manage_search

Les allergies chez le chien

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Allergies chez le chien
allergie chez le chien

Tout comme chez l’homme, les chiens peuvent aussi souffrir d’allergies. Une allergie est une réaction des défenses de l’organisme face à une ou plusieurs substances non supportées dans l’environnement du chien. En France environ 40 à 49 % des chiens sont touchés par les allergies, certaines races étant plus exposées que d’autres. On parle de dermatite atopique canine lorsque l’allergie engendre des troubles cutanés (démangeaisons, rougeurs, prurit…). Le chien peut également être sensible à des allergènes d’ordre alimentaire ou environnemental comme le pollen, les acariens ou la poussière.
Voici le guide complet sur toutes les allergies des chiens.

Qu’est ce qu’un chien allergique ?

Le chien, quelle que soit sa race, est un animal habituellement sujet aux allergies qu’il peut développer à tout âge.

En quoi consiste une allergie chez le chien ?

L’allergie chez le chien est une réaction pathologique plus ou moins excessive du système immunitaire à certaines substances répertoriées ou connues comme inoffensives. Cette réaction de l’organisme du chien est une tendance innée qui considère ces substances comme dérangeantes et à combattre. Ce qui provoque des singes ou symptômes pathologiques. Chez le chien, les allergènes les plus courants sont :

  • Le pollen
  • La poussière
  • Les puces
  • Les acariens
  • Les moisissures
  • Les aliments
  • Les produits chimiques, etc.

Face à une allergie au pollen par exemples, les symptômes sont variés : démangeaisons, léchage excessif, écoulement nasal, yeux rouges… Si vous observez un de ces signes chez votre chien, consultez immédiatement votre vétérinaire qui pourra procéder à un test afin de déterminer la cause de l’allergie.

Quelles sont les causes d’une allergie chez le chien ?

L’allergie la plus fréquente chez le chien est l’allergie aux piqûres de puces. Cette allergie peut apparaître à tout âge (mais pas avant les 6 premiers mois de vie du chien). La réaction allergique est provoquée par les protéines contenues dans la salive des puces.
En piquant le chien, la puce suce son sang tout en lui injectant sa salive. Le corps de l’animal réagit au bout de 30 minutes par un début d’éruption (bouton) et par la suite, l’apparition de démangeaisons 1 à 2 jours après la morsure.

Quelles sont les races de chien prédisposées aux allergies ?

Voici quelques races de chiens (mâles comme femelles) souvent reconnues comme prédisposées à des allergies :

  • Les Bichons, le Chihuahua et le Shih Tzu (allergies respiratoires et aux pollens)
  • Les Terriers (allergies cutanées et aux acariens)
  • Les Bergers allemands (allergies aux piqûres de puces)
  • Le Boxer, le Bouledogue français et Shar Pei (allergies cutanées)
  • Le Labrador et le Golden Retriever (allergies alimentaires).

Les signes qui ne trompent pas

Le diagnostic d’une allergie chez le chien constitue en général un réel défi, car un chien peut développer plusieurs allergies à la fois. À l’heure actuelle, il n’existe aucun test à la vente pour distinguer les allergies. Seul le diagnostic pratiqué par un vétérinaire est recommandé.

Les observations physiques

Au rang des signes visibles qui ne trompent pas, se trouvent quelques comportements de l’animal auxquels il faut faire attention :

  • Le chien se mordille ou se mord
  • Il se gratte longuement
  • Il éternue
  • Il se lèche sans arrêt
  • Il traîne son derrière au sol
  • Il a des pellicules, des rougeurs ou des croûtes sur la peau
  • On observe des écoulements au niveau de ses yeux.

Les signes cliniques

En observant votre chien, voici des signes cliniques variés qui peuvent également vous alerter :

  • La perte d’appétit suivie d’une perte de poids
  • Une asthénie
  • Des troubles nerveux comme l’irritabilité et l’agressivité
  • Des troubles respiratoires : détresse respiratoire
  • Des troubles cardio-vasculaires : tachycardie, muqueuses pâles, essoufflement
  • Des troubles oculaires : écoulement des yeux
  • Des troubles digestifs : diarrhée, vomissement, ballonnement, flatulences.

De plus, des manifestations d’antécédents médicaux comme des crises d’asthme répétées peuvent également vous mettre sur la piste d’une allergie. Certaines races de chiens peuvent présenter une urticaire faciale (œdème de Quincke) qui est une réaction exagérée de l’organisme face à un allergène.

Quelles sont les différentes allergies chez un chien ?

On dénombre en règle générale 4 types d’allergie fréquente chez le chien :

L’allergie atopique

L’allergie de type atopique est présente chez 20% des chiens. Elle est une prédisposition réfractaire à des allergènes environnementaux ou de contact tels que les graminées, les moisissures, les pollens… L’organisme des chiens allergiques à ces substances environnementales naturelles produit immédiatement une énorme quantité d’anticorps, ce qui est à la base d’une réaction inflammatoire due à des lésions des tissus. Les allergènes pénètrent l’organisme du chien par la peau ou les voies respiratoires. Plusieurs races sont prédisposées à l’atopie : le Terrier, le Labrador, le Boxer allemand, le Bouledogue français, le Bulldog anglais, le Golden Retriever, le Shar Pei ainsi que le Setter anglais. La maladie se manifeste souvent entre 1 et 3 ans. L’allergie peut être saisonnière comme dans le cas du pollen.

La dermatite

L’allergie aux piqûres de puces ou dermatite est une des causes les plus fréquentes de consultation vétérinaire. On parle de dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces ou de dermatite par allergie aux piqûres de puces. Le chien réagit par une hypersensibilité à la salive des puces et une seule morsure suffit à déclencher des réactions allergiques importantes. C’est le cas des chiens ayant très peu de contacts avec les puces. Les chiens qui ont des contacts répétés avec ces insectes développent souvent un seuil de tolérance à leurs morsures. Il est important de noter que d’autres parasites (comme les poux, les aoûtats, les teignes…) et insectes peuvent aussi provoquer des allergies chez les chiens. En l’occurrence, les piqûres d’abeilles, de guêpes ou de frelons.

L’allergie alimentaire

Les allergies alimentaires chez le chien touchent les mâles et les femelles de la même manière. Le chien présente une sensibilité allergique après avoir ingéré des allergènes contenus dans son repas. Cela peut parfois impliquer une consommation de la nourriture pendant un certain temps. L’allergène peut provenir de certaines viandes (poulet, dinde…) ou des produits laitiers. Il peut aussi être un simple composant comme de la protéine. La réaction allergique peut être de type respiratoire ou au contraire engendrer des troubles digestifs : constipation, ballonnement, diarrhée, vomissement, douleurs abdominales, etc. Toutes les races de chiens sont concernées par l’allergie alimentaire.

L’allergie de contact

Cette affection trouve son origine dans l’environnement immédiat de l’animal. L’allergie de contact se présente comme une pathologie provoquée par le contact direct et prolongé avec certaines substances. Le contact a lieu directement avec la peau ou les muqueuses de l’animal. Différents objets du quotidien sont concernés : le béton, le latex, le caoutchouc, les colliers antiparasitaires, les produits d’entretien ou les plantes du jardin (blé, orge, maïs, etc). Le plastique de la gamelle du chien ou de ses jouets peut aussi constituer une cause allergénique. Cette allergie se manifeste par des irritations et des lésions cutanées.

Comment savoir si mon chien est allergique ?

Il faut juste être attentif aux changements de comportement de votre chien pour savoir s’il présente des signes évidents d’une allergie.

Quels symptômes ?

Nous avons déjà énumérés des symptômes qui peuvent varier suivant la cause de l’allergie et en fonction de la réaction du système immunitaire de l’animal :

  • Démangeaisons : votre compagnon se gratte à longueur de journée, se mordille ou se lèche un peu trop ;
  • Irritations cutanées et rougeurs : les allergies cutanées sont à la base d’éruptions cutanées (urticaire), d’irritations et de rougeurs ;
  • Difficultés respiratoires : en cas de crises allergiques, votre chien peut aussi présenter des singes évidents de difficultés respiratoires, de la toux, des éternuements, des yeux larmoyants et des écoulements nasaux ;
  • Problèmes digestifs : vous remarquerez que votre chien est sujet à de la diarrhée, des flatulences, des vomissements ou fait des selles molles ;

Quels tests pour identifier l’allergène en cause ?

Votre vétérinaire peut recommander ou recourir à plusieurs tests pour déterminer précisément les allergènes auxquels votre chien est sensible ou hypersensible.
Cela peut être un test sanguin, un test de patch cutané, un test de grattage cutané, un test intradermique ou simplement un test de vérification alimentaire. Le choix du type d’examen dépend en priorité des symptômes de l’animal, de son profil médical et des conditions environnementales à l’origine de l’allergie.

Quelles zones de manifestation des symptômes ?

Les démangeaisons représentent souvent le symptôme incontournable chez les chiens souffrant d’allergies. Elles se manifestent généralement aux endroits du corps que sont :

  • Le visage
  • Le nez
  • Les oreilles
  • Les aines
  • Les aisselles
  • La queue
  • Autour de l’anus

Les causes des allergies chez le chien

L’allergie chez le chien est généralement multifactorielle :

Prédisposition génétique

À n’importe quel âge, un chien peut développer une allergie à cause de sa prédisposition génétique. Dans ce cas, les symptômes peuvent ne pas apparaître avant plusieurs années.

Anomalie cutanée

Certains chiens souffrent d’une anomalie de la peau (défaut de barrière cutanée) qui favorise les réactions allergies. La peau de l’animal est alors plus sèche et plus perméable que celle des chiens en parfaite santé. Elle se comporte donc comme une passoire qui laisse s’infiltrer des pneumallergènes présents dans l’air.

Causes environnementales

Les pollens émis par les végétaux (herbacées, arbres, arbustes) sont constitués d’une variété de protéines dont certaines sont des allergènes. Lorsqu’ils sont disséminés par le vent, ces pneumallergènes entrent en contact avec la muqueuse respiratoire des animaux et provoquent des symptômes d’allergie.

Causes alimentaires

Il existe une communauté de protéines d’origine végétale contenue dans les aliments de chiens dont l’action croisée de leur structure peuvent causer une allergie. Les fruits à coque par exemple, les légumineuses et certaines céréales comme le blé.

Les traitements des allergies chez le chien

Le traitement des chiens souffrant d’allergies se fait souvent au cas par cas, car il dépend des symptômes, du degré de gravité de la maladie et des antécédents de l’animal. Un dialogue étroit avec votre vétérinaire est essentiel pour obtenir la meilleure prise en charge.

Le traitement par vaccination allergique

Lors des épisodes d’allergies, plusieurs chiens sont traités par vaccination allergique. Une substance à laquelle l’animal est allergique lui est administrée sous forme de vaccin. Ce type de traitement est très bien toléré par beaucoup de chiens et il présente un faible niveau d’effets secondaires.

Le traitement médicamenteux

La prise des médicaments est aussi un moyen efficace de traitement des allergies chez les chiens. Ce sont en majorité des antiprurigineux qui éliminent les sensations de démangeaisons, des antihistaminiques et des corticoïdes.

Les traitements topiques

L’option d’un traitement externe avec un vaporisateur ou un shampoing est aussi envisageable pour apporter une solution aux allergies chez le chien.
L’usage du shampoing présente plusieurs avantages : il est anti-démangeaison, antibactérien et antipelliculaire. L’animal doit être lavé tous les deux jours et subir régulièrement ce traitement.

Le changement alimentaire

Si votre chien souffre d’une allergie alimentaire, il faut le soumettre à un régime d’éviction afin d’identifier l’aliment allergène à éviter désormais. Le mieux est de changer son régime alimentaire en passant à une alimentation hypoallergénique.
Le traitement peut aussi inclure des compléments alimentaires d’acides gras, d’oméga-3 et 6 utiles pour que la peau du chien retrouve toutes aptitudes de barrière.

L’immunothérapie

Cela consiste en un long et onéreux processus de désensibilisation qui se traduit par une exposition du chien à de petites doses d’allergènes afin de réduire au fil du temps sa sensibilité à ces substances une fois qu’il sera en contact avec elles.

Les traitements naturels

Toutes les formes d’allergies chez les chiens se traitent sur le long terme. En conséquence, le vétérinaire peut proposer des traitements naturels (homéopathie, phytothérapie) pour améliorer le confort de vie de l’animal. Cette forme de thérapie bien tolérée par les chiens remporte un franc succès.

La prévention des allergies chez le chien

Les facteurs responsables du développement des allergies chez le chien sont nombreux et rendent difficile sa prévention. Toutefois, des dispositions utiles existent pour prévenir quelques-unes de ces allergies :

Une bonne hygiène

Lavez et brossez régulièrement votre chien pour débarrasser ses poils des impuretés. Une utilisation de shampooings doit être complétée afin d’apporter un soin hydratant et émollient capable d’affermir la barrière cutanée de l’animal. Une attention particulière devra aussi être accordée aux plis de peau, aux oreilles et aux yeux. Surveillez l’apparition d’éventuels symptômes et ne laissez pas perdurer des démangeaisons et lésions (même le moindre bouton) sans alerter le vétérinaire.

Des accessoires adaptés

L’autre forme de prévention est d’être méticuleux sur les différents accessoires avec lesquels le chien est quotidiennement en contact : les gamelles, les jouets, le collier, la laisse et la literie. Leur matière doit être hypoallergénique afin d’éviter toute irritation à votre chien.
Pour le couchage par exemple, préférez les modèles rembourrés d’un mélange de billes de cèdre et de liège, particulièrement sains. Ceux-là ont la propriété de repousser les acariens.

Quelle alimentation pour un chien allergique ?

Pour optimiser la prise en charge de votre chien et améliorer sa qualité de vie, il est important de lui fournir une alimentation saine et équilibrée.

Les critères d’une bonne alimentation

Le saviez-vous ? Une réaction allergique sur 10 chez le chien est d’origine alimentaire ! Dans ces conditions, les critères objectifs d’une bonne alimentation est de nourrir convenablement l’animal tout en réduisant les risques de réactions allergiques. Autrement dit, un régime bien maîtrisé capable de sauvegarder la flore intestinale du chien et lui conférer un traitement naturel aux probiotiques. Il doit donc contenir :

  • Une importante source de protéines
  • Un taux d’acides aminés bien suffisant
  • Un excellent apport en oméga 3
  • Un taux limité de glucides

Finis donc les repas industriels à la composition douteuse. Il faut opter pour des rations ménagères de qualité, spécifiquement élaborées pour votre chien.
Vous trouverez de bonnes marques qui proposent des menus hypoallergéniques (secs et humides) avec des ingrédients frais qui correspondent aux besoins votre boule de poils !

Les critères de bonnes croquettes

Les croquettes hypoallergéniques représentent un excellent choix pour réduire les symptômes d’allergies chez le chien, tels que les rougeurs de la peau, les démangeaisons, les selles molles, etc. Le régime hypoallergénique incorpore :

  • Une source unique de protéines
  • Des ingrédients digestes 100% bio
  • Des prébiotiques pour renforcer les défenses naturelles de l’animal
  • Une préparation sans céréales

Avec ce type de régime, les ingrédients comme les céréales, le bœuf et le poulet sont bannis de l’alimentation du chien. Car dans bien des cas, ces ingrédients sont responsables des réactions allergiques. Le saumon par contre, constitue un très bon composant pour des croquettes hypoallergéniques est un ingrédient qui ne provoque généralement aucune allergie.

Ultra Premium Direct – Croquettes hypoallergéniques

Ultra Premium Direct Love Care

La marque française Ultra Premium Direct propose des aliments pour chiens d’excellente qualité, en l’occurrence, de savoureuses croquettes hypoallergéniques sans aucun mauvais ingrédient.

Le produit

La gamme des croquettes hypoallergéniques de la marque Ultra Premium Direct est élaborée à partir d’ingrédients locaux, naturels et faciles à digérer. Elles sont correctement assimilées par le système intestinal des chiens et sont loin de provoquer la moindre réaction allergique. La recette contient un taux élevé de saumon, dépourvu de tout allergène et toléré même par les organismes les plus sensibles.

Le prix

Le sac de 12 kg de ce produit est à 4,91 € pour le client non abonné et 4,42 € avec abonnement.

Notre avis

N’hésitez pas à nourrir votre chien avec cette gamme de croquettes très nutritives, appétissantes et hypoallergéniques. Attention, il a été détecté des traces de céréales, notamment le riz (un ingrédient sans gluten) dans la préparation, utilisé pour son apport en amidon.

Ultra-premium-Direct
Exclusivité Conseils-animaux.fr
6€ de réduction pour toute première commande dès 15€ d’achat avec ce code exclusif Ultra Premium Direct
VOIR LE CODE

Notre avis sur les allergies des chiens

Les chiens peuvent à tout moment de leur vie présenter des allergies. Mais à quoi ? À différents allergènes. Ces affections trouvent très souvent leurs origines dans leur environnement immédiat. Plusieurs races sont génétiquement prédisposées.
Dans tous les cas, il existe différentes modes de prise en charge qui permettent de contrôler et de résorber les symptômes qui sont souvent dermatologiques. S’il s’agit d’allergie alimentaire, plusieurs moyens permettent également de s’en débarrasser.
Des régimes spécifiques composés de croquettes hypoallergéniques pour chiens représentent en général la meilleure solution.

FAQ

Comment reconnaître une allergie chez un chien ?

La manifestation d’une allergie chez le chien est principalement cutanée (démangeaisons, prurit, boutons, plaques rouges, dermatite atopique…).

Comment soigner un chien qui fait des allergies ?

Le diagnostic vétérinaire est essentiel pour identifier l’allergène à la base de la sensibilité de l’animal afin d’y apporter une réponse adéquate.

Un chien peut-il être allergique au pollen ?

Oui. Plusieurs races de chiens sont allergiques au pollen. Le cas échéant, l’animal se gratte, se mordille ou se lèche de façon excessive.

Quels aliments provoquent de l’allergie chez le chien ?

Si vous êtes propriétaire d’un chien hypersensible, le mieux est de lui éviter les céréales et le gluten, le poulet, le bœuf, les aliments et friandises qui contiennent des arômes artificiels, des colorants et des conservateurs chimiques.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024