manage_search

La conjonctivite chez le chien : causes, signes et les traitements

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Conjonctivite chez le chien
Conjonctivite chez le chien

Incontestablement, année après année, les Français apprécient de plus en plus les animaux de compagnie. Selon une étude IPSOS de mai 2023, près de 60 % des Français possèdent un chat ou un chien en 2022, contre 47 % en 2021. Parmi eux, 97 % déclarent ressentir un attachement profond envers leur animal et 68 % le considèrent comme un membre à part entière de leur famille. Ainsi, lorsque leur animal est malade, ces personnes ont à cœur de lui prodiguer rapidement les soins nécessaires pour lui faire retrouver son bien-être et sa santé. Les propriétaires de chiens ont alors l’habitude d’être confrontés à une des maladies fréquentes chez leurs animaux : la conjonctivite. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie canine et comment bien soigner les chiens qui en sont touchés…

Qu’est-ce que la conjonctivite chez le chien ?

La conjonctivite canine est une maladie oculaire qui touche de nombreux chiens, quel que soit leur âge. Il s’agit d’une inflammation de la conjonctive : fine membrane recouvrant la surface externe de l’œil et la surface interne des paupières.
Pouvant être unilatérale (ne concernant qu’un œil) ou bilatérale (concernant les deux yeux), la conjonctivite chez le chien est généralement bénigne, mais elle peut cacher des problèmes de santé plus graves.

Quels sont les chiens les plus concernés par la conjonctivite ?

Tous les chiens peuvent être affectés par une conjonctivite, mais certaines races y sont plus prédisposées, comme :

Quels sont les différents types de conjonctivites chez le chien ?

Découvrez les causes de la conjonctivite chez le chien, à travers les différents types existants de cette maladie.

La conjonctivite infectieuse

La conjonctivite infectieuse est d’origine bactérienne (staphylocoque ou streptocoque), virale (virus de l’herpès ou maladie de Carré par exemple) ou mycosique (fongique). Elle se traduit toujours par les mêmes symptômes, à savoir une rougeur des paupières et des écoulements de pus. Ces symptômes nécessitent une visite chez un vétérinaire pour bénéficier de soins adaptés et car ils peuvent être le signe d’une maladie plus grave.

Il faut savoir qu’il existe également la conjonctivite parasitaire (appelée thélaziose, elle est provoquée par un parasite nommé thélazia), mais elle reste très rare.

La conjonctivite allergique

La conjonctivite allergique est la forme la plus fréquente chez le chien. C’est une maladie saisonnière qui touche les canidés sensibles aux pollens et qui disparaît après le printemps. Elle affecte généralement les deux yeux de l’animal. Notez qu’elle peut être également due à la poussière, si le chien est sensible aux acariens. Ce type de conjonctivite est rapidement atténué par un traitement vétérinaire ; l’inflammation disparaît dès que l’animal n’est plus au contact de l’allergène.

La conjonctivite due à la présence d’un corps étranger dans l’œil

L’introduction d’un corps étranger dans l’œil du chien (telle une brindille ou un grain de sable au cours d’une promenade ou d’une séance de jeu) peut entraîner une irritation de l’œil et déclencher une conjonctivite. Si celle-ci perdure, il est alors conseillé de montrer l’animal à un vétérinaire pour vérifier l’absence de corps étranger dans l’œil et lui prodiguer les soins appropriés.

La conjonctivite provoquée par un assèchement lacrymal

Si le chien ne produit pas assez de larmes pour évacuer les poussières à la surface de l’œil et si ses yeux sont trop secs, l’assèchement va provoquer une irritation de l’organe oculaire et aboutir à une conjonctivite. Si vous constatez que votre animal est régulièrement sujet à ce genre de problème, il est important de le faire examiner par un vétérinaire car cela peut être synonyme de diabète ou d’une autre pathologie plus grave.

La conjonctivite due à un traumatisme

Si le chien a subi une blessure à l’œil (coup ou griffure), il peut souffrir d’une conjonctivite, mais également d’un ulcère de la cornée (tissu oculaire qui constitue une partie de l’enveloppe de l’œil). Seul un vétérinaire est en mesure de le diagnostiquer.

La conjonctivite résultant d’une malformation

Certaines malformations de l’œil, comme une mauvaise implantation des cils ou une éversion des paupières, peuvent provoquer des conjonctivites à répétition chez le chien. Ces problèmes peuvent être résolus par un acte chirurgical.

La conjonctivite due à une maladie grave

Dans des cas plus rares, la conjonctivite peut être due à une cataracte (opacification du cristallin avec apparition d’un voile légèrement bleuté), un glaucome (dégénérescence du nerf optique et de la rétine), une uvéite (inflammation de l’uvée) ou une tumeur oculaire (comme le mélanome oculaire).
Ces maladies ne peuvent être diagnostiquées que par un vétérinaire expérimenté. Il est ainsi nécessaire de le consulter si la conjonctivite du chien est persistante ou revient fréquemment.

Quels sont les signes d’une conjonctivite chez le chien ?

Lorsqu’un chien a une conjonctivite, ses symptômes peuvent varier, notamment en fonction de la cause, mais ils restent faciles à reconnaître. Il peut s’agir :

  • d’une rougeur des yeux : les vaisseaux sanguins sont dilatés et provoquent une coloration rose ou rouge de la conjonctive ;
  • d’un écoulement oculaire anormal (épiphora) : il peut être clair, jaune ou verdâtre ;
  • de démangeaisons ou d’inconforts oculaires : l’animal se frotte souvent les yeux avec ses pattes ;
  • d’un gonflement des paupières : celles-ci paraissent encombrées ou enflées et le chien peut avoir des difficultés à ouvrir complètement ses yeux ;
  • de clignements excessifs des yeux, provoqués par l’irritation ;
  • d’une sensibilité à la lumière vive (photophobie) : le chien va éviter toutes les zones lumineuses.

Quels sont les traitements possibles de la conjonctivite chez le chien ?

Plusieurs traitements existent pour traiter la conjonctivite du chien. N’oubliez pas que le vétérinaire de votre animal est un expert de toutes les maladies canines et qu’il est préférable de toujours lui demander conseil.

Les médicaments du vétérinaire

Si le vétérinaire de l’animal confirme le diagnostic de la conjonctivite, il lui prescrira bien souvent un collyre (avec un nombre de gouttes bien précis) ou une pommade ophtalmique spécifiques, selon le type d’irritation ou d’infection constatée. Ces médicaments comprennent des solutions antivirales, antibactériennes ou anti-inflammatoires.

Remarque importante : n’utilisez pas un collyre ou une pommade sur votre chien sans avoir consulté un vétérinaire, car certains médicaments lui sont totalement contre-indiqués, notamment en cas d’ulcère de la cornée.

Les traitements disponibles à la maison

Il est possible de traiter soi-même son chien atteint de conjonctivite, avec les produits qu’on possède à la maison :

  • En utilisant des compresses chaudes, appliquées doucement sur les yeux du chien (cela va aider à soulager l’inconfort et à réduire l’inflammation).
  • En utilisant une compresse imbibée de sérum physiologique pour nettoyer délicatement les yeux de l’animal et en éliminer les écoulements et les saletés.
  • En donnant au canidé une alimentation équilibrée, riche en nutriments (cela va renforcer son système immunitaire et aider à combattre l’infection, et donc le faire guérir plus vite).

Les remèdes naturels à faire soi-même

Il est possible de fabriquer ses propres remèdes naturels pour soulager la conjonctivite d’un chien.

Avec de la camomille

Il faut préparer une infusion de camomille naturelle, la filtrer, la faire chauffer et une fois refroidie, en imbiber une compresse stérile, pour ensuite nettoyer l’œil du chien avec celle-ci. Prenez garde de ne pas laisser fermenter la préparation car elle deviendrait une culture de bactéries, non recommandée pour l’œil malade.

Il faut savoir que la camomille a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et apaisantes, ainsi que le pouvoir de rétablir la pression oculaire. Beaucoup de spécialistes la recommandent donc en traitement d’urgence de la conjonctivite. Toutefois, vous veillerez à l’appliquer avec précaution car une utilisation inappropriée pourrait compliquer l’état de l’œil au lieu de le guérir.

Avec du thym

Comme pour la camomille, il faut réaliser une infusion de thym naturel, la filtrer et la laisser se réchauffer, puis une fois refroidie, en imprégner une compresse stérile. Il faut alors nettoyer l’œil du chien avec celle-ci en procédant à un léger massage.

Sachez que le thym est une plante médicinale aux vertus désinfectantes et anti-inflammatoires, ce qui en fait un excellent remède contre la conjonctivite infectieuse ou allergique.

Comme précédemment, vous veillerez à ne pas laisser la préparation fermenter, afin de prévenir la prolifération des bactéries, ce qui rendrait l’infusion inutilisable.

Avec du calendula

Il faut préparer une infusion de calendula naturel, la filtrer et la laisser chauffer. Il faut alors en humecter une compresse stérile et nettoyer l’œil affecté de l’animal avec celle-ci. Si les deux yeux sont touchés, il est préconisé d’utiliser une compresse par œil.

Il faut savoir que le calendula est une plante médicinale aux propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, antiseptiques, calmantes et cicatrisantes. Elle est donc parfaite pour traiter la conjonctivite bactérienne et celle due à la présence d’un corps étranger, à la sécheresse ou à un coup (blessure) chez le chien. Elle est également utilisée pour guérir tous les types de blessures chez cet animal.

Avec de l’origan

Il faut réaliser une infusion d’origan naturel, la filtrer, la chauffer et une fois refroidie, en humidifier une compresse stérile et masser l’œil du chien affecté avec celle-ci.

Sachez que l’origan a des pouvoirs anti-inflammatoires, antifongiques et antibactériens, ce qui en fait un excellent traitement contre la conjonctivite bactérienne, fongique (mycosique) et allergique. Il permet également de réduire l’irritation et l’inflammation de la conjonctive, causées par la présence d’un corps étranger dans l’œil par exemple.

Avec du fenouil

Il faut préparer une infusion d’une cuillère à café de graines de fenouil naturel, la filtrer, la chauffer, puis une fois refroidie, en appliquer sur une compresse stérile, pour nettoyer l’œil du chien avec celle-ci.

Il faut savoir que le fenouil possède des vertus anti-inflammatoires et antibactériennes. Il réduit l’inflammation et combat les rougeurs, tout en tuant les bactéries de la conjonctivite bactérienne.

Comment prévenir la conjonctivite chez le chien ?

Il est possible de limiter le risque de conjonctivite chez le chien, en suivant ces différents conseils.

Procéder à une inspection et à une hygiène régulières des yeux de l’animal

Inspectez fréquemment les yeux de votre chien, en particulier après les promenades dans des zones à risques (plage, forêt, zone avec herbes hautes, etc.). Soyez attentif aux signes précoces de la conjonctivite : larmoiement excessif ou rougeur par exemple.
Après l’inspection, nettoyez les yeux de l’animal avec une solution ophtalmique de nettoyage vétérinaire. Certains produits, contenant du bleu de méthylène (aux propriétés décongestionnantes et antiseptiques), sont très efficaces en cas d’irritations.
Et n’oubliez pas, qu’en cas de doute, vous devez prendre contact avec votre vétérinaire.

Éloigner le chien de tout ce qui peut être irritant

Les chiens peuvent être très sensibles à certaines substances (comme des parfums ou des produits de nettoyage) et réagir en faisant des conjonctivites allergiques. Il est donc préférable de limiter autant que possible leur exposition à ces irritants.

Penser à soigner régulièrement le pelage de l’animal

Les chiens à poils longs peuvent avoir tendance à se frotter les yeux et à se déclencher des conjonctivites. Il est donc recommandé de leur couper les mèches de poils qui leur tombent directement dedans ou de les faire toiletter régulièrement.

Prendre des rendez-vous réguliers chez un vétérinaire

En faisant des visites régulières chez le vétérinaire, ce dernier va s’assurer que le chien est en parfaite santé et ne présente pas de signes de conjonctivite.
Pensez également à faire vacciner votre animal contre les maladies principales, et notamment contre la maladie de Carré qui peut provoquer des conjonctivites virales.

Mon chien a les yeux rouges. Est-ce une conjonctivite ?

Les yeux rouges chez le chien peuvent être le signe d’une conjonctivite, comme nous venons de le voir, mais ils peuvent également être le signe d’autres maladies, dont le degré de gravité varie.

Une affection des paupières

Une inflammation des paupières (blépharite) ou une malformation de celles-ci (entropion ou ectropion) peuvent provoquer une conjonctivite et rendre ainsi les yeux du chien rouges. Ces problèmes se corrigent facilement avec un acte chirurgical.
Pour information, un entropion provoque un enroulement de la paupière vers l’intérieur de l’œil et les cils frottent sur la cornée. Un ectropion provoque une éversion de la paupière vers l’extérieur et découvre la conjonctive qui se retrouve exposée.

Une affection des glandes lacrymales

Les glandes lacrymales sont chargées de secréter les larmes qui vont hydrater et lubrifier la cornée, la protégeant ainsi de toute agression extérieure. Les larmes s’écoulent ensuite par les canaux lacrymaux.

Il peut arriver que ces canaux lacrymaux soient obstrués par la présence d’un corps étranger ou par une prédisposition morphologique (chez les races de chiens à museau court et brachycéphales, comme les cavaliers King Charles ou les Pékinois), provoquant alors une irritation des yeux avec des rougeurs oculaires.

De plus, les glandes lacrymales accessoires (dites glandes de Harder), situées dans les angles internes des yeux, peuvent aussi se luxer et faire protrusion, créant ainsi une petite masse rouge cerise de 1 à 2 cm au bord de l’œil, et déclenchant une rougeur des yeux. Ce problème se corrige de manière chirurgicale.

Une affection de la cornée

La cornée (partie transparente externe de l’œil) peut être le siège de nombreuses inflammations, appelées kératites et provoquant un œil rouge. Celles-ci peuvent être d’origine infectieuse, traumatique ou liées à une insuffisance de secrétions lacrymales.

Si la surface de la cornée est touchée, il s’agit alors d’un ulcère cornéen. Plus ou moins profond, il peut aboutir à une perforation de la cornée. S’il devient chronique, la cornée va s’opacifier et être envahie de vaisseaux sanguins, ce qui lui donne un aspect rouge.

À noter que les ulcères cornéens sont d’origine traumatique dans 90 % des cas et qu’ils sont à prendre très au sérieux car ils peuvent conduire à la cécité du chien.

Une uvéite

L’uvéite est une inflammation de l’uvée (tunique moyenne de l’œil, comprenant une membrane interne et l’iris). Elle provoque une rougeur oculaire, ainsi qu’un rétrécissement de la pupille et des douleurs.

Un glaucome

Le glaucome est une affection grave de l’œil pouvant mener à la cécité. Il nécessite une consultation chez le vétérinaire en urgence, afin d’avoir un traitement adapté.

Il s’agit d’une augmentation de la pression intra-oculaire qui provoque une dilatation de la pupille et des vaisseaux enflés très visibles (et donc une rougeur caractéristique de l’œil). C’est une pathologie très douloureuse.

Une luxation du cristallin

Une luxation du cristallin fait généralement suite à un traumatisme violent, une uvéite antérieure ou un glaucome. Il entraîne douleurs et rougeur de l’œil.

En conclusion, si vous constatez que votre chien a les yeux rouges et que l’infection perdure ou qu’il manifeste des douleurs, il est préférable de l’emmener chez son vétérinaire au plus vite, qui pourra poser un diagnostic précis et fournir les soins appropriés à son souci de santé.

Notre avis sur la conjonctivite chez le chien

La conjonctivite chez le chien se manifeste par des rougeurs, des larmoiements, des écoulements, des clignements excessifs et le frottement des yeux.
Plusieurs causes peuvent en être à l’origine, telles qu’une infection virale ou bactérienne, une allergie, un traumatisme, une maladie immunitaire ou des problèmes oculaires.
Le traitement de cette conjonctivite dépend de sa cause et peut inclure des collyres, des pommades ophtalmiques, des antibiotiques, des antihistaminiques ou des anti-inflammatoires spécifiques. Seul un vétérinaire est apte à en faire le diagnostic et à délivrer les médicaments adéquats.
Il ne faut pas hésiter à le consulter car les signes de la conjonctivite peuvent être en réalité les symptômes d’une maladie bien plus grave (glaucome, ulcère cornéen, uvéite…) ou engendrer des complications aux yeux (dommages à l’œil).

FAQ

Comment soigner naturellement une conjonctivite chez le chien ?

Vous pouvez lui appliquer doucement des compresses chaudes sur les yeux (pour soulager son inconfort et réduire l’inflammation) et lui nettoyer les yeux en douceur et avec soin (à l’aide d’une autre compresse de sérum physiologique) pour ôter les saletés et les écoulements.

Comment savoir si un chien a une conjonctivite ?

Le chien a les yeux rouges, des écoulements séreux ou purulents (limpides ou jaunes et épais) et a tendance à cligner des yeux très souvent et à se les frotter avec ses pattes. S’il a des douleurs, l’animal garde généralement les yeux fermés et a des écoulements.

Est-ce que la conjonctivite du chien est contagieuse ?

Généralement non, la conjonctivite du chien n’est pas contagieuse pour les humains, ni pour les chats (souvent touchés par des infections oculaires). Elle peut toutefois l’être si elle est d’origine virale ou bactérienne.

Quel collyre faut-il utiliser pour soigner une conjonctivite chez le chien ?

Il faut employer un collyre pour chien prescrit par votre vétérinaire, comme Fradexam, Lubrithal ou Tévémyxine. N’employez jamais un collyre destiné aux humains !

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024