Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quelle alimentation pour un chat en insuffisance rénale ?

  1. L'alimentation des animaux domestiques >
  2. Nourriture pour chat >
  3. Insuffisance rénale chat alimentation
insuffisance-renal-chat-alimentation

L’insuffisance rénale ne consiste plus uniquement l’apanage des humains. En effet, les animaux (notamment le chien et le chat) peuvent désormais souffrir de cette pathologie. Chez le chat insuffisant rénal, les reins ne parviennent presque plus à assurer leurs fonctions de filtrage de l’urine. Pour réduire la propagation du mal, la solution la plus envisagée est d’adapter l’alimentation du félin à sa situation sanitaire. Ceci permet aux chats de vivre un peu plus longtemps avec la pathologie. Alimentation pour chat insuffisant rénal ou encore diet, voici le point complet qui vous explique tout ce que vous devriez savoir à ce propos.

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Pourquoi le changement d’un régime alimentaire peut-il résorber l’insuffisance rénale chez le chat ?

L’insuffisance rénale est une maladie inhérente à un dysfonctionnement des organes urinaires que sont les reins. Ces derniers ne parviennent plus à assurer convenablement leurs fonctions de filtrage de l’urine du sang. C’est cette incapacité partielle qui prend de l’ampleur et finit un jour par être totale. À ce stade, elle devient généralement irréversible et mortelle.

Plusieurs causes cliniques peuvent être à l’origine de l’apparition de la maladie. Une pathologie génétique, une infection lors d’une leptospirose par exemple, les calculs rénaux, une tumeur ou le poids de l’âge parfois, voilà autant de pistes qui contraignent bien souvent le chat à développer le mal. Puisque c’est une affection des reins, il existe des produits alimentaires capables de corriger un tant soit peu les anomalies rénales.

Si par un heureux hasard, le mal est décelé tôt, une bonne nutrition à base de produits réputés pour leurs bienfaits sur les reins peut contribuer à la guérison du mal. Dans le cas contraire, un bon régime alimentaire conçu spécialement pour la circonstance fera largement l’affaire. En effet, il empêchera l’évolution de la maladie et pourra permettre au félin de glaner encore plusieurs années de vie.

À quel moment introduire un nouveau régime alimentaire dans la nutrition du chat insuffisant rénal ?

Dès lors que le diagnostic de la maladie est établi, plusieurs solutions se dressent en effet sur le chemin du propriétaire de l’animal. Le vétérinaire canin dans sa prescription, vous proposera plusieurs traitements possibles. Ceux-ci sont de divers ordres. La prise de produits antibiotiques, la chimiothérapie, l’extraction des calculs peuvent être notamment abordées. Le spécialiste peut également évoquer l’administration d’une perfusion pour équilibrer les niveaux d’ions dans le sang. Bien que ce soit rare et fortement coûteux, la greffe de rein paraît aussi un traitement envisageable.

Par ailleurs, au-delà de tout ceci, l’expert en santé animale peut proposer la thérapie du régime alimentaire. Celle-ci reste simple et accessible en raison de son faible coût comparé à toutes les autres méthodes. Normalement, l’alimentation du chat en IRC doit changer dès lors que la maladie est décelée, pour s’adapter au nouvel état sanitaire du félin. Cela vise à stabiliser l’activité rénale pour empêcher l’organe de se dégrader rapidement.

De quoi doit se composer l’alimentation du chat en IRC ?

Bien évidemment nous abordons le nœud du sujet, la question du nouveau diet qui sauvera un tant soit peu la vie de votre félin. Cette nouvelle alimentation doit s’astreindre à certaines exigences. Elle doit contribuer notamment à réduire considérablement l’accumulation des déchets très toxiques à l’intérieur du chat. À cet effet, elle doit renfermer tous les ingrédients nécessaires et utiles pour fluidifier l’activité des organes urinaires, en nettoyant les reins.

Voici les produits nécessaires au nouveau dit du chat.

Dans un premier temps, un apport en eau est fortement recommandé pour votre chat. En effet, pour aider le félin, il faut lui préférer un aliment humide plutôt qu’un aliment sec. Les pâtées en boîte ou en sachet, les croquettes humidifiées sont indiquées le cas échéant. Une bonne ration morcelée en lots de menus repas dans la journée s’y prête aussi bien pour l’occasion. Il faut pour cela opter pour des aliments riches en lipides à raison de deux ou trois fois par jour. Il apparaît primordial de réduire au maximum les apports en phosphore et en sodium pour ralentir l’évolution de la pathologie.

En réalité, l’hypertension artérielle et l’hyper-phosphorémie accélèrent à un rythme vertigineux le mal. Des protéines de meilleure qualité et très digestes sont invitées au menu du chat, afin de lui donner encore plus de vigueur et du tonus. Il faut aussi hausser véritablement les apports en acides gras insanités oméga 3, de la vitamine B et également des antioxydants. Cela aide à efficacement lutter contre les pertes urinaires dues à l’incapacité des reins de jouer pleinement désormais leurs rôles épurateurs.

Il s’avère bien souvent complexe de trouver ces éléments de façon isolée pour en faire un mélange pour nourrir votre animal. Ces produits alimentaires sont disponibles sur le marché sous forme d’aliments préfabriqués et manufacturés. Ce sont des produits humides spécialement élaborés pour nourrir le félin atteint d’une Insuffisance Rénale Chronique. On peut citer par exemple la nourriture humide Royal Canin Rénal sachet humide Poulet, ou encore l’aliment à forte appétence Royal Canin Spécifié pour chat.

Cependant, une seule interrogation subsiste. Elle concerne la substitution du régime alimentaire en cours par le nouveau régime à soumettre à votre chat. En effet, le changement d’alimentation n’est pas un exercice très facile pour tout propriétaire d’animal. Ceci prend souvent un certain temps d’adaptation pour de meilleurs résultats. Pour espérer que votre animal accepte sans trop rechigner la nouvelle mode nutritionnelle, il faudra vous y mettre aussitôt pour gagner en temps.

Le chat, un animal réfractaire au changement d’alimentation

Le chat est avant tout un animal nécrophobique. Pour faire court, il accepte difficilement une substitution soudaine de régime alimentaire. Déjà qu’il ne mange pas beaucoup, cette opération ne doit pas être négligée. En effet, même si le chat jouit d’une parfaite santé, il a tendance à s’opposer facilement l’introduction dans son habitude alimentaire, d’une nouvelle nourriture. Il faut donc faire preuve de tact et de beaucoup de patience pour lui changer l’alimentation, sans risque de le rendre malade en lui faisant perdre goût à la nourriture.

De nombreux félins apprécient les aliments qui croustillent sous la papille. Toutefois, la meilleure option pour un chat souffrant d’insuffisance rénale serait un choix permanent d’alimentation humide. Ceci apporte une meilleure hydratation à son organisme. L’intérêt de ce type d’aliment en pâtée est qu’on peut légèrement le chauffer, pour permettre au chat de bénéficier d’un repas plus savoureux et appétissant.

Comment se procurer les aliments du nouveau diet ?

Les aliments entrant dans la préparation d’un nouveau diet pour un chat insuffisant rénal chronique se présentent sous forme de croquettes humides. Elles existent en de nombreuses variantes selon la marque du fabricant.

Dans ce secteur, plusieurs marques se livrent une farouche concurrence, à travers une gamme de produits alimentaires excellents pour une bonne santé féline. La nourriture proposée renferme d’importants pourcentages en protéines animales (poissons, viande de poulet en l’occurrence), en vitamines et aussi en sels minéraux. On y note également la présence en quantité suffisante d’acides gras insaturés dont les avantages sur la santé animale sont nombreux.

Ces aliments ne sont pas chers au regard de leurs prix généralement attractifs. La valeur estimée de ces produits à l’unité en solde, reste nettement inférieure par rapport aux rôles thérapeutiques qu’ils jouent. Ils bénéficient de la prescription du vétériniare canin, qui le recommande en guise de traitement palliatif du mal. Leur livraison en outre se simplifie à travers les nombreux systèmes d’acheminement des articles mis en place par les fabricants.

Par ailleurs, pour opérer un choix judicieux parmi la palette de produits disponibles sur le marché, vous pouvez vous fier aux divers avis des internautes.

En définitive, ce n’est plus un secret de polichinelle, le mal de l’insuffisance rénale existe chez les animaux, notamment les chiens et les chats. En l’absence cependant de traitements curatifs, plusieurs procédés sont expérimentés pour un tant soit peu contenir les symptômes de la pathologie et repousser le mal. C’est le cas de l’alimentation du chat en IRC qui est bien différente d’une nutrition normale. Elle présente des avantages non négligeables pour l’animal, ce qui témoigne de l’intérêt des vétérinaires qui n’hésitent pas à la prescrire.

2 mois offerts pour la souscription d’un nouveau contrat à l’assurance animale SantéVet
VOIR LE CODE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021