelle est bénéfique pour de nombreuses raisons :

  • Il vous permet d’avoir le contrôle sur la qualité et le type d’ingrédients qui vont être ingérés par votre animal de compagnie.
  • Ce dernier bénéficiera d’une nourriture plus digeste.
  • Il aura tendance à réutiliser sa bouche et son tube digestif. Ce qui contribue à l’amélioration de son hygiène bucco-dentaire.
  • Les os, qui font partie de ce régime, contribuent, par ailleurs, à l’évitement de tartre.
  • Quand le tube digestif de votre chien retrouve son fonctionnement naturel, son système digestif gagne en efficacité.
  • Cela se répercute aussi positivement sur son système immunitaire. Il pourra mieux résister à l’invasion des parasites, des bactéries ou autres agents pathogènes.

En outre, manger BARF permettra à vos chiens et chats d’être à l’abri des maladies liées aux aliments industriels – de type croquettes – et aux aliments faits maison, qui peuvent être déséquilibrés. On pourra citer, à titre d’exemples, les maladies parodontales, les troubles digestifs et les cancers. Ces rations constituent, enfin,  une meilleure option pour les chiens diabétiques et en surpoids. Elles sont, en effet, pauvres en glucides.

Pour quelles raisons faut-il complémenter un chien suivant un régime BARF?

L’homme a l’habitude de faire adopter à son animal de compagnie le même régime que lui. Il est donc probable que comme beaucoup d’entre nous, votre chien souffre d’une carence en minéraux, en oligo-éléments, en vitamines et en protéines.

La ration BARF ne suffit pas !

Mais les rations BARF ne suffisent-elles pas pour y remédier ? La réponse est non, car on assiste depuis plusieurs décennies à l’appauvrissement de nos sols en magnésium. Les végétaux qui y poussent ont ainsi une teneur très faible en cet élément. Les bovidés qui en mangent souffrent donc, eux aussi, d’une carence.

Pourtant, la viande qui est à la base de ce régime est issue de ces animaux. Et les végétaux qui complètent la ration BARF proviennent également de ces sols. En outre, il est possible que votre chien soit issu d’une lignée de générations de chiens qui ont été nourris aux repas industriels. Il pourrait, dès lors, avoir hérité des carences de ses ascendants. Ce qui pourrait déjà avoir de l’effet sur sa santé et sur son espérance de vie.

Des compléments alimentaires naturels pour une meilleure espérance de vie

Le saviez-vous ? Il y a seulement quelques décennies, nos amis à 4 pattes atteignaient plus facilement leur 15e anniversaire. Aujourd’hui, leur espérance de vie dépasse rarement les 10 ans. Cela est d’autant plus vrai avec les dogues allemands, dont certains ne parviennent même pas à leur 5e anniversaire !

Les maladies dégénératives de type dysplasies et les cancers favorisés par ces carences en sont les principales responsables. La complémentation constitue ainsi un impératif pour la préservation de la santé de vos toutous. Reste à savoir quels compléments alimentaires pour chien choisir.

Les huiles en tant que complément : quels sont ses bienfaits ?

huile de saumon pour chien

Vos amis canidés ont grandement besoin d’acides gras oméga 3 et 6 pour être en bonne santé. Malheureusement, leur organisme ne peut en produire. Un complexe alimentaire à base d’huiles végétales ou d’huile de poissons constitue, dès lors, un choix idéal pour votre chien. Ces huiles sont, en effet, réputées pour leur richesse en acide gras oméga. On y trouve, par ailleurs, une bonne teneur en vitamines, en minéraux, en calcium et en oligo-éléments.

Mais pourquoi les chiens ont-ils besoin de compléments alimentaires ? Alors que leurs paires vivant à l’état sauvage n’en ont pas besoin pour avoir une bonne longévité ? Comprenez que ces derniers mangent régulièrement des viandes contenant 20 fois plus d’oméga-3 que celles des animaux engraissés, servies aux chiens domestiques.

Si vous souhaitez utiliser des huiles végétales ou essentielles, préférez :

  • les huiles de colza et de soja. Celles-ci disposent, en effet, d’un niveau élevé de teneur en omégas 6 et en omégas 3. On y trouve, également, plusieurs autres acides gras essentiels.
  • l’huile de noix. Petit bémol : son goût rebute certains chiens. Par ailleurs, son prix est assez élevé par rapport aux deux huiles végétales précitées.
  • les huiles végétales bio et de première pression à froid.
  • l’huile de foie de morue. C’est une bonne alliée sans risque en cas de baisse de régime.

Si vous optez pour les huiles de poisson, évitez celles qui sont issues des poissons d’élevage. Celles-ci ont, en fait, une teneur plus réduite en EPA et en DHA, du fait du traitement de ces poissons à l’antibiotique. Ce qui n’est pas le cas des huiles de poissons d’eau froide comme l’huile de saumon. Cette dernière est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle permet d’apaiser les chiens atteints d’arthrose.
Enfin, les omégas-3 et autres acides gras qu’elle contient contribuent à la lutte contre le stress et les accidents cardiovasculaires chez les chiens.

Le Krill, la crevette bénéfique de l’antarctique

Les deux pôles sont les parties les moins exploitées – et donc les moins polluées – de la planète. Les espèces se trouvant dans leurs mers préservent, ainsi, mieux les éléments nutritifs qu’elles renferment. C’est, notamment, le cas d’une petite crevette endémique de l’Antarctique, connue sous le nom de Krill.

Celle-ci a comme principal atout sa richesse en Oméga-3 EPA et en estaxanthine, un puissant antioxydant. Il suffit d’une petite quantité de sa poudre ou de son huile dans l’aliment de votre chien pour en tirer tous les avantages. Par ailleurs, aucun goût désagréable pour votre compagnon n’en ressort, comme c’est le cas avec certaines huiles végétales ou de poisson. Parmi les multiples avantages de ce complément anibio :

  • il améliore les fonctions cognitives du chien, notamment sur les animaux plus âgés. Cela a été rapporté par le Dr Jean Sébastien Labelle dans son dossier « Les suppléments d’oméga 3 et 6, essentiels à la santé de votre animal » de juin 2015.
  • Le même dossier met également en avant l’efficacité de l’huile de krill contre les maladies inflammatoires. Celle-ci contribue, en effet, à l’inhibition de l’activité de certains médiateurs chimiques à l’origine de l’inflammation.
  • Le Krill favorise le bon fonctionnement du cœur et des émonctoires des canidés.
  • Parmi ses bienfaits esthétiques, ce complément améliore le pelage de vos compagnons à 4 pattes.
  • L’huile prévient contre la chute des poils. Elle permet, par ailleurs, d’augmenter l’imperméabilité de la peau.

Une autre étude dont les résultats ont été publiés en 1994 révèle, en outre, l’efficacité du krill dans la lutte contre les dermatoses allergiques. D’autant plus avec les huiles de krill possédant une plus importante teneur d’acide eicosapentaénoïque.

Les compléments d’origine végétale : herbes, plantes et algues

Certains compléments alimentaires pour chien compatibles avec la ration BARF sont, quant à eux, d’origine végétale. En effet, plusieurs herbes et plantes peuvent être bénéfiques pour vos amis poilus. C’est le cas de la reine-des-prés, du curcuma et de l’harpagophytum. Pourquoi les privilégier ?

  • Leurs propriétés inflammatoires en font des excellents alliés pour les chiens souffrant de maladies liées à la vieillesse comme l’arthrose.
  • Ces plantes et herbes comprennent des éléments contribuant à l’amélioration de la fonction hépato-digestive. La curcumine, qui se trouve dans le curcuma, en fait partie.
  • En stimulant le travail du foie, ces compléments alimentaires favorisent la détoxination de l’organisme de l’animal.

D’autres produits de complémentation sont à base d’algues (spiruline, varech, dukelp, etc.). Ce qui n’est pas étonnant, sachant que ces dernières contiennent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Ces compléments sont ainsi idéaux en cas de baisse de forme de votre chien. Ils constituent aussi des alliés de premier choix, si votre compagnon pratique des exercices physiques importants.

Attention, en revanche, car leur prise par vos animaux ne doit pas se faire quotidiennement. La fréquence devra même être plus réduite pour un chien ou un chat souffrant d’hyperthyroïdie.

Quels sont les autres compléments alimentaires adaptés aux chiens soumis au régime BARF ?

La flore intestinale des chiens est peuplée, entre autres, de probiotiques. Le développement de ces micro-organismes formés de bactéries et de levures s’y fait naturellement. Ceux-ci constituent une paroi immunitaire pour nos compagnons. Et quand ils sont présents à une densité plus faible, ces derniers souffrent d’un certain nombre de maladies.

Citons notamment parmi ces pathologies les troubles digestifs, les troubles cutanés, le stress et l’anxiété. Heureusement qu’il est possible de tout rééquilibrer grâce à un complément probiotique !

En parlant de probiotique, sachez que la levure de bière en constitue une source importante. C’est l’une des raisons pour lesquelles on en propose la livraison sous forme de poudre ou de comprimés. Qui plus est, ce complément aide à stimuler l’appétit. Mais ce n’est pas tout, la levure de bière favorise, aussi, la production de kératine. Ce qui rend le pelage du chien plus étincelant.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021