Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Tour d’horizon sur les aliments toxiques pour chat

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chat >
  3. Aliments toxiques pour chat
Aliments toxiques chat

D’après la FACCO, les chats constituent 9,9 millions des animaux domestiques en France. Ils sont, également, présents dans 25,9% des familles d’accueil. S’ils bénéficient de bonnes conditions de vie (une alimentation du chat saine et équilibrée, une bonne hygiène de vie, des soins adaptés…), ces félins peuvent vivre jusqu’à 12 ans – voire plus – dans un foyer.
Certains animaux meurent, malheureusement, avant cet âge. Et parmi les causes de mortalité enregistrées chez les chats, la toxicité alimentaire fait partie des plus courantes. En tant que maître, vous devez donc, non seulement, lui offrir les nourritures favorables à sa bonne santé. Mais en plus, il faut également écarter celles qui lui sont toxiques, voire mortelles. Découvrez notre guide sur les aliments toxiques pour vos amis poilus.

Quels sont les aliments interdits aux chats ?

De nombreux aliments – que l’homme considère souvent comme inoffensifs – peuvent être dangereux pour la santé de votre chat. Certains conduiront à des troubles digestifs, tandis que d’autres provoqueront des difficultés respiratoires. Dans les pires des cas, certaines nourritures peuvent entraîner la mort immédiate du minou. En voici une liste non exhaustive. 

Evitez de lui proposer certaines boissons humaines

On ne vous le dit jamais assez : les chats ne sont pas comme les êtres humains. Arrêtons de penser que notre animal de compagnie fonctionne comme nous. Il ne tolère pas forcément ce que nous buvons ou mangeons.

L’alcool : un produit mortel pour le matou

Donner de l’alcool à un chat ou à un chien peut paraître anodin. Pourtant, c’est l’un des ennemis de l’organisme du félin. Cela pourrait arriver par accident ou, peut-être, par curiosité – certains veulent essayer pour voir l’effet. Sachez que c’est une boisson mortelle pour le chat, ne serait-ce qu’en petite quantité. Elle cause une lésion cérébrale et peut mettre l’animal dans le coma.  

Le café, le thé et le cacao : un taux élevé en caféine et en théine

On trouve dans ces boissons une forte teneur en alcaloïde (caféine et théine) qui stimule le système nerveux. Ce composant provoque une arythmie chez le chat. L’intolérance à l’alcaloïde se manifeste, également, par un trouble gastro-intestinal ou des convulsions.

Attention ! Le chocolat noir est, lui aussi, strictement interdit aux chiens et aux chats. Ces produits contiennent de la théobromine qui provoque des troubles musculaires et digestifs.

Le lait et ses dérivés : des aliments difficilement digestibles par les animaux

Vous pensez que les chats adorent le lait et que c’est excellent pour leur santé ? Détrompez-vous ! Après le sevrage, le système digestif ne produit plus l’enzyme responsable de l’assimilation du lactose. La consommation de produits de lait de vache entraîne, dès lors, une conséquence néfaste sur l’appareil digestif.    

Ecartez de son régime certains fruits et légumes !

On a tendance à penser que les ingrédients naturels sont toujours bons pour notre animal. Ce n’est pas toujours le cas, puisque le chat n’assimile pas automatiquement toutes les nourritures. Les fruits et légumes suivants sont à donc à éviter :

  • La pomme de terre, le chou, le navet, le champignon : ces légumes contiennent :
    • soit de l’acide oxalique et du sucre générant du trouble urinaire ;
    • soit des fibres fermentables, entraînant des maux gastriques.
  • L’avocat : ce fruit contient trop de matière grasse, difficile à assimiler pour le chat. Certains fruits comme la banane sont, également, à exclure.
  • Les noix : leur forte concentration en phosphore induit le félin à un état fiévreux ainsi qu’à des vomissements.   
  • Le raisin : il est à proscrire de l’alimentation de votre compagnon, pour éviter une éventuelle intoxication.

La viande crue : une charge bactérienne plus élevée

La consommation de viandes crues peut être fatale pour ces animaux. De préférence, privilégiez une alimentation cuite afin d’éliminer les bactéries ou les parasites. Bien qu’il soit riche en protéines, le poisson cru entraîne, par exemple, un déficit en vitamine B, de par sa composition.

Limitez leur consommation des nourritures transformées

Les thons en boîte, la mortadelle de volaille, les diverses charcuteries contiennent trop de sel et d’huile. Ils sont, certes, très alléchants, mais peuvent être nocifs pour le chat. Ils provoquent, notamment, une inflammation du pancréas. 

Les plantes liliacées : des sources d’anémie chez le félin

tulipes comme plantes liliacées

Ail, oignon, ciboule, échalote, poireau : ces plantes sont classées parmi les aliments dangereux pour la santé des chats et des chiens. Quelles que soient leurs formes (crues, cuites ou séchées), celles-ci possèdent toujours une forte teneur en soufre. Or, cette composition empêche le bon développement des globules rouges. Ce qui provoque une anémie chez les chats

Quels sont les autres produits dangereux pour cet animal ?

Outre ces aliments, sachez que d’autres produits sont, également, interdits à vos animaux poilus. Il s’agit, entre autres :

  • Des plantes du jardin : faites attention aux végétaux présents dans votre jardin, assurez-vous que le chat n’y ait pas accès pour éviter le risque d’intoxication.
  • Les produits ménagers : éloignez autant que possible les produits ménagers comme les détergents, les raticides ou les pesticides. Ils peuvent entraîner une mort immédiate. 
  • Les restes de votre table : les restes comme les os ou les arrêtes provoquent un étouffement ou un risque de perforation du système digestif.

Consommation des aliments interdits : quelles conséquences sur votre chat ?

En cas d’ingestion de ces aliments toxiques, vous pourriez remarquer au moins l’une des réactions suivantes, chez votre animal :

  • Des troubles digestifs : très fréquents, les problèmes gastro-intestinaux sont considérés comme les principaux symptômes d’une intoxication chez les animaux. Ils se manifestent par des vomissements et des diarrhées.
  • Les troubles cardiaques : une alimentation toxique peut déstabiliser le fonctionnement du système cardio-vasculaire. Ce trouble apparaît généralement – quelques heures après l’ingestion – par une hypo- ou hypertension, une tachycardie voire un arrêt cardiaque.
  • Un dysfonctionnement neurologique : vous constaterez des tremblements et une perte de certaines capacités comme la vue ou la motricité du chat.
  • Des difficultés respiratoires : la consommation des aliments interdits peut parfois perturber la voie respiratoire. Ces nourriturespeuvent, même, entraîner des bronchites.
  • Une inflammation cutanée : prenez le temps de vérifier la peau de votre animal au cas où elle présente une anomalie. L’intoxication provoque, en effet, des démangeaisons au niveau de la peau.

Que faut-il faire en cas d’ingestion d’aliments toxiques ?

Après une ingestion accidentelle ou volontaire d’un aliment toxique, emmenez votre chat immédiatement chez le vétérinaire. Une fois arrivé chez le docteur, fournissez le plus d’information possible concernant son état de santé ainsi que la source de son intoxication. Ces informations permettront au spécialiste, de connaître le niveau de toxicité de l’alimentation et d’effectuer un diagnostic précis. Il vous prescrira, ensuite, le traitement adapté au cas de votre boule de poils.

Évitez, en revanche, de faire une automédication pour ne pas aggraver la situation ! Certains maîtres tentent, par exemple, de faire vomir leur chat par des médicaments. Certes, cette méthode s’avère efficace pour évacuer la mauvaise ingestion. Pourtant, l’avis d’un véto est toujours indispensable. Vous risquez, en effet, d’administrer une dose de médicament inadéquate.   

Conseils pour prévenir l’intoxication chez les chats

  • Prenez le temps de vérifier tous les recoins de votre maison pour chasser les produits dangereux du quotidien de votre minet.
  • Ne donnez jamais à votre chat de la nourriture pour chien ou les restes de votre table.
  • Interdisez aux enfants de donner à manger à votre minet pour écarter les risques.
  • Enfermez dans un placard tous les produits présentant un niveau de toxicité élevé.

Que recommandent les nutritionnistes pour une bonne alimentation du chat ?

Pour garantir la pleine forme à votre chat, une alimentation saine reste l’unique solution. En effet, au-delà d’un environnement sain et confortable, le chat est un compagnon dont la nutrition doit être contrôlée. Ce n’est qu’à ce seul prix qu’il est débarrassé des petits soucis de santé au quotidien.

Ces dernières années, l’alimentation personnalisée pour chat s’est imposée comme la meilleure solution pour des chats en si bonne forme. Il s’agit des préparations complètes qui couvrent en grande partie les besoins nutritionnels de votre petit félin.

Pour une vie en pleine forme, les chats ont besoin qu’on leur apporte à travers l’alimentation un certain nombre de nutriments indispensables à leur croissance. Malgré que les besoins puissent différer selon le mode de vie et l’âge de chaque félin, certains principes de base restent valables pour des chats en pleine forme au quotidien.

Cela étant, les experts recommandent de choisir pour les chats des croquettes qui renferment au minimum quarante pour cent de protéines. Celles-ci doivent être majoritairement d’origine animale et de bonne qualité. Surtout, ces croquettes doivent être sans céréales, car le chat est un carnivore strict qui présente un besoin important en viande au quotidien.

Pour permettre au chat d’avoir une bonne hydratation quotidienne, il est conseillé d’alterner les croquettes avec de la pâtée. Cette dernière renferme de fortes proportions d’eau qui vont prévenir votre matou des infections urinaires et autres problèmes rénaux.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022