manage_search

La gestation de la chienne : le guide complet

  1. Les soins >
  2. Soins du chien >
  3. Gestation du chien
Chienne enceinte

Faire saillir une chienne est un engagement. Pour votre animal de compagnie, attendre des chiots est une expérience unique qui bouleverse son quotidien et ses petites habitudes sur plusieurs plans, sans compter l’impact non négligeable sur sa santé et son bien-être. Avant de prendre une telle décision, ou si le chien mâle du voisin s’introduit régulièrement chez vous, il est donc essentiel pour son propriétaire de bien s’informer sur les soins du chien, de connaître les bons gestes à adopter et de prendre toutes les précautions nécessaires, pour que la gestation se déroule dans les meilleures conditions.

Comment savoir si une chienne est enceinte ?

Il n’est pas toujours facile pour un maître de reconnaître une chienne en gestation à l’œil nu, notamment pour les propriétaires qui font face à cette expérience pour la toute première fois. Pour la plupart des races canines, ce type de situation reste plutôt discrète.
Quelques petits signes indiquent qu’une chienne est gestante :

  • Un écoulement vaginal qui apparaît aux alentours de 1 mois après l’accouplement : il s’agit d’un phénomène tout à fait normal et qui ne présente pas de conséquence particulière sur la grossesse.
  • Une augmentation de la taille des tétines qui se manifeste généralement dans les 25 à 30 jours qui suivent l’accouplement : les tétines deviennent plus foncées à cause d’un afflux de sang plus important.
  • Une diminution de l’appétit qui intervient au milieu de la grossesse, mais qui n’est pas toujours systématique. Même si vous lui donnez un aliment à la fois riche et savoureux, et surtout que votre chienne a l’habitude d’apprécier en temps normal, il arrive que celle-ci devienne assez « difficile ».
  • Une baisse d’activité : votre compagnon à 4 pattes aura tendance à dormir plus que d’habitude. Elle préfèrera même rester dans son panier pour se reposer, au lieu de sortir pour les balades régulières.
  • Un abdomen de plus en plus gros, avec son poids qui augmente de 20 à environ 60 % par rapport à la normale : ce phénomène se produit dans les 45 à 50 jours de gestation.
  • Un changement de comportement : si certaines chiennes sont plus câlines, d’autres peuvent montrer une attitude dépressive, avec une tendance à s’isoler pour éviter d’être dérangées.
  • Montrer des signes de nidification quelque temps avant la mise bas, en grattant régulièrement son panier et/ou le sol, et en regroupant ses jouets ou plusieurs accessoires à l’endroit où elle prévoit de donner naissance à ses petits.

Les contrôles chez le vétérinaire

Même si vous observez une grande majorité des signes préalablement cités, il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire, le plus rapidement possible. Le professionnel de la santé canine pourra alors confirmer la gestation de votre chienne. Il réalisera donc toutes les vérifications nécessaires, en passant notamment des examens assez approfondis.

Les premières vérifications

À partir de 21 jours de gestation, le vétérinaire peut procéder à une palpation de l’abdomen. Ce premier geste risque d’être difficile lorsque la chienne est nerveuse ou en léger surpoids.
En cas de gestation, il est tout à fait possible que le professionnel de santé constate un épaississement de l’utérus. Il peut même ressentir de légers coups au niveau du ventre.
Entre 21 et 25 jours, le vétérinaire peut réaliser des tests, afin de détecter ce qu’on appelle la relaxine, c’est-à-dire une hormone produite par les chiennes en gestation.
Aux alentours de 25 jours, un test par stéthoscope permet de repérer les battements de cœur des chiots.

L’échographie

L’échographie reste la méthode la plus sûre et la plus efficace pour confirmer l’hypothèse d’une gestation chez votre chienne. En visualisant le cœur et en mesurant la fréquence cardiaque, cette technique vérifie si les chiots sont viables. Elle indique également nombre de jours de gestation, afin de déterminer la date du terme.
Entièrement fiable et non invasive, l’échographie est généralement réalisée à partir du 28e jour de gestation.

La radiographie

L’examen par ultrasons est, jusqu’à ce jour, la méthode la plus courante qui permet de déterminer le nombre exact de chiots, en se référant au nombre de crânes et/ou de colonnes vertébrales.
Sachez tout de même que de nombreux vétérinaires évitent de recourir à cette technique, à cause des risques liés à l’exposition aux rayonnements.

Le déroulement de la gestation chez la chienne

Chez la plupart des races de chien, la gestation dure environ 2 mois, soit entre 50 et 70 jours après l’accouplement, pour une moyenne de 61 jours. Le temps de grossesse varie en fonction du jour de saillie qui peut intervenir avant ou après la fécondation. C’est pourquoi il est important de savoir exactement la date de l’ovulation, afin d’avoir une idée plus précise de la mise bas.

Les différents stades de la gestation

La gestation de la chienne se répartit en plusieurs étapes.

  • Durant les 2 premières semaines qui suivent la reproduction, il est tout à fait normal pour son propriétaire de n’apercevoir aucun signe de grossesse. Le comportement de votre animal de compagnie sera pratiquement le même.
  • La 4e semaine sera décisive. Outre les signes qui sont mentionnés plus haut, vous pouvez désormais consulter un vétérinaire, afin de confirmer la gestation, et qu’il ne s’agit pas d’une grossesse nerveuse.
  • La 5e semaine marquera le développement du squelette, de l’estomac et de la vessie de chaque chiot. Les embryons mesureront en moyenne 19 mm. La croissance des reins, des poumons et du foie se déroule pendant la 6e semaine.
  • Lors de la 7e semaine, la taille du fœtus est d’environ 86 mm. Les poils et les taches de couleur feront leur apparition. C’est à ce stade de la gestation que vous connaîtrez le nombre exact de chiots ainsi que la date approximative de leur naissance.

Quels sont les risques ?

Les accidents les plus fréquents chez la chienne enceinte concernent :

  • la gestation extra-utérine durant laquelle les chiots se développent au niveau de l’abdomen,
  • la torsion utérine qui nécessite une intervention chirurgicale en urgence,
  • la hernie qui se manifeste par un étranglement de l’utérus, ou
  • la supergestation qui consiste en une double portée.

Quels soins particuliers pour une chienne gestante ?

La chienne en gestation demande une attention particulière à plusieurs niveaux. Découvrez ci-après toutes les mesures à prendre pour garantir sa santé et celle de ses chiots.

Les vermifuges et les vaccins

Il est avant tout primordial de vermifuger correctement votre chienne pour pouvoir mener sa grossesse à terme et dans de bonnes conditions de santé. L’administration du premier vermifuge se déroule au début de la période des chaleurs. Le second interviendra dans les trois semaines qui précèdent la mise bas.

Les vaccins doivent être à jour. Le mieux serait de les renouveler avant la saillie, afin de permettre à la maman de transmettre les bons anticorps à ses chiots. À titre de rappel, il ne faut surtout pas réaliser de vaccin pendant la période de gestation. Évitez également de lui donner des médicaments. Certains d’entre eux risquent en effet de provoquer une fausse couche.

Quid de l’hygiène ?

Une hygiène irréprochable est indispensable pendant la période de gestation de votre chienne. La présence de certaines bactéries comme les streptocoques et les salmonelles ainsi que les parasites comme les vers intestinaux et les puces risquent de provoquer des infections.
Pour les éviter, il est donc nécessaire de s’assurer que votre maison soit propre à tout moment, et tout particulièrement les affaires de votre compagnon à 4 pattes. Nettoyez son couchage tous les jours et désinfectez votre logement.
Assurez-vous également que sa gamelle soit toujours propre. Plusieurs bactéries sont susceptibles de se développer dans sa nourriture et dans l’eau.

Les précautions à prendre

D’autres précautions sont à prendre pour que votre chienne puisse profiter de sa gestation de manière sereine, et en toute sécurité.

Surveillez votre chienne pendant sa promenade

La promenade est une activité qu’il faut très bien encadrer pendant la période de gestation, surtout en période de fortes chaleurs. Le contact avec d’autres chiens, surtout de taille et d’espèce différente, risque d’être « brutal », et compromettre la santé de la mère et des chiots.
Programmez également des promenades régulières, plus courtes et surtout, dans des lieux sécurisés. Assurez-vous ensuite qu’elle ne mange pas n’importe quoi pendant les sorties, comme les déchets et les crottes d’autres chiens.
Dans la mesure du possible, évitez de l’emmener au parc, afin de limiter les risques d’infection. Limitez également les visites à votre domicile ainsi que les déplacements en voiture.

Beaucoup de calme

Selon les conseils des vétérinaires, une chienne en gestation a besoin de repos, voire un peu de solitude pendant sa grossesse. Elle a notamment tendance à dormir davantage.
Un environnement paisible, qui ne constitue pas une source de stress, est donc indispensable.
Si certaines habitudes comme le brossage des dents ou les séances de jeu intenses avec les enfants en période de fortes chaleurs deviennent contraignantes, alors le mieux serait de ne pas trop la forcer.
Soyez toujours à l’écoute de ses besoins.
Veillez aussi à ce que son couchage se trouve dans un lieu calme et propre. Si jamais elle manifeste des signes de stress, alors n’hésitez pas à déplacer ce dernier dans un lieu moins stimulant.

Attention aux médicaments

Aujourd’hui, de nombreux médicaments présentent des risques pour les fœtus. Si votre chien suit un traitement spécifique, il est donc important de demander l’avis du vétérinaire si celui-ci est sans danger pour les chiots et pour votre chienne, ou s’il est nécessaire de le modifier ou de le stopper.

Surveiller son comportement pour identifier certains maux

Dans le cadre de sa grossesse, une chienne enceinte peut faire face à des désagréments ou quelques complications. Les vomissements répétitifs qui se déroulent en début de journée sont généralement des nausées matinales. En général, celles-ci s’arrêtent après quelques jours.
Si vous remarquez que votre chienne est constamment fatiguée, alors il s’agit probablement d’une toxémie de grossesse. Dans ce cas, rendez-vous chez le vétérinaire qui prescrira tous les soins nécessaires.
Une chienne qui a constamment soif, même en période de fortes chaleurs, mais qui urine beaucoup présente des signes de diabète.

Quelle alimentation pour une chienne enceinte ?

Durant la période de gestation, une chienne éprouve des besoins nutritionnels différents. Un changement d’alimentation est pratiquement inévitable, aussi bien pendant la grossesse que lors de l’allaitement.

Une alimentation riche

Dans le cadre d’une gestation, l’alimentation de la chienne fait l’objet de plusieurs changements importants. Des apports énergétiques conséquents sont nécessaires pour la bonne croissance de ses chiots, pour la maintenir en excellente santé, mais également, pour faciliter la production de lait. D’après les conseils des vétérinaires, il est nécessaire d’accorder une attention particulière à la composition des croquettes :

  • un taux élevé de protéines de haute qualité et d’origine animale : le besoin en protéines est 4 fois plus important que la normale au terme de la gestation,
  • du calcium, à raison de 2 à 3,75 g pour 1 000 kcal ingérées,
  • des acides gras essentiels qui contribuent au bon développement cérébral des chiots,
  • des sources d’omégas 3 et 6, c’est-à-dire des nutriments qui jouent un rôle essentiel dans le processus de croissance des chiots.

Les croquettes pour chienne gestante

Les croquettes classiques que vous avez l’habitude de lui donner ne seront pas suffisantes lorsque votre chienne sera en gestation.
Ses besoins nutritionnels augmentent énormément. C’est pourquoi il sera nécessaire de lui proposer des croquettes spécialement formulées pour les chiennes en gestation. Les apports en protéines et en nutriments sont plus importants, et répondent aux exigences de la grossesse.

Les aliments pour chiots

Selon les conseils des vétérinaires, une chienne gestante peut aussi consommer de la nourriture pour chiots haut de gamme. Les nutriments ainsi que les apports énergétiques sont plus conséquents et conviennent parfaitement à sa situation physique. Si vous optez pour ce type d’alimentation, il n’est pas nécessaire d’ajouter des suppléments de vitamine ou de calcium qui risquent de provoquer des troubles graves pendant l’accouchement et l’allaitement. N’hésitez pas à faire votre sélection parmi les marques les plus connues et les plus fiables.

Comment réaliser la transition alimentaire ?

Pour passer d’une alimentation pour chien adulte à une nourriture pour chiots, il est essentiel de suivre un certain nombre de règles.
Durant la transition alimentaire, la flore intestinale a besoin d’un temps d’adaptation pour retrouver son équilibre. Les diarrhées peuvent tout à fait se produire, en particulier chez les individus sensibles.

Prévoyez donc une transition progressive qui s’étend sur plusieurs jours :

  • 1er jour : aliment pour chien adulte à hauteur de 100 %,
  • 2e et 3e jours : un mélange de 75 % d’aliment pour chien adulte et 25 % d’aliment pour chiot,
  • 4e et 5e jours : les deux types d’aliments à parts égales
  • 6e et 7e jours : réduire la proportion d’aliment pour chien adulte à 25 %, pour 75 % de nourriture pour chiot,
  • 8e jour : 100 % d’aliment pour chiot.
Notre choix : Pro-Nutrition – PRESTIGE Puppy Croquettes pour chiot ou croquettes femelle en gestation

Une des meilleures options reste les croquettes de la marque bretonne Pro-Nutrition qui sont à la fois dédiées aux chiots comme à leur mère pendant qu’elle les porte. Ce menu Premium est savoureux, complet et suffisamment sain pour qu’il convienne également à tous les profils de chiennes, qu’elles soient sensibles ou encore allergiques. On y note une forte présence de protéines comme d’acides gras pour fournir les nutriments et substances nécessaires à une gestation en bonne santé. Ces nutriments garantissent aussi un développement prénatal abouti. La mère peut de plus trouver du soutien du côté des probiotiques et prébiotiques pour soulager ses difficultés digestives et intestinales significatives de la fin de la gestation.

Prix

PRESTIGE pour chiots et mère sont disponibles sur le site du fabricant au prix de 4,50 €/kg. Une remise de 10 € sera aussi à prévoir si votre commande excède les 75 €. Pour cela, vous n’aurez qu’à utiliser notre code promo Pro-Nutrition.

Avis

Ce produit est idéal pour que les chiots bénéficient d’une alimentation riche en nutriments essentiels. Les croquettes sont en effet riches en calcium et du phosphore et supplémentées en vitamines A, E et D, respectivement pour la santé de la peau et osseuse. Enfin, notons que Pro-Nutrition propose ici une croquette qui est capable de fournir l’essentiel à la mer jusqu’à la période de l’allaitement, autrement dit jusqu’au sevrage des chiots également.

Pro Nutrition
10€ de réduction sur votre première commande dès 75€ d’achats avec le code promo Pro-Nutrition
VOIR LE CODE

Les compléments alimentaires

En principe, une chienne en gestation qui bénéficie d’une alimentation suffisamment riche n’a pas besoin de compléments alimentaires.
De plus, la ration ménagère lui offrira tous les nutriments nécessaires au bon déroulement de la grossesse. Cependant, si elle ne parvient pas à terminer l’intégralité de sa ration, ou, si elle rencontre des problèmes digestifs, alors il serait préférable de lui donner un complément minéralo-vitaminique et prévoir des portions supplémentaires de viande et de poisson gras comme le bœuf, le porc ou le saumon.

Les nutriments essentiels à potentiellement combler

Les compléments alimentaires viennent combler le manque de minéraux et de vitamines observé chez certaines croquettes. Ils aident la chienne en gestation à rester en excellente santé et contribuent au bon développement des fœtus.
Les compléments alimentaires pour chienne gestante sont variés et ont chacun un rôle spécifique :

  • l’huile de saumon fournit la dose d’oméga 3 et d’oméga 6 nécessaire au développement du système nerveux,
  • le fer pour prévenir l’anémie chez la chienne enceinte,
  • la vitamine C pour favoriser l’absorption du fer,
  • le calcium pour la construction des dents et des os des futurs chiots,
  • la vitamine D pour l’assimilation du calcium.
  • L’administration d’un complément d’acide folique est également utile pendant le premier jour de saillie, afin de limiter les risques de fente palatine chez les chiots.

Avant de donner des compléments alimentaires à une chienne en gestation, il est toujours conseillé de consulter un vétérinaire ou un nutritionniste canin afin de connaître les dosages adéquats.

Notre sélection : Animigo – Probiotiques pour la digestion

Difficile, lorsqu’il s’agit de compléments alimentaires, de ne pas faire mention d’Animigo, un des spécialistes des produits de soin et para-alimentaires destinés aux animaux de compagnie. Parmi l’ensemble des produits que son catalogue offre, ses probiotiques semblent les plus adéquats au cadre de la gestation. Pour faire face aux troubles qui sont causés par la compression des organes et de la place que les chiots prennent dans l’organisme du canidé femelle, Animigo suggèrent de nourrir les probiotiques de prébiotiques, également présents dans le produit. L’objectif de ces éléments étant de soulager le travail digestif en facilitant l’ingestion et l’assimilation des nutriments. De plus, la flore intestinale est épurée et assainie.

Prix

Le supplément alimentaire, qui se présente sous la forme d’une boîte de 120 comprimés, peut être trouvé sur le site du fournisseur à 18,99 €. À cela, vous pourrez ajouter 5 % de remise sur présentation de notre code promo Animigo.

Avis

Naturel, le produit peut être recommandé à toutes les femelles qui attendent des chiots. La composition affiche, en effet, des composants efficaces mais tout à fait sans danger pour la santé des chiens comme la racine de chicorée, les graines de potiron et de la poudre de papaye. Les acides gras essentiels sont également présents grâce aux graines de lin, qui ont un effet anti-inflammatoire. Les comprimés sont par ailleurs très appétents et sont très facilement acceptés par les animaux, même les plus récalcitrants, grâce à leur bon arôme de poulet.

animigo
Code promo Animigo : 5% de réduction immédiate en mentionnant ce code
VOIR LE CODE

La ration ménagère est-elle adaptée à la chienne enceinte ?

Il est tout à fait possible de nourrir une chienne avec la ration ménagère ou « raw feeding ». Pour une alimentation saine, riche et équilibrée, il est essentiel de bien ajuster les quantités ainsi que la composition de chaque repas, en suivant les recommandations d’un nutritionniste canin.

Il est tout à fait possible de nourrir une chienne avec la ration ménagère ou « Raw Feeding ». Pour une alimentation saine, riche et équilibrée, il est essentiel de bien ajuster les quantités ainsi que la composition de chaque repas, en suivant les recommandations d’un nutritionniste canin.

Les composants recommandés de la ration ménagère

Les viandes riches en matières grasses saines comme le mouton et le canard sont fortement conseillés. Ce sont d’excellentes sources d’énergie et de protéines. En revanche, vous devez réduire la quantité de légumes et de féculents. Évitez de lui donner de la viande et du poisson cru.
Si jamais votre chienne a très peu d’appétit, proposez-lui plutôt de la viande maigre, notamment du poulet. Bien entendu, les quantités des portions augmenteront au fur et à mesure de la gestation.

Faire appel à un traiteur canin pour éviter les déséquilibres nutritionnels

La grande difficulté de la cuisine maison est de réussir à allier appétence, satiété et sécurité alimentaire. Il s’agit cependant d’un alliage qui n’est pas toujours à la portée de tous, étant donné qu’il faut avoir des connaissances relativement poussées pour pouvoir espérer équilibrer le menu d’un chien.
La difficulté double à mesure que le cas se spécifie, comme ici avec le régime spécial de la femelle enceinte.
C’est pourquoi il peut être plus judicieux de se tourner vers des experts, un traiteur canin, pour préparer pour vous des mets sains, délicieux et parfaitement adaptés aux besoins de la future mère, sans risques de carences, ni excès.

Notre sélection : Pepette
Pepette pour chien

Si le marché de l’alimentation industrielle est plus que pléthorique, fort est de constater que les options de rations ménagères sont, quant à elles, encore peu nombreuses. D’autant qu’elles doivent ensuite convaincre par leur habileté à s’adapter aux besoins les plus primordiaux des chiens dans toute leur individualité. Parmi les plus appréciées et celles qui inspirent le mieux la confiance, on trouve Pepette. Cette marque, fraîchement débarquée de Province pour installer ses quartiers généraux dans la capitale, n’en a pas perdu son affection pour la naturalité et les menus sains. Elle commercialise des plats purement gastronomiques et sur-mesure à base de bœuf, de poulet ou encore de lieu noir.

Prix

Pepette propose trois formules afin de correspondre exactement à ce que le chien femelle enceinte recherche. La première, connue sous le nom de topping, couvre 25 % des besoins journaliers et ne concernent que les races de grande taille. Les deux autres ne sont autres que la demi-pension et la pension complète.
Le prix moyen d’un menu de la marque Pepette se situe entre 38 et 105 €/mois.
Un coupon promotionnel Pepette vous donnera accès à une remise de 40 % sur votre première box.

Avis

Parce que les apports de Pepette font entièrement écho aux besoins les plus importants de la chienne, la marque s’impose comme notre coup de cœur. Elle accorde une importance toute particulière aux protéines, aussi bien pour leur nature que pour leur quantité, mais aussi à réduire les sucres dans l’alimentation. Elle contribue ainsi au maintien d’un poids idéal tout au long de la grossesse canine.
En parallèle, la marque est connue pour le travail remarquable réalisé en termes de suivi de régime, ce qui est une qualité inestimable ici compte tenu des changements qui peuvent avoir lieu d’une semaine à une autre.

Pepette
Exclusivité Conseils-animaux.fr
-40% sur votre première commande de ration ménagère Pepette avec ce code promo
VOIR LE CODE

La quantité de nourriture augmente-t-elle pendant la période de gestation ?

Pour bien nourrir une chienne enceinte, il est essentiel de réorganiser la manière dont elle s’alimente.

Augmenter la fréquence des repas

Les changements se manifestent avant tout au niveau de la ration de nourriture. Si votre animal de compagnie avait l’habitude de prendre un repas par jour, alors il sera beaucoup plus prudent de répartir celui-ci en deux ou trois portions.
Au même titre que la femme enceinte, la chienne en gestation peut aussi souffrir de nausées.
Fractionner les repas l’aidera alors à rester en forme et à manger uniquement quand elle en est capable. Le développement des fœtus prend, en effet, de plus en plus de place.
Avec l’estomac comprimé, la chienne gestante ne sera donc pas capable d’ingurgiter de grandes quantités de nourriture.

Augmenter les portions

Durant la première moitié de la gestation, c’est-à-dire pendant le premier mois, les besoins alimentaires de la chienne augmentent de manière raisonnable, à raison d’environ 20 % par rapport à la normale, pour ensuite atteindre près de 60 % durant la seconde moitié de la grossesse.
L’augmentation de la ration doit se faire de manière progressive, et ce, à partir de la 5e semaine. L’idée est de s’assurer que votre chienne ne se nourrit pas de façon excessive.
En cas de problème d’embonpoint, pensez à consulter un vétérinaire qui vous fournira les détails du régime alimentaire adéquat, et qui ne posera pas problème pendant la mise bas.

Manger lentement

Pendant sa grossesse, une chienne gestante a besoin de manger à un rythme modéré afin de faciliter l’ingestion des aliments. Ce type de mesure réduira également les risques de régurgitation, les ballonnements ainsi que l’obésité. Dans ce cas, il est conseillé de lui présenter sa nourriture dans une gamelle anti-glouton. Vous pouvez même opter pour un jouet alimentaire qui réduira sa vitesse de consommation.

Ne pas négliger l’hydratation

Assurez-vous également que votre chienne ait accès à de l’eau fraîche et abondante. L’augmentation de la quantité de nourriture et de la fréquence des repas aura un impact sur son niveau d’hydratation. Laissez-lui toujours de l’eau à disposition. Veillez à ce que celle-ci soit renouvelée au moins deux à trois fois dans la journée. N’oubliez surtout pas de laver quotidiennement le récipient à eau.

Surveiller la prise de poids

Pour une chienne enceinte, il est tout à fait normal de prendre du poids. En fonction de la race, votre animal de compagnie gagne en moyenne 25 à 30 %, voire plus, en cas de grande portée. Pour que sa grossesse se déroule dans les meilleures conditions, il est donc important de bien surveiller sa prise de poids.
Respectez entre autres les quantités des portions alimentaires, pour éviter le surpoids et l’obésité.
Il est également conseillé de contrôler son poids tout au long de la gestation. Pensez notamment à la peser au moins une fois par semaine, pour mieux ajuster sa ration journalière. En cas de doute sur le poids idéal de la chienne enceinte, n’hésitez pas à demander l’avis d’un vétérinaire.

Les signes qui annoncent la mise bas

Plusieurs symptômes apparaissent lorsqu’une chienne gestante est sur le point d’accoucher :

  • Une baisse de température : la mise bas est proche au début du travail, notamment lorsque la température rectale de votre animal de compagnie passe de 38,5 à 37°C. Dans la majorité des cas, ce type de situation intervient dans les 12 à 24 qui précèdent la naissance des chiots.
  • Un changement d’appétit : au terme de la gestation, votre chienne gestante a tendance à perdre son appétit. Il n’est pas rare d’observer des vomissements.
  • Les premières contractions : il s’agit des signes évidents que votre chienne va passer à la mise bas. Elle peut alors se montrer « crispée ». Elle se détend lorsque les contractions sont passées. Chez certaines chiennes, ce phénomène peut même provoquer des tremblements et beaucoup d’agitation.
  • Un écoulement vaginal qui intervient environ 2 heures avant l’accouchement : celui-ci est généralement clair au début, avant de passer au vert pâle, puis au vert foncé. Dans ce cas, le placenta se détache et les chiots sont en chemin. La naissance du premier chiot se produit environ 1 heure après. Dans le cas contraire, le mieux serait de faire appel à un vétérinaire.

Notre avis sur la chienne enceinte

La gestation est une période exceptionnelle aussi bien pour la chienne que pour son maître. Durant les 2 mois de grossesse, il est important de prendre un certain nombre de mesures et surveiller davantage votre animal de compagnie. Le premier réflexe à avoir pour s’assurer que l’animal de compagnie reste en excellente forme durant cette période de sa vie est de consulter un vétérinaire le plus rapidement possible, et ce, autant de fois que nécessaire jusqu’à la naissance des chiots.
Le professionnel de santé fournira toutes les informations à connaître sur la gestation canine ainsi que les précautions à prendre pour que celle-ci se déroule comme il faut. Ensuite, l’alimentation est un point important qu’il ne faut surtout pas négliger.
Pendant la grossesse, les besoins nutritionnels de votre chien changent et deviennent plus exigeants. De la nourriture riche en protéines animales sera indispensable pour le développement des chiots et pour la bonne santé de la mère. En général, les aliments pour chiots nutritifs sont à privilégier, au même titre que les croquettes spécialement formulées pour les chiennes en gestation.

FAQ

Comment calculer la gestation d’une chienne ?

D’après les conseils d’un vétérinaire, le jour de la fécondation est le point de départ de la gestation.

Comment savoir quand la chienne va mettre bas ?

Plusieurs signes indiquent que la chienne va mettre bas, notamment une baisse de température, une baisse d’appétit, un écoulement vaginal ou des changements de comportement.

Quelle est la durée de gestation normale d’un chien ?

Chez les chiens, la durée de la gestation varie de 50 à 70 jours, avec une moyenne de 61 jours.

Combien de temps entre 2 gestations pour une chienne ?

Pour une chienne, quelle que soit sa taille et sa race, l’intervalle minimum entre 2 gestations est d’environ 12 mois.

Partager ce contenu

Conseils-animaux.fr, 2024