Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

L'alimentation BARF pour chien : les avantages et inconvénients

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chien >
  3. Alimentation barf chien
alimentation-barf-chien

La multiplication des aliments industriels pour chien a poussé certains propriétaires à revoir la façon de nourrir leurs animaux de compagnie. C’est ainsi que la nourriture BARF a fait son entrée dans le régime alimentaire des chiens. Ne contenant ni conservateurs, ni ingrédients superflus, elle est conçue pour s’adapter à chaque canin, quelles que soient ses caractéristiques (âge, poids, race, etc.). Cependant, certaines interrogations demeurent en ce qui concerne l’intérêt de ce mode de nutrition. On vous en dit davantage ici.

santevet
2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Que signifie le terme BARF ?

Cet acronyme est issu d’un anglicisme « Biologically Appropriate Raw Food » qui veut dire en français « Nourriture Crue Biologiquement Appropriée ». Il s’agit donc d’un régime alimentaire à base de viande crue. Cela convient parfaitement aux chiens, puisqu’ils sont des carnivores.

Il faut dire que le régime BARF a été inventé par un vétérinaire australien nommé Ian Billinghurst au début des années 1990. Il pensait que les aliments industriels à base de céréales et d’éléments cuits ne convenaient pas aux canins. Au contraire, ces produits étaient responsables de certaines maladies comme le diabète, l’obésité, les troubles de la reproduction, etc. Ainsi, il concocta cette ration qui se base sur l’administration de viandes (poulet, boeuf, etc.) de poissons, d’abats et d’os crus charnus.

D’autres produits y sont adjoints comme des fruits et légumes crus qui sont réduits en purée. Ceux-ci sont utilisés d’une part qu’ils constituent un apport important en vitamines et en fibres. D’autre part, les maîtres recherchent une nourriture qui soit la plus proche possible d’une proie chassée et consommée par les chiens sauvages.

Par ailleurs, la préparation BARF est accompagnée de compléments tels que la poudre d’algues, la levure de bière, des œufs, du kéfir de lait, l’huile, etc. L’objectif de ce mode nutritionnel est de respecter la physiologie animale en ce sens que dans la nature, les carnivores ne mangent que des aliments crus. Il existe deux variantes de ce régime :

  • Le « raw feeding » : c’est une nourriture crue donnée sans complément au chien
  • Le whole prey (proie entière) consiste à nourrir votre animal avec des proies non vidées de leurs viscères.

Comment composer un menu BARF ?

composer un menu BARF

Pour la préparation du régime BARF, il est important de ne pas privilégier une catégorie d’aliment (viande pure) au détriment des autres. Pour vous aider dans la confection de cette ration pour votre animal, privilégiez 50 % de viande (muscle), 40 % d’os dits charnus et 10 % d’abats, dont 5 % de foie. Le tout doit recevoir quelques cuillerées d’un mix de légumes et de fruits. Par ailleurs, pour une telle composition, voici la liste des apports dont bénéficiera le chien :

  • viande (dinde, boeuf, poulet, etc.) : elle apporte les protéines et le gras en fonction des parties données
  • os : fournissent l’apport en minéraux tels que le calcium et le phosphore
  • abats : apportent les vitamines et les omégas
  • suppléments : permettent d’ajuster la teneur en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments
  • fruits et légumes : constitués de fibres, ils sont indispensables pour une bonne digestion et favorisent un meilleur transit intestinal.

Il importe de préciser que les quantités apportées pour chaque élément varient selon l’animal que vous avez. Ainsi, un chiot ne peut donc pas avoir la même quantité de viande qu’un chien adulte et vice-versa. Par ailleurs, même les chats peuvent être nourris selon le régime BARF parce qu’ils sont eux-mêmes de purs carnivores.

Comment calculer une ration de BARF ?

calcule ration BARF

Selon le poids de l’animal:

Votre chien doit manger l’équivalent de 20 à 40g/kg de BARF selon son poids et compte tenu de son activité et de ses besoins énergétiques.
S’il se dépense beaucoup, il devra consommer davantage. Soit, environ 700g de BARF au quotidien.
S’il est moins actif, 400g par jour environ seront suffisant.

Selon d’autres critères:

La viande crue seule est insuffisante, il est nécessaire de rajouter des fruits et des légumes appropriés.
Par définition, un repas BARF contient 80 % de viande.
Les 20 % restants sont distribués entre les autres aliments.
L’état de santé de votre animal doit également être pris en compte. Surtout s’il présente une allergie à certains aliments. Demandez conseils à votre vétérinaire.
Les céréales sont d’une nécessité importante pour la croissance de votre compagnon. Vous pouvez additionner à chaque ration :

  • du riz,
  • du blé,
  • des pâtes
  • de l’avoine,
  • des flocons de maïs.

Attention à ne pas en mettre trop, pour éviter de sévères réactions allergiques.

Pourquoi nourrir son chien selon le régime BARF ?

Tout le monde ne s’accorde pas en ce qui concerne l’adoption du régime BARF. Néanmoins, les adeptes de cette forme d’alimentation relèvent de nombreux avantages que cela procure à leurs animaux. Ainsi, on peut mentionner les bienfaits suivants.

Une alimentation naturelle à vie

Donnez à votre animal une nourriture biologique, fraîche et naturelle qui répond à ses besoins de base.Le concept d’alimentation BARF est basé sur les habitudes alimentaires des loups.B.A.R.F signifie : une alimentation naturelle et adaptée à l’espèce, à base de viande crue.
Votre compagnon à quatre pattes reçoit :

  • de la viande crue,
  • mélangée avec des légumes ou avec des fruits,
  • éventuellement complétée par des glucides – comme du riz ou des pommes de terre.
  • un complément optimal en minéraux et vitamines,
  • des huiles contenant des acides gras essentiels.

Il est important que les rations soient préparées avec le plus grand soin.

L’hygiène bucco-dentaire

machoire de chien

Le menu BARF permet aux chiens de se servir de leur mâchoire. Comparativement aux croquettes ou aux aliments en boîtes qu’ils ne font que mâcher, ce mode d’alimentation pousse vos animaux à faire un effort de mastication. Cet effort contribue à leur donner des dents saines, blanches et sans tartres. C’est donc une meilleure solution pour éviter d’amener votre animal dans un cabinet vétériniaire dans le cadre de soins bucco-dentaires.

Amélioration de la santé physique et physiologique

L’autre avantage de ce type de nutrition est qu’il favorise des selles moins volumineuses et malodorantes comparativement à celles des animaux nourris aux produits industriels. Cela améliore également l’état de santé de votre compagnon qui souffre de maladies chroniques telles que l’arthrose ou les problèmes de croissance. Cette propriété curative est due au fait que tous les aliments composant ce menu ont été choisis pour un but spécifique.

De plus, la ration à base de nourriture crue a un effet bénéfique sur l’aspect du pelage qui devient plus brillant. Les animaux qui y sont nourris sont plus robustes, ont une meilleure vitalité, et sont beaucoup plus athlétiques.

Régime apprécié des chiens

En tant que carnivore, le chien a besoin d’un régime à base de protéines. Celui-ci est donc attiré par l’alimentation BARF et n’hésitera pas à consommer ces repas très nutritifs. Cela est d’autant plus avantageux pour les animaux qui ont du mal avec les croquettes.

Adapté à tous les âges et à toutes les situations

Cette forme d’alimentation est conçue pour convenir à chaque animal selon ses spécificités. Il n’y a pas vraiment d’âge requis pour les animaux de compagnie devant être nourris. Aussi, peu importe leur niveau d’activité, le régime BARF est adapté à tous les chiens et chats.

Les inconvénients du régime BARF

inconvénients régime BARF

En dépit des nombreux bienfaits énumérés au sujet de l’alimentation BARF, certains inconvénients sont relevés à son sujet. En voici quelques-uns.

Les erreurs nutritionnelles

Certains vétérinaires se disent inquiets à propos du régime BARF. En réalité, ils émettent surtout des craintes sur les erreurs nutritionnelles qui peuvent survenir lors de la préparation de la ration par les propriétaires d’animaux. Un régime déséquilibré (trop riche ou déficitaire en certains nutriments) ou le risque d’utiliser des produits de mauvaise qualité sont autant de problèmes que pointent du doigt les spécialistes en nutrition.

Les contraintes lors de la préparation

Même si les aliments sont donnés crus, certains redoutent la difficulté de préparer le BARF. Les ingrédients doivent être pesés et les légumes sont broyés, ce qui peut vous prendre pas mal de temps comparativement à la nourriture industrielle qui est déjà toute faite. Il faut donc être très précis sur les détails de la préparation du régime.

Le prix élevé

Logiquement, une alimentation BARF coûte plus cher que celle industrielle surtout lorsque l’animal est de grande taille. Dans ces cas, l’ingrédient le plus cher (la viande) doit être proportionnellement plus important.

Les difficultés de stockage

Certains propriétaires qui ont opté pour le BARF achètent de grosses quantités de viandes et les congèlent. Ce qui n’est pas forcément aisé, surtout lorsque le stockage doit se faire dans le congélateur de la maison. Cela prendra beaucoup de places.

Un risque sanitaire plus important

Bien que la viande crue soit riche en certaines vitamines qui auraient été détruites lors de la cuisson, on y trouve aussi la présence de bactéries potentiellement pathogènes. Ces dernières pourraient avoir des effets négatifs sur votre animal malade en lui causant des parasitoses ou des infections alimentaires.

La difficulté à faire garder votre animal

Sans aucun doute, il vous sera difficile de faire garder votre chien qui suit un régime BARF dans des pensions canines ou même par des proches. Et pour cause, le fait que très peu de personnes soient intéressées par ce mode de nutrition en France. Par conséquent, il faudra tenir compte de certains paramètres avant de proposer un tel régime à votre animal.

Par ailleurs, en dépit de tous ces inconvénients, il faut reconnaître que la nourriture crue demeure une meilleure option, en particulier si vous avez des chiens malades ou ayant des besoins nutritionnels spécifiques.

Comment passer des croquettes au BARF ?

La méthode classique pour commencer le BARF est généralement la suivante :

Dernière gamelle de croquettes → jeûne de 24h → gamelle de filet de poulet avec des carottes.

  • Jour 1: 10% de viande mélangée au régime habituel,
  • Jour 2: 20% de viande mélangée au régime habituel,
  • Jour 3: 30% de viande mélangée au régime habituel,
  • Jour 4: 50% de viande mélangée au régime habituel,
  • Jour 5: 70% de viande mélangée au régime habituel,
  • Jour 6: 100% nouvelle alimentation

Il est conseillé de débuter avec du poulet ou des viandes blanches, neutres et maigres (dinde, rouelle de porc…)

Ce changement peut amener votre animal à développer une diarrhée car il y a un processus de « détoxification » dans son corps qui élimine les toxines de la nourriture sèche. Vous pouvez lui donner un peu d’ultra-levure.

Si vous lui donnez de la viande crue et que vous voulez passer au BARF avec des os charnus, faites-la cuire de moins en moins jusqu’à ce qu’elle soit crue. De plus, le mélange de viande cuite et de viande crue ne pose pas de problème. Cela permet d’introduire progressivement les os charnus.

  • Pour introduire les os, assurez-vous qu’ils soient charnus (avec de la viande autour).
  • Choisissez les de taille adaptée à votre compagnon.
  • Si votre animal a tendance à manger vite, tenez-lui fermement.
  • S’il est trop glouton, hachez les os.

La digestion du BARF

Le temps de digestion des croquettes est de 10 à 14 heures, celui de la viande de 3 à 5 heures.

  • Environ 50 % des croquettes sont digérées, le reste passe dans les selles,
  • 85% à 95% des aliments BARF sont, quant à eux, utilisés.

Ce n’est pas le même type de digestion !

Avec ce régime alimentaire à base de viande, il faut 7 à 10 jours pour que l’acidité gastrique retombe à son pH naturel de 2.
Le corps ne peut pas s’adapter rapidement à ces changements de régime.

Si vous souhaitez donner de la viande fraîche ou crue :

  • vous devez réaliser ce changement progressivement, afin que l’acidité de l’estomac revienne à la normale.
  • vous devez intégrer un peu de viande fraîche chaque jour pour vérifier que le pH de l’estomac reste bas (acide).

Nourrir votre animal avec des aliments crus le protège des contaminations bactériennes et intoxication alimentaire.

Où acheter du BARF pour votre compagnon ?

L’alimentation BARF est faite maison

Vous pouvez préparer vos propres recettes BARF et trouver les ingrédients au supermarché, en boucherie ou encore dans un atelier de découpe.
Il est également possible de se rendre dans un abattoir pour récupérer les meilleures pièces à la source.
Fruits, légumes, huile et compléments alimentaires sont bien entendu disponibles en grande surface ou en magasins spécialisés. Et les compléments sont vendus en pharmacie.
Le choix des produits utilisés doit être réalisé avec soin.
Si le frais est un gage de qualité, le choix du surgelé présente également des avantages.
La congélation est un excellent moyen de conserver la viande. De plus, cette procédure est parfaite pour se débarrasser de certains parasites.

Les sites internet spécialisés dans l’alimentation BARF

L’avantage de la nourriture préparée vendue sur des sites spécialisés, c’est que le propriétaire n’a plus à se soucier de préparer les menus BARF de son compagnon.
Cependant, il est important de sélectionner soigneusement les adresses sur lesquelles vous souhaitez effectuer vos achats. Consultez les avis clients.

santevet
2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Foire aux questions

Quelle viande choisir pour le BARF?

  • Quelques suggestions d’os charnus:

    -> cous de poulet, dinde ou canard

    -> ailes de poulet

    -> cuisses de poulet ou de canard

    -> haut de cuisse de poulet

    -> poulet ou canard entier (en deux portion)

    -> poitrine d’agneau avec os

    -> longe de porc

    -> plat de côte de bœuf (de temps en temps)

    -> lapin entier

    -> côtes d’agneau

    -> carcasse de poulet ou de canard

  • Les suppléments

    -> les abats de volaille, lapin, porc, bœuf (foie, cœur, poumons, gésiers, rognons)

    -> du poisson, en vérifiant qu’il n’y ait pas de grosses arrêtes

    -> des œufs crus entiers – la coquille broyée est source de calcium

Le régime BARF comporte-t-il des carences ?

Chez les animaux à fort besoin énergétique, l’apport énergétique est parfois insuffisant, selon la ration : ils sont alors à l’origine de graves troubles de la croissance comme le rachitisme.

Au contraire, il est particulièrement riche en protéines et ne convient donc pas aux chiens âgés ou aux individus souffrant d’insuffisance rénale chronique.

Une carence ou un excès de calcium, selon que le chien reçoit ou non des os, est presque inévitable. L’hyperparathyroïdie est une conséquence fréquente d’un régime BARF déséquilibré.

Enfin, il y a souvent une carence en oligo-éléments, vitamines D et A et vitamines hydrosolubles – elles ont un effet particulier sur le fonctionnement du corps, la croissance osseuse, l’immunité et le pelage.

Le régime BARF est-il adapté aux chiots?

Qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un adulte, un chien est toujours carnivore, il est adapté pour extraire les nutriments essentiels offerts par la viande crue, le ratio entre les aliments individuels est idéal pour le système du chien.

Un chiot a besoin de grandir lentement pour former correctement son ossature, ses ligaments et sa musculation.

Avec un régime naturel à base de viande crue (BARF), le chiot dispose d’une alimentation de haute qualité pour répondre à cette condition absolument nécessaire.

Est-ce que le BARF est adapté pour les chats?

Cette méthode d’alimentation est particulièrement bien adaptée aux chats pour une raison : les félins sont, par nature, carnivores.

À l’état naturel ou sauvage, le chat se nourrit donc exclusivement de proies animales et fraîches (rongeurs, oiseaux, reptiles…)

C’est un prédateur et, par conséquent, sa nourriture se compose de viande, d’os, d’entrailles et, contre toute attente, de quelques végétaux, car ses victimes sont des omnivores et des frugivores.

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022