Logo Conseils-animaux.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-animaux.fr, 2022

Le guide ultime pour tout savoir pour laver son chien

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Laver son chien
avec quoi laver son chien

Le chien est depuis bien longtemps connu pour être le meilleur ami de l’homme. Plus qu’un simple ami, il représente un véritable compagnon qui peut accomplir des prouesses insoupçonnables. Toutefois, vivre avec un animal demande un strict respect de certaines règles d’hygiène. Le soin du chien est indispensable. En effet, les maladies de peau sont fréquentes et peuvent avoir des conséquences désastreuses. Si le chat est un animal qui a rarement besoin d’un bain, ce n’est pas le cas du chien qui a besoin de soins spécifiques. Qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chiot, l’hygiène constitue un critère déterminant pour la bonne santé des canins. Il est donc primordial de savoir laver son animal de compagnie. Cela concerne aussi bien les accessoires à utiliser et la manière de s’y prendre que la fréquence à respecter.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

Quels shampoings pour chien et outils réunir ?

Le pH (potentiel hydrogène) du chien est assez différent de celui de l’homme. Par conséquent, vous devez utiliser un matériel adapté à sa peau.

Heureusement, il existe des produits spéciaux qui conviennent à votre compagnon. Les shampoings pour chien aux doux parfums sont inéluctablement de la partie. Plusieurs catégories de shampoings sont disponibles. Vous pouvez en trouver en fonction de la couleur du pelage du chien. Par exemple, les shampoings pour pelage blanc sont idéaux pour redonner de l’éclat et de la vigueur aux poils.

De même, il existe des shampoings spécifiques à chaque race de chien. Aussi, aucun bain n’est-il possible sans l’eau. Il faut privilégier une eau potable préalablement désinfectée.
Par ailleurs, les savons avec un faible taux d’acidité feront également l’affaire. Les brosses légères et douces sont très pratiques pour s’occuper des poils et les débarrasser des impuretés. L’avantage avec une brosse douce est qu’elle n’abîme ni le poil ni la peau du canin.

Le chien aura tendance à bouger lors du bain. Pour éviter qu’il ne glisse et se fasse mal dans la baignoire, pensez à prendre une serpillière imperméable. Cette dernière sera judicieusement placée dans la baignoire. Vous aurez évidemment besoin d’une serviette après le bain.

Laver son chien : comment s’y prendre ?

chien lave dans bac

La prise de conscience de l’importance de l’entretien du chien est une très bonne chose. Cependant, il faudra dépasser cette étape et passer concrètement à l’action. De fait, le lavage des animaux doit être privilégié. En effet, il contribue à les débarrasser des incessantes puces qui couvrent leurs poils.

Les premières étapes consistent à remettre de l’ordre dans le pelage de l’animal en appliquant le shampoing démêlant. Si les poils ne sont pas trop mêlés, utilisez simplement une brosse. Vous devez néanmoins faire attention au type de brosse à utiliser pour conserver l’intégrité de son pelage après le brossage.

La deuxième étape consiste à arroser votre toutou avec de l’eau tiède et à le frotter doucement. La température de l’eau ne doit pas excéder 44 °C. Pour venir à bout des impuretés, frotter en profondeur avec vos mains. Cette opération sera plus aisée avec un shampoing et efficace avec un shampoing bio. Vous pouvez rincer l’animal après l’avoir bien frotté.

La toute dernière étape concerne le séchage. Ici, vous avez le choix entre une serviette bien propre ou un sèche-cheveux. En fonction de vos relations avec votre « ami », adoptez l’outil le plus approprié. Toutefois, la serviette devra être privilégiée. En effet, le sèche-cheveux peut produire un bruit désagréable lors de l’usage et exciter le chien.

Quelle est la fréquence appropriée pour le lavage du chien ?

L’instinct naturel des animaux leur donne la possibilité d’accomplir certaines tâches sans nul besoin d’aide. Le chat par exemple est très doué pour faire sa toilette lui-même. Le chien fait aussi régulièrement sa toilette. C’est dire donc que les bains donnés à votre toutou ne doivent pas être très fréquents au risque d’endommager sa peau.

Cependant, quelques paramètres sont déterminants. Si, par exemple votre chien joue souvent au jardin de la maison, il est normal que vous le laviez plus souvent. De même, en fonction de la taille du pelage et des races de chien, la fréquence du lavage peut être évaluée. Les chiens à poil court se débarrassent vite des saletés. Ils nécessitent par conséquent moins de soins. D’une manière générale, il est idéal de laver les animaux une fois par trimestre.

De plus pour atténuer les odeurs de votre animal, vous n’êtes pas obligés de le laver. Il existe une méthode simple pour concevoir une solution anti mauvaises odeurs. Voici les éléments à réunir :

  • du bicarbonate de soude
  • un peu de vinaigre
  • de l’huile essentielle
  • de l’eau.

Respectez scrupuleusement cette composition et votre solution est prête. Pour la vaporiser sur votre toutou, transvasez-la dans un spray. Observez tout de même un écart de quelques semaines entre chaque vaporisation.

Dans l’idéal, vous devez veiller à donner au plus un bain à votre chien par mois. Par ailleurs, la température du bain ne doit pas dépasser les 30 degrés. La fréquence varie aussi selon plusieurs autres critères.

Le temps d’attente général entre deux bains

La plupart des spécialistes recommandent de laisser passer un temps équivalent à six semaines ou quatre à la rigueur entre deux bains. Cette disposition a pour but de ne pas priver votre chien du film de sébum qui couvre son épiderme. En réalité, c’est ce film de sébum qui le protège contre les agressions extérieures.

La conduite à tenir en cas de problèmes spécifiques

Il peut arriver que votre chien souffre d’une maladie ou d’une infection de peau comme :

  • le syndrome des poils secs,
  • la gale,
  • l’invasion des puces,
  • l’apparition des squames.

Dans ces différents cas, le vétérinaire vous indiquera le procédé adéquat que vous devez suivre. La fréquence des bains ainsi que le procédé à suivre peuvent varier dans chaque situation. Pour préserver la santé de votre animal, vous devez impérativement respecter les doses indiquées par le vétérinaire pour le traitement ainsi que le temps recommandé. En effet, en cas de surdose, les shampoings antiparasitaires peuvent causer des irritations.

Pourquoi certains chiens sont très à l’aise avec le concept du bain ?

Pour avoir un chien qui n’est pas réticent quand il s’agit de prendre son bain, la meilleure astuce est de l’habituer dès son plus jeune âge. Ceci inclut tous les autres soins comme le lavage des dents, le nettoyage des yeux, le brossage du pelage, le nettoyage des oreilles et autres. Une fois habitué, le chien est beaucoup plus coopératif sur ce sujet. Par ailleurs, la deuxième astuce est de féliciter votre chien dès qu’il fait quelque chose de positif.

Nos conseils et recommandations pour un lavage parfait

lavage chien dans douche

De nombreuses astuces sont à considérer pour réussir à donner son bain à l’animal. Le chien mature est plein de forces et capable d’être violent quand il est frustré. Pour se prémunir, il est recommandé d’être à deux pour laver le toutou. Le toilettage doit être encadré par un véritable accompagnement psychologique. En clair, parlez beaucoup à votre animal pour apaiser l’atmosphère durant le lavage.

Aussi, disposez l’animal de manière à ce que votre visage ne soit pas trop rapproché de ses pattes. C’est le meilleur moyen pour finir l’opération en toute tranquillité. La température de l’eau doit être vérifiée manuellement avec un thermomètre pour plus d’assurance. Une eau trop chaude est proscrite pour doucher le chien. Cela abîmerait non seulement son pelage, mais aussi, sa peau qui est naturellement fragile.

Enfin, avant l’achat d’un shampoing, prenez le soin de vérifier sa composition.

Comment laver son chien en hiver ?

Pendant l’hiver, les températures baissent sérieusement. Durant ce type de saison, votre chien peut tomber facilement malade. Vous devez donc le garder propre. En premier lieu, vous devez espacer les bains de votre chien le plus possible.

En effet, le fait de laver votre chien de manière excessive peut être mauvais pour sa santé, car vous réduisez de fil ce sébum qui doit lustrer les poils de votre chien et protéger sa peau du froid. Vous devez aussi vérifier la température de l’eau afin d’éviter les chocs thermiques.

En hiver, il est préférable que vous laviez votre chien en intérieur plutôt que dans votre jardin. Le lavage doit être fait de préférence le matin. Privilégiez une pièce où il fait assez chaud. S’il s’agit d’un chiot, vous pouvez le laver dans l’évier de votre cuisine ou dans votre baignoire.

Pour sécher votre animal, veillez à utiliser des serviettes chaudes. Frottez correctement les oreilles de votre animal ainsi que le dessous de ses pattes parce que ces différentes zones gardent beaucoup plus l’humidité. Côté shampoing, privilégiez le shampoing sec afin de ne pas mouiller votre chien.

Comment nettoyer un chien qui a peur de l’eau ?

Il n’est pas rare de rencontrer des maîtres qui se plaignent de la réticence de leurs chiens durant les moments de nettoyage. En effet, lorsque votre chien n’a pas été initié au nettoyage dès son plus jeune âge ou si ce dernier a vécu une expérience traumatisante sur ce point par le passé, il peut ne pas aimer ces moments.

Pour changer ce comportement, vous devez apprendre à habituer progressivement votre chien à l’eau. Pour cette étape, vous devrez le mettre en confiance et l’amener à faire des exercices. Vous augmenterez de manière progressive le niveau de difficulté des exercices.

Pour un début, vous pouvez d’abord essayer de le faire venir dans la salle de bains. Lorsqu’il se montre sans des signes de stress, vous devez le féliciter et le récompenser en le caressant et en lui offrant des jouets et des friandises. Une fois cette étape franchie, vous pouvez ensuite envisager de le mettre dans la baignoire ou dans un bassin sans eau.

S’il se montre réticent, repartez à l’étape précédente. Lorsqu’il franchit docilement ce palier, félicitez-le et passez à la troisième étape. Celle-ci consiste à ouvrir le robinet dans la baignoire ou à ajouter de l’eau dans le bassin. Après avoir ouvert l’eau, mouillez-le en commençant doucement par l’arrière-train puis en progressant vers le corps. Si votre animal se montre anxieux, n’essayez pas de le réconforter. Vous pouvez toutefois envisager de lui donner un complément alimentaire anti-stress sur approbation de votre vétérinaire pour faciliter le passage de cette étape.

Les erreurs à éviter

Laver son chien, c’est accepter de suivre certains principes délicats. La survie et la santé robuste de l’animal en dépendent. Il est fortement déconseillé d’utiliser des savons ou autres liquides désinfectants non appropriés au pH du chien pour le laver. Par exemple vos savons personnels, shampoing ou produits de douche ne doivent en aucun cas être employés sur l’animal. La conséquence directe est la destruction progressive du sébum, sécrétion lipidique qui protège la peau et les poils.

L’autre erreur fondamentale à éviter réside dans la manière de donner son bain à l’animal. Vous ne devez ni mettre du shampoing ni mouiller sa tête avec de l’eau. Cela pourrait atteindre ses yeux et ses oreilles.

Quoi utiliser pour laver son chiot ?

lavage chiot

Le bain des chiots est aussi une chose assez délicate. La température du bain doit avoisiner les 30 degrés. La peau du chiot est plus sensible que celle des humains. Ainsi, utiliser un shampoing ordinaire fait pour une peau humaine peut entraîner des irritations et autres problèmes dermatologiques. Il ne faut donc qu’utiliser du shampoing spécial pour chiots. Il faut bien évidemment opter pour un shampoing pour chiot adapté à l’âge de celui que vous avez chez vous.

Quelques marques proposent de bons shampoings naturels comme Demavic, Khara et Beaphar. Il faut choisir un shampoing riche en protéines pour bien nourrir et hydrater le poil de l’animal, il doit être très doux. Ce type de shampoing aide à conserver un pelage brillant, mais il faut en choisir un selon le poil court ou long du puppy et sa race. Pour le lavage du chiot, utiliser un shampoing doux qui nettoie en profondeur, mais sans agresser le poil. Il doit préserver l’équilibre capillaire et dermatologique du chiot. Le shampoing bio doux convient à tous les chiots grâce à son pH neutre propice à leur peau très sensible.

Comment donner son bain à un chiot ? Avant de penser à donner son bain à un chiot, il faut prendre en compte que cela n’est pas une tâche aisée. Préparez-vous aux diverses éclaboussures et pour éviter de vous retrouver trempés, habillez-vous de vêtements imperméables. Vous pouvez donner le bain du chiot dans une bassine, une baignoire ou juste dans une douche. Cette dernière est néanmoins moins recommandée.

Pour commencer, faites couler de l’eau tiède et utilisez un savon doux. Lorsque vous mettez votre chiot dans le bain, il va tenter de ressortir rapidement. Tenez-le fermement d’une main et commencez à le savonner de l’autre. Si vous avez du mal à le tenir tranquille, servez-vous d’un collier.

Après le savonnage du toutou, rincez-le avec délicatesse avec une eau bien tiède et veillez à enlever toute la mousse. Dans certains cas, un seul lavage ne suffit pas à venir à bout de la saleté de l’animal. Vous pouvez en faire un autre en remettant du shampoing. Une fois les taches éliminées, bien essuyer le chiot à l’aide d’une serviette propre. Si vous le désirez, vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux pour diffuser un air tiède. Le bain doit être donné dans une pièce bien chauffée et veillez toujours à bien le sécher, une fois terminé.

Fréquence des bains pour chiots

Le lavage régulier du chiot lui offre un pelage soigneux et doux au toucher. Cependant, il ne faut pas le laver trop fréquemment. Cela n’est pas bon pour lui et les produits utilisés pour le bain peuvent à la longue abîmer sa peau et son pelage. La fréquence pour le lavage d’un chiot dépend de l’animal de sa race, de son odeur plus ou moins forte.

Quand faire le premier lavage du chiot ?

En général, il est préférable de ne laver son chiot qu’une fois par mois. Pour certains chiots, deux fois par an suffisent largement, mais pour d’autres, une fois tous les trois mois. Cependant, il ne faut en aucun cas dépasser la limite d’un seul lavage par mois comme pour les chiens adultes.

Pour laver un chiot la première fois , il faut attendre qu’il soit âgé de trois mois au moins. Il faut attendre cet âge pour réduire le risque de contraction d’un rhume. Il faut aussi que le chiot soit vacciné avant qu’il ne commence les séances de bains. Cette précaution est nécessaire, car les chiots sont très fragiles et pourraient avoir des problèmes respiratoires s’ils ne sont pas correctement séchés. Pour faciliter les bains futurs, transformez les premières séances en partie de jeu ou de plaisir.

Recommandations et conseils

Lorsque vous adoptez un animal chez vous, il est bien normal que la première des choses à laquelle vous pensiez soit de le laver. Vous devez prendre en compte certains paramètres avant de vous lancer dans cette opération. Il faut connaître l’âge du chiot et s’assurer qu’il est en excellente santé. Si le chiot a pris froid, est enrhumé ou s’il a contracté la maladie de Carré, il ne faut pas du tout tenter de laver l’animal. Soyez patients, attendez qu’il soit grand et occupez-vous de sa maladie. Faites-le examiner par un vétérinaire pour avoir les meilleurs avis et conseils.

Si toutefois le bain est inévitable, utilisez un savon d’avoine pour hydrater et apaiser sa peau ou un shampoing pour chiots. Vous pouvez vous servir d’un chiffon ou d’un gant de toilette humide en ne visant que les parties sales. Le premier bain du chiot doit durer entre 5 et10 minutes.

Mauvaises pratiques à ne surtout pas reproduire

chien nettoye avec shampoing
  • Utiliser un shampoing pour humain sur votre puppy. Même s’il s’agit du shampoing pour bébé, ils sont à bannir pour le bain de ces animaux.
  • Utiliser un shampoing pour chat sur votre chien.
  • Mettre de l’eau dans les oreilles de votre chiot. Il ne faut surtout pas le faire, un liquide nettoyeur existe à cet effet. Lorsque vous les nettoyez, ne pas utiliser de cure d’oreille.
  • Ne pas faire attention aux variations de température lors du bain. Une eau trop chaude peut brûler la peau fragile du toutou, mais une eau trop froide peut également le rendre malade.
  • Brosser l’animal lors du bain. Cela peut le blesser ou lui causer des irritations.

Comment laver son chien sans shampoing ?

Laver son chien sans shampoing

Pour garder votre chien en bonne santé, vous devez prendre soin de son hygiène corporelle. Toutefois, il peut être difficile de laver son chien, car la plupart des chiens n’aiment pas les parfums et leur état de santé les empêche parfois de s’adonner complètement aux plaisirs du bain. Plusieurs options outre le shampoing traditionnel sont disponibles pour permettre à votre chien d’être toujours propre.

Le shampoing sec

Le shampoing sec est une alternative non négligeable au shampoing naturel. Il convient de noter que parfois, le toilettage d’un chien peut être salissant. C’est pourquoi le shampoing sec est recommandé, car il vous permet de diminuer la quantité d’eau que vous devez utiliser. Ainsi, pour commencer, vous devez faire un brossage intégral à votre chien afin de dénouer le pelage et de retirer les poils morts. Après cela, pulvérisez le shampoing sec sur votre animal. Mouillez ensuite une serviette en coton avec de l’eau tiède et utilisez-la pour essuyer l’intégralité du corps de votre animal.

Vous devez aussi bien récurer les coussinets du canin. Si après un nettoyage, vous remarquez que votre chien est toujours sale, vous pouvez renouveler l’opération. Toutefois, en amont, vous devez d’abord veiller à brosser votre animal avant de reprendre le lavage.

La serviette humide

La serviette humide est souvent employée comme une solution de secours lorsque le chien a généralement des salissures sur son pelage. L’objectif de la serviette humide est de retirer ces différentes saletés. Cette technique est efficace pour enlever la boue séchée qui peut se retrouver coller au poil de votre chien. Ainsi, la serviette humide permet de ramollir la boue afin de dénouer les différents nœuds qui ont pu se former. Cependant, avant d’utiliser une serviette humide, vous devez d’abord brosser le pelage de votre chien. Cette technique permet de nettoyer en douceur, le museau et les oreilles de l’animal.

Le savon noir

Le savon noir est une bonne alternative au shampoing. En plus d’être naturel, il est efficace pour tuer les bactéries. Vous pouvez vous en procurer dans les supermarchés ou le commander en ligne.

Le déodorant maison pour l’hygiène canine

Un grand nombre de produits de toilettage contient des composés chimiques qui peuvent entraîner des pertes de poils ou des allergies chez votre animal de compagnie. Pour éviter ces différentes déconvenues, vous pouvez fabriquer votre propre déodorant naturel avec des produits que vous maîtrisez. Il vous faudra quelques ingrédients comme de l’eau et du vinaigre de pomme. Le vinaigre de pomme permet de désodoriser les poils de votre chien, de les faire briller et de faciliter le démêlage.

Pour ce faire, vous devez mélanger l’équivalent de deux doses d’eau pour une dose de vinaigre de pomme. Ensuite, il vous suffit de vaporiser cette solution sur tout le poil votre chien ou votre chiot. Toutefois, faites attention à sa truffe, car cette dernière est très sensible et fragile. Vous devez veiller à ce qu’aucun produit ne la touche.

Les produits à ne pas employer

Évitez d’utiliser les lingettes pour bébé, les parfums et les eaux de Cologne sur votre chien. L’eau de Cologne peut être toxique pour l’épiderme de votre animal. Ces différents produits peuvent causer des dermatites ou des lésions sur la peau de votre canidé. Plus de détails dans notre article donnant des astuces pour laver son chien sans shampoing.

Peut-on laver son chien avec du liquide vaisselle ?

Laver chien avec du liquide vaisselle

L’astuce qui consiste à laver son chien avec du liquide vaisselle est un usage répandu et utilisé par beaucoup de propriétaires de chiens. Le liquide vaisselle est surtout employé pour des soins antipuces. Mais aujourd’hui, la réponse est catégorique : non !

Pourquoi cette astuce est-elle recommandée par certaines personnes ?

À l’origine, le liquide vaisselle était utilisé sur les animaux sauvages dans des circonstances précises. Cette solution était nécessaire et appropriée, car elle permettait d’enlever rapidement le pétrole qui était présent sur les animaux afin de leur sauver la vie et de protéger leur santé. Les propriétaires de chien ont adopté cette technique sans tenir compte du concept dans lequel cette dernière était utilisée et des effets néfastes que cette méthode de lavage pourrait entraîner sur leurs chiens.

Quels sont les effets secondaires envisageables et comment y remédier ?

Lorsque vous utilisez du liquide vaisselle sur la peau de votre animal, vous faites courir à ce dernier de grands risques. En premier lieu, le liquide vaisselle peut irriter la peau de votre chien et entraîner des démangeaisons. En effet, ce type de mélange enlève les huiles présentes dans le pelage de votre chien, ce qui entraîne inévitablement une détérioration du pH de la peau de l’animal. En deuxième lieu, cette détérioration peut causer des allergies ou l’installation de bactéries responsables de plusieurs infections. En somme, l’utilisation du liquide vaisselle pour laver un chien lui apporte plus de mal que de bien. L’idéal est d’opter pour des méthodes plus naturelles.

Comment nettoyer efficacement les pattes de son chien ?

Après une promenade ou une balade, il n’est pas nécessaire de faire prendre un bain complet à votre animal de compagnie. Il vous suffit de concentrer le toilettage au niveau des pattes, car celles-ci sont très sensibles. Ces dernières sont exposées à tous types de problèmes comme les blessures, les engelures, les coupures et autres. Vous devez donc en prendre soin quotidiennement.

L’inspection

La première chose à faire est d’inspecter les pattes de votre chien surtout les coussinets. En effet, ceux-ci sont souvent le siège de plusieurs bactéries lorsqu’ils ne sont pas bien entretenus. La première chose à faire est de vérifier et de retirer tout corps étranger qui pourrait être présent dans les coussinets de votre chien. En cas de présence d’un quelconque objet, retirez-le délicatement avec une pince à épiler. Une fois l’inspection des coussinets achevés, vous pouvez vérifier les autres parties. Il est recommandé de tailler les poils situés entre les orteils et les griffes de votre chien une fois par mois. Aussi, vous devez couper les griffes de votre chien. En effet, lorsque ceux-ci sont trop longs, votre chien peut se blesser avec ces dernières. Pour mener à bien cette opération, vous pouvez vous référer à votre vétérinaire.

La désinfection

Pour désinfecter les pattes de votre chien, vous pouvez employer des lingettes humides pour chien. Toutefois, veillez à ce que celles-ci soient inodores. Si vous n’avez pas ce type de lingettes, mouillez un chiffon propre avec du vinaigre blanc ou du jus de citron. L’eau additionnée au vinaigre est un très bon désinfectant pour les pattes de votre chien. Quant au jus de citron, lorsqu’il est ajouté à de l’eau, c’est un antiseptique très efficace. Ces différents mélanges d’origine naturels vous permettent de prendre soin convenablement de votre chien.

Pour commencer, passez le chiffon mouillé au niveau des coussinets en prenant le soin de nettoyer correctement au-dessus, en dessous et surtout entre les coussinets.

Une fois que les coussinets sont propres, vous pouvez passer aux doigts et aux ongles du chien. Vous devez répéter la même opération pour chaque patte de votre animal de compagnie. Pour le museau, utilisez un gant de toilette. Une fois que vous avez terminé, vous devez sécher les pattes correctement.

Toutefois, si vous préférez utiliser son shampoing habituel, vous pouvez placer votre chien dans la baignoire ou dans un bassin. Ensuite, faites mousser ces pattes tout en frottant doucement. Insistez sur les coussinets. Une fois que les pattes sont propres, rincez-les en utilisant de l’eau simple.

La conduite à adopter en cas de coupure

Si la coupure est très profonde, seul le vétérinaire pourra soigner votre chien. Toutefois, si celle-ci est très légère, vous pouvez la soigner vous-même. Pour commencer, vous devez nettoyer la plaie avec une solution iodée comme de l’eau oxygénée. Ensuite réalisez un pansement d’appoint avec des compresses et non du coton. Une fois le pansement effectué, vous devez surveiller votre animal afin que la coupure ne s’élargisse pas.

Comment laver délicatement et efficacement les oreilles du chien ?

laver oreille chien

Votre chien peut avoir des oreilles droites ou des oreilles tombantes. Peu importe le type d’oreille dont dispose votre chien, il est important que vous opériez un suivi au quotidien. En effet, les conduits auditifs peuvent être le siège d’une inflammation comme l’otite.

Pour le nettoyage des oreilles, il va vous falloir une solution spéciale. Celle-ci peut être sous forme de dosette ou de flacon. Pour le nettoyage vous devez utiliser du coton et non du coton-tige. Pour exécuter le procédé, approchez le flacon des pavillons auriculaires et versez une petite quantité du produit dans le conduit auditif de votre compagnon à quatre pattes. Ensuite, massez la base de l’oreille. Pour finir, utilisez le coton pour récupérer les impuretés et le cérumen accumulé. Exécutez le procédé oreille par oreille.

La fréquence pour le nettoyage dépend du type de port d’oreille de votre chien. Pour l’oreille dressée, vous pouvez le faire une fois toutes les deux semaines. Pour les chiens à oreilles tombantes, le nettoyage peut se faire une fois par semaine. Par ailleurs, vous devez inspecter l’oreille de votre chien après une promenade dans les champs ou les herbes hautes. Ceci vous permet de repérer rapidement les épillets si ce dernier en a.

Quelle est la procédure pour laver les dents de son chien ?

Laver les dents d'un chien

L’hygiène bucco dentaire de votre chien est très importante. Si le brossage des dents de votre chien peut s’avérer contraignant, il n’en demeure pas moins que cette étape se révèle essentielle pour éviter la gingivite, le tartre et la mauvaise haleine entraînée par la maladie parodontale. Cette maladie peut causer l’infection de la gencive ou la perte de certaines dents.

Lorsque les bactéries qui se retrouvent souvent dans la bouche des chiens se retrouvent combinées aux restes de nourriture ou d’aliments cachés entre leurs dents et à leur salive, il en résulte une molécule collante et molle appelée plaque. Ainsi, la maladie parodontale est due à l’extension sur la surface des dents de la plaque dentaire. Pour y remédier, la solution adéquate est le détartrage ou la prévention par le brossage qui doit se faire sur une fréquence de deux à trois jours. Pour ce faire, vous avez besoin d’un matériel particulier.

En l’occurrence, il s’agit d’une brosse à dents pas trop dure et d’un dentifrice spécial chien. Placez votre chien sur le haut du museau et soulevez la babine. Ensuite, frottez les dents avec une allure régulière tout en veillant à ne pas blesser votre chien. Il est nécessaire que vous habituiez tôt votre chien au brossage dentaire. Par ailleurs, pour plus de prévention vous pouvez lui prendre des croquettes spécialement prévues pour éviter les tartres chez le chien. De plus, certains objets comme les lamelles à mâcher et les jouets dentaires permettent aussi d’enlever une quantité non négligeable des plaques dentaires.

Quelles sont les méthodes naturelles pour nettoyer les dents de son chien ?

Pour nettoyer naturellement les dents de votre chien, vous pouvez utiliser des dentifrices issus de recettes naturelles afin de réduire l’apparition de problèmes dentaires. Le fait d’utiliser du dentifrice fait maison vous permet de bénéficier de plusieurs avantages. En effet, l’aspect naturel est un atout indéniable, car les éléments ou ingrédients employés sont contrôlés et connus de vous. Ceci limite l’utilisation de produits chimiques. L’autre avantage prend en compte l’aspect financier. Le dentifrice est moins onéreux que celui du vétérinaire.

Le dentifrice à base du bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un allié pour la bouche et surtout les dents de votre chien. Vous pouvez facilement vous en procurer dans toutes les surfaces. Aussi, le bicarbonate de soude a un effet blanchissant sur les dents de votre chien en plus d’éliminer les odeurs indésirables qui peuvent être responsables de sa mauvaise haleine. Par ailleurs, son effet abrasif fait de lui un excellent remède contre la plaque dentaire. Pour réaliser votre dentifrice, mixez :

  • une cuillère à soupe d’eau,
  • une demi-cuillère à soupe de bicarbonate de soude,
  • un bouillon de bœuf en poudre ou de poulet,
  • des feuilles de menthe fraîche ou des herbes de Provence.

Le bouillon de bœuf et les feuilles de menthe sont facultatifs. Ils permettent juste à la recette d’être plus complète en rafraîchissant l’haleine de l’animal.

Le dentifrice à base de sel et de levure de bière

La levure de bière a des effets antibactériens importants pour lutter contre le tartre et la plaque dentaire. Le sel est utilisé dans ce mélange à cause de ses propriétés désinfectantes. Pour la recette, vous pouvez mélanger une cuillère à café de sel avec deux cuillères à café de levure de bière et un zeste de citron râpé.

Le dentifrice à base de stévia et d’huile de coco

La stévia à de multiples propriétés bactériennes. C’est la raison pour laquelle cette dernière peut être utilisée dans la confection du dentifrice. Quant à l’huile de coco, cette dernière est utile pour prévenir tout risque d’apparition de caries.

Pour réaliser la recette, il vous suffit de mixer deux cuillères à soupe d’huile de coco avec quatre cuillères à soupe de feuilles de stévia. À votre mélange, vous pouvez ajouter une demi-cuillère de bicarbonate de soude ainsi que quelques huiles aromatiques. Les huiles aromatiques doivent être sélectionnées avec précision et après avis de votre vétérinaire. En effet, certaines huiles peuvent être toxiques pour les chiens. Le mélange ainsi formé, peut être conservé pendant quatre à cinq jours dans votre réfrigérateur. En outre, vous devez savoir qu’un brossage régulier ne dispense pas votre chien de sa consultation périodique chez le vétérinaire pour le détartrage.

Comment nettoyer les yeux du chien ?

Nettoyer les yeux d'un chien

Les yeux sont des organes sensibles et fragiles chez les chiens. Ceux-ci doivent être humides, brillants et ne doivent pas présenter d’écoulement. La muqueuse doit aussi être rose. Les yeux du chien nécessitent un suivi et un entretien régulier. Ces dispositions permettent d’une part de prévenir et d’autre part d’éviter les infections ou les irritations auxquelles le chien peut être sujet. Certaines races de chiens en particulier doivent être suivies de près. Il s’agit entre autres des bouledogues français, des carlins, des Cockers, des chihuahuas, des pékinois.

Le matériel pour le nettoyage se compose d’une solution nettoyante comme les dosettes unidoses, de sérum physiologique, de lingettes et des compresses pour nettoyer l’oeil tout en ramassant les saletés. Pour procéder au nettoyage, vous devez :

  1. Nettoyer le contour des yeux de votre chien avec des lingettes spéciales prévues à cet effet ou du coton imbibé d’une lotion oculaire spéciale,
  2. Nettoyer les poils et les peigner,
  3. Placer une main sur le haut du front pour mettre la tête de votre chien vers l’arrière
  4. Soulever le menton du chien avec votre deuxième main tout en insérant quelques gouttes dans l’œil.
  5. Retirer les différentes sécrétions présentes autour des yeux,
  6. Observer attentivement l’état des yeux et des paupières.

Pour insérer les gouttes dans l’œil de votre chien, approchez le flacon par l’arrière pour être en dehors du champ de vision de l’animal afin d’éviter tout mouvement brusque de sa part. Lorsque vous remarquez des choses inhabituelles comme des sécrétions abondantes, un écoulement anormal, des paupières rougies, des yeux gonflés, vous devez en informer votre vétérinaire. Il en est de même pour un reflet bleuté sur l’œil ou sur le coin de l’œil et des larmes importantes.

Votre vétérinaire peut vous prescrire des gouttes ou un collyre. Lorsque ces signes sont pris à la légère votre chien peut souffrir ensuite de conjonctivite, de cataracte ou de glaucome. La conjonctivite se traduit par une inflammation de la conjonctive. Pour le glaucome, la pression du liquide présent dans l’œil augmente, ce qui donne lieu à des sécrétions abondantes. Quant à la cataracte, il s’agit d’une opacification du liquide interne de l’œil.

Comparateur santé animale
Ne payez plus vos frais vétérinaires. Comparez et trouvez l’assurance santé animale la moins chère.
JE COMPARE

FAQ

Quels sont les moments propices pour laver son chien ?

Pour faire prendre une douche à votre chien, il n’y a pas de moment favorable. Lavez votre chien dès que vous sentez que :

  • celui-ci est sale,
  • ce dernier a été en contact avec certaines substances toxiques,
  • votre chien à chaud.

Lavez également votre chien s’il souffre d’une maladie de peau.

Comment sécher efficacement mon chien ?

Pour sécher votre chien, évitez tout ce qui peut être rugueux. Privilégiez les serviettes en microfibres. Le sèche-cheveux n’est pas recommandé. Il n’est pas adapté à ces situations, car le bruit peut faire peur à votre chien.

Y a-t-il des précautions spécifiques à prendre pour laver son chien ?

Avant de laver votre chien, veuillez vous assurer que ce dernier n’est pas allergique au mélange ou au shampoing que vous voulez employer pour le lavage. Par ailleurs, pour les endroits comme le museau, les oreilles ou les coussinets, vous devez y aller en douceur.

Est-il possible de brosser mon chien avec du dentifrice pour homme ?

Le chien doit être brossé avec de la pâte dentifrice pour chien. Ce type de dentifrice peut être ingéré sans qu’il n’y ait un risque d’intoxication au niveau du chien. Ce n’est pas le cas des dentifrices pour homme, car ceux-ci ont été conçus pour être recrachés. Les mélanges fait-maison développés plus haut peuvent aussi être employés pour mettre au propre la gueule de votre chien.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseil animaux

Conseils-animaux.fr, 2022