Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2021

Quels traitements maison choisir pour soigner une infection d’oreille de votre chien ?

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Traitements maison pour soigner une infection d’oreille de chien
Traitements faits maison pour l'infection d'oreille de chien

Des études ont démontré que l’infection d’oreille est assez fréquente chez les canins. Dans l’archive de l’université vétérinaire de Lyon, une étude énoncée par Korbelik et Al en 2019, révèle que sur huit chiens sains, des prélèvements ont permis d’identifier la présence de 27 bactéries différentes. Dans celle de l’Université de Toulouse, une thèse a démontré que 111 chiens sur 132 en étude, présentent des cas d’infections, plus ou moins graves selon la lésion constatée.
Vous l’aurez compris, la population canine est généralement soumise à un risque d’infection d’oreille. Mais pas de panique, découvrez dans cet article quelques bonnes astuces pour détecter les signes d’infection d’oreille du canin et les soigner, dans les plus brefs délais. Mais mieux encore, apprenez à travers ce guide quelques remèdes naturels, pour le soin du chien.

Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Qu’est-ce qu’une infection d’oreille chez les canins ?

Comme chez les chats, l’apparition d’une infection d’oreille est tout à fait probable chez les chiens. L’infection résulte de l’agression plus ou moins brutale de l’organisme du corps par un microbe. Les causes de l’apparition de microbe proviennent de l’un des agents suivants : une bactérie, un parasite, un virus, un champignon, ou une moisissure. Il est pathogène, capable d’entraîner une maladie.

Il pénètre, ainsi, par un nombre limité de points ouverts vers l’extérieur, au moyen de ses orifices. Le microbe peut également s’immiscer dans les muqueuses, les pores de la peau, ou la peau elle-même lorsqu’elle est atteinte par une plaie ou une lésion. L’infection se trouve ainsi au niveau du canal auditif du canin.

Précisons qu’une otite est aussi une pathologie, pouvant affecter l’oreille du chien et du chat. Mais elle est à différencier de l’infection de l’oreille. En effet, l’otite est une inflammation du canal auditif. Elle est généralement externe, plutôt qu’interne.

Existe-t-il des races canines plus sujettes à cette pathologie ?

Les statistiques vétérinaires démontrent que l’infection d’oreille touche une partie non-négligeable des corps canins, sans distinction de race ou d’origine. Dans la Revue Vétérinaire Clinique, une étude a révélé que durant une période de consultations de 6 mois, soit 1237 consultations, 82 dogs ou 7 %, sont atteints d’infection d’oreille. Il s’agissait du motif de consultation pour 46 chiens ou 56 %, et d’une découverte fortuite pour les 44 % restant, ou 36 chiens. Néanmoins, d’autres recherches ont trouvé que les chiens à oreilles tombantes sont plus exposés aux risques. Si c’est le cas de votre animal de compagnie, accordez désormais une plus grande attention à la santé de ses oreilles.

Comment savoir si l’animal souffre d’une infection à l’oreille ?

La première chose à faire est d’observer le comportement de l’animal. Il émettra certainement des indices visibles, causées par son infection auriculaire. Il pourrait aussi effectuer des gestes inhabituels ou montrer un changement de comportement. Faites attention car dans ce cas, il risque de devenir agressif !

Pour éviter les complications, vous devez détecter, au plus vite, les symptômes de cette pathologie. Si vous remarquez les signes suivants chez votre chien, il importe de signaler votre vétérinaire :

  • L’animal se secoue trop fréquemment la tête.
  • Il se gratte la zone de l’oreille presque constamment, avec la patte. Ou il la frotte avec des meubles, canapés ou autres.
  • Vous observez au niveau de ses oreilles :
    • la présence de blessures avec des croûtes
    • une inflammation de la zone de l’oreille
    • une apparition de rougeur, de gonflement, ou de secrétions nauséabondes.
  • La peau du chien est recouverte d’une croute, de pellicules, ou de moisissures dans la région du lobe.
  • Une odeur désagréable pourrait se sentir.
  • Pour les cas plus sérieux, le chien montre des signes de perte d’audition, de perte d’équilibre et de pertes de poils sur l’oreille.

Comment réagir si votre chien est affecté par cette maladie ?

En fonction de l’état de votre toutou, deux possibilités s’offrent à vous. Soit, vous décidez d’aller directement chez le vétérinaire. Soit vous procédez à un traitement maison, en utilisant des produits naturels et faciles à trouver. Mais dans les deux cas, agir dans l’immédiat est de mise !

Mais qu’on se le dise : si vous trouvez que l’infection d’oreille de votre chien est assez grave, le plus judicieux est de vous rendre directement chez un spécialiste. En effet, cette infection peut affecter considérablement l’oreille interne, si elle n’est pas soignée à temps. Des dommages au tympan seront irréversibles. L’infection pourrait même atteindre le canal auditif après une colonisation pathogène et une petite inflammation.

En allant chez le vétérinaire, ce dernier saura offrir à votre compagnon les meilleurs soins, tout en tenant compte des antécédents médicaux de votre chien. Il fera notamment des examens de l’état du conduit auditif et de l’agent pathogène. Il administrera ensuite, par voie topique ou voie orale, les médicaments pour un traitement adéquat.

Néanmoins, dans le cas où vous ne pouvez pas vous rendre chez le vétérinaire, ne dramatisez pas la situation ! Vous pouvez administrer, sans soucis, le premier soin du chien, en vous basant sur des remèdes naturels. Ces remèdes sont efficaces et remettront votre chien sur pattes rapidement. Même s’ils sont moins agressifs que des traitements pharmacologiques, ils sont tout autant sûrs.

Quelles précautions faut-il prendre avant d’appliquer un remède maison ?

De la même façon qu’il existe de nombreux traitements maison pour soigner différents maux chez les hommes, vous disposez également d’une variété de solutions naturelles pour le soin des chiens et des chats. Mais avant de vous donner une liste d’antiseptiques maison pour animaux, voici quelques précautions à prendre :

  • Ne retirez quoi que ce soit de l’oreille de votre chien.
  • Comptez sur l’aide d’un partenaire pour le réconforter et le tenir, pendant que vous lui appliquez les remèdes.
  • N’utilisez jamais de gant de toilette ou d’essuie-tout. Utilisez plutôt des gants pour soins, en latex ou en nitrile.
  • Évitez d’utiliser les cotons-tiges. Ils peuvent pousser les débris plus profondément, dans l’oreille de votre chien.
  • Avec un morceau de coton, appliquez ou massez doucement le remède préparé dans la zone infectée.

Quel traitement naturel choisir pour soigner une infection de l’oreille de son animal de compagnie ?

Vous souhaitez miser sur des solutions bio et naturelles pour le soin du chien ? Les choix sont nombreux ; mais encore faut-il opter pour un remède efficace. Vous trouverez ci-après quelques exemples de traitements naturels pour une maladie de l’oreille.

  • des compresses chaudes : nous savons que la chaleur topique agit en tant que vasodilatateur. Elle a la vertu de diminuer très rapidement l’inflammation et de soulager la douleur. En plus, les vaisseaux sanguins dilatés par la chaleur irriguent mieux les tissus. Ils facilitent ainsi la récupération. Pour ce faire, procédez comme suit : trempez une lingette en coton avec de l’eau chaude et essorez le surplus d’eau. Appliquez-la sur l’oreille infectée de votre animal de compagnie, avec une douce pression. Répétez l’opération plusieurs fois par jour, voire par semaine. Vous constaterez une amélioration de l’état de l’infection.
  • une solution aseptique faite par vos soins : divisez à part égale de l’eau oxygénée ou du peroxyde d’hydrogène, de l’eau et du vinaigre de cidre de pomme. Mélangez-les convenablement. Imbibez un morceau de coton de cette solution et passez au nettoyage des oreilles infectées. Ne frottez pas fortement le coton sur l’infection.
  • l’ail macéré à administrer: vous connaissez certainement la vertu de l’ail. Il est utilisé contre les bactéries et compagnies. Utilisez-le pour traiter l’infection. Voici comment il faut procéder : écrasez en premier deux gousses d’ail. Insérez-les dans un flacon hermétiquement fermé, contenant de l’huile d’olive ; et laissez le mélange se reposer toute la nuit. Le jour suivant, filtrez le mélange. Prenez un compte-goutte et mettez-en 5 gouttes de cette préparation dans l’oreille de votre chien. A noter que d’autres alternatives, utilisant l’ail avec l’huile de coco, sont aussi possibles.
  • l’huile essentielle d’arbre à thé : certaines huiles essentielles ont également la vertu d’être des guérisseurs. Ce traitement maison est idéal pour n’importe quel type d’infection, qu’elle soit provoquée par des bactéries ou des champignons. Sans blessure apparente sur l’oreille, vous pouvez appliquer dessus directement 2 ou 3 gouttes par jour, avec un compte-goutte aseptisé. Par contre, en cas de blessure au niveau de l’oreille du chien, mélangez cette huile essentielle d’arbre à thé avec de l’huile d’amande douce. Avec un compte-goutte désinfecté, dans un demi-verre d’huile d’amande douce, vous ajouterez 20 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Puis appliquez 5 gouttes de ce mélange sur la blessure, chaque jour.
  • l’Aloe Vera : cette plante dispose de multiples vertus thérapeutiques, pour traiter certaines maladies. Procurez-vous un jus d’Aloe Vera. Avec un morceau de coton, appliquez-le directement dans l’oreille de votre chien au moins 2 fois par jour. L’Aloe Vera est un excellent traitement naturel contre l’infection d’oreille. Il offre au conduit auditif de votre animal une protection optimale. En plus, grâce à son action adoucissante, l’application topique d’Aloe Vera diminue considérablement l’inflammation et soulage la douleur persistante.

En bref, vous êtes maintenant en connaissances des traitements maisons contre l’infection d’oreille, voire les otites, des chiens. Mais comme il vaut toujours mieux prévenir que guérir, voyons quelques bonnes astuces pour éviter que votre compagnon n’en soit affecté !

Est-ce qu’on peut prévenir une infection d’oreille chez le chien ?

La réponse est affirmative. La première prévention consiste, bien évidemment, à prendre soin habituellement de votre chien. Son hygiène, la propreté de son espace de vie, ses nourritures devront être surveillées de près. En cas d’infection, le soin du chien sera ainsi plus efficace.

Mais vous le savez sûrement, ce trouble n’arrive pas au hasard à votre chien. La meilleure manière d’empêcher une infection sera donc de traiter les causes sous-jacentes. Pour préserver la santé du toutou, tenez compte des conseils suivants :

  • Éliminez les petits objets étrangers, susceptibles de véhiculer des microbes, ou des acariens, qui peuvent causer des infections dans l’oreille du chien.
  • Détectez si votre chien souffre d’allergie alimentaire. Faites attention aux facteurs tels que la nourriture et la friandise. Observez les anomalies constatées en fonction de son alimentation.
  • Si votre chien est sujet à des infections d’oreilles, introduisez dans ses oreilles un morceau de coton avant de le laver. Ce système protège ses oreilles, afin que l’eau n’y entre pas.
  • Évitez de le laisser longuement dans un milieu humide ou entouré d’humidité. C’est la raison pour laquelle vous devez bien sécher les oreilles de votre chien, après l’avoir lavé.
  • Nettoyez régulièrement les oreilles de votre chien à l’aide d’une solution antiseptique à usage vétérinaire. S’il secoue sa tête pendant le nettoyage, laissez-le faire. Il vous aide pour décoller les saletés et se débarrasser du surplus de liquide. Ce nettoyage devrait être systématique pour éviter la formation de cérumen ou de la gale sur le canal auditif étroit. Vous pouvez utiliser les lotions auriculaires, comme « Oh My Dog ! », pour chiens et chats.
  • Donnez-lui une alimentation équilibrée. Cette façon de le nourrir maintiendra son système immunitaire dans de meilleures conditions. Il résistera ainsi plus aisément à d’éventuels troubles.
  • Notez les anomalies dans un carnet, avec les dates, les faits, et les nourritures données à votre chien. Tous les remèdes utilisés ainsi que les interventions effectuées devront aussi y figurer. Si vous avez des données et des chiffres, il vous sera bien plus facile d’identifier des origines perturbatrices et de trouver des solutions rapidement.

Ces remèdes naturels maison s’appliquent à toutes les races. Leur utilisation doit être faite de façon proactive, de manière à s’attaquer formellement à la cause du trouble.

A noter que ces traitements énumérés sont purement informatifs. La liste n’est, en aucun cas, exhaustive. En cas de doute ou de complication, l’idéal est d’amener votre animal chez le vétérinaire. D’autant plus si votre chien présente les symptômes d’une fébrilité ou d’une maladie. Seul un docteur dispose des compétences nécessaires pour réaliser un diagnostic approfondi et prescrire des traitements vétérinaires adéquats.

Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2021